Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Au milieu des arbres / Pv Haraka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Lun 21 Sep 2015 - 19:07

Comme ils l'avaient prévu la veille, les deux voyageurs se séparèrent au petit matin afin de prendre la route chacun de leur côté. Depuis qu'ils avaient rencontré Chombi Hiki sur Outland, Baradi espérait retrouver Jango, son ami d'enfance qui s'était peut-être égaré sur ce territoire. La jeune lionne n'était pas mécontente de s'éloigner un peu de Nsaï, pour quelques heures en tous cas. Cela laisserait le temps au mâle de réfléchir et de se décider quant à ses sentiments à son égard. Elle éprouvait une certaine anxiété à l'idée d'un refus, mais elle gardait toujours un peu d'espoir, ce qui était du au comportement du lion la veille. Malgré ses paroles, il avait été proche d'elle et cela l'encourageait à croire qu'il pouvait l'aimer aussi. Evidemment, rien n'était sûr et trop d'espoir pouvait s'avérer dangereux, elle devait donc s'en méfier. Pour éviter de trop penser à tout cela, elle devait s'occuper et l'esprit, et quoi de mieux qu'un peu de vagabondage pour ça ? Elle devait justement explorer Freeland et essayer de repérer un signe du passage de Jango. La féline espérait ne pas tomber sur un de ces fameux sbires du tyran dont on lui avait maintes fois parlé, et qui représentaient un véritable danger pour une lionne encore jeune comme elle. Certes, elle n'était pas incapable de se défendre, mais que pouvait-elle bien faire face à un soldat ?

Afin d'éviter d'être à découverts, Baradi se dirigea donc vers l'épaisse jungle qu'elle pouvait voir de là où elle se trouvait, et y pénétra en ressentant une étrange nostalgie. Cet endroit lui faisait penser à l'Oasis dans lequel elle avait passé une grande part de son enfance, et qu'une bonne partie de son clan espérait bien retrouver. Une boule se forma dans la gorge de la jeune lionne. L'élection du chef des Mositus avait-elle eu lieu depuis son départ ? Et si Kwadja avait gagné ? Et si les siens étaient en route pour livrer bataille contre les Jangowas ? Non, elle ne devait pas penser à cela. Elle devait rester concentrée sur son objectif : rassembler des informations sur Jango. C'était pour cela qu'elle vadrouillait, après tout. Enfin, et son absolu désir de visiter la Terre des Lions. Elle devait bien l'admettre, même si elle n'avait pas encore vu grand chose de Freeland, ce territoire semblait absolument gigantesque et plein de surprises. La jungle dans laquelle elle venait de mettre les pattes ne lui paraissait pas particulièrement menaçante, mais elle avait tout de même la sensation d'être observé. Il devait y avoir un certain nombre de singes ou autre macaque dans ce lieu plutôt adapté à leur développement.

Un peu méfiante néanmoins, et ne voulant pas être pris au dépourvu, Baradi balaya l'endroit du regard, les yeux plissés. Avec toutes ces feuilles, elle avait du mal à discerner une silhouette bien définie, mais il lui semblait qu'un animal s'approchait. Des branches craquaient, des feuillages s'écartaient, des buissons frémissaient... La Mositus n'était pas seule, voilà qui était sûr ! Ne manquant pas de courage et de curiosité, elle tendit le coup dans l'espoir d'apercevoir celui ou celle qui avançait dans sa direction, mais les troncs massifs l'empêchaient de voir correctement. Elle hésita un instant. Si elle allait à la rencontre de l'inconnu, cela pouvait être risqué. S'il s'agissait d'un de ces Kulishas, ou quelque chose comme ça ? Elle ne devait pas aller aux devants du danger après tout, Nsaï n'apprécierait pas qu'elle se mette en péril. La lionne se mordilla la babine, ne sachant comment agir. Sa curiosité pris finalement le dessus, et elle s'approcha de la source du raffut.

- Bonjour ? Il y a quelqu'un ?

Ce n'était pas des plus subtil, mais au moins, elle montrait qu'elle n'avait aucune intention belliqueuse. Si jamais quelqu'un l'attaquait, elle ne savait toutefois pas ce qu'elle pourrait faire, mais elle était prête à tenter le diable. Après tout, elle n'avait pas traversée la moitié de la Terre des Lions pour se cacher entre les arbres !

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Lun 21 Sep 2015 - 20:47

Aujourd'hui , Haraka était de bonne humeur, de très bonne humeur. C'était assez rare ces derniers temps, il est vrai que son petit cerveau était souvent préoccuper par mille pensées parfois bêtes, d'autres fois paranoïaque. C'est pourquoi il décida de profiter de l'occasion, trottinant depuis quelques heures déjà sur Freeland. Sautillant presque dans sa candide humeur du jour. Il savait qu'il arrivait bientôt et était déjà terriblement impatient. Une chose que le jeune chacal adorait faire , ce genre de jour où tous allait bien, c'est aller jour dans la Jungle des Gorilles avec les Singes. Ceux ci étaient de terribles adversaires de cache - cache , de bons tricheurs aussi. Mais qu'importe, Haraka était un bon perdant, et il s'en fichait bien de gagner ou non d'ailleurs, la seule chose qui l'importunait bah, c'était d'être aimé, de ne pas se sentir seul.

Arrivant à la lisière de l'imposante forêt, Haraka n'hésita pas longtemps avant de bondir dans les taillis , aboyant joyeusement pour interpeler ces amis des arbres qui ne tardèrent pas à le rejoindre, défilant en bas des branchage. Il devait être 5 environs, tous des jeunes heureux de revoir leur amis quadrupède. Les retrouvailles ne se firent pas prier que la partie commença déjà, il n'y avait pas de temps à perdre après tout !

