Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quand faut y aller..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 114
En savoir +
MessageSujet: Quand faut y aller..   Ven 25 Déc - 18:56

Quand faut y aller.
Nedge
_______________________________________________


Le soleil. Pourquoi... Le soleil. Pour illuminer nos journées? Mais quelles journées. Les journées ou l'on dort jusque pas d'heure, les journées ou l'on se lève tôt pour aller chasser, pour aller se baigner, pour aller faire chier les autres qui dorment encore. Bref, le soleil quoi. Un truc qui brûle super loin et qui défonce les yeux rien qu'en voulant l'admirer.


Ce matin la, Atazaë ne s'était pas levée de bonne heure. Aimant faire la grâce matinée, elle fût tout d'même réveillée par Nija qui lui donna un vieux coup d'patte sur l'haut du crâne. La lionne beige se réveilla en sur-saut, puis regarda la mégère. La mégère qui dormait encore bien-sûr. Laissant apparaître une petite bulle de nez qui coule sur sa truffe. Mmmh sale-sale. De ce fait, la lionne se leva, s'étirant de tout son long puis parti à la conquête de l'Ouest.

Pour le moment, elle n'eut pas l'temps de découvrir tout le territoire. Toujours seule, elle espère se faire de bon amis avec qui elle va bien s'fendre la poire. Pour le moment les friends ne sont pas à l'heure. La lionne avait dormis au pied d'un grand arbre remplis de belles feuilles vertes et jaunes. La lionne marchait et marchait encore. Marcher, c'est ce qu'elle a fait depuis l'début d'sa vie. Le regard rivé sur le sol, elle vit une ombre d'oiseau. Un énorme oiseau. Un vautour ? La lionne leva la tête au ciel et... Rien. Mh. Elle continua sa route en regardant l'horizon. Aucun bruits ne courait, le vent ne soufflait pas, la poussière se levait à chaque pas de la lionne.
Puis, quelque chose de piquant, pointu et acéré vint lui percuté le haut de la nuque.

Ah mais ! Dit-elle surprise et énervée.
Elle se rapetissa sur ses pattes arrières, puis regarda le ciel.

Ahaha!
En effet, un petit vautour s'amusait à la suivre depuis un moment. Il n'était pas bien gros, ses serres étaient très pointues. A vue d’œil ce piaf ne devait pas être très vieux.

Quess' tu fais ici trou d'balle? Tu m'suis depuis quand? Dit-elle en se redressant.
La lionne commença à reprendre sa route. Le piaf continuait à faire des cercles dans le ciel en regardant du coin de l’œil la jeune lionne.

J'suis pas encore en train d'crevé tu sais.
Le vautour continuait à faire des cercles. Atazaë ne regardait pas où elle marchait.

Cela ne saurait tarder.
Sur ces paroles, l'oiseau repartis dans le sens inverse de la jeune beige. Atazaë, très intriguées par le plein d'plume, commença à marcher dans un espèce de sable froid, mou, et .. Et profond!

Ah c'est dégueulasse..
Dit-elle ne en levant une patte pleine de boue dégoulinante et sale..


HRP: Ata parle en #FEF9DC

_________________

Kit © Me
Atazaë parle en : #6E3B54
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2621-atazae-always-with-you
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Dim 27 Déc - 0:35

Les marécages étaient dangereux, surtout pour un lionceau. D’apparence si tranquilles, ces terres cachaient pourtant des pièges d’où il était bien difficile de s’extirper. Un moment, on marche comme si de rien n’était, et l’instant d’après… on se retrouve embourbé et on meurt bêtement. Perché sur un petit rocher, Nedge était à l’abri de ces sables mouvants. Quêtant un peu de paix et de solitude, il s’était rendu là où aucun lionceau bien élevé n’allait – les seuls qui osaient y mettre les pattes étaient soit trop idiots pour connaître et comprendre les risques de l’endroit, soit trop téméraires et aventureux.

Mais ce matin-là, le passage était vide. Encore fatigué par une nuit pleine de cauchemars, le petit décida de fermer un peu les yeux, juste cinq minutes… pour sombrer presque instantanément dans un sommeil sans rêve. Il put ainsi reprendre un peu de forces pour se préparer à la dure journée qui l’attendait…

« Ah c'est dégueulasse… »

Il plissa les paupières avant de les soulever doucement, sortant peu à peu de sa torpeur. Il se frotta les yeux d’une patte et étouffa un bâillement purement enfantin, avant de faire le point sur sa situation. Ah oui. Les marécages. Et, au vu de la position du soleil, il n’avait pas dormi bien longtemps – la matinée touchait à sa fin, mais le soleil n’était pas encore à son zénith. Heureusement, l’humidité ambiante rafraîchissait l’air étouffant de cette fin de saison sèche. Un orage ne tarderait pas à éclater : c’était sûr !

Il se leva péniblement sur son rocher et s’ébroua vivement pour tenter de se réveiller. C’est là qu’il la vit : une lionne au pelage relativement clair qui s’aventurait dans le passage. Il la reconnut immédiatement : c’était la petite nouvelle du clan. Elle n’était d’ailleurs pas venue seule et était toujours accompagnée d’une lionne plus âgée – ces deux-là n’étaient pas encore très intégrées au clan et il les voyait souvent ensemble. Bien trop observateur et vigilant pour un petit de son âge, Nedge mettait un point d’honneur à tout savoir sur tout le monde, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Gentil petit lionceau bien intentionné, il quitta son promontoire pour courir jusqu’à la lionne. Il faisait bien attention où il posait les pattes et prenait garde à ne pas bondir là où le sol était instable.

