Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Ce que l'on cherche / Pv Djaili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 163
En savoir +
MessageSujet: Ce que l'on cherche / Pv Djaili   Ven 24 Juin - 11:56

Le soleil était levé depuis quelques heures, et Tahora venait de s'allonger sur le sol frais et rocheux de l'entrée des grottes. Elle avait passé sa matinée à s'entraîner avec Kina et était assez fatiguée. Les leçons avec la lionne n'avait rien à voir avec ce qu'elle faisait lorsqu'elle était enfant, le moindre de ses muscles souffraient le martyr après chaque séance. Elle progressait néanmoins efficacement et était fière de voir des muscles se dessiner progressivement sous son pelage. L'adolescente savait qu'il lui restait encore bien des choses à apprendre, mais elle savourait cette période de sa vie, sereine mais pleine de promesses. Elle s'étira avec souplesse et poussa un long soupir, bandant ses muscles avant de tout relâcher. La saison humide touchait à sa fin, bientôt la saison sèche envahirait la Terre des Lions, offrant à ses habitants un dur soleil de plombs. Tahora n'attendait pas cette période avec impatience, elle savait que le gibier se ferait plus rare avec la chaleur, la chasse plus difficile. Le lac deviendrait un lieu de prédilection pour se prélasser et se reposer, mais il y était toujours formellement interdit d'y chasser, afin de préserver un lieu de paix pour tous les animaux de la savane, dans le respect du Cycle de la Vie. Tahora ne pouvait s'empêcher de trouver cette règle un peu absurde, mais elle n'y dérogerait pas. Il fallait respecter les lois de Prideland, et sans doute les respectait-elle plus que ce fameux Cycle de la Vie en lui-même.

Les pensées de l'adolescente dérivèrent encore, et elle songea à son père. Elle avait promis à Nedge de le rencontrer, de lui laisser une chance de prouver qu'il n'était pas si mauvais que tous le dépeignait. Tahora était méfiante, mais elle ne voyait pas d'autre moyen d'aider son frère, qui s'éloignait peu à peu de la famille. S'opposer à lui et à Kigeni ne ferait que l'éloigner davantage, alors que si elle faisait un effort pour aller dans son sens, il verrait qu'il n'était pas si seul, en fin de compte. La lionne poussa un nouveau soupir. Elle avait du faire des compromis, elle qui avait, jusque là, toujours refusé de céder la moindre attention à son paternel. Elle ne comptait pas développer une profonde affection fusionnelle avec lui, mais elle le rencontrerait et lui parlerait. Ce serait déjà un immense effort de sa part, il ne fallait pas trop lui en demander non plus. Elle n'avait pas spécialement hâte, mais elle était néanmoins curieuse, quelque part, de faire la connaissance de ce fameux géniteur. Était-il si impressionnant qu'on le disait ? Était-il un monstre ? Elle ne tarderait pas à le découvrir, et pourrait ainsi se faire sa propre idée. Elle ne comptait pas en parler à sa mère, pas tout de suite en tous cas, ni à Sahale ou Sora. Ces deux là ne comprendraient sans doute pas, surtout sa sœur. Cette dernière était particulièrement campée sur ses positions, lui faire changer d'avis ne serait pas chose facile.

Alors qu'elle lâchait un bâillement sonore, Tahora aperçu au loin une silhouette se diriger vers elle, à contre jour. Elle reconnu le visage contrarié de Djaili, un de ses plus proches amis, qui était lui aussi entré dans l'adolescence. Une crinière pâle avait commencé ) pousser sur sa tête, sur sa nuque ainsi que sur son poitrail, et il avait bien grandi. Il ne promettait pas de devenir très massif, mais ses épaules étaient tout de même un peu plus carrer que celles de Tahora. En tous cas, il se dirigeait à présent vers elle, et il n'avait pas l'air très content.

