AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 L'ami Morty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: L'ami Morty   Ven 15 Avr - 0:23

Réservé à Kodjo
(Risque d'apparition d'Isaiah comme tout RP avec Khajiit)

Précisions contextuelles: Après que Khajiit ait rencontré Kuoza, Zeke et Uzazi. Kuoza a soigné la blessure d'Isaiah, qui est encore en convalescence. Le duo squatte toujours Prideland, et Khajiit profite de la faiblesse du lion pour s'amuser dans maintes escapades...

Les choses allaient décidément de mieux en mieux.
La blessure d’Isaiah allait en s’améliorant – Kuoza avait fait un travail merveilleux. Et même si le comportement du lion et celui de Zeke n’avaient pas été des plus exemplaires, l’entrevue ne s’était pas si mal déroulée. En fin de compte, malgré les réticences des deux mâles, la douceur et l’entrain des femelles avaient fait en sorte que l’apprentie guérisseuse mène sa mission à bien. Ainsi, Kuoza avait été le miracle que le duo attendait depuis plusieurs mois déjà.

Le lion était toujours en convalescence – même s’il se sentait mieux, Khajiit s’échinait à le maintenir tranquille. La paix et l’abondance de Prideland allaient en son sens et incitaient le mâle à en abuser, mais l’hyène n’ignorait pas à quel point il voulait la garder près de lui. Plus les jours s’écoulaient et plus Isaiah faisait des manières quand elle décidait de partir. Khajiit n’était plus aussi craintive qu’avant et, après toutes ses pérégrinations, elle avait l’impression d’être sur son propre territoire.

Aujourd’hui encore, elle avait laissé son lion seul pour profiter de cette nouvelle liberté. Le quitter n’avait pas été facile, mais elle avait trouvé les mots justes qui l’avaient convaincu – enfin, convaincu était un bien grand mot, Khajiit n’était pas dupe. Isaiah commençait à être mécontent de ses escapades, elle s’en rendait bien compte : mais qu’y pouvait-elle ? Elle adorait courir dans la savane des lions ! D’ailleurs, quand elle en croisait de loin et que ceux-ci la repéraient également, ils ne la chassaient pas. Ils la regardaient de loin, lui adressaient un petit signe de tête poli et, pour les plus aimables, lui souriaient en échangeant quelques banalités. On ne lui posait pas de question, comme si on supposait naturellement qu’elle était une hyène d’ici. C’était comme si… comme si la présence d’une hyène en ces terres n’était pas si étrange. Comme si elles avaient le droit d’être là.

Au moins Khajiit pouvait-elle rapporter des informations utiles à son ami. Comme celles que lui avaient révélées la vieille lionne rencontrée lors de cette après-midi d’orage… Pensive, la tachetée s’arrêta parmi les herbes pour tourner la tête en direction du territoire des gens de sa race. La lionne lui avait dit comment s’y rendre. Elle avait vu Kuoza et Zeke y aller. Elle savait qu’une meute entière des siens y vivait… et pourtant, jamais encore elle n’avait osé y pénétrer.

Soudain bien calme après son énergie habituelle, elle leva le museau pour humer l’air. Elle n’était pas très loin de ses comparses. Une douce et faible odeur de soufre voyageait avec le vent. Khajiit reconnut immédiatement la senteur qui lui rappelait tant la maison… Comme si la maison était là-bas, en direction des terres hyéniques. Alors, doucement, elle fit un pas, puis deux, vers cette terre qui l’appelait encore et encore.

Elle ne savait pas ce qu’elle y trouverait. Elle ne savait pas ce qu’elle voulait y trouver. Et elle ne savait pas ce qu’elle ferait une fois qu’elle l’aurait trouvé. Pourquoi allait-elle là-bas, sinon pour succomber à une vile tentation ? Elle aurait dû rester près de son lion, lui être fidèle et lui chercher de la nourriture pendant qu’il se reposait, comme d’habitude. Mais non. Khajiit partit d’un petit galop coupable en direction de son paradis, espérant y retrouver Kuoza, jetant de temps à autre de rapides regards angoissés par-dessus son épaule, comme si elle craignait d’y trouver l’ombre d’un lion qu’elle avait l’impression de trahir…

Elle courut jusqu’à arriver en des terres plus sèches et nettement moins marquées par l’odeur des félins. Le contraste était étonnant. Khajiit n’avait décidément plus envie de s’arrêter ni de revenir en arrière. Un large sourire étira ses babines et, la tête haute, elle emplit ses poumons d’une grande bouffée d’air. Elle y retrouva l’odeur familière du soufre et des gaz dangereux, celle des pierres couvertes de cendre et de la lave séchée. Elle avait l’impression d’être revenue des années en arrière et de se trouver à Sable Rouge… ce qui lui donnait un arrière-goût amer.