« Madame, madame ! »

Il ne se cachait pas et courait vers elle sans crainte, ne se méfiant pas le moins du monde de celle que Kumpa avait acceptée parmi eux. Sûrement était-il encore trop naïf, mais qu’espériez-vous de la part d’un petit garçonnet d’à peine six mois ?
Il arriva un peu trop vite et, voulant freiner, glissa sur une plaque de boue – il vola droit dans les pattes de la femelle.

« Oh, pardon ! »

Il s’en voulut immédiatement et, culpabilisant, s’éloigna de quelques pas précipités. Il avait sur le visage un air fautif et désolé, et il leva timidement son regard de chaton meurtri vers les prunelles bleutées de son aînée. Maintenant qu’il était si proche, et après son entrée fracassante, il avait perdu tout son courage.

« Je… Je voulais vous prévenir qu’ici c’est dangereux… On peut s’enfoncer… »

Sa voix se faisait de plus en plus petite, n’arrivant au final qu’à un faible murmure. Il avait l’air fin, à vouloir jouer les chevaliers et prévenir les damoiselles en détresse du danger… Mais il avait vraiment voulu bien faire ! En effet, Nedge s’était figuré que, nouvelle comme elle était, la pauvre n’était pas au courant des nombreuses victimes des marécages.

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 114
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Dim 27 Déc - 1:12

Quand faut y aller.
Nedge
_______________________________________________


La jeune beige avait de la boue - presque - puante sur les pattes antérieures. C'était vraiment un truc immonde, elle se demandait même quel plaisir avait les phacochères et autres bestioles de ce genre à se rouler dedans.. Encore se rouler dans la poussière pourquoi pas, mais la boue.. Berk.

Prenant appuis sur ses postérieurs, elle essaya d'extirper sa patte droite de la boue collante. Rien n'y faisais, cela faisais comme un genre de ventouse. Regardant autour d'elle si il n'y avait pas une âme charitable dans les parages pour l'aider, elle agita son autre patte pour essayer d'enlever le maximum de boue. Et sa volait de-ci de-la...
S'exprimant d'un soupir, une petite voix innocente vint titiller son oreille :

« Madame, madame ! »

Madame madame ? Atazaë redressa la tête et vit une petite boule de poil beige presque couleur sable se précipiter comme le gentil et joli petit prince charment sans son fidèle et fière destrier. D'un air très déterminé, il courus comme une balle vers la lionne. Malheureusement les freins n'étaient pas de cette partie, voulant s'arrêté le petit lionceau glissa et atterris dans les pattes de la jeune beige.

« Oh, pardon ! »

La p'tite boule de poil fit quelques pas précipités en arrière comme s'il croyait que la jeune lionne allait le disputé ou mal le prendre. Atazaë le regardait avec le sourire. On dirait elle lorsqu'elle était petite, maladroite et énergique, voulant toujours bien faire.

« Je… Je voulais vous prévenir qu’ici c’est dangereux… On peut s’enfoncer… »

Ses paroles se fit de plus en plus discrètes lorsqu'il termina sa phrase. Le petit lionceau avait l'air extrêmement gêné. Atazaë pencha la tête vers lui et l'observa avec le sourire aux babines.

- Ne t'inquiète pas je n'vais pas te disputer, tu ne t'es pas fais mal?

Tout en plongeant son regard bleuté dans le sien, elle aperçut que ce petit avait les yeux vairons. Très original ! Un lionceau pas comme les autres, on a tous nos différences, physiques comme mentales. Certains sont intelligents, d'autre un peut moins.. D'autres encore sont maigre, ou bien un peut gros.. Ce petit avait une originalité hors du commun. Sa robe était très claire, comme le sable qui vole entre les dunes, sa petite mèche presque noire qui se levait à la force du vent, et ses petits yeux verts et orangés. Dans quelques que années cette boule de poil fera fureur !

Perdu dans ses pensées et dans son regard, elle en oublia qu'elle l'observait depuis un moment. Atazaë se redressa légèrement pour ne pas trop "l'intimidé". Car pour mieux parler avec un enfant il faut se mettre à sa hauteur. D'une voix douce et légèrement amusée, elle s'exprima à lui.

- Comment tu t'appel petit trésor?

Sayé. Atazaë avait craqué. Dur ne de pas résisté devant une boule de poil si mignonne et toute timide ?

- Moi c'est Atazaë. Tu as sûrement du me voir traîner aux alentours des Pridelanders, moi et mon amie on s'est intégrées il n'y a pas très longtemps. Je ne connaissait pas trop les alentours alors j'ai décidé d'aller vadrouiller le temps que la mégère dort encore. Mais je m'éloigne un peut de ma question, je suis sûre que t'as un très joli nom.

La jeune lionne est toujours toute sourire, elle adorait les lionceaux, les tout petits bébés très peut pour elle, sa couine un peut pour rien, mais les petits de son âge son fascinant, ils ont une vue tellement différente de celle des adultes, on pourrait se plonger dans leurs rêves rien qu'en les écoutants.

