AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5023
En savoir +
MessageSujet: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Mar 11 Oct - 19:39

HRPG:
 

Fidèle aux promesses qu'elle tenait, Kuzali avait demandé à son fils de l'accompagner à la rencontre du majordome du roi. Voilà fort longtemps qu'elle n'avait pas remis les pattes en ces lieux ni même qu'elle avait vu son vieil ami mais dans son fort intérieur, la lionne savait que leurs chemins sauraient se retrouver. Conservant tranquillement avec l'adolescent, Kuzali prenait soin de répondre à chacun de ses interrogations concernant les lieux qu'ils arpentaient mais tâcher aussi de le rassurer quant au jeune lion vers lequel elle le menait. Sadaka n'était pas vraiment friand des inconnus et craignaient leur jugement pourtant, la féline savait que Macha ne serait en rien identique à ces détracteurs. Il était aussi pur que la neige.

Après une courte hésitation, la lionne avait fini par retrouver le sentier menant aux sources chaudes. Rono leur avait faussé compagnie, sûrement pour se rendre auprès de vieux amis et se tenir informé des récentes activités nordiques. En tant que reine, Kuzali devrait également aller rendre ses respects et hommages au nouveau roi. Elle ne lui avait jamais proprement parlé bien que tous deux se soient rencontrés au priderock, le jour où la guerre avait pris fin. Un épisode source de mauvais souvenirs pour beaucoup.

« Nous y voilà, ce sont les sources chaudes. Alors, est-ce fidèle à la description que je t'ai donné ? »

Amusée, la lionne tourna un regard malicieux vers l'adolescent pour ne perdre aucune miette de son ébahissement. La première fois était toujours un quelque chose de particulier et Kuzali elle-même se surprenait à redécouvrir ce lieu comme dans sa jeunesse. Rien n'avait changé et fidèle aux montagnes blanches, le paysage semblait éternel.

Apercevant un jeune lionceau qui les observait avec curiosité, particulièrement le lion de suie, la féline s'approcha de lui avec douceur pour ne pas l'effrayer.

« Bonjour petit lion des neiges, pourrais-tu aller prévenir le majordome de ton roi qu'une vieille amie l'attend ? »

D'abord immobile, le jeune lionceau lui tira malicieusement la langue avant de s'enfuir à vive allure, l'écho de son rire résonnant parmi les parois de glace. Hmm, irait-il vraiment porter son message ? La lionne ne pouvait qu'espérer que oui. S'en retournant alors vers son fils, Kuzali lui adressa un regard chaleureux. Elle avait vraiment hâte qu'il rencontre Macha.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 604
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Ven 11 Nov - 19:51



Macha n'avait pas pris ses fonctions depuis longtemps. Il avait au final été prévenu de son futur poste bien en avance. Il se donnait cœur et âme à son nouveau poste. Il passait la plupart de son temps avec Keshia ou ses conseillers et l'autre partie (la plus grande) dans les terres du Nord, à veiller sur les lions, recueillir les avis, être la parole de Keshia.

Avant de commencer sa journée, il avait comme toujours fait un long câlin à sa mère. Qui n'était plus si jeune que cela et qu'il craignait de voir partir, elle était sa seule famille...Alors lui qui était amateur en démonstrations d'affections ne se gênait pas pour lui montrer combien il l'aimait. Elle lui disait comme toujours d'être un lion bon et de faire attention. Il lui faisait une léchouille en acquiesçant, puis partait dans un petit sourire.

Aujourd'hui ne promettait pas d'être un jour différent des autres. Il était tranquillement en train de marcher sur les terres froides du Nord, lorsqu'un petit lionceau accouru vers lui. La petite boule de poils se planta devant lui, l'air essoufflé mais le regard malin. Macha le regarda surpris, puis s'adoucit, que pouvait bien avoir ce petit ? En tout cas il prit la parole.


Bonjour monsieur le majordome. J'étais près des sources chaudes quand j'ai vu des étrangers arriver. Une grande lionne toute dorée et un plus jeune d'un drôle de pelage tout noir. La lionne m'a vu et elle m'a dit de vous dire qu'une vieille amie vous attendait.

Le petit attendait, fier d'avoir réalisé sa mission. Macha sourit devant cette description. Il n'avait aucun doute quand à l'amie qui l'attendait. Il souriait d'avance, rien qu'à l'idée de la revoir. Ainsi elle était revenue. Et ce lion sombre devait être un proche. Serait-ce son fils ? Elle avait dit qu'elle reviendrait avec un jour, mais était-ce lui ?

Merci bien à toi messager. Je vais de ce pas rejoindre mon amie. Quand à toi fait attention, ne soit pas trop aventureux, tu sais comment sont nos terres.

A croire que Macha s'était assagis, et ce n'était pas totalement faux. Il restait très enfantin mais il était plus mâture maintenant. Le lionceau était parti l'air fier et content. Le majordome l'avait suivit un instant du regard amusé, ce disant qu'il aurait sûrement eu la même attitude à son âge.
Puis il se mit en route pour les sources chaudes. Il était content. Ils allaient se revoir comme promis. Cela lui fit penser à une autre promesse. Lors de leur première rencontre, elle lui avait dit qu'elle lui ferait visiter la terre des lions...Mais il savait bien maintenant que cela ne serait plus trop possible. De un il était majordome maintenant au sein de son clan et de deux Kuzali avait maintenant une autre vie avec même un petit, même si il était loin de se douter de tous les changements qui avait changé sa vie à Elle. Après tout, elle vivait encore avec son mentor la dernière fois qu'ils s'étaient vus...

Le majordome avait le pas rapide. Après une bonne dizaine de minutes de marche, il arriva au niveau des sources chaudes. Il sourit en voyant cet endroit qui lui rappelait un bon souvenir en particulier. C'était ici qu'il avait rencontré Zwissia pour la première fois, sa bien-aimée...
L'endroit était brumeux par endroits à cause des vapeurs d'eau chaude. Il longea cette zone, préférant marcher sur la neige fraîche. Et puis soudain il les vit. Il ne pouvait confondre Kuzali avec personne d'autre. Il se mit à trottiner vers les deux lions.


Kuzali !

Le lion adulte avait le sourire sur les babines. En arrivant, il câlina tête contre tête la lionne. Il était toujours comme un lionceau devant elle, même si il avait bien grandit depuis leur première rencontre.

Je suis content de te voir ! Comment vas-tu ? Et que fais-tu ici ? En tout cas je te souhaite la bienvenue sur les terres du Nord, de la part de notre roi.

Et oui il était majordome maintenant ! Il se permit de la regarder. Il la trouvait toujours aussi belle, bien sûr le temps était passé, mais il n'en voyait pas l'impact sur la lionne. Il était plus grand qu'elle à présent, le sang des nordiques coulait dans ses veines après tout. Et puis il tourna son regard vers l'autre lion qu'il ne connaissait pas. Un lion sombre, plus que ça même, foncé comme la nuit. C'était incroyable...Il trouvait cette couleur si atypique et si...belle ! Macha avait la capacité depuis toujours de s'émerveiller devant beaucoup de choses et c'était toujours le cas. Et puis il capta le regard doré qui lui faisait face et compris tout de suite, bien sûr que c'était son fils avec un tel regard !

Et tu es le fils de Kuzali je parie ! Tu as ses yeux c'est incroyable !
Pardon, je ne me présente pas trop dans les règles de l'art. Je suis Macha, marjordome de Keshia, le roi de ses terres. Bienvenue également à toi sur nos terres.


Le ton d'abord enjoué du lion gris devint plus sérieux lors de sa présentation. Puis il remarqua à quel point ce lion semblait grand pour son âge. Et il promettait d'être encore plus grand, incroyable ! Son père devait sûrement être très grand aussi ! D'ailleurs il se demandait bien qui était le père...Mais si Kuzali ne lui en avait pas parlé c'est qu'il devait bien y avoir une bonne raison.

Avez-vous fait bon voyage ? On peut se rapprocher des sources si jamais il fait trop frais pour vous.

Macha fit un petit signe de tête en direction des zones plus brumeuses. Puis il contempla ce joli tableau. Il était heureux. Vraiment. Il adorait depuis toujours Kuzali, comme une sorte de tante un peu.

Il va falloir me raconter toutes tes belles aventures!

