AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Mar 6 Sep - 17:01

    La journée s'annonçait bien complète pour Kamwe aujourd'hui. Tous les Gardiens s'éveillèrent doucement dans le Repère. Comme à son habitude, le lion beige fut l'un des premiers éveillés... Rester inactif n'était pas son genre. Le plus matinal des gardiens devait être Mobali, qui n'était encore pas totalement remis de la mort de la régente Malkia. Kamwe salua son bras-droit d'un hochement de tête, puis rejoint le chef Azari pour s'enquérir de la mission.

    La plupart des Gardiens avaient pour tâche aujourd'hui de rester former les deux nouveaux apprentis (Ateyo et Fedha) et rester disponible sur Prideland. Mais le regard d'Azari sembla cette fois-ci s'attarder plus longuement sur Kamwe et le gardien anciennement Freelander, Itan. Le lion beige était bien curieux de savoir ce qu'il allait advenir de lui et son camarade.

    « Itan, Kamwe. Aujourd'hui vous allez patrouiller ensemble au nord d'ici, aux alentours d'Outland et du territoire des Hyènes. » Leur ordonna Azari. « On entend de nombreuses rumeurs ces temps-ci à l'Etang et chez les guerriers concernant plusieurs événements... Allez jeter un coup d'oeil, et n'oubliez pas la neutralité dont vous devez faire preuve. »

    S'il y avait bien deux clans dont il fallait se méfier, c'était bien celui des Outlanders et des Hyènes. Kamwe, très droit, répondit :

    « Nous y allons de ce pas, Azari. »

    Kamwe lança un regard entendu à Itan, avant de sortir du Repère. Le soleil était encore doux, l'aube était bien rafraîchissante. Le gardien avança de quelques pas, avant de se tourner vers son partenaire. Il n'avait jamais encore patrouillé avec Itan. Il l'avait bien aperçu lorsqu'ils vivaient encore sur la Lande des Sans-Terres tous ensemble, et il se souvient parfaitement avoir admiré la ferveur pour laquelle il avait défendu son roi légitime et les Freelanders. Itan avait été l'un des symboles de la rébellion, et aujourd'hui il était le symbole Freelander des Gardiens. Un parcours assez particulier, que Kamwe admirait - ce n'était pas facile d'être dans les bonnes grâces de l'ancien Pridelander.

    Enchanté à l'idée de patrouiller, et encore plus à l'idée de faire des investigations. La reine Tahani avait bien du mal à contenir ses anciens exilés, et les hyènes n'étaient pas totalement dignes de confiance. Sans oublier la possible fuite de Shiraz et les siens dans cette direction... Le nord de Prideland était bien l'endroit le plus triste de la Terre des Lions. C'était incroyable de penser qu'il y avait des lions pour se battre afin de conserver ce genre de terres obscures.

    « Comment allez-vous, Itan ? Besoin de boire avant de partir ? » S'enquit-il. « Je vous suis. »

_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Ven 9 Sep - 20:14

Patrouille chez les Nerveux



Itan & Kamwe


C’était seulement dans la nuit que j’étais rentrée au repère des gardiens. Lieu où résident maintenant les lions choisis pour surveiller le cycle de la vie. La caverne se situer sous le rocher de la fierté, dont le seul passage était un chemin sur le flanc du rocher. Dans la nuit, je m’étais immiscé sans un bruit parmi les autres qui dormaient déjà. Je les rejoins très rapidement dans le sommeil, complètement fatigué.

Je fus réveillé le lendemain, au petit matin par l’arrivée d’Azari. Ce dernier donnait alors les ordres du jour. La plupart recevaient la mission de former les deux nouveaux apprentis qui venait de nous rejoindre. C’était encore de jeunes lions mais ils semblaient remplis de courage et de capacité. Azari s’attarde alors sur Kamwe, un lion aux couleurs brunes, qui venait de Prideland, et de moi-même, qui me trouvais à quelques pas d’eux.

Le mâle au pelage sombre nous donna alors une mission en duo. Nous devons aller patrouiller au nord, vers les alentours d’Outland, près du territoire des hyènes. Car en ce moment on entend trop de rumeurs à l’Étang. Nous devons donc aller jeter un coup d’œil là-bas et le lion ne s’empêcha pas de nous rappeler d’être dans la neutralité.

Le gardien au pelage beige répondit aussitôt que nous y allons de ce pas. Je confirmais ses mots par un signe affirmatif de la tête, approuvant que j’ai compris le but de la mission et du rappel d’Azari. En effet, le territoire des hyènes reste toujours assez instable, on ne sait jamais à quoi s’attendre avec ceux-là.

Kamwe me lançait alors un regard avant de sortir du repère. Je lui emboitais le pas mais celui-ci se tournait alors vers moi pour me demander comment j’allais et si j’avais besoin de boire avant de prendre la route.

-Non, ça ira, je n’ai pas soif, peut-être quand nous serrons arrivés, après notre longue marche, Merci.

Finis-je poliment. Je n’avais pas encore vraiment eu le temps de découvrir chacun de mes nouveaux compères gardiens. C’était bien la première fois que j’avais une mission avec Kamwe que je ne connaissais que de vue. Cette patrouille en duo était donc une bonne opportunité pour en découvrir un peu plus sur lui.

Je pris les devants de la marche, surveillant néanmoins que le félin soit toujours à mes côtés et qu’il ne se retrouve pas loin derrière moi. Je me dirigeais donc vers l’étang, prenant la direction au nord, comme nous l’avait indiqué Azari. Le chemin n’allait pas être rapide, nous en avons pour un bon moment et pour l’instant nous marchions en silence ou du moins je n’avais toujours pas ouvert la bouche pour prononcer quelque chose. Puis dans un élan de conversation je me mis à lançais d’un ton curieux au gardien de prideland.

-Alors, tu t’y fais à cette vie de gardien ?

Le temps des craintes envers cache individu était révolu après notre victoire, je reprenais confiance envers les autres maintenant.



made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Mer 14 Sep - 9:47

    Au hochement de tête négatif d'Itan, Kamwe le suit à la trace jusqu'à arriver à ses côtés. La matinée était douce, les rayons du soleil promettaient néanmoins une grande chaleur digne de la saison sèche. Leur marche était lente, le silence permettait de faire place à la concentration; aussi Kamwe jetait des coups d’œil furtifs à la recherche d'un moindre problème où ils pourraient intervenir. Prideland était un territoire paisible maintenant, les gardiens n'avaient pas de grandes missions à y faire : cela se résumait seulement à calmer quelques querelles d'animaux voisins ou d'enfantillages. Rien de bien palpitant. Mais Kamwe aimait tout de même arbitrer les débats et aider les sujets du Roi, il était très impliqué dans sa tâche - qu'elle soit importante ou non il s'en fichait. Le gardien Pridelander était quelqu'un de très droit, et prenait à cœur son devoir.

    Après plusieurs minutes de marche avec un silence assez pesant, Itan décida finalement de briser la roche. Kamwe appréciait l'initiative de son camarade, et n'y décelait pas la moindre malveillance. Quoi de mieux que de parler de leur métier pour faire connaissance ? Très investi et honoré de son rôle dans le Cycle de la Vie, Kamwe répondit sur un ton solennel et enjoué :

    « Je suis fier de cette vie. Pouvoir rendre service ainsi aux clans, aux animaux et au cycle de la vie est une véritable bénédiction et un rôle sérieux. » Il sourit un peu plus. « Nous sommes les premiers gardiens, nous devons prouver au monde que nous lui sommes utile. »

    C'était vrai : étant tout justement installé par le Roi Kumpa, la Garde était une organisation basée sur beaucoup d'idéaux qui pouvaient être jugés de naïfs et inefficaces dans un monde aussi dur. L'entreprise du roi était risquée, et sa crédibilité était en jeu aussi. Kamwe ressentait ce besoin d'instaurer rapidement une certaine autorité et un certain sérieux pour les Gardiens. Fier d'avoir été Pridelander, et maintenant fier d'être Gardien, le lion beige tenait absolument à persuader le plus d'animaux possible du bien fondé de la Garde.

    Au loin, des groupes d'herbivores les regardaient l'oeil brillant. Beaucoup sur Prideland étaient contents de la création des gardiens.

    « Et toi ? Que penses-tu de ta nouvelle vie ? »

    Poser la question du pourquoi était futile. Kamwe lui-même ne souhaitait pas y répondre, alors il n'en faisait rien. Tous les gardiens avaient rejoins la garde pour la même raison : il n'y avait plus rien à perdre dans leur ancienne vie. Devenir Gardien, c'était aussi un défi constant envers soi-même et pour soi-même.

_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Dim 18 Sep - 14:15

Patrouille chez les Nerveux



Itan & Kamwe


Le gardien me répondit alors qu’il était fier de cette vie. Qu’ainsi, il pouvait rendre service aux autres clans et aux animaux du cycle de la vie. Pour lui, c’était une véritable bénédiction d’avoir ce rôle et qu’il devait être très sérieux. Il sourit légèrement en reprenant que nous étions les premiers gardiens et que nous devons prouver au monde que nous sommes utiles pour la terre des lions. J’acquiesçais à ses mots, approuvant ses paroles.

