AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - CHINJA


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Ven 22 Avr - 21:11

The sky was pink and your skin was bluish



Chinja & Limau



On pourrait croire que les batailles endurcirent les personnes. C’est vrai que l’horreur de la guerre fait des ravages. La rage, le sang, la douleur prend le dessus. Tout ça ne nous rend plus nous-même, nous devenons sur le moment présent quelqu’un d’autre. Mais les batailles ne m’ont pas endurcie le cœur, au contraire elles m’ont affaibli…

Après avoir fui le champ de bataille je me suis planqué dans l’une de mes cachettes précieuse. Quand j’étais enfant j’aimais tellement sécher les cours d’entrainements pour vadrouiller dehors. Ces heures perdues à me balader me servent maintenant, je réutilise les cachettes que je m’appropriais étant gamine.

Je m’étais effondré physiquement par terre après être rentré dans une cavité entre deux rochers. J’étais fébrile, tremblante de tout mon corps, la vue floue et la respiration saccader. Mon corps étais meurtri, je porter sur le corps de nombreuses griffures qui saigner plus ou moins.

Il n’y avait pas que mon corps qui était meurtri, je l’étais aussi mentalement. Comment peut-on réagir lorsqu’on a tout perdu ? Le monde autour de moi venait de fondre d’un coup. Je me retrouvais sans foyer, sans souverain, sans amis sur lequel je pouvais compter. Comment vivre quand tout le monde te voit comme le méchant dans l’histoire et te tourne le dos ? Je ne pourrais plus vivre sur Freeland sans me faire chasser. Je ne parle pas de Prideland qui est lié amicalement avec Haki et sa ribambelle d’alliés.

Je ne sortis pas les premiers jours, trop apeurer de me faire choper par les sbires de Haki. La faim me tenailler le ventre mais ce n’était pas le plus dur. Le manque d’eau était vraiment la pire des tortures. Rapidement je me mis à sortir la nuit seulement pour m’abreuver et chasser quelques rongeurs. C’était le minimum vital.

...............

C’était le soir et cela faisait une semaine que j’étais exilé par le nouveau roi de Freeland. La douleur psychologique était toujours la même. Un mélange de colère et de peur. Parfois la rage me prenait et je me défoulais sur une motte de terre, en repensant à notre défaite. D'autres moments, je me recroquevillais dans ma planque, cachant mon visage sous mes pattes, tombant dans un puits noir de remords et de tristesse.

Ce soir, j’avais la langue pâteuse. J’avais soif et je n’arrivais à attendre que la nuit ne tombe entièrement pas pour sortir boire. Je sortis le bout de mon nez et humais l’air. Rien ne semblait dangereux dehors. Je sortait la tête, lançant un regard aux alentours tout en écoutant attentivement. Puis, dans un silence total je sortis entière et me dirigeais doucement vers le point d’eau le plus proche.

Arriver au bord de l’eau je me penchais en m’accroupissant pour laper le liquide revigorant. Après avoir bue à ma soif je me léchais les babines et attendis que l’eau arrêter d’onduler pour observer mon reflet. En plusieurs jours je ne me reconnaissais plus, je me creusais de partout par la faim. Je n’étais pas squelettique mais je n’avais plus mes formes pulpeuses, mon charme charnel et mon poil brillant. Je semblais vraiment mal en point. Cela me minait encore plus le moral de voir mon air sinistre. Je donnais alors un coup violent dans l’eau par un accès de colère.

Soudain j’entendis quelqu’un approcher. Je m’accroupis, cherchant à me faire la plus petite possible. Les oreilles plaqué sur le crâne, je lançais un regard totalement effrayé autour de moi. Ça y est ils m’ont retrouvée, je n’aurais pas dû sortir aussi tôt.



J'espère que cela te conviendra ♥️ Je reprend le rituel du gif postbadcouple What a Face




made by guerlain for epicode

_________________
Signature ©️ Jump' | Avatar ©️ Khassim
Images originales ©️ WaltDisney
Un rp's ? ♠️ Mon journal


Parole en #a76e5b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t730-chinja-la-manipulatrice
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
Localisation : FRANCE.

