Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 L'Allégeance s'achète - KHASSIM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 151
Localisation : De retour dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: L'Allégeance s'achète - KHASSIM   Mar 14 Juin - 11:24



L'Allégeance s’achète

Réservé à Khassim
Précisions Contextuelles: Kaïad attend toujours le retour de Tadarah et l'attente le rend quelque peu irritable. Il se met en tête de trouver d'autres vautours car il n'est pas satisfait des réponses de son Envolée Macabre. Le RP se déroule avant que Kaïad ne rejoigne Chenko, Mombasa et Skaro.
L'allégeance s'achète, mais pour l'acheter faut-il encore trouver quelqu'un qui la vende. Kaïad était convaincu que dans un jardin d'ossements et de cadavres il trouverait à coup sur d'autres vautours, mais il n'en était rien. Tout avait déjà été pillé et les charognards ne se préoccupaient plus de ce qu'il y avait par ici. Le sable avait déjà recouvert une trop grande partie des ossements et bientôt le Désert viendrait recouvrir le site au complet comme pour se repaitre de la gloire des Jangowas - du moins s'il n'y avait pas d'autre tuerie d'ici là -.
Las de ses recherches, ne voyant aucune ombre trancher le ciel bleu du Désert, Kaïad s'était laissé retombé lourdement sur le sol - loin d'être confortable puisque parsemé d'os - dans un soupire profond. Sa patte était allé cherché un crâne, surement avait-il appartenu à un jeune lion dont la violence d'un coup de patte lui avait très certainement causé un puissant traumatisme; C'était ce que Kaïad pouvait en déduire en observant la fine fissure qui serpentait le haut du crâne.

- Pauvres fous... Avait-il murmuré tout en observant l'objet sous tous les angles, le faisait tourner entre ses doigts avant de tenter de le faire tenir en équilibre au bout d'une griffe ce qui n'avait été qu'un cuisant échec. Le Désert aura eu raison de vous. Après ce court échange des plus passionnant Kaïad s'était à nouveau redressé et remis en marche, le regard posé sur le sol, détaillant tour à tour chaque morceau d'os en s'imaginant les morts des pauvres bougres qui s'étaient dressés contre le Désert - ou bien en les revoyant simplement -. Par moment il avait cru reconnaitre des combattants, mais ce n'était surement que son imagination, comme le disaient si souvent Hulong et Nasar, une fois mort les lions sont tous les mêmes: Un tas d'os. A cette pensée Kaïad fronça légèrement les sourcils; Lui il était un Jangowa, le Désert avalerait son corps et il ne ferait plus qu'un avec cette immense entité, alors pourquoi le sort de ces ossements Mositus allait être le même?

L'idée ne lui plaisait guère, mais lorsqu'il parvint enfin au milieu de ce cimetière improvisé, ses pattes semblaient avoir cessé de s'enfoncer dans le sable, la terre était dur, le sol était sec, jamais le Désert n'avalerait ces ossements, ils resteraient - pour la plupart - à jamais en surface et subiraient les caprices du soleil pour toujours. Si les âmes des Mositus étaient encore rattachées à leurs ossements alors elles allaient vivre un enfer éternel: Quoi de plus horrible pour des lions sombres que d'être exposé au soleil sans cesse?

Décidement, le Désert savait ce qu'il faisait.

Sortit de ses réflexions, Kaïad avait été interpellé par la silhouette élancée mais cependant musclée du tout nouveau général du Désert. Un élu. D'un naturel plutôt avenant, le mâle n'avait pas hésité à aller à la rencontre de son supérieur.

- Général Khassim, vous admirez l’œuvre de vos guerriers? Car ils étaient désormais sous ses ordres. Le grand blond s'était assis et avec l'aide de son antérieur, il s'était gratté nonchalamment le menton pendant que son regard avait fuit sur le champ d'os. En passant, je vous félicite pour votre nomination.

Un peu de léchage de coussinets en bon et du forme? Ce n'était pas réellement le genre de Kaïad mais il fallait dire qu'il se réjouissait - comme beaucoup de puristes - de voir le fils de Chenko reprendre le flambeau en ce qui concernait les armées Jangowa.

