Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE-SHEETHAN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Lun 3 Aoû - 20:32

Cela faisait un bon moment qu'elle n'était pas partie chasser. Depuis sa dernière prise, il y a quelques semaines déjà, un beau zèbre bien dodu, les animaux qui étaient ses proies avaient sans doute du enfin relâcher leur vigilance. Quand on savait qu'un énorme python était en chasse, on avait tendance à ne pas rester dans le coin. Quand on voyait un énorme serpent se restaurer d'une bonne grosse carcasse, en général, on était bien plus calme. Sauf bien sur si le serpent en question n'était pas aussi bien tenu qu'Arabis et tuait pour rien. Mais la reptile connaissait et respectait les règles du Cycle de la Vie. On ne tuait que pour se nourrir ou défendre.

Quand les Pridelanders allaient enfin reprendre le contrôle de leur terre ? C'était la principale question que se poser le serpent. Il n'y avait plus rien à manger sur Prideland et la vieille peau qu'elle était n'avait pas toujours envie de ramper jusque sur la Lande des Sans Terre pour se restaurer. Inutile de penser qu'elle tuerait un Nyeusis pour le manger. Ou même une hyène. Cela était à nouveau hors de ses principes. Elle ne mangeait pas les autres carnivores. Ce n'était pas comme ça que la chaîne alimentaire fonctionnait. Cependant, si un lion venait à la déranger sérieusement, alors il était possible qu'elle perde patience et en fasse son festin. C'était déjà arrivé.

La python avançait assez rapidement entre les touffes d'herbes de la savane. Silencieuse, menaçante, invisible. Son corps sinueux glissait sereinement sur le sol sec de la brousse et il fallait tendre l'oreille pour y entendre ne serait-ce qu'un faible frottement. Sa langue fourchue allait et venait du sol à la gueule, lui apportant les odeurs et perceptions que les autres animaux ne pouvaient pas reconnaître. Mais elle fut déçue. Aucune trace de proie. Elle n'était pas surprise cela dit. Il n'y avait plus rien sur ces terres. Ce filament d'espoir auquel elle se raccrochait était là par pure paresse d'aller voir ailleurs.

Soudain, une odeur vint à elle. Encore un faux espoir. Il ne s'agissait pas là d'une proie. Sa langue lui apporta l'identité d'un canidé. Une hyène peut-être ? C'était encore trop floue pour qu'elle puisse en être totalement sûre. Elle siffla à nouveau. Non, cela n'était pas la trace d'une hyène. Mais l'animal était de genre masculin, c'était ce qu'elle pouvait percevoir. Rampant au sol, il était impossible pour elle de voir ce qu'il y avait à la cime de l'herbe. Curieuse, la python dressa alors la tête qui dépassa aussitôt de la prairie desséchée de la savane. Elle goûta l'air avec sa langue, les yeux fixes, observant une silhouette canine devant elle.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Mer 19 Aoû - 21:30

Ce matin, alors que le Soleil était à peine levé, que l'air était frais, que les herbes étaient encore humides, le petit Haraka se pavanait joyeusement dans la Savane presque vide de Prideland. Il fallait dire que les Nyeusis et les Hyènes n'inspiraient pas les troupeaux de zèbres, ou même des lions, ne posaient pas les pattes par ici. Mais Haraka, c'est différent, Parce que Haraka bah... Il réfléchit pas, il s'en fiche, il va où il veut ! D'ailleurs, les énormes nuages crème trônant dans la toison bleu clair au dessus de ces oreilles étaient terriblement plus intéressant que des problèmes de félins hystériques en quête de problème continuellement ! Le petit Chacal ne se posait pas beaucoup de question intelligente, alors pourquoi donc s'intéresser aux lions ? C'était bien trop complexe et... Barbant... Nan , ces félins n'ont rien de captivant pour lui, si ce n'est la touffe de poil sur leurs queue, éventuellement, Parce que c'est plutôt comique, non ?


