Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Uasi, Yetsa, Shasta and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © This land TLK

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Dearest friend | PV RONO Z7dyDearest friend | PV RONO PvviDearest friend | PV RONO Y4ziDearest friend | PV RONO J3l9

Partagez
 

 Dearest friend | PV RONO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyDim 29 Nov - 16:07

Dearest friend | PV RONO 934690illu
« My Dearest Friend... »



La lionne dorée parcourait la lande d'une démarche fine et élégante quoique un peu pressée. Les hautes herbes pliaient sous son passage, donnant l'impression de se courber à sa venue. C'était semblable à une pulsion, une demande provenant du plus profond de ses entrailles qui la tiraillait jusqu'à ce qu'elle y mette fin par un seul moyen. C'était inexplicable mais pas inaccoutumé pour autant. Elle avait besoin de le voir tout simplement, de croiser son regard améthyste, entendre sa voix suave résonnait au creux de ses tympans, sentir sa présence protectrice. C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle le trouve. Le vent soufflait contre son pelage dorée d'une telle puissance qu'il semblait lui donner des ailes pour voler vers son arbre de vie.

Elle perçut son effluve et ses poils frémirent. Il n'était plus loin. Pourquoi ce désir si ardent de le voir ? Elle même l'ignorait mais à cet instant précis, elle avait besoin de sa présence. A quand remontait leur dernière rencontre ? Peut-être quelques semaines mais cela lui semblait être des années. La seule chose dont elle pouvait être sûre, c'était son besoin d'être auprès de lui. La nuit semblait calme mais elle dissimulait un terrible mal qui bientôt frapperait la Terre des Lions. Cette bataille à venir, les Nyeusis, son fils, Samekh... Elle n'en disait mot mais cela l'inquiétait alors parmi ces songes coupables, elle cherchait sa lumière.

L'odeur était plus forte à présent si bien qu'elle pouvait presque le sentir à ses côtés. Ses pas s'apaisèrent au fur et à mesure que l'odeur l'imprégnait. Elle était d'ores et déjà apaisée. Le souffle moins court, elle suivait docilement le chemin jusqu'à sa lumière protectrice. Il était là, resplendissant comme à son habitude. Elle sourit, simplement mais purement et le rejoignit d'une démarche souple.

« Rono. »

Des mots simples mais chargés d'émotion et d'affection. Elle passa sa tête contre son encolure, glissant au gré de sa crinière cendrée. A ne pas s'y méprendre, c'était l'une des meilleurs sensation au monde pour Kuzali.

« Comment vas-tu ? J'ai l'impression que cela fait si longtemps. »

Sourire aux babines tant elle était comblée de sa présence, elle s'assit face à lui, sa queue s'enroulant autours de ses pattes dans une position très noble. Qu'il était bon de le voir.

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
ex-Tamaa
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 1374
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyDim 29 Nov - 16:53















 ❝ Dearest friend ❞
feat. Kuzali


La tranquillité de la nuit avait toujours été pour moi, une bénédiction.

Je n’avais ni froid, ni chaud. J’étais à la fois présent et absent, le regard perdu au milieu des étoiles, admirant la lune comme pour la première fois de ma vie. Tant de silence, tant de calme. Le vent soufflait dans ma crinière avec une douceur presque irréelle, après de tels actes de violence sur ces terres pacifiques. Ses caresses semaient une tendre pagaille dans mon pelage, assis au milieu de cette grande plaine, visiblement seul et pourtant, accompagné par la simple présence de celle que je représentais.

Je m’éclipsais doucement de la réalité pour rejoindre un monde qui m’était cher : ma mémoire. La nostalgie m’envahissait. Je repassais chaque moment précieux qui m’était donné. Celle de ma naissance, mes voyages, mes rencontres. J’avais eu la chance de retrouver mon père, récemment. Un nouvel espoir. Un soulagement.
Chacune de ses parcelles de bonheur mettait du baume sur mon cœur palpitant de douleur. Ma dernière blessure ne s’était pas refermée et n’allait pas cicatrisé, comme la rage qui m’animait et que le ciel tentait d’apaiser, n’allait pas disparaître tant que cette guerre ne sera pas finie.

Mais c’est alors que le ciel m’envoya l’un de ses anges.

Le vent m’apporta sa douce odeur, comme le son de ses pas feutrés, parmi les pousses vertes. Je ne croyais plus au pur hasard en cet instant. En abaissant mon regard vers la terre, je vis sa silhouette, lumière qui a quel point m’était précieuse, se découpait dans le décor. Un soleil à minuit. L’une de ses filles venant rejoindre l’un des garçons de Mère Lune.

Sa venue me fit doucement sourire, mon regard devenant tendre tandis qu’elle s’approchait de moi, appelant mon nom.

KUZALI • Rono.

L’émotion monta doucement au creux de ma gorge, qui se serra un instant. Elle m’était si précieuse, si nécessaire en cet instant que son arrivée me laissait muet. Les esprits auraient-ils entendu mon appel silencieux.
Sa tête s’appuya contre mon encolure, comme mon museau toucha délicatement sa nuque, se réchauffant à son simple contact. Mon sourire s’élargit avec tranquillité, tandis qu’elle prit place face à moi noblement. Dos à la Lune.

KUZALI • Comment vas-tu ? J'ai l'impression que cela fait si longtemps.
RONO • Une éternité, me semble-t-il.

Il n'y avait pas un jour sans qu'une pensée ne soit pour elle. Pour elle et notre fils. Plongeant mes prunelles violacées dans les siennes, j'eus un soupir discret, tranquille.

RONO • Je vais bien... Je ne pourrais aller mieux, a vrai dire, en cet instant. Et toi ? Tu ne trouvais pas le sommeil ?

J'eus un léger ton inquiet, l'espace d'un instant.
La dernière fois qu'elle s'était présenté a moi ainsi, le passé la pourchassait.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney
Dearest friend | PV RONO 414283TAMAA
| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyDim 29 Nov - 17:26

Dearest friend | PV RONO 650068illu
« My Dearest Friend... »


Sa voix la transportait et la lionne fermait doucement les yeux, se laissant bercer au gré de ses mots. L'attente, peu importe combien elle pouvait être longue, était inlassablement compensé par le bonheur de le retrouver. La fille du soleil souriait doucement aux dires de son ami, heureuse d'apprendre qu'il allait bien et était même heureux. Des mots simples certes mais, qui suffisaient à lui déposer un baume au cœur. D'un ton légèrement inquiet, il lui retournait sa propre question. Kuzali soupirait, lasse et fatiguée.

« Non, il semble me fuir ces derniers temps. »

Tournant l'échine, elle observait la lune qui miroitait fièrement dans le ciel étoilé. Elle était si belle. Bien que fille du soleil, cela n'avait jamais empêché Kuzali d'admirer l'astre nocturne. Lune et Soleil étaient opposés mais, ils pouvaient aussi se compléter. Son regard se tourna vers le fils de la Mère du ciel et elle lui sourit, pensive.

« Ou alors est-ce mes songes qui le maintiennent éloigné de moi... Je m'inquiète pour la guerre à venir, principalement de son issue. Plus que quiconque j'aimerais chasser les Nyeusis mais je connais leur force et leur malfaisance. Qui sait combien de perte nous devrons encore subir pour éradiquer le mal... »

Sa voix était douce bien que troublée. La lionne dorée n'était pas sans se rappeler la mort du monarque de Theluji et sans doute Rono saisirait l’allusion. Sa mort l'avait tant touché... Kuzali n'avait pas non plus oublié le chagrin de son ami. Elle soupirait de nouveau.