Je n'étais du même avis que le mâle, le rôle de gardien qui nous a été attribuer était un privilège dont seuls quelqu'un avait le droit de gouter. Mais depuis quelque temps nous avons pris en charge de jeunes élèves, prêt à tenir serment et devenir gardien à leur tour. Nous faisons circuler une certaine philosophie de la vie qui semblait plaire à certains, prêts à devenir comme nous. Il nous faut donc faire attention à l’image que nous donnons de notre rang et ne pas la dénigrer. Sortant de mes réflexions, Kamwe me retournait alors la question, comment je le vivais et ce que je pensais de cette nouvelle vie. J’eus un sourire crisper.

-Je t’avoue qu’après cette longue époque à être un fugitif, rechercher mort ou vif et des nombreuses guerres, me re voilà libre d’aller où je veux. Les premiers jours j’ai eu du mal à m’y faire et surtout que par la suite, Haki m’a annoncé mon nouveau rôle. Je n’ai pas été très serein les premières nuits…

Je m’arrêtais un instant à ses mots, repensant à ses moments. Je me réveillais souvent en pleine nuit, le corps entièrement tendu, prêt à me jeter sur un ennemi, qui était en vérité irréelle. Le corps en sueur, tremblant de tout son pelage. Oui en effet, les premières nuits n’étaient pas de tout repos. C’était tout simplement de la survie en temps de guerre. Passer d’une vie à être sans cesse aux aguets, faire attention à ses déplacements, ne pas manger à sa faim, à une autre vie, totalement opposé, dont la paix règne sur la plus grande partie des terres, où le cycle de la vie avait repris son cours. Essayant de chasser ses pensées je me repris, d’une voix légèrement plus enjouée :

-Mais maintenant, je me suis habitué à ce nouveau mode de vie, même si parfois je la trouve un peu plus monotone, mais c’est reposant. Heureusement que les jeunes apprenties sont arrivé. J’ai même hâte d’en avoir un à ma charge. Pas toi ?

Finis-je pas lui demandait avec une lueur dans les yeux d’émerveillement. Je n’avais pas encore vraiment d’eux d’apprenti dans ma vie. Il y a bien eu Limau, mais c’était seulement quelque temps, afin de lui transmettre mes techniques de combat et quelques ruses de guerre. Cela n’allait pas plus loin. L’idée de donner son savoir, son expérience et ses nombreuses astuces m’enchantaient. C’était comme ne pas être oublié, lorsqu’on verra mon élève dans un jour futur, on pourra dire « Son mentor était Itan, l’un des premiers gardiens ! ». C’était une certaine fierté personnelle qui nourrissait mon cœur d’en avoir un. Et puis les missions n’étaient pas parfois des plus palpitantes. Parfois nous devions simplement surveiller des terres toute la journée.



made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Dim 25 Sep - 19:58

    Le point de vue de son camarade Gardien était plus que compréhensible. Si Kamwe s'était rapidement habitué à ce train de vie qu'il avait embrassé presque naturellement, ce ne devait pas être le cas de tous. Cette nouvelle vie lui permettait d'apaiser son malheur et veuvage, ce n'était pas étonnant que l'ancien Pridelander y ait vite pris goût. Être Gardien représentait une seconde chance, une nouvelle raison de vivre. Sûrement que pour Itan le choix avait dû avoir des proportions différentes. Il n'empêche que c'était honorable de se trouver nommé chez les Gardiens, bon nombre l'avaient souhaités. Après tout, si l'on devenait Gardien, c'était bien par mérite.

    Kamwe ressentait parfois cette fameuse "monotonie" dont faisait mention Itan. Après tout, même s'il était très impliqué dans son devoir, il fallait le reconnaître que ce temps de paix était bien différent de tout ce qu'ils avaient pu connaître jusque là.

    « Il faut se méfier de l'eau qui dort, comme on dit. Ne pas se laisser berner par la lassitude. »

    Bien sûr, c'était élémentaire. On le répétait à n'importe quel lionceau bien imprudent. Pourtant, le naturel méfiant de Kamwe ne pouvait s'empêcher de ressortir inlassablement cette phrase, et de rester aux aguets quoiqu'il arrive. Jamais Kamwe ne souhaiterait se faire berner par son monde, c'était son talent particulier d'ailleurs. Personne ne le trompait, du moins très rarement. Et donc, le Gardien était persuadé du bien fondé de ce qu'il venait d'affirmer.

    A propos des apprentis, Kamwe eut quelques réflexions puis répondit :

    « C'est vrai, avoir un apprenti serait un grand honneur et une lourde tâche. Je n'aime pas trop Fedha et Ateyo... Je pense que c'est plus intéressant de commencer à l'âge de lionceau. »

    Commencer le plus tôt possible était le meilleur moyen de créer des Gardiens. A vrai dire, il trouvait Fedha trop mou et Ateyo trop bien. Il ne trouvait pas en eux un équilibre adéquat. De plus, ils avaient déjà reçu une certaine éducation qui n'était pas remplaçable... Kamwe espérait être à la charge d'un jeune. Les enfants étaient bien plus ouverts et intelligents, de vaillants imitateurs et étaient tolérants. Leur sagesse était bien plus grande aux yeux du Gardien...

    « Et toi ? Qu'en penses-tu ? » Dit-il, lançant des regards dans la Savane histoire de rester attentif.


_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Dim 2 Oct - 13:42

Patrouille chez les Nerveux



Itan & Kamwe


Kamwe semblait toutefois se méfier de cette monotonie et que selon lui il fallait rester sur ses gardes. J’étais d’accord avec le fait qu’il fallait se méfier. Lorsque la routine s’installe, il faut être plus attentif que d’habitude car sinon on a tendance à ne plus être vigilant. C’est comme ça que des drames arrivent rapidement

Au sujet des apprentis, le mâle couleur sable n’a pas sa langue dans le pelage pour dire qu’il ne semblait pas aimer nos deux jeunes recrues. Je levais un sourcil curieux. Selon lui Fedha et Ateyo avaient déjà eu une préformation car ils ne sont pas arrivés lionceau. Ils ont déjà appris des choses, que nous, gardien, aurait abordées autrement où dit un autre point de vue. Mais selon le gardien cela serait un grand honneur d’avoir un apprenti. Il reprit pour me demander mon avis.

-Il est vrai qu’il est plus intéressant de former son élève dès son plus jeune âge que de retravailler un jeune qui a déjà quelques bases. Cela évite les erreurs.

C’est mon avis sur le sujet de l’âge mais cependant je n’étais pas du même avis que Kamwe pour les deux jeunes qui nous ont rejoints il y a quelques jours.

-Même si Fedha et Ateyo sont plus vieux que des lionceaux, je pense qu’ils feront de bon gardien. Leur apprentissage permettra de les ajuster.

Fedha deviendra surement plus énergique avec l’âge. L’entrainement de vitesse ou de réflexe lui sera utile. Même si je pense qu’au début il aura beaucoup de mal dans la tâche, je suis persuadé qu’il y parviendra.

Je ne pus dire si cela faisait longtemps que nous marchions ou non, avec la conversation je permis la notion de temps. Mais au bout d’un moment, regardant droit devant moi je marquais alors un arrêt dans ma marche, en haut d’une colline. Le visage ferme je me repris en parlant légèrement moins fort, en direction de mon acolyte.

-Nous y voilà !

Je reportais mon attention sur l’immensité de l’étang qui s’étendait devant nous, s’enfonçant dans le creux du vallon. Soucieux, j’attendais une réaction de mon camarade. Que se tramait-il donc de si troublant par ici ? C’est donc dans un murmure que je m’adressais au gardien :

-Quelles sont les rumeurs qui circulent ici déjà ?

Je n’avais pas peur mais l’atmosphère était trop belle pour être vrai. On entendait le bruit d’oiseaux qui chantaient ou jacasser dans les environs, le soleil brillait et miroiter sur l’eau légèrement trouble.




made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Lun 3 Oct - 21:01

    Les avis des deux gardiens se rejoignaient dans de nombreux points, mais Itan semblait bien plus tolérant que Kamwe. Après tout, il ne possédait certainement pas le même caractère méfiant et grognon. En général, l'ancien Prideland n'affectionnait pas les lions qui arboraient une trop grande générosité ; mais l'expérience d'Itan dans la révolution Freelander faisait qu'il ne pouvait contredire son camarade. Il devait avoir suffisamment d'expérience pour tenir un tel discours... Et Kamwe ne s'embêterait pas à le faire changer d'avis. Il décelait chez Itan une réelle envie de transformer les nouveaux apprentis, aussi n'allait-il pas partager son pessimisme.

    Finalement, la marche les avait enfin menés jusqu'au Lac-Au-Roi. Kamwe se rappellerait toujours de ce fameux lac, le jour où le roi Farao avait été retrouvé mort. Bien sûr, encore jeune à l'époque, ses parents ne l'avaient pas emmené jusqu'au lac. Il l'avait appris au retour des adultes au Rocher. Ce jour-là avait permis à l'ignoble Misaada de manipuler les Pridelanders contre la famille royale. A l'époque, Kamwe était naïf et avait crû en l'imposteur. Peut-être, inconsciemment, était-ce mauvais épisode qui l'avait décidé à prêter plus d'attention à sa méfiance et ses capacités d'analyse.