En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Dim 24 Avr - 16:28



    Limau marchait dans la savane, pensif. Tout allait si vite... Les rebelles avaient à peine eut le temps de panser leurs blessures que déjà Freeland était remit sur pieds. Sharkan était mort et tout rentrait lentement dans l'ordre, les lions reprenaient leur place sur les Terres libres. Enfin Freeland allait pouvoir porter son nom avec fierté et véracité. Oui, ils étaient libres, fiers et indépendants. Limau avait beau venir d'une terre lointaine, il se sentait concerné par la mentalité de Freeland. Peut-être que le Clan de ses ancêtres avait la même ? Peut-être qu'ils prônaient la liberté ? Il leva la tête vers les cieux, scrutant l'étendue bleue à la recherche d'un signe. Cela faisait déjà quelques temps qu'il n'avait pas entendu les voix de ses ancêtres. Lors de la bataille
    Le couronnement de Haki ne tarderait pas, et la nomination de Sabaru au poste de majordome non plus. Le jeune male était fier de son mentor, à qui ce poste convenait parfaitement. Il avait fini par le considérer comme un père, et un modèle de sagesse, et il était heureux de le voir atteindre ce rang. Il le soupçonnait d'ailleurs d'avoir rencontré une lionne, sûrement pas une Freelander car il s'éclipsait parfois le soir, pour aller la rejoindre, si les suspicions de l'ancien Kulisha étaient vraies. Il y avait Zirak aussi, à qui le jeune mâle avait laissé son piste de Chef des Guerriers. Il n'avait eu aucun mal à le lui céder, car lui même n'avait aucune idée de ce qu'il allait faire de sa vie désormais. Limau ne savait pas ce que Itan comptait faire, et lui même était un peu perdu. C'était en vérité la première fois qu'il faisait vraiment partie d'un clan, uni et structuré. Pour l'instant bien sûr, ce n'était qu'une ébauche d'organisation, mais petit à petit, Freeland reprenait des allures de royaume. Les Kulishas qui s'étaient enfuis avec Ekua n'avaient pas put être retrouvés, malgré les efforts des traqueurs. Tous voulaient les retrouver mais Limau était plutôt partisan de les laisser s'en aller. Même si avec Ekua rien n'était certain, le jeune mâle espérait que cette bataille avait été la dernière, et que les anciens partisans du Tyran ne reviendraient jamais. De toute façon, si ils essayaient de reprendre le contrôle, ils seraient bien vite neutralisés, car le peuple de Haki grandissait de jour en jour, de plus en plus de guerriers ou de voyageurs ayant participé à la rébellion rejoignaient leurs rangs, espérant pouvoir enfin connaître une vie paisible. Certains anciens partisans de Sharkan avaient reconnu l'autorité de Haki et avaient choisis de rester sur Freeland, pardonnés.
    Ainsi, tous se reconstruisaient petit à petit, certains fondaient une famille, d'autres se dévouaient à leur nouveau Clan. Et lui, Limau, était seul. La lionne qu'il aimait la seul avec qui il voulait construire quoi que ce soit étaient partie. Autrefois il se serait agit de Kisa, mais le temps était passé, et l'ancien Kulisha était tombé amoureux, oui, de Chinja. La fougueuse et brûlante lionne rouge avait beau avoir choisi un camp bien différent du sien, cela ne l'avait pas arrêté et il croyait encore en elle. Il la savait intelligente, et il espérait qu'elle se rende compte de ce que son Tyran avait fait d'elle.

    Il se dirigea vers les Montagnes Brumeuses, espérant la retrouver là-bas. Le soleil, qui avait été bien clément aujourd'hui, commençait à décliner vers l'horizon, et la nuit aller tomber d'ici une ou deux heures. Une lumière douce et rose/orangée guidait les pas de Limau à travers les herbes hautes. La brume habituellement caractéristique de ce lieu s'était évaporée au cours de cette journée ensoleillée, et en début de soirée il était facile d'y circuler. Avec un peu de chance, elle n'était pas partie trop loin, et il pourrait la rattraper. Il ne savait pas vraiment si elle avait suivi Ekua ou non, mais il lui semblait avoir comprit que les deux femelles ne s'appréciaient pas vraiment. Il en déduit donc que Chinja était seule, sans Clan ni compagnons de route. Il devait la revoir, lui reparler, essayer de la ramener avec lui... Il s'interrompit dans ses pensées quand il parvint à un point d'eau, caché entre deux vallées. C'est là qu'il la vit, tremblante, recroquevillée sur elle même, les oreilles plaquées sur la nuque. Elle semblait terrorisée, une peur sans nom se lisait dans ses yeux verts. La voir ainsi lui fendit le coeur. Malgré ses plaies, lui était devenu si large, si musclé, son pelage était si luisant... Elle faisait peine à voir, là, ayant perdu toute ses formes de lionne, son éclat rougeoyant, son charme tant apprécié parmi les Kulishas. C'était cela qu'elle était devenue, une vagabonde, une fugitive destinée à fuir au moindre bruit suspect. Limau s'approcha d'elle, doucement, pour ne pas l'apeurer. Lorsqu'il fut assez près, sa voix grave retentit :
    « Chinja. » Son regard rouge rubis était à la fois inquiet et bienveillant, et il tentait de la rassurer. « C'est moi. »