« Et puis... il y a Samekh. »

Elle abaissa ses iris dorées, fuyant le regard de son ami. C'était plus dur qu'elle ne le pensait que d'évoquer cette tragédie de vive voix. C'était comme l'accepter, rendre la chose plus réelle. Elle ne voulait pas cela, elle n'était pas encore prête mais, pouvions-nous vraiment nous préparer pour ce genre de départ ? Elle comprenait enfin pourquoi son cœur l'avait guidé jusqu'à son ami. Elle avait besoin de sa présence, lui plus que quiconque.

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
ex-Tamaa
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 1374
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyDim 29 Nov - 18:08














 ❝ Dearest friend ❞
feat. Kuzali


KUZALI • Non, il semble me fuir ces derniers temps.

Mes sourcils se haussèrent doucement, devenant plus attentif. Elle était fatiguée, cela se sentait et se voyait, mais que pouvait-il y avoir pour la tourmenter ainsi. La guerre, je n’en doutais pas un instant. Mais… Je sentais aussi autre chose. Une tristesse bien plus profonde, qui me laissait perplexe et désireux d’en savoir plus.

Sans répondre, elle détourna la tête vers la Lune et les étoiles, semblant les observer quelques instants, perdue dans ses songes. Prenait-elle le temps de formuler ses mots. Mon cœur battait contre ma poitrine lourdement, me questionnant en silence. Jusqu’à ce que son regard retourne a moi, la tête légèrement penchée alors qu’elle souriait, absente.

KUZALI • Ou alors est-ce mes songes qui le maintiennent éloigné de moi... Je m'inquiète pour la guerre à venir, principalement de son issue. Plus que quiconque j'aimerais chasser les Nyeusis mais je connais leur force et leur malfaisance. Qui sait combien de perte nous devrons encore subir pour éradiquer le mal... Et puis... il y a Samekh.

Ses derniers mots m’interpellèrent plus que les autres. Son soupir frôla mes oreilles, tandis que mon esprit se mit à cogiter. Samekh. Lui était-il arrivé quelque chose ? Ou comptait-il faire quelque chose. Participer à la guerre ? Vu les relations qu’il entretenait avec le Prince, j’en serais étonné. Ou était-ce encore autre chose.

Je m’y plusieurs instants à percuter, observant les réactions de ma tendre amie. Elle fuyait mon regard, dans lequel miroitait une peine sans nom. Ce fut face à ce sentiment familier que je compris enfin. Mon visage eut l’espace d’un instant une expression surprise, puis mes sourcils se haussèrent davantage, cette fois de tristesse. Mes yeux ne quittant pas sa silhouette dorée. Je savais a quel point ce lion était important pour elle. A quel point cette perte pourrait la bouleverser, comme si elle n’avait pas déjà perdu assez.

RONO • ...

Je ne sus quoi dire. Mais par pure instinct, mon corps se redressa doucement pour venir se blottir à ses côtés, lui apportant ma chaleur, autant que je le pouvais. Je déposais délicatement mon front contre sa tête, le frottant tendrement pour finir par lâcher un soupir discret. Ce sentiment. Si cruel. Si seulement je pouvais le lui épargner.

RONO • Kuzali... Je ne sais pas si tu souhaite entendre parler de croyances maintenant, mais il me tient à coeur de te partager ma vision.

Doucement, je redressais la tête vers le ciel, vers les étoiles qui brillaient en cette nuit, plus que jamais.

RONO • Les âmes des défunts ne nous quittent jamais. La mort n'est pas une fin, car c'est seulement le corps qui dépérit. Ils continuent de vivre par notre intermédiaire, nous accompagne à chaque pas. Les Rois du Passé sommeillent et veillent du haut du ciel, avec eux, nos êtres chers. Ils ne manifestent parfois, par l'intermédiaire de détails que l'on ne remarque parfois pas.

Notre rencontre ce soir n'est pas dût au hasard. Quelque chose t'a poussé a venir a moi. Ton coeur, sans doute. Comme le vent m'a porté jusqu'à toi.


Je rebaissais mon regard vers elle, une pointe d’espoir dans les yeux. C’était cette vision qui m’aidait à tenir. Elle m’empêchait de sombrer dans de profonds abysses, menés par la douleur du passé et de ses pertes.

RONO • La guerre ne pourra pas s'achever sans pertes. Mais il est de notre devoir de faire en sorte qu'ils ne tomberont pas en vain. Qu'ils soient passés ou futurs. Si l'espoir nous porte, alors j'ai la conviction que nous pouvons réussir ce que certains disent l'impossible.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney
Dearest friend | PV RONO 414283TAMAA
| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyDim 29 Nov - 19:57

Dearest friend | PV RONO 650068illu
« My Dearest Friend... »


Kuzali n'était pas étrangère à la mort, elle l'avait côtoyée de près et vu des personnes chères à son cœur être emportées par elle. C'était un ennemi invisible, que l'on ne pouvait voir venir si ce n'était sentir sa menace planant au dessus de nos proches. Et surtout, on ne pouvait lutter. Plus intransigeant encore que ces lions noirs, la mort était fatale, sans retour et ne faisait nulle distinction. Elle frappait tout simplement et bientôt, elle viendrait quérir Samekh. La lionne dorée ignorait dans quelles circonstances mais, elle n'était pas aveugle au vieux corps fatigué et usé du lion rouge. Lui-même semblait se préparer à cet instant. Bien sûr, c'était plus facile pour lui, il n'avait qu'à laisser la mort venir le prendre mais qu'en était-il de ceux qui resterait derrière, qui subirait le chagrin de son départ ? Kuzali était terrifiée à cette idée.

Lentement, son chagrin fut communiqué à son précieux ami qui comprit l'ampleur de sa peine. Il vint se blottir contre elle, lui offrant le refuge le plus sûr que Kuzali connaissait. Dans un silence prenant, la lionne se laissait consoler par son ami, humant son odeur qu'elle trouvait ô combien apaisante. Quand la tête ignorait quoi faire, le cœur était là pour répondre à sa place et c'était celui-là même qui avait conduit la lionne dorée à trouver refuge auprès du lion cendré. Elle se laissait aller contre lui, répondant doucement à ses signes de têtes. Kuzali avait d'ores et déjà pris l'habitude de se confier à son précieux ami et faire tomber son masque devant lui mais si Samekh venait véritablement à disparaître, elle aurait besoin de Rono plus que jamais.

De sa voix suave, il lui introduit ses croyances. Kuzali sourit doucement, elle partageait cette même vision du Cycle de la vie seulement, il lui était difficile de s'attacher à une telle chose lorsque son monde était sur le point de s'écrouler. Cela serait-il identique au départ de Sheru, devrait-elle à nouveau subir ce chagrin qui avait manquer de la faire succomber ? Elle avait tant traversé, tant vécu, elle avait pensé être devenu plus forte mais face à la mort, elle n'était rien. Un spectateur impuissant qui ne pouvait qu'attendre puis subir. Son regard plongea dans celui du lion, attentive à ses paroles. Leurs propres cœurs et la nature s'étaient mêles pour que de nouveau, leurs chemins se rencontrent. Elle sourit.