Pour le canidé arpentant la Savane, le sens de la vie se résume par les bruits de l'estomac. Voilà pourquoi, en observant les énormes Cumulus dans le ciel, Haraka se demanda s'ils étaient comestibles, un peu comme du lait... Mais solide ! Ou alors , de la mousse géante volante ! Ça doit être chouette de courir dessus nan ? Voir même de s'y cacher ! Soudainement, le petit chacal mourrait d'envie de pouvoir les atteindre, ces tâches blanches volantes, la question était juste... Comment ? Ces yeux scrutaient l'horizon, à la recherche d'un promontoire assez haut pour sauter droit dessus. Mais le seul truc qu'il voyait, c'était ce gros rocher pointu, que les lions convoitaient tant.


- Pfuh, y sont trop bête ces lions, c'est qu'un gros caillou, en plus, d'en haut, il est même pas assez prêt des nuages pour sauter dessus.


Mais ne croyez pas que cette constatation va arrêter le jeune mâle pour autant, loin de là. S'il n'était pas une lumière, Haraka ne perdait le nord , et il était têtu en plus de ça ! Il continuerait jusqu'à trouver un plongeoir idéal , et longtemps ! Toute la journée peut être ! Si le petit chacal n'avait pas d'ami, il ne s'ennuyait jamais pour autant. Reprenant sa marche, il prit même un malin plaisir à sautiller lorsque ces pattes s'enfoncèrent légèrement dans une zone boueuse , s'éclaboussant un peu de boue sur tout le corps, jusqu'au oreilles. Puis il se lassa, et comme tout enfant, partit sans demander son reste, à la recherche d'une autre occupation et aussi mais surtout , d'un point haut dans le ciel. S'arrêtant pour sentir une fleur, il dû renifler un peu trop fort pour humer le parfum de cette dernière, à tel point qu'il aspira une pétale , le faisant éternuer , se secouant. Il se redressa, fit quelque pas, avant que ces oreilles ne vibrent. Quelqu'un par ici ? Mais... Il ne voyait rien... Et vu le bruit que ça fait, ça devait être plutôt grand. Perplexe, Haraka décida de s'asseoir d'un coup sur ces fesses , les pattes arrières juste à côté des Avants. Fixant l'horizon, il ne tarda pas à voir un grand et épais tuyau sombre se dresser juste devant lui. Tiens, drôle de truc, mais peut être qu'il pouvait l'aider ! 


- Eh ! Salut euh... Liane vivante ? J'ai jamais vu un... Truc comme toi... Enfin peut importe. Tu saurais pas où je pourrais trouver un point élever pour que je puisse sauter dans les nuages là haut et les goûter ? À mon avis ça doit avoir un goût de lait... Ou de terre... Mais sans vers de terre dedans. Oh mais enfaite ! Y'a peut être des vers géant dedans ! Tu crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE-SHEETHAN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Ven 21 Aoû - 20:54

- Eh ! Salut euh... Liane vivante ? J'ai jamais vu un... Truc comme toi... Enfin peut importe. Tu saurais pas où je pourrais trouver un point élever pour que je puisse sauter dans les nuages là haut et les goûter ? À mon avis ça doit avoir un goût de lait... Ou de terre... Mais sans vers de terre dedans. Oh mais enfaite ! Y'a peut être des vers géant dedans ! Tu crois pas ?

Tiens ? Un petit chacal. Cela faisait un petit moment qu'Arabis n'avait pas croisé le chemin d'un d'un de ces canidés. Pour la reptile, les mammifères se ressemblaient tous de toute façon, avec leur habitude de marcher sur quatre membres. Bon, s'ils en avaient, autant qu'ils s'en servent, évidemment. En tout cas, c'était la première fois qu'on traitait le serpent de liane vivante. Enfin, l'idée avait déjà du traverser les esprits sans pour autant en sortir vocalement. Pour une première, Arabis ne savait pas si elle devait bien le prendre ou non. Bof, elle avait trop faim pour se fâcher pour si peu. L'animal quadrupède n'avait jamais vu de serpent ? Ce n'était pas non plus ce qui manquait dans la brousse. Peut-être pas de la carrure de la python, ça, il fallait l'admettre. L'innocence, ou la stupidité de l'animal, le conduisit à vouloir vagabonder sur les cumulus blancs qui flottaient au dessus de sa petite caboche. Tiens ? Arabis n'avait même pas fait attention au fait qu'il y avait des nuages aujourd'hui. A vrai dire, le reptile leva rarement la tête vers le ciel depuis le temps qu'elle avait appris que cela ne servait strictement à rien.

