AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Le monde a changé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 58
En savoir +
MessageSujet: Le monde a changé   Jeu 26 Mai - 19:14

Rien n’est permanent, sauf le changement.

Zirak & Kimya

Un an que la guerre est terminée. Un an qu’il a retrouvé sa famille, reconquis son monde et obtenu son titre et ses nouvelles responsabilités. Il a réussi, ça, on peut le dire. Alors pourquoi se sent-il si triste ? Si vide, si dénué d’intérêt ? Sans guerre, le Guerrier n’a plus de raison d’être. Il erre sur les sentiers montagnards, fantôme couvert de brume. Il repère les ravins, gravit les pentes escarpées, redécouvre ses Montagnes. Il revoit sa famille, il découvre les petits nés en son absence et fait le deuil de ceux partis sans qu’il ait pu leur dire au revoir. Il rit avec sa sœur, est profondément heureux pour elle et la famille qu’elle fonde. Il joue avec ses cousins et fait la connaissance de leurs compagnes.

Et il se sent seul. Ils ont tous une famille, mais pas lui. Il avait fallu faire un choix, et Zirak avait choisi sa carrière à son propre bonheur. Il avait privilégié Haki et Déjem au lieu de s’occuper de lui-même. Mais aujourd’hui, voici qu’Haki a pris épouse. Elle lui a même donné deux fils. Haki a une famille désormais, et il n’a que faire de ses amis d’autrefois.

Zirak vagabonde du côté du Repère. Une délégation Pridelander est là. Sûrement pour rendre visite à la reine et ses petits – ou peut-être même à Sabaru, vu comme il leur sourit. Ce ne sont pourtant que des étrangers – alliés, certes, mais intrus tout de même. Enfin, non. Ils sont ici chez eux. Le noiraud sent son cœur se serrer d’amertume tandis qu’il leur tourne le dos. Le monde est en train de changer, et son esprit tout entier en est bouleversé. Il a l’impression d’être plus vieux qu’il ne l’est réellement, il aurait presque envie de mourir bientôt. Son visage se fait plus dur et froid que jamais, aussi professionnel qu’à l’accoutumée.

Il s’éloigne vers les Terres du Sud, seul. Comme il l’a toujours été. Le monde change, il déteste ça. Il n’arrive pas à s’y faire. Il se sent mal. Alors, il s’énerve, mais garde sa colère ancrée au plus profond de lui. Il est Chef des Guerriers. Il devrait prendre des mesures, assurer les défenses des Terres Libres. Haki se ramollit, il devient trop laxiste. Il n’a plus rien du jeune prince fougueux d’autrefois… Zirak se doit d’agir, d’entraîner les recrues pour faire face à l’enfer, de garder les soldats en forme. Il organisera maintes patrouilles, ne laissera personne passer les frontières sans surveillance. Oui, même les Pridelanders. Il faut être plus vigilant, faire plus attention, se méfier de tout…

Il se laisse prendre par ses pensées, ne fait pas attention à la direction que ses pattes prennent. Il reste sur les Terres du Sud et s’arrête aux abords d’un tout petit point d’eau. Il n’est pas le seul à s’y être rendu, et il reconnaît sans mal la lionne qui l’a précédé. Kimya. Ancienne nourrice au service de Sharkan. Zirak a le réflexe de froncer le museau, mais il se ravise bien vite devant l’innocence apparente de la femelle. S’il a tendance à condamner à tort et à travers, le noiraud sait que les nourrices n’étaient pas toutes du côté du tyran. Elles n’avaient pas eu le choix.

Machiste à souhait, il se dit que cette pauvre frêle lionne n’aurait pas pu faire autrement. Protéger les lionceaux était déjà brave. Alors, il se calme et s’approche sans animosité aucune avant de la saluer d’un respectueux signe de tête.

- Pardonnez mon intrusion.

Il est poli, respectueux, mais la façade de son visage reste de marbre. Il est comme… fermé au monde extérieur. Mais pas méchant. Il s’assied à quelques bons mètres de la lionne, semblant ne pas vouloir engager de discussion. Mais il réfléchit, et il se demande si elle a autant de mal que lui à se faire à cette nouvelle vie, même après un an d’accoutumance. Alors, il ose, presque timidement :

- Puis-je… Est-ce que…

Il bute sur ses mots, il ne sait pas comment aborder cette inconnue. Il ne la connaît que de nom et ne lui a jamais vraiment adressé la parole – il suppose qu’elle aussi sait qui il est, mais sans réellement le connaître. Il veut lui poser des questions mais le pauvre ne sait pas s’y prendre. De quel droit lui parle-t-il ? Et si elle ne l’appréciait pas ?