Se voilant les yeux à l'aide d'une de ces pattes, Haraka se mît à attendre le signal qui lui indiquait qu'il pouvait commencer à chercher ces amis. Il eut l'impression d'attendre une éternité, se consolant en écoutant le chant du vent dans les feuilles, le silence ambiant ainsi que les oiseaux sifflant sous les branchages. Puis, enfin, il entendit ce petit cris qui annonçait le départ. Sans attendre une seconde de plus, il se redressa, écoutant chaque bruit pouvant être susceptible de lui indiquer la localisation des primates. Reniflant l'air bruyamment , il avançait sans grande discrétion, faisant craqueler les branches sous son poids et agitant les buissons à son passage. Après un long silence, le jeune chacal entendit enfin un signe de vie. Ni une ni deux il fonça en direction de la provenance du son. Arrivé à proximité, il ralentit l'allure jusqu'à comprendre que la chose se trouvait juste après le taillis qui le camouflait. Il entendit vaguement des mots mais n'y fit pas la moindre attention, se plaquant au sol, l'arrière train vers le haut, prenant tout son élan pour surgir du buisson juste en face de l'animal en aboyant à haute voix :

- JE T'AI EUUUU !

Fondant sur sa "victime" il se rendit bien vite compte que cette dernière était bien plus grande que le gabarit d'un jeune singe, pour ne pas dire énorme. Au lieu de sauter sur elle, il se tapa lamentablement contre ces pattes Avants, basculant en arrière en s'étant imaginé que celui qu'il cherchait était aplatit sur le sol. Un peu sonné, il se releva lentement sans comprendre ce qu'il se passait, chancelant un peu, fixant avec une soudaine surprise et un certain effrois la lionne brune qu'il avait prit pour un primate :

- Hum... Je ... Je suis désolé , c'est pas toi que je cherchais, enfaite je jouais à cache - cache mais tu étais pas vraiment ... Enfin tu m'as compris je crois. Enfin normalement si j'ai compris tu as compris, c'est logique .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Mar 22 Sep 2015 - 8:14

Quelques instants après que la féline eu lancé son appel, le bruit de branchage et de pas se fit plus important, comme une sorte d'accélération. Baradi se tendit, plus vraiment rassurée. Avait-elle fait commis une erreur ? Vu le boucan que cet animal provoquait, il devait être absolument énorme ! Peut-être n'était-ce pas un lion au final, mais un grand singe ? La Mositus avait entendu parlé de créature simiesque très imposante, les gorilles, et elle se doutait bien que dans une jungle pareille, elle devait pouvoir en trouver. Pourtant, alors que Baradi se demandait si elle ne devait pas prendre la fuite, ou se trouver une cachette parmi les épais buissons, elle pu enfin discerner une ombre se diriger droit vers elle. L'animal bondit alors, dans un cri totalement inattendu, qui tenait plus de l'aboiement qu'autre chose.

- JE T'AI EUUUU !

Et en effet, la bête qui se dévoila était un canidé, de petite taille et au pelage tricolore, beige, blanc et noir. Une drôle de créature en tout point de vu, qui vint s'étaler contre les pattes de la lionne, tandis que cette dernière le regardait, interloquée. Baradi essayait de déterminer à quelle espèce pouvait appartenir le nouveau venu, et l'identifia finalement comme un chacal. Elle en avait déjà brièvement entendu parler, il s'agissait de charognard qui venait parfois sur la Lande, mais qui évitait généralement les lions, étant plutôt petit par rapport aux grands félins. Ce canidé-là ne manquait en tous cas pas de courage, car il avait foncé tête baissée sans réfléchir. Son air penaud semblait toutefois indiquer qu'il ne s'était pas attendu à se retrouver face à une lionne, il était décontenancé et... Effrayé ? Baradi n'était pas vraiment habitué à ce qu'on ait peur d'elle, et elle était elle-même surprise par la différence de taille entre elle et le chacal. Elle ne se souvenait pas avoir autant grandi...

- Hum... Je ... Je suis désolé , c'est pas toi que je cherchais, enfaite je jouais à cache - cache mais tu étais pas vraiment ... Enfin tu m'as compris je crois. Enfin normalement si j'ai compris tu as compris, c'est logique.

La Mositus essaya d'offrir à son interlocuteur un sourire rassurant, n'ayant pas la moindre envie de l'effrayer. Le canidé n'avait pas l'air bien méchant après tout, elle ne comptait bien entendu pas s'en prendre à lui. Son explication amusa la jeune lionne, qui se souvint du nombre de fois où elle avait dérangé les adultes, lorsqu'elle était enfant, avec ses jeux très mouvementés. Cette époque n'était pas si lointaine, après tout. Le chacal était-il encore un enfant ? Il avait l'air d'avoir atteint sa taille adulte, même s'il restait petit. Baradi devait admettre ne pas y connaître grand chose au chacal, mais c'était peut-être l'occasion de se renseigner d'avantage ! Elle était finalement plutôt soulagée d'être tombé sur cet animal plutôt que sur un dangereux prédateur.

- Ne t'en fais pas, plus de peur que de mal ! Je m'appelle Baradi, du clan des Mositus, et actuellement en voyage dans la Terre des Lions avec mon ami Nsaï. Nous nous sommes séparé pour chercher un camarade à nous, répondant au nom de Jango. Il a le pelage couleur sable et des yeux bleu clair. Ca te dit quelque chose ?