Secouant énergiquement la tête, elle se débarrassa bien vite des pensées négatives et continua son chemin, se montrant plus prudente à présent. Elle marchait d’un pas lent et, observatrice, scrutait le moindre rocher de son regard de flamme. Le terrain était assez égal, hormis pour la grosse colline du sommet de laquelle s’échappaient quelques volutes de fumée… Khajiit renifla, sentit un courant d’électricité la parcourir et bondit prestement sur une souche d’arbre mort toute proche. Instinctive, elle avait encore une fois laissé son corps décider de ses actions à sa place. Jetant un coup d’œil derrière elle, elle vit qu’à l’endroit même où elle s’était trouvée quelques secondes plus tôt, une crevasse s’était ouverte. Le sol n’était pas stable et s’effritait au moindre contact… Exactement comme à Sable Rouge.

Son sourire s’agrandissant, l’hyène descendit de son perchoir et continua sa progression d’un pas guilleret. Elle était née dans ce genre d’endroit, elle savait où marcher et quand bondir pour éviter d’être estropiée. Elle se sentait invincible dans ce territoire dangereux où ces lions patauds laisseraient facilement la vie – elle se prenait pour une experte, comme si elle était déjà chez elle.

La tête et la queue hautes, elle se prit bien vite à jouer avec le sol. Elle s’amusait des trous se créant sous ses pattes, se fichant pas mal d’être engloutie vivante si le sol venait à gagner. Intrépide, téméraire, la belle bondissait de roche en roche, de trou en trou, se fichant pas mal de ses alentours et des gens qui pourraient voir son manège. Mais, au bout d’un moment, elle fut bien obligée de reprendre son souffle et c’est en riant joyeusement qu’elle arrêta ses galipettes pour se reposer un moment. Bien campée sur ses quatre pattes, haletant beaucoup, et un large sourire fendant son visage, elle laissa enfin son esprit se concentrer sur le reste du monde… pour se rendre compte qu’elle n’était plus vraiment seule.

Un rieur se tenait non loin. Les deux êtres se fixèrent un moment, de l’incrédulité dans le regard. Était-il là depuis longtemps ? Avait-il observé sa séance de jeu ? Khajiit n’en savait évidemment rien. Mais, tandis qu’elle le regardait, elle se souvint de l’instabilité du sol de lave et une pensée fit irruption dans son esprit.


- Attends, euh… s’écria-t-elle en direction du mâle. Bien sûr, elle ne connaissait pas son nom. M- Elle faillit l'appeler Machin, mais se ravisa assez vite en se disant que c'était très impoli. Morty ! se rattrapa-t-elle à tout hasard, jugeant sans doute qu'un surnom tout juste inventé lui irait mieux. Morty, bouge pas ! C’est dangereux !

S’il avait vu son manège, alors il comprendrait de quoi elle parlait. Sinon, eh bien tant pis pour lui.

_________________
Fiche & Demande de Rp & Rapport

Design & Kit © IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2564-khajiit-laughing-out-loud
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 70
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Ven 15 Avr - 19:17

Un large sourire s'esquissa sur son visage incrédule. Des paillettes de souffres croquaient l'air et s'amplifiaient en un tas dans la cavité de ses poumons.

