AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 617
En savoir +
MessageSujet: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Dim 9 Oct - 15:32

    Sa rencontre avec Kuzaida avait fait beaucoup de bien à Sadaka et il voyait aujourd’hui un soleil plus modéré et moins manichéen sur ce monde endormi. Il ne dormait plus beaucoup mais son coeur était plus léger qu’autrefois. Aujourd’hui il avait comprit qu’il ne pouvait faire un choix, qu’il ne pouvait trancher. Qu’il avait le droit d’aimer qui il voulait et de se montrer aussi curieux qu’il en avait besoin pour se sentir en accord avec lui même. Il avait aussi comprit qu’il ne pouvait se vouer corps et âme à son oncle : et ce tout bonnement car il ne le connaissait pas assez. Mais, il avait cependant décidé qu’il était aujourd’hui assez grand pour connaitre toute la vérité et voir le monde plus largement, dans son ensemble, et non à travers la bouche des autres. Il voulait partir. Pas indéfiniment, mais s’en aller à la rencontre de Mopango, du vrai. Voir sa vie, voir qui il était et ce qu’il valait vraiment. Sans grands airs, sans se montrer brave et inconscient. Il voulait juste avoir la chance, une fois seulement, d’appréhender la vie du grand mâle ébène.

    S’être déchargé un peu lui avait également fait plus de bien qu’il ne l’avait cru. Comme quoi, les secrets ne sont que de vilains poisons qui se répandent dans tout notre corps pour finir par nous tuer à petit feu. Aujourd’hui il avait léguer un peu de son fardeau et n’était plus seul pour porter les doutes de son coeur. Il se sentait mieux. Parfois triste, car conscient qu’il était trop tard pour changer d’avis, trop tard pour renoncer. Mais heureux de pouvoir voir si le jeu en valait la chandelle. Heureux et confiant, heureux et fier de lui. Fier du lion qu’il était devenu. Malgré toutes ses peurs, il s’était tenu à son entrainement et avait bâtit son corps exactement comme il l’avait voulu. A l’image d’un roi. Le roi du coeur de Kuzali.

    Il s’approchait de l’étang de bon matin, la saison sèche arrivait et déjà il faisait chaud. Le grand animal qu’il était avait besoin d’eau. Mais voilà qu’un petit groupe d’hippopotames s’amusait à troubler la paix de l’étang. Tous ici savaient pertinemment qu’il n’était pas coutume de faire des siennes ici et Sadaka était déjà prêt. Les crocs bien apparents il s’approcha a petit trot de la zone d’eau. De nombreux animaux étaient en retrait et nul ne semblait décidé à leur dire quoi que ce soit. Quant à eux, ils hurlaient de bon corps, soulevant les vagues, laissant danser leurs corps gras et patauds dans l’eau qui prenait des tons couleur de terre.

    « Et vous, vous avez intérêt à arrêter ça tout de suite si vous ne voulez pas que je fasse de vous mon repas ! » Sadaka ne rigolait pas du tout et était en position d’attaque. Son dos était courbé, sa tête rasait le sol, prêt à bondir, ses griffes acérées et grattant le sol ne présageaient rien de bon… Autour de lui les herbivores reculaient doucement. Il n’inspirait rien à personne et nul ne savaient si ils devaient se réjouir qu’on leur vienne en aide ou trembler face à la colère du mâle de suie. Que se passerait-il si il venait à vraiment manger les hippopotames ? Les épargnerait-il eux aussi ou tomberait-il dans une frénésie meurtrière qui condamnait déjà tout les animaux de l’étang ? L’histoire de Sadaka n’était pas populaire que chez les lions, tout le monde le connaissait, qu’il s’agisse des zèbres, des suricates comme des girafes. Non, on ne s’y frotterait pas, mais était-ce le moment de s’en aller en courant ?

    Certains choisir cette option, et entre l’agitation aquatique créer par les quatre énormes bêtes et la fuite énergique de certains animaux, la zizanie régnait et n’échappa en rien à un petit groupe qui patrouillait non loin de là. Les deux lions virent Sadaka au milieu du chao et il n’en faillit ni une ni deux pour qu’ils se lèchent les babines d’une telle information. Enfin, voilà qu’il montrait à tous son vrai visage ! Tout deux, sans la moindre envie d’intervenir, se mirent alors à courir pour aller confié à Kuzali que le jour était arrivé, le jour où son fils était devenu Nyeusi !


_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18



Dernière édition par Sadaka le Dim 9 Oct - 17:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Dim 9 Oct - 16:17


Le soleil était bien haut dans le ciel et sa chaleur empreignait avec ardeur le pelage doré de la reine. Les yeux clos, celle-ci s'était autorisé une sieste fort réconfortante en compagnie de sa charmante belle-sœur. Toutes deux étaient devenues bonnes amies et il n'était pas rare de voir les deux lionnes flâner ou chasser ensemble. Alors qu'elle soupirait d'aise, une patrouille perturba les environs si paisibles.

« Ma reine ! Ma reine ! » la hélèrent-ils en panique.

Alertée, Kuzali souleva ses paupières pour découvrir son regard doré et oublia bien vite l'idée de sa sieste. Ils arrivèrent finalement à leurs côtés et la lionne échangea un regard intriguée avec la brune.

« C'est Sadaka, il menace des hippopotames à l'étang, les animaux sont paniqués ! »

Écarquillant grand ses yeux avant de les froncer, la lionne dorée se redressa d'une traite. Voilà de biens étranges propos qu'il lui était difficile de croire. Elle reconnu bien vite ces deux individus qu'elle savait conservateurs et hostiles à l'égard de son fils aîné. Disaient-ils vrai ou était-ce là une ruse pour discréditer le jeune mâle ? Ce serait aberrant qu'ils aillent inventer de telles accusations, le rang de la lionne n'était pas sans éloigner les détracteurs mais il était impossible pour la mère qu'elle était de concevoir une telle chose. Sottises, se disait-elle mais doublée de sa fonction de reine, la lionne ne pouvait rester immobile devant de tels propos. Se retournant bien vite en direction de son amie, elle lui dit :

« Asahi, allons tirer tout cela au clair. »

Elle plaçait en la lionne brune une grande confiance et si problème diplomatique il y avait, sa présence ne serait pas sans être inutile en vue de son tempérament doux et compréhensif. Lançant un bref regard aux deux patrouilles, Kuzali les remercia amèrement d'un signe de tête avant de leur fausser compagnie. Bien que fraîchement tirées d'un profond sommeil, les deux lionnes galopèrent à toute vitesse dans la savane si bien que tous s'écartaient à leur passage. Une reine courant à cette allure n'était jamais bon signe et bon nombre murmurèrent à leur passage, d'autant plus que la mine de la lionne était des plus inquiétantes.