« Notre rencontre a été l'un de mes plus beaux cadeaux. Tu m'es apparu tel un ange, Rono. Quand je t'ai rencontré, j'avais tout perdu, plus rien à quoi raccrocher mes croyances, plus de famille, plus de terre bien aimée... Plus rien. Progressivement, tu m'as ramené à la vie. Je ne t'ai jamais remerciée pour cela. »

Elle soupira. Le temps avait beau passé, les souvenirs persistaient et nous ramenaient sans cesse à une époque donnée et parfois, l'intensité d'un souvenir était telle qu'on avait l'impression de revivre ce moment, qu'il soit bonheur ou malheur. Kuzali se rendit alors compte qu'elle n'avait jamais confié l'intégralité de son passé à son précieux ami. Pourquoi ? Sans doute n'en avait-elle pas vu l'intérêt après tout, ils n'en avaient jamais eu besoin. Rono n'avait jamais prêté aucune importance à l'image des gens. Aux premiers jours, quand bien même les lions la fuyaient après avoir pris connaissance de son titre, cela avait paru si banal aux yeux du mâle... Il ne l'avait jamais jugé pour cela. Peut-être était-ce pour cette raison, parce qu'il n'avait jamais eu besoin de savoir son passé pour l'aimer. Rono... Son Rono... Il était sa lune et elle son soleil.

« La mort, je ne la connais que trop bien. Je ne t'ai jamais dit les raisons de mon exil, pas vrai ? Je me disais que cela n'avait plus d'importance, que ce n'était que passé mais je me trompais. Mes racines... elles ne me quitteront jamais, pas mêmes ces souvenirs qui me hantent aujourd'hui encore. J'ai été banni faute d'avoir aimé. C'était mon premier amour, il s'appelait Sheru. C'était un voyageur mais avec le recul, je pense qu'il était originaire de Prideland. Quoi qu'il en soit, mon père ne supportait pas que sa seule fille se soit éprise d'un étranger, ce n'était pas bien vu dans nos coutumes. Un soir, nous décidâmes de fuir. Ce même soir, je fus exilée. » racontait-elle, la voix lointaine et le regard peiné. « Alors que nous approchions des frontières, un groupe de patrouille nous interpella. Faute d'avoir tenu notre relation secrète, ils ont pensé à un enlèvement. Foutaise, ce n'était que prétexte. Le meneur a ordonné l'exécution de Sheru et ils l'ont abattu sous mes yeux. Ce bourreau n'était autre que mon frère aîné. Suite à cela, une grave dispute a éclaté et nous nous sommes battus. Je lui ai crevé l’œil faute qu'il ne se défende. Mon père a clamé haut et fort que j'avais porté atteinte à la vie de l'héritier du Soleil, le plus haut sacrilège dans notre royaume. Il m'a banni. »

Endeuillée par les souvenirs, Kuzali n'en restait pas moins distante vis à vis de son récit, comme si celui appartenait à une autre qu'elle. Seul son regard témoignait de la réalité de ses propos. Elle secoua promptement l'échine, ne souhaitant guère s'attarder sur cette histoire. Tout était dit. Elle reprit :

« Ce n'est que quelques mois plus tard que je suis arrivée sur la Terre des Lions. Je n'avais plus rien, j'étais seule, perdue, exilée et le cœur brisé. Notre rencontre, Rono... c'est elle qui m'a permise de me relever. Et puis, il y a eu Samekh. Sans vous, je n'aurais pu devenir celle que je suis. Je vous dois tout. Samekh a été plus qu'un mentor pour moi, il est devenu cette famille que j'avais perdu. Il m'a appris à devenir forte, à survivre... Il m'a élevé plus haut que je ne l'aurais cru. Je pensais ce voyage éternel mais aujourd'hui, je me rend compte qu'il touche à sa fin. »

Kuzali surprit l'une de ses pattes trembler aussi accentuait-elle la pression de son corps afin de stopper ce désagrément. Elle retint un nouveau soupir puis entra dans le vif du sujet, ce pourquoi elle avait conter son passé :

« La mort de Sheru continue de me hanter. J'ignore comment je pourrais me relever après... après le départ de Samekh. »

Réalisait-elle seulement ? Bien sûr, Kuzali avait conscience de l'impact que cette mort aurait sur elle mais, elle était encore bien loin du compte. Elle craignait de redevenir cette âme errante d'autrefois sauf que cette fois-ci, il n'y aurait pas Samekh pour venir la tirer vers la lumière. Elle serait seule, seule dans son chagrin. Ce lien qu'ils avaient... comment le définir précisément ? Comment même lui dire tout ce qu'il représentait pour elle ? Par moment, les deux lions échangeaient un long regard durant lequel aucun des deux ne disaient mot. Ils se regardaient simplement mais leur regard échangeaient plus que ce que des mots le pouvaient. Tous deux se préparaient à la séparation. Ils n'en parlaient pas mais le savaient. Peut-être était-ce ce qui rendait la chose si dure.

Rono lui confia que la paix ne pouvait être amenée sans pertes. Oui, comme le disaient ces vieux sages, qui veut la paix prépare la guerre. La simplicité ne semblait pas être le mot d'ordre. La lionne d'or coulait un regard vers son ami, fataliste. Réussir l'impossible, disait-il... Kuzali avait toujours admiré cette croyance que dégageait le lion cendré, lui qui semblait croire en chacun de ces mots et les annonçaient comme s'il détenait une vérité que personne d'autre n'avait.

« J'aimerais que cette guerre marque la fin de ces temps de chagrin mais c'est un rêve utopique, pas vrai ? Peu importe que nous connaissions la paix, d'autres que les Nyeusis viendront. Il y en aura toujours. » murmura-t-elle, le regard porté vers les étoiles. « Pardonne-moi de cette vision si sombre, toi qui portes toujours l'espoir. »

Son propre optimisme semblait vaincu par le chagrin auquel elle se préparait. Cette nuit-là, Kuzali n'avait pas le cœur à espérer et bientôt, elle serait en deuil. Un deuil qui marquerait la fin d'une ère puis le début d'une autre mais rien ne serait plus pareil. Une partie d'elle serait absente, partie pour toujours mais il lui faudra faire sans. Y parviendra-t-elle ? Cela ne semblait pas être une option.

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
ex-Tamaa
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 1374
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyDim 29 Nov - 21:15














 ❝ Dearest friend ❞
feat. Kuzali


KUZALI • Notre rencontre a été l'un de mes plus beaux cadeaux. Tu m'es apparu tel un ange, Rono. Quand je t'ai rencontré, j'avais tout perdu, plus rien à quoi raccrocher mes croyances, plus de famille, plus de terre bien aimée... Plus rien. Progressivement, tu m'as ramené à la vie. Je ne t'ai jamais remerciée pour cela.

Mon oreille tinta doucement, les yeux mi-clos. Sa voix réussissait à m’apaiser l’histoire d’un temps, avant que mes inquiétudes ne reviennent à la charge. Si je l’avais rendu heureuse, alors c’était tout ce qui m’importait. Je voulais la voir sourire, la voir briller, qu’importe le temps que ça prendra et le prix que cela me coûtera.

Parmi tout mes souhaits, celui de voir mes proches coulaient des jours heureux était le seul qui comptait réellement en ces instants. Mais comment y parvenir ? Son soupir captura mon attention, dardant avec légèreté mon regard sur son visage tourmenté. J’étais attentif. Prêt à l’écouter, quoi qu’elle puisse me dire. Ce fut à cet instant qu’elle décida de me révéler son passé, surement lié a tout. Celui auquel elle était le plus rattaché, pour qu’il la poursuive aussi longtemps, sans relâche.

J’avais compris depuis longtemps que Kuzali était une membre d’une famille royale aux terres bien lointaines, exilée pour des raisons qui m’échappaient, jusqu’à cette nuit. Chacun de ses mots découlait en moi, s’inscrivant lentement dans mon esprit et ma chair, m’imprégnant de son histoire pour tenter de la comprendre. Bannie pour un amour interdit, conduisant à une guerre interne sans fin. Sa voix me paraissait résonnée comme un écho détaché, le regard vitreux d’une peine que je devinais sans mal.