_________________

Avatar et signature © Rono

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2134-tahora-fille-du-cauchemar
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 117
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Ce que l'on cherche / Pv Djaili   Ven 8 Juil - 17:35

Je n'étais adolescent que depuis 3 mois et déjà je regrettai l'enfance. Certes, mon pelage, ma santé et mon caractère ne m'avait pas vraiment permis de m'intégrer réellement auprès des autres lionceaux du Clan sauf rares exceptions, mais alors que l'adolescence avait pris possession de notre génération, c'était encore pire.
Maintenant, en plus d'avoir une couleur étrange, une santé fragile, et de détester me battre, mon corps ne semblait pas vouloir grandir comme celui d'un mâle normal, bien au contraire. Si j'étais plus grand que la moyenne -merci au sang nordique qui coulait dans mes veines-, ma carrure, elle, était à peine plus étoffée que celle des femelles du clan. J'étais bâti en hauteur et en finesse, et il y avait fort à parier que cela ne changerait pas à l'âge adulte. A bien y regarder, sans les touffes épaisses de poils -encore merci au sang nordique- qui poussaient sur ma tête, ma nuque et mon poitrail, on aurait facilement pu me prendre pour une jeune lionne.

Non, décidément, je détestais déjà cette période de ma vie, et mes chers camarades de Clan avaient apparement décidé de participer activement à maintenir cette haine.

- Hey Djaili, tu penseras à avouer à ta mère qu'elle s'est trompée de sexe à la naissance ?
- Tu rigoles, avec la tonne de poils qui lui pousse dessus, aucun doute que ce n'est pas une fille !
- Alors s'il n'est ni un mâle, ni une femelle, il est quoi au juste ? Hey Djaili, t'es quoi au juste ?
- Un monstre !
- Une erreur !
- Une honte !

Les rires, gloussements et ricanements qui suivirent résonnèrent dans mes oreilles alors même que je continuais de marcher en direction du Rocher. Je ne prenais pas la peine de répondre, malgré le venin qui me brûlait la langue. Je ne tenais pas à leur faire le plaisir de penser que leur idiotie pouvait m'atteindre, aussi vrai cela puisse être.
J'avais passé la matinée près de l'étang, fuyant les membres de mon propre Clan, quêtant un peu de tranquillité. Maman était partie à la chasse avec Tahora, et s'il m'arrivait de les accompagner, je préférais laisser l'attention de ma mère à mon amie. Elle rêvait de tout cela depuis qu'elle était petite, et y mettait beaucoup plus de coeur que moi. Et puis, elle écoutait si bien les leçons que je pouvais les prendre auprès d'elle, une fois qu'elle avait terminé.

C'était d'ailleurs son pelage gris que je cherchais aux alentours. Je voulais juste lui proposer une balade, une exploration ou qu'importe, mais les paroles de ces abrutis sans cervelles tournaient toujours dans ma tête et j'avais besoin d'un exutoire. Un exercice de chasse en compagnie de l'exigeante Tahora serait assez efficace pour me vider l'esprit, et le corps, permettant à la fatigue de m'emporter jusqu'au lendemain matin. J'aimais ces moments de quasi coma, où mon cerveau arrêtait de fonctionner, où mes oreilles se fermaient au monde alentours, et où je pouvais juste rester ainsi dans le noir et le silence aussi longtemps que possible.

Mes prunelles de menthe enregistrèrent enfin la présence de mon amie et je grimpais les pierres à sa rencontre en quelques bonds. Je n'avais définitivement pas hérité de la carrure de mon soit disant père, là haut dans les montagnes, mais j'avais une taille bien supérieure à celle d'un Pridelander moyen. J'esquissai un bref sourire, peu convainquant, à l'adresse de Tahora en arrivant près d'elle, et baissait ma tête pour la frotter affectueusement à la sienne.
L'odeur de ma meilleure amie apaisa un peu mon coeur comme mon esprit et je ronronnais brièvement avant de me redresser, les oreilles et la queue agitées.

Une partie de chasse, ça te tente ?