Arabis croyait tout savoir de ce monde. Mais quand le mammifère lui parlait de...de quoi ? De "lait" ? Elle devait se rendre à l'évidence. Elle ne savait pas ce que c'était. Ce n'était pas elle qui aurait un jour bu cette mixture réservée aux animaux à poils. Elle, à peine était-elle sortit de l'oeuf, il y a onze années de cela, qu'elle avait dû se débrouiller aussitôt pour se nourrir. A base d'insectes pour commencer, jusqu'à attaquer des proies aussi grosses qu'elle au fur et à mesure qu'elle grandissait. Et Arabis, dominant déjà beaucoup d'animaux avec ses six mètres de longueur, n'avait pas fini de grandir. Comme tout serpent, elle allait grandir encore jusqu'à la fin de sa vie, tout en muant de temps en temps dans l'année.

- Eh bien...tss tss tss ! siffla Arabis en dominant le canidé de sa hauteur, ssssi tu tiens tellement à parcourir les ssssols du grand esssssprit jeune quadrupède...Je dois de dire qu'il n'y a qu'une sssssseule ssssolussssion pour y parvenir...Il faudrait que tu expires ton dernier sssssoufle et de ssssse fait, tu ne pourras plus revenir parmi les vivants, tss tss tss ! Sssssi tu le veux vraiment, je peux t'aider à sssse faire et tu me sssservirais par la même occasssssion de repas, tss tss tss !

Arabis riait de bon coeur devant insouciance du chacal. Elle s'amusait bien évidemment en lui répondant ainsi. Elle n'avait pas du tout l'intention de le manger et ce, même si son estomac criait désespérément famine. A vrai dire, le python retenait ses anneaux pour ne pas les fourrer autour du corps du malheureux animal qui se briserait en deux en un rien de temps si elle venait à l'enlacer.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Sam 22 Aoû - 20:17

Haraka avait connecté ces deux neurones pour comprendre la situation et surtout ce que ce serpent lui disait, il était décidément perdu. Qu'est ce que " Cette Liane Vivante " lui racontait donc ? Les Grands Esprits... un autre monde ? Non décidément , c'était bien trop dur à comprendre pour le petit canidé qui peinait déjà à suivre une mouche du regard plus de dix minutes. Alors, sans rien répondre pour le moment, il agita frénétiquement sa patte arrière contre son oreille, t?oujours assis en face de la créature écaillée. Le Soleil brillait, et le petit Chacal se mettait à craindre que ça ne fasse fondre les nuages... Tomberaient t'ils sur la Savane ? Comme de la crème chantilly ?! Si c'était le cas, Haraka devrait s'empresser de retrouver les morceaux pour les dévorer avant les autres animaux !

- Euh... J'comprends pas trop de quoi tu parles... Moi je veux pas aller voir des Esprits, je veux juste marcher sur les nuages, mais je veux revenir ici après, Je veux dire, après avoir goûté le goût que ça a. Par contre , faudra faire attention qu'ils nous tombent pas dessus , si ça se trouve , ça fond !


D'abord le regard fixe en l'air, Haraka décida de reporter ce dernier sur la créature en face de lui, parce qu'il fallait l'avouer, ce... truc était vraiment étrange... Déjà, et surtout même , ça avait pas de pattes... c'est quand même étrange !

- Eh au fait , t'es qui toi ? Je veux dire, tu peux pas être une liane , ça parle pas ! Pourquoi tu siffle ? Pourquoi t'as pas de pattes ? Comment tu fais pour entendre sans oreilles ? Et puis, t'es pas dangereuse , t'es toute petite et toute plate... Et moi je veux pas te faire de mal !