- Ma présence vous importune-t-elle ? finit-il par se décider avec difficulté.
Le monde a changé

_________________

Design © IXsln | Kit © Nix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2843-zirakzigil-the-mountains-
avatar
MEMBRE - KIMYA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 242
En savoir +
MessageSujet: Re: Le monde a changé   Sam 4 Juin - 21:04



Un an. Un an déjà. Le temps passe plus vite que ce qu'elle avait imaginé. Il passe plus vite qu'à une, déjà, lointaine époque où les secondes étaient des heures et les heures semblables à des jours. Elle essaye de ne jamais se souvenir de cette triste période. Elle a une nouvelle vie maintenant. Elle sourit rêveuse. Elle a su trouver avec le temps ce qui l'animait, ce que devait être son rôle auprès de son clan. Les lionceaux. C'est là sa place.
Un an. Un an déjà. Sharkan n'est plus. Sharkan est mort. Haki est revenu. La paix et la souveraineté du clan sont de nouveau en place.

Kimya a reprit sa place de nourrice ici aussi. Comme avant. Mais le rôle et le contexte sont différents. Maintenant elle ne fait plus que garder les petits, elle leur apprends un peu aussi mais pas beaucoup. Elle n'a plus du tout ce rôle de référent à avoir, à les éduquer, elle n'a plus de pression derrière elle, l'avenir des petits n'est plus aussi sombre que ce qu'il était pour les kulishas.
Kimya se sent heureuse. Aujourd’hui elle prends un peu de temps pour elle. Avec l'âge elle apprécie de plus en plus de s'en aller se balader sur les terres de Freeland. Elle aime y découvrir chaque jour la beauté qui s'y cache. Elle aime presque s'y perdre. Elle aime aimer ses terres.

Ce matin la lionne beige est allée vers le Sud sans raison particulière si ce n'est celle du plaisir de la ballade. Il y a un petit point d'eau. Elle en profite pour s'abreuver un instant et contempler l'eau scintillante. Son cœur n'a sans doute jamais été si léger. Depuis qu'il n'est plus là. Depuis qu'Haki est revenu. Parfois elle s'inquiète un peu pour les kulishas qui sont partis. Parce que même si elle n'était pas leur mère, elle les connaissait si bien et qu'elle s'était un peu attachée à eux. Alfa était si pur...Et Chinja si combattive...Si elle n'a jamais véritablement pu être mère, les kulishas lui auront permis de nourrir un peu cette partie là d'elle-même. Cette partie mère protectrice qu'elle a toujours. Parce que la vie ne lui aura pas laissé l'occasion de l'être véritablement, elle avait su combler le vide.

Quelqu'un est là. Kimya ne bouge pas. Elle écoute les pas se rapprocher doucement d'elle. Elle le reconnaît tout de suite ce grand lion noir. Zirak. Le chef des guerriers de Freeland. Il a fait partie des rebelles, de ceux qui les ont délibéré. Elle lui sourit avec douceur lorsqu'il arrive. Elle est petite, le pelage clair avec de grands yeux bleus, il est imposant de part sa musculature, il a le pelage sombre et un regard vert perçant. Tous deux sont bien différents dans le caractère et dans leur physique. Mais la différence importante peu à la nourrice. Elle est de ceux qui sont accueillants avec tous. Elle est de ceux qui sourient à tout le monde même aux étrangers. Elle est chaleureuse dans sa mélancolie. Le mâle s'excuse de son intrusion. Sa voix douce et apaisante lui réponds alors:


Mais vous n'avez pas à vous excusez. Cet endroit est autant à vous qu'à moi.

Parce qu'ils sont égaux. Différents mais égaux. Leurs deux attitudes sont aussi très différentes. Il est raide, strict, de marbre, sérieux. Elle est souriante, mélancolique, douce, ouverte à la discussion. D'abord il y a un petit moment de silence. Kimya n'est pas bavarde alors elle ne dit rien. L'imposant lion sombre prends la parole en premier. Juste quelques mots confus. Il semble hésitant. Puis il lui demande si il l'importune. La petite lionne tourne son doux regard vers lui. Elle veut l'inciter à continuer alors elle ajoute:

Pas le moins du monde. N'hésitez pas. Continuez. Vous pouvez me poser votre question sans crainte.