Finalement, à force de grandes enjambées et poussées par l'alerté donnée, les deux lionnes arrivèrent bien vite à l'étang. Le spectacle était plutôt préoccupant : les quelques animaux environnants semblaient apeurés et s'étaient écartés de la source d'agitation à savoir une altercation entre Sadaka et un jeune groupe d'hippopotame privatisant l'étang. Qu'est-ce que tout cela signifiait ? D'une voix forte et puissante par prestance, la lionne dorée fit son entrée en scène :

« Sadaka, calme toi ! Et quelqu'un peut me dire ce qu'il se passe ici ?! »

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 386
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Dim 9 Oct - 17:03



Ôte-toi de mon Étang !
Sadaka & Kuzali & Asahi


Voilà une nouvelle journée qui s’annonçait bien paisible, avec ce beau soleil haut dans le ciel. Kuzali et Asahi l'avait bien compris, et avait décidé de profité de cette journée reposant ensemble. Enfin reposante...plus pour très longtemps. A peine la reine avait soupirée qu'un son de course effrénés en direction des deux lionnes se fit entendre.

« Ma reine ! Ma reine ! »

Deux patrouilleurs vinrent à la rencontre de Kuzali. Asahi redressa lourdement sa tête encore assommé par cette somnolence. Elle regarda d'un regard vif les deux lions face à elles. Il avait l'air épuisé de leur course et quelque peu paniqué.

« C'est Sadaka, il menace des hippopotames à l'étang, les animaux sont paniqués ! »

Sous les dires des patrouilleurs, Kuzali ne se fit pas attendre, elle écarquilla ses yeux et se leva d'une traite. Asahi tourna légèrement la tête sous leur propos. Un groupe d'hippopotames ? à lui tout seul ? voilà de bien étrange propos, il faut être sacrément téméraire dans ce cas la. Sans plus attendre Kuzali s'adressa à la lionne brune.


« Asahi, allons tirer tout cela au clair. »

Je te suit Kuzali.


Asahi n'avait aucunement hésité, la lionne du soleil l'avait énormément aidé pour de nombreuse chose. Elle ne pouvais refusé la proposition de la reine, elle le prit même avec plaisir, c'était une joie pour elle d'aidée son amie, elle partagé beaucoup de chose à présent.

Sans plus attendre, c'est dans un grand galop que les deux lionnes traversèrent la plaine sous les regard ébahient des animaux et des lions, il faut dire que voir la reine dans cette état était très peu commun, quelque chose se passait sa ils en étaient sûr.

En se rapprochant de l'étang, Asahi pu voir une grande agitation près de l'étang. Sa au moins les deux lions avait raison, mais ce boucan était-il réellement causé par Sadaka ? elles allaient vite le savoir. Arrivé sur les lieux, Sadaka faisait face à 4 jeunes hippopotames, et un brouhaha infernale était également présent. Mais d'une voix puissante Kuzali prit la parole : « Sadaka, calme toi ! Et quelqu'un peut me dire ce qu'il se passe ici ?! »

Asahi s'approcha des animaux présent en dessinant un cercle imaginaire devant la scène actuel et pour laissait d'avantage de place aux concernés.


Reculé s'il vous plaît, la reine va tiré tout sa au clair.


Ceci fait, La Mositu retourna se posté près de son amie Kuzali et de son fils Sadaka qui lui faisait face aux animaux immergés dans l'étang.

_________________
I'M THE DEMON KING WHO CAME FROM THE SIXTH HEAVEN !

Base by Disney, recolo by Asahi, inspiré de Nobunaga Oda ; Sengoku Basara
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2465-asahi
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 213
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Dim 9 Oct - 20:29



Mission 2
Ôte-toi de mon étang !




Kibo, Wimbi, Maji, Genge : voilà le nom des terribles hippopotames ! Depuis maintenant une bonne heure, ils monopolisent le célèbre étang de Prideland. Mais où étaient leurs parents ? Beaucoup d'oiseaux étaient partis à leur recherche... Sans grand succès. A quatre, ils créaient de grandes vagues, c'était le cas de le dire... Et voir tous les animaux paralysés par leur boucan les amusaient encore plus !

Alors que tout se passait bien, voilà que le fils Noir arriva. Le fameux Sadaka. Fidèle à sa réputation, il montra facilement les crocs, ce qui fit fuir la moitié de l'étang. La scène était très comique, et amusait bien les hippopotames qui avaient toutes les raisons au monde pour se savoir hors d'atteinte.

Kibo la grande-gueule, le plus vieux des quatres, en fin d'adolescence, ricana à la face du Nyeusis:

« Viens te mouiller pour voir, le Noir ! »

Après tout, Sadaka serait vite submergé par les quatre hippopotames : l'étang leur offrait un avantage inconsidérable... Mais surtout, tuer quelqu'un ici entraînait l'exil ! Genge et Wimbi rigolèrent, tandis que Maji remuait du popotin devant Sadaka en signe de provocation :

« Nananananèreuuuuh ! »

Les animaux restants craignaient le pire...
Heureusement, les renforts arrivèrent vite, et pas n'importe lesquelles : la reine et la femme du conseiller ! Deux des jeunes se raidirent à la vue de la famille royale, mais Kibo et Maji (qui se remettait en place, soulevant avec elle de grosses vagues) ne semblaient pas bien secoués.

« Votre fils nous menace de mort Majesté ! » Clama-t-elle.