Ne perdant pas les bonnes habitudes, la jeune femelle enchaînait souvent plusieurs tirades sans attendre de réponse, suivant le fil de ses pensées. Elle avait choisit de se présenter amicalement pour mettre le chacal à l'aise, et espérait qu'il ferait de même. Elle ne perdait ensuite pas de vu ses objectifs, toujours concentré dans la recherche de son ami d'enfance, et avait bon espoir que le canidé ait quelques informations à lui donner. Énergique comme il semblait l'être, si l'ancien Jangowas était passé par ici, il devait bien être aller à sa rencontre. Elle n'avait, de toute manière, pas d'autre piste à fouiller pour le moment.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Mar 22 Sep 2015 - 21:54

La collision entre les deux êtres avait totalement sonné Haraka, dans le sens où son esprit était à l'heure actuel encore plus endormit que d'habitude. Un peu à l'ouest, il se redressa des taillis où il avait chuté, s'ébrouant, prenant le temps d'analyser au mieux l'individu en face de lui. C'était le deuxième lion qu'il croisait, sa stupeur était normale non ? Surtout qu'on l'a bercé au milieu des craintes envers ces félins, durant des années durant ! Connus comme étant les "Rois de la Savane" , ils attisaient souvent de la jalousie des autres espèces de carnivores tel que les hyènes. Dans le cas des chacals, c'est bien plus de la méfiance et de la peur, il est connu que ces clan de chat à crinière ne supporte pas les vols, or l'un de son espèce n'hésiterait pas à venir piocher un bout de viande par ci par là à l'occasion.

- Mo... Mositus ? C'est quoi ces noms de clans qui veulent rien dire ? Ma famille avait raison, vous les lions vous vous compliquer vraiment la tête ! Et tout le monde sait que les compliqua... Quatation , bah ça rend fou ! C'est pour ça que vous vous battez entre vous ?

Sans mauvaises pensées, sans vouloir être méchant, le jeune Haraka se posait simplement des questions, car il ne comprenait pas et que, malgré ce qu'on pourrait penser, son esprit est naturellement curieux, comme de nombreux canidés de son espèce de nature à vouloir se mêler de pleins de chose.

- Euh non... J'ai pas vu le lion dont tu parles, moi je suis ici pour m'amuser avec mes amis des arbres ! Mais tu sais, si tu cherches un lion couleur sable, il peut pas être ici, il doit être dans un endroit où il y a du sable ... Tu comprends ? Je sais pas trop comment m'exprimer avec un lion, tu es le deuxième que je vois et on m'a dit tellement de chose sur ... Bah ton espèce que je sais même pas comment expliquer quelque chose. Sinon, moi je m'appelle Haraka, ça veut dire rapide, mais je suis pas rapide.

Le petit chacal avait retrouvé son assurance d'avant, épargnant bien vite l'idée que la lionne lui fasse du mal. Parlant rapidement , souvent avec des paroles sans vraiment de sens, Haraka , de ces yeux dorées brillant d'un naïveté à toute épreuve, profitait d'avoir terminé ce qu'il avait à dire pour se gratter un peu et se mordiller le haut d'une patte qui le grattait, attendant les explications, quand soudain , une idée lui prit

- Eh mais , je pourrais t'aider à le chercher , ton ami lion au poil de sable ! En plus j'ai un bon flair !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Mer 23 Sep 2015 - 20:54

Le canidé écouta visiblement plutôt attentivement les paroles de la féline, mais semblait tout aussi intrigué par la carrure de la lionne. Cette dernière n'était pas connue pour être particulièrement massive, mais en comparaison au chacal, elle devait paraître bien grande. Son sourire amusé n'avait toujours pas quitté son museau, elle éprouvait une certaine sympathie pour cet animal, si différent des félins qu'elle avait l'habitude de fréquenter. Il eu une moue perplexe lorsque Baradi présenta son clan, et elle du se retenir de ne pas éclater de rire. Il avait quelque chose d'attachant, il fallait le reconnaître. La lionne brune avait appris à respecter et considéré chaque espèce, même celle qui ne partageait pas son style de vie. Elle le regarda donc avec une lueur espiègle dans le regard, attendant de voir ce qu'il allait lui répondre.

- Mo... Mositus ? C'est quoi ces noms de clans qui veulent rien dire ? Ma famille avait raison, vous les lions vous vous compliquer vraiment la tête ! Et tout le monde sait que les compliqua... Quatation , bah ça rend fou ! C'est pour ça que vous vous battez entre vous ?

Une grimace apparu sur le visage de la femelle. Peut-être n'avait-il pas totalement tord, après tout. Avec tous ces clans, ce n'était pas étonnant qu'il y ait des conflits, des guerres et des morts. Les Jangowas et les Mositus pourraient-ils un jour cohabiter, former une seule et unique tribu ? Cela semblait presque inimaginable pour une jeune lionne qui n'avait connu que l'animosité entre ces deux clans que tout opposait. Les prédateurs du désert ne comptait pas faire la paix avec les anciens habitants de l'Oasis, malgré leur nouvel Empereur plein de bonne volonté, et un grand nombre de Mositus désiraient ardemment prendre leur revanche. Leur différence de couleur de pelage était la source de leur conflit, mais cela ressemblait d'avantage à un vieux souvenir à présent. Les guerres n'avaient pas besoin de beaucoup de motivation pour s'enclencher, et la flamme de la haine ne cesserait peut-être jamais de brûler entre ces lions. Baradi secoua la tête. Elle avait parlé à Vako, mais si Kwadja était élue comme elle le craignait, tout cela n'aurait servi à rien. Que faisait-elle donc à l'autre bout de la Terre des Lions ? Sa place n'était-elle donc pas auprès des siens ?