RONO • ...

Comme pour chasser des sensations désagréables, elle secoua son encolure, puis continua. Revenant alors au commencement. Au renouveau de ma vie, au moment même où j’avais croisé le regard affolé de cette lionne au pelage opposé du sien. Doucement, mon front s’appuya contre sa tête, recherchant a lui témoigner toute mon affection et mon soutien. La perte de Samekh sera… quelque chose de terrible. Il n’en doutait plus maintenant.

Kuzali reviendrait affronter ce même état d’âme, mais pas seule, cette fois-ci. Chaque chose avait une fin. Même celles qu’on aurait cru éternelles. Un changement dans mon appui m’interpella, me détachant quelques secondes de la lionne pour l’observer tremblé, puis prendre sur elle, pour finalement souffler la raison de son tourment.

Les craintes sur cette guerre semblaient bien lointaines, à présent. Tout le monde avait cet espoir de voir cet affrontement se terminait. De voir le mal éradiqué. Que tout rentre dans son ordre initial. Même si cela voudrait dire reprendre un cycle de paix jusqu’au prochain événement, c’était ainsi que la vie marchait.
Sa vision n’était pas enchanteresse, mais elle avait l’honneur d’être réaliste.

RONO • Tu ne seras pas seule cette fois-ci.

Je voulais au moins qu’elle sache ceci. A défaut de savoir comment pouvoir la relever à nouveau.

RONO • Toutes les personnes que tu as croisé. Celles qui t'aiment. Ta famille, tes proches. Tes amis, tes alliés. Ils seront là pour toi à ce moment là. Ton passé n'y changera rien et n'apportera rien de nouveau, car tout est derrière toi à présent. Tu mènes une autre vie.

Elle n’était plus exilée. Elle était une lionne à part entière.
Pour moi, elle l'avait toujours été.

RONO • Je veux que tu saches, que quoi qu'il arrive, tu pourras toujours compter sur moi. Je ne suis qu'un lion parmi d'autres et je ne le remplacerais jamais, mais je ferais tout mon possible pour te rendre heureuse.

Je ne voulais pas qu’elle sombre. Jamais. Je n’arrivais pas à l’imaginer ainsi. Doucement, ma tête se pressa contre sa gorge, posant une délicate patte dans son dos afin de la serrer au plus proche de mon cœur battant lourdement. Mes yeux se fermèrent sur une vision floue, relâchant une pluie légère le long de mes joues.
Que pouvais-je faire, hormis être plus présent que jamais ?



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney
Dearest friend | PV RONO 414283TAMAA
| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyLun 30 Nov - 12:33

Dearest friend | PV RONO 650068illu
« My Dearest Friend... »


Il n'était pas certain des mots à employer pour consoler la lionne dans son malheur aussi affirmait-il sa présence par des gestes protecteurs, de soutien et de tendresse. Cela lui suffisait, ce n'était pas que de ses mots dont elle besoin mais avant tout de sa présence. Rono lui était de ce genre là, un simple regard de sa part valait tous les mots d'un autre. Unique, indispensable, si précieux. Kuzali s'en était rendue compte depuis un moment, ces liens qu'elle avait tissé avec son mentor et son ami étaient tels que jamais elle ne trouverait d'équivalence. Même l'amour n'égalait pas ces deux-là. Ils lui étaient sans pareils. Il réaffirma sa présence a ses côtés, comme il l'avait toujours fait. Son soupir se métamorphosa en doux sourire. Oui, elle l'avait lui, il ne partirait pas.

Étrangement, Kuzali n'avait jamais réussi à se défaire de son passé. Il lui était impossible de passer outre et de l'oublier. Il faisait parti d'elle et sans lui, sans les circonstances qu'il avait donné, elle n'aurait jamais rencontré tous ces lions. Son passé avait joué un rôle majeur dans ce qu'elle était devenu et faisait parti intégrante de son âme. Elle ne lui était plus victime comme avant mais, d'une certain façon, elle en avait besoin. Pour se rappeler. De ses origines, de ces lions qui avaient été sa famille, de Sheru. Elle n'oublierait pas ce qu'il lui avait appris, notamment à aimer de nouveau mais le fait était là, jamais elle ne pourrait donner son cœur comme elle l'avait fait la première fois. Une partie lui restera toujours formelle, indisponible, comme condamnée. Peut-être était-ce les chaînes du passé qui le retenait captif mais jamais la lionne ne pourrait s'en défaire. Elle aimait son prince mais en aucun cas elle ne pourrait lui donner toutes les clefs de son cœur. La lionne dorée avait confiance en Kumpa, évidemment, et elle l'aimait cependant, cet amour qu'elle lui vouait ne saurait être parfait. Seuls trois lions résonneraient à jamais dans son cœur : son fils, son mentor et son précieux ami. Après ses diverses aventures, Kuzali avait appris à prendre des distances avec l'amour, peut-être le savait-elle trop puissant. Elle se retenait d'aimer passionnément et garder cette dite passion à l'égard de ceux en qui elle avait une confiance aveugle et une dépendance certaine. Seulement, l'un des maillons de cette chaîne ne serait bientôt plus et elle craignait de voir défaire cet équilibre qu'elle avait su trouvé au milieu du chaos.

« Non, tu n'es pas un lion parmi d'autres, tu es bien plus que ça. Rono... tu es mon plus précieux ami. Je ne pourrais jamais te le dire assez souvent. Tu es une lumière, un guide, un protecteur. Tout lion qui te rencontre est bercé de ta lumière douce et de ton savoir. » murmurait la lionne dorée, croisant le regard violacé du mâle. « Ta simple présence suffit à me rendre heureuse. »

Elle lui sourit, convaincue de ses mots. Doucement, il avança sa tête contre sa gorge, posant une patte délicate dans son dos afin de la serrer au plus proche de son cœur. Kuzali fut surprise des poids du battement résonnant dans sa poitrine. Son aspect calme contredisait la lourde symphonie de son cœur qui, lui, trahissait son état d'âme. Il semblait bouleversé. La lionne dorée se laissait aller contre lui, déposant son menton dans l'épaisse fourrure du mâle et câlina le mâle. Si précieux. Après un soupire, elle redressait l'échine afin de contempler les iris du mâle mais découvrit cette larmes perler lentement contre sa joue. Attristée par ce tableau qu'elle n'aimait guère contempler, elle passait doucement l'une de ses pattes pour attraper cette pluie légère et l'ôter du visage bienveillant de son ami.

« Ne pleure pas, Rono. Si nous nous laissons aller au malheur dès ce soir, la suite n'en sera que plus difficile. »

Elle même ne voulait pas pleurer. Elle contenait ses émotions du mieux qu'elle le pouvait, amassant son tas de malheur qui, bientôt, s'expulserait tel un torrent. Mais, l'heure n'y était pas encore. Tant que Samekh vivait, elle ne pleurerait pas. Elle s'y refusait formellement. Kuzali le lui avait promis, il ne mourait pas sans qu'elle ne soit à ses côtés. Et un partie d'elle mourait avec lui. Éternellement à ses côtés. Elle fermait doucement les paupières, retenant ses propres émotions puis les rouvrit, forte. Son regard observait son précieux ami le temps de quelques instants puis elle vint passer sa tête sous la sienne, s'accordant une énième présence.