Un guépard s'approcha timidement d'Asahi et Kuzali et leur murmura :

« Depuis une heure c'est comme ça ! Et Sadaka votre fils ne semble pas très compétent en la matière... »

Bien vite, les hippopotames étaient à nouveau là à rire et s'éclabousser.
Mission menée par Kumpa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 617
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Dim 9 Oct - 21:20


    Bien loin de les effrayer ces hippopotames rirent de plus belle en voyant la colère de Sadaka. Rirait bien qui rirait le dernier pensa le grand mâle. Il n’avait pas peur de ce qu’il pouvait bien lui arriver, après tout, l’exil, n’était-ce pas comme ça qu’il voyait son avenir ? N’était-ce pas ce que tout le monde avait envie de voir arriver. Oh la bonne excuse qu’il leur offrait là, et clouer le bec à ces gros animaux riant à gorge déployée était beaucoup trop tentant. Dans un puissant rugissement il fit un bond mais la brusque - et inattendue - arrivée de sa mère et de sa tante le coupa net. Il freina rapidement, soulevant derrière lui un nuage de poussière. De plus belle, les quatre hippopotames se remirent à rire. Kuzali, l’air grave demanda à la foule, et plus particulièrement à son fils, ce qu’il se passait. C’est une des femelles barbotant qui lui répondit, l’air faussement inquiète que Sadaka les avait menacé de mort. Il ne répondit rien, après tout, pourquoi mentir ? Surtout à Kuzali.

    Un guépard décida d’intervenir, faisant foi des piètres action du lion ébène. Ce dernier lui jeta un rmeutrier.

    « Bon en quoi monsieur ? A ce que je sache, je ne suis ni Gardien ni patrouilleur donc, peu importe, ce que je fais me concerne moi. C’est pas mon rôle de faire régner l’ordre ! » Glissa-t-il, furieux, au tacheté.

    « Pourtant, si je puis me permettre, si je n’avais pas créé tout ce remue-ménage, je doute que la Reine en personne serait venue régler le problème… Au moins là, on avancera plus vite.» Ajouta-t-il à voix basse. Il était énervé mais finalement soulagé que sa mère et Asahi soit arrivé. Avoir sauté dans ces eaux tumultueuses l’aurait conduit au suicide. Bien qu’imposant, il n’aurait jamais fait le poids contre les quatre amphibiens qui, soit dit en passant, continuaient à barboter fièrement et à continuer leur remue ménage. Il jeta un regard agacé à sa mère. Oui, il leur aurait bien croquer un ou deux bouts de chair histoire de les remettre à leur place…

    « Mère, Asahi. Ces quatre jeunes se sont permis de semer le trouble à l’étang. Je sais que tuer ici n’est pas permis mais je ne suis pas sûr que ce type de comportement visant à troubler l’ordre établi soit, lui, plus toléré. » Puis il jeta au quatuor un regard noir.

    Qu’avait-il de plus à ajouter ? Maintenant qu’il n’était plus seul, il allait devoir se plier aux règles. Qui plus est, Kuzali et Asahi amenaient avec elle leur rang royal, et ça, ça comptait aux yeux de tous, au moins face à ce genre de problèmes dits diplomatiques. Non, comme il l’avait dit, ça n’était pas son rôle de faire régner l’ordre, en tout cas pas comme ça. Pourtant, une part de lui avait quand même essayé de faire quelque chose, quelque chose à sa manière, mais ses manières commençaient à changer…

    Il avait bien comprit que la violence n’allait mener nul part mais c’était si… délicieux de s’imaginer leur fermer le clapet d’un coup de griffes. L’adulte couleur de suie planta ses grands yeux dorés dans les pupilles moqueuses de Maji. Non, il ne lui ferait rien, mais une fois sortie de l’eau et sans sa petite bande de copains, que valait-elle ? Il soupira, le coeur en proie, une fois de plus à des tentations meurtrières. Il fallait vraiment qu'il s'en aille, et vite, il allait bientôt craquer ici...



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Mar 11 Oct - 18:03


Menace de mort ? La reine haussa un sourcil avant de lancer un regard intrigué vers son fils qui ne démentait pas la chose. Quelle mouche l'avait piqué, Kuzali savait le jeune mâle sur les nerfs ces derniers temps mais de là à laisser éclater sa colère en public... Un guépard s'approcha alors timidement des deux lionnes pour les éclairer sur la situation tandis que les hippopotames reprenaient leurs brouhaha sans gêne. Quelle impolitesse. Bien énervé de cette intrusion ainsi que des termes peu élogieux tenus à son égard, Sadaka s'emporta à nouveau ce à quoi la reine lui intima de se taire d'un regard. Les rumeurs circulaient assez comme ça sur son compte, nul besoin de les alimenter davantage. Elle remercia le guépard pour ces informations avant de se tourner avec son fils.

« Nous sommes là désormais et nous allons régler ce problème comme des lions civilisés, ensemble. » répondit la lionne tout en insistant sur ses derniers mots.

L'agacement du lion palpable et Kuzali se faisait violence pour ne pas fusiller du regard tous ceux qui osaient tourner vers lui un regard de reproche. Enfant de Nyeusis ou colérique à souhait, il restait son fils et elle ne tolérait pas ce genre de comportement.

La lionne écoutait les dires de Sadaka quant à la situation, c'était plutôt préoccupant mais qu'est-ce qui l'inquiétait le plus, ces hippopotames qui troublaient l'ordre public ou bien son fils qui parlait si facilement d'envie de tuer ? Délaissant ces sombres pensées pour se focaliser sur l'instant présent et son lot de problème, la reine s'avança dignement vers les fauteurs de troubles.

Diplomate malgré son tempérament de feu, la reine salua respectueusement les quatre amphibiens avant de s'adresser à eux d'une voix ferme :

« Je suis navrée des propos tenus par mon fils mais je le sens agacé par votre comportement injustifié tout comme ces autres animaux qui ne demandent qu'à venir s'abreuver en ce lieu de repos. La saison sèche apporte avec elle ses grands rayons et moi-même je désire étancher ma soif. Peut-être pourriez-vous revenir vous amusez ultérieurement, lorsque le moment sera plus opportun ? »

Souriant poliment aux quatre jeunes, Kuzali espérait bien les convaincre de céder à ses prétentions et ce le plus rapidement possible. La méthode douce précédait toujours une autre méthode moins condescendante et s'il le fallait, elle userait de son autorité. Glissant un regard vers sa belle-sœur et amie, Kuzali l'encourageait à se joindre à elle, la douceur d'Asahi ferait peut-être mouche. Quant à Sadaka, s'il n'était pas calmé, il était inutile qu'il vienne ajouter son grain de poivre, la lionne dorée aurait déjà assez à faire pour calmer ses détracteurs suite aux propos tenus.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 386
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Mar 11 Oct - 18:36



Ôte toi de mon étang !
Sadaka & Kuzali & Asahi


Sadaka expliqua brièvement la situation aux deux lionnes. Sa colère se faisait bien sentir dans sa voix comme dans son regard, visiblement bien remonté contre les 4 jeunes hippopotames. Sans plus attendre, un guépard s'approcha à pas de loup vers la reine ainsi qu'Asahi, expliquant ainsi que cela duré depuis une bel heure déjà mais également que Sadaka n'arrangeait pas la situation.