Je n'avais pas envie de parler de ce qu'il venait de se passer, tout du moins pas avant d'avoir vider un peu de ma colère. Et puis, j'étais à peu près certain que Tahora savait pertinemment ce qu'il se passait, et qu'elle n'intervenait pas seulement pour préserver ma fierté. Après tout, je ne doutais pas que tout cela cesserait sur le champ si la menace de la fille de Nyeusis planait sur ces idiots. Non pas à cause de son ascendance -bien que ça participait indéniablement à l'aura de la jeune lionne grise-, mais bien à cause de son sale caractère, et son intrépidité.
La bousculant gentiment de l'épaule avant de faire volte face pour descendre du promontoire où elle se tenait à mon arrivée, je lançai :

Je te laisse choisir notre proie !

Oh nous n'attraperons surement aucun gibier, mais c'est bien tout l'exercice et l'épuisement de la chasse en elle même qui nous amusait. Quoique, si Tahora était aussi douée que le prétendait maman, il était fort possible qu'elle abatte quelque chose pour de vrai, et il était fort probable que sa curiosité fasse de moi ladite proie à attraper...


_________________

Merci à Kina pour le kit ♥

Djaili découvre la vie en #99FF99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2570-djaili
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 163
En savoir +
MessageSujet: Re: Ce que l'on cherche / Pv Djaili   Ven 15 Juil - 10:53

Une fois Djaili prêt d'elle, Tahora se redressa un peu, restant néanmoins allongée sur son rocher. Son ami frotta sa tête à la sienne pour la saluer, ce qui fit naître un sourire amusé sur les babines de l'adolescente. Nawapa la taquinait souvent sur le sujet de Djaili, et sans doute son camarade subissait aussi des remarques de la part de sa propre mère, mais ce n'était rien de bien méchant. Tahora n'était pas vraiment portée sur la question qui brûlait pourtant les babines de toutes les génitrices. Elle était bien trop concentrée sur son entraînement pour penser à de telles choses, et préférait rouler des yeux lorsque sa mère lui demandait si Djaili était son petit ami. Elle pensait que ce genre de plaisanterie était réservé à Nawapa, mais Sahale s'y mettait aussi dernièrement, au grand désespoir de Tahora. Elle chassa cependant ses pensées de son esprit, se concentra sur l'expression du mâle au pelage pâle. Quelque chose l'avait contrarié, cela ne faisait aucun doute, et la femelle pouvait très bien se douter de quoi il s'agissait. Depuis leur enfance, Djaili se faisait embêter par ceux de leur âge à cause de son physique. Il n'était pas très large d'épaule, et ses poils gris le différenciait des autres assez largement. Tahora savait bien ce que c'était que d'être différent, et c'était en partie pour cela qu'elle avait toujours soutenu son ami. Lorsqu'elle était dans les parages, personne n'osait généralement s'en prendre à lui. Elle ne pouvait cependant passer sa vie à faire peur à ceux qui l'insulter.

- Une partie de chasse, ça te tente ? lança-t-il alors.

La féline se redressa bien vite sur ses pattes et s'ébroua, chassant la poussière de son pelage. Elle était trop grande pour que sa mère s'occupe de lui donner le bain, mais elle en aurait pourtant bien eu besoin. Tahora ne prenait pas grand soin de sa fourrure, elle la laissait se salir et ne décidait de la laver que lorsqu'elle était en état critique. Pour l'heure, il y avait juste un peu de terre et deux ou trois touffes d'herbes dans ses poils emmêlés, rien de bien méchant. Elle en enleva une partie en se secouant, le reste attendrait ce soir. Elle offrit un grand sourire à son camarade : elle ne disait jamais non à une partie de chasse. Djaili était bien placé pour le savoir, il supportait ses beuglements depuis l'enfance. Elle promettait jadis à qui voulait bien l'entendre qu'elle deviendrait la meilleure chasseuse du clan, et elle continuait de poursuivre ce rêve. Le mâle ajouta, en la bousculant un peu, d'un air taquin :

- Je te laisse choisir notre proie !

