Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - CHOMBO HIKI


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 1175
Localisation : Une chaise en bois et paille, un fauteuil ou mon lit, au choix

En savoir +
MessageSujet: Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)   Dim 18 Sep - 23:15


Je marchais dans le Désert, sous un soleil éclatant. Cela me procurait une sensation de bien-être et de puissance parfaitement bienvenue, en plus de bien flatter comme il se fallait mon égo ronflant de jeune lion Jangowa, qui venait de célébrer un retour triomphal d'exil, et qui venait de vaincre un empereur. Non pas pour le remplacer, mais pour l'éliminer et instaurer une nouvelle tradition, plus libertaire, moins xénophobe.

C'avait été le rêve d'une vie, et le voici qui refaisait surface. Je marchais, acclamé par des lions et lionnes inconnus qui ne faisaient que saluer ma Réforme. Ces lions étaient Jangowas...et Mositus aussi. Au bout de cette haie d'honneur m'attendait celle pour laquelle mon coeur avait jadis chaviré, qui était bien vivante et heureuse, Anga, qui n'attendait que mon retour depuis plus d'un an et demi, et qui rayonnait de voir mes entreprises être d'aussi francs succès. Notre amour allait enfin pouvoir être affiché au grand jour, sans honte, sans peur...

Mais une patte gigantesque appartenant à un lion énorme s'abattit sur elle et sur tous ceux qui l'entouraient, dans une grande effusion sanglante dont seule l'Histoire du Désert en avait auparavant vues. Toute ma vie s'arrêta en cet instant, par la patte de mon père, dont l'ombre étouffante dominait l'assemblée, et, grandissante, ne tarderait pas à occuper le Désert entier.

Son regard portait au loin, et, me retournant, je vis une jeune lionne que j'avais l'impression de connaître, mais dont le nom ne me revenait pas. Elle possédait une couleur ambrée, avec un losange plus foncé sur le front. J'étais sûr de la connaître, mais son nom ne me revenait pas, dans ce rêve. D'un simple geste, Shujaa sortit sa griffe géante et la trancha d'un coup net. Son sang m'atteins en plein visage, et je rugis de douleur, car il brûlait, et aussi de chagrin, car j'avais l'impression d'avoir perdu la personne la plus chère à mon coeur, sans trop réaliser encore pourquoi.

Tout commença alors à tourner autour de moi, le sol se distordait, la chaleur devenait beaucoup plus pesante, sans compter les brûlures infligées par le sang d'une victime que je n'avais pas reconnue, et l'ombre de mon père me pourchassant sans pour autant me donner le coup grâce. Et puis soudain, je chutais par une ouverture béante du sol, qui avait surgi sous mes pattes sans prévenir, et au fond du trou...

Je me réveillai en sursaut, légèrement en sueur. Rhellaya dormait contre moi, comme à son habitude, et les enfants étaient dispatchés un peu partout autour et contre nous. Je réalisai soudain que la lionne dont le sang m'avait brûlé était elle. Je fus étrangement soulagé de la voir aussi paisible, saine. Jamais je n'avais fait ce type de cauchemar depuis que nous vivions ensemble, c'était étrange...et très mauvais.

Ma peur à moitié dissipée, je me levais doucement, en prenant garde de ne réveiller personne, mais, évidemment, j'étais trop proche de Rhell pour ne pas la déranger, et elle ouvra un oeil interrogateur. Je lui léchai la joue pour lui signifier qu'il n'y avait aucun problème, puis je quittai silencieusement notre termitière. Une fois dehors, j'hésitai un cours instant à aller voir Valaka, mais il faisait encore nuit, ce n'était pas le bon moment pour aller lui parler de cela, rien ne pressait à ce point.

Je marchai alors, seul, dans la nuit fraîche, ne m'éloignant pas trop du trou familial, gardant un oeil sur l'entrée. Et je fis bien : un petit éclair jaune en sorti, essayant d'être discret. Je retournai en direction de notre "chez-nous", tournant volontairement le dos à l'endroit où je supposais que la petite chipie se situait, puis je me mis à escalader le toit de notre logis, pour prendre un peu de hauteur et de vent. Une fois au sommet, je me mis à parler plus ou moins seul de ma voix cassée mais toutefois douce pour l'occasion, sans aucune allure de réprimande :

- Je peux savoir pourquoi tu n'es pas au lit ma chérie ?

