AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Forever trusting who we are (SADAKA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 100
Localisation : France. (TLS)

En savoir +
MessageSujet: Forever trusting who we are (SADAKA)   Dim 28 Fév - 14:23


    Waasi avait du mal à se rendre compte que Samekh était parti. Vivre sans son père était assez compliqué, puisqu'elle avait passé la plupart de sa petite enfance auprès de lui et de sa famille, sur la Lande des Sans-Terres. En fait, elle ne parvenait pas à se dire qu'elle ne le reverrait plus jamais, elle nourrissait encore, l'espoir fou qu'un jour elle pourrait à nouveau s'enfouir dans sa crinière brune, jouer avec ses grosses pattes griffues, écouter les leçons, les histoires et les légendes qu'il leur racontait.
    Le départ de Massempo aussi avait été compliqué a digérer. Elle n'avait plus le droit à sa caresse affectueuse sur le dessus de la tête lorsqu'elle revenait voir sa mère sur Outland. Désormais, Tadji et Waasi n'avaient plus de puissante figure masculine à laquelle se raccrocher. Chombo Hiki, peut être, pourrait endosser ce rôle ? Seul le temps le dirait.

    Elle marchait au bord de la Rivière au Crocodile, ce cours d'eau boueux qui formait une frontière avec Prideland. Non loin de là, elle aperçut une silhouette qui lui parut familière. Elle sourit largement lorsqu'elle reconnut Sadaka, le fils de Kuzali. Cela faisait quelques mois qu'ils ne s'étaient pas vus, puisqu'elle était retournée vivre sur Outland avec sa maman et lui avait fait de même sur Prideland. La dernière fois qu'ils s'étaient vus c'était lors de la guerre contre les Nyeusis, puisque les lionceaux de la famille des Rouges + Kuzali étaient restés auprès d'Ishana sur la Lande. Il lui avait un peu manqué, et Waasi en était la première étonnée. Non pas qu'elle ne tienne pas à lui, mais simplement qu'elle n'avait pas l'habitude de ressentir un manque envers quelqu'un d'autre qu'un membre direct de sa famille. Bon, bien sûr ce manque n'était absolument pas comparable à celui qu'elle éprouvait pour Samekh ou Massempo, mais tout de même, revoir sa silhouette sombre lui réchauffa légèrement le coeur. Elle bondit à sa rencontre, et de sa voix aïgue mais douce, elle l'interpella :

    « Sadaka ! Elle lui sourit à pleins crocs. Comme à chaque fois qu'elle éprouvait une émotion, positive ou négative, les oreilles de Waasi se tournèrent vers le bas. C'était un tic qu'elle avait depuis très jeune, et qui semblait lui coller à la peau. Ça faisait longtemps... Si un bref tremblement dans sa voix trahit sa tristesse par rapport aux récents événements, elle toussota et se ressaisit rapidement. Je suis contente de te revoir. Tu va bien ? » Ses yeux rouges détaillaient le regard doré de son ami.

_________________
Waasi compte bien marquer les mémoires en #825936 .

signa (c)IXsln ; avatar (c)Prince Voldy
Merci à Kumpa et Sabaru qui me redimensonnent et s'occupent de mes images, moi la pas douée, je sais pas ce que je ferais sans elles What a Face


Dernière édition par Waasi le Mar 1 Mar - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2216-waasi-welcome-to-the-new-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   Lun 29 Fév - 21:15


    Le soleil avait bercé la savane de sa lumière et c’était, comme à son habitude, aux aurores que Sadaka avait quitté le rocher de la fierté. Aujourd’hui bel adolescent, il se sentait encore plus à l’étroit. Son corps en changement avait ses avantages comme ses inconvénients. Il ne s’était certes pas réveillé ainsi changé mais il avait du mal a appréhender ce buste imposant, ses lourdes pattes et le fait qu’il prenait bien plus de place… Cela dit, ça n’était pas pour lui déplaire. Il se forgeait le corps tant désiré et celui ci répondait à merveille à ses attentes. Oui, le félin était élancé et puissant, et faisait tâche paris les jeunes de son âge - et ce encore plus que d’habitude. Loin de là de parler de son pelage, ça tout le monde le savait, mais il dépassait tout le monde en carrure et en taille, en impressionnant plus d’un. Il avait bien changé et le bambin qu’il était faisait pâle mine devant ce nouveau visage fort et fier. Il courait dans la pleine, libre comme l’air, faisant la course avec les gazelle, effrayant les vautours. Il se sentait bien ces derniers temps, et ce nouveau corps en était la principale raison. Tel le papillon, il voyait de plus en plus le bout du tunnel face à cette éclosion en cours. Il se savait beau et imbattable, plus rien ne pourrait barrer sa route, et il s’en voyait plus que satisfait.