_________________

Let me make you dream


(c) NSAI (c) IXSLN
Limau combat Ekua en #FBDB9A
DC de Tahani, Nawapa et Waasi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t619-limau-rebelle-freelander
avatar
MEMBRE - CHINJA


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Lun 25 Avr - 21:02

The sky was pink and your skin was bluish



Chinja & Limau



Le lion s’approchait de moi. Je paniquais totalement, me voilà prise dans un piège. J’eus l’impression que tout tourner autour de moi, comme si la terre s’ouvrait en deux sous mes pattes. J’entendis la personne dire mon nom. Suivit d’une voix rassurance, grave, que je connaissais que trop bien. « C’est moi ».

Alors, lentement, je levais les yeux vers le mâle. J’ouvris légèrement la bouche. Oui, c’est lui. Je n’arrivais pas à y croire. Après ce qui s’est passé lors de la guerre je pensais qu’il ne voudrait plus me revoir alors pourquoi affiche-t-il un air inquiet à mon égard ? Il ne semble pas m’en vouloir ? Je ne comprends pas la situation actuelle. Tellement d’émotion surgissaient en moi mais je me forçais des refoulés pour ne pas par aitre encore plus faible que je ne le suis déjà.

Je me relevais doucement, me tenant face à lui, bien droite, montrant alors ma silhouette qui me creuser peu à peu par l’apport de nourriture minimum que je me laissais manger. C’est stupide mais je me punis ainsi, ayant manqué à ma tâche, j’ai déshonoré ma personne par mes multiples échecs. Je me devais avoir de m’infliger cette douleur pour me sentir mieux.
Comme si je n’arrivais toujours pas à croire que le seul mâle qui me connaît depuis mon enfance se tenait en face de moi, je dis doucement, comme à moi-même, son nom.

-Limau …

Qu’est-ce que je pouvais bien lui dire ? Je n’allais pas m’excuser d’avoir choisi le camp qui me semblait le plus juste. Je n’avais pas à le faire, de plus ma fierté me l’interdisait. Cependant nos regards semblaient en dire plus que de simples paroles. Je pouvais voir dans ses iris rubis qu’il semblait tellement inquiet et bienveillant à mon égard. Quant à moi, mes prunelles émeraude étaient devenues brillantes. Le simple fait de le voir, j’eus l’impression d’oublier tous mes problèmes. Je n’avais qu’une envie c’était d’un contact, chaud et doux, depuis bien trop longtemps je n’ai pas eu d’affection que je commençais à en perdre la notion du mot.

Je n’avais plus qu’à faire preuve de bonne figure. Gardant alors la tête haute je lui lançais d’un ton moqueur :

-toutes mes félicitations !

De l’ironie ? De la colère ? Loin de là, du fair-play, cacher sous un masque. Le problème avec Limau c’est que j’ai du mal à me cacher sur mes multiples facettes et je ne parierais pas sur le faire qu’il n’ait pas deviné que je ne lui en voulais pas d’avoir gagné cette longue guerre.




made by guerlain for epicode

_________________
Signature ©️ Jump' | Avatar ©️ Khassim
Images originales ©️ WaltDisney
Un rp's ? ♠️ Mon journal


Parole en #a76e5b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t730-chinja-la-manipulatrice
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
Localisation : FRANCE.