    Comme à son habitude, le lac était paisible. Comme si Farao veillait encore sur l'endroit depuis les cieux. Les animaux se désaltéraient, bien qu'ils soient moins nombreux qu'à l'étang de Prideland. Les oiseaux chantaient, un vrai paradis animalier. Kamwe apprécia la méfiance dont faisait preuve Itan. Il l'informa alors, sur le même ton discret :

    « On parle de révoltes chez les crocodiles, mais également de secousses chez les Outlanders. La cause Outlander ne nous concerne pas réellement, je pense qu'il est inutile de se mêler des affaires de la reine Tahani... »

    Il paraissait que la reine avait du mal à contenir le machisme des Outlanders, car la moitié d'entre eux étaient pour Hourasi, le fils de Massempo. Bien que Tahani ait mis au monde un mâle, Tadji, les Outlanders voient en Hourasi la figure de Massempo... Et la reine ne pourrait pas nier la ressemblance entre les deux lions. Sûrement Kumpa aidera-t-il la reine Outlander à asseoir sa dominance, si elle souhaitait être aidée, bien sûr...

    D'un autre côté, les crocodiles s'énervaient. Sûrement des appâts du gain classique : territoires, nourriture... Kamwe était bien curieux de toute cette histoire, et espérait bien que les reptiles n'en viennent pas à perturber l'équilibre du cycle de la vie, le dérégler...

    « Approchons. »

    Cela dit, le lion beige descendit en direction du point d'eau. Bien vite, les animaux reconnurent les fameux gardiens. Curieux de leur présence, beaucoup de regards étaient posés sur eux. Il était rare que les gardiens se mêlent des histoires des Outlanders et des hyènes, il n'y avait pas beaucoup de patrouilles dans ce secteur habituellement. Mais aujourd'hui, Azari semblait s'inquiéter de cette histoire de crocodiles.

    Avec un peu de chance, ils tomberaient directement sur les concernés, ou sur des animaux assez bavards pour venir les informer des actualités.

Spoiler:
 

_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Dim 16 Oct - 14:56

Patrouille chez les Nerveux



Itan & Kamwe


Mon camarade gardien me fit part alors d’une certaine révolte chez les crocodiles. J’eus alors un frisson à cette penser. Il m’avait suffi d’une seule confrontation étant plus jeune avec ses animaux pour me laisser un gout amer à l’idée de les recroiser. J’étais jeune, encore nouveau sur les terres Freeland et je n’étais aventuré un peu plus loin, sans me rendre compte que j’étais arrivé sur le territoire des crocodiles. Même s’ils ne m’ont pas attaqué ce jour-là, je garde encore le souvenir de leur hostilité à mon égard.

Kamwe continuait avec les outlanders. La reine Tahani aurait quelques problèmes à contenir son clan un peu trop machisme. J’acquiesçais de la tête, la mémoire ravivée. Il est vrai qu’il y a des conflits de famille sur les terres de la reine. Le gardien beige ne semblait pas d’être d’avis à prendre parti dans ses histoires.

Mon compère reprit la marche et m’entrainait à le suivre avec un simple mot. Je ne dis rien et resta silencieux. Je regardais autour de nous avec attention, je n’avais aucune envie qu’on nous prenne par surprise.

Nous descendions vers le point d’eau et rapidement, les regards firent porter vers nous. Les animaux ici ont moins l’habitude de nous voir, contrairement sur Prideland ou Freeland où nos passages sont beaucoup plus fréquents.

En s’approchant je me rendais compte qu’il n’y avait pas que des animaux qui nous regardaient curieux. Je sentais un regard qui nous épiait. Cherchant autour de moi, mes yeux s’accrochaient soudain sur celui qui nous observer, tapis dans les hautes herbes. Je me stoppais net et soufflais à Kamwe :

-Attention !!

Je ne savais pas si celui qui ce trouvé là avait de mauvaise intention mais je préférais rester sur mes gardes. On ne peut pas venir sur Outland en pensant que tout le monde est gentil. Outland ce n’est pas comme Prideland, c’est les bas-fonds de la capitale.

Spoiler:
 




made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 958
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Sam 12 Nov - 14:58


Le Lac-au-Roi... Cet endroit me rappelait bien des souvenirs. Bons pour la plupart... Des rencontres d'enfances et une retrouvaille d'une importance capitale à mes yeux. Saïka... C'est ici que je l'avais retrouvée après avoir cru à sa mort pendant de longues années. Mmpf. Plutôt ironique comme situation : une hyène avait finie par la tuer et le lieux de nos retrouvailles appartenait maintenant à ces charognards. Des plis apparurent sur mon museau alors que je retins un grognement. Il ne servait à rien de ressasser le passé. Ma présence ici avait un but, et ce n'était pas celui de me remémorer des souvenir. Non. Il se trouvait qu'Outland était en trouble ces derniers temps... Des crocodiles qui s'en prennent à tout ceux qui s'approchent du point d'eau et un clan divisé, la Reine Tahani allait avoir du travail.

En soit, aucune de ces deux affaires ne concernaient Prideland... Pas directement du moins. Mais Tahani était une alliée de Kumpa... Pas son opposant de ce que j'avais entendu, bien au contraire. Quant aux crocodiles, si leur révolte se propageait, tout les clans finiraient par être touchés. Tous les clans et tous les animaux : l'eau est source de vie, si plus personne n'y accède sans mourir... Et bien... Disons que la Terre des Lions se transformerait très vite en désert.

Néanmoins, j'en savais encore bien peu sur ces affaires. Voilà ce qui expliquait ma présence au Lac-Au-Roi. Les points d'eau étaient les meilleures endroit pour obtenir des informations. J'avais déjà tenté ma chance à l'Etang de Prideland mais malheureusement je n'avais pas apprit grand chose, pour ne pas dire rien. Peut être les choses seraient-elles différentes ici ? Bien sur, le mieux serait d'aller parler directement aux géants écailleux ou encore au Outlanders. Mais niveau discrétion, on aura vu mieux.

Mine de rien, je m'approchais du bord de l'eau. En lapant la surface tandis que mes oreilles se baladaient dans tous les sens à la recherche d'une discussion intéressante. J'en trouvais une. Pas celle que je cherchais mais tout de même ! Je redressais vivement la tête. Tiens donc ? J'aperçus deux lions. Aucun des deux ne m'étaient vraiment inconnu, l'un était bien connu des Freelanders quant à l'autre, si ma mémoire était bonne, il s'agissait d'un Pridelander. Enfin... Ancien Pridelander. Des Gardiens ? Ici ? Mmmh. Je n'étais sans doute pas le seul que ces histoires inquiétaient.

M'éloignant du point d'eau, je tachais de les rejoindre aussi discrètement que possible. S'ils en savaient plus que moi sur cette affaire, je ne tarderais pas à le savoir.

-Attention !!

Mmmh ? Repéré ? Déjà ? Diantre ! J'avais perdu la patte ! Bah, tant pis, de toute façon, ce n'était pas comme si je devais rester caché ou quoi que ce soit. Sortant juste la tête des hautes herbes, je demandais sur un ton joyeux :

- Attention ? Attention à quoi ?


Fis-je en haussant un sourcil, un léger sourire sur les babines. Il était clair qu'ici, je n'étais pas une grande menace. Ailleurs non plus, remarquez. Sortant complétement des hautes herbes, je baissais légèrement la tête en signe de salut.

- Navré de vous avoir surpris. C'est un honneur de vous rencontrer, Gardiens.


Il est vrai qu'on entendait beaucoup de chose à leur sujet sans avoir vraiment l'occasion de tout vérifier. Qu'ils seraient les gardiens de la paix, de l'harmonie et du Cycle de la Vie, blablabla... Devenir Gardien n'était donc pas à la porter du premier venu. C'était un titre honorable mais qui apportait énormément de responsabilités.

- Il est rare de vous croiser sur ces terres... Il faut croire que les rumeurs actuels inquiètent beaucoup pour que vous alliez jusqu'à vous déplacer.

Il est vrai que je n'étais pas sur que les lions viennent spécialement pour ça. Peut être était-ce une simple ronde et que je me faisais des idées. Si c'était le cas, les félins me corrigeraient sans doute et je n'aurais qu'à partir. Mais sinon, peut être avais-je une bonne porte d'entrée pour en apprendre davantage sur la situation.


_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar (c) Kiowara / Signature (c) Ocylan

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Lun 14 Nov - 18:41



    Kamwe appréciait l'application que semblait appliquer Itan dans l'entraînement des deux apprentis. Ce qui était sûr, c'était que Kamwe était loin d'être le Gardien le plus clément de la Terre des Lions, et que ce n'était pas forcément grâce à lui que Fedha et Ateyo trouveraient du crédit en tant que Gardiens. Plus ouvert d'esprit, Itan semblait représenter, avec Hifadhi, la tolérance parmi la Garde.