    Tel un dandy, il s’exhibait à la savane. Bien entendu, il ne se le serait pas tellement permis face aux pridelander. Bien que de nature un peu prétentieuse, là où il n’avait pas encore sa place, il savait faire tête basse - ou en tout cas, éviter de trop bomber le torse. Oui, car mine basse, c’était un grand mot. Il détestait qu’on le regarde de travers, mais il ne baissait plus la tête face aux doutes de ces congénères. Non, il avait décidé de prouver au monde qu’il valait la peine, et ça n’était pas en leur donnant tant d’importance qu’il allait y arriver. Le jeune mâle s’avançait au fur et à mesure que, dans le ciel, le soleil suivait sa course. Depuis qu’il était arrivé sur Prideland, il ne s’était pas encore aventuré en dehors des frontières, non pas par peur mais tout simplement car le royaume était vaste et il fallait du temps avant d’en avoir fait le tour. Mais aujourd’hui c’était différent, il se voyait doté d’une énergie nouvelle et prête à l’aventure. Il décida donc de monter vers le nord, s’approcher d’Outland. Non pas qu’il ait une envie particulière de s’y promener, mais Ishana lui manquait, peut être allait-il la croiser et… surtout… admirer la bête qu’il était devenu. Excité par cette idée et fantasmant la réaction de sa cousine, il accéléra le pas. La dite terre des exilés n’était pas à côté.

    Après quelques heures, il arriva enfin au lac au roi face auquel il décida de s’abreuver un peu afin de reprendre la route. La marche le fatiguait moins à présent et il pouvait se permettre de tels efforts sans trop en souffrir sur la longueur. Une fois quelques gorgées d’eau ingérées il se remit en marche pour atterrir dans un endroit sale et boueux. La lande était peu charmante mais là c’était… de la bouillasse. Il ne put s’empêcher de grimacé quand, aussitôt, il se fit alpaguer au loin. L’adolescent fit volt face pour découvrir la mine enjouée de Waasi. Ca faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu - elle non plus d’ailleurs - et en était ravi. Bien qu’il déteste au plus au point son frère Tadji, il entretenait avec la princesse de très bons rapports. Ca n’était pas sur Ishana qu’il était tombé mais ça n’était pas mal non plus.

    Elle semblait tout d’un coup bien petite par rapport à lui, cela dit, elle avait bien grandit et se transformait également. Sa moue était moins enfantine, bien qu’agrémentée d’un sourire de gosse, et son corps plus robuste. La jeune lionne avait l’air également très heureuse de voir le lion ébène rôder dans le coin. Il répondit à son sourire et lui dit :

    « Moi aussi Waasi je suis très heureux de te voir ! Je vais bien oui et toi ? Que… que fais tu là ? » Il savait bien que c’était ses terres à elle, mais de là à trainer toute seule dans cet endroit aux recoins douteux, ça n’était pas très normal. Elle semblait vive mais dans ces yeux brillait une lueur triste. Sadaka savait très bien qu’elle avait récemment perdu son père, et bien que les rapports que ce derniers entretenait avec le fils des Kuzali n’était pas des plus amical, le jeune lion se doutait que ça ne devait pas être chose facile. De là à comprendre, c’était un autre débat. Lui n’avait jamais connu de figure paternelle, à quoi bon la pleurer aujourd’hui ? Non, il ne comprenait pas la peine de Waasi, mais si elle voulait lui en parler, il serait attentif.

    Il ne s'approcha pas trop de la petite, peu friand de contact physique - hormis avec sa mère. La laissant faire, telle une enfant docile, le premier pas.