Elle sent que quelque chose se trame dans son esprit même si elle n'a aucune idée de quoi. Kimya a ce pouvoir là. Celui de pouvoir apaiser les esprits. Rare sont ceux qui ne l'apprécient pas. Parce qu'elle ne cherche pas à s'imposer. Elle est là et si jamais quelqu'un veut un peu de discution ou s'épancher, elle prête son oreille et ses avis volontiers. Jamais intrusive, elle reste polie et douce. C'était sans doute pour cela qu'elle est une bonne nourrice. Bonne mais pas idiote. Elle savait réprimander les petits chenapans avec une douceur et une fermeté étonnante. Loin d'être influençable, elle a ses propres idées mais n'est pas pour autant hostile à celles des autres. Elle n'était pas de l'avis de Chinja et Alfajiri, ni même de celui de Kamba à propos de Sharkan. Cela ne l'a jamais empêché de considérer ces lions là comme idiots ou impossible à apprécier. Elle les appréciait tous, pour différentes raisons, son avis divergeait différemment à chaque fois. Mais il lui semblait que jamais autant les lions avaient été du même avis depuis qu'Haki était revenu.
Elle n'avait rien dit de plus. Parce qu'elle n'avait rien à dire de plus. Elle n'était pas une bavarde du tout.

_________________

Image par Azari ! (Merci <3)
Rp avec Kamba et Masika/ Rp de fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1458-kimya-la-nourrice
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 58
En savoir +
MessageSujet: Re: Le monde a changé   Sam 23 Juil - 18:47

Rien n’est permanent, sauf le changement.

Zirak & Kimya

- Mais vous n'avez pas à vous excuser. Cet endroit est autant à vous qu'à moi.

Elle a raison. Zirak se sent bête, bête de se croire étranger sur ces terres qui, Kimya avait raison, lui appartiennent autant qu'à un autre. Il s'était battu pour elles, s'était montré prêt à verser son sang et à offrir sa vie. Pourtant, il ne se sent pas chez lui - et le voici qui tourne avec mélancolie le regard vers les montagnes se découpant sur l'horizon. Il avait toujours cru que les libérer de la tyrannie de Sharkan le rendrait plus heureux, que la fin de la guerre comblerait enfin le vide qui rongeait son coeur.
Mais il s'était trompé. Affreusement trompé. Et son erreur l'avait conduit là, près de ce petit point d'eau. Le Guerrier se sent seul, las, perdu. Il a l'impression d'avoir tout raté. La passion n'enflamme plus son âme comme autrefois, et son cœur semble battre au ralenti. Sa propre famille, retrouvée après tant d'années de séparation, lui semble étrangère. Même les montagnes semblent différentes... Il sourit, sarcastique, pensant qu'il aurait dû s'en rendre compte depuis bien longtemps. C'était à peine sorti de l'adolescence qu'il avait quitté son pays pour se mettre au service d'un Déjem en fuite - comment avait-il pu croire, pendant tout ce temps, que les choses seraient inchangées à son retour ?
Il avait été naïf, le grand lion noir. Idiot et naïf, comme un lionceau. Et, face à la douce nourrice, il se sent petit lionceau perdu - et il baisse les yeux, de honte et de confusion.

- Pas le moins du monde. N'hésitez pas. Continuez. Vous pouvez me poser votre question sans crainte.

Il ne comprend pas d'où vient toute cette tendresse. On dirait la voix d'une mère encourageant son enfant à dire ce qu'il a sur le cœur. De fil en aiguille, il en vient à penser à sa propre mère qui, du haut de ses douze ans, vit sans doute ses derniers jours. Il en va de même pour son père et, secrètement, Zirak ne cesse de remercier les Grands Esprits de leur avoir offert une vie aussi longue. Au moins ses deux parents avaient-ils pu le voir revenir de la guerre en vie, triomphant, promu. Mais jamais ils n'auront vu les petits-enfants qu'ils avaient autrefois espérés.
Au fond, qu'auraient-ils préféré ? Que leur fils parte à la guerre et en revienne Général ? Ou qu'il reste avec eux sous le joug de Sharkan, laissant la gloire et l'héroïsme à d'autres pour se consacrer à sa famille et construire la sienne... ?
Il se sent coupable. Malheureux. Déçu par la vie - comme si toutes les illusions de l'enfance qu'il gardait au fond de lui venaient seulement de se briser, bien trop tard. Pas à l'aube de la guerre, mais à sa fin. Etrange...
Il soupire et abandonne. Il laisse tomber sa façade droite et stricte - il n'a plus la force d'agir en parfait petit soldat. Alors, il pose sur Kimya un regard nouveau, plus chaleureux et nettement plus vrai.