La terre semblait s'être éteinte sur ce lieu depuis tant de lustres et pourtant elle semblait animée par une entité bien présente. Hésitant entre chacun de ses pas, il faisait la moue à chaque mouvements. Par un souci de désaccord, la fidèle compatriote d'aventure de Kodjo, lui servant accessoirement de sœur jumelle, n'eût point envie de l'accompagner, comme si un aimant insaisissable la postait toujours au même camp. Des roulements de légers cailloux déchira ses oreilles. Il secoua son échine et vit, à seulement quelques pas de lui, une de ses semblables sauter comme un chiot en manque de péripéties sur cette terre autant fragile soit-elle, risquant à tout moment d'arracher son corps à la vie pour glisser indéniablement dans le corps du gouffre. C'est alors qu'il fut surpris de sa frénésie et de sa vivacité et s’esclaffa au fond de lui, dans un chuchotement presque tendre qu'elle était immature et inconsciente. Son regard suivait les courbes de la hyène, ne se lassant pas de la regarder sauter de part et d'autre et jouant presque avec fierté et tentation avec la mort. Devait-il la prévenir ? Il semble qu'elle sait ce qu'elle fait. Soudainement la téméraire s'arrêta net dans des souffles courts brûlant de gloussements, elle haletait dans des souffles rauques et disgracieux. A son insu, le regard de la belle mordu celui du Nain. Son cœur, prit de peur, s'encra dans un rire typique de son espèce, restant tout de même muet contre sa volonté. A vrai dire, il ne savait plus pourquoi il riait mais ce dégradé de joie, de surprise et de peur lui faisait trembler les muscles et cogner les os. Le sol trempé de sentiments semblait tout de même ardent de lave...


- Attends, euh… s'écria la mystérieuse hyène à son égard, qui semblait bredouiller des fragments de mots. M- Morty ! elle semblait à la fois amusée et effrayée. Morty, bouge pas ! C’est dangereux !

Dangereux ? Kodjo secoua son corps. Dangereux ?! Le Nain semblait à la fois mécontent et nerveux des quelques bribes de paroles que lui avait adresser la Téméraire. Dangereux ?! Car ce n'est qu'en cet instant fatidique qu'elle se rend compte que ce champ de mine est dangereux ? Un bon d'élan de sarcasme s'encra dans son corps trapu. Tentant tant bien que mal de se contrôler et de se dire qu'elle venait sans doute de s'en rendre compte à l'instant même. Le souffre pleurait au dessous de leurs pattes. Sa peau commençait à lui brûler.

- Malgré le fait que ce soit un soucis d'ignorance, je doute que vous ne soyez assez vive d'esprit pour comprendre que ce lieu n'est point des plus paisibles et sécurisés de notre territoire, ma chère. (t'es pas une flèche quoi :X)

Sa voix dégoulinait de douceur et de sarcasme et pourtant, c'était contre sa volonté. Il ne lui voulait que du bien...

HRP:
 

_________________
©️ Sheria
Sheria siffle comme la Vipère en Tomato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Ven 15 Avr - 21:40

Le sourire de Khajiit s’estompait peu à peu.
Le mâle n’avait pas l’air de réagir comme elle l’espérait. Elle aurait aimé qu’il tombe dans son piège – car c’était bel et bien une blague supposée le faire paniquer afin qu’elle puisse en rire – mais il ne bougea pas d’un poil. A la place, il prit de grands airs pour lui répondre d’un ton qui ne lui plut pas, mais alors pas du tout.


- Malgré le fait que ce soit un souci d'ignorance, je doute que vous ne soyez assez vive d'esprit pour comprendre que ce lieu n'est point des plus paisibles et sécurisés de notre territoire, ma chère.

Ses yeux se firent perçants, prêts à y empaler l’insolent sur-le-champ. Mais pour qui se prenait-il ? Elle n’était pas étrangère au sarcasme et à l’hypocrisie, ni à la méchanceté doucereuse dont faisait preuve cet inconnu. Elle aurait aimé qu’Isaiah soit là pour lui faire payer cet affront. Mais le lion se reposait loin d’ici – elle laverait son honneur d’elle-même. Et, au fond, c’était beaucoup plus plaisant.

Un nouveau sourire vint étirer ses babines. Un sourire sombre, froid, qui donnait l’impression de servir plus à dévoiler ses crocs qu’autre chose. Pas une once de joie ou d’espièglerie ne brillait au fond de ses pupilles de flamme, et Khajiit s’avança vers l’étranger. Elle ne craignait pas la terre, car elle savait qu’il y avait peu de chances d’en être victime si on y marchait avec respect – sans toutes les galipettes qui l’avaient amusée, en somme.