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 100
Localisation : France. (TLS)

En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   Mar 1 Mar - 13:40


    Plus elle se rapprochait de Sadaka, plus elle se rendait compte à quel point il avait grandi et changé. Le jeune lionceau était devenu un imposant adolescent, dont les sombres épaules déjà bien larges témoignaient des origines titanesques. Si il n'avait qu'à peine deux ans, sa crinière brune commençait déjà à prendre place autour de sa nuque, de son poitrail. Sa musculature s'était également développée, des muscles noueux avaient fait leur apparition sous le poil ras du lion, donnant un indice sur la silhouette colossale que le mâle arborerait certainement à l'âge adulte. C'est avec une certaine envie que la petite regardait Sadaka ; elle aussi voulait changer et devenir plus grande et plus forte !
    Ces constatations poussèrent Waasi à se demander si elle aussi avait changé. La petite n'était pas encore adolescente mais ne tarderait pas à entrer dans cette période si particulière. En y regardant de plus près, la silhouette de la princesses s'était légèrement affinée et allongée. L'aspect un peu bouffi que lui conférait son duvet d'enfant avait totalement disparu, et elle arborait un poil court et bien serré. Ses hanches et ses épaules s'élargiraient bientôt, et elle gagnerait chaque jour en force et en grâce. Elle avait juste hâte de pouvoir courir plus vite, frapper plus fort, et enfin avoir un corps vif et fougueux a disposition pour s'amuser le plus possible. Malgré tout cela, il lui restait encore un peu de temps avant d'y être et pour l'instant elle devait presque se tordre la nuque pour regarder Sadaka dans les yeux.

    « Ça va aller. Elle baissa un instant les yeux et regarda ses pattes. Elle parlait au futur, comme pour le rassurer. Finalement, elle essayait de se rassurer elle même. Ce qu'elle vivait aujourd'hui n'était sûrement qu'un avant goût des épreuves qu'elle aurait à surmonter, et elle refusait de se laisser abattre. Pourtant ce ne serait pas si facile. C'est étrange, de ne plus voir Samekh ni Massempo. Waasi ne développa pas plus; elle n'avait pas envie d'embêter le fils de Kuzali avec ses histoires. Discuter avec lui lui changerait sûrement les idées, surtout que cela faisait quelques temps qu'ils ne s'étaient pas vus. Ce qu'elle faisait là ? Hé bien j'essayais de m'éloigner un peu de l'agitation d'un Clan. Être seule, parfois, c'est mieux. Elle lui sourit doucement. Et toi alors ? Tu es retourné sur Prideland avec ta mère ? Comment ça se passe là-bas ? » Waasi ne savait pas vraiment comment se comportait Sadaka avec sa mère, elle le savait assez forte tête mais elle n'avait vraiment jamais fait attention aux relations que le sombre et la dorée entretenaient. Elle se doutait que cela pouvait être assez compliqué, que ce soit par rapport au nouveau compagnon de Kuzali ou par rapport à la naissance des nouveaux Princes de Prideland. Elle ne savait pas comment Sadaka s'intégrait dans ce nouveau monde, si il s'entendait bien avec les Pridelander, si ses relations avec Kumpa et sa famille étaient cordiales ou non. Connaissant le caractère de son ami, la petite s'attendait à tout.

_________________
Waasi compte bien marquer les mémoires en #825936 .

signa (c)IXsln ; avatar (c)Prince Voldy
Merci à Kumpa et Sabaru qui me redimensonnent et s'occupent de mes images, moi la pas douée, je sais pas ce que je ferais sans elles What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2216-waasi-welcome-to-the-new-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   Sam 5 Mar - 14:51


    Waasi baissa soudain la tête, le regard un peu triste. Ca va aller disait-elle. Il lui souhaitait de tout coeur. Ne plus avoir Samekh à lui jeter des regards mauvais ne manquait pas tellement à Sadaka, mais il se doutait bien que pour Waasi c’était dur d’avoir perdu son père et son grand père en même temps. Cela dit, la formulation intriguait Sadaka. Ne plus les voir, était-ce alors juste la bizarrerie de voir ses repères disparaitre ou lui manquaient elle réellement ? Bon, c’était peut être un peu tordu, mais l’amour et la famille ne sont pas forcément corréler… Il décida de ne pas trop s’attarder là dessus car il savait que dans le cas de Waasi, ça n’était pas vrai. La jeune femelle avait aimé son père et l’aimerait encore, même de là où il était. Surtout qu’elle non plus ne semblait pas vouloir en dire plus. Elle changea assez rapidement de sujet, avouant qu’être seule lui faisait du bien. A ce niveau là, ils étaient semblables. Les lions étant des animaux de groupe, il était assez rare qu’un s’en aille pour vivre une vie de solitaire - il savait bien que ça existait, mais le clan était très important pour tous, parfois peut être trop…