_________________

Kit © Me
Atazaë parle en : #6E3B54
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2621-atazae-always-with-you
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Dim 27 Déc - 2:16

La lionne n’avait pas l’air méchante du tout, au contraire ! Elle se pencha vers lui avec un doux sourire, et le lionceau se sentit immédiatement rassuré. Il esquissa lui aussi un faible sourire.

« Ne t'inquiète pas je n'vais pas te disputer, tu ne t'es pas fait mal ? »

Il secoua doucement la tête de gauche à droite pour lui signifier que non, il ne s’était pas fait mal. Par contre, maintenant, il était tout sale… Maman ne serait pas très contente quand il rentrerait, mais il tâcherait de lui ramener quelques fleurs pour s’excuser. Et s’il n’en trouvait pas, alors il prendrait quelques brins de bruyère qui poussait sur la lande – même si elle n’était pas jolie, cette plante sentait si bon ! Maman lui pardonnerait tout avec un tel présent.

« Comment tu t'appelles petit trésor ? »

Petit trésor’ ? C’était la première fois que quelqu’un d’autre que sa mère l’appelait ainsi. D’habitude, c’était plutôt son petit frère et sa nature innocente et joueuse qui attiraient les faveurs des adultes – c’était une première pour lui ! Tout gêné, il ne put empêcher son sourire de s’agrandir et il sentit ses joues se mettre à chauffer sous sa fourrure. Il n’était pas très habitué aux compliments, le pauvre…

« Moi c'est Atazaë. Tu as sûrement dû me voir traîner aux alentours des Pridelanders, moi et mon amie on s'est intégrées il n'y a pas très longtemps. Je ne connaissais pas trop les alentours alors j'ai décidé d'aller vadrouiller le temps que la mégère dort encore. Mais je m'éloigne un peu de ma question, je suis sûre que t'as un très joli nom. »

Il acquiesça faiblement à son récit, faisant signe qu’il comprenait et qu’il écoutait. Oui, il l’avait vue traîner avec ‘la mégère’ – était-elle vraiment si désagréable ? – et oui, il s’était douté qu’elle s’était aussi éloignée du baobab dans l’espoir de découvrir la région. Il lui aurait bien servi de guide s’il avait eu quoi que ce soit de beau à lui montrer… Mais la lande était sèche et abandonnée, et la beauté l’avait quittée des siècles auparavant. La beauté et la merveille, Nedge ne les avait jamais connues. Né sur cette terre de réfugiés, il ne connaissait de l’herbe verte que ce que les adultes lui avaient raconté. Ce paradis était dans ses rêves, et il n’espérait plus pouvoir le voir de ses propres yeux un jour.

« Je m’appelle Nedge. Je suis le fils de Nawapa, si jamais vous la connaissez… »

Il ne savait pas vraiment si elle avait pu rencontrer qui que ce soit dans le clan en dehors de Kumpa – surtout que sa maman était souvent occupée – mais on ne sait jamais… Peut-être Atazaë avait-elle entendu parler d’eux ? En vérité, il espérait que ce n’était pas le cas – on disait rarement de bonnes choses sur sa famille, et ça lui faisait du bien de rencontrer quelqu’un qui n’avait aucun préjugé sur eux.
Mais alors, il se souvint que la gentille dame lui avait fait un compliment.

« Votre nom aussi, il est très joli ! se précipita-t-il. »

Et ce n’est qu’à ce moment, un peu tardif, qu’il se rendit compte qu’elle avait un problème… Oh non ! Elle était coincée ! Le petit eut un sursaut de surprise, et il bondit sur la patte d’Ata’ pour l’aider à se dégager.

« Je vais vous aider ! »

Il faut toujours avoir plus petit que soi… Les petites pattounes de Nedge creusèrent juste à côté de celle de la lionne, la dégageant ainsi de la boue dans laquelle elle s’était empêtrée. Ou, du moins, essayant. Car, plus il creusait et plus il s’en mettait partout, pensant plus à aider la femelle qu’à se préserver lui-même de la boue qui le menaçait autant qu’elle.

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 114
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Mar 29 Déc - 14:39

Quand faut y aller.
Nedge
_______________________________________________


Après la question d'Atazaë, le petit acquiesça. Il avait tellement une bonne bouille de timide!

« Je m’appelle Nedge. Je suis le fils de Nawapa, si jamais vous la connaissez… »

Nawapa. Ce nom lui disait quelque chose..

« Votre nom aussi, il est très joli ! »

Ces paroles sortirent avec une voix très précipitée. Cependant, le petit s'aperçut que la lionne avait un problème. Oui, elle était coincée. Nedge ce précipita sur la patte de la jeune beige et commença à creuser comme un fou.

« Je vais vous aider ! »

C'était très gentil de l'aider, mais le petit lionceau beige était vite devenu brun. Remplis de boue, la saleté ne l'empêchait pas de continuer à creuser. Atazaë à vite été surprise. Le petit était vraiment déterminé à libérer la jeune lionne.

- Fais attention tu t'en met partout! Avec ce que tu as réussi à faire je devrais pouvoir me dégager maintenant.