Intrigué, le petit chacal se redressa et s'approcha sans aucune crainte ni gêne de l'animal rampant, se retrouvant à seulement quelques centimètres de lui. Levant doucement sa patte, Haraka osa toucher du bout des coussinets, tout délicatement pour ne pas faire mal, les écailles chaudes du serpent. Cette sensation fut si... Etrange , que les oreilles du canidé frétillèrent alors que ces yeux ambre clignaient de stupéfaction, avant de les reporter vers son interlocuteur :

- Eh... Au fait... Moi c'est Haraka , je suis un chacal, même qu'au pluriel, ça se dit Chacaux ! Tu savais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE-SHEETHAN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Sam 22 Aoû - 22:51

- Euh... J'comprends pas trop de quoi tu parles... Moi je veux pas aller voir des Esprits, je veux juste marcher sur les nuages, mais je veux revenir ici après, Je veux dire, après avoir goûté le goût que ça a. Par contre , faudra faire attention qu'ils nous tombent pas dessus , si ça se trouve , ça fond !

Hum...Visiblement, il fallait baissé d'un ou deux niveaux pour pouvoir se faire comprendre par cette petite bestiole. Ce qui allait être assez difficile pour Arabis. Le python avait pour préférence d'avoir des conversations intelligentes et intéressantes. Mais d'un autre côté, c'était assez rare pour elle d'avoir des conversations avec d'autres animaux. Parfois, elle se sentait tellement seule qu'elle se parlait à elle même. Elle se sifflait des idées, des lieux de chasse, des pensées tout haut sur des questions existentielles ou sur le monde qui l'entourait. Enfin, c'était surtout quand elle s'ennuyait et qu'elle digérait tranquillement, lorsqu'elle avait pas encore envie de dormir. Cela dit, le python devait reconnaître que les mots du petit canidé n'étaient pas totalement voués à la stupidité. Après tout, il n'avait pas tord sur toute la ligne. Personne n'avait vérifié la texture des nuages !

- Ne t'inquiète donc pas petit être...susurra la reptile, ils ne tomberont jamais sssinon sssa sssserait déjà arrivé depuis longtemps...Tout sssse que je peux te dire ssss'est qu'il te ssssera impossssible pour l'inssstant de connaître le goût des nuages...

- Eh au fait , t'es qui toi ? Je veux dire, tu peux pas être une liane , ça parle pas ! Pourquoi tu siffle ? Pourquoi t'as pas de pattes ? Comment tu fais pour entendre sans oreilles ? Et puis, t'es pas dangereuse , t'es toute petite et toute plate... Et moi je veux pas te faire de mal !

- Ssssa sss'est parssse que je ne ssssuis pas une liane...répondit Arabis, mon esssspèce ssss'appelle le sssserpent, et je te retournes la quesssstion, pourquoi tu as des pattes alors qu'on peux très bien ssssse déplassssser ssssans...? Pourquoi tu as des oreilles puissssqu'on peut entendre sssans ?

Arabis répondit ironiquement parce qu'elle savait bien que la réponse à toutes ces questions venait simplement du fait que les deux animaux n'étaient pas pareil, ne vivaient pas pareil, point barre. Arabis, pour son compte, avait toujours trouvé les mammifères compliqués, avec une tonne d’inconvénients. Ils avaient besoin de membres pour se déplacer, ils avaient des poils au risque d'avoir trop chaud, ils devaient tuer et faire souffrir leur proie avant de la mettre en miette pour la manger, ils devaient manger plus souvent au risque de mourir, ils ne ressentaient pas les vibrations, ils ne percevaient pas la chaleur corporelle à vue d'oeil, leur nez servaient à sentir et à respirer en même temps, tandis qu'Arabis avait sa langue pour sentir, ce qu'elle jugeait plus efficace car ce sens était du coup plus développé. Et tout un tas d'autres trucs.

- Il y a tellement de créatures étranges...poursuivit le reptile, à mon avis, je ne sssserais pas la dernière que tu verras et peut-être pas la plus étrange...