    Alors que les deux félins s'approchaient avec une certaine méfiance, ce fut étonnement Itan qui lui signala une forme suspecte. Instinctivement, suivant les ordres de son camarade, le lion fauve s'arrêta d'un coup dans sa marche et se mit à suivre le regard de l'autre Gardien. Cependant, il n'eut pas le temps d'analyser la silhouette que déjà cette dernière se dévoila. C'était un lycaon. Kamwe eut un rictus amusé en découvrant là Fleck, un allié de Prideland. La menace n'en était plus une, mais il fallait avouer que le Gardien consciencieux qu'il était était bien intrigué devant les démarches étranges du lycaon. Que faisait-il ici ? En tout cas, toujours très attentif à la politesse, Kamwe appréciait déjà le "parler" du canidé.

    « Bien le bonjour, mon cher. » Répondit-il courtoisement, restant tout de même aux aguets en jetant un oeil aux alentours. « Les manoeuvres des Gardiens vous intéressent-elles au point de vous cacher dans l'herbe haute ? »

    Car avant toute chose, Kamwe aimait diriger les conversations. Cela et la méfiance maladive du Gardien pouvaient paraître impolis pour les plus insouciants, pourtant ici c'était Fleck le mauvais curieux... Non pas les Gardiens. Néanmoins, le fauve savait à quel point la famille royale appréciait le lycaon, aussi n'irait-il pas créer des conflits entre eux. Alors, il ajouta avec un certain amusement, en tournant un peu au tour de l'étang (du pot) :

    « Outland est loin d'être un paradis, mais ça, tout le monde le sait depuis toujours. »

    Sûrement Itan allait-il se montrer plus flexible que Kamwe... D'autant plus que n'importe quel habitant au Rocher connaissait Fleck, sa réputation le suivait bien chez les Pridelanders, mine de rien.

_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Lun 21 Nov - 15:16

Patrouille chez les Nerveux



Itan & Kamwe (& Fleck arrivé en cours)


Soudain une tête de lycaon sortie du buisson et demandait sur un ton joyeux à quoi il fallait faire attention. Un grand sourire ornait ses babines. Etonner mais rassurer, je me décontractais rapidement. En effet l’animal qui se tenait là devant nous n’était pas une menace. Fleck était un ami et un allié de Prideland. Celui-ci nous salua alors et s’excusant de nous avoir surpris et que pour lui c’était un honneur de nous rencontrer. Il est vrai que je n’avais pas vraiment eu l’occasion de vraiment rencontrer ce lycaon.

Kamwe lui répondit tout en politesse et courtoisie. J'accompagnais les mots de mon camarade d'un acquiescement de la tête. S’ensuit d’une question de sa part à l’adresse du canidé. Mon camarade demandait s’il était très intéressé par nos manœuvres au point de se cacher dans les hautes herbes. Je lançais un coup d’œil dans sa direction. Il était là étonnant de sous-entendre que Fleck nous suivait.

Le canidé répliquait qu’il était alors rare de nous croiser sur ces terres et qu’il devait donc un peu plus s’inquiéter sur les rumeurs qui circulent pour que nous nous déplacions jusqu’ici. C’est alors que Kamwe répondit qu’Outland était de loin un paradis et que tout le monde le savait. Je regardais avec gentillesse le lycaon.

-Fleck, as-tu vu des choses qui sortent de l’ordinaire ces derniers temps ?

Je regardais légèrement en biais Kamwe. Celui-ci semblait légèrement plus sur ses gardes que moi. Il lançait toujours des regards autour de nous. Contrairement à lui je restais plus calme.

-Tu parle de rumeur, qu’est-ce que tu as entendue ?

Je faisais celui qui ne savait rien. Ce n’était pas totalement faux, ce matin Azari nous a informé qu’il y avait des rumeurs qui circuler ici, mais sans spécialement nous dire ce que c’était. Certains, ayant toujours des oreilles qui trainent partout, dans les conversations, aurait été au courant avant même qu’Azari me prévienne. Mais je n’étais pas de ce genre-là, je n’étais pas une fouine. Evidemment sauf lorsqu’on me demandait d’enquêter et c’est bien ce que j’entreprenais à cet instant.


HRP : Coucou Fleck What a Face



made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 958
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Dim 27 Nov - 19:55


Mon entrée bien qu'incongrue, ne sembla perturber les deux lions. Du moins pas pendant longtemps car ils se détendirent rapidement. Enfin, se détendirent... C'était le cas du Freelander.. Itan me semblait-il ? Oui, c'était cela. Mais Kamwe, le Pridelander restait sur ses gardes. Ceci dit, je n'en fus pas vexer, loin de là. Du peu que je savais de lui, ce lion était toujours quelque peu méfiant. Mais le fait qu'il daigne me saluer me ravis, méfiant peut être mais poli et courtois, aucun doute. Sa question attira néanmoins mon attention :

« Les manœuvres des Gardiens vous intéressent-elles au point de vous cacher dans l'herbe haute ? »

D'abord un peu surpris, j'eus rapidement un petit rire.

- Allons Sir Kamwe, tout le monde s'intéresse aux manœuvres des Gardiens. Depuis que votre ordre s'est formé, il attire bien des regards curieux. La savane entière veut savoir ce que nos nouveaux gardiens de la paix peuvent faire pour maintenir l'unité des royaumes.

Et beaucoup attendaient surtout de voir si c'était une perte de temps. Mais je n'estimais pas qu'il était nécessaire de le rajouter. Quant à mon avis... J'étais sceptique. Ma vie avait maintenant été suffisamment longue pour que je me rendre compte à quel point la paix était une chose fragile. Mais si certains pouvaient la préserver... Autant tenter l'aventure.

Le Pridelander continua de parler. Il n'avait pas tort. Le jour où Outland deviendrait un paradis, les lions mangeraient de l'herbe. Les choses s'étaient certes amélioré en ce qui concernait le territoire, notamment grâce au cadeau de Kumpa et à l'apparition du Champ Herbeux. Mais au niveau des conflits interne... Comment dire ? C'était heu... agité. Du moins, c'est ce que j'avais cru entendre. C'est alors qu'Itan s'adressa à moi :

-Fleck, as-tu vu des choses qui sortent de l’ordinaire ces derniers temps ?

Oreilles dressées, je me tournais vers le Freelander. Ce que je savais, je n'étais supposé le révéler qu'à Kumpa ou Kuzali. Mais il s'agissait de Gardiens... Mmmh... Le lion insista :

-Tu parle de rumeur, qu’est-ce que tu as entendue ?

Je n'irais nul part sans leur répondre, n'est ce pas ? Très bien. Ce serait donc du donnant donnant. Avec un grand sourire, je répliquais :

- Je veux bien vous répondre. Mais à une condition. Je tiens à participer à votre enquête. Je déteste ignorer quelque chose, surtout de cette importance. Curiosité naturelle voyez vous ?


Je n'attendis pas vraiment de réponse, sortant totalement de ma cachette. De toute façon, même s'ils refusaient, je me ferais un plaisir de les suivre. Et puis, ils n'allaient tout de même pas me mettre de côté alors que j'allais si gentiment leur donner ce qu'ils voulaient, ce ne serait pas convenable.

- J'ai entendu des rumeurs sur deux évènements plus ou moins liés.


Mon sourire avait disparu, laissant place à une expression plus sérieuse.

- La première concerne le clan d'Outland. Il y a une division ces temps-ci, certains soutiennent encore la Reine Tahani, d'autres son rival et demi-frère, Hourasi. Quant au second problème, il s'agit des crocodiles. Leur révolte aurait commencé sur Outland où ils empêchent les lion d'accéder au point d'eau. Je crains que cette situation dégénère au point de bloquer tous les clan. Et nous savons tous ce qu'il advient sur une terre sans eau, n'est-ce pas ?

Je soupirai légèrement. Oui, c'était un portrait bien pessimiste du futur. Ça ne me ressemblait pas. A moins qu'il s'agisse d'une pensée réaliste. Sans doute un peu des deux. Mais j'espérais sincèrement avoir tort, pour une fois.

- Et je crains malheureusement de ne pas en savoir plus. Ceci dit, les point d'eau sont de parfaits endroits pour se renseigner.

D'où ma présence ici. Et sans doute la leur. Malheureusement, je craignais de ne pas leur avoir apprit grand chose. Enfin, seul l'avenir me le dirait.

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar (c) Kiowara / Signature (c) Ocylan

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Ven 2 Déc - 17:33

    « Merci pour vos informations. » Dit-il poliment, et vaguement.

    Kamwe ne releva pas vraiment les remarques du lycaon, si ce n'était qu'il semblait en être au même point qu'eux. Les Outlanders n'avaient pas pour habitude la discrétion, les choses pouvaient vite dégénérer et pourtant un long silence empli de tensions semblait flotter au-dessus des Terres Arides de la reine Tahani. Si Kamwe avait bien appris quelque chose tout au long de sa vie, c'était que l'on récoltait que ce que l'on avait semé... La reine d'Outland avait commis bien des erreurs à de nombreuses reprises, et maintenant son clan puait la mort. C'était un bilan funeste et pessimiste, mais Kamwe n'était pas du genre à faire les jolis cœurs. Enfin...