Tahora s'élança derrière lui sans demander son reste, ne manquant pas de lui donner à son tour un coup d'épaule. Contrairement à beaucoup de lionne de son âge, Tahora n'avait pas beaucoup gagné en féminité. Elle était désormais musclée et fine, taillée pour la chasse, son regard impétueux n'incitait pas réellement à la séduction mais plutôt au défi. Elle était souvent agacée par le comportement des lions, qui avait changé à son égard. Certains roulaient des mécaniques en la voyant, ce qui était insupportable. Heureusement que Djaili ne se comportait pas ainsi, il s'en serait pris une bonne dans le museau dans le cas contraire ! L'adolescente lui barra alors la route, l’œil chargé d'espièglerie, un sourire malicieux sur les babines :

- Parce que tu t'imagine que je t'aurai laissé choisir ?

Elle lui tourna le dos et s'éloigner du rocher, sachant que son ami la suivait. Durant l'enfance, Tahora était connue pour ses farces et ses bêtises, à présent c'était sa répartie acérée qui faisait sa réputation, ainsi que son caractère fougueux. Elle accéléra un peu l'allure, trottinant à présent vers la Colline du Peponi. Djaili ne lui avait pas encore fait part de ce qui le tracassait, elle le laissait donc choisir de quand il lui en parlerait. Il avait sans doute besoin de souffler un peu avant.

Les deux adolescents ne mirent pas longtemps à atteindre la Colline, ayant une vue splendide sur toute la savane. Tahora commença à chercher une proie des yeux, ses prunelles plissées, sa queue frémissante. Kina lui avait appris à trouver le gibier, et si elle avait encore beaucoup de chose à apprendre, elle faisait néanmoins des progrès chaque jour. Pendant que son regard balayait la Terre des Lions, elle déclara :

- Tu crois que j'ai pas remarqué ton air morose ? Arrête de te faire du mouron pour ces crétins, ils disent tout ça pour t'énerver, et tu le sais.

Tahora avait elle-même du affronter le regard des autres par le passé, et même encore aujourd'hui. Son père était un ennemi de Prideland, il s'était battu du côté des Nyeusis, ce qui faisait d'elle la fille d'un monstre. Cependant, si la jeune lionne s'était toujours échiné d'ignorer ces remarques ainsi que son géniteur, elle avait promis à Nedge de le rencontrer et de lui laissait une chance. Cette idée ne manquait pas de l'inquiéter, mais une promesse était une promesse. Elle n'en avait pas encore parlé à Djaili, et se demanda ce que ce dernier penserait de tout ça. Peut-être pourrait-elle lui en faire part aujourd'hui, si l'occasion se présentait.

_________________

Avatar et signature © Rono

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2134-tahora-fille-du-cauchemar
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 117
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Ce que l'on cherche / Pv Djaili   Sam 30 Juil - 1:22


Je n’eus pas longtemps à attendre. A peine avais-je mentionné la chasse qu’un grand sourire avait illuminé le visage de mon amie et qu’elle était sur ses pattes. Elle me taquina en retour en descendant des rochers, et un sourire un peu plus vrai étira mes babines. Je la suivis donc sans répondre sachant pertinemment que cette tête de mule aurait de toute façon le dernier mot. Je trottinais en silence à ses côtés, observant la savane ou mon amie.

L’adolescence avait posé sa marque sur elle aussi, mais d’une manière beaucoup plus flatteuse. Plus grande, bâtie en finesse et en longueur, je pouvais voir les muscles déjà puissants rouler sous le pelage gris et poussiéreux. Elle était belle ma meilleure amie, et j’étais si fier d’elle. En réalité, j’étais même souvent plus fier de ma mère ou de Tahora que de moi-même ces derniers temps. Je sentais que cette période de ma vie allait être bien longue.
Je surpris quelques regards de lionnes sur nous alors que nous prenions la direction des Collines, et cela rappela à mon esprit les questions et taquineries de ma mère et de Sora. Je voyais pas vraiment en quoi mon amitié avec la jeune grise était aussi questionnable pour tout le monde, cela me dépassait tout simplement.