C'était alors que le petit canidé s'approcha de la python. Cette dernière ne bougeait pas d'un poils, si j'ose dire, et observait la venue de l'animal de son visage éternellement neutre et menaçant sans le vouloir. Les mammifères avaient un avantage. Ils pouvaient exprimer leur émotions via leur corps, leur expression faciale et leur regard. Arabis était incapable de déformer ses écailles pour en faire de même. Elle n'avait pas du tout l'intention de faire du mal au petit chacal, bien que son ventre la tiraillait. Le chacal posa une patte sur le corps musclé, lisse et écailleux du serpent qui ne broncha pas et le laissa faire.

- Eh... Au fait... Moi c'est Haraka , je suis un chacal, même qu'au pluriel, ça se dit Chacaux ! Tu savais ?

- Enchanté jeune quadrupède...Je ssssais sssse que tu es bien que sssa fait longtemps que je n'ai pas vu de chacal dans les parages...Mon nom est Arabissss et comme je te l'ai dit avant, je ssssuis un ssserpent, l'un des plus gros de mon essspèssse...et la plupart de mes congénères vivant jadis dans la sssavane sssse sssont sssauvés en me voyant tss tss tss !

Arabis aimait malgré tout cette sensation quand elle effrayait quelqu'un. Ce n'était pas de la cruauté, bien au contraire ! C'était juste son ego qui se réveillait de temps en temps, parce qu'elle aimait se vanter de sa grande taille qui lui permettait de terrasser quasiment n'importe quel animal.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Mer 9 Sep - 20:26

Un que... Un que quoi ? Un serpent ? Haraka n'en avait en effet jamais vu et surtout jamais entendu parlé. Comment est ce qu'une tel ... Chose... Pouvait vivre dans cette savane, surtout si... Énorme ! Car oui, cette créature écailleuse dépassait de loin le petit chacal, mais ça ne l'impressionnait pas, pour une fois. Après tout, ça n'a pas de pattes, donc c'est innofensif ? Non ? Une théorie peu vérifée , et surtout incertaine mais ce qui est sur, c'est que actuellement , le petit mâle était embrouillé. Ces questions n'avaient pas de sens et faisait totalement surchauffer son petit cerveau de canidés. Pourquoi ne s'était t'il pas posé la question avant ! Pourquoi avait t'il des pattes alors qu'elle était la preuve qu'il pouvait avancer sans ? Et ces oreilles ? Et ces poils ?! Non... Ce n'était pas possible. Haraka était obligé de cesser de se poser des question, au risque de devenir encore plus fou qu'il ne l'est déjà en quelque sorte. Ou stupide.

- Bah bien sur que nan je peux pas me déplacer sans pattes, enfin si, mais j'irai pas vite du tout ! T'as pas de patte mais t'es hyper lente toi du coup ! Et puis tu dois entendre moins bien, et avoir froid ! C'est logique !

Il sourit, fier de lui. Eh oui, ce n'est pas rien de trouver une explication si évidente si rapidement ! Haraka se sentait terriblement fort, et il voulait le lui montrer , à ce serpent, que les chacals sont super puissant !

- Eh ! Eh ! Eh ! T'es peut être grande , mais je suis sûr que non seulement je cours plus vite que toi , mais je suis plus fort à cache cache et à saute - gazelle ! Tu veux essayer de me battre quand même ?

Visage et pattes avant à terre, arrière train en l'air, queue battante , air joueur, Haraka n'attendait que le feu vert pour montrer à quel point même tout seul sans personne , il pouvait être fort ! Une si grande bête ne pouvais pas être forte et rapide à la fois ! Tout le monde à des défauts ! Et puis, un chacal c'est vif, c'est furtif, c'est rapide , Haraka est fier de son espèce , et même s'il fait totalement l'inverse de ce qu'un membre normal de sa race devrait faire, le petit mâle est prêt à faire ces valeur, enfin... Surtout à trouver une nouvelle occasion de s'amuser. La solitude c'est pas chouette quand même , alors quand il trouve un ami, même écailleux, il ne manque pas l'opportunité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE-SHEETHAN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Jeu 10 Sep - 18:40

- Bah bien sur que nan je peux pas me déplacer sans pattes, enfin si, mais j'irai pas vite du tout ! T'as pas de patte mais t'es hyper lente toi du coup ! Et puis tu dois entendre moins bien, et avoir froid ! C'est logique !