Elle n’y croyait toujours pas. Il la prenait pour une imbécile et parlait comme un bourge – non, comme un lion-- non ! Comme une lionne. Comme une de ces nombreuses pimbêches qu’elle détestait tant. Il était temps qu’il soit remis à sa place – elle en avait bien le droit vu qu’il n’était, au fond, qu’un mâle.


- Je te sauterais bien à la gorge pour m’avoir parlé sur ce ton… lâcha-t-elle froidement en une sombre menace. Puis, levant un peu la tête pour baisser un regard dédaigneux sur lui : … si seulement elle dépassait un peu plus du sol.

Elle eut le réflexe de vouloir cracher – à terre ou sur la figure du mâle – mais n’en fit rien. A la place, elle lui jeta un regard noir et passa à côté de lui pour continuer son exploration du territoire des hyénidés. Elle ne comptait pas lui parler plus longtemps : ce malotru ne méritait pas son attention, et si elle devait passer la journée avec une hyène, autant que ce soit avec Kuoza ! Elle lui lâcha cependant ces derniers mots, qui sonnaient plus comme un conseil pour l’avenir que comme une réelle menace :

- On fait pas son caïd quand on fait moins d’un mètre.

Car il était réellement assez petit. Bien sûr, il était naturel pour Khajiit de rencontrer des hyènes plus petites – premièrement, parce qu’elle était une femelle, et deuxièmement, parce qu’elle était une femelle de Sable Rouge. Les hyènes de là-bas étaient en général plus grandes et plus fortes que celles de la Terre des Lions.

HRP:
 

_________________
Fiche & Demande de Rp & Rapport

Design & Kit © IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2564-khajiit-laughing-out-loud
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 70
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Sam 16 Avr - 2:22

La grande hyène lui crochait des regards noirs imbibés de haine.

- Je te sauterais bien à la gorge pour m’avoir parlé sur ce ton… puis elle baissa la tête : … si seulement elle dépassait un peu plus du sol. On fait pas son caïd quand on fait moins d’un mètre.

Kodjo se retourna le museau. Comment pouvait-elle s'adresser de cette manière ? Avait-elle vraiment besoin de ne juger que par le physique ? Un flux glacial lui parcouru l'échine.


- On ne récolte que ce que l'on sème. Pourtant je ne me rappelle pas avoir planté des ignares dans le coin. Il savait qu'il y allait un peu fort et s'en voulut presque. Mais des blessures du passé étaient encore assez vives pour lui torturer l'esprit.

- Il suffirait d'un peu de malice de votre part pour comprendre que sortir un jour où les nuages pétillent de gouttes sur une terre infecte est une mauvaise idée. Il inspira avant de continuer, le regard croquant à pleines dents la hyène. Non pas que je vous juge très chère, mais d'après votre posture - arrêtez-moi si je me trompe - vous n'êtes pas d'ici, ce qui expliquerait ce comportement narguant l'insouciance. Je me trompe ? Il glissa sa tête vers ses pattes, ancrés fortement dans le sol. Son coeur dégoulinait de haine et de tristesse. Une larme manqua de perler sa joue. Il releva la tête dans une insouciance presque inavouable et hocha son regard vers le ciel charbonné :

- Je crains que le temps se gâte. Tu ferais mieux de t'abriter au lieu de me fixer avec ce regard mort... Kodjo s'étonna d'avoir tutoyer cette demoiselle hyène, qui malgré elle, ne pouvait qu'imposer le respect de par sa grande taille. Mais à ce moment précis, à ce moment bien à lui ce fut son coeur qui parla. La hyène entière qui se complétait en lui parla enfin. Il crispa son visage vers un semblant de grotte et secoua son cou vers elle : Allez, viens, je pense que ça va gronder. On aura tout le temps de continuer nos sottises un autre jour.
Tandis que Kodjo se dirigea vers la cavité rocheuse le ciel se déchira au dessus d'eux, bousculant l'éternelle entité sombre en éclair blanc éclairant ainsi toute la plaine. Comme si de rien était le Nain continua son chemin, se souciant presque de la Géante qui traînait le pas derrière lui.
HRP :
 

_________________
©️ Sheria
Sheria siffle comme la Vipère en Tomato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Sam 16 Avr - 16:27

Elle commença à reprendre sa route, mais elle eut à peine le temps de faire quelques pas que déjà, l’autre l’arrêtait de nouveaux mots mal intentionnés.