- Je me demandais... Vous faites-vous à cette nouvelle vie ? Êtes-vous heureuse au sein de ce nouveau clan ?

Les Freelanders ont bien changé depuis la mort de Sharkan et ce clan, pourtant éternel, semble tout jeune. Mais si Zirak a du mal à se faire à la paix, nul doute que ses congénères l'accueillent à pattes ouvertes. Là où il s'ennuie, eux profitent du calme et de la tranquillité des Terres Libres. Du coup, il s'enfouit sous le travail et ne ménage pas les guerriers du clan, qu'il entraîne avec rigueur et discipline.

[Pardon pour le retard T^T Je suis consciente que je ne donne pas beaucoup matière à répondre, donc n'hésite pas à faire un post plus court, ça ne me dérangera pas le moins du monde~ ]
Le monde a changé

_________________

Design © IXsln | Kit © Nix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2843-zirakzigil-the-mountains-
avatar
MEMBRE - KIMYA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 242
En savoir +
MessageSujet: Re: Le monde a changé   Mer 10 Aoû - 19:45


Kimya sent bien que quelque chose tracasse le grand lion mais elle ne sait pas quoi, après tout comment le pourrait-elle ? Elle ne prétends aucunement avoir des dons ou quoi que ce soit du genre. Elle est une simple oreille attentive, une âme chaleureuse, un sourire doux et un regard tendre. On peut dire d'elle qu'elle est apaisante et réconfortante dans sa manière d'être. Si elle ne s'en rend pas compte c'est pourtant bien pour cela que les lions osent se confier à elle avec tant de simplicité, pas que ce soit vraiment courant, mais cela arrive parfois.

La nourrice sent bien que son esprit à elle est bien lui de celui du guerrier, mais ce n'est pas parce que l'on est différents que l'on ne peut pas échanger ou bien s'entendre. Elle est une lionne d'une grande ouverture d'esprit, peut-être même un peu trop...
Ses grands yeux bleus se posent sur Zirak avec tendresse. Quelque chose qu'elle a acquis avec le temps. Lorsqu'elle a réappris à vivre, lorsqu'elle est devenue nourrice, lorsqu'elle a du apprendre à prendre soin de ces petites boules de poils orphelines et sans avenir...Cet aspect-là de sa personnalité s'était vraiment accentué à ce moment-là de sa vie, sans jamais disparaître, au contraire. C'était comme si une petite part d'elle-même espérait apaiser tous les maux du monde grâce à cela, quand bien même cela était bien impossible.

Ce lion-là était tourmenté. C'était profond et cela se sentait facilement. Après sa première tentative pour entamer la conversation, elle essaya de le mettre plus en confiance, parce qu'il ne craignait rien avec elle. Elle détestait les commérages et rumeurs, et n'en était même pas au courant le plupart du temps.
Elle perçut le changement, lorsqu'il se tourna de nouveau vers elle après un soupir. Son regard s'était décrispé, il semblait plus réel. Il lui demanda alors si elle se faisait à cette nouvelle vie, si elle était heureuse. Elle eut tout de suite un sourire et d'un air mélancolique mais heureux, elle répondit :


Oh que oui. Je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse dans ma vie...Tout est si bien depuis qu'Haki est revenu...Tout est plus apaisé et paisible...Et les autres lions sont heureux aussi...Cela se voit.
Et puis Haki a eu la bonté de m'accepter en tant que nourrice. J'aime faire cela plus que tout au monde.


Donner d'elle-même. Etre là pour les autres. C'était son unique but. Son unique joie de vivre. Son unique raison de vivre en fait.
Mais elle sent bien que ce grand lion là n'est pas heureux dans cette nouvelle vie. Cependant elle ne veut pas être intrusive...


Je ne vois pas par quel moyen cet endroit pourrait plus parfait que maintenant.

Indirectement elle essaye de s'adresser à lui, qu'il se demande ce qui fait qu'il n'est pas si heureux que cela ici. Que lui manque-t-il ? Que voudrait-il de plus ? De mieux ?

_________________

Image par Azari ! (Merci <3)
Rp avec Kamba et Masika/ Rp de fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1458-kimya-la-nourrice

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Le monde a changé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde a changé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-