HORS JEU a écrit:
Fuuuh! J'suis sincèrement désolée pour l'attente, j'espère que ça te va C:


_________________
Couleur de RP: LIGHTYELLOW


Dernière édition par Kaïad le Mer 21 Déc - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2572-kaiad-the-one-who-knows
avatar
MEMBRE - KHASSIM


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 771
En savoir +
MessageSujet: Re: L'Allégeance s'achète - KHASSIM   Mar 28 Juin - 0:22

Plein d'orgueil, Khassim traçait son chemin à la lisière du Jardin des Os. Il aimait tout particulièrement ce lieu pour le rappel de la victoire des Jangowas qu'il effectuait, et ces temps-ci il s'accordait à sa bonne humeur. Général depuis peu, il ne pouvait s'empêcher de marcher d'un pas conquérant à travers le clan. Son rêve, son but, atteint après des années d'effort. Il n'aurait pas pu être plus heureux, plus pleinement content.

- Général Khassim, le héla une voix, vous admirez l’œuvre de vos guerriers?

L'intéressé redressa les oreilles et tourna la tête en direction de la voix, repérant un lion au pelage pâle. Khassim s'approcha d'un pas souple du guerrier blond. Ce faisant, il prit son temps pour détailler l'individu auquel il avait affaire. Une carcasse surprenamment épaisse pour un guerrier du Désert, mais un pelage sable caractéristique. Son visage arborait une expression curieusement neutre – mais après tout, son visage était en grande partie caché par une crinière en bataille. Le nouveau Général ne le connaissait pas bien, se souvenant tout juste de son nom: c'était l'occasion rêvée de l'approcher et d'apprendre à le connaître un peu. Voir s'il était un allié potentiel ou non.

- Merci, Kaïad, se contenta-t-il de répondre. Réplique sobre mais non dénuée d'orgueil: sa posture fière et ses yeux traduisaient l'ampleur de la satisfaction que ce compliment lui procurait. Oui, j'aime cet endroit. C'est la preuve qu'on ne peut pas défier impunément le Désert et ses guerriers, exposa-t-il avec un sourire carnassier.

Sans ajouter un mot, il s'assit aux côtés de son cadet avant d'observer l'horizon. Il était curieux. Il ne savait pratiquement rien de Kaïad, mais en ce moment, cela lui paraissait important de se renseigner à son sujet et de le sonder.
Après tout, il faisait parler de lui au sujet de la traque d'Hatari: il s'était révélé utile dans la localisation du traître grâce à ses vautours, et faisait partie des guerriers sélectionnés pour accompagner Chenko en-dehors du Grand désert. Ils ne tarderaient plus à partir, maintenant. C'était le moment ou jamais. Et Khassim était véritablement curieux de découvrir qui était le lion à s'être prouvé d'une étonnante utilité grâce à son amitié inhabituelle avec des vautours. Après avoir côtoyé les pires traîtres du Grand Désert, c'était bon de retrouver de vrais Jangowas.

- Tu étais là, pendant le Grand Carnage, non? Il me semble que tu étais déjà revenu d'exil. Il se tut un instant; n'avait-il pas un frère du même âge que lui, avant? Un jumeau, même? Khassim ne s'était pas suffisamment intéressé aux deux frères pour savoir ce qui était arrivé au maillon manquant, mais pour qu'il soit parti en exil mais jamais revenu, il n'était pas nécessaire d'avoir beaucoup d'imagination pour comprendre ce qui était arrivé. Ton frère... Impossible de se rappeler son nom. Il espérait que Kaïad ne s'en rendrait ou n'en tiendrait pas compte. Il n'est jamais revenu de l'exil, n'est-ce pas?

Probablement pas la meilleure entrée en matière que le mâle aux yeux d'or ait pu faire. Khassim n'était pas réputé pour sa délicatesse, dans les propos comme dans les combats, et à raison. Malgré les efforts qu'il faisait pour manier les mots et mener les conversations aussi bien que son père, le fils de Chenko doutait de jamais pouvoir se départir de ses manières si franches.