En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Mer 27 Avr - 9:44



    Elle le félicita, sans ironie mais au contraire avec une sincérité que Chinja tentait de cacher, trop fière. Limau lui sourit, avec une certaine gratitude. Après tout ce temps, ces quelques années à apprendre à la connaître, à l'apprivoiser, le lion clair avait fini par savoir reconnaître les mimiques, les manies, et surtout les humeurs de la fougueuse lionne. Elle avait beau, aussi fière qu'elle était, tenter de cacher ses failles, ses hontes et ses chagrins, l'ancien rebelle savait déchiffrer et lire dans ses yeux verts. Il s'avança vers elle, le regard bienveillant, et lui offrit une étreinte sincère, attendue depuis trop longtemps. Il entoura ses épaules de sa crinière et posa sa patte avant rassurante sur le dos de Chinja. Les yeux fermés, il la serra contre elle, comme il aurait aimé le faire depuis des années. Il finit par reculer, et plaisanter :

    « Tu t'es bien battue... Mais je reste le meilleur. » Il lui sourit avec délice. Il faisait référence à leurs vieux combats d'adolescents, lorsque chacun essayait de surpasser l'autre. À l'époque, Limau était encore un Kulisha à part entière, et finissait son entraînement de guerrier de Sharkan. Tout semblait si loin désormais... Cette ère avait beau être révolue, et tant mieux, le mâle beige éprouvait une certaine mélancolie à l'évocation de celle-ci. Non pas que le règne du tyran et de ses partisans lui manquait, mais c'était surtout sa jeunesse, son insouciance qu'il aurait aimé retrouver, ne serait-ce que quelques instants. Le temps passait si vite... Il reprit, plus sérieux : « Tu n'as pas suivi Ekua ? » Il rentra dans le vif du sujet, déterminé à sortir Chinja de cette mauvaise passe. Il n'était pas question qu'elle reste ainsi, affaiblie et perdue. Lorsque ses babines s'arrondirent pour laisser sortir le nom d'Ekua, ses yeux reflèterent un instant la haine qu'il éprouvait à l'égard de la vipère. Il donnerait beaucoup pour pouvoir écorcher la chair pourrie par l'ambition de la lionne brune. Il était assez content que Chinja n'ai pas suivie la garce qui avait servi de Reine à Freeland durant tout ce temps. Il avait cru entendre et comprendre par leurs regards que les deux femelles ne se portaient guère dans leurs coeurs, et il connaissait assez Chinja pour savoir que même si elle avait été sa Reine, si elle ne l'appréciait pas, il n'y avait rien à faire. La voir ainsi seule confirmait la théorie de Limau, et il était certain qu'il ne courrait pas le risque de voir débarquer de derrière les bosquets le reste des Kulishas exilés, mais il attendait de l'entendre de la bouche de la lionne rouge.

_________________

Let me make you dream


(c) NSAI (c) IXSLN
Limau combat Ekua en #FBDB9A
DC de Tahani, Nawapa et Waasi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t619-limau-rebelle-freelander
avatar
MEMBRE - CHINJA


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Mer 27 Avr - 17:47

The sky was pink and your skin was bluish



Chinja & Limau



Le mâle s’approchait de moi. Après mon dernier combat que j’ai durement mené dans les rangs de Sharkan, le seul souvenir du contact avec quelqu’un d’autre était la peur. Je pris sur moi pour le laisser s’approchais jusqu’à toucher mon pelage. Limau me fit alors une étreinte, non busque et maladroite, mais douce et chaude. Sa crinière me donnait une vague de chaleur sur le cou et l’épaule. Je sens alors sa patte se posait sur mon épaule. J’eus un sursaut par ce contact inattendu. Cela fait bien trop longtemps que je n’ai pas reçu d’affection. Je fermais les yeux et posais ma tête contre le mâle et lâcha un long soupiré. Que c’était bon de revoir Limau s’en avoir à te battre.

Puis limau recula. Je regardais avec intensité dans ses yeux, comme si le contact avec le mâle venait de redonner de la vie en moi. Il dit alors que je m'étais bien battue mais qu'il rester le meilleur tout de même. J'ouvris grand la bouche, choquer de ce qu'il venait de dire. Mais voyant qu'il rigolait, je souris et français les sourcils et vient lui donner un coup de patte sans méchanceté, sur le poitrail. Puis il devient sérieux et me demanda, de bute en blanc pourquoi je n'avais pas suivi Ekua. Mon visage s’assombrit et ma bouche laissa échapper une flopée de mots non réfléchie, dit sous l'impulsion.

-Déjà, d’un, parce que cette garce je ne peux pas la supporter, ensuite, de deux, car elle a trahi son propre clan pour sauver sa petite gueule, bien trop sale pour être celui d’une reine.