Je conservais un ton bienveillant. Je n'étais pas d'humeur à la réprimander, et puis à quoi bon, alors que je donnais précisément l'exemple à ne pas suivre. J'étais en faute pour son escapade, alors autant ne pas la blâmer. Puis, avec moi, ce n'était pas comme si elle risquait grand chose. Je tournai la tête vers elle puis lui sourit discrètement. En fait, j'avais besoin de parler à mon enfant...enfin, à mes enfants, chacun en tête-à-tête, et puisqu'elle était là, autant en profiter. Puis, comme Rhellaya me l'avait fait remarquer, Dhalahi n'était pas au mieux ces temps-ci, alors autant passer un peu de temps avec elle pendant que je le pouvais encore, avant de retourner travailler avec la Reine, comme la plupart de mes journées.

Et c'est ainsi que le premier regret arriva : je ne passais pas suffisamment de temps avec mes enfants. Trop de responsabilités, et je ne pouvais même pas profiter de mes enfants comme je le devrais, quelle honte. Surtout pour remarquer qu'elle grandissait vite...déjà un an et demi depuis leur naissance...c'était il y a si longtemps...


_________________




Rhellaya pour le kit, merci beaucoup ma douce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t665-chombo-hiki-la-cruaute-mod
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 369
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)   Dim 2 Oct - 19:57

Tu es là, blottie contre le pelage caramel de ta Maman. Tu es un peu décalée par rapport à ton frère et ta sœur. On pourrait croire que tu passes une nuit paisible, cependant le sommeil ne vient pas. Tu as beau essayer, cela fait plusieurs heures que tu essaies de trouver les bras de Morphée. Tu ouvres alors un œil, puis l'autre. Tu pousses un soupir agacé. Tes pensées négatives reviennent en boucle dans ton esprit. Tu te poses tellement de questions. Des questions concernant ta famille qui semble se fragmenter petit à petit, des questions existentielles...
La virée entreprit avec Maman en territoire inconnu t'avait changé les idées durant quelques semaines, mes tes problèmes étaient revenus au galop et tu recommences à te morfondre dans ton coin. Tu n'arrives pas à faire la paix avec toutes les choses qui te tourmentent. Ta vie te paraît si monotone..

Un bruit te fait baisser les oreilles et tu fermes les yeux avec précipitation. Une respiration saccadée se fait entendre, ainsi que le bruit d'un corps qui se lève. Lorsque tu entends les pas s'éloigner, tu ouvres une nouvelle fois les yeux en te redressant. Tu reconnais alors, dans la pénombre, la carrure de ton géniteur. Tu es étonnée de le voir se lever aussi tôt et tu fronces les sourcils, curieuse de savoir pourquoi. Doucement, tu roules sur le côté pour te décoller le plus discrètement possible du flan de ta Maman. Tu te relèves, regardant autour de toi si personne n'est réveillé, puis tu te diriges vers la sortie, faisant le moins de bruit possible.

Une fois dehors, tu respires l'air frais de la nuit, une brise caressant tes poils. Tu soupires légèrement et tu regardes autour de toi. Où est bien pût passé ton Papa ? Tu te mets alors à faire une sorte de danse de bondissement, glissant ta tête dans des cavités plus petites, espérant trouver le grand lion beige. C'est alors qu'une voix te fait sursauter. Tes poils se hérissent un instant, mais retombent bien vite que tu reconnais le timbre à la fois doux et autoritaire de ton père.

Tu regardes en direction d'où vient la voix, c'est-à-dire en hauteur par rapport à toi. Tu l'aperçois alors, perché sur notre logis. Sortant tes petites griffes ébènes, tu entrepris à ton tour d'escalader la sculpture de terre. Une fois là-haut, tu surpris un léger sourire de la part de ton géniteur. Tu t'approches doucement de lui, t'asseyant à ses côtés.