- On ne récolte que ce que l'on sème. Pourtant je ne me rappelle pas avoir planté des ignares dans le coin.

Elle se stoppa net, mais ne se retourna pas. Les oreilles pointées vers l’avant, le regard fixe, elle décida de ne pas lui dévoiler son visage. Etrangement, elle ne se sentait pas aussi haineuse qu’elle aurait dû. Une esquisse de sourire se dessina subtilement sur ses babines. Celui qui se tenait derrière elle était décidément une vraie hyène. Une sale bête qui ne connaissait pas assez bien le respect. Mais elle lui apprendrait.

- Il suffirait d'un peu de malice de votre part pour comprendre que sortir un jour où les nuages pétillent de gouttes sur une terre infecte est une mauvaise idée.

Elle leva discrètement les yeux au ciel. Bien sûr, il était couvert – mais quoi de plus normal pour une Saison des Pluies ? Elle détestait cette période de l’année, mais elle devait bien apprendre à faire avec. En tout cas, ce n’était pas ça qui allait l’empêcher de faire ce dont elle avait envie.

- Non pas que je vous juge très chère, mais d'après votre posture - arrêtez-moi si je me trompe - vous n'êtes pas d'ici, ce qui expliquerait ce comportement narguant l'insouciance. Je me trompe ?

Elle se retourna finalement vers lui, l’observant d’un œil mauvais. Il avait l’air assez penaud malgré ses paroles venimeuses. Khajiit ignorait tout de ses véritables pensées, mais ça n’allait pas l’empêcher d’agir en petite princesse.

- Je suis en effet bien loin de ressembler aux freluquets d’ici… vu que je suppose que les hyènes d’ici vous ressemblent. Ce n’était pas tout à fait vrai, étant donné que Zeke avait tout d’un bon guerrier. Mais ce petit-là devait avoir été délaissé par la nature, et il ne trouvait rien de mieux à faire que d’insulter les autres à tout-va. Ha. Jaloux. Mais si je joue avec la mort, c’est qu’elle est ma tendre amie depuis bien, bien longtemps. Son début de sourire s’effaça pour laisser place à un sérieux qui ne lui ressemblait pas. Sa voix s’était faite plus sombre, plus mystérieuse – car c’étaient de bien obscurs événements qu’elle évoquait là. Khajiit n’avait pas l’habitude de blaguer à ce propos, mais quand on n’a pas le choix…

- Je crains que le temps se gâte. Tu ferais mieux de t'abriter au lieu de me fixer avec ce regard mort…

Elle haussa la tête, nullement impressionnée par cette soudaine familiarité. Elle n’avait pas plus peur de la pluie que de la terre sous ses pattes. De plus, la plaine semblait regorger d’abris – elle n’aurait aucun mal à trouver une cavité quelque part…

- Allez, viens, je pense que ça va gronder. On aura tout le temps de continuer nos sottises un autre jour.

Elle fut honnêtement un peu surprise de cet abandon. En effet, un échange de piques entre hyènes était un véritable combat, un défi entre rieurs. Mais le mâle venait, aux yeux de la tachetée, d’accepter sa défaite. Elle n’en fut pas pleinement satisfaite, mais elle se radoucit tout de même. Elle aperçut la grotte désignée par le courtaud et décida de l’y suivre… mais quand le premier éclair de l’orage déchira le ciel, ses peurs primaires la reprirent. Elle sursauta violemment et se précipita au galop vers l’abri, bousculant violemment le mâle au passage. Même si son intention n’était pas de le blesser, elle ne se rendit pas compte dans sa panique qu’elle l’avait percuté. Elle se contenta de foncer au fond de la grotte juste avant qu’un rideau de pluie ne s’abatte subitement sur le sol desséché de la plaine.

Elle se tapit au fin fond de la cavité rocheuse, couchée à plat ventre dans un lit de cendre et de poussière. L’odeur du soufre était plus forte qu’avant, mais c’était pour elle une odeur rassurante. Pourtant, cette senteur la terrifiait en même temps – et si la foudre frappait un arbre mort ? Et s’il s’enflammait ? Et si le gaz tout proche prenait feu et propageait les flammes tout autour d’elle ?

