AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 La Foule Ou L'Inconnu(e) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 97 Féminin
Nb de Messages : 224
Localisation : Je cherche les céréales dans un étang éloigné...

En savoir +
MessageSujet: La Foule Ou L'Inconnu(e) ?    Dim 3 Jan - 1:43

La Foule Ou L'Inconnu
Kaïad
Kaïad
« What Do You Want ? »
Wingu
Wingu
« I'm So Alone ~ »

Chaleur. Sable chaud, et rayon qui tape trop fort sur mon pelage pour que je reste là à me prélasser. J'avais mal dormi, donc j'étais de mauvaise humeur. Et ce soleil... Grrrr, pourquoi est-ce que pour une fois, il ne voulait pas se cacher quelque part pour me laisser tranquille ? Je posai machinalement ma patte avant droite sur mes yeux crispés pour dissimuler mes paupières brûlantes. Pour finir, je sentis la langue de ma mère me remettre la fourrure en place :


- Hummm, maman..., grognai-je


Elle esquissa un sourire que je ne vis pas, un de ceux dont elle avait le secret, et me chamboula sur une voix douce :


- Allons Wingu... Il est temps de te lever maintenant. L'astre solaire est haut dans le ciel et tu n'as rien mangé...
- Mmmmpf... J'ai pas envie...
- Bon très bien...


Elle s'éloigna en soupirant, tandis que je soufflai, agacée par son comportement. Elle ne m'avait rien fait, mais je ne pouvais m'empêcher de ressentir une certaine colère en sa présence. Je me glissai péniblement sur le côté, et entr'ouvris un œil, découvrant une prunelle turquoise trop éblouie par le cercle lumineux pour rester exposée.


- Wingu ! Dépêche-toi un peu !
- Moui...


Je marmonnai ensuite dans mon coin, rien que pour moi :


- Qu'est-ce qu'elle peut être énervante celle-là quand elle s'y met... Allez, levons-nous. Il est temps de passer une nouvelle journée à ne rien faire de spécial...


Me redressant, j'élançai mes antérieurs loin devant moi, me courbant pour m'étirer le dos en gémissant, tout en retenant un bâillement. Après plusieurs mastications dans le vide, je me rendis compte que j'avais la langue sèche... Et pas que la langue, toute ma gorge aussi réclamait à boire... C'était sans doute pour ça que j'étais fatiguée, parce que j'étais en déshydratation.


- Bon, allons en direction du marais, par une chaleur aussi intense, il doit y avoir foule à l'oasis, et je n'ai pas envie d'être perdue dans la foule moi.


Je m'étirai ensuite les postérieurs en positionnant l'avant de mon corps plus loin, et je me découvris quelques crampes. Mes muscles aussi n'étaient pas contre un peu de promenade pour se détendre. Commençant à me mettre en marche, je fus presque convaincue d'avoir sommeillé durant des jours et des jours... Je me secouai pour me réveiller une bonne fois pour toutes, et mes oreilles s'inclinèrent en arrière, à l'écoute de quelques voix de lionceaux.


- Chat c'est toi qui y'est !
- Non c'était toi !
- Oh non, j'croyais que c'était moi !


Je fis rouler mes yeux dans mes orbites. Encore une bande de joyeux lurons, si joyeux qu'ils en étaient adorables, et dont je ne comprenais pas l'euphorie qu'ils dégageaient semblait-il tous les jours... Peut-être étais-ce moi qui n'étais pas normale après tout... ? La maturité peut avoir de bien mauvais côtés parfois, et ce jour commençait à me le rappeler. Tout me tapait sur les nerfs, et j'étais trop assoiffée pour me perdre dans la beauté des paysages que je me plaisais tant à admirer d'ordinaire...

J'arrivai bientôt au marais, et, constatant que de loin il semblait vide, un sourire revint sur mes babines de jeune lionceau. Je me penchai au dessus de l'eau claire et me mis à laper goulûment quelques gorgées d'eau fraîche avec une délectation bien audible puisque sans m'en rendre compte, je m'étais mise à ronronner.

C'est en entreprenant de me relever que je perdis mes yeux turquoises dans mon reflet. Je le regardai longuement ainsi, bouche bée, avec des prunelles fixées dans leur propre image, renvoyée par ce liquide si pur et si vital à notre survie à nous, les Jangowas.