    « Oui nous somme… allé sur Prideland. » Oui retourné n’était pas le bon mot, en tout cas pas pour lui étant donné qu’il n’y avait jamais été. « Cette terre est vaste et reprend vie jour après jour. Puis tu as surement entendu parlé du fait que maman a de nouveaux petits. » Waasi étant héritière, elle devait surement en avoir entendu parlé. De plus, tout le monde était assez vite au courant quand les grands rois d’ici se voyait offert de beaux héritiers. Cependant il ne put s’empêcher de perdre un peu son regard dans le lointain. Il ne soupirait plus à présent, mais le temps passait parfois lentement lorsqu’il s’agissait de grandir et de devenir plus tolérant, plus souple. Sadaka avait encore du mal à se faire à tout ça et tant d’attente le faisait douter : y arriverait-il un jour ?

    « C’est étrange là bas, c’est différent de la Lande, mais je crois que Kuzali y est heureuse alors j’en suis heureux. Moi je m’entraine beaucoup car j’aimerais devenir Gardien afin de lui faire honneur. » Il ne parlait de ça à personne, il n’en avait même pas encore parlé à sa mère, mais Waasi était extérieure à tout ça, puit il pouvait bien un peu exprimer son excitation par rapport à ça. Il avait l’impression que c’était ce qui lui convenait le mieux pour enfin gagner sa place dans un clan qui l’avait trop longtemps rejeter.

    « Mais toi Waasi, raconte moi. Tu sais, tu peux parler de ta peine si tu en as, je suis bonne oreille. Et si tu n’en as pas envie, je comprends aussi, mais je peux t’écouter si tu en ressent un jour le besoin. Je ne sais pas si je serais de bon conseil étant donné que je ne peux ressentir et comprendre ta peine mais… n’ai pas peur. » Pas besoin d’ajouter que lui niveau paternel, c’était quand même particulier, Waasi l’avait bien comprit. Puis il n’avait pas envie d’en faire des tonnes, mais peut être que ce rôle de princesse l’empêchait de parler de ses doutes afin de faire bonne figure face à un peuple encore fragile. Pour clore, il était en plus drôle de voir Sadaka offrir une patte amicale, à croire que ce rôle de grand frère lui permettait d’être plus tendre envers ceux pour qui il éprouvait de l’affection…



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 100
Localisation : France. (TLS)

En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   Lun 25 Avr - 8:32

(Désolée du retard DD:)

    Prideland... Si ces terres d'une beauté incontestable attisaient l'admiration et le désir de beaucoup de lions, Waasi, elle, se sentait bien chez elle. Outland lui convenait, et encore plus depuis que le Champs Herbeux leur avait été accordé. Les proies y revenaient peu à peu, et l'atmosphère lugubre bien connue aux terres des exilés s'en allait doucement. La petite princesse était donc bien contente de vivre là-bas, et contrairement à la plupart des lionceaux, n'avait pas forcément le désir de voyager. Si elle aimait explorer les différents territoires de la terre des Lions, c'était uniquement dans le but de tout savoir sur ces Clans, d'associer chaque terre à son Clan, d'en apprendre toujours plus sur les lions qui vivaient ici.
    Sadaka évoqua la naissance des trois Princes héritiers de Prideland, Ahva, Azaan et Awena. Waasi ne les avait jamais rencontrés, mais sa curiosité à leur égard grandissait de jour en jour. Après tout, l'amitié entre leurs parents était si forte que eux ne pouvaient que s'entendre n'est-ce pas ? La petite lionne avait hâte de les voir.