    « Participer à l'enquête des Gardiens ? Vous vous figurez bien que cela est impossible mon cher ? »

    Le Gardien ne voulait pas être vexant. Cependant, il avait un air hautain naturel, que beaucoup lui avaient reprochés et lui reprochaient encore. Il fallait espérer pour Fleck qu'il saurait ignorer ce côté-là chez Kamwe...

    « Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas lion, rassurez-vous. » Ajouta-t-il. « Mais nous nous devons d'avoir un rôle de neutralité. Votre amitié avec la reine de Prideland pourrait nous nuire, vous comprenez ? »

    Car c'était connu en Prideland : Fleck était ami avec la reine Kuzali depuis toujours. Sûrement les Outlanders, avec Tahani, étaient-ils au courant de cette proximité... D'autant plus qu'il a participé à la guerre avec quelques Outlanders.

    « Avez-vous entendu quelques rumeurs à propos des hyènes M.Fleck ? Vous devriez parler plus facilement avec elles que nous, félins. »

    Les hyènes étaient terriblement conservatrices, et malgré Kuruka, elles ne semblaient pas vouloir laisser leur stupide fierté de côté pour faire avancer le monde. Kamwe n'avait jamais apprécié l'égoïsme des hyènes, bien qu'il leur reconnaissait un certain courage pour avoir défié les Nyeusis avec eux.

_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Lun 5 Déc - 9:25

Patrouille chez les Nerveux



Itan & Kamwe (& Fleck arrivé en cours)


Fleck c’était alors mis à rire face aux paroles de Kamwe. Dans sa réponse, le lycaon n’avait pas tort. Il est vrai que notre nouvelle formation attire les petits curieux. Certains viennent voir Prideland exprès pour voir de leurs propres yeux si ce que l’on raconte est vrai. Alors au fond, cela me m’étonnait pas si certains s’intéressaient à nos manœuvres. Cependant, c’était notre devoir de garder secret, au moins la moitié de ce que nous faisions. La plupart du temps, nous partagions certaines informations avec les dirigeants des différents clans.

Fleck se mit alors à dire qu’il voulait bien nous donner des informations mais seulement en échange, il voulait participer à notre enquête. Je ne répondis pas laissant alors l’animal dire ce qu’il savait. Lorsqu’il y finit, je regardais Kamwe et pus alors en conclure qu’il n’avait rien appris de nouveau.

Le lycaon finit par dire qu’il ne savait rien de plus. Mon compère le remerciait pour ce qu’il venait de dire avec politesse. Je m’empressais de faire de même d’une voix grave :

-Je te remercie aussi de nous avoir dit tout ce que tu savais.

Mais Kamwe reprit bien rapidement. Il répondit négativement à la requête de Fleck pour participer à notre enquête. Je lançais un regard lourd de sens au gardien. Il ne savait toujours pas mettre la forme dans le contenu. Il semblait ne pas se rendre compte que ses paroles pouvaient se révéler être vexantes.

-Kamwe veut dire par là que nous travaillons sous de confidentialité.

J’essayais de rattraper le comportement hautain de mon camarade en appuyant un regard lourd sur lui puis en me tournant vers Fleck pour lui sourire. Il ne faudrait pas avoir le lycaon contre nous. Kamwe expliquait alors que nous devions avoir un rôle de neutralité et que l’amitié qu’entretenait Fleck avec Kuzali pourrait faire échouer notre enquête.

Mon camarade se mit alors à questionnait le lycaon sur des rumeurs à propos des hyènes. Je me mis à réfléchir à leurs sujets. Cela faisait un moment que je n’en avais pas croisés une. Je n’avais jamais réussi à leur faire confiance. Pour moi c’était des animaux auxquels on ne pouvait pas faire confiance.


-Il est vrai que je n’ai rien entendu à leurs sujets depuis un moment, ça ne leur ressemble pas.

Je me méfie et me méfierais toujours de ses canidés. La fourberie est innée chez elles.



made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 958
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Ven 9 Déc - 22:12

Moi qui m'attendait à ce que les Gardiens acceptent ma proposition, je fus rapidement déçu. Aaaah... On ne pouvait même plus compter sur les "Héros" de la Terre des Lions pour nous donner un léger coup de patte. Quel dommage... Et mois qui venait de leur partager ce que je savais... Même si je ne leur avait peut être rien apprit, j'avais le sentiment de m'être fait roulé. J'aurai dû être moins sur de moi, mais que voulez vous ? Ce qui était fait, était fait. Pas la peine d'en parler.

Kamwe fut le premier à exprimer son refus. Pas que ce soit très surprenant... Mais je restais déçu. Enfin... Il s'empressa d'ajouter que ça n'avait rien à voir avec mon espèce, encore heureux, mais plutôt avec mon amitié pour Kuzali. Tiens donc ? Je fronçais légèrement les sourcils, songeur. Était-ce donc si dérangeant ? Les Gardiens avait bien eu des amis, une famille avant d'être Gardien, non ? Leur devoir était important certes, mais ne me faites pas croire qu'ils avaient coupé les pont avec leur connaissances et que celles-ci n'avaient plus d'impact sur leur vie. Ce ne serait qu'un mensonge. Par la suite, l'ex Pridelander renchérit avec une question au sujet des hyènes.

Mmmh, j'avais entendu deux trois choses sur elle à vrai dire. Rapporter une carcasse à un vautour et il vous dira tout ce qui se passe au cimetière. Apparemment Kuruka, l'actuelle dominante, attirait les convoitise d'une autre hyène dont je ne connaissais pas le nom. Pas encore du moins. Chose étrange pourtant, cette hyène ne portait pas dans son cœur les idée de la hyène blanche. Drôle d'idée que de vouloir la rejoindre. A moins que ça ne soit un mauvais présage. Cependant, je ne m'inquiétais que peu du sort de ces charognard. Non seulement ils n'étaient pas les plus prioritaires mais en plus mes relations avec eux était... tendus.

Il n'empêche, je trouvais cocasse que le félin m'interroge après avoir refusé mon accord. J'avais pourtant était clair avec mes condition non ? Et je m'étais déjà montré bien généreux. Quant au Freelander, il me remercia également et rejoignit son compagnon dans son refus. Il eut un sourire alors que je me retenais de lever les yeux au ciel. Confidentialité ? Oh pitié. Comme si c'était utile que les Gardiens soient les seuls au courant. Si un danger nous menaçait, autant être au courant avant que certains prennent des risques inutiles. Mais bon... Ils ne semblaient pas de cet avis. Itan approuva la question de son camarade. Bon... Et bien c'était à moi de jouer.

Avec un soupir qui ne dissimulait en rien ma déception, je répliquai :

- Oui, je comprend... Mais je ne vous cache pas que je suis déçu. Ma présence n'avait pas pour but d'influencer votre jugement. Juste de me rassurer quant à la tournure des évènements. J'aurai était présent en tant que spectateur, ni plus, ni moins.


Me rassurer et peut être prévenir les éventuels accidents lié à ces histoires. Mais pour ça, il me fallait en savoir plus. Ceci dit, il semblait bien que j'étais condamné à me débrouiller seul. Je pris un air plus pensif en abordant le sujet des hyènes.

- Mmmh ? Oh. Je ne parle pas vraiment avec les hyènes mais il est vrai que les rumeurs et moi sommes de bons amis. Ceci dit...

Je fis mine d'hésiter alors que mon idée était campée depuis un moment. Un grand sourire apparut sur mes babines, joyeux et enfantin.

- J'ai déjà répondu à une de vos questions gratuitement alors que j'espérais que nous pourrions tomber d'accord sur un arrangement. Que vous avez refusé. Et puis qui sait ? Kuzali est une amie des hyènes. Vous ne craignez pas que mon amitié avec elle puisse nuire aux informations que je pourrais vous rapporter à leur sujet ? Modifier la réalité pour l'arranger au mieux ?

Je pourrais mais ce n'était pas dans mes intérêt. Tout comme influencer les Gardiens ne l'était pas non plus. Seuls les faits m'intéressaient. Seuls eux méritaient mon attention même si les Gardiens ne semblaient guère s'en rendre compte. Toujours avec le même sourire, j'ajoutais :

- Et puis... Si les hyènes sont aussi discrète, il y a peut être une raison. Sans doute elles aussi veulent que leur affaires restent confidentielles.

Mon ton était toujours aussi poli mais ce que je disais... Est-ce que je venais de les comparer au hyènes ? Heeeuuu... Plus ou moins, ce n'était pas le but de départ mais ça devait sonner comme tel. Autant faire avec. Est-ce que c'était insultant ? Bah, eux seuls pourraient me le dire pour être honnête. Ceci dit, il y avait toujours une chance de négocier, bien qu'elle me semblait mince. Hé, autant tenter le coup. Je pris un air faussement désolé.

- ... Bien sur, je m'en voudrais de laisser nos Gardiens de la paix ainsi sans information et je suis parfaitement ouvert au dialogue.