Sous les mots du guépard, Sadaka ne pu retenir un regard noir à son encontre. Kuzali calma rapidement la situation, visiblement agacé par les reproches fait envers Sadaka. La seul chose qu'Asahi avait retenue était tout autre.

Certes, mais visiblement Sadaka fut le seul parmi vous tous à avoir eu l'audace d'intervenir, sans sa nous ne serions pas venue la reine et moi-même, n'est ce pas ?


Ses mots aurait pu être dur si sa voix l'était également, mais ce ne fut pas le cas. Elle avait parlé dans le ton des plus calme qui soit. A présent Kuzali et Asahi avait enfin visualisé le problème et pouvais intervenir grâce à Sadaka, si sa ce trouve, l'étang aurait pu être condamné pour la journée si il n'avait pas agis qui sait ?

Pendant ce temps, les 4 jeunes avait repris leur activité comme si de rien n'était, ont aurais presque dit qu'il n'était plus coupable de quoi ce soit et pourtant ils causent bien des tords à de nombreux animaux. L'étang est un endroit de paix et de calme, même la chasse y est interdit, si la loi est la c'est pour une bonne raison.

Sans plus attendre, Kuzali fit quelques pas en avant afin de s'adressait aux quatre hippopotames, rappelant à ses derniers l'importance du partage de l'étang surtout en saison de grosse chaleur comme aujourd'hui. Kuzali elle même avait besoin de se désaltérée également, Asahi aussi par ailleurs...

La reine tourna son regard vers Asahi, faisant comprendre à la lionne qu'elle aurait besoin de son calme et sa douceur pour convaincre les quatre animaux imposants de sortir de l'eau de l'étang. Asahi acquiesça, la mositus avança au plus près de l'étang et des hippopotames, elle s'était arrêté à la limite de l'étang, elle abaissa la tête en direction des jeunes. Afin de leur adressé la parole et les rassuré dans son approche.


Écoutez...ce n'est pas notre intention de vouloir vous dérangé volontairement alors que vous semblait si bien vous amusé...Mais l'étang est un endroit de paix et de partage et aujourd'hui il fait particulièrement chaud. Vous êtes quatre, vous pourriez vous amusé autrement que dans l'étang vous ne croyais pas ?


Elle termina avec un doux sourire comme à son habitude, espérant avoir été assez claire et gentille dans ses propos, après tout, tout le monde a été jeune c'est normal pour eux de s'amuser même si là, ils en faisaient un peu beaucoup....

_________________
I'M THE DEMON KING WHO CAME FROM THE SIXTH HEAVEN !

Base by Disney, recolo by Asahi, inspiré de Nobunaga Oda ; Sengoku Basara
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2465-asahi
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 213
En savoir +
MessageSujet: Kibo, Wimbi, Maji, Genge   Mar 11 Oct - 19:41



Mission 2
Ôte-toi de mon étang !




TOUR 2

Le guépard recula précipitamment lorsque Sadaka le toisa de son regard aussi noir que son pelage. Il répondit néanmoins timidement, une fois aux côtés des autres animaux - effrayés et par le lion noir et par le boucan des hippopotames :

« Tout est relatif... Si vous appelez ça de l'aide... »

Certains animaux étaient choqués par les propos du guépard, craignant les représailles de Sadaka. Sa compagne sembla même regarder le lion noir avec inquiétude.

Le chef des quatres, Kibo, observait fièrement la reine et la femelle du conseiller depuis le point d'eau. A lui aussi, c'était son royaume ! Non pas qu'il n'avait pas foi en le roi Kumpa, mais qu'il était simplement perdu dans ses délires d'enfants... Et traîner avec trois jeunes adolescents ne l'aidait absolument pas.

« Il fait chaud pour nous aussi, et notre peau ne tiendra pas longtemps sans ça ! » Dit-il en tapant l'eau de ses pattes avant.

Genge et Wimbi derrière procédaient à de l'exploration sous-marine... Enfin, disons qu'ils restaient trois secondes sous l'eau avant de remonter... quoiqu'il en soit, l'histoire ne les dérangeait pas tant que ça. Maji elle, était bien agacée aussi par Sadaka, et approuvait le guépard d'un signe de tête. Néanmoins très changeante et surexcitée, elle passait d'un sujet à l'autre à la vitesse de l'éclair.. Et elle restait une inconditionnelle fan du pelage exotique de la reine.

« Majesté ! A propos de rayons, votre pelage semble briller lui aussi ! »

D'un autre côté, Kibo écouta Asahi puis répondit :

« Allez ailleurs ! Y'a bien assez d'eau sur Prideland ! »

Les animaux autour commençaient à s'impatienter...
Mission menée par Kumpa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 617
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Dim 16 Oct - 17:42


    Rien ne s’arrangeait et Sadaka appréciait l’arrivée d’alliés. Bien que sa mère sembla mécontente de l’attitude menaçante de son fils, elle essaya à son tour d’ouvrir le dialogue - plus calmement. Asahi le soutint à son tour. L’appui des deux femelles l’apaisa soudainement et il se calma bien vite. De un, il sentait bien qu’ils n’arriveraient à rien si il continuait dans cette lancée, de deux, le regard que lui avait infligé sa mère l’avait dérouté. Il ne voulait pas qu’elle aussi le regarde avec de gros yeux… Il s’éloigna un peu, pensant que sa mère n’aurait aucun problème à résoudre ce problème. Mais ils ne semblaient toujours pas d’humeur à coopérer, même avec la Reine, ni même avec sa tante. L’heure était à la réflexion - pratique que Sadaka avait oublier depuis qu’il était arrivé ici ou il avait privilégié la bâtisse de son corps. Comme quoi, tout comme avec Fleck, ça ne lui avait pas été que bénéfique. A partir du moment ou le lycaon avait décidé de céder à son caprice, il avait de suite été plus curieux.