Je me voyais si seule tout à coup. Instinctivement, je jetai un regard en arrière, la bouche toujours entr'ouverte, et c'est presque comme si je pouvais entendre au loin, les voix des autres membres du clan, discutant et riant ensembles. C'était ridicule puisque nous étions connus pour être des lions sanguinaires, pas chaleureux...

Mes deux yeux plongèrent à nouveau en direction du marais, et je soupirai. Jua me manquait en fait... Je repensais à nos jeux, quand nous nous éclaboussions en riant, à notre dernière discussion avant qu'il ne parte en exil... J'espèrais qu'il reviendrait, alors je voulu regarder le ciel azur pour me recueillir, tandis qu'une larme brillait déjà sur l'une de mes joues, mais en levant la tête, j'aperçus sur la rive en face de moi, un autre lion.

Il semblait jeune. Qui était-il ? Est-ce qu'il m'avait vu ? Que faisait-il là ? Lui aussi, sans doute, n'aimait pas trop la foule, ou alors il avait peut-être souhaité être seul pour une toute autre raison ? Je restai statique, coincée, paralysée par la surprise de le voir. Je ne pouvais pas savoir s'il me regardait ou non, mais je me posais beaucoup de questions sur lui. Et puis d'abord, depuis quand était-il là ?




_________________


Vava : ©️Big Pâté // Signa : ©️Karatasi Merci *3* Personnage : ©️ Milorox22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2631-wingu-parce-que-chaque-se
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 151
Localisation : De retour dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: La Foule Ou L'Inconnu(e) ?    Lun 4 Jan - 12:38


Précisions Contextuelles: Kaïad revient du champ de roche où il y a rencontré Chenko. Après avoir entamé une conversation avec le Général il a envoyé Tadarah à la recherche d'information concernant un certain traitre. Pendant ce temps, Kaïad compte bien - enfin - se la couler douce!

Il était enfin temps de prendre un moment pour soit après avoir cherché de quoi nourrir les vautours et accessoirement d'éventuels survivants Mositus de la bataille d'il y avait quelques jours. Kaïad avait besoin de se rafraichir un peu mais avait préféré éviter l’affluence de l'Oasis pour favoriser les Marais. L'eau n'y était pas aussi fraiche et cristalline, c'était certain, mais elle était déjà plus rafraichissante que les pierres brulantes du Champ de Roche. Ses coussinets pouvaient en témoigner, ça n'avait rien à voir: Ici le sol étaient plus meuble et plus agréable mais une certaine odeur de vase s'y émanait. Elle aurait pût être déplaisante mais Kaïad en avait l'habitude alors c'était à peine s'il la sentait encore.
Le jeune blond avait décidé d'entamer la traverser du Marais en quête d'un spot où s'arrêter et se prélasser car c'était l'activité favorite des lions. Bientôt ses pattes s'étaient teintées de vase et ce jusqu'aux coudes, plus il avançait et plus il s'embourbait mais il ne pouvait qu’apprécier la pseudo-fraicheur des lieux.

Son regard s'était alors porté au loin, là où il avait aperçu un semblant de promontoire, quelque chose qui lui paraissait plus sable que le reste. Il s'y était donc rendu et s'était laissé mollement tomber sur le sol dans lequel il s'était pratiquement enfoncé. Là, il s'était mis à se rouler dans la vase sans aucune retenue, venant maculer son pelage si claire d'une boue aussi sombre que le pelage d'un Mositu, d'ailleurs il aurait presque pût faire croire qu'il en était un désormais.

Deux prunelles, néanmoins, étaient venus le stopper dans son activité. Kaïad avait sentis les yeux d'une jeune de ses paires le fixer. Le mâle s'était arrêté net, allongé sur le ventre avec sa lourde patte posée sur son museau, plantant son unique œil dans ceux de la petite. D'un ton las, presque endormi, il interrogea la plus jeune:

- Quoi, tu n'as jamais vu de Mositu, petite? Il s'en était suivit un gloussement mou. Kaïad avait ensuite clos l’œil, le temps de rouler sur le dos et avait déplacé sa patte au niveau de son œil droit pour le cacher puisque ses mèches retombaient désormais sur le sol, inévitablement attirée par la gravité. Comment c'est ton nom? Il n'avait, en effet, jamais connu la jeune lionne puisqu'il avait été en exil de sa naissance jusqu'à présent, il était donc temps de se familiariser avec les plus jeunes maintenant qu'il était revenu.

_________________
Couleur de RP: LIGHTYELLOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2572-kaiad-the-one-who-knows
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 97 Féminin
Nb de Messages : 224
Localisation : Je cherche les céréales dans un étang éloigné...