- Euh non... J'ai pas vu le lion dont tu parles, moi je suis ici pour m'amuser avec mes amis des arbres ! Mais tu sais, si tu cherches un lion couleur sable, il peut pas être ici, il doit être dans un endroit où il y a du sable ... Tu comprends ? Je sais pas trop comment m'exprimer avec un lion, tu es le deuxième que je vois et on m'a dit tellement de chose sur ... Bah ton espèce que je sais même pas comment expliquer quelque chose. Sinon, moi je m'appelle Haraka, ça veut dire rapide, mais je suis pas rapide.

Les paroles du chacal amusèrent la féline, la tirant de ses sombres pensées. Elle aurait aimé que Nsaï soit là en cet instant, elle avait besoin de sa force pour avancer lorsqu'elle doutait. Elle reporta toute son attention sur le canidé, qui s'exprimait désormais avec enthousiasme, ses petits yeux brillants. Baradi retrouva bien vite le sourire, une fois de plus touché par son comportement enfantin, qui faisait quelque peu écho à celui qu'elle avait pu avoir, quelques mois seulement auparavant. Depuis combien de temps avait-elle quitté le Baobab ? Elle avait l'impression de ne plus être la même. Tant de choses avaient changé, elle avait vu beaucoup et son cœur avait mûrit. Elle savait désormais ce que voulait dire aimer, de cette force presque insoutenable, avec le courage le plus grand que de pouvoir l'avouer.

- Eh mais , je pourrais t'aider à le chercher , ton ami lion au poil de sable ! En plus j'ai un bon flair !

L'entrain de Haraka était contagieux. Baradi trouvait cette idée excellente, et n'avait absolument pas pensé que ce canidé pouvait lui proposer son aide. Elle était plutôt flattée qu'il se porte volontaire pour retrouver Jango alors qu'il ne le connaissait pas, et qu'il n'avait rien à voir avec les lions. Elle n'allait pas cracher sur cette gentillesse, si rare ces derniers temps et en cette terre dont elle ne savait rien. Si elle pouvait avoir un allié, ce n'était pas plus mal. Certes, un massif et puissant lion aurait été une source plus grande de protection, mais le chacal était joyeux et énergique, il serait un grand soutien.

- Vraiment ? Tu voudrais bien m'aider ? C'est adorable de ta part ! Je te remercie Haraka, c'est plutôt rare de trouver quelqu'un d'aussi aimable. En échange, je voudrais te rendre la pareille. Si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à me demander.

Certes, la féline ne savait pas vraiment en quoi elle pouvait lui être utile. Elle n'avait pas de talent particulier, à part celui de s'attirer des ennuis, mais ce n'était pas vraiment le genre de chose dont on pouvait se vanter. Une idée la frappa alors, et elle ajouta, d'une voix amusée :

- Si par exemple quelqu'un te pose soucis, je peux te proposer les services d'une lionne aux dents bien aiguisées, pour lui ficher la frousse.

Baradi lui offrit un sourire féroce, dévoilant ses canines. Elle ne savait pas si cette proposition intéresserait le chacal, mais elle n'avait pas d'autres idées en tête pour le moment. Peut-être Haraka avait-il déjà quelque chose en tête, après tout.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Dim 27 Sep 2015 - 14:28

Haraka renifla sceptiquement l'air. Il écoutait les dires de la lionne brune et tentait de réfléchir en même temps, c'était assez compliqué, mais il fallait faire vite ! Pas de temps à perdre si on cherchait quelqu'un , il faut savoir être réactif et d'attaque ! En premier, le jeune chacal se disait bien qu'il devait se trouver dans le désert, terre inexplorée par lui même, si ce Jango à un pelage couleur sable. Mais le truc, c'est que si Baradi le cherche ici, ça veut dire qu'il peut y être aussi. Le terrain est vague et beaucoup trop grand pour aller voir partout, il fallait éliminer stratégiquement.

Mais en assimilant les derniers mot de la lionne sombre, l'esprit de Haraka tiqua. Se venger ? mettre la frousse ? Ce n'était pas le genre de chose que le petit canidé faisait, il s'y opposait même, jamais il n'oserait, pas par principe mais par peur, comprenez le, il est tellement paranoïaque !

- Ah... Hum.. Non non mais moi je n'ai jamais de problème et je ne veux pas en avoir tu sais, je ne suis pas quelqu'un de ... Bah disons du genre à chercher les ennuis, moi je les évites ! La seule chose qui pourrait m'aider c'est de savoir comment aller sur les nuages, alors si tu sais, ça serait vraiment chouette.

Enfin, l'heure n'était pas à ce genre de discutions, Haraka même le savait. Alors il se releva subitement et se mît à renifler l'air , penseur, la truffe en l'air , espérant trouver un indice dans le vent comme un fruit dans un terrier de suricate. Avec l'humidité, l'odeur d'écorce et de feuilles, il lui était presque impossible de discerner quelque chose qu'il ne connaît pas. De plus , le parfum de la lionne empêchait de bien se concentrer sur une odeur en particulier. Bredouille, le jeune chacal s'assit à nouveau et se mît à réfléchir. Pour l'instant, il n'avait aucun indice, il devait éliminer les endroits stratégiquement , mais tout le monde sait que ce cher mâle n'est pas une lumière. Dans un élan d'espoir, il se mît à gratter le sol frénétiquement, comme pour y trouver un certain indice , mais bien sûr , ce fut vain.