    Gardien ? Waasi pencha doucement la tête sur le côté. Sadaka avait l'air très motivé et déterminé à en devenir un, alors était-ce un grade spécial, un rang attribué à certains guerriers ? Elle savait le grand mâle intelligent et fort, et elle le croyait capable de tout. Alors devenir un de ces... Gardiens, aux yeux de la petite, ne serait pas une épreuve difficile pour le lion. Maintenant que Massempo et Samekh étaient partis, Waasi n'avait plus de figure masculine à laquelle se raccrocher. Bien sûr, il y avait sa mère, mais elle ne pouvait combler le vide laissé par les deux grand mâles qu'avaient étés le grand-père et le père de la princesse. Sadaka était donc désormais un des seuls mâles, avec son frère bien aimé, qu'elle respectait et dont l'avis comptait pour elle. Pourtant, elle ne les admirait pas vraiment, elle n'admirait plus personne. Car plus le temps passait, plus le caractère de Waasi tendait à aller vers la désinvolture, la débrouillardise, la petite voulait tout savoir faire toute seule, sans aide. Elle avait hâte de devenir grande et de pouvoir faire sa loi, faire ce qui lui plaisait quand il lui plaisait. De surcroît, elle devenait de plus en plus observatrice, rusée, et commençait déjà à laisser paraître des tendances manipulatrices. Elle gardait bien sûr un profond sens de l'honneur, inculqué par ses parents, mais elle semblait commencer à prendre goût à la tromperie et à la stratégie.

    « C'est quoi un Gardien ? » demanda-t-elle, intriguée.

    Sadaka fit alors preuve d'une certaine tendresse et d'une bienveillance qui lui étaient rares. Waasi baissa légèrement la tête, un peu gênée. Elle n'aimait pas avoir besoin des autres, elle se sentait faible. Sa maman lui avait souvent dit qu'il n'y avait rien de honteux à avoir besoin de l'aide des autres, à se faire assister ou soutenir, mais la petite lionne n'aimait pas cela, elle se sentait vulnérable et dépendante, alors qu'elle rêvait de force et de liberté. Elle releva les yeux vers Sadaka :

    « Je n'arrive pas à me rendre compte qu'ils ne reviendront jamais. Elle se détourna de lui, un air triste collé au visage. Mais... Samekh, je... Elle leva le regard vers le mâle sombre, désolée. Je crois que je lui en veut beaucoup. Et à Kuzali aussi... Il ne voulait pas blesser le lion, qu'elle savait fortement attachée à sa mère, mais elle n'attaquait vraiment pas la lionne dorée. Ce n'était pas sa faute, au fond. Mais, jeunes, Tadji et Waasi n'avaient pas cherché à comprendre plus. Le père s'était suicidé pour Kuzali. Directement, leur colère s'était porté vers elle mais également vers leur feu père, qui les avait en quelques sortes, trahis. La chose était bien évidement différente, mais pour les deux petits qui n'avaient pas encore deux ans, le chemin s'était fait ainsi dans leurs têtes. Il a laissé maman toute seule, avec deux enfants et un trône sans même la prévenir. Pour soi-disant venger ta mère. Les larmes vinrent se glisser au bord de ses yeux rouges mais elle les retint. Je ne sait même pas ce qu'il voulait venger en faisant ça ! Elle tourna la tête, gênée de croiser son regard accusateur. Elle aimait beaucoup Sadaka, elle ne voulait pas lui faire de mal, elle ne voulait pas qu'il lui en veuille. Elle était si jeune, il y avait tant de choses qu'elle n'avait pas encore compris...

_________________
Waasi compte bien marquer les mémoires en #825936 .

signa (c)IXsln ; avatar (c)Prince Voldy
Merci à Kumpa et Sabaru qui me redimensonnent et s'occupent de mes images, moi la pas douée, je sais pas ce que je ferais sans elles What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2216-waasi-welcome-to-the-new-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   Dim 1 Mai - 16:50


    La petite lionne le regardait avec des grands yeux et ce qu’il y voyait le déconcertait. Elle semblait avoir déjà trop vu, trop compris et, en plus, elle semblait en avoir peur. L’adolescent fit la moue, l’air intrigué, mais Waasi ne lui laissa pas le temps de s’inquiéter. Elle rebondit rapidement en lui demandant ce qu’était un gardien, sans vraiment répondre à ses précédentes interrogations. Peut être n’avait-elle pas envie d’en parler, ou peut être était-ce lui le problème ? Sadaka s’entendait bien avec sa cousine mais il ne pouvait pas voir Tadji en peinture. Peut être avait-il monter sa soeur contre lui ? Il savait qu’il était méfiant, et ce sans raison, mais ayant été élevé autour de regards noirs, comment ne pas l’être ? Surtout qu’il se trompait délibérément. Waasi, la voix plus douce et le regard fuyant se mettait à lui ouvrir son coeur. Lentement mais pourtant en colère, les mots sortaient difficilement de son petit corps encore frêle et agacé.