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar (c) Kiowara / Signature (c) Ocylan

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Mar 20 Déc - 11:38



    Kamwe remercia son collègue lorsqu'il rattrapa ses mots. Lui-même se savait dur parfois, cela l'arrangeait bien qu'Itan rattrape la sauce, lui en était presque incapable lorsqu'il était lancé. Enfin, le lycaon semblait être vexé comme un poux, et ne semblait donc pas enclin à partager à nouveau quoique ce soit aux Gardiens. Jamais Kamwe n'aurait crû vexer Fleck aussi vite, ce canidé était bien sensible avec tout son vécu pourtant dur. Pourquoi croyait-il à ce point pouvoir prêter patte forte aux Gardiens au point de rentrer dans leurs manoeuvres ? Il se prenait vraiment pour quelqu'un, peu d'animaux oseraient proposer, pour plusieurs raisons qui semblaient évidentes. Enfin, s'il avait voulu comploter, Fleck ne serait pas sorti de sa cachette. Inutile d'aller si loin... Toujours d'un ton noble, il rectifia avec le plus de neutralité possible, passant outre les injustices que ressentait le pauvre petit lycaon :

    « Il nous faut toutes les rumeurs, même celles d'un ami de la reine. Cependant, à notre passage, une version différente serait... plus utile que d'entendre à nouveau la vôtre, notre intervention doit apporter un autre point de vue. Vous comprenez mieux ? »

    Le Gardien appréciait tout de même l'effort du lycaon à se calmer, bien que cela puisse être fait contre ses véritables intentions. Il était plus mâture qu'escompté au final, il était naturel de penser que la discorde ne mènerait personne nul part. Itan devait être bien fatigué d'ailleurs d'assister à cette cour de récréation.

    « A vrai dire, ce qui reste le plus inquiétant aujourd'hui, ce sont bien les Outlanders et les crocodiles. » Soupira-t-il, passant une conversation plus intéressante. « Jusqu'où comptent-ils aller ? La guerre ne semble pas leur avoir fait morale. »

    Kamwe était curieux d'entendre à quel point les deux autres étaient inquiétés par la situation. Etait-il le seul à s'en faire ? Ce serait peu probable. Outland avait toujours été instable, mais jamais à ce point-ci. Quant aux crocodiles... Les comprendre sans jamais n'en avoir croisé un relevait de l'impossible. Que voulaient-ils exactement ? Ils ne s'étaient pas rebellés auparavant... Pourquoi maintenant ?

    « Qu'en pensez-vous ? »

Spoiler:
 

_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre

Invité


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Mar 20 Déc - 21:45

Hrp:
 

Un rassemblement impressionnant de « troncs flottants » qui flânaient dans la rivière et sur ses berges. Une journée banale chez les crocodiles ! Sobek était là lui-aussi, facilement identifiable par sa taille. Il somnolait parmi les siens, heureux d'avoir donné à son peuple l'espace et la sécurité tant désiré. C'était un combat de tous les jours et cela mobilisait bon nombre de guerriers disponibles mais les menaces et agressions finiraient sans doute par payer ! Les lions comprendraient qu'ils ne seraient plus les bienvenues en ce lieu et déserteront les berges de la rivière et du Lac au Roi.
Un crocodile remontait le courant de la rivière à vive allure et vint se placer à proximité du géant à écailles. Il s'agissait d'un messager, une estafette de la rivière qui relayait le rapport des sentinelles.

Sobek ! Des lions ont été aperçus à proximité du lac !

Au premier abord, le géant ne paraissait guère intéressé par cette nouvelle anodine, daignant tout de même faire un léger signe de la tête, montrant ainsi au messager qu'il était attentif.

Les autres animaux parlent de deux gardiens ! C'est étrange, ils ne patrouillent presque jamais par ici...

Cette fois, Sobek revint totalement à la réalité et mobilisa toute son attention ! Les Gardiens ?! Ceux-là mêmes qui s'étaient proclamés défenseurs du cycle de la vie. Presque tous les animaux connaissaient le rôle important de cette élite et les écailleux n'échappaient pas à la règle.

Montre-moi !

L'estafette s'exécuta, guidant le géant jusqu'aux berges du lac. Après quelques minutes, dissimulé dans l'eau, Sobek put enfin apercevoir les fameux gardiens. Et ils n'étaient pas seuls ! Un « loup peint » se tenait à leurs côtés, visiblement en grande conversation avec le duo de lions.
Le crocodile messager fut le premier à s'échouer sur la berge et, une fois hors de l'eau, il lança une série de grondements et de vagissements répétés. Il s'agissait d'un avertissement à l'intention des félins. Gardiens ou pas, leur présence dérangeait et le peuple de la rivière espérait bien leur faire savoir.

Sobek patienta quelques minutes avant de rejoindre son camarade sur la berge. La moitié de son corps émergeait de l'eau, sa queue s'étendait sous la surface. Le géant avait beau être impressionnant, il restait relativement « près du sol ». Néanmoins, il se dressa aussi haut que ses pattes pouvaient le permettre et son museau pointa l’horizon dans une posture fière et majestueuse.

Vous ne devriez pas rester ici, lions !

A son tour, le chevalier en armure d'écailles laissa échapper un grondement rauque et plus puissant que celui de son acolyte. Volontairement il avait omis le terme « gardiens », préférant celui de « lions ». Le roi de la rivière ne ferait plus de différence et de traitement de faveur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Mer 4 Jan - 17:32

Patrouille chez les Nerveux



Itan - Kamwe - Fleck - Sobek





Fleck parut alors déçu et son soupire ne fit que confirmer mon ressenti. Il répondit alors qu’il comprenait, mais qu’il ne cachait pas sa déception. Il semblait vouloir être que simple spectateur mais même dans ce genre de situation nous ne pouvons pas faire d’exception. Il reprit en expliquant qu’il ne parlait pas vraiment avec les hyènes mais il semblait faire sous-entendre qu’il savait quelque chose.

Vu qu’il venait d’exprimer sa déception, je m’attendais à ce qu’il ne souhaite pas donner de nouveau des informations sans avoir en contrepartie quelque chose. En effet, c’est ce que le canin dit par la suite, il ne voulait plus répondre à nos questions gratuitement, c’étant déjà fait avoir préalablement. Fleck semblait vouloir titiller notre curiosité, parlant alors du comportement des hyènes. Si elles sont si discrètes c’est qu’il y a bien une raison.

Je voyais bien qu’il restait poli mais il fit cependant de lourd de sous-entendu. Je fronçais subitement les sourcils, devant son air faussement désolé. Il reprit rapidement exprimant alors qu’il allait s’en vouloir de nous laisser ainsi sans informations.

Kamwe essayait de persuader le canidé pour qu’il nous donne plus d’ample information. Je soupirais à la vue de cette conversation qui tournait à la futilité. Cela ne nous faisait pas avancer que l’ami de la Reine soit aussi capricieux. Kamwe reprit que cependant c’était plus les Outlanders et les crocodiles qui nous inquiétaient le plus.

Je fixais le lycaon avec intérêt, prêt à voir sa réaction vis-à-vis du sujet. En effet, quelque chose ne tourne pas rond chez les crocodiles, pourquoi cette soudaine privation de l’eau envers les lions ? Que cherchent-ils à obtenir ainsi ?

-En Effet les crocodiles sont plutôt la cause de nos tourments …

Je regardais le lycaon, songeur les yeux perdu dans les motifs de son pelage. Je réfléchissais, essayant de trouver une raison pour leur subite manifestation. Je fus alors surpris par l’arrivée inattendue d’un crocodile sur la berge, à quelques mètres de nous. Je levais les yeux vers l’animal cachant l’effet qu’il eut sur moi. Je ne pouvais pas cacher le dégout et le peu d’affection que j’avais à leur égard. En effet, j’ai une fois rencontré un lion qui vivait parmi les crocodiles. Je m’étais aventuré un peu trop loin et je m’étais perdu dans leur territoire. Le lion, il s’appelait Chombo et m’avait jeté hors des frontières comme un malpropre. Je me souviens des claquements de leur gueule dans l’eau et de leurs sifflements.

Un second crocodile sortait de l’eau. Il était plus gros que le premier et s’adressait sans attendre à nous. L’animal nous lança alors un avertissement. Surpris je haussais les sourcils. En voilà des manières d’arrivée dans une conversation et de nous déranger. Néanmoins, il tombait à pic. Je ne me décourageais pas et prit un ton lourd, presque menaçant.

-Donne-nous au moins une raison valable.

Je n’allais pas me laisser intimider par mes vieux souvenirs. J’étais prêt à faire face au crocodile et à comprendre leur comportement étrange. Voudra t-il au moins parler avec nous ? Nous sommes signe de neutralité et de paix, peut-être que cela aller influer sur son choix.

made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 958
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Mer 4 Jan - 18:38

Les deux lions semblaient déçus de ma remarque. Peut être même oserais-je dire agacé. Oui, ça ne faisait sans doute pas très mature comme réparti. Mais que voulez vous ? Il fallait croire que le temps ne m'avait pas apporté la "sagesse des adultes". Cependant, je n'aimais pas, comme la plupart des gens, être roulé, et à cet instant, c'était ce que je ressentais. Ils devraient le savoir non ? On n'a rien sans rien dans la vie. Les explication de Kamwe était recevable, mais elles ne me convainquait guère. Bah... Je pourrais toujours leur en parler si la situation des hyènes se compliquait. Ils pouvaient bien être au courant, ça ne changeait rien. Non, si je n'en disais pas plus, c'était surtout une question de principe que de réel intérêt. Un principe bancale si vous voulez, mais il n'en restait pas moins solide.