La lionne pris le petit lionceau entre ses mâchoires, sorti sa patte de la boue et sauta sur un rocher non loin de là où ils étaient. Les deux étaient couvert de boue puante.. Elle déposa Nedge. Espérant qu'elle ne lui avait pas trop fait mal, le lionceau était remplis de boue des pattes à la truffe.

- Je pense que si tu rentre comme sa chez toi ta mère ne vas pas être très contente.. Tu devrais aller de baigner un petit coup, il faudrait qu'on trouve un étang ou quelque chose dans l'genre. Dit-elle en regardant autour d'elle.

La lionne s'ébroua en faisant voler quelques gouttes de boue par-ci par-là. Son regard bleu se tourna vers les yeux à diverse couleur du petit lionceau. Pour une fois que c'était elle qui regardait quelqu'un de haut elle n'était pas mécontente. La lionne beige leva sa patte et la posa sur le front du petit.

- Chat.

Sur ces paroles, elle fit un bond au dessus de lui et après 2 foulées de galop elle se retourna en position de jeu. La queue et le train arrière en l'air, elle fit un sourire narquois. Elle n'attendais que le vil petit prédateur pour venir l'attrapé..

_________________

Kit © Me
Atazaë parle en : #6E3B54
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2621-atazae-always-with-you
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Jeu 31 Déc - 2:03

« Fais attention tu t'en mets partout! Avec ce que tu as réussi à faire, je devrais pouvoir me dégager maintenant. »

Le petit leva la tête, la baissa pour regarder le trou qu’il avait fait – et on pouvait dire qu’il avait fait du bon boulot ! – et la leva à nouveau pour voir Dame Ata’ se baisser vers lui. Reconnaissant cette attitude si familière, il se fit tout sage et se laissa porter, bien que ça lui fasse tout bizarre d’être pris par une autre lionne que sa mère. Certes, ce n’était pas fort étrange qu’une autre lionne du clan s’occupe de petits qui n’étaient pas les siens, mais concernant Nedge… Disons que les adultes préféraient l’éviter. Etait-ce par méchanceté ? Assurément pas ! Nedge se doutait bien que même les grands avaient du mal à parler avec lui, qu’ils ne voulaient pas le blesser mais ne pouvaient s’empêcher d’aborder certains sujets fâcheux… Heureusement, c’était loin d’être le cas de Dame Ata’, qui le porta sans crainte sur un rocher où ils seraient tous deux à l’abri de la boue collante des marécages.

Elle le déposa là, et il se remit sur ses pattes avec aisance. Il leva une patte, la porta à la truffe pour la renifler, et eut une petite mine de dégoût en se rendant compte de la puanteur dont il était empreint. Mais que diable pouvaient contenir ces marais ? Des bouses d’éléphant ?

« Je pense que si tu rentres comme ça chez toi ta mère ne va pas être très contente… Tu devrais aller te baigner un petit coup, il faudrait qu'on trouve un étang ou quelque chose dans l'genre. »

Il était d’accord : il connaissait assez sa mère pour savoir qu’elle agréait peu ce genre d’aventures salissantes. Mais il avait fait une bonne action, alors elle le pardonnerait ! Il en était sûr ! Sa maman était très gentille et pensait toujours aux autres, alors elle ne lui en voudrait pas de s’être un peu sali pour aller au secours de quelqu’un…

La lionne s’ébroua, et il fit de même. Ainsi, il put se débarrasser du surplus de boue – mais ça n’avait rien changé à son état général. De beige, il était devenu tout brun ! Sa fourrure collait et son début de crinière n’allait sûrement pas tarder à faire des nœuds – voilà qui n’allait pas être drôle quand Maman déciderait de la démêler…

Mais ils ne se mirent pas en quête du fameux étang tout de suite. La patte de Dame Ata’ atterrit sur son front tandis qu’elle lui lançait d’un ton joueur :

« Chat. »

Elle sauta par-dessus lui, s’éloigna de quelques foulées, puis se retourna en position de jeu. Nedge l’observa faire d’un air étonné – il était rare qu’un adulte se mette à jouer comme un lionceau. Mais, même si c’était surprenant, c’était loin de déplaire au petit ! Bien vite, un large sourire vint se dessiner sur son visage, et il descendit du rocher d’un bond pour courir avec entrain vers sa nouvelle amie.

Le terrain était plus rocheux qu’auparavant, et Nedge n’avait donc plus à se méfier de la boue – même si le sol restait recouvert d’une fine couche de vase. Galopant et bondissant comme le chaton qu’il était, il rejoignit le jeu et courut après l’adulte du mieux qu’il put. Il n’hésita d’ailleurs pas à lui bondir dessus quand elle se laissa attraper, riant avec l’innocence toute naturelle d’un lionceau de son âge.

« Haha, je vous ai eue ! »

Se calmant peu à peu, il reprit de son sérieux et décida de profiter des bons rapports qu’il entretenait avec Dame Ata’ pour lui demander un petit service.

« Dites, Madame Atazaë… Vous pouvez me montrer quelques-unes de vos techniques de chasse ? En échange, je ferai ce que vous voudrez ! Je connais beaucoup de gens dans le clan, vous savez ! »

Il sous-entendait par là qu’il avait des relations. Son plan était de glaner quelques bons conseils de chasse qu’il irait ensuite refiler à Tahora, tandis qu’il répéterait les astuces de combat à Sahale – n’était-ce pas le meilleur moyen de se rapprocher de ses sœurs ?