Il était vrai qu'à cause de son grand âge, le python n'avait plus sa vivacité d'antan. Quand elle était aussi fine qu'une anguille, sa rapidité sur le sol pouvait en surprendre plus d'un ! C'est sûr que maintenant, les choses sont différentes et la rapidité n'est plus un atout pour chasser. Elle n'en avait plus besoin pour fuir également alors bon...Les seuls éclairs que la reptile était capable encore de faire, c'était les coups pour attraper une proie, alors qu'elle est tout proche, un vif coup pour enlacer la bête en la prenant par surprise. Un peu comme les crocodiles. Eux ne coursaient pas les gnous sur la berge, ils s'approchaient doucement et ne claquaient qu'au bon moment. Cela dit, Arabis n'était pas une tortue non plus et pouvait maintenir une vitesse correcte en rampant sur le sol. En revanche, dans l'eau, elle pouvait faire des prouesses. La python nageait plutôt bien.

- Tu ne devrais pas te fier aux apparensssses...répondit tranquillement la reptile.

Entendre moins bien...C'était difficile à savoir dans l'optique où Arabis entendait par vibrassions et non pas par des oreilles. En tout cas, qu'elle entende moins ou non, cela ne la perturbait pas dans ses conversations. Elle pouvait effectivement avoir froid. Arabis était un reptile, un animal à sang froid, ce qui signifiait que, contrairement au chacal, son corps ne produisait pas de chaleur et par conséquent, si elle ne se met pas au soleil, elle pourrait effectivement avoir très froid. Et quand elle avait trop chaud, comme elle ne pouvait évacuer la chaleur de son corps, elle devait aller à l'ombre ou dans l'eau. L'expliquer au petit canidé était tentant mais, elle le craignait bien, inutile. C'était un peu compliqué pour sa petite cervelle.

- Eh ! Eh ! Eh ! T'es peut être grande , mais je suis sûr que non seulement je cours plus vite que toi , mais je suis plus fort à cache cache et à saute - gazelle ! Tu veux essayer de me battre quand même ?

- Ah...siffla Arabis, je n'ai plus l'énergie de ma jeunesse jeune canidé... Il y a un moment où l’on cesse de compter les jours, on ne dénombre que les saisons... Puis on ne voit plus défiler que les années... Je crains le temps où ma lassitude sera telle que je verrai à peine passer les décennies...

A supposer qu'Arabis passe plus d'une décennie dans ce monde, ce qui serait assez surprenant mais qui sait.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Lun 14 Sep - 20:42

L'énorme créature écailleuse présente devant le petit Haraka semblait bien plus "vieille" qu'il ne l'aurait cru. Aux yeux du canidé, aucun animal, sans exception , était trop vieux pour un jeu, peu importe son handicape physique. Il est vrai qu'il était assez naïf et bête, ce jeune chacal, mais tout de même , sur ce point, comment pouvait t'on lui donner tord, avec un argument si mignon, et dans le fond pas si faux. Jouer ne voulait pas forcément dire courir dans tout les sens, on pouvait très bien jouer à compter les étoiles dans le ciel, à imaginer ce que représente les nuages dans le ciel ou encore à jouer avec son ombre. Pour ça, la petite bête était particulièrement inventive, et ce n'est pas ce refus qui allait le stopper. À la limite , le décevoir, mais rien ne pourrait casser sa détermination et sa joie de vivre, enfin, tant qu'il n'est pas seul du moins.

- Bah , et alors ? C'est pas parce qu'on est vieux qu'on peut pas s'amuser ! Moi j'ai pleins de jeux chouette qu'on peut jouer, et même que y'a pas besoin de bouger !

Cette joie de vivre qui l'animait comme un feu s'endiablant lorsqu'on lui souffle dessus. Dès que ça parlait de jouer, de faire n'importe quoi sans se prendre la tête, tout allait bien, parce que dans la tête de Haraka, les problèmes n'arrivent que si on choisit de les côtoyer.

- Alors, tu peux choisir : Y'a le jeu des ombres, il faut essayer que ton ombre à toi bah elle se transforme par terre pour ressembler à un autre animal. Sinon, y'a le jeu des nuages, où il faut deviner à quoi ils ressemble. Ou alors, encore plus chouette, tu pourrais me raconter une histoire !