« Je.. Je n'arrivais pas à dormir et puis.. Je t'ai entendu sortir alors.. »


Tu lui jettes un coup d’œil discret, puis baisses la tête quelque peu honteuse de ton état ces derniers temps. Cependant, afin d'éviter d'aborder directement ce sujet – car au fond, tu savais que tu n'allais pas y échapper – tu décides de formuler la chose dans l'autre sens.

« Tout va bien Papa ? »


_________________

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
avatar
MEMBRE - CHOMBO HIKI


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 1175
Localisation : Une chaise en bois et paille, un fauteuil ou mon lit, au choix

En savoir +
MessageSujet: Re: Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)   Lun 10 Oct - 22:36


Dhalahi qui ne dormait pas, ça confirmait ce que Rhellaya m'avait dit à son sujet : quelque chose n'allait pas. Aller petit coeur, c'est ta soirée cette fois. Je m'allongeai à côté d'elle, croisant les pattes et posant la tête sur ces dernières, pour me mettre à sa hauteur et ainsi nous éviter de parler trop fort. Je la poussai doucement du bout du museau, pour me frotter contre elle, puis je la scrutai. Qu'as-tu donc de si gros sur le coeur en ce moment mon trésor ?

- Tout vas bien oui...

Honteux mensonge, même si, concrètement, tout allait plus ou moins pour le mieux, juste que ce cauchemar m'avait retourné l'esprit. Bon...après tout, elle avait posé la question la première, alors autant lui répondre, mais après, à mon tour pour les questions.

- Enfin...un mauvais rêve qui m'a un peu retourné cette nuit.

Pour l'instant, autant ne pas en dire beaucoup plus. Je ne voulais pas l'inquiéter car, pour moi, ce rêve sonnait étrangement comme une menace du monde réel. Je n'ai jamais aimé interpréter les rêves, car c'est une chose qui paraît franchement invraisemblable, mais celui-là...était très étrange. Et puis de toute façon, Dhalahi n'avait pas de connaissances sur mon passé pour comprendre réellement en quoi il me traumatisait. Alors pourquoi ne pas lui parler du Désert tien ?

- Ma chérie, dis-moi...connais-tu un peu le Grand Désert et les lions qui y vivent, même simplement de nom ?

Evidemment, je m'attendais à une réponse négative. Ou bien en partie. Elle connaissait sans doute de nom, car la réputation des Jangowas était assez répandue à travers la Terre des Lions, mais elle ne devait pas en savoir plus. Une fois qu'elle m'eût répondu, je repris la parole :

- Eh bien, je pense que tu sais que c'est de là-bas que je viens. Enfin, en partie. Peu de gens ici le savent, car je préfère rester discret sur mes origines un peu...bâtardes. En fait, mon père était Jangowa, et il a forcé ma mère, Mositu, à rester avec lui. C'est pour ça que j'ai la crinière sombre malgré mon poil de sable, et aussi pour cela que ta soeur est brune.

Je passai la patte autour de Dhala pour la rapprocher contre moi, car la nuit était un peu fraîche, et aussi pour faire comme si je la mettais sur le ton de la confidence. Ou bien pour lui raconter un conte aussi, ça pouvait marcher. Je remettais donc mes souvenirs de ma lointaine jeunesse en ordre dans ma tête pour lui raconter un peu.

- Très tôt dans notre enfance, les mâles sont entraînés au combat, tandis que les lionnes sont laissées de côté. Ce qui me gênait particulièrement d'ailleurs, la place de la lionne. Elle est invisible, soumise à son compagnon presque...on s'en fout de ce qu'elle peut bien penser, tant qu'elle est fidèle à son compagnon. Quant à nous, à l'adolescence, on doit s'exiler pendant une année, dans le désert, et survivre. Ceux qui reviennent vivants choisissent leur compagne le jour de leur retour d'exil, car ils viennent de prouver qu'ils étaient digne du soleil, quasiment la divinité des Jangowas.