- Nous ne retenons jamais les leçons de la guerre, sinon cela ferait bien longtemps qu'elle n'existerait plus.

Car Pridelanders, Freelanders, Outlanders, tout les animaux de la savane, etc... Nous étions tous dans le même panier pour ce détail. Le temps passe et peu à peu, les guerre du passé et les douleurs qu'elles infligent s’effacent jusqu'à disparaitre. Et que faisons-nous ? Nous recommençons. Car voilà ce qu'est l'histoire : un éternel recommencement. Alors qu'Itan appuyait les dires de son camarade, j'ajoutais :

- Je vous l'accorde, elles ne sont pas non plus ce qui inquiète le plus mon esprit. Mais je vous l'ai déjà dit, je ne suis pas venu ici pour rien. Pour en savoir plus, il faut savoir où chercher, et nous sommes à l'endroit idéal. ... Même si pour l'instant, je n'ai rien entendu de particulier si ce n'est l'histoire d'un caracal tombé dans l'eau en pourchassant une libellule.

Oui, une histoire assez amusante en sommes. Mais pas franchement dans le ton que je recherchais. Cependant, nous n'aurions plus à nous poser des questions pour longtemps. Car bientôt, deux masses écailleuses émergèrent des eaux. Tiens, tiens... Regardez qui nous faisait l'honneur de leur présence. A peine arriver, le plus grand des reptiles somma les lions de partir. Tiens ? Pourquoi les lions en particulier.

-Donne-nous au moins une raison valable.

Je jetais un coup d’œil au Gardien qui venait de prononcer ces mots. Et ben... Pour un gardien de la paix, il ne faisait pas très paisible en présence des Mâchoires Géantes. S'il commençait par se montrer menaçant ou agressif, nous n'aurions aucune réponse. Bon... Autant tenter le coup. Je me raclais la gorge :

- Voilà donc les Gardiens des Eaux. Nous vous cherchions justement. Vous tombez à pic.

Je m'approchais prudemment des deux reptiles, restant néanmoins à une distance raisonnable, m'assurant qu'aucun d'eux ne pourrait me mordre. La mort ne me tentait guère et la mort par noyade encore moins. Je baissais très légèrement la tête en signe de salut.

- Loin de nous l'envie de déranger la tranquillité du peuple de la rivière. Mais une rumeurs racontent que vous empêchez les autres animaux d'accéder à l'eau. Est-ce vrai ? Les crocodile ont toujours accepté de partager l'eau d'aussi loin que je me souvienne. Sans elle, les créature terrestre ne pourront survivre bien longtemps dans les environs. Pouvons-nous savoir ce qui a conduit le peuple écailleux à de telle extrémité ?

J'ignorais si les deux félins auraient préféré poser les questions en premier mais honnêtement, je m'en moquait un peu. Au point où nous en étions... Et vu à quel point le crocodile semblait les appréciais... M'ouais, il valait mieux que je tente avant que ça dégénère.

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar (c) Kiowara / Signature (c) Ocylan

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les
avatar
MEMBRE - KAMWE


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 66
Localisation : France [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Jeu 12 Jan - 15:15

    A la remarque du lycaon sur les leçons de guerre, Kamwe laissa échapper un bref soupir. Si les Gardiens avaient été mis en place, c'était bien pour veiller à ce que ces leçons soient retenues de tous. Et il y avait beaucoup de travail à faire - autant sur les peuples que sur les Gardiens eux-mêmes. Car tous avaient été victimes des dernières guerres, canaliser et soigner les plaies était un réel défi aujourd'hui. Les peuples étaient certes paisibles en Prideland, mais ce n'était pas forcément le cas de tous...

    Alors que Fleck se perdait dans histoires de blagues, deux crocodiles aux airs plutôt menaçants jaillirent de l'eau du Lac-Au-Roi. S'ils en restaient aux avertissements, leur attitude était loin d'être accueillante... Voir même, elle était provocante. Ne savaient-ils pas qu'ils étaient en présence de deux Gardiens ? Certes, ni les hyènes ni les Outlanders semblaient vouloir accepter leur présence... Mais ils devront s'y faire un jour ou l'autre. En tout cas, se montrer aussi agressif devant deux représentants de paix et du cycle de la vie ne laissait pas Kamwe indifférent. Passant une patte devant son collègue Itan, il l'incita à se calmer, tandis que Fleck tentait des voies plus pacifiques. Comme beaucoup de lions, Itan devait avoir eu quelques mésaventures avec les reptiles. Ce n'était pas le cas de Kamwe... Mais entendre leurs réflexions avait suffit à ne pas les apprécier vraiment. Finalement, le Gardien beige resta sur une défensive plus verbale, faisant un rapide rappel pour éveiller la mémoire des deux reptiles - puisque Fleck ne le fit pas :

    « N'oubliez pas que vous vous adressez aux Gardiens de la Terre des Lions et du Cycle de la Vie. » Dit-il poliment, quoique froidement. « Messires, à votre place je ne tenterai pas les Esprits Noirs*. »

    Le Gardien les regarda alors d'un air on ne peut plus sérieux.

Spoiler:
 

_________________



KIT © PRINCEVOLDY & KARATASI


» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Kamwe sur ce sujet.

~ KAMWE PARLE EN MAROON ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3582-kamwe-gardien-de-la-terre

Invité


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Jeu 12 Jan - 18:46

Au moins, l'arrivée de Sobek avait fait sensation ! D'habitude, il préférait les présentations un peu plus théâtrales et organisés, le tout accompagné de son bras droit. Mais ici, il se passerait de préparation longues et fastidieuses, l'occasion était trop belle ! Avec les Gardiens il pouvait donner une autre dimension à sa rébellion et peut-être, avec un peu de chance, résoudre un conflit qui ne datait pas d'hier... Pour autant, il ne faisait pas vraiment confiance aux Gardiens. Ces derniers pouvaient toujours se proclamer « indépendant », ils vivaient tout de même sur Prideland et semblaient compter un peu trop de lions dans leurs rangs pour qu'il n'y ai pas de conflit d'intérêt...
D'ailleurs le lion aux yeux verts eut une réaction qui fit grimacer le grand écailleux ! Voulait-il, sous couvert de son titre de Gardien, jouer au petit chef avec les crocodiles ? Dans ce cas, c'était mal calculé et il allait très rapidement le comprendre...

Mais le lycaon détendit l'atmosphère en s'approchant lentement et en esquissant un signe de la tête en guise de salut. Il était calme et mentionna même son intention de ne pas déranger. Apparemment, les écailleux tombaient à pic et sans surprise, le canidé posa plusieurs questions sur la rébellion des sauriens. Le Gardien au pelage beige prit à son tour la parole, rappelant le respect dû aux Gardiens tout en faisant une allusion aux Esprits Noirs. Sobek eut un léger grondement mais il se calma rapidement, préférant effectivement jouer la carte du dialogue dans l'intérêt des siens. Néanmoins, il n'allait pas manquer l'occasion de tester ces fameux Gardiens ! Il répondit d'abord au lion aux yeux bruns :

Soyez sans crainte, je sais très bien à qui j'ai affaire...

Volontairement, il se plaça ensuite face au lycaon et inclina brièvement la tête, notant que le tacheté était le seul a avoir eu cette prévenance.

Lycaon, je vais satisfaire votre curiosité mais ôtez-moi d'un doute : loin de moi l'idée de vous offenser mais vous ne faites pas partie des Gardiens, n'est-ce pas ? Je ne remet pas en doute vos capacités mais il semblerait que seuls les lions soient dignes de défendre le Grand Cycle, pas les espèces qu'ils jugent « inférieures »...

Intelligente ou pas, cette remarque avait au moins le mérite de plaire à Sobek. Il était important que les Gardiens comprennent pourquoi les écailleux ne les appréciaient pas beaucoup et doutaient de leur « neutralité ».

Pour en revenir à vos interrogations, je suis désolé mais il y a une petit erreur dans les rumeurs qui vous avez entendu. Nous n'empêchons pas tous les animaux d'accéder à l'eau mais seulement les lions ! Il est vrai que durant des lunes, nous avons partagé la rivière. Oh bien sûr, il y a toujours eu quelques tensions mais dans l'ensemble, chacun y trouvait son compte. Un jour, des lions sont arrivés pour former un clan que l'on connaît aujourd'hui sous le nom d'Outland. Ils ont affirmé que la rivière leur appartenait ! Nous avons tenté d'ignorer cette arrogance et faire comme si rien n'était mais ce fut la première provocation à notre égard...