Impatient , Haraka se redressa et se mît à faire les cent pas, tournant autour de la lionne, pensif. Non seulement il n'était pas spécialement fort pour trouver des indices, Mais en plus , faire travailler sa cervelle le rendait rapidement inefficace et étrange, il ne devait pas se laisser avoir par ces idées sans aucun sens, c'est pourquoi il secoua frénétiquement la tête comme pour oublier et questionna la lionne :

- Est ce que tu sais à peu près où se trouve Jango ? Parce que Retourner toute la terre des lions ça va nous prendre trop de temps, alors il faut réduire ... Le... L'espace de... De recherche oui c'est ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Dim 27 Sep 2015 - 16:35

L'air un peu penaud et pensif du chacal indiquait que la proposition de la voyageuse ne l'intéressait pas plus que ça. C'était plutôt une bonne chose, ça cela signifiait que Haraka n'avait pas d'ennemi ou en tous cas, que personne ne voulait lui faire du mal. Baradi aurait aimé aidé son interlocuteur, mais si elle pouvait éviter de se fourrer dans de nouveaux ennuis, ce n'était pas plus mal. Elle n'aurait en effet pas été très utile si le canidé lui avait annoncé qu'il s'était attiré les foudres du tyran de Freeland et qu'il fallait se mesurer à ce dernier. La Mositus n'avait jamais vu le souverain controversé des terres libres, mais on le lui avait décrit comme un lion massif et puissant, absolument terrifiant. Elle serait donc plutôt soulagée de ne pas avoir à se confronter à lui. Et il en était de même pour tous les autres lions vivant sur Freeland par ailleurs, ils n'avaient pas bonne réputation ces derniers temps. Haraka lui répondit finalement.

- Ah... Hum.. Non non mais moi je n'ai jamais de problème et je ne veux pas en avoir tu sais, je ne suis pas quelqu'un de ... Bah disons du genre à chercher les ennuis, moi je les évites ! La seule chose qui pourrait m'aider c'est de savoir comment aller sur les nuages, alors si tu sais, ça serait vraiment chouette.

Baradi haussa un sourcil quelque peu surprise par la réponse du chacal. Il voulait aller sur les nuages, c'était ça son rêve ? La lionne au pelage brun ne savait même pas si ce était possible, mais elle ne voulait pas peiner son interlocuteur. Après tout, chacun avait ses propres objectifs, ses propres songes. Baradi avait longtemps souhaité partir en voyage pour découvrir le monde, et elle avait craint, un long moment, de devoir abandonner son rêve. La guerre, l'exil, la mort de sa mère, toutes ces choses auraient pu tuer dans l’œuf sa détermination, mais elle ne s'était pas laissée abattre et avait continué à croire en l'avenir. Aujourd'hui elle réalisait justement son rêve, et était arrivée jusqu'à Freeland aux côtés de Nsaï. Alors que la femelle était perdue dans ses pensées, Haraka commençait à s'agiter autour d'elle. Il avait à présent la truffe en l'air, comme s'il espérait repérer une piste, ou quelque chose dans le genre. Il se mis ensuite à griffer le sol avec énergie, ce qui rappela à Baradi que les félins et les canidés avaient des comportements très différents. Pourtant, Zeke, qui était une hyène, n'avait pas du tout eu une attitude similaire, lorsqu'elle l'avait rencontré. Elle imaginait mal ce vieux vétéran borgne s'agitait frénétiquement dans le sable, en fin de compte. Les chacals et les hyènes étaient donc des espèces bien distinctes, avec des habitudes très différentes.

- Est ce que tu sais à peu près où se trouve Jango ? Parce que Retourner toute la terre des lions ça va nous prendre trop de temps, alors il faut réduire ... Le... L'espace de... De recherche oui c'est ça.

Voilà qui n'était pas une question idiote, il fallait le reconnaître. Et Baradi n'y avait absolument pas pensé, et elle s'en mordait à présent les pattes. Elle avait bien peu de piste, et elle avait seulement supposé que Jango s'était dirigé vers Freeland, mais elle s'était peut-être trompée. Elle n'avait aucune preuve, après tout. Et s'il était retourné dans le désert ? C'était tout de même peu probable, car même si l'adolescent avait choisit de quitter sa famille, ce n'était sûrement pas pour retourner dans un clan qui ne lui ressemblait absolument pas. Les Jangowas étaient brutaux et méfiants, là où son ami était doux et plein de bonne volonté. Baradi pouvait donc déjà rayé le désert comme lieu où Jango pouvait se trouver. Cela laissait encore comme possibilité... Tout le reste de la terre des lions. Elle soupira.

- Non, je n'ai aucune idée de là où il peut être, c'est bien là le soucis. Si je le savais, ce serait bien facile de le trouver. Je pense qu'il se trouve sur Freeland, mais ce n'est qu'une supposition, je n'en suis absolument pas sûre.

Elle secoua la tête, elle-même un peu penaude. Elle n'était pas douée pour les recherches, et avait beaucoup compté sur la chance dans cette histoire. Elle aurait du réfléchir d'avantage à un véritable moyen de trouver Jango plutôt que de seulement prier les Grands Esprit que son ami se montre tout seul, peut-être en tombant du ciel par magie. Se rappelant la demande du chacal quelques instants auparavant, Baradi ajouta :

- Ah et, pour les nuages... Je suppose que si tu monte sur une très haute montagne, tu pourras monter dessus. Il faudrait essayer, mais il doit faire drôlement froid, en haut d'une montagne !

Cela paraissait quelque peu fou, comme idée, mais c'était tout ce qu'elle pouvait lui proposer. Cela lui rappela, avec un doux sourire, sa rencontre avec le roi du nord, quelques temps auparavant. Elle avait découvert à quel point le royaume du nord était beau, même s'il y faisait extrêmement froid. Peut-être pourrait-elle y amener Haraka pour qu'il réalise son rêve ?