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 114
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Ven 1 Jan - 19:39

Quand faut y aller.
Nedge.
_______________________________________________


Le petit était rentré dans le jeu de la femelle. Il la poursuivit du mieux qu'il pouvait, d'un bond il sauta sur la jeune adulte. Atazaë se laissa faire, la boule de poil heurta avec douceur le dos de la lionne, celle-ci ce baissa légèrement pour que sa chute ne soit pas douloureuse lorsqu'il atterriras au sol. Un rire mignon et innocent sorti de sa gorge, le petit avait l'aire content et satisfait. Atazaë l'était de même, la jeune lionne avait le sourire aux lèvre en regardant ce petit lionceau. Nedge posa ses prunelles vertes et oranges dans les bleutées de la lionne.

« Dites, Madame Atazaë… Vous pouvez me montrer quelques-unes de vos techniques de chasse ? En échange, je ferai ce que vous voudrez ! Je connais beaucoup de gens dans le clan, vous savez ! »

Le lionceau avait le regard qui ne demandait qu'à assimiler certaines techniques de chasse. Atazaë était très bonne chasseuse. Donner des conseils à une petite boule de poil le na dérangeait pas.

- Pas de problème boule de poil, suis moi, on va essayer de trouver une proie pas trop compliquée.
La lionne laissa le petit glissé de son dos jusqu'à ce que ses pattes touchent terre. Ata' commença une marche énergique, il ne fallait pas perdre de temps! Et une légère faim au ventre se fit sentir et entendre. La jeune adulte et le lionceau partirent à la conquête du manger. Si ils arrivèrent à capturer une proie, autant en profiter. Elle se délectait déjà du repas qui l'attendais. Après quelques pas de marche, un troupeau de gnou venait fraîchement d'arriver dans les verts pâturages marécageux qui étaient un peut plus loin. Comment le savait-elle? Certains gnous à la traîne venait tout juste d'arriver au petit galop. Il y a toujours des feignants, des gestantes ou des vieux qui traîne à l'arrière.


- Ces gnous seront parfait.. Dit-elle, fixant toujours le troupeau. Elle détourna le regard pour regarder où se trouvait Nedge. Il la suivait toujours.

- Alors, première chose. Il faut que tu trouve le sens du vent. Il ne faut pas que le vent soit derrière toi, car c'est à cause de lui que les animaux vont te repérer, ils vont sentir ton odeur que le vent vas leur apporté et prendrons la fuite, ce sera alors un bel échec. Il faut que le vent vienne de devant toi, qu'il t’amène leur odeur à eux.

Sur ces paroles, la lionne se baissa dans le peu d'hautes herbes qu'il y avait, sa couleur de pelage l'avantageait assez. Elle mis la patte sur le dos de Nedge pour le tasser dans l'herbe.

- Il faut ensuite que tu te fasse le plus petit et discret possible. Cependant, il ne faut pas te tasser immédiatement, il faut se rapprocher un maximum de t'es proies.
Commençant à ramper comme un vil prédateur, elle s'approcha discrètement des gnous. Elle en avait choisis un petit, histoire de ne pas gâcher trop de nourriture. Ce n'est pas les gnous ni leur progéniture qui manque, un bébé de moins ne perturbera pas leur existence. Une chance pour elle ils n'étaient pas loin des félins. Malheureusement, la boue trahissait un peut sa discrétion, des *floc-floc* se faisaient entendre. Les gnous étaient tout de même en alerte.. Mais pas le petit qu'elle avait choisis, celui-ci n'entendait rien et se concentrait que sur ses pâturages.


- Reste là.. Dit-elle silencieusement.
La lionne s'approcha jusqu'à atteindre une limite de 4 mètre entre elle et le petit. Bandant ses muscles, elle sorti des hautes herbes avec puissance et agilité, elle fit un bond en direction du petit et lui attrapa un postérieur gauche. Sa fin était arrivée. Tous deux percutèrent le sol avec fracas, elle bondit sur la jugulaire du petit gnous avant de mettre fin à sa vie sans faire de boucherie.

_________________

Kit © Me
Atazaë parle en : #6E3B54
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2621-atazae-always-with-you
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Lun 4 Jan - 1:46

« Pas de problème boule de poils, suis-moi, on va essayer de trouver une proie pas trop compliquée. »

Un large sourire innocent vint se dessiner sur les babines du petit. Un instant, il avait eu peur qu’elle refuse – mais dame Atazaë était décidément quelqu’un de gentil, et sa requête n’avait pas l’air de la déranger. Ainsi, il la suivit d’un petit trot réjoui tandis qu’elle se mettait en quête d’une proie à attraper. Lui, il ne s’y connaissait pas tant que ça, mais il avait vaguement entendu Tahora expliquer à d’autres lionceaux du clan comment elle chassait les crapauds des marécages. Bêtement, il se mit à chercher les batraciens – mais c’était de bien meilleures proies qu’Atazaë avait dénichées…

« Ces gnous seront parfaits… »

Il dressa la tête, surpris, et se concentra sur ce qui se trouvait devant lui. Le bêta ! Il ne les avait même pas vus !