    Mais comment raisonner ces jeunes turbulents ? L’échelle n’était pas moindre et autour d’eux tout le monde commençait à s’impatienter. Fallait-il simplement que tout le monde s’en aille, les ignorer et, peut être que sans public, ces quatre fanfarons ne verraient plus d’intérêt à se montrer en spectacle. Cela dit, c’était aussi retarder l’échéance et autour d’eux se trouvaient également des enfants et des animaux plus âgés qui avait besoin de s’abreuver rapidement, surtout par cette chaleur.

    Sadaka soupira, regardant méticuleusement les moindres gestes des hippopotames les voyait s’amuser… S’amuser, c’était ce qu’ils cherchaient. Une idée germa rapidement dans la tête du lion noir. Autour de lui certains enfants et adolescents en tout genre était présents et il comptait surtout sur eux. Prenant son courage à deux pattes, il décida d’enclencher cet ultime solution. Trottant vers un petit groupe de louveteaux d’Abyssinie qui le regardèrent d’un oeil inquiet il leur dit, chuchotant presque :

    « N’ayez pas peur, je suis désolée de m’être emporté je ne vous ferais pas de mal. Que diriez vous de nous amusez nous tous, après tout, ces hippopotames ne sont pas les seuls à pouvoir s’amuser ! » Il avait sorti son plus beau sourire et une assurance nouvelle se dégageait du grand mâle au pelage ébène. Les trois louveteaux regardèrent leur mère qui affichait un air d’incompréhension. Sadaka toucha alors un des petits de la patte et cria à qui voulait bien l’entendre :

    « C’est toi le chat ! » Les trois petits semblèrent tout d’un coup plus attentif, on parlait de quelque chose qu’ils connaissaient bien et se mirent à rigoler. Le principal visé se mit alors à courir vers Sadaka qui essayait d’esquiver doucement la petite chose qui peinait à l’attraper. Le félin ralentit alors pour laisser à l’enfant l’opportunité de lui rendre la monnaie de sa pièce dans un grand rire. Voilà qu’il se dirigeait alors vers Asahi alors qu’autour tout le monde se posait des questions.

    « Touché, c’est toi le chat maintenant ! » Il espérait qu’elle comprendrait et entrerait dans la danse. Sadaka se recula pour s’approcher d’une girafe, accompagné par les trois louveteaux qui s’étaient prit au jeu. L’idée était là : Eux aussi allaient jouer, ils allaient tous jouer. Ignorant le raffut des quatre amphibiens, et leur offrant de un la frustration de les voir s’amuser plus qu’eux mais également la total ignorance de tout les animaux présents face à leur jeu malsain. C’était étrange, surtout venant de Sadaka, et, si la mayonnaise ne prenait pas, il se sentirait bien bête, mais il essayait, oui, aujourd’hui il espérait être quelqu’un de nouveau, au moins pour cet instant…



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Sam 22 Oct - 14:46


Pour la première fois, la lionne dorée pu entendre la voix ferme et sans appel de son amie brune. Kuzali lui était reconnaissante de prendre ainsi la défense de son fils, elle se sentait rassuré de savoir certains lions assez sensés pour voir au-delà d’un pelage différent. Avançant à ses côtés, Asahi s’exprima doucement et tenta à son tour de ramener à la raison les quatre hippopotames. Ses paroles étaient sages mais allaient-elles atteindre ces jeunes esprits ? Il semblerait que non. Tandis que celui qui semblait être le meneur arguait leurs malheurs, les autres retournaient jouer comme si les deux lionnes n’existaient pas. Quelle insolence, Kuzali se retenait de gronder.

Bien que sensible aux compliments de l’amphibien tant elle se délectait des louanges faites à ses origines, Kuzali n’en tirait qu’un mince sourire tant l’impatience grondait. Ils étaient jeunes, elle ne pouvait que le remarquer, mais les lois de Prideland s’appliquaient à tous, il en allait de l’intérêt général et si un maillon de cette chaîne cessait de fonctionner, la zizanie pointer très tôt le bout de son nez. En tant que compagne de Kumpa et par conséquent reine de ce vaste royaume, il était de son devoir de faire respecter l’ordre et bien des lions savaient comment la féline pouvait être, ceux qui la connaissaient suffisamment du moins.

« Vous n’êtes pas seuls, nous sommes un tout sur Prideland et nous devons faire avec. Agir de la sorte est contraire à nos lois et vous perturbez l’équilibre. Ne pensez-vous pas à ces autres animaux et ces enfants à qui la fraîcheur de l’eau manque ? »

La lionne lançait un regard inquisiteur aux les quatre jeunes, attendant d’eux qu’ils réfléchissent à ses propos et entendent bien de mettre fin à ce vacarme.

Alors qu’elle soutenait le regard de la téméraire, la féline remarqua du coin de l’œil son fils aîné s’approchant d’un jeune louveteau. Ils étaient trop éloignés pour qu’elle puisse entendre leurs dires chuchotant mais l’attitude de jeu ne lui échappa guère et voilà que Sadaka criait à qui voulez l’entendre qu’il jouait au chat. Comment ? Décontenancée par cette situation totalement imprévue, Kuzali observait drôlement son fils. Mais que fabriquait-il ? Tout s’enchainant très vite, voilà qu’un des jeunes loups s’élançait à la poursuite du lion à quête de revanche. On n’aurait su dire qui des animaux environnants ou de la reine était le plus surpris.

Alors qu’il s’était finalement fait attraper, Sadaka s’élança vers la lionne brune et lui donna la balle. Kuzali échangea avec sa belle-sœur un regard curieux. Il voulait jouer à chat ? La surprise bien que tenace, la lionne semblait enfin entrevoir l’idée qui avait germé dans l’esprit de son fils. Cette solution mettrait-elle un terme au problème ou l’aggraverait-elle ? Kuzali n’aurait su dire mais trop fidèle à son fils pour lui tourner le dos, elle rentra dans la danse.