Je pris une pause, histoire de la laisser assimiler toutes ces informations. Ce n'était pas un mode de vie que je cautionnais, car on y était élevé dans la haine de nos voisins, comme les Mositus, et en particulier ceux-là d'ailleurs. Mais lui expliquer tout cela serait long, alors autant rapporter quelques souvenirs plus sympathiques à relater, et pour moi à me remémorer. Autant dire qu'il fallait à tout prix pour moi éviter le sujet épineux de mes parents, Valaka, Anga et Shaara...

- Faut dire que le Soleil est très présent là-bas. La couleur du sable semble en être directement héritée, du coup, on peut comprendre que les Jangowas vouent un culte au soleil, qui influence jusqu'à leur pelage. Certains pensaient même qu'ils étaient les héritiers directs du Soleil. C'est fou non ?
Après, le Désert, malgré ses habitants, reste un endroit absolument fascinant. Il fait vide, plat, sans vie, mais ça possède une sorte de beauté assez fascinante et qui me manque un peu, bien éloignée de la désolation de la Termitière.


Je refis une pause, puis je regardai le ciel, pour laisser le temps à son imagination de trouver la parfaite interprétation de ce lieu d'une infernale beauté, si l'on devait me croire sur parole. Et puis, fallait lui laisser le temps de s'émerveiller sur un passé qu'aucun de sa fratrie ne connaissait. Crois-moi trésor, il y a de quoi s'émerveiller devant les histoires de Papa et Maman.


_________________




Rhellaya pour le kit, merci beaucoup ma douce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t665-chombo-hiki-la-cruaute-mod
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 369
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)   Dim 13 Nov - 17:55

Tandis que tu attendais patiemment une réponse de ton géniteur, ce dernier s'allonge près de toi, posant sa tête sur ses réputées grosses pattounes, où d'ailleurs tu aimais te réfugier dans le temps. Tu l'observes timidement, puis d'un doux mouvement, il te pousse de ton museau humide. Tu esquisses un petit sourire triste, puis t'allonges à ton tour, te blottissement contre la grosse masse de poils. Ton Papa commence alors à se confier à toi, te signalant un cauchemar qu'il avait fait. Tu baisses doucement les oreilles. Comment un cauchemar pouvait complètement bouleverser ton père ? Lui qui est si fort ! Lui qui ne semble avoir peur de rien ! Tu le regardes, de plus en plus intriguée par ce qu'il va te révéler. Parce que oui, tu es sûre qu'il va te raconter, d'ailleurs, il n'a pas le choix vu le regard rempli de curiosité que tu lui lances.

C'est ainsi qu'il commence son récit en te posant une simple question, cependant lourde de sens. Le Grand Désert, il s'agit là d'une partie de tes origines. Tu en aies pleinement consciente et tu as entendu quelques échos. Notamment des dires lorsque tu as tenté de faire des recherches sur le père de Fahari. Ce sont les anciens que tu es allée voir plusieurs fois pour leur soutirer quelques informations. Tu as d'ailleurs vite compris que les lions du Désert ne faisaient pas dans la dentelle et qu'ils étaient des personnes peu recommandables.

« N-non. On m'a raconté quelques trucs, mais cela reste flou.. »


Ainsi, ton père commence son récit en établissant vos bases familiales et aussi en levant le voile sur le mystère du pelage de Daeni. En fait, tu ne t'étais jamais vraiment posé la question sur ce pelage sombre que possède ta sœur. Pour toi, il s'agit de quelque chose de tout à fait normal puisque tu as toujours vécue avec elle. Ton Papa t'entoure alors de sa patte et te fait doucement glisser sur la termitière afin de te rapprocher encore plus de lui. Sa présence est réconfortante. Tu redeviens alors comme le petit lionceau insouciant que tu étais auparavant. Tu te mets donc à pousser un léger ronronnement que tu arrêtes aussitôt qu'il ait recommencé son récit.