Je déversais toute ma colère dans mes mots car ses derniers jours ne n’avaient plus vraiment la force de le faire par la violence. J’avais l’impression d’en vouloir à la terre entière quand je repenser à tout ça. Pourquoi Sharkan n’a pas vu que sa compagne n’était pas digne d’être sur un trône ? Comment avait-il pu supporter une lionne qui ne l’aimait pas vraiment ? Trop de questions à son sujet tourné dans ma tête jusqu’à m’en donnaient le tournis. Je posais alors une patte sur mon crâne et fermai les yeux. J’attendis et la sensation de tournis se dissipait en douceur.

-Je ne l’ai pas suivi car je me suis sentie trahie lorsque je l’ai vu s’enfuir comme une trouillarde. J’ai alors préférez-m’enfuir seule, de mon côté…

Je fis une légère pause, laissant le silence parler à ma place. Ces derniers jours je m’étais vraiment seul. Je fuyais toute présence en me cachant car je ne suis plus la bienvenue nul par, Sharkan avait tellement de clan à dos.

-Je n’ai plus de foyer, nul par où aller … je sais plus quoi faire Limau.

Même si j’essayais au mieux de garder une voix souple, on pouvait entendre ma peur, une peur froide et profonde qui me prenait les entrailles.

Je n’avais pas envie d’entendre que j’avais fait le mauvais choix en suivant Sharkan, pour moi c’était le bon choix et je le pense encore. Ce n’était pas lui le problème dans le clan. Non ce que j’avais envie c’est que Limau reste à mes côtés et que plus rien ne nous sépare. C’était étrange mais c’était vraiment ce que je souhaitais. Mais je sais bien que cela est impossible et c’est bien pour cette raison que je taisais mes pensées sur le sujet.




made by guerlain for epicode

_________________
Signature ©️ Jump' | Avatar ©️ Khassim
Images originales ©️ WaltDisney
Un rp's ? ♠️ Mon journal


Parole en #a76e5b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t730-chinja-la-manipulatrice
avatar
MEMBRE - CHINJA


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Mer 13 Juil - 8:26

( Up )

_________________
Signature ©️ Jump' | Avatar ©️ Khassim
Images originales ©️ WaltDisney
Un rp's ? ♠️ Mon journal


Parole en #a76e5b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t730-chinja-la-manipulatrice
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
Localisation : FRANCE.

En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Ven 12 Aoû - 9:21



    Chinja se raidit à l'évocation du nom de la bien connue garce de Freeland. Limau imaginait bien que le caractère de feu de la belle ex-Kulishas n'avait effectivement pas du faire bon ménage avec la prétention et l'égo surdimensionné d'Ekua.

    « Déjà, d’un, parce que cette garce je ne peux pas la supporter, ensuite, de deux, car elle a trahi son propre clan pour sauver sa petite gueule, bien trop sale pour être celui d’une reine. Je ne l’ai pas suivi car je me suis sentie trahie lorsque je l’ai vu s’enfuir comme une trouillarde. J’ai alors préférez-m’enfuir seule, de mon côté… Je n’ai plus de foyer, nul par où aller … je sais plus quoi faire Limau. »

    Toute la haine que la rouge avait pour la Reine déchue se déversait dans ces mots, toute cette colère qu'elle avait accumulée en elle. Elle finit par se dévoiler un peu plus et exprimer sa solitude, comme il était rare de voir Chinja le faire. Limau n'aimait pas la voir ainsi, démunie, perdue, et il aimait encore moins ce sentiment d'impuissance, voir de culpabilité, qui montait lentement en lui. Si elle n'avait plus de foyer aujourd'hui c'était certainement à cause des mauvais choix de Sharkan, lui qui s'était mis tant de lions à dos en tentant d'imposer son dictat par la terreur et l'oppression. Les Kulishas en étaient le parfait exemple, ils n'étaient que des orphelins qui avaient été conditionnés et formatés pour la guerre et même si ils s'étaient crus pleinement libres de leurs choix et simplement loyal à leur roi, ça avait été bien plus complexe que cela. La loyauté avait surpassé leur individualité, et aujourd'hui que tout était fini, la plupart se retrouvaient seuls, sans but, sans identité. Ils n'avaient vécu qu'à travers le régime tyrannique qui avait pris fin à la mort de Sharkan.
    Pourtant, lorsqu'il voyait celle qu'il aimait ainsi, Limau aurait voulu que les choses se passent autrement. Il s'en voulait de ne pas avoir réussi à lui faire entendre raison plus tôt. Mais il ne regrettait pas le combat qu'il avait mené aux côtes des rebelles, quelques temps plus tôt. Ils avaient détruit l'illusion dans laquelle vivaient les Kulishas, et si certains s'étaient enfuis derrière Ekua, il espérait de tout son coeur que les orphelins retrouveraient une vie simple et apprendraient à profiter de leur existence comme ils auraient du le faire depuis leur naissance. Lui même ayant été un des premiers Kulishas, il connaissait ce qu'ils avaient connu, il savait ce que Sharkan leur avait inculqué. Mais pour une raison ou pour une autre, la magie n'avait pas opérée sur lui.
    Ce que la lionne disait était vrai, il n'y avait aucun Clan que Sharkan ne s'était pas mis à dos et qui pourrait accepter la femelle rouge. Il baissa la tête vers Chinja et planta son regard de rubis dans celui de la lionne.