« Une partie de moi partira avec lui, c'est inévitable. Mais je sais que tu seras là, Sadaka le sera aussi. » affirmait-elle d'une voix plus sûre avant que celle-ci ne s'épuise dans un souffle, pensive. « J'ignore s'il t'a trouvé pour en parler mais, je lui ai dis pour Mopanga. Il sait. Sa réaction m'a étonnamment surprise, il ne semblait pas en colère. Nous en parlons peu maintenant que la tabou est levé mais, je ne sais pas comment interpréter son silence. Accepte-t-il ce sombre héritage ou le repousse-t-il tel un venin ? »

Peut-être le lionceau ébène avait-il confié des choses à son parrain qu'il n'avait osé faire avec sa mère. Comment le savoir. Elle s'inquiétait tout simplement, c'était chose normale pour une mère. Son fils lui paraissait si fort malgré son jeune âge... sa mâture était incroyablement avancé et par moment, elle le surprenait à réfléchir comme un adulte le ferait. N'avait-elle pas tué son enfance à vouloir sans cesse le protéger ? Elle le craignait.

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
ex-Tamaa
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 1374
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyLun 30 Nov - 14:44














 ❝ Dearest friend ❞
feat. Kuzali


Si ma présence lui suffisait, alors je passerais nuits et jours à ses côtés s’il le fallait.
Je n’avais pas eu envie de me laisser aller, mais mes émotions dépassaient parfois mes propres limites, sans prévenir. Comme quelques gouttes qui débordaient du vase remplie d’eau, avant de redescendre aussi vite qu’elle était venue, disparaissant dans les tréfonds du récipient. J’étais triste, oui, seulement n’avais-je pas accordé assez d’attention à celle-ci pour retenir mes quelques larmes, bientôt balayé par la douce patte de ma précieuse amie.

KUZALI • Ne pleure pas, Rono. Si nous nous laissons aller au malheur dès ce soir, la suite n'en sera que plus difficile.

Je n’avais pas tremblé, ni changer d’expression. Mon regard plongé au creux de ses deux soleils, comme la lumière chaleureuse manquante en cette nuit, jusqu’à ce qu’ils disparaissent derrière deux rideaux plus foncés. Kuzali venait de fermer les yeux avec douceur, les miens ne quittant la candeur abîmée de son visage, pour y voir réapparaître ses deux astres.

Ils semblaient briller plus fortement encore qu’il y a quelques instants, parsemé de reflets dorés reluisants. Un silence s’écoula, dans lequel nous échangions un lourd regard, puis sa tête se cala une nouvelle fois contre mon épaisse crinière, comme la mienne se perdit contre son pelage doré.

KUZALI • Une partie de moi partira avec lui, c'est inévitable. Mais je sais que tu seras là, Sadaka le sera aussi. J'ignore s'il t'a trouvé pour en parler mais, je lui ai dis pour Mopanga. Il sait. Sa réaction m'a étonnamment surprise, il ne semblait pas en colère. Nous en parlons peu maintenant que la tabou est levé mais, je ne sais pas comment interpréter son silence. Accepte-t-il ce sombre héritage ou le repousse-t-il tel un venin ?

Mes yeux se redressèrent du sol, au moment où elle mentionna Sadaka et son silence face à ses origines qui ne m’étonnait pas. Un peu plus sérieux, je me détachai doucement d’elle, redressant mon dos pour l’écouter attentivement, face à face.
Je le savais même que trop bien. Plus le temps défilé, plus je voyais bien que le lionceau était… différent. C’est cette différence à la fois bénéfique et tentatrice qui m’inquiétait, au fond. Seulement, je ne pouvais pas en parler à Kuzali, pas de tout. N'avait pas promis à mon fils de tenir ma langue ? Aussi, espérais-je qu'elle l'apprenne d'elle-même.

RONO • Je pense qu'il a encore dû mal a s'y faire, mais il tente certainement de l'accepter et en comprendre l'aspect. Peut-être est-il même soulagé d'être sorti de l'incompréhension qui l'entoure. Je clignais des yeux, soupirant doucement avant de lever le regard vers les étoiles. J'espère seulement qu'il n'y réfléchit pas plus qu'il ne faudrait. Sadaka a assez de recul pour ne pas le fuir, ni s'y plonger.

Il a dût grandir vite, par son entourage et son histoire.


Peut-être plus qu’on ne pouvait s’imaginer. Seulement, mes inquiétudes étaient atténuées par ma foi. Ma foi en mes proches. Ma famille.
Un doux sourire s'étira sur mes babines.

RONO • Nous ne pouvons que continuer à le guider. J'ai confiance en toi... et en lui, pour savoir quels choix faire plus tard.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney
Dearest friend | PV RONO 414283TAMAA
| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyMer 2 Déc - 23:16

Dearest friend | PV RONO 650068illu
« My Dearest Friend... »


Son regard faisait écho à celui de la lionne dorée, il n'était pas étranger à ses propos. L'enfant du soleil hochait de la tête aux dires du fils de la lune, elle l'entendait et comprenait chacun de ses mots. Un soulagement, disait-il... N'était-ce pas plutôt un fardeau à porter ? Lui n'avait rien demandé, il subissait les dérives de sa mère. Elle soupirait.

« Oui, il grandit vite... » affirma-t-elle, une lueur de peine dans le regard.

L'isolement qu'avait subi Sadaka dans sa jeunesse semblait lui avoir arraché une part d’innocence. Il n'avait grandi entouré de lionceaux de son âge mais d'adulte, vieux d'expériences et lourds de leurs passés. C'était un univers si particulier dans lequel il était né... Un univers qui n'était pas fait pour un enfant. Pourtant, rejoindre les Pridelanders tel que le lui avait proposé Kumpa n'avait jamais séduit la lionne. Ils n'étaient pas sa famille. Samekh l'était. Qui plus est, cela aurait été imposé à son fils des regards sanglants au quotidien et elle s'y était refuser. Mais peut-être qu'à trop vouloir le protéger, elle l'avait rendu vulnérable.

Elle se perdit dans le beau sourire de son précieux ami. Ses paroles lui étaient précieuses, il avait toujours su trouver les mots.

« Je ne pourrais faire les choix à sa place mais je tâcherai de le guider pour que jamais il ne s'égare. »

Il avait beau lui ressembler d'apparence et ce de plus en plus au fil des jours mais elle savait qu'intérieurement, il regorgeait de lumière. Seulement, les gènes de son père coulaient quelque part dans son sang. Les choix qu'il ferait dans l'avenir lui appartenaient et peu importe le chemin qu'il choisirait, sa mère serait toujours présente pour lui. Peu importe la voie vers laquelle il se dirigeait. Elle l'aimerait toujours.

Un nouveau soupir. Son regard remonta vers celui du lion cendré et elle se perdit dans ses iris violacées. Un regard si profond, si bienveillant... Elle aurait aimé s'y perdre.

« Je t'embête avec mes problèmes, comme toujours. N'as-tu pas de nouvelles réjouissantes à m'apprendre pour chasser mes idées moroses ? »

Ses récits lui manquaient, avait-il fait de nouvelles rencontres, des voyages vers les montagnes blanches ? Elle voulait savoir.

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
ex-Tamaa
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 1374
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptySam 5 Déc - 13:49














 ❝ Dearest friend ❞
feat. Kuzali


KUZALI • Je ne pourrais faire les choix à sa place mais je tâcherai de le guider pour que jamais il ne s'égare.

Je hochais la tête doucement. C’était ce que nous pouvions faire de mieux, après tout, en tant que parents. Jamais je ne laisserais mon fils, ce quoi qu’il choisisse. Je l’aimais comme il était, dans toute son intégralité. Qu’il soit oui ou non, part Nyeusis. Ce sang, de mon point de vue, ne pouvait jamais surpasser celui de Kuzali. Celle qui lui avait donné naissance, élevée et protégé, en tant que prince du soleil, pas l’ombre du mal.