L'écailleux fit une petite pause, conscient que son monologue pouvait paraître ennuyeux ou redondant mais il était important de rappeler tous les faits.

Ensuite, les provocations ce sont enchaînées ! Les lions, et pas uniquement les Outlanders, se promènent sur les berges comme dans un territoire conquis. Ils se montrent bruyants, méprisants, arrogants, insolents... Ils provoquent les miens, volent de la nourriture, gênent notre chasse à l'affût, brisent la tranquillité de la rivière et empiètent sur les nids de nos femelles ! Nous avons été patients, imaginant sans doute que les choses allaient s'améliorer au fil du temps. J'ai même laissé un lion respectueux vivre au milieu des miens, espérant qu'il pourrait faire le lien entre nos deux peuples ! Mais rien n'a changé...

Le crocodile géant frappa brusquement la surface de l'eau avec sa queue ! Sa voix laissa pointer une certaine colère.

Mais aujourd'hui c'est terminé ! Les crocodiles reprennent possession de leur territoire et les assoiffés vont apprendre le respect, bon gré mal gré ! Même Prideland, royaume faussement accueillant et bienveillant, saura ce que nos pensons de sa provocation...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE - ITAN


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5522
En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Mar 17 Jan - 9:50

Patrouille chez les Nerveux



Itan - Kamwe - Fleck - Sobek




Je vis Kamwe tendre la patte dans ma direction, m’incitant à me calmer tandis que le lycaon fit une courbette bien trop pompeuse à mon gout envers le reptile pour le saluer. Je le regardais faire mais n’en rien fis. Je n’allais pas me rabaisser, ma peur était plus forte que tous sur le sujet, laissant mon corps crisper.

Fleck prit la parole demandant alors aux crocodiles quelle était la raison de leur mécontentement. Mon compère suivi d’une voix un peu plus défensive, rappelant que les maitres des eaux se trouvaient face à des gardiens du cycle de la vie. Kamwe était froid mais resté néanmoins poli dans ses paroles.

Le reptile rendit le salut au canidé seulement. Il n’avait pas tort après tout, Kamwe et moi-même n’avons même pas pris de le saluer à son arrivée. Mais je n’avais aucune raison de le faire. Le crocodile s’adressait ensuite à Fleck lui demandant s’il ne faisait pas partir des gardiens. L’accusation qu’il en suit me surpris. Nous n’avons jamais émis le fait que seuls les lions étaient dignes de défendre le cycle de la vie, jamais nous avons employé des mots aussi ridicules qu’être inférieur ou je ne sais quelles bêtises.

L’animal des eaux avait bel et bien une dent contre nous mais quel était la raison ? S’ensuit alors une explication de sa part. Les crocodiles empêches donc les lions (et les lions seulement) d’accéder à l’eau. Car selon lui, les lions d’Oultand étaient arrogants et provocateurs envers eux et en s’appropriant les eaux. Mais cela ne semblait pas s’arrêter là, car non seulement les Outlander mais aussi tous les autres lions viennent, traversent ou sont seulement de passage sur leur territoire. J’écoutais toujours attentivement ses paroles, les sourcils plissaient, montrant une note de mécontentement. Les félins se montreraient bruyants, voleraient de la nourriture, gêneraient les chasses et j’en passe. Donc selon le géant des eaux, le temps était fini et ils ne se laisseront plus faire. Sa voix démontrait une certaine colère qui me crispait encore plus.

-Mais … je ne comprends pas, pourquoi avoir attendu autant de temps ? Pourquoi ne pas avoir communiqué tous vos problèmes avant ?

Il est vrai que je ne faisais pas vraiment attention aux crocodiles et à leur mode de vie, et que cela était une faute de notre part. Mais je ne comprenais pas que les reptiles est attendus ainsi, pensant que cela se calme. Si la communication aurait était établie dès le départ, on aurait tout fait pour régler cette histoire.

En effet les crocodiles étaient bien dans leur droit de couper l’accès de l’eau si des lions se montraient (selon ses mots) arrogants et insolents. Jamais ce genre d’informations n’était remonté à mes oreilles et si cela se saurait produit, je n’aurais pas laissé passer cela. En effet, même si je ne porte pas les écailleux dans mon cœur, je n’aime pas l’injustice et même eux ont le droit à un mode de vie confortable.

Je me tournais alors vers Kamwe essayant de savoir si lui aussi se trouver dans le même état d’esprit que moi ou pas et s’il était au courant de tout ceci.

made by guerlain for epicode

_________________
Avatar ©️ Rumple | Signature ©️ Jump'
Image originale ©️ WaltDisney
Un rp' ? ♠️ Mon journal ♠️ Ma boutique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t440-itan-un-lion-presque-comme
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 958
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    Sam 21 Jan - 0:24

J'attendais avec impatience la réponse de l'immense créature écailleuse que Kamwe ajouta quelques mots. Je me retins de lever les yeux au ciel à la remarque du lion. Certes, les Gardiens avaient un rôle important. Mais ce servir de ce titre pour imposer le respect ? Si leur groupe avait déjà prouvé sa valeur, j'aurai pu comprendre, mais pour l'instant, ils étaient comparables à de jeunes chiot qui apprennent encore à marcher. Plein de bonne volonté mais maladroits et désorganisé. Je ne le leur reprochais pas, c'était normal, leur Ordre venait à peine d'être fonder après tout. Mais il ne fallait pas déjà commencé à s'imposer comme des légendes quand tout restait encore à bâtir. C'était déjà trop s'avancer. Ceci dit, le maitre des Eaux semblait tout à fait savoir qui lui faisait face et il n'en était pas le moins du monde troublé.

Le crocodile se tourna alors vers moi. Quelque peu sur la défensive, mes pattes était prête à bondir s'il venait à se montrer agressif. Il n'en fit rien. Au contraire, il eu même la politesse de me rendre mon salut. Un geste fort appréciable. Il affirma ensuite qu'il répondrait à mes questions et je le remerciais d'un léger sourire. Qui s’effaça peu après lorsqu'il me questionna.

- Effectivement, je n'en suis pas un.

Oui. Seul les lions étaient accepté de ce que j'en avais vu. C'était une remarque que j'avais déjà entendu et, effectivement, nombre d'animaux étaient en droit de se poser la question : pourquoi seulement les lions ? Il n'y avait pas qu'eux qui possédaient un cerveau, et pour régler les conflits, il est parfois plus important que des muscles. Mais je ne pouvais certifier que cela venait de ce que décrivait le crocodile. Voyaient-ils vraiment les autres espèces comme inférieurs ? Certains, surement, mais tous ? Enfin... Pour ma part, ce n'était pas un grand regret : ce titre n'avait rien d'intéressant à mes yeux. On pouvait toujours se déclaré indépendant, ça ne voulait pas dire qu'aucune chaine ne nous retenaient.

Néanmoins, j'écoutais avec intérêt les paroles de l'écailleux. Ainsi donc... Seul les lion étaient bannis. Et à entendre le récit de la Grande Mâchoire, je pouvais comprendre. Aucun animal n'aurait apprécié qu'une autre espèce se montre aussi irrespectueuse. Mais... Peut être faudrait-il mettre les dirigeant des différentes terres au courant de ces problèmes ? Itan fut néanmoins plus rapide que moi pour poser ses questions :

-Mais … je ne comprends pas, pourquoi avoir attendu autant de temps ? Pourquoi ne pas avoir communiqué tous vos problèmes avant ?

A la suite de l'ex-freelander, j'ajoutais :

- La colère des vôtre est légitime, je ne peux que vous l'accorder.

Soucieux de continuer le dialogue et de ne pas froisser notre hôte qui venait tout juste de répondre à mes interrogations, j'inclinais la tête avec respect :

- Je vous remercie également d'avoir pris le temps de satisfaire ma curiosité et de nous avoir éclairé sur la situation.

C'est vrai qu'il aurait été facile de claquer des mâchoires et taper dans l'eau pour nous faire déguerpir. Mais non. Le crocodile avait prit le temps de répondre, expliquant chaque détail qui permettait de mieux comprendre ce qui se passait aujourd'hui. Je lui en était reconnaissant. Néanmoins, ce n'était qu'une partie de l'histoire. Peut être les Outlanders et autres lions avaient une autre version ?

- Dites moi, Seigneur des Rivières, je sais que vous avez déjà essayé d'apaiser les tensions grâce à l'aide d'un lion mais n'avez vous pas réussit à entrer en contact avec la Reine des Outlanders ? C'est triste à dire, cependant, la plupart des gens se laissent facilement plus convaincre par le haut du baobab*.


Car la Reine Tahani aurait dû être capable de faire quelque chose, non ?

HS : *haut de la hiérarchie

_________________
Vava n°2 par Kaya <3 (click)

I'm not a warrior but my friend, if you need me, I'll fight for you !

Avatar (c) Kiowara / Signature (c) Ocylan

Celtic Music - Winds Of Freedom :
 

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t152-fleck-un-lycaon-parmis-les

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN    

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrouille chez les Nerveux | prio. ITAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» patrouille de griffe de panthère
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Territoire des Hyènes
 :: Le Lac-Au-Roi
-