    « Je te protégerais si il le faut. » Il ne voulait pas qu'elle croie qu'il la prenait en pitié. Il la savait forte, plus forte que toutes les autres femelles qu'il avait jamais rencontrées. Il voulait simplement la soutenir, lui dire que... : Tu pourras trouver en moi le soutien que tu souhaites. Je serais toujours là Chinja, sache le. Il baissa la tête. Je... J'aurais voulu te sortir de là avant, tu sais... » Il avait l'impression d'avoir manqué quelque chose. En combattant pour les rebelles il avait été certain d'offrir enfin la liberté que Freeland méritait, mais quand il en voyait aujourd'hui les conséquence sur le corps amaigri, dans les yeux vides, dans la voix tremblantes de la lionne pour qui son cœur s'était si souvent serré... Il avait l'impression qu'il aurait put faire mieux, que les choses auraient put être différentes. Il y a Outland peut-être, même si j'ai entendu que Sharkan se les était eux aussi mis à dos, le principe de leur Clan est tout de même de recueillir les exilés. J'espère qu'ils serront assez malins pour reconnaître une vraie guerrière quand ils te verront. Il lui sourit avec malice. En partant à Outland, Chinja serait loin, bon trop loin à son goût. Si tu veux, reste à la frontière de Freeland, je viendrais te voir tout les jours. Je connais un passage qui relie l'intérieur des terres et les Montagnes, je... Il s'interrompit. Il y a tant de choses qu'il aurait voulu lui dire plus tôt, tant de choses qu'il aurait voulu qu'elle sache. Avant tout cela, il fallait qu'il éclaircisse un point.

    « Chinja... Il inspira doucement et s'assit devant la femelle. Il se sentait adulte, mature, et il était temps de mettre les choses à plat avec son amie d'enfance. Je crois que je t'aime... Non, en fait j'en suis sûr. Il se reprit. Il ne dévia pas les regard et resta plongé dans les iris émeraudes de la jolie lionne. Je sais que ça a été compliqué, mais aujourd'hui que c'est terminé... Sache le. Tu as toujours énormément compté pour moi. » Par ''compliqué'' il faisait évidemment référence à tout ce qu'ils avaient traversé, leur séparation due à leurs opinions différentes, le combat pour Freeland où ils s'étaient opposés... C'était comme si tout avait été mis en œuvre pour les séparer. Malgré tout, le jeune lion avait continué de garder dans son coeur une place pour Chinja, la belle, la rouge, l'effrontée Kulisha.

(DÉSOLÉE.)

_________________

Let me make you dream


(c) NSAI (c) IXSLN
Limau combat Ekua en #FBDB9A
DC de Tahani, Nawapa et Waasi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t619-limau-rebelle-freelander
avatar
MEMBRE - CHINJA


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   Jeu 18 Aoû - 12:36

The sky was pink and your skin was bluish



Chinja & Limau



Les mots réconfortants de Limau viennent. Il me dit alors qu’il me protégerait s’il le fallait. Que je pouvais trouver en lui le soutient que je pouvais souhaiter. Il me dit aussi qu’il aurait voulu me sortir de là avant. Je n’étais pas d’accord avec lui sur le sujet mais nous savons tous les deux que chacun ne sera jamais d’accord avec l’autre sur ce sujet-là. J’ai défendu mes idées et j’ai perdu, lui a gagné. Mais je n’avais plus la force de lutter et maintenant c’est de l’histoire ancienne.

-Je sais, ne parlons plus de ça maintenant.