En savoir +
MessageSujet: Re: La Foule Ou L'Inconnu(e) ?    Jeu 7 Jan - 21:42

La Foule Ou L'Inconnu
Kaïad
Kaïad
« What Do You Want ? »
Wingu
Wingu
« I'm So Alone ~ »

Ma vue se précisant tandis que je plissais les yeux pour voir le félin qui se trouvait juste en face de moi, mon premier réflexe fut de me rappeler les conseils de ma mère. Je devais garder une certaine distance entre nous tant que je ne savais pas qui il était, et même ensuite je n'étais pas sûre d'être suffisamment en confiance pour me détendre complètement et être de nouveau sereine. Mes pattes étaient ancrées dans le sol, mais j'étais prête à détaler au moindre signe de danger, aussi loin et aussi vite que mes petites cuisses de lionceau pourraient me le permettre.

Mes prunelles turquoises figées sur l'inconnu le sondaient. Je ne pouvais pas détacher mon regard, cherchant le moindre détail qui aurait pu me prouver qui il était. Je voulais bien voir à qui j'avais affaire, et mon instinct me poussait à l'ignorer. C'était le choix le plus raisonnable à prendre pour éviter tout ennui... Il était préférable de ne pas attiser les foudres du lion. Je n'étais pas du genre à chercher la bagarre, et même si je l'avais été, un combat engageant cet individu et moi aurait été déjà joué d'avance.

Il était couché, c'était qu'il n'avait pas forcément l'intention de m'attaquer. J'avais l'envie de me sauver puisqu'il ne m'avait pas vue, mais au moment où j'arrivai à m'en convaincre, un mouvement de sa part attira mon attention. Il bougea et l'un de ses yeux de se posa sur moi. Sa voix était vague, lointaine, comme si je l'avais tiré d'un profond sommeil, alors que je n'avais pas fait un seul bruit. Si c'était ma présence qui le dérangeait, il aurait mieux valu pour moi que je trouve un moyen de m'éclipser. Loin de ma mère et du clan, j'étais une proie facile, et cette simple idée me donna des frissons glacés dans tout le corps. N'importe quel lion voulant manger ou juste attaquer un Jangowa quel qu'il soit s'en serait pris à moi sans problème.

Mais le lion n'avait pas les critères que l'on retrouve chez les membres de notre clan. Il était plus sombre, et j'en venais d'ailleurs à me demander ce qu'il faisait ici et d'où il venait. Son gloussement me fit tressaillir, et les yeux tremblants, la gueule entr'ouverte, je ne cessais de conserver toute mon attention sur lui. Ma mère m'avait bien souvent dit qu'une seule seconde de distraction était, à elle seule, largement suffisante pour que l'on me tue une bonne dizaine de fois... Nouveau souvenir d'une leçon pas très rassurante. Si ce félin avait été de ceux du désert, peut-être que j'aurais été moins inquiétée...

Mais il l'avait dit lui-même... C'était un Mositu. Mon corps tremblait intérieurement, mais n'en laissait rien paraître. Ma peur n'était pas visible, en revanche mon trouble si. Comment était-il arrivé ici ? Qu'y faisait-il ? Qu'est-ce qu'il me voulait ? Pourquoi me parler au lieu de donner l'assaut ? Pour m'amadouer peut-être... Il ne fallait pas que je tombe dans son piège, et ce quel qu'il soit... Ainsi donc, je redoublai de prudence.

Je finis par me redresser après avoir, au préalable, effectué un mouvement de recul. J'étais prête à fuir, à crier au secours, à alerter le clan au cas où. Je n'étais pas de ces lionceaux que l'on attise avec un rien. Dommage pour lui, et pour ce qu'il comptait faire s'il avait un plan me concernant, mais j'étais l'une des plus asociales pour mon âge... Ou alors avec les adultes parce que leur conversation ne tourne pas autour du jeu du « Chat C'est Toi Qui Y'Est », mais certainement pas avec les Mositus...

Pourtant je n'avais rien contre eux. Techniquement ils ne m'avaient rien fait et je n'avais aucune raison valable pour éprouver de la rancune envers leur clan. Mais les Jangows et eux ne s'entendant pas, il était donc obligatoire de redoubler de prudence. S'il avait enfreint les frontières de notre territoire, il risquait de se faire tuer de la manière la plus abominable possible. N'avait-il donc pas eu vent de la rumeur qui court, celle qui court et raconte par delà les dunes que nous sommes les lions les plus sanguinaires et meurtriers de la savane ?