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Dim 4 Oct 2015 - 13:36

Voilà qui était plutôt embêtant. Comment trouver un lion sur une terre où il n'est probablement pas ? Normalement, il y a avait de quoi désespérer , abandonner ou trouver un autre moyen, mais c'est sans compter le fait d'avoir une jeune chacal naïf dans votre camp, qui n'abandonnera d'ailleurs pas de si tôt. On lui a confié une mission , il l'accomplira, peu importe le temps ! Il se cru d'abord désespéré , puis finalement encore plus encourager à retrouver le lion de sable, qui par ailleurs l'intriguait. À prendre au pied de la lettre comme Haraka, un lion de Sable ça doit être vachement chouette quand même ! Alors , tandis qu'il se grattait frénétiquement le dos, le jeune mâle recommença à renifler bruyamment l'air , en quête d'une nouvelle senteur qui pourrait peu être les mener vers ce Jango que Baradi recherchait. Mais la tâche allait visiblement être plus complexe que prévue.

- Bon et bien, raison de plus pour se mettre à le chercher maintenant si on ne sait pas où il est ! Ne t'inquiète pas Baradi, je suis sur qu'on le trouvera vite, parce que un lion de sable , ça passe pas inaperçu dans la savane !

Sans attendre un instant de plus, le jeune chacal se mît en marche, il n'y avait pas une seconde à perdre ! Ne faisant pas bien attention si la lionne sombre la suivait ou non, il agitait ces oreilles , essayant de capter tout les bruits des environs, mais finalement , la seule chose qu'il parvint à entendre fut le râle d'un gnou à l'horizon. Pas de signe de Jango par ici. Haraka décida de se retourner , continuant néanmoins d'avancer, plantant ces yeux dorés dans les émeraudes de Baradi :

- Froid en haut des montagnes ? Mais bien sur que non ! Plus on se rapproche du soleil , plus il fait chaud, c'est logique ! Tu imagines comme il doit faire bon vivre sur les nuage ? Ah , je suis sur qu'ils ont un goût aussi doux qu'un bébé loutre !

Un jugement logique, lorsqu'on ne sait pas que la neige existe , si on ne prend pas en compte également le fait qu'on ne puisse se poser sur un nuage. On dit que l'espoir fait vivre, mais pas que, les rêves aussi , car ils aident à le garder. Heureusement que Haraka ne trouvera jamais de sa vie un point assez haut pour atteindre ces énormes masses blanche volante, car croyez bien que ça lui serait fatale d'essayer.

- On devrait avancer stratégiquement, et trouver des points de repère pour ne pas se perdre, parce qu'on sait pas ou on va finir ce soir ! Moi je vis tout seul, alors je ne dépends de personne mais toi... Quand est ce que tu dois retrouver ce... Nisaille ? Et d'ailleurs ... Pourquoi devoir absolument retrouver le lion Sable ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Dim 4 Oct 2015 - 22:54

Visiblement plein d'excitation malgré le peu d'indice que la féline pouvait lui donner, Haraka recommença à s'agiter dans tous les sens. Ses oreilles tournaient dans tous les sens, et sa truffe plaquée au sol semblait déjà en quête d'une piste. Son comportement fit sourire la jeune lionne, qui ne pouvait qu'admirer sa volonté. Il n'avait pas l'air du genre à baisser les bras, ce qui faisait de lui un allié de choix. Il ne semblait pas briller d'ingéniosité, mais il était plein de bonne humeur et d'enthousiasme, et cela valait de l'or aux yeux de Baradi. Cette dernière avait l'impression d'être en compagnie d'un enfant, et ne pu s'empêcher de se demander si tous les chacals se comportaient ainsi, ou si Haraka était déjà un individu particulier au sein de son espèce. Elle n'était en tous cas pas déçu d'avoir rencontré ce drôle d'animal, qui lui changeait les idées et lui offrait une aide plutôt opportune. Le canidé était par ailleurs déjà sur ses pattes, et commençait à filer entre les arbres, sans attendre la jeune lionne. Cette dernière s'élança derrière lui, surprise par la vélocité de son nouveau partenaire.

- Bon et bien, raison de plus pour se mettre à le chercher maintenant si on ne sait pas où il est ! Ne t'inquiète pas Baradi, je suis sur qu'on le trouvera vite, parce que un lion de sable , ça passe pas inaperçu dans la savane !

Un petit rire s'échappa de la gorge de la féline, tandis qu'elle suivait Haraka dans la jungle. Ce chacal avait décidément plein d'imagination ! Il semblait penser que Jango était réellement fait de sable, ne comprenant pas qu'il s'agissait de la couleur de son pelage. Baradi n'osa pas le contredire, ne voulant pas contrarier le jeune canidé. Il mettait tant d'ardeur dans sa tâche, elle ne voulait pas le décevoir. Il se rendait compte bien assez tôt que Jango était un lion tout à fait normal, avec des poils, de la chair et de la crinière comme tous les autres lions. Enfin, cela faisait tellement longtemps que la Mositus ne l'avait pas vu... La dernière fois qu'ils s'étaient croisé, elle habitait encore à l'Oasis, et ils étaient des enfants. Tant de choses avaient changé depuis, et Jango avait du énormément grandir lui aussi. Le chacal se retourna alors en continuant d'avancer, comme s'il voulait dire quelque chose d'important.

- Froid en haut des montagnes ? Mais bien sur que non ! Plus on se rapproche du soleil , plus il fait chaud, c'est logique ! Tu imagines comme il doit faire bon vivre sur les nuage ? Ah , je suis sur qu'ils ont un goût aussi doux qu'un bébé loutre !

Une fois de plus, Baradi tenta de dissimuler une expression espiègle sur ses babines. Elle était quelque peu étonnée devant le raisonnement de son interlocuteur, et n'avait aucune envie de se lancer dans de longues explications. Il réfléchissait plutôt logiquement après tout, mais le monde ne fonctionnait pas ainsi. Il faisait très froid dans les montagnes, la féline en avait fait l'expérience lorsqu'elle s'y était rendue et qu'elle avait fait la connaissance de Késhia. Si un jour elle en avait la possibilité, elle amènerait Haraka dans le Royaume du Nord, pour lui faire découvrir ce paysage merveilleux et magique.