    Non, ils ne reviendraient plus. Comme beaucoup d’autres Waasi… Son père à lui non plus ne reviendrait plus. Mais qui viendrait le plaindre lui ? Qui viendrait pleurer Mopanga si ce n’est un fils qu’il ne connaitra jamais ? Les Lamasus, comme une torpeur blanche, avaient tout tué sur leur passage, mais son père n’avait pas été tué par un de ces lions blancs à qui tous devaient tant, mais bien par Samekh lui même. Personne ne l’avait dit directement à Sadaka, mais dans un clan c’était comme ça, tout se savait très vite… Le lion soupira un peu quand il découvrit les grands yeux embués de larmes de sa cousine. Elle aussi était en colère. Bien évidemment, les motifs étaient loin d’être les mêmes. Elle était également fâchée contre sa mère à lui. Ca aussi il pouvait le comprendre. Après tout, Samekh avait été voir son bourreau en affrontant son sombre père, et personne n’était dupe. Le vieux rouge savait pertinemment que c’était un voyage sans retour. Il voulait venger Kuzali, venger Kuzali oui, venger la naissance de Sadaka. C’était un cercle sans fin, le bon et le mal était des notions qui n’existaient plus pour l’adolescent, et ce depuis longtemps. C’était normal qu’aujourd’hui elle en souffre plus qu’elle n’essaie de comprendre.

    Jamais il ne pourrait se faire prêcheur de la bonté et de la souplesse d’esprit. Il était trop en colère, il avait trop souffert pour pouvoir être emphatique, pour pouvoir pardonner et essayer de creuser face à l’inconnu. Il n’était pas fataliste, il savait juste qui il était aujourd’hui et pour quoi il avait envie de se battre. La torpeur dans laquelle était Waasi aujourd’hui en faisait partie.

    « Waasi tu es encore jeune mais tu es au courant de beaucoup. Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose, je ne sais pas ce qui est bien ni ce qui est mal et je crois aussi que ces notions n’existent pas. Je vais essayer d’être franc avec toi afin que tu comprennes. » C’était peut être mauvais de la part de Sadaka de dire la vérité à une si petite lionne, mais la mèche avait déjà été allumée par quelqu’un d’autre, il ne faisait que continuer le travail déjà enclenché par quelqu’un d’autre - quelqu’un qui ne pouvait être autre que sa mère…

    « Je peux essayer de comprendre ta peine et ta frustration. Je n’ai jamais vraiment porté Samekh dans mon coeur, lui non plus d’ailleurs il ne m’a jamais aimé. Ce qui va suivre risque de ne pas te plaire. » Il savait qu’il mettait en péril sa relation avec Waasi, à voir si elle prenait en compte l’honnêteté de son cousin, ou si la vérité serait trop douloureuse pour qu’elle pardonne.

    « C’est à cause de moi que ton père est mort. Ce qu’il a toujours voulu c’était le bien de Kuzali, et ça depuis longtemps, depuis bien avant la rencontre avec ta mère. Leur lien est autres, moi même je ne l’ai jamais comprit. Quoi qu’il en soit, le Nyeusis qui a causé la mort de ton père n’est autre que… mon père. » C’était déjà beaucoup et le franc parlé de Sadaka n’était pas toujours accessible, surtout pour une lionne de cet âge. Il laissa une pause. La petite cherchait des réponses, son esprit était brouillé. Il essayait de l’aider, mais dans l’aide venait la vérité, et cette dernière était parfois insupportable. Waasi continuerait-elle de l’écouter, voudrait-elle en savoir plus, ou ne pourrait le supporter plus longtemps ?




