Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Silence is Worth Gold... Is it ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 475
Localisation : Ailleurs

En savoir +
MessageSujet: Silence is Worth Gold... Is it ?   Lun 28 Déc - 19:28

Bawa revenait du ciel de Pridelands, il atterrit aux côtés de la guéparde qui attendait justement son retour.
"Alors ? On peut traverser ? C'est pas trop dangereux ?" Fit Lakini, impatiente de pouvoir bouger. Les deux amis avaient décidé de rejoindre les Terres au nord de Pridelands pour revoir Wapenzi. Mais Bawa n'était pas fou, il n'allait pas guider la guéparde sur le territoire en cendre sans reconnaissance. S'il comprenait l'envie de son amie de retrouver le vieux babouin, l'idée n'était pas sans risque. Cependant, il avait de bonnes nouvelles.
"Sans danger, ça ne le sera jamais, mais j'ai trouvé un chemin qui devrait être à peu près sûr. En longeant le Mochanga jusqu'à sa source et en rejoignant le Lac au Roi puis longer la rivière jusqu'aux Terres du Baobab. Ca nous fait une petite trotte, mais c'est le plus sûr, il faut rester pas loin des frontière pour éviter les mauvaises rencontres."

La guéparde l'écoutait avec attention et se leva, le chemin annoncé serait long pour elle, mais elle lui faisait confiance, Bawa avait choisi au mieux, sans aucun doute.
"D'accord, tu veux te reposer avant qu'on parte ?" Sa voix trahissait son envie de partir sur le champs, mais elle comprenait que son ami à plumes ait besoin de poser un peu ses ailes. Le corbeau sourit et répondit en agitant un peu ses ailes : "Ca ira, t'inquiète pas. On peut partir maintenant."

Rien que pour son sourire, il serait allé au bout du monde, Bawa s'envola tandis que la guéparde se dirigeait, satisfaite vers le cours du Mochanga. Il prit ensuite les devants quand ils atteignèrent la source de ce fleuve pour guider Lakini jusqu'au Lac au Roi sans être repérer par une patrouille. Arrivés en encombre au point d'eau, ils firent une pause, buvant ce qui restait de l'eau de la saison sèche et repartirent rapidement, ils ne pouvaient pas rester dans cette zone.

Ils arrivèrent enfin, sains et saufs, mais fatigués, aux terres nord bordant Pridelands. Ils se posèrent dans un coin de la Vallée abandonnée, surtout pour se reposer, non loin du Grand Baobab. Mais il ne s'approchaient pas trop de l'arbre géant, des lions y résidant, ils ne voulaient pas prendre de risque. Cependant, comme Wapenzi, aux dernières nouvelles du corbeau, demeurait dans l'arbre lui-même, la guéparde avait insisté pour s'arrêter assez proche. Les rencontres étaient possibles mais d'après Bawa, les patrouilles ne les ennuieraient pas. Un lionceau aventurier ou égaré pouvait peut-être prétendre à les rejoindre, mais rien de très dangereux dans ce cas.

_________________
DC de Vako

Images ©️ Loum la Louve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1128-lakini-un-coeur-d-or-a-to
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 106
Localisation : Quelque part entre le pôle nord et le pôle sud.

En savoir +
MessageSujet: Re: Silence is Worth Gold... Is it ?   Dim 3 Jan - 0:25