Tu as du mal à croire ce qu'il te dit. Ici, c'est complètement différent, la reine est une lionne et tu n'as connu qu'elle comme dirigeant. Même les chefs pour les chasses ou le combats sont des femelles. Cependant, malgré les tensions qui règnent dans le clan à cause de la misogynie de certains, tu ne fais pas de lien puisque tu ne te doutes pas que cela vient d'une histoire de sexe. Tu es trop jeune encore pour faire ce genre de lien et peut-être trop naïve aussi.

Il te parle ensuite du Soleil. Notre pelage viendrait donc du Soleil ? Tu ne peux qu'éprouver une certaine fierté en entendant cela. Le soleil est quelques chose qui semble si puissant, il semble réguler la vie. On se lève lorsque le Soleil se lève, on se couche lorsqu'il meurt dans le ciel.. Tu n'y avais pas réfléchit jusque là, mais cela semble si.. fascinant ! Et puis ces étendues de.. sable ? Mais qu'est-ce donc que cela ? Tu imagines donc quelque chose de la même couleur que votre pelage puisque tout semble être de cette couleur.. En fait, cela à l'air encore plus ennuyeux qu'Outland ! Il semble y avoir encore moins de choses à découvrir. Te tirant de ta réflexion, tu regardes ton père regarder le ciel étoilé. Que peut-il penser en cet instant ?

« Dis, ça veut dire que je descend du Soleil moi aussi ? Et.. et.. pourquoi les lions là-bas ne sont-ils pas gentils avec les filles ? »


Tu baisses doucement les yeux afin de regarder tes pattes, d'un air un peu triste. Il y a des choses que tu ne comprends pas et ton père semble se remémorer un passé douloureux qui te fait, malgré toi, penser aux choses qui arrivent à te dépasser ces derniers temps.

Spoiler:
 

_________________

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
avatar
MEMBRE - CHOMBO HIKI


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 1175
Localisation : Une chaise en bois et paille, un fauteuil ou mon lit, au choix

En savoir +
MessageSujet: Re: Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)   Dim 29 Jan - 15:34


- Dis, ça veut dire que je descend du Soleil moi aussi ? Et.. et.. pourquoi les lions là-bas ne sont-ils pas gentils avec les filles ?

Je lui souris affectueusement. C'était celle de la portée qui me ressemblait le plus, et il fallait admettre que j'en étais fier. J'étais fier de mes trois enfants, cela allait sans dire, mais quelque chose en Dhalahi me rendait fier d'elle, d'une autre façon que j'étais fier de Dahaan et Daeni. Elle était d'une naïveté très touchante. Et physiquement, elle était destinée à devenir très belle. Déjà toute mignonne à son âge, avec son losange maternel, mais plus grande...C'était ma princesse, un peu, celle du trio qui avait le plus besoin d'être traitée douillettement. Et je l'aimais énormément pour ça.

- En quelque sorte, oui, tu descends aussi du Soleil, à une bonne centaine de générations près.

Sa seconde question, en revanche, serait ardue à traiter. Elle impliquait des notions de différences des genres au loin desquelles j'avais pris soin de la faire grandir. Le sujet serait difficile à aborder d'une façon qu'elle comprenne pourquoi des gens osaient fonctionner comme ça. Ce n'était pas tabou, car il fallait qu'elle sache que tous les lions n'agissaient pas de la même manière face aux lionnes, et qu'il était possible qu'une fois grande, elle ait à se confronter à quelques abrutis, mais c'était compliqué de trouver les mots justes pour lui faire comprendre pourquoi ça existait.

- Eh bien...pour simplifier un peu, là-bas, les lions pensent que les lionnes ne servent qu'à porter les lionceaux et occasionnellement à faire la chasse. C'est une autre culture. Les lions transmettent le sang, le nom, la fierté d'une famille, tandis que les lionnes ne font qu'aider à transmettre tout cela. Je n'ai jamais compris pourquoi, mais c'est dans leur culture.

Je ne pouvais pas vraiment lui expliquer le problème, car c'était un point de vue très particulier, et qui était culturel, en tout cas chez les Jangowas. Tous, là-bas, on appris à vivre selon ce point de vue, qui me semblait certes arriéré, mais excusable car ils ne connaissaient que celui-là.