- On devrait avancer stratégiquement, et trouver des points de repère pour ne pas se perdre, parce qu'on sait pas ou on va finir ce soir ! Moi je vis tout seul, alors je ne dépends de personne mais toi... Quand est ce que tu dois retrouver ce... Nisaille ? Et d'ailleurs ... Pourquoi devoir absolument retrouver le lion Sable ?

En effet, le canidé n'avait pas tord. Ils ne devaient pas trop s'éloigner, ou Baradi aurait du mal à retrouver Nsaï. Elle devait retrouver son ami au coucher du soleil, près du buisson où ils avaient dormi. L'idée de revoir le mâle brun l'inquiéta un peu. Leur conversation de la nuit dernière lui revint en mémoire, et elle se rappela qu'il voulait réfléchir à ses sentiments. La journée ne lui suffirait sans doute pas pour se mettre au clair avec ce qu'il ressentait, et la soirée risquait encore d'être tendu. Peut-être la présence du chacal apaiserait un peu les choses, il fallait du moins l'espérer. Baradi tâcha de rester concentrée sur les questions de Haraka, elle répondit en mettant de l'ordre dans ses idées.

- J'ai rendez vous avec Nsaï, mon partenaire de voyage, à un point précis d'ici ce soir. On a décidé de se séparer pour quadriller une plus grande zone.

Elle ne précisa pas que l’ambiguïté de leur relation les avait aussi conduit à préféré prendre quelques distances, au moins pour une journée. Elle ajouta, répondant à la deuxième partie de la question.

- Jango est mon ami depuis que nous sommes enfants, mais nous ne nous sommes pas vu depuis très longtemps. J'ai rencontré son oncle au cours de mon voyage, et il m'a dit que son neveu s'était enfuit. Alors j'ai proposé qu'on parte à sa recherche.

Baradi ne s'était pas vraiment posée de question lorsqu'elle avait accepté de se lancer sur sa piste. Elle espérait revoir un jour son ami d'enfance, et si elle pouvait rendre service à Chombo, qui leur avait permis de traverser Outland.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Lun 5 Oct 2015 - 21:50

Ainsi donc, ces recherches ne tenaient que des suppositions d'un lion ? Ah non mais, n'ayez craintes , Haraka n'en serait pas moins motivé Ni douteux, s'il y a bien une chose qui pourrait le définir , c'est Naïf. Haraka ne se prend pas la tête et ne va pas vraiment au bout de ces idées. Ce genre d'individus qui a des idées subites et qui les tiennes, pleins d'espoir. Ne le prenez pas pour un grand réfléchis, ni comme quelqu'un qui se prend la tête. Le petit chacal aime la liberté, le choix , mais aussi et surtout rendre service. Apporter le sourire, se sentir utile, il adorait. Cette sensation de satisfaction, d'être un être bon. Chose qu'il n'a jamais eut dans son clan, qu'il ne regrette d'ailleurs pas, mais mieux vaux ne pas lui en parler.

- Ah , alors ... Tu ne voyages pas seul. Tu as quelqu'un avec qui tu vis... Ça doit quand même être chouette de ne pas être tout seul...

C'est avec une voix pensive, très légèrement peinée qui parlait. Il songeait souvent à la compagnie. Haraka était à la fois solitaire mais incapable d'être seul trop longtemps, et sa différence n'arrangeait pas les chose. Cet instinct de ne pouvoir vivre seul lui remontait souvent dans la gorge , lui donnant un parfum amer. À la fois à la recherche d'une vie indépendante et de compagnie, paradoxalement dur.

- C'est drôle, je pensais que tout les lions vivaient en clan ! Mais il y a des exceptions aussi visiblement. Enfin quoi qu'il en soit, on va retrouver Jango ! suit moi , c'est pas comme ça qu'on va le dénicher si on avance comme des taupes !

https://m.youtube.com/watch?v=RU8aKj8t7gM

Haraka s'élança dans un vif pas de course, veillant à ce que la lionne m'auront suive, souriant tant il aimait la vitesse. Là, il était heureux. Le petit chacal avait non seulement une mission , mais aussi de la compagnie. C'est avec ces yeux orangé remplit de plaisir qu'il scrutait l'horizon , inspirant le plus fort possible pour tenter de percer le parfum d'un autre lion qui pouvait peut être être Jango. Au bout d'un moment, il choisit de ralentir l'allure, car tout le monde le sait, les Chacals ne sont pas très bon en endurance, surtout quand leurs pattes sont aussi fines que des cures - dents.

- Baradi, je veux savoir tout sur les lions ! Au début , ils me faisaient assez peur, mais en fait vous êtes gentil ! Alors je veux savoir comment c'est dans vos clan, je veux dire, pourquoi vous vous battez ? Pourquoi vous ne faites pas un gros clan ? Pourquoi tu t'es séparée de ton clan ? Toi aussi tu l'as quitté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 2003
Localisation : Sur ta tête o/

En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   Sam 10 Oct 2015 - 14:49

En écoutant les explications de Baradi, le chacal sembla soudain éprouver une certaine tristesse que la féline ne compris pas tout de suite. Les choses lui parurent cependant plus clair lorsqu'il pris la parole, d'une voix un peu lointaine, comme perdu dans ses pensées et dans ses souvenirs.

- Ah, alors ... Tu ne voyages pas seul. Tu as quelqu'un avec qui tu vis... Ça doit quand même être chouette de ne pas être tout seul...