« Alors, première chose. Il faut que tu trouves le sens du vent. Il ne faut pas que le vent soit derrière toi, car c'est à cause de lui que les animaux vont te repérer, ils vont sentir ton odeur que le vent va leur apporter et prendront la fuite, ce sera alors un bel échec. Il faut que le vent vienne de devant toi, qu'il t’amène leur odeur à eux. »

Il acquiesça doucement, soudain très calme et attentif. En bon élève, il écoutait avec une attention presque irréelle tout ce que la lionne lui disait – en vérité, Nedge était fasciné par cet instant de prédateur. Il s’aplatit dans l’herbe – mais pas assez, car Ata’ le tassa un peu plus d’une patte. Il avait le ventre au ras du sol, les pattes pliées, les yeux fixés sur les robes brunâtres des gnous. Le pauvre petit avait énormément de choses à apprendre – et pour cause ! C’était là la toute première leçon de chasse de sa vie. Quelle pitié que ce ne fut pas sa mère qui la lui donna… Mais elle était occupée et avait beaucoup de soucis : Nedge ne devait pas se sentir triste. Il était tout à fait normal qu’elle le néglige un peu… Au moins les autres lionnes du clan, comme Atazaë, s’occupaient-elles de lui.

« Il faut ensuite que tu te fasses le plus petit et discret possible. Cependant, il ne faut pas te tasser immédiatement, il faut se rapprocher un maximum de tes proies. »

Elle commença à ramper vers eux, et il fit de même. Leurs pelages couverts de boue se mêlaient sans mal au décor – par contre, leurs pas n’étaient pas aussi silencieux qu’ils l’auraient voulu… Quoi qu’il en soit, Nedge apprit tout l’art de progresser avec lenteur, méthode et discrétion. Ils s’approchèrent ainsi petit à petit jusqu’à ce, qu’enfin, ils réussissent l’étape de la proximité.

« Reste là… »

Il obéit et, tandis qu’elle rampait au plus près des gnous, il resta tapi dans les herbes. Les yeux fixés sur la chasseuse, il observait et retenait ses moindres gestes. Et puis, il se mit à réfléchir et se demanda pourquoi le troupeau était-il si loin des pâturages de Prideland… Il déglutit difficilement, comprenant que sa présence ici signifiait que Prideland n’était plus qu’une terre désolée où plus personne ne pouvait paître en paix. Les pauvres n’avaient eu d’autre choix que de se rabattre sur la mousse des marais…

Soudain, Atazaë bondit hors des fourrés et, alors que le troupeau fuyait, attrapa un jeune gnou qu’elle tua sans excès de violence. Nedge quitta lui aussi sa cachette et courut vers sa congénère, très impressionné par son exploit.

« Waw ! Vous êtes très forte, Dame Ata’ ! »

Son sourire revint et il observa la prise avec attention. Voilà qu’il commençait à avoir faim… Tout timide, il leva des yeux suppliants vers la lionne, lui demandant par là la permission de se nourrir. Nedge connaissait sa place et savait que certains prenaient la hiérarchie très au sérieux – un lionceau ne mangeait pas avant un adulte. Et puis, le pauvre se nourrissait encore de lait et commençait tout juste à goûter à la viande – en vérité, il faudrait qu’Atazaë lui pré-mâche la viande avant de la lui régurgiter. Pas très frais, mais c’était aussi ça, le Cycle de la Vie…

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 114
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Mer 6 Jan - 21:05

Quand 'faut y aller..
Nedge.
_______________________________________________

La jeune lionne venait d’ôter une vie. Une vie peut-être destinée pour sa? Si ce jeune gnou n'aurait pas servit de repas, sa aurait été un autre, ou bien un zèbre.. Même yearling les jeunes zèbres sont déjà trop gros, le gnou est beaucoup plus fin, pour deux, sa suffit amplement. Nedge sorti de sa cachette en un bond, le sourire au lèvre, il s'exprima tout impressionner ;


« Waw ! Vous êtes très forte, Dame Ata’ ! »
Le petit lionceau fini sa course devant le corps de l'animal encore chaud. Il l'observa avec attention, puis regarda la lionne, comme pour lui demander une petite part. Atazaë avait bien conscience de la hiérarchie, et les lionceaux ont comme pour habitude, de se nourrir après les adultes. Vus son âge, s'il mangeait déjà de la viande, sa ne devait pas faire bien longtemps. Atazaë savait ce qu'elle avait à faire. La lionne beige arracha un grand lambeau de peau pour la cracher un peut plus loin, même si le cuir de gnou était fin, il était plus un jouet qu'autre chose, ce n'est vraiment pas une bonne part de Roi, la jeune lionne scruta de ses yeux bleu la viande rouge qui était sous cette peau. Puis, elle regarda les grassets de l'animal. La viande qui se trouvait au dessus était la plus tendre.

Elle prit un grand lambeau de viande, donna 3-4 coups de crocs dedans et l'offrit au petit Nedge. Cette partie était la plus tendre, il n'aura pas de mal à la manger, en plus Atazaë lui à fait une petite partie du travail. Il faut aussi qu'il travail la force de sa mâchoire, il en aura grande utilité lorsqu'il chassera tout seul.