Même si il avait grandit, Macha n'avait rien oublié des aventures de la belle Kuzali et de la manière dont elle le captivait lorsqu'elle les lui contait. Le majordome souriait bien trop content de ce moment et extrêmement bienveillant envers ses deux lions. En étant le fils de Kuzali, ce jeune adolescent était plus que le bienvenue pour Macha qui n'était pas du genre à juger sans connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 649
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Lun 14 Nov - 23:24


    Tel l’enfant qu’il était autrefois, il suivait sa mère d’un pas prudent. Bien qu’ici, ça n’ai rien de la Lande des sans terres. Autour d’eux du blanc, partout, encore et toujours - s’en était presque aveuglant. Sadaka pensa qu’il ne pourrait jamais vivre ici. Son pelage, bien que plus épais que celui de sa mère, n’était pas adapté. Il avait froid, encore et toujours. Rien de comparable à ses début la veille, mais tout de même. Sa mère semblait avoir comprit et le regardait d’un air tendre. Elle lui avait fait comprendre plus tôt qu’ils ne pourraient rester trop longtemps. Pour cause, elle aussi ne tiendrait pas indéfiniment par ce temps glacial. C’est pourquoi le duo, enfin réunis, se dirigeait vers lesdites sources chaudes. C’était un endroit à priori confortable pour les visiteurs au fin manteau et Sadaka s’en réjouissait d’avance.

    L’odeur de la neige était douce et les poumons du félins se remplissaient d’un air pur et pregnant. Le silence était presque chaleureux et rien ne semblait pouvoir le briser. C’était étrange cette terre : si fragile et pourtant si forte. Soudain se mit à flotter un nectar humide et… chaud. Des bruits résonnèrent et il vit s’éclater dans le ciel, comme pour s’envoler, une fumée blanche et opaque. C’était donc ça des geyser ! Sa mère lui en avait parlé. Déjà l’air ici lui paru plus vivable.

    Kuzali s’était arrêté. Questionnant son fils l’air amusé. Il acquiesça de la tête, toujours aux aguets. Il y en avait de partout qui explosait n’importe quand. C’était amusant et Sadaka sourit à pleine dents quand il entendit sa mère s’adresser à un inconnu. Par réflexe l’adolescent courba l’échine et fronça les sourcils. Il s’agissait seulement d’un lionceau qui le regardait avec un air ébahi. Ce lionceau était…blanc, blanc comme neige. Il ressemblait fort à un Lamasus, un lionceau lamasus oui.

    A peine eut-il le temps de comprendre que le petit détala au pas de course. Sadaka n’avait put entendre ce que sa mère disait et se rapprocha, suspicieux. Sa mère ne semblait cependant pas inquiète alors il ne dit rien et fit demi-tour. Il y avait de l’eau non loin, ça tombait très bien il commençait à avoir soif. Avec une nonchalance sans pareille, il plongea sa tête dans l’eau pour la ressortir en hurlant. Cette eau était chaude ! si chaude qu’il venait de se brûler la langue. Mais quel était donc cet étrange pays. L’air y était glaciale et l’eau… brûlante. C’était à vous rendre fou.

    Quoi qu’il en était, il venait de se brûler, et l’être patient et joyeux qu’il était n’aurait put laisser une belle occasion de se mettre à râler. Il se dirigeait d’un pas vif et mécontent vers sa mère, maugréant dans sa barbe quand on interpela la lionne doré au loin. Tout deux jetèrent un regard curieux en direction du nouvel arrivant. Un lion massif et encore plus clair que tout ceux qu’il avait vu auparavant marchait d’un pas calme vers eux. Il avait une assurance digne des lions hauts placés et dans ses deux grands yeux noisettes on pouvait lire la douceur et l’assurance d’un beau lion dans la fleur de l’âge.

    Une fois arrivé à leurs côtés il salua la mère et son fils d’un ton cordial - presque excité. Il offrit ensuite son attention à Sadaka pour se présenter. La première chose qu’il remarqua fut ses grands yeux couleur soleil et Sadaka - et non pas uniquement à cause de sa langue endoloris - ne sut que répondre et resta sans voix. Cependant, l’autre n’avait pas de temps à perdre. Il leur proposa de sa rapprocher des grands nuages de fumées environnants et ni la mère ni le fils ne s’en plaignirent. Il était curieux et leur posa instantanément plein de questions, cassant un peu avec cette posture saillante de sage qui lui allait pourtant si bien. Il ressemblait à … un enfant.

    Bien qu’assez impressionné par le fameux Macha, Sadaka restait sur ses réserves. Il n’avait jamais été de ceux qui piaillent instantanément. Il lui fallait un peu plus de temps et il faisait confiance à sa mère pour prendre les rennes. Son tour viendrait, mais pas tout de suite.


_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5023
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Sam 19 Nov - 17:09


Tandis que le lionceau s’en allait prévenir le majordome du roi, Kuzali porta son regard vers son fils qui semblait laisser de côté sa suspicion devant le calme de la lionne. Elle soupira, amusée de sa perpétuelle méfiance face aux étrangers. Sadaka n’avait jamais été des plus accueillants mais elle espérait qu’il saurait faire un effort devant son vieil ami.

Elle feula d’effroi en s’apercevant que le jeune lion plongeait la tête dans l’eau brûlante et n’eut guère le temps de l’en empêcher que déjà, il s’éloignait expressément de l’eau la langue pendante et vivifiée par la chaleur. Elle ne pu s’empêcher de pouffer malicieusement. En voilà un qui allait bientôt râler ! Sourire aux babines mais les sourcils tordus trahissant sa légère inquiétude, elle rejoignait l’adolescent qui s’avançait d’ores et déjà en sa direction lorsqu’une voix l’interpella.

« Macha, te voilà ! » répondit la lionne dans un petit ronronnement joyeux.

Heureuse de revoir le lion blanc, la féline l’accueillit chaleureusement et frotta sa tête contre la sienne. Il lui semblait qu’il avait encore grandi. Dire que ce lion qu’elle avait connu si petit était aujourd’hui de la taille d’un géant… Entre lui et Sadaka, la lionne se sentait ridiculement petite.

« C’est un plaisir partagé, tu n’as pas changé. » dit-elle sourire aux babines, heureuse de constater qu’il était toujours égal à lui-même et que ce poste pourtant prestigieux ne l’avait pas changé. « Je vais bien, très bien même quoiqu’un peu froid, je ne pourrais jamais me faire à ce climat… Quoi qu’il en soit, nous avons entrepris ce petit voyage avec Rono, tu dois te souvenir de lui, pour montrer les vallées blanches à mon fils, Sadaka, que voici. »

Le nordique n’avait nul besoin des indications de la lionne pour reconnaitre le regard du jeune lion de suie auquel il se présenta cordialement mais sans réponse du principal intéressé qui semblait quelque décontenancé. Amusée, la lionne sourit. Sadaka n’avait jamais vraiment rencontré de lion si avenant à son égard et si enfantin.

« C’est cet ami dont je te parlais. » dit la lionne à l’intention de son fils tout en appuyant son regard perçant avant d’en revenir au lion blanc : « Merci pour ton accueil, Macha. Excuse-le, il n’est pas très loquace mais il s’est brûlé la langue juste avant ton arrivé. Ce doit être encore douloureux. »

Elle sourit doucement à son fils pour taire sa réticence. Il n’avait pas à se méfier de Macha, c’était un ami de sa mère et donc un de ses amis. Elle songeait toute fois combien le caractère des deux lions était opposé tout comme leur pelage. Un désaccord parfait. Consciente de la nature de Macha qui devait troubler le lion de suie, la lionne rit doucement avant de prendre la suite du lion blanc qui déjà les conduisait près des sources.

Marchant à ses côtés, la lionne dorée lui répondait :

« Oui, c’était plaisant d’être éloigné de toute l’agitation du clan pour n’être qu’en famille. C’est étrange à dire car malgré la route, c’était très reposant. »

Elle coula un regard en direction de son ami et lui sourit. C’était une bouffée d’air frais que d’être ici, quoiqu’un peu glacial. Les sources chaudes offraient l’avantage d’un climat plus clément, voire très relaxant. Soupirant d’aise, la lionne s’allongea paisiblement contre la roche. Fidèle à lui-même, Macha lui quémandait de nouvelles aventures. Mélancolique, Kuzali rit chaleureusement. C’était plaisant d’être de retour.