S’éloignant à pas pressé de son amie, elle lui sourit malicieusement. Si les compagnes des deux fils de Malkia entraient elle aussi dans le jeu, les animaux autres que les jeunes seraient sûrement plus aptes à se joindre à eux plutôt qu’à se méfier. Passant devant Sadaka, elle lui offrit un regard compréhensif accompagné d’un sourire chaleureux. Comme toujours, elle lui accordait sa pleine confiance. Rejoignant ce guépard qui l’avait interpellé, la reine lui chuchota :

« S’ils ne sont pas assez sages pour nous écouter, peut-être seront-ils assez joueurs se laisser tenter ! »

Usant de son charisme et de son influence sur le peuple, elle lui sourit également pour l’encourager à entrer dans la danse. Elle espérait sincèrement que ce plan allait fonctionner.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 386
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Sam 22 Oct - 16:04



Ôte toi de mon étang !
Sadaka & Kuzali & Asahi


Aie...visiblement les 4 jeunes ne semblaient pas vouloir léguer l'étang aux autres animaux dont la soif se faisait d'avantage ressentir. De plus, les quatre hippopotames se remirent à jouer et faire du boucan infernal comme si la présence de la reine n’existait pas ! Ils en avaient du cran en tout cas et comme cela ne suffisait pas, l'une des hippopotames complimenta la reine, on aurait dit qu'elle essayait de l'achetée.


Heureusement Kuzali ne se laissa pas impressionnée, bien au contraire. Elle s'avança afin de prendre à son tour la parole avec une voix plus ferme que Asahi. La lionne brune se perdit dans ses pensées, ils étaient tenace, ils n'allaient pas en venir aux pattes tout de même, si ? Si c'était le cas, ils n'auraient certainement aucune chance face à quatre hippopotames et puis ce n'était le but de se battre non plus.

"C'est toi le chat !" Cette phrase se fit entendre dans tout l'étang, suivit de rires provenant des louveteaux et de...Sadaka ? qu'est-ce qu'il fabriqué ? Un des louveteaux se mit à courir derrière Sadaka tout en poussant de grand rire. D'ailleurs le petits toucha à son tour Sadaka, devenant ainsi le chat. Tout ce petit remue-ménage sortie Asahi de ses pensées, l'incompréhension fut total pour la lionne.

D'ailleurs Sadaka s'approcha d'Asahi, lui touchant l'épaule du bout de la patte avec un large sourire. Son regard semblait insistant, il voulait surement dire quelque choses...Puis il reparti de plus belle accompagné des louveteaux en direction d'une girafe, fuyant ainsi le nouveau "chat". Asahi lança un regard des plus troublé à la lionne soleil qui semblait elle aussi un peu perdu...

Cet alors que le regard de Kuzali s'illumina, elle lança un sourire malicieux à Asahi avant de se décalé de quelques pas. La reine s'était prise au jeu. La lionne brune ne semblait pas tout saisir... Heureusement, Kuzali chuchota rapidement quelque chose à Asahi. Suite à ses paroles, elle se mit à sourire. Tout ce qu'ils voulaient étaient de l'intention, alors si ils sont privé de sa, ils seraient sûrement plus apte à écouté.

Attention ! le chat arrive !~


Asahi se prit alors à son tour au jeu. Elle commença à courir autour de l'étang à la recherche d'une proie, invitant tout les animaux à ce prendre au jeu et nargué par la même occasion les quatre hippopotames. Asahi se mit à poursuivre Sadaka et les louveteaux tout en riant en cœur avec eux. Puis sans prévenir et prit Kuzali comme proie et lui donna un léger coup de patte sur l'épaule.

C'est toi le chat ! attention tout le monde ! la reine est le chat !


Elle se mit alors à courir afin de rejoindre Sadaka et les louveteaux, fixant ainsi Kuzali. Son rang permettrait surement à tout l'étang de participé au jeu. Asahi se pencha doucement vers Sadaka afin de lui chuchoté quelque chose. Tout gardant un œil sur Kuzali.

Je dois t’avouer que c'est une drôle d'idée que tu à eu, mais très stratégique.
Elle rigola doucement, amusé par cette idée mais aussi impressionée.

_________________
I'M THE DEMON KING WHO CAME FROM THE SIXTH HEAVEN !

Base by Disney, recolo by Asahi, inspiré de Nobunaga Oda ; Sengoku Basara
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2465-asahi
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 213
En savoir +
MessageSujet: Kibo, Wimbi, Maji, Genge   Sam 29 Oct - 13:40



Mission 2
Ôte-toi de mon étang !




TOUR 3

Les paroles de la reine soleil firent douter l'espace d'une seconde Kibo, qui se demandait si c'était vraiment utile au final de faire autant raffut et perturber les lois Pridelanders - car il en avait conscience, même s'il le niait. Néanmoins, bien vite, il chasse ses doutes et arbora une posture toujours aussi stoïque, il ne voulait pas flancher aussi facilement !

Lorsque le grand lion noir proposa de s'amuser sans les hippopotames, les adultes autour de l'étang restèrent perplexes. Qu'est-ce qui lui prenait à celui-là ? Etait-ce le soleil qui lui tapait sur le système ? Alors que Sadaka commençait à jouer avec des louveteaux, Asahi entra elle aussi dans le délire.

Le guépard de tout à l'heure était bouche bée devant la stratégie de ses comparses félins. Il doutait un peu de cette histoire, mais n'allait pas contredire la reine pour autant. Lançant un regard à sa compagne, il commença à s'éloigner de la reine au pelage d'or, qui venait d'être nommée chat. Les autres adultes s'écartaient, certains quittèrent le lieu, bien trop confiants en la manière de régler les choses. A vrai dire, seuls les plus jeunes et les plus vieux étaient restés.

Genge et Wimbi, qui jusque là, avaient la tête dans l'eau, virent toute l'agitation dehors.

« Regarde Genge, ils ont l'air de bien s'amuser eux aussi !
— C'est clair ! On pourrait les rejoindre ?
— Kibo ne voudrait pas je pense... »


En effet, à l'entente de ses camarades, Kibo leur envoya un regard sévère, se tournant vers eux, dos à la rive de l'étang.

« Ne sortez pas de l'eau ! De toutes façons, vous êtes bien trop gros pour jouer à chat sans perdre ! »

Genge et Wimbi, intimidés, restèrent l'un contre l'autre, puis reprirent doucement leur jeu aquatique. Maji s'esclaffa :

« Ils sont pas malins ces deux-là ! » Elle se tourna vers les autres animaux de l'étang : « Vous nous aurez pas euuuuh ! »

Elle prenait la résistance comme un jeu...
Mission menée par Kumpa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 617
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Jeu 3 Nov - 12:49



    A son étonnement Asahi et Kuzali entrèrent rapidement dans le jeu. Bien qu’il eut vu leur regard inquiets, elles avaient décidé de lui faire confiance. Et comment leur en remercier si ce n’est en évitant de montrer les crocs face à ses hippopotames (bien qu’il restait sur sa position qu’ils le mériteraient bien…). Alors le jeu continua, les lionnes s’élancèrent dans la course en riant. Tous autour n’étaient pas très enclin à les voir se dandiner comme ça alors que le problème ne se réglait pas. Alors ils partirent. Beaucoup d’entre eux. Ne resta que des jeunes qui, eux aussi, avaient décidé de s’amuser et quelques vieux qui les regardaient en souriant. Finalement, on ne faisait de mal à personne et Sadaka prenait même un réel plaisir à cette partie de chat forte originale.