Dans ma voix on pouvait entendre que je ne lui en voulais pas de ne pas m’avoir suivi dans mes idéologies. Limau se mit alors à chercher des solutions pour moi. Qu’il y avait Outland, terres qui recueillent les exilés. Je trouvais ça tellement touchant venant de lui, il semblait tellement attentionner avec moi, lorsque tout va mal je sais que je peux compter sur lui, l’instant présent en est la preuve. Mais l’idée ne m’enchantez pas, je n’avais pas envie d’aller si loin, des terres Freeland et de lui.

-Je n’aurais pas le courage d’aller jusque là-bas, ma vie est ici...

Le mâle me dit alors que si je voulais je pouvais rester sur les frontières Freeland et qu’il viendrait me voir tous les jours par un passage qu’il connaît. Ses paroles donnaient envie, chacun de ses mots était rempli d’espoir. Cela me remit alors du baume au cœur. Ce lion que j’affectionnais plus que qui conque semblait vouloir dire quelque chose de très important car il inspira doucement après avoir dit mon nom.

-Oui ?

J’attendis, suspendu à ses paroles. Il reprit rapidement pour dire alors qu’il m’aime, ses yeux plonger dans les miens. Mon cœur se serrer un peu plus dans ma poitrine décharnée et mon visage exprimer alors de l’étonnement. J’ouvris la bouche m’apprêtant à dire quelque chose mais les mots ne me viennent pas. C’était bien la première fois qu’il me disait cela. C’est quelque chose ne nous nous disions jamais malgré l’attachement que j’avais envers lui je ne m’étais jamais attendu à ce genre de parole.

Limau reprit comme quoi cela avait beau été compliqué, aujourd’hui c’était terminé, et que j’avais toujours compté pour lui. Il est vrai que maintenant il n’y avait plus d’obstacle entre nous maintenant que la guerre à cesser. Nous avions grandi ensemble, nos idées nous ont séparés. J’ai dû me battre contre lui, envahie par la rage je l’avais fait sans hésitation, prête à le blesser pour on roi. Mais aujourd’hui je ne permettrais aucun roi à me battre de nouveau contre lui. Je me mis alors à sourire, gagnant un peu de vie dans le regard.

-Limau … Si avoir mal au cœur quand je suis loin de toi, si penser à toi avant de m’endormir et si sentir des papillons dans le ventre quand je te vois c’est ça être amoureuse alors cela fait bien longtemps que je le suis.

Je n’ouvrais jamais ainsi mon cœur et mes sentiments à quelqu’un, Limau sera surement le seul et unique à en avoir le privilège. Je tendis le cou et touchai de ma truffe la sienne tout en ferment les yeux. Ce contact me rassurait, il était bien là, cela n’était pas un rêve, tout était réel. Je profitais du moment sans savoir si cela dura quelques secondes ou des minutes. Je reculais la truffe et rouvris les yeux pour revoir ses yeux rubis que je connais si bien.

Je ...je pense que je vais cependant partir.

J’avais sortie cela du but en blanc la voix faible et le regard triste. Ce n’était pas un choix mais une obligation. Je me devais de partir, ici tout le monde connais mon visage, je suis recherché comme étant une redoutable guerrière Kulishas qui menace la vie de Freeland. Je repris vite la parole pour atténuer la dureté de mes précédents mots :

-Ne t’inquiète pas je vais revenir, j’ai juste besoin d’aller quelque part où personne ne voudra me tuer en me voyant. J’ai besoin de me vider l’esprit, nettoyer tout ce qui s'est passé et je n’y arriverais pas en restant sur Freeland. Ne croit pas que ce choix m’enthousiasme, non il me brise le cœur, j’ai envie de rester auprès de toi …

Je continuais de le regarder droit dans les yeux, je me sentais coupable. À peine retrouver je nous inflige le sort de nous quitter de nouveau. Je m’attendais à une réaction de sa part qui se rapprochait de la frustration, de la tristesse ou alors de l’incompréhension avec de la colère.




made by guerlain for epicode

_________________
Signature ©️ Jump' | Avatar ©️ Khassim
Images originales ©️ WaltDisney
Un rp's ? ♠️ Mon journal


Parole en #a76e5b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t730-chinja-la-manipulatrice

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|   

Revenir en haut Aller en bas
 
The sky was pink and your skin was bluish |Pv - Limau|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Skin Interface
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» skin d'interface?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-