_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 100
Localisation : France. (TLS)

En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   Lun 16 Mai - 9:07


    « Waasi tu es encore jeune mais tu es au courant de beaucoup. Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose, je ne sais pas ce qui est bien ni ce qui est mal et je crois aussi que ces notions n’existent pas. Je vais essayer d’être franc avec toi afin que tu comprennes. » Les yeux de Waasi s'agrandirent légèrement. Ses sourcils se froncèrent en une expression inquiète. Le mâle continua :
    « Je peux essayer de comprendre ta peine et ta frustration. Je n’ai jamais vraiment porté Samekh dans mon coeur, lui non plus d’ailleurs il ne m’a jamais aimé. Ce qui va suivre risque de ne pas te plaire. » Le petit corps de la jeune lionne se raidit, ses muscles se tendirent. Il fallait qu'elle entende ce que Sadaka avait à lui révéler, elle savait que ce serait crucial. Mais comme il aurait été plus simple de ne rien écouter, de fuir, très loin de ces histoires de vengeance, d'honneur et de morts.
    « C’est à cause de moi que ton père est mort. Ce qu’il a toujours voulu c’était le bien de Kuzali, et ça depuis longtemps, depuis bien avant la rencontre avec ta mère. Leur lien est autres, moi même je ne l’ai jamais comprit. Quoi qu’il en soit, le Nyeusis qui a causé la mort de ton père n’est autre que… mon père. » Waasi fronça un peu plus les sourcils. « Depuis bien avant la rencontre avec ta mère. » , « Leur lien est autre. ». C'était ce genre de phrases qui mettaient Waasi hors d'elle. Elle se fichait de savoir quel lien avait uni les deux vagabonds, elle se fichait de savoir si la lionne dorée considérait Samekh comme son Créateur ou une autre stupidité que leur mère leur avait expliqué. En effet, Tahani avait tenté de leur faire accepter que Samekh n'avait pas put aimer qu'elle, qu'ils avait eu d'autres lionnes et d'autres liens, et que c'était normal. Les petits ne l'avait jamais accepté. La brunette (et son frère également) ne savait pas si elle pourrait un jour pardonner à Kuzali. Si Samekh l'aimait tant, sa petite Kuza, pourquoi ne lui avait-il pas fait des enfants ? Des fils du feu et du soleil, comme cela aurait été beau ! Waasi boullonait de l'intérieur, dès que Sadaka avait rappelé ce lien entre les Exilés, si bien qu'elle failli passer à côté de la ''révélation''. Waasi recula, les pièces du puzzle s'assemblaient doucement dans sa tête. Un viol, la naissance d'un bâtard, fils du mal... Elle leva les yeux vers Sadaka. Lui. Ses sourcils se froncèrent lentement, son regard s'endurcit. Son père, un Nyeusis, avait eu une relation avec sa mère, et c'était donc pour cela que Samekh avait voulu venger la femelle dorée. Le chemin se fit dans sa tête, et au bout de quelques instants, elle se détendit et secoua la tête.

    « Ça ne change pas grand chose. » Assura-t-elle. Elle planta son regard de feu dans le sien. Elle n'en voulait aucunement à Sadaka, et pas vraiment à son Nyeusis de père. « Pour moi... Ça reste de la faute de ta mère, et de mon père. Je n'arrive pas à ne pas leur en vouloir, je... » Elle baissa la tête et la secoua, tourmentée, bien trop pour une lionne de son âge. « Je me fous bien de ce lien ''magique'', – l'ironie dans sa voix était évidente, lorsqu'elle prononça le mot ''magique'' – Il nous a laissés. Elle détourna son regard de ses pattes et le promena au loin. C'est de sa faute, et de celle de ta mère. » C'est là que la différence entre Tahani et sa fille se faisait ressentir. Dans sa jeunesse, la Reine d'Outland avait souvent pleuré, – devant des inconnus, parfois – et elle avait été une enfant émotive. Waasi avait elle énormément de mal à exprimer ses émotions profondes, et les larmes n'avaient coulé que rarement sur ses joues d'enfant. Elle ne voulait pas que Sadaka lui en veuille de parler ainsi de sa chère mère, elle appréciait véritablement le jeune mâle brun. Il représentait pour elle un idéal de force et de volonté, malgré ses origines qui auraient put paraître désavantageuses il restait forte, et pour elle il était comme un modèle, une inspiration.
    Elle se détendit un peu.

    « Continue, s'il te plaît Sadaka. » Sa voix faillit trembler. Le mâle semblait savoir encore plus de choses, et quitte à savoir la vérité, Waasi la voulait toute entière.

