Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Sumu, Sekhmet, Shasta & Kutoa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Peter Crowley's Fantasy Dream

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 NORDIQUE - Ancêtre - F - Sihiri [MORT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - RHAMZE


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 267
Localisation : Aha ! Bonne question. Je ne sais pas.

En savoir +
MessageSujet: NORDIQUE - Ancêtre - F - Sihiri [MORT]   Dim 11 Sep - 13:25




Image de ref taille réelle
Image 1
Image 2
Sihiri et ses enfants
Jeunes Rhamze et Sihiri

Images ©️ LuckyFy/Rhamze

L I B R E
Activité et bonne orthographe

▲ NOM : Sihiri [SI-I-RI ; Fasciner en Swahili]
▲ CLAN : Nordique
▲ SEXE : Femelle
▲ ORIGINE : 100% Nordique
▲ AGE : 12 ans
▲ DATE DU PREMIER AGE : 12 ans depuis le 01/01/18

▲ FAMILLE & RELATIONS :

Unga
    Mère – Maman... Tu m'as toujours aimée. Toi et papa m'avez élevée dans l'amour le plus pur qu'il soit. Papa t'avait fait part de son attirance pour une autre lionne, et tu avais accepté sa double vie sans que je ne le sache. Comme tu as du te sentir seule quand il n'était pas là... Comme tu devais sans doute l'imaginer avec une autre... Tu étais courageuse et discrète maman, et tu es morte dans ton sommeil. Quand je me suis réveillée ce matin là, tu étais déjà partie. Je ne te t'oublierai jamais...



Bandari
    Père – Le respect, le devoir... Les autres lions ne te contredisaient jamais, car ton regard bleu-vert qu'ils qualifiaient de glace les tétanisait. Tu étais grand, imposant et ne parlait presque jamais. Pour autant, tu m'as toujours aimé et défendu, et tu m'as appris que j'avais un demi-frère du nom de Chilam et une demi-sœur du nom de Soraya... Tu aurais aimé avoir d'autres lionceaux, mais maman n'y arrivait pas... Alors elle t'a autorisée à fréquenter Danjuma, que je ne connais que de nom. Quand je les rencontrerai, je les traiterai comme mon frère et ma sœur de sang, car je n'oublie pas que c'est en partie le tien qui coule dans leurs veines.



Danjuma
    Belle-mère ? – Je me pose la question en tout cas. Je ne te connais que de nom, et tu aurais été une amie d'enfance de mon père. Aujourd'hui, tu lui a fais deux lionceaux, qui se trouvent être Chilam et Soraya, mon demi frère et ma demi-sœur. Tu es morte maintenant, mais je ne peux m'empêcher de me demander si tu étais aussi douce et gentille que ce qu'on m'a raconté... Aurait-ce été un privilège de te connaître, ou une erreur ?



Chilam
    Demi-frère – Le fameux Chilam, que je ne connais pas plus que sa sœur... J'ai également hâte de te rencontrer, même si j'ai quand même une légère boule d'appréhension dans l'estomac. Si tu as hérité de la même carrure que Bandari, je sais que je serai intimidée et quelque peu craintive de prime abord... Je me demande comment toi et ta sœur me percevez, du peu que vous sachiez de moi...



Soraya
    Demi-sœur – Toi, je ne connais même pas ton nom. Je serais curieuse de te rencontrer car même si nous n'avons pas eu la même mère, nous partagions le même père. Son sang, mélangé à celui d'une autre, coule dans tes veines... Tiens-tu de lui ? Physiquement ? Et qu'en es-il mentalement ? As-tu le même aplomb, la même stature, la même prestance ?



Rhamze
    Compagnon – Tu as pris conscience de mes sentiments bien tard ... Mais je t'aime Rhamze. Toi, ta maladresse, tes manies instinctives de te fourrer dans le pétrin à chaque fois que l'occasion se présente ... Tu dois redoubler d'imagination, et c'est ainsi que tu as trouvé le nom de nos fils ... Tu me manques.



Fikra
    Fils – Fikra, Fikra. Timide, tu ne t'approches jamais des autres et reste tout le temps collé à moi, un véritable « fils à sa maman ». Pas que cela me déplaise, mais je m'inquiète. Que feras-tu lorsque ton père et moi ne seront plus là ? J'aimerais que tu t'ouvres plus aux autres et que tu te fasses des amis ...



Yuki
    Fille – Toi, tu es ma petite fille, mon portrait craché, autant sur le plan physique que moral. Tu es aussi malicieuse que moi : je comprends donc ta façon de penser. Cependant, j'aimerais que tu renies ta flemmardise. Cela ne pourra que te faire du bien. Aussi, je joue un peu le rôle de confidente, et étonnamment, j'en apprend ainsi beaucoup sur les membres du clan. C'est que tu as l’œil pour les ragots !



Saikhan
    Fils – Je ne sais plus comment m'y prendre avec toi. Tu es si distant, si froid. Tu ne me parles plus vraiment, t'arrêtant au strict minimum. Et dire qu'il y a quelques mois, tu étais encore un « fils à sa maman » ! Que s'est-il passé ? Aie-je fais quelque chose qui t'as déplu ?


Sihiri est bien intégrée dans le clan et entretient globalement de bonnes relations avec les Nordiques.

▲ RANG : Simple lionne

▲ ALIGNEMENT : Loyale envers les Nordiques, mais laisse le temps aux Nokosis de s'installer avant de se faire une opinion d'eux.