« Hélas, ma vie est devenue moins cavalière et mes histoires te paraîtront peut-être ternes face aux récits de ma jeunesse mais voilà ce que je peux te dire : depuis la victoire de Prideland, bien des choses ont changé. Je ne suis plus une exilée, je suis tombée amoureuse de Kumpa et depuis, je vis sur Prideland avec mon fils. De par son rang, je suis devenue reine et nous avons eu trois beaux enfants : Awena, Azaan et Ahva. J’ai cessé de voyager et de ce fait, je t’avoue être aussi excitée que la première fois que je suis venue ici. Ces longes marches m’avaient tant manqué… »

Frémissante de joie, elle sourit malicieusement au jeune lion. Ce spectacle pouvait paraître étrange aux yeux de son fils, voir ainsi sa mère discuter si amicalement avec un lion qu’il ne connaissait même pas mais l’affection entre la lionne dorée et le lion blanc était palpable et leur joie de se retrouver était sincère. Kuzali se sentait à nouveau napper de son habit d’aventurière intrépide et cela lui plaisait. Ce voyage ravivait son ancienne flamme et elle se sentait de nouveau briller de son plus bel éclat.

Glissant son regard vers le nordique, elle lui retourna sa question avec intérêt et chaleur :

« Qu’est devenue le majordome du roi après tout ce temps ? »

Kuzali avait toujours eu un très fort attachement pour Macha, sans doute parce qu’elle l’avait connu jeune enfant mais de fait, elle se sentait impliqué et particulièrement proche de lui, comme un membre de sa famille. Malgré leurs différences, les deux lions s’étaient toujours parlé à cœur ouvert car dès l’instant où leur route s’était croisé, l’insouciance de Macha avait brisé toutes les barrières de la lionne.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 604
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Lun 5 Déc - 0:42


Macha n'avait pas eu de doute, quant à la réaction de Kuzali à sa vue. Ils ne s'étaient pas vus souvent et pourtant ils se comprenaient si bien et étaient devenus si proches si rapidement, chacun avait réussit à toucher l'autre à sa manière dès le début.
Le lion avait véritablement se sentir de retrouver quelqu'un de sa famille qu'il n'aurait pas vu depuis longtemps. Il était heureux. Heureux de la revoir. Heureux de voir qu'elle allait toujours aussi bien.

Plus jeune il aurait sans doute été vexé qu'elle lui dise qu'il n'avait pas changé. Parce que bien sûr physiquement il avait beaucoup changé, il avait pris du poil, avait grandit, et il avait une véritable crinière à présent ! Mais maintenant il savait qu'elle parlait de son caractère. Il n'en savait rien. Si il avait changé il ne s'en était pas rendu compte. Enfin si bien sûr, il était plus mâture, moins maladroit et plus sérieux désormais, mais il restait le même petit lionceau qu'il avait été.
Kuzali lui annonça qu'elle avait un peu froid et qu'elle ne se ferait jamais à ce climat. Et puis lui parla de Rono, ce fameux ancien nordique dont elle lui avait parlé la dernière fois.


C'est bien normal que tu ne puisses pas supporter le froid, vois comme ton pelage est fin ! Je dis ça mais je ne ferais pas long feu sur les autres terres !
Ah oui Rono, je me souviens de ce nom ! Et bien Sadaka j'espère que tu sauras apprécier les terres du Nord, malgré le climat !


Il sourit en regardant le jeune lion. Il était très fier de son clan. Il n'avait jamais voyagé, mais il était fier de tout ce qu'on lui avait dit sur ses ancêtres, pas qu'ils étaient mieux que les autres lions, mais juste qu'il était fier d'être un descendant de tous ces lions si bien.
Sadaka. Un nom qu'il avait désormais bien retenu. Il faut dire que le fils de Kuzali était difficile à oublier pour Macha. Il n'avait jamais vu de lion de la sorte avant. Une telle couleur de pelage, qui de plus était mélangé à ce regard si brillant, c'était une combinaison de choc et inoubliable pour quelqu'un comme notre majordome, et puis surtout il n'allait pas oublier le nom du fils de Kuzali.

La lionne dorée le remercia, il sourit mais elle pouvait lire dans son regard, qu'elle n'avait pas à le faire. Macha était quelqu'un d'accueillant et il était pour lui naturel, d'agir de la sorte. Et puis elle lui annonça que Sadaka s'était brûlé la langue en buvant l'eau des sources chaudes. Macha fut surpris et tourna son regard vers Sadaka.


Oulà mon pauvre ! Je te conseille de manger un bout de neige, ça peut être un peu douloureux sur le moment sur l'endroit où tu as mal, mais ça va t'apaiser tu verras. Il faut dire qu'ici lorsque l'on a soif, surtout l'hiver, on peut manger un bout de neige lorsque l'on a soif. Ce n'est que de l'eau gelée après tout.

Macha prit un morceau de neige qu'il mit dans sa gueule et qu'il laissa fondre dans sa bouche. Un geste familier, dont il savait qu'il ne l'était pas pour les étrangers qui ne connaissaient pas la neige. Quelle drôle d'idée de vivre sans neige tout de même ! Cela lui paraissait bien étrange...voir même un peu impossible...
Et puis alors qu'ils entraient plus dans les sources chaudes, la majordome écouta la lionne dorée parler de son voyage. Dans sa bouche cela semblait presque reposant, pourtant on lui avait dit tout le contraire. Ils s'arrêtèrent à un endroit des sources où la neige disparaissaient presque complètement pour laisser place à un roche grise et qui gardait la chaleur. Macha évita de se mettre près d'un geyser. C'était trop chaud. Pour le moment ça allait, mais si il restait longtemps et trop près des sources les plus chaudes, il aurait besoin de s'éloigner. Mais l'endroit où ils étaient, était un bon compromis entre chaud et froid.

Macha s'assit, sa queue s'enroulant autour de lui et puis elle lui parla de sa nouvelle vie. Il n'alla que de surprises en surprises, ça alors ! Bien sûr il avait entendu toutes ces choses, ce qui se passait à Prideland, mais il ne savait que la reine c'était elle ! Ca alors ! Elle était reine et avait trois autres petits en plus ! Que de changements ! Sa promotion de majordome pesait si peu dans la balance. Mais d'un autre côté il n'était pas si étonné que cela. Après tout il s'agissait de Kuzali, qu'aurait-il pu lui arriver d'autre?!


Mais c'est incroyable ! La fameuse reine de Prideland dont j'ai entendu parler, tout ce temps c'était toi ! Et félicitations pour les trois autres petites boules de poils, tu ne dois pas t'ennuyer avec tout ce monde ! Ca fait une belle histoire quand même : la lionne dorée après un exil, trouva l'amour et devint reine...Je suis sûr on peut en faire un super conte ! Même que je le raconterais à mes petits quand j'en aurais !

Il ne réalisa pas la teneur et ce que signifiaient véritablement les propos qu'il venait de tenir. Mais il restait un grand fan de Kuzali comme à leur première rencontre. Kuzali était une lionne extraordinaire, il n'avait pas de doute. C'était une héroïne.
Puis elle lui demanda ce que devenait le majordome du roi. Macha sourit et haussa les épaules:


Oh tu sais c'est beaucoup moins trépidant que toi ! J'ai pris mes fonctions il y a peu. Je passe beaucoup de temps avec Keshia et les nordiques. J'essaye de m'impliquer à fond.

Il repensa à toutes les critiques qui pleuvaient sur le règne de Keshia, ces petits rebelles, cachés quelque part qui voulait le faire s'éjecter, Suki, les petits. Avec un air un peu triste il ajouta:

Je t'avoue que ce n'est pas la meilleure période pour les nordiques. Beaucoup ne sont pas remis de la mort de Theluji et d'Héra...C'est un règne assez compliqué...

Ses mots sonnaient comme une confidence, il en parlait peu, tentait de relativiser les choses auprès de ses compatriotes, mais là c'était différent. Kuzali était d'ailleurs. Et puis il pouvait tout lui dire. Cependant il se reprit vite et dans un petit sourire il dit:

Et j'ai moi aussi trouvé l'amour si on peut le dire comme ça... Il souriait véritablement en pensant à sa bien-aimée. Elle s'appelle Zwissia. Je l'ai rencontré ici d'ailleurs...

[i]Macha avait un air ailleurs, entre le mignon et le bête en regardant les alentours. Puis il se reprit. Sadaka n'avait pas vraiment parlé depuis le début. Alors il le regarda et lui demanda d'un ton bienveillant:


Ca va mieux ta langue Sadaka ?

Macha avait un lion bon. Il voulait que le fils de son amie se sente bien ici malgré la dureté du climat pour les lions étrangers...