Dans sa terreur, la pauvre Khajiit oublia tout de son compère. Elle se mit à trembler doucement et se recroquevilla sur elle-même pour enfouir son visage sous son ventre et cacher les larmes qui commençaient à se former au coin de ses yeux.

_________________
Fiche & Demande de Rp & Rapport

Design & Kit © IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2564-khajiit-laughing-out-loud
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 70
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Ven 22 Avr - 20:01

En ce moment même, Kodjo était petit, grognon et trapu. Affligé par la course affolée de sa congénère il fut prit d'une immense compassion qui le mettait presque mal à l'aise. L'air était lourd et il haletait avec discrétion. Il déchirait la glaise vers la cavité et s'approcha de son inconnue avec lenteur. Elle était recroquevillée au sol cru, museau enfouie sous un bras et agrippé au ventre. Elle fournissait ses larmes au creux de sa fierté. Kodjo n'était pas assez bête pour la croire insensible et se dirigea vers elle, bien au fond de la grotte :

- Hm. Ca va aller ?
il marqua une longue pause.

Elle doit se dire que c'est un goujat, un malotru qui s'intéresse aux demoiselles en pleurs. Or, c'est exactement ce que Kodjo ne voulait pas. Il s'installa à quatre, cinq pas de la Géante. Truffant par moment le dos de celle-ci et tentant maladroitement de la faire gesticuler un peu.

- Dans tout les cas, si tu as besoin de moi... Je serais là.
supposa-t-il en désignant l’extrémité de la cavité.

Un premier éclair éclata puis un second. Un bal de percussions brisa le ciel en plusieurs symphonies et chaque secousses étaient intense.

_________________
©️ Sheria
Sheria siffle comme la Vipère en Tomato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Jeu 5 Mai - 22:59

- Hm. Ça va aller ?

La réalité la frappa de plein fouet. Elle se souvint soudain de sa récente rencontre, et elle sentit tous les muscles de son corps se crisper à l’approche du mâle. Il garda néanmoins une distance respectueuse et, au fond, Khajiit lui en fut reconnaissante. Il y eut un bon moment de silence inconfortable, mais la tachetée ne tenta pas de le briser – terriblement stressée, elle tentait tant bien que mal de se calmer.

- Dans tous les cas, si tu as besoin de moi… Je serai là.

Elle ne répondit toujours pas, le visage caché sous une patte. Mais le tonnerre gronda plusieurs fois tandis que de terrifiants éclairs déchiraient le ciel et, soudain, comma par magie, Khajiit changea de place. Du fond de la grotte, elle apparut juste derrière le rieur, collé à lui, dans la même position que précédemment. On aurait dit qu’elle s’était téléportée… Mais Khajiit, à ce niveau de stress, était capable de véritables prouesses de rapidité.

Boudait-elle toujours ? Oui, un peu, bien qu’elle n’en veuille pas plus que ça au mâle de lui avoir manqué de respect. C’était normal, c’était souvent ainsi que s’abordaient des hyènes qui ne se connaissaient pas. Rapport de force, de dominance. Des animaux.

Inconsciemment rassurée par la chaleur de son compagnon d’infortune, elle réussit enfin à séparer ses babines pour prononcer quelques mots mesquins.


- Moi c’est Khajiit. Et toi, Morty ?

Elle allait garder ce surnom si bien trouvé. Souriant doucement, elle redressa la tête mais resta couchée.

_________________
Fiche & Demande de Rp & Rapport

Design & Kit © IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2564-khajiit-laughing-out-loud
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 70
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Lun 9 Mai - 18:28

- Moi c'est Khajiit. Et toi, Morty ?

Le nain souffla pendant un long moment. Comme avec une certaine lassitude. Son petit corps trapu se fatiguait vite et il peinait à respirer.

- Kodjo. Ou Le Nain, bien que ce soit un poil péjoratif. Il sourit. Après tout, ce n'est pas si faux.