Haraka avait l'air d'être un animal solitaire, ce qui expliquait sa réaction attristée. La Mositus ne s'y connaissait pas beaucoup dans le mode de vie des chacals, mais il lui semblait que ces derniers vivaient en groupe. Peut-être son interlocuteur avait-il choisit de quitter les siens, pour un moment plus ou moins long. Baradi avait elle aussi choisit de quitter son clan après tout, mais elle n'était pas partie seule, et ce n'était définitif comme décision. Elle comptait bien retrouver les siens une fois son voyage terminé, et ce dernier touchait doucement à sa fin. Si elle amenait Haraka jusqu'au Baobab, peut-être ce dernier trouverait-il un endroit où vivre, avec un nouveau groupe ? Ce serait bien entendu un peu idéaliste, mais l'espoir était permis, après tout. La peine disparu cependant bien vite du regard du canidé, et il s'exclama joyeusement en se remettant en route.

- C'est drôle, je pensais que tout les lions vivaient en clan ! Mais il y a des exceptions aussi visiblement. Enfin quoi qu'il en soit, on va retrouver Jango ! suit moi , c'est pas comme ça qu'on va le dénicher si on avance comme des taupes !

Un nouveau petit rire s'échappa de la gorge de la lionne, tandis qu'elle emboîtait le pas du chacal. Il ne manquait pas de motivation, ce petit animal, et cela redonnait du courage à la femelle. Baradi aurait pu être découragée devant l'étendu de leur travail, mais grâce à Haraka, elle voulait croire en leur réussite. Ils allaient peut-être devoir ratisser Freeland, puis la Terre des Lions dans son ensemble, mais cela ne lui faisait pas peur. Après tout, elle était une aventurière ! Elle ne devait pas se laisser arrêter par les doutes ou la difficulté. Elle avait traversé beaucoup d'épreuves pour en arriver là, était passée par Outland, avait craint la colère des hyènes, à présent celles des fameux Kulishas... Elle n'était pas hors de danger, dans ces terres inconnues, loin de chez elle, mais elle n'avait jamais baissé les bras et retroussait chemin. Ce fut le ralentissement du canidé, puis le son de sa voix qui ramenèrent la femelle brune à la réalité.

- Baradi, je veux savoir tout sur les lions ! Au début , ils me faisaient assez peur, mais en fait vous êtes gentil ! Alors je veux savoir comment c'est dans vos clan, je veux dire, pourquoi vous vous battez ? Pourquoi vous ne faites pas un gros clan ? Pourquoi tu t'es séparée de ton clan ? Toi aussi tu l'as quitté ?

Cela faisait beaucoup de questions, mais la féline comptait bien y répondre. Elle était toujours amusée par la curiosité enfantine du chacal, et était plutôt contente de pouvoir raconter son histoire. Elle avait beaucoup de choses à dire... Par quoi commencer ? Elle devait répondre aux questions dans le bon ordre, ce serait plus facile de s'y retrouver. Les clans donc. Haraka exposait une bonne idée, tous se rassembler sous un même clan, mais c'était malheureusement impossible dans les faits. Elle devait cependant expliquer pourquoi, et ce ne serait pas forcément facile. Elle se lança donc dans son explication, tout en continuant d'avancer à ses côtés.

- Eh bien, chaque Clan se bat pour des raisons différentes. Je fais partie des Mositus, et nous sommes pacifistes, nous ne cherchons pas la guerre. Enfin, pour la plupart d'entre nous. Nous sommes cependant en conflit avec les Jangowas, un autre clan, qui nous a chassé de nos terres parce qu'ils considéraient que nous n'y avions pas notre place.

Elle s'accorda une petite pause pour réfléchir. Elle ne voulait pas désigner les lions du désert comme les méchants de l'histoire, même si c'était ainsi qu'elle l'avait vécu, elle et son clan. Elle avait, après tout, l'espoir que la paix puisse exister entre les deux tribus, grâce à Vako notamment.

- En fait, chaque clan a des caractéristiques propres, et c'est pour ça qu'on ne peut pas tous s'unir et former un unique clan. Les Jangowas sont des guerriers, qui vivent dans le désert, alors que nous les Mositus sommes contre la guerre et nous ne pouvons pas vivre dans le désert, à cause de notre pelage. C'est la même chose avec les Pridelanders, les Freelanders, les Outlanders... Ils sont tous différent, ont leur culture, leur roi, leurs lois. On ne peut pas les obliger à nier tout ça pour vivre ensemble.

Elle espérait que son exposé ait été clair, elle avait essayé de ne pas donner une vision trop manichéenne des choses. Baradi se rappela ensuite la seconde partie des questions de Haraka, et enchaîna sans attendre :

- Je n'ai pas quitté mon clan, je suis partie en voyage. En fait, c'est mon rêve depuis que je suis toute petite, de découvrir le monde. Alors, j'ai proposé à mon ami Nsaï de partir avec moi, après en avoir parlé à mon père. Je compte bien retrouver les Mositus une fois que j'en aurais terminé avec cette aventure !

La féline avait à présent la gorge un peu sèche, elle avait beaucoup parlé. Elle espérait que la curiosité du chacal était assouvie désormais, mais elle se doutait bien qu'il devait avoir encore mille et une choses en tête.

_________________
Jalan se vante en #FBF4D0

Avatar © IXsln et signature © Cynblack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3674-jalan-jeune-jangowas#8320

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Au milieu des arbres / Pv Haraka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au milieu des arbres / Pv Haraka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un murmure au milieu des arbres [Sarah, Katherine] [19/04/42]
» Faire des arbres?
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Arbres GW
» [TUTO] Comment faire des arbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-