Je me tenais droite, le fixant d'une manière autoritaire. La légère bise qui souffla à cet instant me frigorifia jusqu'aux os, mais mon visage demeurait impassible. Sur une voix assurée et plus mature que mon âge le laissait croire, j'osai tonner :


- Un Mositu dites-vous ? Dans ce cas vous n'avez rien à faire ici. Le Désert est certes très dangereux, mais les lions de mon clan sont sans doute plus à craindre que lui. Partez, plus vous restez, et plus vous prenez le risque que l'un d'entre eux vous tombe dessus.


Je ne lui donnai pas mon nom, il n'avait pas à le connaître. J'ajoutai sur un ton plus doux :


- Si un Jangowa vous trouve ici, il vous tuera sans état d'âme. Je n'ai pas envie de vous voir mourir, ou d'être témoin d'une horrible scène de guerre. Si c'est votre curiosité qui vous a poussé ici, alors vous devriez éviter de l'écouter... Et si c'est une erreur de jeunesse, je vous recommande vivement de la corriger avant qu'elle ne s'avère fatale.


Je parlais de jeunesse alors qu'il était plus âgé que moi... Quelle ironie. Qu'il se présente ainsi comme venant de la jungle était tout de même étrange... N'avait-il donc peur de rien celui-là ? Je me posais suffisamment de questions sur l'exil de Jua en ce moment, mais voilà qu'il s'en venait d'un endroit humide et sinistre pour m'en ajouter...


_________________


Vava : ©️Big Pâté // Signa : ©️Karatasi Merci *3* Personnage : ©️ Milorox22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2631-wingu-parce-que-chaque-se
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 151
Localisation : De retour dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: La Foule Ou L'Inconnu(e) ?    Lun 22 Fév - 14:15


La petite lionne semblait peu rassurée, mais elle ne manquait pas de faire honneur aux lois ancestrales de son clan: Elle savait comment fonctionnait les lois du désert et - prenant Kaïad pour ce qu'il essayait de se faire passer - lui confia qu'il valait mieux s'en aller la queue entre les pattes. La crédulité des enfants étaient décidément assez amusante. Le jeune négligé se redressa difficile - car la fatigue voulait le clouer au sol - et de tout son haut il domina sa jeune interlocutrice.

- Si un Jangowa vous trouve ici, il vous tuera sans état d'âme. Je n'ai pas envie de vous voir mourir, ou d'être témoin d'une horrible scène de guerre. Si c'est votre curiosité qui vous a poussé ici, alors vous devriez éviter de l'écouter... Et si c'est une erreur de jeunesse, je vous recommande vivement de la corriger avant qu'elle ne s'avère fatale. La ténacité de la gamine arracha un sourire aux lèvres de Kaïad qui se gratta alors lentement l'arrière de l'oreille, y dégageant quelques éclats de boue et de vase qui volèrent çà et là.

- Je vois. Remarqua t-il en levant lla seule prunelle visible au ciel dans une nonchalance aberrante. Ce ne sont pas des rigolos tes amis, hein? Le jeune mâle se mit alors à fixer sa cadette, faussement pensif et avec un sourire presque compatissant et attendrit dessiné sur ses babines.

- Ne me laisse pas partir comme ça alors, si j'ai foulé tes terres. Sur cette remarque il lâcha un rire gras avant de reprendre un air plus sérieux et de mettre fin à sa petite mascarade qui venait - en l'espace de quelques secondes - de le lasser. Jouer la comédie c'était assez fatiguant, c'était même d'ailleurs une sacrée perte de temps.

- Aller, fini de blaguer petite, je suis l'un des tiens. Kaïad porta sa lourde patte pleine de vase sur le crâne de la petite et lui ébouriffa les poils immaculés qu'elle portait sur le haut de sa tête, marque affective dont ses ainés l'avaient affublé durant une courte partie de son enfance. Retourne jouer avec ceux de ton age. Termina t-il sur un ton tellement las qu'on aurait qu'un bâillement allait s'en décrocher.

_________________
Couleur de RP: LIGHTYELLOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2572-kaiad-the-one-who-knows
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 97 Féminin
Nb de Messages : 224
Localisation : Je cherche les céréales dans un étang éloigné...