    Etant donné que l’effectif s’était réduit autour de l’étang, on pouvait entendre les hippopotames. Deux d’entre eux semblaient intrigués voir séduit par le jeu qui se déroulait sous leurs yeux sans même qu’ils puissent y participer. Cependant, ils furent vite recadrer par leur supposé « chef de bande ». Décidément, ils n’en démordaient pas mais ce qu’ils ignoraient c’était qu’ils avaient face à eux quelqu’un qui pourrait tenir le jeu tout aussi, si ce n’est plus longtemps…

    Alors que la course continuait entre les participants du grand cache-cache Sadaka lança en direction de Genge et Wimbi :

    « Vous savez vous êtes les bienvenus, ici on accepte tout le monde et on serait ravi que vous veniez jouez avec nous. Après tout, c’est comme ça qu’on s’amuse le plus : quand on se mélange non ! » Il voulait cette en sortir déjà deux de l’eau mais également leur rappeler que ce n’était pas ainsi qu’on construisait un équilibre au sein d’un Royaume. Ce qui faisait Prideland était la vie en communauté et le respect mutuel - chose que certains n’avait pas tout a fait ingéré aux yeux de Sadaka ça, c’était clair, mais bon, là encore le débat était autre…

    Il espérait pouvoir les convaincre. Car une fois leur quatuor dilapidé, la résistance n’aurait plus d’intérêt pour Maji et Kibo.

    « Vous ne savez pas ce que vous loupez, et, surtout, ça serait un honneur pour nous de vous avoir dans nos rangs d’honnêtes et bons citoyens. Ici on rigole et vous aussi vous rigolez, alors venons et rions ensemble dans le respect et la bonne entente. Je tiens également à m’excuser de mon attitude passée, vous ne méritiez pas que je vous insulte ainsi, alors afin de lier un pacte et de repartir sur de bonnes bases je vous invite à venir nous rejoindre et rentrer dans le jeu… Plus on est de fous plus on rit » Grand lion, il avait bombé le poitrail et faisait appel à de grands - et insoupçonnés - talents d’orateur. Cela dit, il avait fait bien attention à ne poser les yeux que sur les deux compères plus « attentifs » excluant délibérément Maji et Kibo de ses excuses. Peut être que c’était bête, peut être que Kuzali dirait les choses mieux, ainsi que sa tante Asahi. Mais voilà par quoi il concluait, il posait les armes mais n’en restait pas moins tranché.


_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Ven 4 Nov - 21:17


Un peu déçue, Kuzali ne manqua pas de remarquer du coin d’œil que certains adultes avaient quitté les lieux. Sans doute n'avaient-ils aucune confiance en ce stratagème... La fierté de la lionne en fut quelque peu piquée, d'autant plus qu'il s'agissait d'une idée de son fils, aussi redoubla-t-elle d'effort pour entraîner les jeunes animaux dans leur grand jeu, déterminée à prouver à ces fuyards qu'ils avaient eu tort de partir. D'une oreille traînarde, elle put entendre les doutes de deux des hippopotames. Se laisseraient-ils tenté ? Non, pas encore, la pression des meneurs étaient trop fortes.

Se déplaçant avec grâce, la lionne dorée vint toucher la cuisse d'un jeune buffle pour en faire le nouveau chat. Le petit herbivore meugla jovialement puis galopa en direction d'une cible à laquelle transmettre son fardeau. Les jeunes semblaient très pris au jeu tandis que les plus vieux les guettaient d'un regard bienheureux. A l'invitation que lança le jeune lion ébène aux tyran de l'étang, la reine esquissa un doux sourire maternelle. Il semblait avoir mis sa colère de côté mais plus encore que cette proposition, Sadaka s'initia à un discours de tolérance et d'unité. Sa mère n'en croyait pas ses oreilles... D'autant plus qu'il s'excusait ! Bien qu'étonnée, son sourire n'en était que plus grand. Fière de son fils, elle se placa à ses côtés tout en lui donnant un léger coup d'épaule amical et plussoya ses propos à l'intention de Genge et Wimbi :

« Allons venez, buffles et suricates se mêlent au jeu alors pourquoi pas vous ? »

Chaleureuse, la reine adressa un beau sourire aux indécis. Si des paroles sages n'avaient pas d'emprise sur leurs jeunes esprits, peut-être que l'appel du jeu serait plus fort. Alors qu'un jeune singe fraîchement élu nouveau chat s'approchait de la mère et de son fils, Kuzali fit mine de s'enfuir avant de délibérément se faire attraper. Elle était de nouveau le chat. Alors qu'elle aurait pu s'élancer en direction d'une nouvelle victime, la lionne eut une toute autre idée.

Kuzali bifurqua vers la surface de l'eau et s'approcha de celle qui s'était imposée comme la meneuse des résistants : Maji. Celle-ci semblait avoir exprimé une certaine admiration pour la reine et de fait, la lionne espérait que cet attachement sans raison apparente saurait changer la donne. Si Maji basculait de leur côté, les autres suivraient expressément et toute cette mutinerie prendrait fin. Une lueur malicieuse dans le regard, la reine s'approcha sans trop brusquer les choses puis d'un lancé de patte élégant, elle toucha avec douceur le museau de la femelle.

« C'est toi le chat ! » s'exclama-t-elle la voix chaleureuse. « Alors, vous jouez avec nous ? Je crois qu'un jeune éléphanteau attend toujours de se faire attraper... »

C'était une invitation personnelle de la reine et tout animal de ces terres s'en serait vu honoré alors quel choix ferait la jeune hippopotame, celui de continuer à se braquer et ou bien accepterait-elle la patte que lui tendait la lionne ? Le petit éléphant potelé lui lançait un regard implorant. S'ils concevaient l'idée que s'amuser tous ensemble était bien plus amusante et que vivre en harmonie était préférable à l'isolement et aux foudres des autres, sans doute reverraient-ils leur privatisation de l'étang ô combien primordial par ces temps de forte de chaleur.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 96 Masculin
Nb de Messages : 213
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Mar 20 Déc - 11:59



Mission 2
Ôte-toi de mon étang !