KUZALI • Je t'embête avec mes problèmes, comme toujours. N'as-tu pas de nouvelles réjouissantes à m'apprendre pour chasser mes idées moroses ?

Elle eut un nouveau soupir, levant les yeux vers moi pour se perdre dans les miens. Mes sourcils se haussèrent doucement. M’embêter ? Qu’importe ce qu’elle pourra me dire, oh grand jamais elle sera une gêne pour moi. Même dans les plus sombres aveux, sa voix m’était plus que précieuse.

RONO • Tu ne m'embête jamais, Kuzali.

Un sourire s’étira sur mes babines, calme et presque tranquille. Néanmoins, à sa question, mon esprit se mit à cogiter un court instant. Des nouvelles réjouissantes. Quel avait été mes derniers voyages ? Il y en avait tant, qui pour moi, gardait leur splendeur comme aux premiers jours.
Ce fut un récent souvenir, plus que chaleureux en cette période, qui me revint en mémoire. Mes yeux s’écarquillèrent doucement, avant qu’une expression douce, empli d’une certaine excitation et joie n’envahisse mes fins traits. J’avais fait une rencontre merveilleuse, qui m’avait tardé de faire partager à mon amie.

RONO • J'ai fait une rencontre... Qui me tient a coeur. J'aurais voulu te le pré-

En personne. Mes yeux s’écarquillèrent face a cette agréable surprise, redressant la tête pour regarder par-dessus la tête de la lionne dorée. C’était bien lui. Son imposante silhouette si familière se découpant dans l’horizon, illuminé par les rayons de la lune. Mon cœur manqua un battement, tant la joie de le revoir et de pouvoir le présenter m’éveillait de bonheur.

Avec un sourire tranquille, je fis un léger mouvement de tête à ma précieuse amie pour lui indiquer de regarder en sa direction, afin qu’elle le découvre par elle-même. Mes yeux se posant naturellement sur Lukah, avec la joie d’un enfant.

RONO • Kuzali, je te présente Lukah, mon père.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney
Dearest friend | PV RONO 414283TAMAA
| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
Fahari
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 325
Localisation : [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyMer 9 Déc - 7:43

    La nuit tombait sur la Lande, une fois de plus. Lukah n'arrivait pas à dormir. Il ne savait pas réellement pourquoi, mais le sommeil n'était pas au rendez-vous. Était-ce les inquiétudes ? Ou alors la fin qui le rattrapait inexorablement ? Quoiqu'il en soit, une petite marche s'imposait. Qui sait, peut-être pouvait-il y trouver réconfort.

    Abandonnant alors le Baobab et les Mositus, Lukah s'éloignait petit à petit de ces derniers. La tête haute vers les étoiles, il commençait sa ronde nocturne. Le vieux Mositu ne s'inquiétait finalement de rien cette fois-ci; c'était alors simplement le silence, le calme absolu. Dans la Vallée, le temps semblait arrêté : rien ne bougeait, et la lumière de la lune donnait un aspect spectral à l'endroit.

    Déposant ses yeux émeraudes sur les lieux, il y balaya le paysage avant d'apercevoir au loin deux silhouettes. D'abord méfiant, Lukah reconnut finalement le pelage grisâtre de son fils Rono, qu'il avait retrouvé. L'autre silhouette était bien trop floue pour espérer la reconnaître, seul son fils comptait réellement à ses yeux de père pour l'instant. Il n'hésita pas à les rejoindre, désirant en savoir plus sur son enfant maintenant adulte.

    Presque à hauteur de l'inconnue, baigné par les rayons de la lune, Lukah fut présenté. Elle s'appelait Kuzali, et de mémoire, le vieux Mositus ne se souvenait d'elle qu'à travers les Pridelanders et spécialement le prince. Il ne l'avait jamais abordé auparavant, mais à y réfléchir posément, il se souvenait de la description que lui en avait fait Rono lorsqu'ils s'étaient retrouvés. Alors, c'était elle la fameuse grande amie ?

    « Enchanté. » Dit-il, avec une révérence. « Je vous remercie d'avoir veillé sur mon fils pendant mon absence. »

    Lukah déposa un regard paternel sur Rono, et s'amusait encore à y retrouver les similitudes qu'ils avaient. Finalement, il redressa son regard vers les deux amis avant de remarquer :

    « J'espère que je ne vous dérange pas, je peux m'en aller autrement. »

    Bien qu'il en serait peiné. Cependant, il comprenait qu'une arrivée aussi soudaine et imprévue pouvait déranger, évidemment.

_________________
© IMAGES ORIGINALES DE DISNEY, RETOUCHÉES PAR SABARU & TADJI
Dearest friend | PV RONO Rp4m

» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Fahari ( What a Face ) sur ce sujet.
» LA VOIX DE FAHARI «
Shinichiro Miki (ici Zamasu).

~ FAHARI PARLE EN FIREBRICK ~
Médaille d'or de la patience obtenu le 03/09/2014 à 20:06 par Hofu :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2711-fahari-outland
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyJeu 10 Déc - 11:31


Elle était ravie d’entendre le récit des aventures de son ami. Une rencontre disait-il, mais quel genre de rencontre ? Une lionne ? En cet instant, Kuzali était partagée entre joie immense et crainte. Rono méritait tout le bonheur du monde et la lionne dorée ne pouvait être qu’heureuse si son précieux ami l’avait enfin trouvé mais en écho à ses précédents abandons qui l’avaient tant marqué, Kuzali craignait d’être délaissée par son ami. Après tout, elle n’avait toujours eu Rono que pour elle et l’idée de le partager lui était inconnue. Il lui était tant indispensable qu’elle en était presque réticente à procéder de la sorte. Néanmoins, elle ne pouvait nier que le bonheur de son ami était primordial. Qui plus est, son amitié avec le lion cendré était si forte que jamais il ne la délaisserait. Ses inquiétudes étaient infondées et elle sourit, rassurée. Au même rythme que l’annonce de son ami, une odeur inconnue vint se mêler à l’air chantonnant de la vie nocturne.

Les yeux du mâle s’écarquillèrent de stupeur et la lionne fit volte-face pour découvrir ce nouveau venu. Son imposante silhouette aurait pu en intimider plus d’un mais étrangement, ce n’était pas le cas de Kuzali. Quelque part, il lui semblait reconnaître quelque chose en ce lion qui lui était pourtant étranger. En réponse à son trouble, Rono présenta le nouveau venu comme étant Lukah, son père. La lionne hoqueta de surprise. Maintenant que le voile était levé, le lien de parenté lui semblait être une évidence. La lionne ne pouvait être plus honorée de rencontrer le père de son précieux ami, celui qui avait contribué à sa venue au monde et facteur indissociable de leur rencontre. Elle lui adressa un grand sourire, le regard chaleureux.

« Enchanté. » répondit-elle dans une révérence similaire. « Ce n’est rien, c’était pour mon plus grand plaisir… Je suis honorée de vous rencontrer. Vous avez de quoi être fier de votre fils, je ne connais pas de lion plus humble et sage que lui. Sa présence est vitale à tous les lions de cette terre, moi la première. »

On aurait pu penser qu’elle exagérait ses mots mais il n’en était rien. Sûrement était-ce en cela que résidait la beauté de ses paroles, Kuzali y croyait dur comme fer. L’ancienne princesse se surprit à être admirative de la façon dont Lukah observait son fils. Il y avait tant d’amour dans son regard… Elle aurait aimé que son propre père la regarde de la même manière. Rattrapée par la réalité, elle secouait négativement la tête aux propos du vieux mâle.