En savoir +
MessageSujet: Re: La Foule Ou L'Inconnu(e) ?    Lun 11 Avr - 19:45

La Foule Ou L'Inconnu
Kaïad
Kaïad
« What Do You Want ? »
Wingu
Wingu
« I'm So Alone ~ »

Mon étrange interlocuteur se redressa péniblement, et mes yeux demeuraient figés sur lui, ronds comme des billes, et si expressifs qu'ils en trahissait ma curiosité. Je le fixais si intensément, me demandant ce qu'il allait faire : s'il allait partir ou me provoquer pour rester, que je ne constatai pas immédiatement ce qu'il fit. Il me dominait de sa hauteur, mais je refusai de me laisser ainsi rabaisser, même symboliquement. Ainsi, et même si c'était ridicule, je me tendis jusqu'à l'extrémité de mes pattes, pour paraître plus grande, sans cesser de garder mon regard ancré dans le sien, même si le seul œil que je pouvais voir me troublait grandement.

Il eut un sourire accrocheur. Je ne sus d'abord pas s'il était moqueur, mais l'éclat que je vis dans la seule prunelle qui n'était pas cachée derrière sa crinière blonde me confirma que c'était plutôt une sorte d'amusement, tiré d'une certaine fierté. En tout cas, il ne me prenait pas vraiment au sérieux et je ne pouvais pas lui en vouloir : il faut dire que la jeune Wingu était loin de représenter un danger effrayant... Il se gratta ensuite l'oreille, et je vis quelques sortes de mottes de gadoue s'échapper de celle-ci. J'arborai alors un air interrogateur, et clignai fermement des paupières pour m'assurer que je n'avais pas été victime d'une hallucination...

Le lion qui me faisait face me répondit de ne pas le laisser filer aussi facilement, ce qui me surpris. Qui était donc cet intrus qui se payait ma tête ? Cela l'amusait-il de me provoquer au risque de sa vie ? Il ne se doutait donc pas qu'il me suffirait d'un cri pour alerter le reste du clan ? Il reprit son sérieux trop vite pour que je puisse répondre, mettant fin à son rire familier, puis me signifia qu'il était des nôtres. Sur ses mots, je jouai des épaules et me tournai vivement, l'air hautain, et repris sur un ton qui laissait subtilement paraître des reproches :


- Vous n'avez que ça à faire, à votre âge ? Des mauvaises blagues... Et qu'est-ce qu'il se serait passé si j'avais appelé du renfort ? Non parce que, je sais bien qu'à moi seule, je ne suis pas plus dangereuse qu'une fourmi à vos yeux, mais si j'avais appelé le clan.... Eh bien ? Eh bien qu'auriez-vous fait ?


Je lui fis de nouveau face et prit place assise, constatant donc que le danger s'était évanouit lors de sa révélation. Néanmoins, je m'assurai de la véracité de celle-ci en le détaillant scrupuleusement, surtout au niveau de l'oreille qui l'avait démangée quelques instants plus tôt. J'y vis un pelage clair, typique de notre clan, caché sous la boue, et cela finit de me rassurer : celui-là ne me ferait rien. Puis, remarquant à sa carrure et à sa crinière qu'il semblait encore jeune, je m'extasiai, perdant le ton mâture pourtant bien adapté à ma jeune voix :


- Owww mais... Tu reviens d'exil ? J'ai un ami qui est partit là-bas justement...


Je ramenai ma queue à proximité de mes pattes et lui adressai un sourire d'enfant, le plus attendrissant qu'il m'était capable d'esquisser, et mes yeux doux pétillants dévoilaient largement que j'étais sur le point de lui demander quelque chose. Je pris un timbre faussement détaché, sans me départir de mon rictus devenu tendre :


- J'aimerais teeeeellement en savoir plus sur l'exil !


Quelques battements de cils pour appuyer cette demande lui feraient peut-être suffisamment comprendre ce que j'attendais... Et s'il acceptait de m'en dire plus, alors en sachant ce à quoi Jua s'était exposé, peut-être que je me sentirais déjà un peu mieux... Parce que le pire après tout, c'est de ne pas savoir.


_________________


Vava : ©️Big Pâté // Signa : ©️Karatasi Merci *3* Personnage : ©️ Milorox22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2631-wingu-parce-que-chaque-se

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: La Foule Ou L'Inconnu(e) ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
La Foule Ou L'Inconnu(e) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Obama devant une foule de 100.000 personnes dans le Missouri
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Tu es le seul que je vois, au milieu de la foule, foule je n'attends que toi...[Pv Shanty.]
» Event N°1 • Foule au chemin de traverse
» Tant de blessures à panser…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-