TOUR 4


Genge et Wimbi étaient à nouveau conviés au jeu, malgré Kibo et Maji. Les deux jeunes hippopotames étaient honorés d'être remarqués par la famille royale, d'autant plus que le lion noir paraissait gentil finalement. Après un regard d'hésitation, les deux amis s'élancèrent dans le jeu avec des rires. Jamais ils n'avaient vu toute la savane Pridelander jouer ainsi !

Kibo explosa de colère après les deux qu'il tenta de poursuivre, en vain. De son côté, Maji n'eut pas le temps de réagir car la reine l'interpella. Etonnée, elle s'avança puis se fit prendre dans le jeu... Son honneur était en jeu ! Laissant bien vite tomber Kibo, elle lança un regard de défi à la reine puis partit à la poursuite de l'éléphanteau.

« C'est pas vrai ! » S'écria Kibo essoufflé.

Bien vite, les enfants se perdirent dans le jeu, et les adultes arrivèrent à la hauteur de "l'hippopotame en chef" de tout ce raffut.

« Toi, tu ne perds rien pour attendre. » Pesta un zèbre, accompagné du guépard de tout à l'heure, qui prit la parole. « Pars de cet étang, tu en as assez fait, tu ne crois pas ? »

Kibo était rouge de colère, et éclaboussa les deux adultes avant de partir à l'autre bout de l'étang et s'enfuir. Ses trois compères le paieraient une fois rentrés ! Ils l'avaient abandonné.
La compagne du guépard alla à la rencontre de la reine, Sadaka et Asahi, s'inclina devant eux et les remercia :

« Merci beaucoup, Majestés, pour vos interventions. Nous en avions tous besoin ici. »


Mission menée par Kumpa





    Mission réussie !

    Vos actions ont convaincu 3 des 4 hippopotames à suivre le jeu et ainsi, abandonner l'étang. Le dernier quitte l'Etang pour ne pas subir le courroux des autres animaux. Les animaux semblent ravis et vous remercie chaleureusement.
    Kibo va sûrement prendre sa revanche ! En attendant, ses trois compères ont du soucis à se faire en rentrant...
    Vous recevez 10 points chacun pour votre victoire ! Vous pouvez répondre une dernière fois pour clôturer le RP !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 617
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Ven 3 Fév - 15:39


    Sa mère ne l’abandonna pas, c’était au contraire un des éléments phare de ce jeu improvisé. Brillait dans ses yeux une lueur amusée dont Sadaka se montra très fier. Elle semblait ravie que son fils ait calmé ses pulsions agressives pour se montrer plus subtil. Lui s’en voyait honoré. Cette dernière, toujours déterminée à calmer les tensions invita d’un coup de patte la fameuse – et insupportable – Maji. Celle-ci s’était laissée faire, après tout, c’était la Reine. Si Sadaka avait entreprit la même action, il n’aurait put résister à l’envie de sortir une griffe. C’est pourquoi il préférait en rester éloigné.

    Aussitôt dit, aussitôt fait, voilà que trois des hippopotames sortaient de l’eau en riant.

    Kibo s’en retrouvait bien penaud. Quant à Sadaka, il se sentait fier d’avoir réussi à résoudre le problème sans user des muscles. C’était pourtant bien parti pour... Comme quoi, de gros bras ne réglaient pas tout. Retentissaient des cris joyeux, tous les jeunes s’amusaient beaucoup. A présent, il n’y avait plus rien à faire si ce n’est les laisser s’amuser. Tout le monde en avait bien besoin après la tension qui avait régné autour de l’étang – et ce en partie par sa faute. C’est à ce moment là que profitèrent certains adultes pour revenir à la charge et chasser définitivement le dernier occupant du lieu. C’est, pestant, que Kibo s’éloigna de l’étang.

    L’opération avait été un franc succès. Une femelle guépard s’approcha de Kuzali afin de la remercier. Celle-ci se tenait droite, brillant de mille feux. Sadaka était comblé que sa mère et sa tante l’aient suivi et encouragé. Peut-être que c’était un premier pas vers la rédemption...

    (Voilà, clos, désolée j'avais complètement oublié qu'il y avait un dernier post..)



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   Dim 5 Fév - 13:28


Fort de sa patte tendue à la réconciliation, Sadaka parvint à convaincre les deux plus jeunes hippopotames à se joindre au jeu. La reine rayonnait de fierté. Quant à Maji, celle-ci sortit bien vite de l’eau à son tour pour poursuivre gaiement l’éléphanteau qui attendait impatiemment qu’on vienne le quérir. La lionne dorée esquissa un mouvement d’esquive pour laisser la femelle se joindre à la danse et s’approcha gracieusement de son fils, un sourire triomphant aux babines. Ils avaient réussi, il avait réussi. Alors que Kuzali portait sur son fils un regard tendre, les adultes restant s’étaient bien vite approché du dernier récalcitrant pour en faire leur affaire. Diplomate, la reine surveilla la scène d’une œillade attentive, prête à intervenir en cas d’échauffement mais vaincu et seul, Kibo n’eut d’autre choix que de battre en retraite.

La compagne du guépard qui avait interpellé Kuzali et Asahi à leur arrivée s’approcha des trois lions royaux pour les remercier de leur intervention.

« L’étang a retrouvé son calme et sa sérénité. Reposez-vous et profitez de l’eau. »

A son tour, elle inclina humblement la tête et se retira dignement, un regard doux et protecteur porté vers tous les animaux présents. Elle était satisfaite de la fin que connaissait cette histoire. Frôlant le pelage noir de son fils, elle lui glissa ces quelques mots :

« Tu as bien agi, je suis fière de toi. »

Son instinct maternel lui quémandait de déposer une tendre lèche sur la joue de son fils mais consciente que son enfant n’était plus un lionceau, la féline s’abstenue de toute démonstration d’affection et se contenta de lui partager tout son amour par un regard tendre. Eux aussi allaient enfin pouvoir se reposer, le tout dans un climat de prospérité et détendu.

[Fin pour moi, merci pour ce RP et victoiiiiiire What a Face ]

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ôte toi de mon étang ! [MISSION N°2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: L'Etang
-