▲ HISTOIRE :

Née au royaume du Nord, chez les Nordiques, de parents de sang pur. Enfance banale, sous la supervision de ses aînés. Elle avait une très bonne amie, sa meilleure amie même, nommée Namke, avec qui elle partageait tout. Elles passaient leurs journées ensemble à jouer dans la neige.

Un jour, alors qu'elles étaient jeunes adultes et jouaient comme au bon vieux temps, elles organisèrent une chasse à l'improviste. Cependant, celle-ci se passa mal et Sihiri perdit connaissance, assommée par un coup de sabot. Lorsqu'elle se réveilla, au camp, elle remarqua qu'il manquait des lions, notamment son père et son amie : ils étaient partis pour Prideland, pour participer à la fameuse bataille contre les Nyeusis. Sihiri voulut y aller, mais elle était trop faible pour cela.

Son père revint de la bataille, mais sa chère amie n'eut pas cette chance. Sihiri guérit rapidement de ses blessures, et de l'amnésie temporelle dont elle avait souffert.

Vint alors le couronnement de Késhia. Sihiri, encore aujourd'hui, ne sait que penser de ce roi, critiqué par beaucoup. Cependant, elle s'est promis de lui être fidèle jusqu'à ce qu'il commette une erreur.

Si elle n'avait pas pu participer à la première bataille de Prideland, Sihiri put participer à le seconde, visant à aider les Pridelanders à récupérer leurs terres, en hommage à son amie. Sa mère s'y opposa vivement, menant alors à une dispute virulente entre les deux femelles. Heureusement, Sihiri revint saine et sauve, au plus grand bonheur de sa mère.

Ses parents l'embêtant sans cesse pour qu'elle se trouve un compagnon, Sihiri commença à s'intéresser aux mâles du clan, plus qu'à l'accoutumé. Son choix se posa malgré elle sur Rhamze, un vieux mâle un peu pataud et benêt. S'il n'était pas très apprécié du clan, elle, elle le trouvait adorable dans sa maladresse. Cependant, elle renia ses sentiments pour lui longtemps, songeant qu'elle devait se trouver un meilleur compagnon.

Lors d'une visite aux Sources Chaudes, Sihiri sauva la vie de Rhamze, qui était en train de se noyer. Si elle ne laissa rien paraître de ses émotions au début, taquinant le mâle, elle dut toutefois se résigner à confesser. À sa grande surprise, le Nordique partageait ses sentiments. Elle lui proposa alors de devenir sa compagne et de fonder une famille, ce qu'il accepta vivement.

Ce fut après un nombre incalculable d'échecs que Sihiri tomba finalement enceinte, à leur grande joie. Trois mois plus tard naquirent Fikra, Yuki et Saikhan, malheureusement, Sihiri ne put les présenter à ses parents, qui avaient rejoint le Grand Esprit quelques mois auparavant.

Puis vint la Révolution. Pour dire vrai, Sihiri l'avait sentie venir, avec la montée du mécontentement des Nordiques envers leur roi. Sihiri n'avait jamais réellement eu quelque chose contre lui : il était tombé amoureux de la mauvaise personne. Cependant, elle ne pouvait comprendre comment il avait pu penser que faire des enfants à cette Jangowa ferait du bien au clan. Dans tous les cas, Sihiri resta neutre lors des pourparlers. Elle décida de donner leur temps aux Nokosis avant de se faire une opinion sur eux, bien que Saikhan semblait déjà très emballé à l'idée d'être un des leurs un jour.

Quelques mois plus tard, une grande tragédie traversa leur petite famille : Rhamze mourut. Oh, il s'était déjà senti mal depuis un bout de temps, déclarant qu'il n'arrivait plus à manger, que tout lui donnait la nausée. La vieillesse, et la faiblesse qu'elle apportait au niveau des reins, avait frappée. Sihiri fut dévastée de découvrir son corps près du Cristalac : il avait décidé de s'isoler pour mourir ! Sihiri est encore en deuil, et ne semble pas prête à en sortir, même si elle continue de vivre.

Sihiri finit par s'éteindre dans son sommeil. Ses enfants l'ont découvert un matin, et ce fut un grand choc pour eux, bien qu'ils s'y attendaient.

▲ CARACTÈRE :

Taquine et Malicieuse - Vicieuse, essaye de son mieux à tourner les situations à son avantage - Provocante - Sens de l'humour, est capable de rire de tout - Aime plaire, charmeuse, mais ne le montre jamais clairement, semant le doute dans les esprits - Lunatique, il y a des jours où elle veut faire du bruit, d'autre où elle souhaite se faire oublier - Confiante, elle fait de son mieux pour l'inculquer à ceux qui en manque - Impatiente, ses leçons ne portent pas toujours de fruits - Altruiste - Curieuse, mais respecte l'espace vital des autres - Franche - Habituellement calme, agréable et respectueuse - Part au quart de tour si on la provoque trop - Lorsqu'elle est en colère, elle frappe là où ça fait mal (physiquement et psychologiquement) - Raisonnable, ne se frotte pas à plus fort qu'elle - Ne démarre jamais les conflits.


▲ A SAVOIR …
* Sihiri est actuellement en deuil, et même si elle fait l'effort de paraître normale et heureuse aux yeux du monde, elle se sent misérable sans l'amour de sa vie et laisse montrer sa vulnérabilité lorsqu'elle se croit seule.

NB auteur : Ici la présentation de l'ancienne joueuse

_________________


Kit ©️Rhamze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2142-r-h-a-m-z-e-l-idiot-du-no
 
NORDIQUE - Ancêtre - F - Sihiri [MORT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: Fiches des Personnages Pré-Crées
-