« Non, non, restez. Votre présence n’est en rien un problème, bien au contraire. »

Elle sourit de nouveau, toujours aussi chaleureuse. Il était bien rare que Kuzali se comporte de telle manière en présence d’étranger et elle prenait toujours soin de réserver ces sourires à ses proches mais, bien que cela soit leur première rencontre, elle ne considérait pas Lukah comme un inconnu. Il était bien plus, il était le père de Rono. Quelque part, elle était excitée mais également intimidée de rencontrer le père de son plus précieux ami. Son sang noble lui implorait de ne pas faire mauvaise impression, ce n’était pas n’importe qui face à elle. Egayée par la tournure des événements, elle coulait un regard en direction du semi-nordique, plissant vivement son regard pétillant dans un doux sourire. Elle ignorait que Rono avait retrouvé son père, c’était une nouvelle formidable. Bien que restant silencieuse, elle espérait entendre le récit de leurs retrouvailles.

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
ex-Tamaa
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 1374
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyVen 18 Déc - 18:39














 ❝ Dearest friend ❞
feat. Kuzali


Ma très chère amie eut un hoquet de surprise, détourné vers le lion qui s’avançait paisiblement vers nous, effectuant une révérence de salutations qui me fit doucement sourire. Veillé sur moi, c’était le cas de le dire. Nous regardons l’un pour l’autre et c’était tout ce qui faisait notre relation, plus que fusionnelle.

Kuzali s’abaissa à son tour, semblant plus accueillante encore que je ne l’aurais imaginé. J’en étais ravi et cela se voyait.

KUZALI • Ce n’est rien, c’était pour mon plus grand plaisir… Je suis honorée de vous rencontrer. Vous avez de quoi être fier de votre fils, je ne connais pas de lion plus humble et sage que lui. Sa présence est vitale à tous les lions de cette terre, moi la première.

Mes yeux violacés s’écarquillèrent doucement, tournant mon regard vers mon père pour étirer un sourire à la fois gêné et tendre. Le grand Mositus me couvrait d’un regard paternel, échangeant quelques mots silencieux dont seul père et fils avaient le secret. Sa présence avait fini de m’apaiser, me sentant mieux que jamais.

LUKAH • J'espère que je ne vous dérange pas, je peux m'en aller autrement.
KUZALI • Non, non, restez. Votre présence n’est en rien un problème, bien au contraire.

A mon tour, j’avais opiné du chef, du même avis que ma meilleure amie qui ne finissait pas de sourire, me rendant à la fois fier et plus heureux encore. Cette nuit, qui avait commencé par une touche de nostalgie et de tristesse, commençait à s’éblouir d’une chaleureuse lumière, comme le soleil se lèverait dans quelques heures sur la savane.

Replongeant un instant mon regard dans celui de la lionne dorée, j’eus une petite mine amusée a son expression curieuse.

RONO • Nous nous sommes retrouvés aux abords du Lac-Au-Roi, quelques temps après la défaite contre les Nyeusis.

Je le revoyais comme si elle datait d’hier. Les émotions qui avaient peint le regard et le visage de mon père, les brides de souvenirs qui m’avaient inondé, afin de me faire recouvrir la mémoire et m’aider à reconnaître qui était ce lion.

RONO • Il m'a reconnu plus vite que moi, mais j'ai fini par comprendre. J’eus un sourire, relevant mon regard vers mon paternel. Grâce a cette tâche, dont l'héritage m'a été conté par ma mère.

De ma patte, je désignais les poils aussi blanc que la neige sur mon museau, les mêmes qui recouvraient mes doigts de pattes. Je l’avais hérité de lui et mes enfants en hériteront surement. Si j’en avais un jour. Mais là n’était pas la question.

RONO • Nous avons réussi a rattraper le temps perdu en l'espace de cette soirée... Mais que fais-tu ici en pleine nuit père ?



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney
Dearest friend | PV RONO 414283TAMAA
| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
Fahari
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 325
Localisation : [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptySam 19 Déc - 16:35

    Lukah était amusé de voir le hoquet de surprise chez l'amie de Rono. Il était clair que son fils avait toujours été bien éloigné de sa famille, malgré tout. Heureusement pour eux, ils s'étaient retrouvés dans l'exil. Autrement, ç'aurait sûrement improbable. Le vieux Mositu était fier de son fils aux paroles de la lionne, et la croyait. Cela ne semblait pas être un mensonge, et s'il avait été, alors Lukah s'en fichait bien. Kuzali semblait être impressionnée et un peu mal à l'aise, néanmoins elle insista pour que le nouveau venu reste.

    Alors, Rono narra leur retrouvaille. Lukah se remémorait la chose, et ce jour-là, il s'était félicité d'avoir été aussi lucide. Mais comment ne pas reconnaître son propre fils ? Même si l'apparence y était, c'était bien plus pour un père : un sentiment particulier, comme si le destin l'avait forcé à le reconnaître. C'était inexplicable.

    « Je n'arrivais pas à dormir. Avec les élections, impossible de trouver le calme souhaité, même chez des pacifistes comme les Mositus. »

    La politique, voilà un sujet qui fâchait même les plus sages. Lukah ne prétendait pas l'être, il avait jamais été dans le délire. Cependant, il était curieux de voir quelle philosophie avait ses camarades de Clan. Les Pridelanders eux n'avait pas l'embarras du choix, étant dans une monarchie. Certains même avait trouvé l'idée étrange, bien que chacun respectait la culture de l'autre. Lukah était néanmoins convaincu du bien fondé de la démocratie, bien que la famille royale de Prideland paraissait à la hauteur. Lukah avait entendu plusieurs fois les partisans de Kwadja parler en mal des agissements des Pridelanders, mais Siri lui ne semblait pas se préoccuper de la prétendue alliance Jangowas / Pridelanders. Alors, Lukah non plus.

    « C'est vrai que la famille n'est jamais une histoire simple. On est rarement bien gâté... Connaissez-vous une famille heureuse, Kuzali ? »

    Lukah se doutait bien de la réponse, et pourtant, il espérait peut-être intérieurement quelque chose.

_________________
© IMAGES ORIGINALES DE DISNEY, RETOUCHÉES PAR SABARU & TADJI
Dearest friend | PV RONO Rp4m

» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Fahari ( What a Face ) sur ce sujet.
» LA VOIX DE FAHARI «
Shinichiro Miki (ici Zamasu).

~ FAHARI PARLE EN FIREBRICK ~
Médaille d'or de la patience obtenu le 03/09/2014 à 20:06 par Hofu :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2711-fahari-outland
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyMar 29 Déc - 12:42


Le regard rendu pétillant par cette rencontre hasardeuse, Kuzali écoutait les dires de son ami tout en souriant légèrement avant de laisser son regard s'assombrir le temps de quelques instants. La dernière bataille... Cela ne s'était pas conclu en leur faveur et de cette défaite avait découlé de nombreux malheurs. Néanmoins, une lumière avait illuminé les ténèbres, retrouver son père après la mort de Theluji avait probablement aidé à panser le cœur en peine du lion cendré.

« C'est un bel héritage. » commenta la lionne, souriante.

Elle avait toujours aimé cette particularité chez son ami et maintenant, elle en connaissait même l'origine. Puis Rono interrogea son père sur sa présence nocturne, ce à quoi l'intéressé répondit avoir des difficultés à trouver le sommeil. Les élections, disait-il... La politique était partout et en tout temps, personne n'y échappait. Kuzali opinait doucement de la tête en direction du vieux lion, symbole de sa compréhension.