Je ralentis alors, m’adaptant au rythme de mon amie qui cherchait des proies, et je la laissai faire. Je n’étais pas dans l’humeur de prendre une leçon de chasse ou de réussir quoique ce soit. Je voulais juste courir jusqu’à m’épuiser après une proie que je n’attraperai de toute façon jamais. L’ironie de ma pensée m’amusa. L’histoire de ma vie résumée en une phrase, si c’était pas magnifique ça.

- Tu crois que j'ai pas remarqué ton air morose ? Arrête de te faire du mouron pour ces crétins, ils disent tout ça pour t'énerver, et tu le sais.

Je sursautais presque, perdu dans mes pensées que j’étais. Je grimaçais et m’assis. J’avais espéré que la chasse soit un divertissement suffisant pour qu’elle oublie de me questionner. En vain. Je soupirai doucement et hochai la tête.

Je sais. Mais ça marche. Parce qu’ils ont raison.

Ma voix avait baissé sur ma dernière phrase, mais pas assez pour échapper à l’ouïe fine de Tahora qui fit volte face pour me fixer. Je voyais une flamme bien connue s’allumer dans son regard opalin, aussi décidai-je de prendre les devants d’une voix calme. Je ne tenais pas à me disputer avec elle aujourd’hui, j’avais eu mon compte de désagréments.

Je ne m’apitoie pas Taho, mais il faut aussi voir la vérité en face. Ce sont des abrutis, c’est de la provocation pure, mais ils ne mentent pas.

Je souris doucement. J’avais accepté ma couleur depuis longtemps, et à vrai dire, j’aimais ce côté différent de moi-même. Mon sang mêlé ne me dérangeait pas, et j’avais jusque là très bien tenu tête à tout le monde, malgré mon sentiment de ne pas me sentir à ma place, qui faisait parfois surface. Mais dernièrement, le destin avait manifestement décidé d’en rajouter une couche, et je me retrouvais avec un corps qui, comme d’habitude, n’en faisait qu’à sa tête.

C’est pas ma couleur le problème. Ca l’a jamais été, et d’ailleurs, je sais maintenant d’où elle vient. Mais regarde-moi bien. Déjà que j’ai une santé qui n’en fait qu’à sa tête, je ne grandis même pas comme les autres mâles.

Cette fois-ci, la fin de mes paroles était coléreuse. Oui, j’étais en colère, contre personne et contre le monde entier. N’avais-je déjà pas assez à gérer jusque là ? Je me levais soudainement et me plaçait face à mon amie.

Non mais regarde ! Sans ces touffes de poils –qui sont d’ailleurs deux fois plus épais que la normale, soit dit en passant- , je pourrais très bien être ta copine plutôt que ton copain.

Mon ton véhément s’éteignit et je secouais la tête en soupirant. J’étais las et fatigué. Fatigué de me battre et d’être toujours méfiant, et en colère.

Je suis bâti de la même façon que toi Taho, sauf que je suis plus haut sur pattes.

J’haussais les épaules et m’assis de nouveau. J’étais androgyne, et je le serai surement toujours à l’âge adulte. Mon sang nordique avait eu la bonté de me donner une taille plus grande que la normale, et une crinière qui me donnerait sûrement tellement chaud en saison sèche que je ne pourrai sortir au soleil… Mais en dehors de ça, mon corps grandissait en finesse, comme celui d’une femelle et il n’y avait rien que je pouvais faire contre cela.
J’étais las, mais pas apitoyé. Le menton haut et le regard droit, je fixais ma meilleure amie dans les yeux en attendant sa réponse, sachant déjà que la partie de chasse semblait remise à plus tard. Ce qui n’était pas plus mal car il y avait de toute façon un sujet que je voulais aborder avec elle depuis un moment maintenant…

HRP:
 


_________________

Merci à Kina pour le kit ♥

Djaili découvre la vie en #99FF99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2570-djaili

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Ce que l'on cherche / Pv Djaili   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que l'on cherche / Pv Djaili
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» cherche skinneur
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» Grosse bébête poilue cherche...
» GYPSIE BICHONNE DE 10 ANS (95) URGENT CHERCHE ADOPTANT
» MINDY X CANICHE FEMELLE 3 ANS CHERCHE ADOPTANTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-