Dernière édition par Macha le Ven 9 Déc - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 649
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Ven 9 Déc - 14:58



    ADOLESCENT

    Kuzali et Macha ne tardèrent pas à commencer leur conversation le sourire aux babines. Ils semblaient ravis de se retrouver et Sadaka leur laissa champs libre afin de d’analyser un peu la bête. Mais on ne lui laissa que trop peu de répit. Après quelques mots d’introduction Kuzali présenta son fils. Macha lui répondit d’un doux sourire en lui souhaitant bienvenue. Un peu timide le lionceau déjà adolescent lui répond :

    « Merci, vos terres sont magnifiques. »

    Sans plus de précisions l’essentiel était là. Surtout, Sadaka ne mentait pas. Ces terres qui lui allaient si mal de part leur pureté et leur blancheur avaient sut l’émouvoir. Il y faisait froid, trop même, mais la beauté et le calme ambiant avaient eut raison de lui. Macha avait l’air fier de son habitacle et de son clan, et Sadaka comprenait très bien pourquoi !

    Kuzali mentionna ensuite sa langue brûlée. Ce qui ne manqua pas de mettre mal à l’aise le félin. Il se sentait bête et fronça les sourcils. Cependant, Macha ne se moqua pas et lui conseilla même de manger de la neige. Décidément, drôles de coutumes qu’avaient ces lions. Cela dit, sa langue lui faisait encore un peu mal et, poli qu’il se montrait, il baissa la tête pour mettre dans sa bouche de la neige. Imitant ainsi le majordome qui se montrait avec lui étonnamment délicat et sympathique. Instantanément elle se mit à fondre, laissant place à une gorgé d’eau fraiche et réparatrice. Lui qui avait eut soif reprit quelques bouchées de neige sans demander son reste.

    « Merci, ça fait du bien. » Dit-il, osant même un sourire.

    Le trio se rapprocha alors des sources chaudes, une fois la dégustation terminée.

    Kuzali se mit alors à faire le point. Non pas qu’il s’ennuie mais cette histoire il la connaissait. Non seulement, il la connaissait, mais, en plus il ne la cautionnait pas vraiment. Il se permit alors de s’éloigner un peu. Surtout quand il entendit Macha parler d’un soi disant conte de fée. Il savait sa mère connue sur la terre des lions - bon peut être pas jusu’ici - mais de là à mériter le titre de reine d’un conte de fée… Il en avait mal au ventre. Une fois qu’elle eut finit son récit et Macha ses éloges, Sadaka, sarcastique lança un petit :

    « vous n’oublierez pas de me mentionner dans ce récit enchanté. »

    Il baissa alors les oreilles, attendant le regard agacé de sa mère. C’était sorti tout seul mais c’était plus fort que lui. Cela dit, Macha continua - peut-être qu’avec un peu de chance il n’avait pas entendu. Lui semblait aussi aujourd’hui bien placé, mais le règne des nordiques compliqué. Sa mère lui avait conter l’histoire du roi Theluji, d’Héra et, plus récemment, était parvenu aux oreilles des curieux les nouvelles d’un Reine jangowa chez les nordiques. Sadaka n’avait pas d’avis sur la question, mais il se demandait quand même comment elle survivait dans ce froid.

    C’était drôle - et presque triste ? - de voir que nul royaume ne semblait prospérer paisiblement.

    Macha, sur un ton plus discret, confia alors qu’il avait trouvé l’amour. Une dénommée Zwissia. Surement elle aussi blanche comme neige, elle devait être belle pensa le mâle de suie. Il essayait d’imaginer une lionne au somptueux pelage - un blanc immaculé - quand Macha lui demanda des nouvelles de sa langue.

    « Oh oui, c’est mieux ainsi. La neige m’a fait du bien. » Il regarda sa mère un court instant, espérant qu’elle n’était plus fâché de sa petite pique passée. « Votre compagne… elle est toute blanche elle aussi ? comme vous ? »

    Là encore, il se montrait indiscret. Mais ces pelages le fascinaient. De plus, Rono avait des tons plus grisonnants, peut être que Macha était une exception…


_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5023
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Dim 11 Déc - 20:16


Kuzali était comblée par l’accueil que réservait le lion blanc à son fils. L’adolescent au pelage de suie devait être surpris d’être traité avec tant de bienveillance mais quand on connaissait Macha, cela n’avait rien d’étonnant. Soucieux de la brûlure de son cadet, le majordome du roi conseilla même à Sadaka de manger de la neige. La lionne dorée se souvenait encore de la première fois où ses crocs s’était refermé sur cette étrange matière… une sensation glacée mais également délicieusement pétillante l’avait immédiatement frappée tandis que tout son corps avait tressailli. Le regard maternel, elle observait son fils exécuter les indications du lion blanc et une fois le bien constaté, Sadaka osa même un petit regard. Elle lui sourit, heureuse de savoir son mal apaisé mais aussi reconnaissante de ses efforts.

Laissant derrière eux la pureté immaculé de la neige blanche, le trio s’aventura là où la poudreuse laisser place à la roche chaleureuse des sources chaudes. Le climat était plus clément et Kuzali ne pouvait qu’en être soulagée. La morsure du Nord était glaciale pour ceux nés loin des montagnes et comme Macha l’avait habilement remarqué, le pelage de la reine était particulièrement fin aussi souffrait-elle vite de la fraîcheur des lieux. Heureusement, les sources chaudes lui étaient d’un vrai réconfort. S’asseyant face à au majordome, la reine lui contait ses aventures et se plaisait à lire chacun des expressions animant le visage du lion blanc. Macha avait toujours été un lion très expressif et transparent, il était facile de deviner ses pensées.

Ses aventures avaient-elles réellement l’allure d’un conte ? Kuzali avait connu d’heureux moments comme de malheureux, sa vie n’était pas été toute rose mais ses douleurs lui avaient toujours été plus difficile à partager. Malgré l’âge et le temps, la lionne demeurait réservée sur ses peines, sa fierté l’empêchait sûrement de montrer ses faiblesses. Humble, elle haussa des épaules non sans remercier le mâle de ses éloges.

« Oui, beaucoup de choses ont changé et mon quotidien n’est plus le même qu’autrefois. C’est une vie plus paisible mais j’entends encore l’appel de l’aventure. Quant à un conte… chacun en fait son interprétation. »

Elle lui sourit, le regard légèrement plissé par la vieillesse. Kuzali avait toujours été une lionne terre à terre, elle n’avait jamais accepté que les Pridelanders la qualifient d’héroïne et n’aimait pas s’attarder sur cette vie d’apparence parfaite. Il n’en était rien et bien qu’elle possédait tout ce qu’un lion lambda aurait pu désirer, Kuzali avait souvenir d’avoir été plus heureuse sur la Lande quand elle n’avait rien si ce n’était sa famille. Sadaka qui s’était éloignée le temps de cette discussion revint d’un pas lent et ne sut se priver d’un commentaire sarcastique. La lionne dorée glissa un regard en sa direction et lui souffla un rappel à l’ordre d’un ton agacé :

« Sadaka. » tiqua-t-elle de sa langue.

Son regard était dur, intimant au lion de ne pas s’aventurer sur cette voie-là. La lionne était agacée non seulement par l’impudence de son fils mais surtout par le fait qu’il se sente à nouveau oublié. C’était vexant. Ce périple dans les montagnes nordiques lui était destiné et aucun de ses frères et sœurs ne s’étaient vu offrir une place à ses côtés. N’était-ce pas suffisant ? Elle soupira, le regard plus indulgent. Sadaka n’avait pas à s’en faire, le majordome blanc avait bien assez entendu parler de lui.

Enchaînant sur sa condition, Macha lui apprit prendre son rôle très au sérieux et de fait, il passait beaucoup de temps avec Késhia. Le bruit courrait que le roi n’était pas aussi soutenu que son prédécesseur et ses débuts étaient bien difficiles. La lionne dorée n’avait jamais parlé au successeur de Theluji en tête à tête, seulement de brefs échanges lors de sommet des régents mais elle n’avait pu se faire d’avis solide sur la personne. Le souvenir de Theluji et de sa noblesse la hantait également, jamais aucun lion ne lui avait imposé tant de respect. Elle était fière d’avoir pu le côtoyer. L’air triste, Macha confirma ses pensées en lui confiant que l’ambiance du clan était plutôt morose depuis la mort de leurs plus grandes figures.