Contre toute attente, le Mositus s'adressa à la lionne dorée en lui demandant si elle connaissait une famille heureuse. Prise de court, Kuzali ne savait trop quoi répondre. Une famille heureuse ? En voilà une drôle de question ! La lionne hésitait, ne sachant trop quel genre de réponse attendait Lukah mais, y avait-il vraiment une bonne ou une mauvaise réponse à ce genre de question ?

« Heureuse serait un grand mot mais unique, oui. » finit-elle par répondre, un sourire aux babines. « Lorsque je suis arrivée sur la Terre des Lions, j'étais seule mais aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Je pense que l'on possède tous deux familles, celle que les liens du sang imposent et celle que l'on se choisit. Ma famille connaît des hauts et des bas mais, pour rien au monde je ne l'échangerai. »

Samekh le grincheux, Samba la grande maternelle, Ishana la douce, Vita le solitaire, Sadaka l'enfant qui devenait grand et Rono le juste... C'étaient eux sa famille.

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
ex-Tamaa
MEMBRE - Rono


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 1374
Localisation : Bonne question !

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyVen 8 Jan - 11:20














 ❝ Dearest friend ❞
feat. Kuzali


Un bel héritage, c’était les justes mots. Si elle savait a quel point, maintenant, j’en étais fier. Les histoires que m’avait contées ma mère, étaient des joyaux pour ma mémoire, mais avoir la chance d’en voir la provenance avait été l’un des plus beaux cadeaux que les esprits m’avaient fait, présent dans un creux de mon cœur, marqué dans mon âme.

Les élections, disait-il. Je hochais doucement la tête à mon tour, baissant l’espace d’un instant mon regard. Je me rappelais de l’époque où Haramu m’en avait parlé. En même temps que ce rêve de devenir leadeur, il m’avait appris plus sur le fonctionnement des Mositus que je n’aurais pût l’entendre dans les autres royaumes. Hors. Pourquoi avait-il disparu si subitement. C’était une question qui resterait sans réponses.

Le vieux Mositu posa alors une question, qui eut le don de me faire relever la tête, une expression curieuse empreinte sur le visage. Une famille heureuse ? Parlait-il de celle du sang, ou d’une autre. Kuzali devait se poser à cet instant la même question, car en reposant mon regard sur la lionne dorée, je lus dans son regard de l’hésitation. Une question à méditer.

Malgré la difficulté de cette réflexion, elle répondit justement. Un sourire doux étira mes babines, laissant mes oreilles tendues lentement retombées de chaque côté. C’était vrai. Deux familles, celle du cœur et celle du sang. Si l’une et l’autre pouvait cohabiter, il était souvent difficile de trouver le juste milieu.
Mais des fois, l’esprit arrivait seul à les faire fusionner, comme c’était le cas maintenant. L’un des membres de la famille que j’avais choisie, devant celle qui faisait parti de mon existence, de mon sang et lignée.

RONO • Chaque relation connait des hauts et des bas, qu'importe la nature de celle-ci. Il n'en tient que de nous de la rendre bonne ou mauvaise.

Tout était relatif, mais au fond, tout était fait de choix. Chaque seconde de la vie était fait d'un choix. Faire un pas, ou non. Avancer ou reculer. Détourner ou foncer.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
Kit © Cynblack, The Lion King © Disney
Dearest friend | PV RONO 414283TAMAA
| Anciennement Rono |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t107-rono-lunatic-lunatic
Fahari
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 325
Localisation : [31]

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyJeu 28 Jan - 10:42

Dearest friend | PV RONO Kmdw

    Les deux jeunes semblaient dissocier les choses, et le vieux Mositu était content de voir des lions bien plus sages que ces Mositus qui souhaitaient aller combattre à nouveau les Jangowas. Si deux types de familles étaient faisables, l'une rattrapait forcément l'autre et là était la difficulté. Lukah avait toujours eu une vie pleines de rebondissements, et il avait vite appris à se séparer de certaines choses comme il avait appris à se rattacher encore et toujours à la famille. Comme le soulignait Rono, la vie était faite de choix.

    « Vous êtes sages à n'en point douter... N'oubliez pas que c'est important la sagesse, elle peut être une arme mais aussi un bouclier. » Dit-il. « La famille l'est plus encore, et il faut savoir être altruiste pour elle, et surtout y croire. On est jamais déçu de nos efforts. »

    Car sans volonté pas de raison. La question, et la réponse, paraissaient sûrement étranges aux yeux de Rono et Kuzali, mais Lukah lui, y avait longtemps songé. Il voulait avoir le coeur net avant de quitter ce monde, car il sentait que son heure arrivait à grand pas. Sûrement comprendraient-ils plus tard les craintes du vieux Mositu. Quant à lui, il semblait apaisé. Rono était bien entouré, et cela suffisait à ravir Lukah.

    « Sur ce, je vais vous laisser... Je suis heureux de vous avoir rencontré Kuzali. »

    Le vieux lion s'inclina devant la lionne puis lança un regard à son fils Rono. Libre à lui de le suivre. Le mositu était d'un coup bien fatigué, et la nuit semblait vouloir le traîner.

[ J'ai arrêté là comme prévu, merci pour m'avoir laissé la petite intervention ! Razz ]

_________________
© IMAGES ORIGINALES DE DISNEY, RETOUCHÉES PAR SABARU & TADJI
Dearest friend | PV RONO Rp4m

» DEMANDES DE RP «
Demandez un lien / RP avec Fahari ( What a Face ) sur ce sujet.
» LA VOIX DE FAHARI «
Shinichiro Miki (ici Zamasu).

~ FAHARI PARLE EN FIREBRICK ~
Médaille d'or de la patience obtenu le 03/09/2014 à 20:06 par Hofu :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2711-fahari-outland
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO EmptyDim 31 Jan - 19:52


La lionne dorée sourit à l'écho que donna son ami à ses propos. Rono était un pilier central dans cette famille que Kuzali avait bâti au fur et à mesure des années et sans lui elle n'aurait pu goûter au même bonheur. Ils ne vivaient pas au sein du même foyer mais la distance entre eux n'était en rien une barrière à leur lien fusionnel e qu'importe les lieux qui les séparaient, il était toujours avec elle dans son cœur. Le vieux lion prit alors la parole et assura l'importance de la sagesse aux deux plus jeunes. Kuzali souriait avec douceur, songeuse quant aux rouges et à son fils. C'était par les efforts de chacun que cette famille était prospère. Son regard dérivait lentement vers son ami cendré, toujours accompagnée de son beau sourire. Il était sa famille autant qu'elle était la sienne avec Sadaka.

Après avoir annoncé son départ, Lukah échangea un regard silencieux avec son fils mais lourd de sens. Les deux avaient besoin de passer un moment père et fils, chose à laquelle Kuzali ne pouvait s'opposer aussi s'inclina-t-elle légèrement face au Mositus, lui répondant :

« Moi de même, j'ai été ravie. »

Son regard passa alors du père au fils et elle s'excusa auprès de Rono avant de prendre congé. Tandis que la lionne s'éloignait rejoindre son fils, un autre allait rejoindre son père. La lionne dorée aurait également aimé partager son héritage avec son plus précieux ami mais les circonstances rendaient ce souhait impossible pourtant, ce n'était pas une si grande déception car là n'était pas l'essentiel. Ce qui lui importait le plus, c'était sa famille heureuse.

[RP TERMINE Razz]

_________________
Dearest friend | PV RONO 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Dearest friend | PV RONO   Dearest friend | PV RONO Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dearest friend | PV RONO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dearest friend | PV RONO
» Goodbye my friend
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» take a ride with my best friend. 25 oct. (19h)
» add me as your friend - irène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VI
-