- Ce n'est pas une idée que je partage, mais comme ils ont tous été élevés ainsi, ils ne connaissent pas d'autre façon de faire, et donc je peux comprendre qu'ils ne cherchent pas à changer ça. En revanche, quand je vois sur Outland certains lions qui sont contre Tahani en disant qu'il faut un roi et non une reine pour diriger, là, je m'oppose à eux car ils ont grandi avec un autre point de vue sur la question, mais continuent de se comporter comme les Jangowas, qui eux ont l'excuse de la culture. Pas sur Outland. Ici, il n'y a aucune excuse.

Je ne savais pas vraiment si j'avais été clair. A vrai dire, c'était la première fois que j'abordais un sujet si délicat avec un de mes enfants, et ce n'était pas évident de trouver les bons mots pour leur expliquer la nature d'un problème comme celui de la misogynie. Quoi qu'il en soit, je savais tout de même que Dhala remuerait ces paroles dans sa tête, jusqu'au jour où elle comprendra d'elle-même.


_________________




Rhellaya pour le kit, merci beaucoup ma douce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t665-chombo-hiki-la-cruaute-mod
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 369
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)   Dim 2 Avr - 14:09

Tu descends vraiment du Soleil ? Tu penses que c'est absolument incroyable, tu n'en crois pas tes oreilles. Tu regardes attentivement et béatement le grand lion près de toi. Comme toute petite fille, ton Papa te fascine à tel point que l'on peut dire que tu voudrais te marier avec lui quand tu seras grande. Bien sûr, cela est impossible et absolument contre-nature, mais en bonne enfant qui est proche de son Papa, tu ne peux penser autrement.

Ton paternel semble hésiter suite à ta deuxième question. Tu te demandes un instant ce que tu as bien pût dire de mal. Cela te rassure cependant lorsqu'il commence à traiter ta question, tu comprends alors pourquoi il cherchait ses mots. Ce qu'il te dit là est absolument inconcevable, apparemment vous, les lionnes, n’étiez traitée que comme des moins que rien, des être n'ayant que pour seule fonction d'enfanter. Ton nez se fronce et tes oreilles se plaquent naturellement sur ton crâne quand ton Papa évoque ces choses déplaisantes. Quel était leur problème à ces lions ? Tu te demande alors comment tu aurais bien pût vivre dans cet environnement si … exécrable.

Tu comprends alors toute la portée de l'acte de ton père. Tu comprends pourquoi votre destin a été de vivre, d'apparaître en ce monde puisque tu comprends que si ton père n'était pas parti de cet Enfer sablé, il n'aurait jamais rencontré Maman et ta fratrie et toi ne serait jamais apparus. Ainsi, tu es bouche-bée face à ces révélations, tu ne sais que dire, tu ne sais pas ce que tu pourrais rajouter de plus. Certes, tu as des questions mais bizarrement, tu ne veux pas les poser.

Grâce à ton silence grave, Papa comprendrait que tu es ébranlée par ces révélations sur ton existence même, tu le sais, tu le sens. Au fond, tu ne comprenais pas tout de ce qu'il disait, mais tu avais compris l'essentiel et c'est cela qui importait.

Tu comprends alors qu'il y a des choses bien plus importantes que tes petits soucis, tes petites querelles avec ta fratrie qui ne s'intéresse pas assez à ta personne selon toi. La balade avec Maman pour te faire changer d'air et cette discussion – entre-autre – sur ton existence avaient changé quelque peu ta vision des choses.

« Merci Papa. »


Ce furent tes dernières paroles avant d'avoir déposé délicatement ta tête sur tes pattes et de t'endormir tout contre ton Papa.

@Dhalahi a écrit:
Alors, tout d'abord pardonnes-moi pour ce monstrueux retard. Ensuite, je te propose de nous arrêter là (à moins que tu ne veuilles répondre encore une fois), car je pense qu'il a assez traîné haha. Enfin, j'espère que cette réponse te conviendra tout de même !

_________________

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques souvenirs au détour des étoiles (PV Dhalahi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelques souvenirs de fête ...
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-