S'ennuyer était un mot à bannir lorsqu'il était avec quelqu'un. Et même tout seul d'ailleurs , Haraka essayait de s'en débarrasser. Parfois certes, ça ne faisait pas de mal, mais ce sentiment pouvait rapidement provoquer de grandes peine et de grands vide dans une vide de canidé solitaire.

Alors que ces deux iris Or continuait de fixer le visage du serpent s'élevant vers le ciel, une envie soudaine lui prit de monter sur son dos pour voir comment c'était la vie quand on est grand, en montant jusqu'à sa tête. Bien sur il ne le fit pas, il n'était pas assez bête pour croire qu'elle supporterait le poids , ou du moins sans rouspéter. Alors , le jeune Haraka se gratta frénétiquement la nuque à l'aide de sa patte arrière, fermant un instant les yeux de plaisir avant de les rouvrir et de caler confortablement son arrière train sur le sol, battant tout doucement de la queue. Il était impatient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE-SHEETHAN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Mar 15 Sep - 14:21

- Bah , et alors ? C'est pas parce qu'on est vieux qu'on peut pas s'amuser ! Moi j'ai pleins de jeux chouette qu'on peut jouer, et même que y'a pas besoin de bouger !

Ah, le petit chacal n'avait, certes, pas tort, cela dit, il était assez difficile pour un serpent, âgé ou non, d'avoir l'ambition de s'amuser. Psychologiquement, les reptiles étaient également très différents des mammifères. Petits serpents n'ont pas été élevé comme petits chacals. Dès la sortie de l'oeuf, Arabis a dû se battre pour survivre, se hâter pour se cacher et apprendre à se nourrir. Quand elle avait la taille d'une anguille, Arabis passait plus de temps dans des trous qu'autre chose. Les jeunes mammifères étaient protégés et nourris par leurs parents. De ce fait, ils avaient toute la journée pour jouer. Ils n'avaient rien de mieux à faire. Arabis n'a pas connu cette façon de vivre. Aucun instinct pour jouer, aucun savoir faire de ce côté là. C'était assez déroutant d'ailleurs de pouvoir connaître tant de chose du monde sauf ces petits trucs pourtant si peu compliqué. Pour toute réponse négative, la python se contenta de siffler bruyamment, se disant que ça aussi, ça serait trop compliqué à expliquer au jeune canidé.

- Alors, tu peux choisir : Y'a le jeu des ombres, il faut essayer que ton ombre à toi bah elle se transforme par terre pour ressembler à un autre animal. Sinon, y'a le jeu des nuages, où il faut deviner à quoi ils ressemble. Ou alors, encore plus chouette, tu pourrais me raconter une histoire !

Décidément, les jeux étaient des choses bien étranges. Aux suggestions d'Haraka, la python ne pouvait s'empêcher de se demander à quoi cela pouvait bien servir de regarder les ombres ou les nuages. Au final, il se pourrait bien que le but soit de ne servir à rien tout simplement.

- Une hisssstoire...? répéta la femelle, je pensssse que sss'est encore la meilleure chose que je puisssse faire...

Alors que le petit chacal posa son arrière train sur le sol de la brousse, Arabis reposa sa tête au sol et glissa entre les herbes pour former un cercle avec son corps autour du petit canidé, rampant jusqu'à ce que sa tête se retrouver à nouveau en face de son museau curieux. Arabis réfléchit un moment puis finit par raconter :