« Theluji était un roi illustre et Héra une régente digne d’une grande reine. Leur mort n’a pas seulement endeuillé le Nord, nous les avons tous pleurés. Késhia ne peut balayer un souvenir si fort d’un simple coup de patte, il lui faudra de la persévérance, il est encore jeune mais peut compter sur ton aide, pas vrai ? Ta dévotion est grande et sincère. Je suis certaine que tu lui es d'un soutien essentiel. »

Kuzali savait combien le lion blanc portait son roi en haute estime et leur lien dépassait celui d’un subordonné et de son roi, ils étaient amis, frères. Macha devait se sentir très concerné par la situation mais à défauts de ces quelques mots, Kuzali ne pouvait faire plus pour enlever cet air triste de son doux visage. Elle-même doutait qu’une figure plus illustre que Theluji puisse s’élever à nouveau. Pas si tôt.

Retrouvant vite son sourire, il lui confia avoir trouvé l’amour. Le regard de la lionne s’illumina soudainement, très enjouée de cette information. Quel merveilleuse nouvelle ! Son air bêta à l’évocation de sa bien-aimée ne rendait pas la lionne insensible et elle s’amusait de voir le jeune lion se perdre dans les méandres de l’amour.

« Elle doit être charmante, je suis très heureuse pour toi. »

Elle songeait aux précédentes paroles de son ami, concernant ce récit qu’il compterait à ses enfants. Il ferait un fabuleux père, elle en était persuadée. Kuzali et Macha, de par les circonstances de leur rencontre, avait toujours entretenu un lien plus familial qu’amical et elle était heureuse de le voir ainsi s’épanouir. Le petit lion blanc d’antan semblait aujourd’hui bien loin malgré le fait qu’elle reconnaissait la même pureté dans ses yeux noisette.

Toujours aussi attentif et attentionné, le majordome vint s’enquérir de l’état du lion de suie. Tout aussi concernée, la mère coula un regard vers son fils. Il semblait regretter sa précédente amertume et la lionne dorée le rassura d’un sourire. Tout était toujours bien vite pardonné. Son intérêt pour la compagne du majordome amusa la reine, ces pelages blancs à l’opposé du sien semblaient bien l’intriguer mais tout aussi intéressée de la réponse, Kuzali tourna un regard taquin vers son ami. Envisageant de rendre par la suite visite à Hanabi, la lionne tendait une oreille attentive pour peut-être se trouver en mesure de reconnaître cette lionne et ainsi constater sa beauté de ses propres yeux. Elle se sentait un peu mémé gâteuse mais le bonheur de Macha la réjouissait sincèrement. Au travers de ces temps troubles pour son peuple, il semblait avoir trouvé un peu de repos et de bonheur.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 604
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Lun 16 Jan - 1:28


Macha sourit et prit un air satisfait lorsque Sadaka lui dit que les terres du Nord étaient magnifiques. Des compliments sur sa terre, c'était quelque part comme lui faire des compliments à lui. Il y tenait tellement. Après tout c'était toute sa vie, tout ce qu'il avait toujours connu.
Et puis il montra comment manger de la neige pour apaiser la brûlure de l'adolescent. Ce dernier sembla apprécier car il ele vit rapidement reprendre de la matière gelée. Il fut remercié et c'était agréable que l'être mais pour Macha être bienveillant était naturel.


Mais de rien.

Alors que Kuzali lui avait conté ses aventures, Sadaka lança une remarque que le majordome n'entendit pas, il remarqua cependant à l'attitude et le regard de Kuzali que cela ne devait pas être le bienvenu. Il se sentit un peu gêné mais heureusement ce moment ne dura pas, il n'aimait pas le conflit. C'était un mal qui le rongeait profondément. Il n'avait pas forcément de points de vue à défendre, juste des valeurs et des idées à partager. Il détestait la confrontation. Il était de ceux qui laissaient couler, qui partaient si c'était possible. Il ne fallait juste pas toucher aux valeurs auxquels il tenait. Au fond il ne tolérait pas que l'intolérance.

Les mots de Kuzali rassurèrent un peu Macha. Bien sûr que prendre la relève de Theluji était quelque chose de très compliqué. Elle avait raison. Theluji avait été un peu trop parfait au fond et il laissait un lourd héritage à son fils adoptif...Bien sûr que Macha l'aiderait. Si il y avait bien une chose dont le monarque pouvait être sûr c'était bien de ça, de la fidélité sans faille de son majordome.


Oui j'espère.

Et puis Macha repensa à des choses plus joyeuses, il n'aimait pas parler des problèmes. Zwissia. Il parla de Zwissia à Kuzali. Il aurait aimé qu'elles se rencontrent quelque part mais cela serait trop compliqué. Les deux pridelanders ne pouvaient pas rester ici trop longtemps. Lorsque la lionne dorée lança ses mots, le majordome continuait de sourire. C'était comme si il venait d'entendre une bénédiction, et cela ne le rendait que plus heureux.

Et puis il avait prit des nouvelles de Sadaka, il voulait savoir comment se portait la langue de ce dernier. Apparemment ça allait mieux. Le regard du nordique était bienveillant sur le rejeton de celle que l'on pourrait quelque part qualifier de sa tante de cœur. Et puis la question de l'adolescent le prit de court. Si sa compagne était toute blanche comme lui. Macha ne put s'empêcher de laisser se dessiner un large sourire sur ses babines avec un regard rieur. Il l'aimait bien ce Sadaka. Bien sûr pour lui tout devait paraître nouveau. Et au fond est-ce que lui ne se posait pas toutes ces questions ? Il avait vu beaucoup de lions gris et blancs mais pas tant que cela d'étrangers. Juste un peu. D'un ton amusé mais toujours bienveillant il répondit:


Et bien non pas tout à fait. Elle est un peu plus foncé, elle est grise et blanche. Mais tu sais pour les lions d'ici je ne suis pas si clair que ça. D'autres lions comme ma mère sont vraiment complètement blancs, exactement comme la neige.
Et j'ajouterais que la plupart des nordiques ont des yeux clairs, pour la plupart bleus. De ce côté-là je fais partie des exceptions.


N'était-ce pas normal de s'interroger sur quelque chose qu'il ne connaissait pas ? Alors Macha avait préféré tout lui dire. Ses yeux à lui restaient plus que peu commun. A part sa mère dont il tenait les yeux, il n'avait jamais vu de nordique avec des yeux si foncés. Ils étaient normalement bleus voir gris. Mais il y avait toujours des exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 649
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Mar 17 Jan - 16:51



    ADOLESCENT

    Kuzali, comme il s’y était attendu, réprimanda la réplique supposée mal venue - supposée car son regard en disait long. Lui même s’en voulu un peu, après tout, elle avait décidé de l’emmener découvrir le nord seul. Elle n’avait amené personne d’autre, laissant ses enfants encore jeunes à la garde de leur père. Il dégluti, imbécile. Cependant, Macha ne releva pas. Peut être n’avait-il rien entendu. Si c’était le cas, tant mieux. Sadaka ne voulait pas gâcher ce séjour, et encore moins ce moment.

    Sa mère enchaina, pleine de condoléances réfléchies sur le feu roi Theluji. Elle était impressionnante à connaitre autant de choses. Sadaka savait que sa mère avait été dans le nord auparavant, et qu’elle connaissait également bien l’ancien roi d’ici. Lui les connaissait par l’Histoire, elle les avait vu de ses propres yeux. Oui, c’était tout de même impressionnant, et ce même pour lui. Surtout que Macha semblait un peu bouleversé. Heureusement qu’ils avaient vite rebondit sur autre chose. Soit : la fameuse lionne. Lui qui s’était d’ailleurs montré curieux se vit rapidement encouragé. Macha souriait un peu bêtement. Tout comme sa mère souriait en lui parlant de Kumpa quand elle lui avait avoué avoir trouvé l’amour. Il trouvait ça un peu niais mais s’avisa bien de donner son avis. Un jour peut-être ravalerait-il ce genre de pensée.

    Quoi qu’il en soit, ce Macha l’aimait, et ça, ça ne faisait pas de doute. Kuzali semblait le voir aussi, et Sadaka se félicita de son esprit de déduction. Surtout que l’amour, lui, il n’y connaissait rien.

    Donc, des lions blancs comme la neige. Donc, encore plus blanc que lui. Sadaka n’en revenait pas. Mais comment pouvaient-ils les distinguer dans les dunes ? La nature était parfois étrangement faite. Quoi qu’il en soit, c’était un avantage pour la chasse - mais c’était bien le seul que Sadaka voyait là dedans.