- Tiens, celle-là est toute tendre! Et puis, ne t'inquiète pas pour l'ordre hiérarchique, quand on est tout les deux on fait s'qu'on veut! Dit-elle d'une douce voix remplie de détermination. Atazaë contourna la carcasse pour s'attaqué aux côtes déjà bien abîmés par ses griffes. Ce qu'elle venait de montrer à Nedge l'avait replongée dans son passé, elle se souvenait quand c'était elle qui apprenait tout sa, quand Nija lui criait dessus parce qu'elle faisais trop de bruit, aaah.. La jeunesse, tant de chose à apprendre.


HRP: Désolée s'un peut court é_è

_________________

Kit © Me
Atazaë parle en : #6E3B54
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2621-atazae-always-with-you
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Jeu 7 Jan - 2:06

Nedge ne savait pas si Atazaë avait une véritable fibre maternelle ou si elle était juste très gentille mais, en tout cas, elle lui accorda un bout de viande sans se faire prier.
Elle commença à trier les pièces, et il l’observa faire avec attention. Il savait que certains morceaux étaient plus durs que d’autres, mais n’avait aucune idée d’où ils se trouvaient sur les proies ni du pourquoi d’une telle différence – et ces questions, comme tant d’autres, torturaient sans cesse son cerveau hyperactif. Avait-il, lui aussi, des bouts de viande plus durs que d’autres ? Allait-on un jour essayer de le manger ?

Elle lui donna un beau morceau bien rouge qu’elle avait déjà légèrement pré-mâché et Nedge, comme à chaque fois qu’il avait droit à de la viande, sentit une étrange excitation lui parcourir les veines. Il n’y avait pas à dire : la chair, c’était mille fois mieux que le lait ! Il attrapa habilement le morceau entre ses pattes, l’y maintint bien fermement, et commença à tirer dessus à l’aide de ses dents pour tenter d’arracher un petit bout qu’il aurait plus facile à mâcher.

« Tiens, celle-là est toute tendre! Et puis, ne t'inquiète pas pour l'ordre hiérarchique, quand on est tout les deux on fait s'qu'on veut! »

Il abandonna un instant sa nourriture pour offrir un large sourire reconnaissant à sa nouvelle amie. Celle-ci s’attela bien vite à la tâche, se penchant sur la carcasse pour se nourrir à son tour. Le lionceau reporta alors son attention sur le défi du jour, alias son petit bout sanguinolent. Il fit du mieux qu’il put, mordant et tirant de la manière la plus efficace possible, apprenant ainsi comment utiliser ses dents et sa mâchoire. A vrai dire, il chiquait plus qu’il ne mangeait mais, en fin de compte, il réussit à avaler tout ce qu’Atazaë lui avait donné.

Et il n’avait pas besoin de plus, car un si bon morceau de viande était parfait pour son corps encore habitué au lait maternel. Plein de vigueur, il se leva pour se rapprocher de l’adulte qui avait eu, au vu du temps qu’il avait pris pour finir, la possibilité de se rassasier. Il alla, comme par réflexe, se blottir contre ses pattes en jetant des coups d’œil soucieux en direction du ciel, où quelques vautours traçaient déjà de larges cercles en attendant leur part du butin. Nedge n’ignorait pas qu’en temps de disette, ces rapaces n’hésitaient pas à refermer leurs serres sur les plus jeunes…

Mais il ne craignait rien : Dame Atazaë était là, et aucun vautour n’oserait lui tenir tête, c’était sûr ! Un petit sourire sur le visage, il s’adressa à son aînée :

« Merci beaucoup, c’était très bon ! Je suis content d’avoir pu avoir de la viande… »

En effet, même s’il commençait à être en âge d’y goûter, il n’en avait que rarement le droit : les restes de trois clans de lions se partageaient la Lande, sans oublier les hyènes. Tout le monde ne mangeait pas toujours à sa faim, et la viande était donnée à ceux qui en avaient le plus besoin – plus un lionceau savait survivre uniquement grâce au lait de sa mère, mieux c’était !

« Maman, elle vous aimera beaucoup ! C’est rare qu’on s’occupe de nous, et vous avez été vraiment très gentille… »

Le ‘nous’ faisait bien sûr référence à ses frère et sœurs – mais surtout à Sahale et lui, en vérité. Evidemment, Atazaë n’avait aucun moyen de savoir qu’il avait une fratrie, mais c’était sorti tout naturellement.
Il s'aperçut alors qu'il était encore tout boueux, et se dressa de toute sa (petite) hauteur pour voir s'il n'y avait pas une flaque d'eau propre pas loin. Il ne pouvait pas rentrer comme ça, tout de même !

HRP:
 

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 114
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Ven 15 Jan - 14:20



Quand 'faut y aller..
Nedge
_______________________________________________

La jeune lionne avait déjà mangé bon nombre de morceaux de viande. Ne quittant pas d'une semelle le petit, elle le guettais sans cesse. Elle savait très bien que les vautours étaient déjà présent et faisaient de grand cercles dans le ciel. Nedge se leva et accouru vers la lionne, puis, se blottis contre elle, regardant les grand rapaces. D'un petit sourire, il s'adressa à Atazaë :

« Merci beaucoup, c’était très bon ! Je suis content d’avoir pu avoir de la viande… »
Il stoppa un court instant puis repris.