_________________
Waasi compte bien marquer les mémoires en #825936 .

signa (c)IXsln ; avatar (c)Prince Voldy
Merci à Kumpa et Sabaru qui me redimensonnent et s'occupent de mes images, moi la pas douée, je sais pas ce que je ferais sans elles What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2216-waasi-welcome-to-the-new-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 638
En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   Dim 22 Mai - 20:53


    Waasi, après la dure sentence qu’était la vérité, s’endurcie. Elle lui offrait un air qu’il ne connaissait que trop bien pour en être maitre en la matière. Les sourcils froncé et la rage dans l’estomac, elle le fixait sans rien dire. Elle était contrariée, ça c’était clair, et Sadaka ne pouvait pas la blâmer. Lui aussi avait été en colère, et il l’était encore beaucoup. Il n’avait pas trouvé la solution, que dire à sa cousine alors ? Surtout que celle ci finit enfin par ouvrir la gueule. Ca ne changeait rien à priori. Là, il était un peu étonné et ses oreilles le trahirent en se hissant sur son crâne. Elle était fâché contre Kuzali, elle la tenait donc responsable de la mort de Samekh. Il comprenait ses troubles, bien que sa mère à lui n’était pas morte, elle était à présent à un autre que lui, et se dévouement lui donnait la nausée. Comment trouver les mots pour apaiser Waasi. Il se savait incapable de la raisonner, c’était tâche perdue d’avance, mais peut être pouvait-il essayer d’échanger, de se comprendre tout les deux et de voir ce qui leur échappaient.

    « Tu sais Waasi, je comprends ta colère, mais tu crois pas que moi aussi je pourrais être énervé que ton père ai tué le mien ? » Il tournait ça sous un ton qui se voulait léger mais l’air de Sadaka était dur et il ne rigolait pas du tout. Après tout, lui aussi était fâché et meurtri de n’avoir jamais put rencontrer son paternel. Grand bien fasse aux pridelander de pouvoir enfin dormir sur leur deux oreilles, mais lui s’en mordait les pattes de n’avoir put se faire son avis sur la bête. Il aurait peut être été déçu, peu importe, il aurait jugé lui même.

    « Ca ne sert à rien de brasser tout ça, c’est passé. Donc maintenant, soit on arrête de pleurnicher sur les morts, soit on leur montre ce qu’on vaut. Samekh m’a toujours détesté. Tu ignores ce que c’est toi de grandir sous l’air inquisiteur d’un lion envers lequel ta mère est entièrement dévouée. Je n’ai jamais compris non plus leur lien, comment elle pouvait m’aimer autant et lui sans cesse me dénigrer. Ils ont fait ce qu’ils ont fait, ils l’ont fait pour eux, ils ne se sont pas soucié de ce qui pouvait advenir aux autres. Bon, ça arrive à beaucoup. Aujourd’hui Kuzali en souffre beaucoup, elle ne lui avait rien demandé tu sais, sa décision il l’a prise tout seul, comme un grand. Tu peux en vouloir à la terre entière Waasi, mais dans ces cas là tu emprunte un mauvais chemin. Moi j’en veux à tout le monde ou presque, et tout les jours je me lève avec le lourd fardeau de l’échec. J’en veux à tout le monde car j’essaie de les comprendre mais n’y arrive pas. C’est exactement ce que tu es entrain de faire en ce moment. On ne peut pas comprendre tout le monde malheureusement, et encore moins ceux qu’on aime au plus profond de nous… » Oui, Sadaka et Kuzali était le duo le plus unis de la terre des lions, et, pourtant, tant de choses différenciaient et il y avait beaucoup d’incompréhensions entre les deux félins. Il soupira un peu, le regard vague. Comme s’il avait oublié qu’il parlait à une gamine.

    « Peut être qu’on devrait juste essayer de laisser ça de côté et de se trouver nous même non ? » Il ne souriait pas, même, il reflechissait à voix haute. Puis il posa ses grands yeux soleil dans ceux de la petite et resta muet. Comme s’il lui proposait un deal. Plus facile à dire qu’à faire, il le savait, même - surtout ? - pour lui, mais peut être allait-il devoir au moins essayer.




_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Forever trusting who we are (SADAKA)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forever trusting who we are (SADAKA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» FLEUR ✤ forever young
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» La Forever Académie (Forum RPG)
» [Complet]Yun conquiert Kanto ~ Moemon Forever v3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-