Il y a peu de choses à faire, pour un gosse comme moi, en plein milieu de journée. Entre supporter les moqueries des autres et attendre que ma mère ait fini ses petits affaires, soit entre autre la chasse et les conflits avec les autres membres du clan dont elle semblait décidé à s'écarter inexorablement, je n'étais pas franchement mieux loti. Alors je fixai le sol. Ou plus précisemment, je fixai mon ombre sur le sol. Elle était ininteressante et barbante, mais se mouvait au fur et à mesure que le soleil changeait sa course. Si j'étais là depuis longtemps? Oui, relativement. A peu près le début de la matinée, finalement. J'essayai de l'attraper à chaque fois que je la voyais bouger. Résultat, ce que les autres devaient voir à l'heure où je jouais avec, c'était un petit lionceau qui sautait dans le vide, braillant des cris de guerre sur du néant et semblant chasser une souris invisible quelque part sur la terre sèche et rêche de la vallée abandonnée. Mais bon. Elle méritait son nom, de toute manière. Pourquoi s'en soucier après tout? Qu'un individu intervienne dans mon petit jeu ou non, rien ne changera de mon habitude. Patte sur la droite. Je grognai. Cette saleté noire semblait decidé à ne pas rester en place. Je tourna sur moi-même, elle bougea encore. Je tourna encore plus vite, elle suivait le rythme. Alors dans le élan de vivacité que je ne me connaissais pas, j'ouvris la gueule et mordit dans le vide pour l'attraper. Mais ce qui sortit de ma gorge ressembla à peu près à un long et douloureux cri de douleur, lorsque mes crocs lachèrent ma malheureuse petite queue, qui pendait maintenant dans le vide après la subite et malencontreuse attaque.
Bien ! Maintenant, je devais sûrement avoir l'air d'autant plus ridicule, vautré sur le ventre, la queue entre mes pattes et moi la léchant vivement pour enlever l'éclat de douleur que ma morsure avait provoqué. L'histoire du serpent qui se mord la queue, entre autre.

Je poussais des petits gémissements plaintif en lapant la chaire recouverte de poils sombres et nouvellement endoloris. Une petite boule pathétique et frémissante, voilà ce que j'étais. Bah ! je m'assumais sans complexe sur ce terrain là. Quand il n'y avait personne autour bien sûr. Si quelqu'un avait eut la mauvais idée d'assister à cette scène peu glorieuse, il y aurait certainement eut un gros soucis. Je frissonna à cette pensée. Petit regard inquiet autour, voire si personne n'a vu ma boulette. Je déglutis. Apparemment, non. Grimaçant, je leva ma queue, la faisant tournoyer de droite à gauche pour voir si elle marchait encore. Visiblement, elle semblait fonctionner. Comment je le savais? Elle avait atterrit sur mon museau. Je renifla sous la gêne et me retint de la mordre une seconde fois, l'ombre et le jeu totalement oublié. Mes oreilles étaient dressées, pointés vers le ciel ensoleillé et pratiquemement caniculaire, mes yeux fixant avec un interêt profond le bout de chair qui était rattaché au reste de mon corps. Ils ne le quittaient pas. Je le regardais bouger de droite à gauche, totalement obnubilé par ce mouvement régulier et si fascinant… Lentement, je me levai. Très lentement. Elle risquait de s'enfuir sinon. Je me mis à tourner sur moi-même. La queue bougeait aussi. Et sans que je ne m'en rende compte, le même jeu recommença. Cette fois, je ne coursais plus l'ombre. Ma nouvelle cible était bien plus compacte. Je me mis à tourner de plus en plus vite, oubliant que c'était ma propre queue que je coursais, l'adrénaline du jeu montant dans mes veines, alors que j'essayais de l'attraper. La touffe à son bout semblait me narguer. Cela ne fit qu'accelérer mon mouvement.

Une seconde fois, la queue atterit entre mes crocs. Mais à ce moment là, je ne ressenti pas une douleur ardente comme la dernière fois. Au contraire, un puissant sentiment de satisfaction et de puisse se mit à engloutir mon esprit. Je souriais comme un bienheureux, non conscient de ce que j'étais vraiment en train de faire, bien plus concentré par l'exploit incroyable que je venais d'accomplir. Je ne lâcha pas ma queue. en fait, je crois bien que dans ma tête, je la prenais pour une souris. Quelque chose à attraper. Et que j'avais attraper. Vous imaginez donc bien que je ne risquais pas de la relâcher de sitôt. Si j'étais profondément stupide? Oui, je l'avoue. Du moins à ce moment là. Mais ne cherchez pas à comprendre ce qu'il se passe dans la tête d'un jeune lionceau d'1 an qui cherche à s'occuper par tous les moyens qu'il trouve. La solitude n'a jamais fait du bien au cerveau… du moins pas au mien. Je me rallongea et commença à grignoter la queue tout en fredonnant de contentement. J'étais content. Con, certes, mais content. La touffe passait entre mes crocs, et je m'imaginais à croire que c'était de la peau de gerbille. N'ayant aucun talent pour la chasse, il fallait bien compenser quelque part. Je continua à machouiller la peau tendre et rougie par ma gueule pendant un long moment. Au bout d'un certain temps, je me décida à lever la tête, toujours ma proie entre mes canines, et … Boum. Oui, Boum. C'est à peu près le bruit que dû émettre mon cerveau à ce moment là, en tombant nez à nez avec deux étranges créatures que je n'aurai pu identifier sur le coup. Je m'étais figé comme de la glace, les yeux ouverts comme ceux d'un crapaud, et fixai les deux silhouettes qui s'élançaient devant moi. Elles étaient à contre jour, et je ne pouvais pas les voirs précisemment, mais la courbe de leur corps m'annonça que ce n'étais sûrement pas des lions. J'étais toujours couché sur le sol, pétrifié. Je déglutis enfin, le choc légèrement passé, et osa un petit :