Kodjo tenta de se rapprocher de sa nouvelle camarade avec hésitation. Puis après tout c'est une hyène, rien de mal à tout cela. Il ne pouvait pas se voiler la face. Cette demoiselle craignait l'orage. Le Nain déposa son museau sur le garrot de la Géante.

- Tu sais, cela faisait longtemps qu'une nouvelle rencontre se voit capable de me retourner l'esprit. J'entends par là qu'en quelques fragments de temps tu as été capable de me fait rire, me faire presque grogner avant de me rendre compatissant.


Son regard était flou. Il frotta sa petite joue contre le flanc de Khajiit.

- Pour une nouvelle, tu as fait une arrivée de reine.


Ses paupières se fermèrent tandis qu'il avait un souriant béant sur le visage.

_________________
©️ Sheria
Sheria siffle comme la Vipère en Tomato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   Ven 13 Mai - 8:41

La réponse avait l’air d’avoir du mal à sortir, et Khajiit tourna vers le mâle un regard interrogateur et curieux et des oreilles attentives. Son nom était-il si terrible que ça ?

- Kodjo. Ou Le Nain, bien que ce soit un poil péjoratif. Après tout, ce n'est pas si faux.

Oh, craignait-il qu’elle se moque ? Il avait raison, dans ce cas. Un large sourire mesquin fendit le visage de la demoiselle, que cette discussion distrayait de l’orage à la perfection. Elle tenta de se retenir d’éclater de rire mais ne put masquer quelques gloussements amusés. Oui, Kodjo était assez petit, mais rien de bien grave – néanmoins, c’était sans doute là l’excuse parfaite pour ceux qui cherchaient à l’embêter.
Il se coucha lui aussi et vint poser sa tête sur elle, ce qui ne la dérangea pas le moins du monde ! Avec ce climat-là, elle était prête à accepter n’importe quoi, et la familiarité ne l’avait jamais vraiment dérangée. En sa qualité de hyène, Kodjo était déjà son ami, et ce malgré la joute verbale qui venait d’avoir lieu.


- Tu sais, cela faisait longtemps qu'une nouvelle rencontre se voit capable de me retourner l'esprit. J'entends par là qu'en quelques fragments de temps tu as été capable de me fait rire, me faire presque grogner avant de me rendre compatissant. Elle sourit une nouvelle fois, fière d’avoir marqué son esprit. Pour une nouvelle, tu as fait une arrivée de reine.

Elle leva le museau, un poil orgueilleuse, son sourire mesquin toujours plaqué au coin des babines. Elle, une reine ? Mais bien sûr ! Morty était décidément bien clairvoyant. Partout où ils passaient, Isaiah et elle laissaient une trace – mais d’habitude, le lion était plutôt le coupable. Pour une fois que c’était d’elle dont on se souvenait… Elle était aux anges !

- Il faudra que tu t’y fasses, haha ! C’est l’effet Khajiit, ça !

Et elle lui dévoila toutes ses dents dans un sourire espiègle. Elle commençait à bien l’aimer, le Kodjo ! Oui, les flatteries fonctionnaient sur elle à la perfection. Vile, vile petite rieuse…

- Tu fais partie de la meute ?

Elle savait que Kuoza et Zeke n’avaient pas mentionné son nom ni révélé leur rencontre à leur meute, et elle n’avait donc pas l’intention de les citer non plus. S’ils préféraient la garder sous silence, elle respecterait leur choix. Pour sa part, elle se fichait un peu qu’on la connaisse ou non – de ce que lui avait dit la vieille lionne Pridelander, la matriarche tachetée était tout sauf mauvaise. Elle ne représentait donc pas une menace, et Khajiit serait d’ailleurs ravie de faire sa connaissance ! Que la meute apprenne qu’une hyène solitaire – enfin presque – arpentait leurs terres ne la dérangeait donc nullement.

_________________
Fiche & Demande de Rp & Rapport

Design & Kit © IXsln
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2564-khajiit-laughing-out-loud

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: L'ami Morty   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ami Morty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La crise de Morty
» Lesson n°1: How not to be Charlie [pv Morty]
» Sinon quelqu'un est chaud pour remplir des dossiers ? [PV : Isa et Morty]
» Perdu dans les livres (Pv Morty)
» Mes désirs font désordre ? (Morty)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-