    Ensuite, il se mit à parler des caractéristiques physiques des lions d’ici - autres que leur pelage - leurs yeux. Il se disait exception avec ses yeux noisettes. Sadaka, ravi et maladroit ne put s’empêcher de lâcher :

    « Oh moi aussi, je suis le seul Nyeusi qui ai les yeux couleur soleil ! » Oups. Il se sentit très bête d’un coup. Une fois de plus sa mère allait le tuer. Il se tourna vers elle, interdit. Savoir ça sous entendait qu’il s’était un peu renseigné. Nedge et lui en avait déjà parlé, et ce plusieurs fois. Avec les on-dit, il est facile de se représenter la chose. Mais de là à se clamer Nyeusi, c’était peut être un peu fort de café. Il voulait lui aussi montrer qu’il était exceptionnel, son égo d’enfant l’avait devancé et maintenant il devait se rattraper illico.

    « Non enfin, Nyeusi, je suis pas vraiment Nyeusi, ce que je veux dire c’est que… parmi les lions noir moi j’ai les yeux clairs et dorés et eux n’ont jamais eu ça… Enfin, je suis foncé mais mes yeux sont clair, c’est l’inverse de toi c’est tout ce que je voulais dire… ou si c'est mieux, je suis le seul lion du soleil avec un pelage foncé, oui c'est mieux ça hein ? » s’essaya-t-il, implorant sa mère du regard.


_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5023
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Mar 21 Fév - 13:41


L’animosité du lion ébène semblait éteinte, remplacée par une curiosité presque enfantine qui charmait les deux adultes. Derrière son air sérieux et ses réflexions plus mâture que les jeunes de son âge, Sadaka n’en demeurait pas moins curieux du monde qui l’entourait mais aussi des mystères qui s’ouvraient à lui. Sa mère le couvait d’un regard bienveillant tandis que Macha s’appliquait à satisfaire son imaginaire. Tout aussi curieuse quant à l’heureuse élue de son cœur, c’était avec grand intérêt que la lionne dorée écoutait cette description amoureuse qui, par ce mélange de coloris, lui rappelait son amie Hanabi. Sa beauté ne serait jamais éteinte dans ses souvenirs.

« Peut-être la croiserai-je avant de rentrer, j’en serais ravie. »

Déclara la vieille lionne en adressant un heureux sourire au majordome. Si les mots étaient sourds, Kuzali savait bien qu’il s’agissait là de son dernier périple en terre blanche. Si cette réalité l’attristait tant de souvenirs étaient liés à cet endroit, elle se gardait ces souvenirs nostalgiques pour plus tard, préférant profiter de l’instant présent car plus le temps passait et plus la lionne avait l’impression de ressasser de vieux souvenirs comme une époque révolue dont elle aurait souhaité ne jamais voir la fin. Pour le meilleur comme pour le pire, Sadaka mit fin à ses réflexions par une annonce des plus déconcertante. Surprise, la lionne dorée bascula un regard vers son fils. Si les rumeurs allaient de bon train concernant les Nyeusis, comment son fils pouvait-il avoir la certitude d’être le seul à avoir cette particularité ? Et surtout, depuis quand se vantait-il de son sang Nyeusis ? Kuzali était quelque peu décontenancée et aucun mot ne sortait d’entre ses crocs.

Si le pelage de l’adolescent parlait pour son ascendance quelque peu exceptionnelle, la lionne n’avait pour autant jamais confié l’identité de son père à son ami des montagnes. Cette union n’était pas sa plus grande fierté et bien que le secret se soit répandu dans la savane, celui-ci était encore quelque peu gardé au Nord tant le peuple des Nordiques était éloigné des préoccupations des lions d’en bas. Gênée, la lionne n’osait regarder son vieil ami. Ce n’était pas son fils dont elle avait honte, loin de là puisqu’il était sa plus grande fierté, mais bel et bien l’identité de son père qui avait causé moult ravages aux lions blancs dont notamment la mort de leur roi illustre mais ça, Sadaka ne pouvait s’en douter.

Tentant au mieux de rattraper ses mots maladroits, Sadaka s’essayait à des explications plus nuancés tout en cherchant le regard de sa mère. La lionne était mal à l’aise mais malgré cela, elle ne pouvait se résoudre à laisser seul son fils dans cet embarras. Elle souffla doucement, résignée, puis se tourna vers le lion blanc :

« Voici un fait dont je t’avais épargné mais dont tu dois te douter : du sang Nyeusis coule dans les veines de mon fils. Son père était l’un d’eux. »

Sa voix était douce comme à l’accoutumé. Certains nordiques auraient pu de fait s’offusquer d’être en présence d’un descendant des démons noirs mais elle avait foi en la tolérance et l’amitié de Macha. Lentement, elle se tourna vers son fils et lui offrit son soutien :

« C’est vrai, tu es les deux Sadaka. Tu es le seul lion noir aux yeux clairs et le seul lion du soleil au pelage sombre. Tu es unique. »

Sa gêne oubliée, la féline contempla son fils du regard avant de lui sourire, très douce. Elle ne souhaitait pas employer le terme Nyeusis pour qualifier son enfant et ne le ferait jamais car malgré leur similitude corporelle, ils n’avaient rien en commun. Cet embarras était le sien, pas celui de son fils et malgré la complexité de cette affaire, il avait raison d’assumer ses gênes. Kuzali était simplement dans une situation différente. Désireuse d’alléger la situation dont elle craignait la lourdeur, elle enchérit d’un ton amusé :

« Vous êtes deux parfaits opposés. »

Son regard basculait de l’un à l’autre, sourire aux babines. Jamais on n’avait vu de plus beau désaccord et entre la blancheur et la noirceur, demeurait la lumière qui les liait l’un à l’autre.

[Mille pardon pour ce retard, je n’avais pas vu que c’était à mon tour… Excusez-moi mes loulous :heart : ]

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 604
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Jeu 16 Mar - 0:45


Macha était indéniablement amoureux et ne le cachait pas. Il n'était de toute manière pas du genre à cacher ses sentiments au contraire, il était une personnalité très facile à lire. Il fallait dire qu'il ne voyait pas vraiment l'intérêt de mentir. Il s'était mis à décrire Zwissia de son mieux, parce que si il avait envie de satisfaire la curiosité de Sadaka, il avait également envie de quelque part la présenter à Kuzali aussi. Cette dernière lui fit la réflexion que peut-être elle la croiserai avant de rentrer. Le majordome hocha doucement de la tête dans un petit sourire. C'était un beau souhait même il savait que cela ne se ferait sûrement pas.

Et puis il y eu quelque chose d'inattendu. Macha avait tenu à préciser que ses yeux à lui étaient particuliers et que pour cela il n'était pas un nordique typique. Mais les mots du lion noir le surprirent. Avait-il bien dit Nyeusi ?...Certes on disait qu'ils étaient des lions mais...Il lui suffit de jeter un regard sur son amie dorée pour comprendre que ces propos étaient véridiques et sans doute pas vraiment assumés. Il se demanda comment pendant un instant, mais se dit qu'on s'en fichait de comment. Sans un mot, le grand nordique écoutait l'adolescent se battre avec les mots pour tenter de s'expliquer sur ses propos sous le regard un peu gêné de sa mère. Macha n'osait rien dire, c'était tout de même une très grosse information qu'on venait de lui révéler là. Et on ne parlait pas de n'importe quel peuple mais bien des Nyeusis...Il savait très bien ce que cela voulait dire. Pourtant il ne haïssait pas ces lions noirs. Il ne les avait rencontré personnellement, il en avait juste entendu les histoires, vu les effets. Mais il n'avait jamais été confrontés directement, alors c'était...différent...

Et puis il y eu les explications. Kuzali lui révéla alors que le père de Sadaka avait été un Nyeusi. Au moins les choses étaient claires à présent. La lionne apporta son soutien à son fils en confirmant ses dires, puis ajouta qu'ils étaient de parfaits opposés. Macha regarda alors Sadaka et se rendit compte qu'en effet ils se complétaient bien ! Lui avec son pelage clair et ses yeux sombres et lui avec son regard doré et son pelage de la nuit. Macha lâcha un petit rire compréhensif et un regard bienveillant:


Tu as raison ! Je n'avais pas fait attention, mais on se complète bien ! On est un joli reflet de la terre des lions et de ses mélanges !

Macha était ouvert et tolérant et surtout ce n'était pas l'origine d'un père qui allait entâcher son image de Kuzali ni celle qu'il venait de se faire de Sadaka. Il ajouta alors plus sérieusement mais doucement:

Je vais t'avouer quelque chose, je n'ai jamais rencontré de Nyeusi de ma vie, tu es même le premier lion noir que je vois ! Il faut dire qu'il y en a très peu qui passent par ici. Si tu savais à quel point ça me change !