« Maman, elle vous aimera beaucoup ! C’est rare qu’on s’occupe de nous, et vous avez été vraiment très gentille… » La lionne afficha un sourire.

- Ne t'inquiète pas p'tit bout d'chou! Si un jour tu as besoin de quelque chose, tu viens me voir! Dit-elle en faisant un clin d'oeil.

- Et je suis sûre que tes frères et sœurs sont tout aussi mignon que toi, non? Atazaë se doutait un peut qu'il avait des frères ou sœurs, ou peut-être les deux! Elle ne les avaient encore pas tous vus.

Ayant terminer son repas, la lionne se leva, s'étira puis observa les vautours. Lâchant un soupir, elle se baissa pour parler au petit.
- Aller, il faut trouver un point d'eau pour se débarbouiller. Mais surtout reste près de moi, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans la tête de ces rapaces.. Quand ils ont faim, il tente n'importe quoi! Et tu es une jolie petite proie.
La lionne ne voulait pas l'inquiéter, mais c'était malheureusement la réalité. Beaucoup de petits animaux se faisaient enlever par les serres puissantes de ces volatiles.

- Reste bien près de moi.
Elle commença à marcher en faisant attention au petit, elle ne voudrait pas qu'il lui arrive quelque chose! Sans trop savoir où aller, sa cadence de marche était régulière, bien décidée à trouver un petit étang! Dans les marécages il doit bien y avoir un endroit propre pour se laver!


_________________

Kit © Me
Atazaë parle en : #6E3B54
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2621-atazae-always-with-you
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 245
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   Sam 16 Jan - 15:50

« Ne t'inquiète pas p'tit bout d'chou! Si un jour tu as besoin de quelque chose, tu viens me voir! »
Il en ronronna de bonheur. Véritable petit chaton, il alla se frotter aux pattes d’Atazaë pour lui témoigner toute sa gratitude et l’affection dont il la couvrait déjà. Comme dit précédemment, rares étaient les adultes à prendre soin de lui avec autant de bienveillance, et il s’attachait rapidement.
« Et je suis sûre que tes frères et sœurs sont tout aussi mignons que toi, non? »
Bien sûr ! Ils étaient les plus adorables de tous les lionceaux de Prideland ! Enfin… quand Sahale la teigneuse évitait d’ouvrir la bouche, s’entend. Mais le degré d’adorabilité contenu dans les boules de poils qu’étaient Sora et Tahora masquait sans mal les faiblesses des deux autres. Tout sourire et, une fois n’est pas coutume, plutôt optimiste, Nedge leva la tête vers Atazaë pour confirmer ses dires.
« Vous le verrez par vous-même ! Les adultes disent que mon petit frère Sora est adorable – mais mes sœurs Sahale et Tahora n’ont rien à lui envier : elles vont devenir les meilleures guerrière et chasseresse du clan ! »
Ah, ce qu’il était fier de sa fratrie ! Fidèle grand frère, il bomba le torse en imaginant déjà ses frangines comme des personnes importantes. Sora, lui… Eh bien, il deviendrait ce qu’il deviendrait – mais en tout cas, Nedge serait fier de lui aussi !
« Allez, il faut trouver un point d'eau pour se débarbouiller. Mais surtout reste près de moi, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans la tête de ces rapaces… Quand ils ont faim, ils tentent n'importe quoi! Et tu es une jolie petite proie. »
Il frissonna à cette comparaison et jeta une nouvelle fois un regard inquiet en direction du ciel. Il se rapprocha alors de Dame Ata’, pas très rassuré.
« Reste bien près de moi. »
Pas besoin de le dire deux fois ! Nedge lui emboîta immédiatement le pas quand elle se mit en route – il finit même par aller se placer sous son ventre, pile entre ses pattes antérieures. Il était encore assez petit pour ne pas la gêner, et il comptait bien en profiter. Dans ces terres peu sûres et en ces temps de guerre, les plus jeunes avaient pris l’habitude d’avoir peur de tout et de savoir se mettre à couvert derrière ceux qui pouvaient les protéger. La loi de la savane était bien dure, même sans les Nyeusis, et ces derniers étaient loin d’être les seuls ennemis des petits…

Bien vite, ils dénichèrent un tout petit étang peu profond et relativement propre. La surface était recouverte de moustiques – comme quoi ils n’avaient pas quitté les marécages. Nedge, malgré son dégoût pour les bébêtes, n’hésita pas à foncer droit sur l’eau pour faire s’éparpiller les insectes. Il commença alors à se laver du mieux qu’il put, en évitant de se rouler dans la vase comme un hippopotame mais en utilisant adroitement ses pattes mouillées pour ôter la boue du reste de son pelage.
« Vous venez, Madame Ata’ ? fit-il en direction de son amie. »

_________________
Fiche Lionceau & Fiche Jeune Adulte & Demande de RP
Personnage © Cynblack | Avatar © IXsln | Signature © Rinkisha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2591-nedge-the-sinner-s-soarin

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand faut y aller..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand faut y aller..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Isabelle & Tyler ♦ Quand faut y aller... [Flashback]
» Quand faut y aller faut y aller
» Quand faut y aller, faut y aller ! [Faust]
» Quand faut y aller, faut y aller ! || PV Matthew
» A quand le second tour?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-