Citation :
Désolée du temps de réponse, j'espère que ça t'inspire =)

_________________
Avatar et signature © Nix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1382-khassim-sand-warrior
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 151
Localisation : De retour dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: L'Allégeance s'achète - KHASSIM   Mer 21 Déc - 11:52




Le tout fraichement élu général s'était rengorgé de nouveau de la victoire de ses troupes suite à la remarque de Kaïad. Lui aussi semblait avoir une certaine estime du Désert en lui même. Il était vrai, l'entité désertique ne se laisser pas fouler par n'importe qui et n'importe quoi, il se devait de rester pure, sans accrocs, sans une once de tâche sombre de Mositus. Mais alors pourquoi le clan tolérait-il encore certain sang-mêlé? Cette question revenait souvent à l'esprit de Kaïad mais il n'était pas encore tant d'en parler. Quoique, l'occasion se présenterait surement tôt ou tard, les conversations en entrainent facilement d'autres.

À cet instant, Khassim était en train de contempler fièrement l'oeuvre de ses guerriers non sans esquisser un sourire décoré de belles dents acérés. Le jeune lion blond se serait presque surpris à sourire d'un léger amusement devant cette si grande concentration d'orgueil.

- Tu étais là, pendant le Grand Carnage, non? Il me semble que tu étais déjà revenu d'exil. Avait-il rengager la conversation. En effet, Kaïad était revenu de son exile, il avait hoché la tête.

- Rien de mieux pour appliquer ce que le Désert m'a appris durant l'exil. Avait alors affirmé le jeune mâle blond. Il fallait avouer que se confronter à une terrible bataille à peine rentré d'une grande isolation était comme un bon moment de se défouler après toute l'anxiété, la colère et l'incompréhension accumulée dans le Désert. Encore une fois, Kaïad s'était imaginé remercié par cette grande entité qu'il adulait tant, par cette bataille qui avait été comme un déclic pour lui. Tout s'était alors si bien goupillé et aussitôt il avait compris ce que, en son sens, signifiait être un Jangowa. Ce grand élan de patriotisme, il s'était lui même étonné de l'avoir.

- Ton frère... Il n'est jamais revenu de l'exil, n'est-ce pas?
- En effet il semblerait que le Désert ai préféré garder Kaldur au plus profond de ses entrailles. Le visage du grand blond s'était laissé diviser par un large sourire totalement las qui venait s'étirer jusque ses grandes oreilles tombantes. J'imagine que l'un de nous deux était de trop. Avait-il fait remarquer.

- Si le Désert voulait qu'on soit deux à survivre il n'aurait pas créé des jumeaux. Commença le jeune blond. Des frères sont créés pour se compléter, des jumeaux sont en compétition pour s'accaparer une identité. C'est ainsi qu'il voyait son lien avec Kaldur. L'un fini toujours par écraser l'autre. Le blond avait même appuyé ses paroles d'un hochement de tête avant de rapidement lever les yeux au ciel dans un long soupire.

- Ah, vous n'avez pas de frères vous, n'est-ce pas? Questionna t-il son supérieur. Je dois vous agacer avec mes histoires alors. Blasé par son propre comportement le blond fit une moue incomparable. Ca doit être totalement différent quand on est l'unique joyaux de ses parents. S'était-il permis de faire remarquer.

- Vous êtes le fils de l'illustre Chenko, Rien de nouveau jusque présent, Comment s'est passé votre exil? Comment a été le Désert avec vous? Kaïad était curieux de savoir si son sang lui avait donné des facilités ou si au contraire le Désert s'était montré d'avantage tumultueux avec lui pour s'assurer qu'il méritait bien les gênes qu'il portait.

HORS JEU a écrit:

J'm'excuse pour mon absence D:
Je comprendrais si tu ne veux plus continuer ce RP mais dans le doute je le fait avancer un peu! C:

Accessoirement ne t'en fais pas, ta réponse est nickel!


_________________
Couleur de RP: LIGHTYELLOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2572-kaiad-the-one-who-knows

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: L'Allégeance s'achète - KHASSIM   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Allégeance s'achète - KHASSIM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» J'achète / Je jette
» lessive écologique et économique
» bug AP
» Les codes au casino quand on achète des jetons.
» J'achète jusqu'à 66M€!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-