Il riait de nouveau sur la fin, et termina avec un clin d'oeil vers le plus jeune. Pour lui Nyeusi ne voulait pas dire grand chose au fond, ce problème ne le touchait pas assez pour que cela le fasse plus réagir. Macha posa son regard noisette sur sa belle amie dorée en souriant. Elle n'avait pas à se sentir gênée avec lui. Si le nordique ne pouvait pas comprendre comment cela avait pu se produire, il n'avait pas besoin d'explications, il n'en avait pas envie, cela semblait déjà assez lourd à porter de ce qu'il en comprenait. Et puis il la savait heureuse avec le nouveau roi de Prideland, un lion dont il avait entendu beaucoup de bien, et elle avait une grande famille. Ce contexte là était un élément important dans le fait qu'il ne pose pas de questions.
Toujours aussi curieux de la reste de la Terre des Lions et content de sa rencontre avec Sadaka, le nordique demanda à ce dernier quelques renseignements:


Dis-moi Sadaka comment décrirais-tu la terre où tu vis à un lion comme moi ? Oh bien sûr ta mère m'en a déjà parlé lorsque j'étais plus jeune mais peut-être que j'en saurais plus en ayant deux visions. Tu sais quand on est un nordique on est un peu dans une bulle, on voit très peu de choses en dehors de notre clan, on entends juste et on a si peu de visite à cause de notre climat.

Macha restait un éternel lionceau bien qu'il agisse là de manière beaucoup plus sérieuse en présence de Sadaka. Cependant il y avait toujours cette curiosité en lui. Il voulait savoir. Il en voulait plus. La différence avait quelque chose de fascinant pour lui...Et puis quelque chose lui revint en mémoire.

Mais dites-moi combien de temps allez-vous pouvoir rester ici avec le froid ?

Il avait tendance à oublier qu'il leur faudrait repartir au bout d'un moment et qu'ils ne pourraient pas profiter pleinement des terres du Nord. Dans les oreilles des lions tout était calme. La neige savait faire disparaître les sons en son sein et ils semblaient seuls au monde. On entendait juste une légère brise qui se déchaînait un peu plus par intervalles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 649
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Sam 25 Mar - 17:03



    ADOLESCENT

    Si Kuzali sembla si décontenancé, il comprit bien vite que Macha n’était pas au courant de tous les détails de sa première grossesse. Sadaka senti sa honte grandir mais il en fut également légèrement agacé. Pourquoi taire la vérité ? Il était ce qu’il était, fils d’un Nyeusi. Bien ou mal, peu importe, c’était une réalité. Oh Theluji avait périt face à la bataille, il était tombé comme beaucoup, mais si Macha était son ami, il devait comprendre. Il devait accepter que Sadaka soit héritier de cette période sombre. Il ne devait pas le blâmer pour ça, et ni sa mère. Ils étaient déjà trop à le haïr pour ça. Sadaka durcit son regard pour planter ses grands yeux sur le nordique, poitrail gonflé. Il ne se dégonflerait pas et Macha n’avait pas intérêt à changer d’attitude, sinon, il entendrait le mâle de suie râler. Tout était neuf ici, il était heureux dans la neige, et ce malgré le froid. Loin d’être agacé, il avait peur en réalité. Son visage dur semblait menaçant, mais c’était par crainte d’être stigmatisé ici aussi, ici où il était loin, il était ailleurs, dans une bulle magique en compagnie de sa mère et Rono, face à un des lion les plus beau qu’il ait jamais vu : Macha. Il ne voulait pas que tout s’effondre, pas une fois de plus.

    La lionne l’observa en coin, adoucie. Il était unique. Il était soulagé qu’elle ne lui en veuille plus, mais il ne flancha pas. Macha ne s’était pas encore prononcé et il attendait son verdict comme un dernier coup de poignard : un coup fatal qui pourrait tout faire basculer. Le lion blanc ouvrit la bouche. Cet instant lui sembla des heures. Qu’allait-il dire ? Allait-il le tuer d’un simple mot ? Pourquoi souriait-il ?

    Ils étaient un parfait mélange.

    C’était à Sadaka de flancher. Et malgré toute la bonne volonté de l’adolescent, ses oreilles le trahirent. Macha n’était pas réticent. Il avoua n’avoir jamais rencontré de Nyeusis, ni de lion si sombre que lui. Vrai qu’ici, ça n’était pas monnaie courante et le rire de Macha était contagieux. Surement la pression qui redescendait aussi. Sadaka se joint à lui dans un éclat de rire presque trop grand, trop fort pour la situation. Mais le verdict était tombé et il soufflait enfin. Animé par un souffle nouveau, il se dit qu’il devait arrêter les gaffes et la question de Macha tombait à pic, un bon moyen de rebondir.

    « Et bien la Lande est un pays vaste. La végétation y est peu présente et la terre y est reine. Mais l’air y est agréable et ça sent bon là bas... De plus, on y fait toujours des rencontres surprenantes vu qu’il n’y a que des visiteurs de passage. Puis Prideland, c’est l’inverse. » Il rit un peu, le coeur allégé.

    « C’est dense, l’herbe est haute, les troupeaux y sont nombreux, les ressources abondantes, et ce pour tout les animaux. Puis il y a le rocher qui domine, il est assez imposant. La roche est claire et c’est là bas que dorment les lions, que les petits grandissent et que les nourrices veillent. Je dois vous avouer que je n’y suis pas très souvent. Je préfère gambader. Je m’entraine aussi, avec Rono. Mais après la Lande, ça me semble si... petit. »

    Une légère mélancolie traversait ses mots. La Lande l’avait rendu si heureux et Prideland, à l’inverse, si triste et nerveux. Mais ça, il ne le dirait pas. Il en avait assez fait de mettre les deux pattes dans le plat. Il ne voulait pas affliger sa mère une fois de plus. Si resteraient longtemps ici ? Sadaka n’en savait rien, mais surement pas longtemps. Il avait froid, et il savait que sa mère avait un pelage encore plus fin que le sien. Les sources chaudes étaient une bénédiction pour eux, mais ils ne s’éterniseraient pas, et Sadaka s’en peinait déjà...


_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5023
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Lun 10 Avr - 11:27



Confirmant alors ce qu’elle avait toujours pensé de lui, Macha se montra incroyablement compréhensif et surtout bienveillant. Le sang du jeune adolescent ébène n’avait visiblement aucune importance pour lui et la lionne dorée ne pouvait que sourire de plaisir. Le rire mêlé des deux lions était une mélodie des plus agréable et c’était d’un regard maternel que la lionne les observait, douce et attendrie. Reprenant comme si de rien n’était, Macha demande alors au fils du Soleil de lui décrire le Glorieux Royaume où lui et sa mère vivaient. Kuzali sourit intérieurement, se demandant bien comment Sadaka décrirait ce lieu. A sa question, Macha lui semblait redevenir ce petit lionceau empli de curiosité qu’elle avait connu. Sa sagesse s’était affirmé mais son innocence perdurait également.

Une certaine mélancolie portée dans la voix, Sadaka confiait sa vision de la Lande mais également celle de Prideland. Les deux s’opposaient comme le pelage des deux lions. Dans son silence, Kuzali entendait cette tristesse sourde. La Lande lui manquait à elle aussi. Prideland était certe une nouvelle épopée dans ses aventures, la dernière sans doute, et sa famille s’était agrandie, perdurant au sein de ce beau royaume mais jamais les souvenirs passés ne s’effaceraient. La vie sur la Lande, aussi dure fut-elle à mener, demeurer l’une de ses plus belles mémoires. Un temps qui semblait si loin d’aujourd’hui mais à jamais présent.

Alors même que Macha semblait soudainement s’alarmer de leur durée de séjour dans le Nord tant les conditions climatiques y étaient rudes, Kuzali sortit de sa bulle et réalisa combien le froid lui était mordant. Elle soupira, chagrinée de cette réalité mais réalisant également qu’elle supportait encore moins bien le froid que par le passé.