- Mgnondjour?

J'avais oublié la queue encore dans ma gueule. Je la recracha précipitamment et la planqua derrière moi, tentant de sauver le peu de dignité qu'il me restait. Si j'en avais jamais eu. Mon attention se retourna vers les étrangers. J'étudiais, j'attendais une réaction, je guettai le moment pour attaquer… Nan. Ca, c'est ce que tout chasseur aurait sûrement fait. Moi, à la place, j'avais commencé à grelotter, le corps secoué de nervosité et de profonde appréhension. Un miracle si je ne finissais pas avec un arrêt cardiaque avant la fin de la journée

HRP:
 



_________________

I'll be good, I'll be good, and I'll love the world, like I should
I'll be good, I'll be good, for all of the times I never could




Kit©️Awena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4081-moe-lionceau-outlander
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 475
Localisation : Ailleurs

En savoir +
MessageSujet: Re: Silence is Worth Gold... Is it ?   Sam 30 Jan - 19:43

Après s'être reposé un moment, le duo reprit son chemin. Ils se dirigèrent plus proche de l'arbre géant, mais un cri étouffé attira leur attention. Lakini essaya de trouver la cause de ce cri et le corbeau s'envola de son dos pour repérer. Il vit le lionceau brun, pas très loin de son amie et lui indiqua la direction. Ils n'allaient rester sans vérifier que le lionceau allait bien.

En arrivant, cependant, ils le trouvèrent dans une position étrange...


Un moment aussi gênés que le lionceau, Bawa et Lakini se reprirent et regardèrent le jeune lionceau ; il ne faisait que jouer mais bon...
Lakini fit un sourire pour mettre le petit animal en confiance et fit, d'une voix douce :

"Bonjour, petit lion. Je suis Lakini, une guéparde et voici Bawa, c'est un corbeau pie. Comment tu t'appelles ?"

Elle se doutait que le jeune brun ne connaissait pas les autres espèces de la savane, aussi avait-elle choisi de faire des présentations completes. Ne souhaitant pas harasser son interlocuteur, elle se refréna de poser plus de question, même si elle se demandait pas mal de chose.
Bawa, de son côté, observait les environs, voulant être sûr qu'il n'y avait pas de danger pour son amie. Il avait été un peu choqué par la vision du lionceau jouant mais essayait d'en faire abstraction, il n'y avait pas mort d'oiseau, après tout.
Laissant Lakini parler avec le petit lionceau et s'envola surveiller les environs et remarqua que le petit brun était non seulement seul, mais assez loin de son clan. Il se demanda pourquoi et redescendit observait comment se passer la conversation.



_________________
DC de Vako

Images ©️ Loum la Louve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1128-lakini-un-coeur-d-or-a-to

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Silence is Worth Gold... Is it ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Silence is Worth Gold... Is it ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ♫ If this is what we’ve got, then what we’ve got is gold ♫ [ Pv Tyrou ]
» The Ecstasy of Gold
» Canadian company to explore for gold in Haiti
» Achat de gold
» Haiti's Gold Mining Potential. Men Lô lan peyi a. Tout timoun ki grangou prale m

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-