« Jusqu’à temps que nous le supportions mais je pense que je serais la première à céder. » répondit-elle dans un léger rire coupable. « Rono se plaît à retrouver divers lions de son passé et je ne peux l’en priver. Quant à Sadaka, il a encore beaucoup de choses à découvrir ici. Peut-être pourrais-tu être son guide tandis que je demeurai près de la Source Chaude, là où le temps est plus clément ? »

Sensible à sa bienveillance, le lion ébène semblait avoir été séduit par le lion blanc et Kuzali s’en réjouissait. Qui de mieux qu’un enfant des montagnes pour transmettre les secrets de la neige à un voyageur ? A l’époque, Rono et Theluji avaient été ses guides. Un souvenir qu’elle chérissait tant elle réalisait sa chance d’avoir marché aux côtés d’un si grand monarque. Coulant tout de même un regard vers le principal intéressé, sa mère lui confia :

« Enfin, si tu le souhaites évidemment. Macha sera un bien meilleur guide que ta pauvre mère qui peine à franchir la neige. »

Son regard doré brillait fraichement, presque avec malice. Malgré sa noblesse, la reine avait consciente faire pâle figure aux côtés des deux géants l’accompagnant dans son périple. Sadaka n’était encore qu’un adolescent mais il statuait pratiquement à hauteur de ses épaules. De fait, la lionne profitait encore de ce temps où elle n’avait pas à tendre le cou pour observer le doux regard de son enfant.


HRPG:
 

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
MEMBRE - MACHA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 604
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Lun 8 Mai - 22:44


Macha était de ces caractères pacifistes qui avaient même tendance à fuir le conflit, pas à tout prix, mais le plus possible. Et puis il était du genre positif à toujours voir le bon côté des choses, même si le contexte actuel du Nord le changeait un peu.
Il avait été élevé dans la bienveillance et l'ouverture de par sa mère, il avait donc naturellement hérité de ces traits de caractère-là en sa compagnie. Le nordique n'avait pas peur de la différence, au contraire cela l'attirait, le rendait curieux.
Pendant un instant il avait senti l'atmosphère changer lorsqu'on lui avait appris que Sadaka était moitié Nyeusis. Si cela l'avait tout de même étonné, passé la surprise cela n'avait en rien changé son avis sur les deux lions de la savane. Ce n'était pas ce qu'il considérait comme si peu qui allait le faire changer d'avis. Pour lui le lien du sang était important mais pas tout. Ce n'était pas parce que Sadaka était en fils de Nyeusi qu'il était ce que les Nyeusis avaient été. D'autant plus qu'il avait été auprès de Kuzali, et que Macha lui faisait une confiance totale. Elle n'aurait pu avoir pour fils un lion mauvais il en était persuadé.

Alors malgré cette tension il avait rit en réalisant que lui et Sadaka se complétaient, suite à la remarque de Kuzali. Le rire de l'adolescent l'avait rejoins, cassant alors cet instant de malaise pour revenir à celle plus calme et amicale qui les entourait un peu plus tôt.
Et puis le nordique avait demandé au lion ébène de lui décrire les terres chaudes. Il ne se lassait pas, et ne le serait sans doute jamais, d'entendre les histoires « d'en bas ». Il écouta Sadaka, comme un lionceau qui découvre. Il essaya de visualiser ces endroits qu'on lui décrivait. Une terre nue, sans doute comme lorsque la neige fondait à la fin de l'hiver/ début de printemps ici...Un endroit empli de voyageurs, comme cela devait être enrichissant !
Et puis ce fut le tour de l'herbe haute et des ressources abondantes, l'herbe était-elle plus haute que celle qui poussait au printemps dans les terres les plus basses du Nord ? Sûrement...Un rocher imposant, était-ce comme une montagne un rocher imposant ? Une montagne juste en cailloux et sans neige ?


Ces endroits m'ont l'air fascinants ! Et si mystérieux ! Il semble vraiment bon y vivre. Ca ne m'étonnes pas que tu aimes gambader, je crois que Kuzali a toujours aimé beaucoup gambader aussi !

Il lança un regard complice à la lionne dorée. Il n'avait rien oublié de ce qu'elle lui avait conté lorsqu'il n'était qu'un petit lionceau naïf. Il se souvenait de ses voyages sur la terre des lions. Elle était et resterait pour lui, malgré tout, une voyageuse.
Le majordome finit par s'inquiéter légèrement de la santé des lions de la savane au vu du froid. Si il ne pouvait le percevoir il en connaissait les dangers. D'autant plus que lui avait plutôt légèrement chaud dans cette zone de sources chaudes. La réponse de Kuzali était bienveillante et maternelle. Macha hocha doucement de la tête. Il savait qu'il ne fallait pas rigoler des choses comme la résistance au froid ou au chaud, c'était trop vitale.


Si tu te sens capable de rester ici un petit temps le temps que l'on fasse un tour je veux bien. Et toi Sadaka ? Comment te sens-tu physiquement ? Si tu le veux je peux te montrer quelque chose sur le Nord mais tu dois savoir que ne serait-ce aux abords des sources chaudes il fait bien plus froid qu'ici. Et tu vraiment sentir assez d'énergie et de force en toi pour que je t'y amène. On ne peut pas prendre de risques avec ce genre de choses.

Macha avait repris ce côté plus adulte, plus sérieux et mâture que l'âge lui avait inculqué. Mais si quelque chose lui importait c'était bien de faire attention aux autres, et il ne fallait pas jouer avec la santé. Si Sadaka était prêt alors ils s'en iraient aux abords, il avait vu le pelage plus fourni du lion noir mais il ne pouvait connaître ses limites. Il pourrait lui montrer comment mieux marcher dans la neige, ses pièges et quelques techniques comme observer les indices que la nature leur laissait. Lui montrer le Mont sans doute aussi...Mais si il ne se sentait pas capable il serait sans doute mieux que les deux lions « d'en bas » quittent les terres du Nord. Il n'attendait qu'une réponse de Sadaka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1002-macha-la-petite-vie-de-ma
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 649
En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   Dim 21 Mai - 22:23



    ADOLESCENT

    Kuzali et Macha le regardait d’un air pur et intéressé. Cela lui fit tout drôle. C’était assez rare d’être le centre de l’attention – au moins dans le bon sens. Ce comportement venant de sa mère ne l’étonnait pas, néanmoins, il s’en réjouissait chaque fois, quant à Macha, lui aussi posait sur l’adolescent un regard doux. Tout deux semblaient lire entre les lignes, presque émus. Il en était fier et à ce moment précis, rien d’autre ne comptait à ses yeux que cette coupure, ce court instant loin de tout. Après tout, c’était aussi ce qu’ils étaient parti chercher, Rono, Kuzali et lui. Un ailleurs. Une échappatoire. Sa mère honorait ses promesses et ses vantardises face à son sang Nyeusi lui semblaient bien risibles. Ils n’étaient pas là pour ça mais pour voir autre chose, s’aimer autrement.

    Sa mère lui proposa de partir avec Macha, lui offrant une découverte qu’elle n’avait plus à faire. Avouant également ne pouvoir tenir le froid si longtemps. Voir sa mère presque faible lui fit tout drôle. Mais quand le grand lion blanc lui proposa cette balade comme un défi, son égo d’adolescent n’en fut que flatté. Il avait déjà eu froid ici, il savait déjà à quoi s’attendre. Cela serait dur, il le savait aussi. Mais il voulait essayer, tenté sa chance, voir ces cimes immaculées. Profiter de cette neige si douce et mortelle à la fois. Il offrit à Macha un large sourire tout en bombant la poitrine, histoire de se donner un peu de contenance. Promesse d’une force physique constante.

    « Je serais à la hauteur ! Et, si j’ai froid, je te le dirais, c’est promis. »

    Oui, la force en soi, il était sur de l’avoir. L’adolescence le faisait sous-estimer la cruauté du froid, mais il voulait se montrer capable de tout vaincre, surtout face à sa mère. Et, bien que déçu qu’elle ne puisse l’accompagner, il voulait se montrer entier dans cette aventure. Il ne voulait faire l’enfant gâté. Il était là pour vivre ce qu’il n’avait jamais vécu, et cette chance, c’était Kuzali qui lui offrait. Il voulait la rendre fière de lui. Lui prouver que, malgré ses doutes et sa mauvaise foi récente, il restait le Prince de son cœur. Qu’il était là pour elle, toujours, et ce partout où ils iraient. Il voulait se montrer digne, et quel meilleur guide que le doux Macha au sourire tendre ?

    Oui, il irait découvrir les montagnes. Il honorerait sa mère, Macha et le Royaume du Nord. Espérant revenir sur Prideland le cœur vide et la tête remplie de souvenirs mémorables.

    Le lion de suie se mit debout, prêt à le suivre. Il déposa sur la joue de sa mère une lèche affectueuse et se posta derrière le mâle couleur de neige, sourire aux babines. Il était prêt.

    HRP:
     



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Désaccord parfait | PV SADAKA & MACHA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un dîner presque parfait
» Un Monde Parfait
» Un dîner presque parfait
» parfait par joelle
» "Un dîner presque parfait" [pv Kanoë]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Royaume du Nord
 :: Les Sources Chaudes
-