- Il était une fois une autruche... L'autruche était depuis toujours la Reine des Oiseaux... Grande et forte, elle ssssavait courir très vite, mais surtout, elle était extrêmement ssssage et persssspicassse... Ssssependant, sssertains oiseaux, ssssurtout ssseux qui étaient fiers de voler haut et bien, sssse plaignaient de leur reine... L'aigle protesssstait plussss que les autres : "Comment sssse fait-il que l'autruche ssssoit notre reine puissssqu'elle ne ssssait pas voler ? Pendant que nous y ssssommes, une poule pourrait ausssssi bien faire l'affaire ! " Le cormoran, l'albatrossss, puis le sssserpentaire sssse rallièrent à l'aigle, obtenant que l'on prossséde à de nouvelles élections. L'oiseau qui volerait le plus haut, régnerait ssssur les autres... L'autruche ne partisssipa même pas à la compétisssion et, de honte, cacha ssssa tête dans le ssssable. La compétisssion commensssa... Le cormoran, l'albatrossss et le sssserpentaire sssss'élevèrent trés haut dans le sssiel, mais l'aigle vola encore plus haut... Il planait triomphalement dans les nuages, quand il vit ssssoudain un petit troglodyte ssss'agiter au-desssssus de lui... Il ssss'était caché ssssubrepticement dans le plumage de l'aigle qui l'avait emporté jussssque dans le sssiel. L'aigle tenta en vain de voler encore plus haut, mais les forsssses lui manquérent... Les oiseaux furent interloqués et mécontents... Sssse minusssscule troglodyte ferait, en vérité, un piétre roi... Le petit oiseau sssse hâta de les rasssssurer : "Je ne veux pas être roi. Quel ssssouverain pourrais-je faire ? Aussi mauvais que ssse sssstupide aigle qui sssse laissssse duper par n'importe qui ? Que la ssssage autruche continue à être notre reine ! " Et ssss'est ainsi que l'autruche resta la Reine des Oiseaux...

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe

PLAYER01


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 56
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Sam 19 Sep - 11:07

Haraka écouta très attentivement l'histoire, s'imaginant la scène dans son esprit, souriant. Il adorait qu'on lui raconte des choses , surtout les choses imaginaires, ça lui permettait de créer pleins d'histoire tout seul par la suite , quand il s'ennuyait. Fixant les yeux verdoyant du serpent, le petit chacal frétillait des oreilles à chaque fois qu'une information subite de l'histoire faisait apparition. Lorsque celle ci fut terminée, le jeune canidé montra sa tristesse, faisant la moue en laissant s'échapper une petit gémissement de sa gorge. Il n'aimait pas les fins : Les fins de journées, les fins de repas, les fins de saisons, le fins d'histoires... Tout ce genre de choses qui le ramenait à une réalité dur à vivre.

- Elle est drôlement chouette ton histoire ! Je l'avais jamais entendu. Moi j'ai peur des autruches , elle courent trop vite et son gigantesque !

Il s'imagine un instant la tête de ces créatures et frissonna , non, il n'aimait vraiment pas ces grosses bêtes à plumes, il préférait les autres animaux , comme les singes, les zèbres... Tiens en parlant de zèbres.

- Moi je connais une chouette histoire aussi ! En fait c'est l'histoire de la naissance des zèbres , c'est moi qui l'ai inventé ! Sans plus attendre, il prit une grande inspiration et commença - Alors enfaite, avant dans la savane, il n'y avait pas de couleur, que du blanc . Les zèbres adoraient se baigner , parce qu'il fait chaud dans la savane. Un jour, alors qu'ils sortaient de l'eau , une nouvelle couleur apparut, c'était le noir, qui colora tout la verdure. Comme ils étaient pas vraiment habitués à ça , les zèbres ils ont eut peur et ont couru dans l'herbe noir pour se cacher, les tâchant au passages de rayures noir , car leurs pelage était mouillés. Ils se cachèrent dans une grotte si longtemps que quand ils ressortirent, toutes les couleurs étaient apparues, sauf pour eux, car ils étaient cachés . C'est pour ça qu'ils sont noirs et blancs ! Fin !

Tout fier de son histoire, Haraka ne fit pas attention au temps qui passait. Soudainement prit de conscience, il se releva subitement et sauta par dessus les anneaux du serpent qui l'entourait, fixant le ciel :
- Zut ! Il est déjà tard, si je me dépêche pas j'arriverais jamais à toucher les nuages avant la nuit ! Je dois y aller, au revoir Ara... Arab... Arabis ! On se reverra , je suis sur !

Comme il avait coutume de le faire , autrefois, dans son clan, le petit chacal lécha furtivement la joue du serpent, en guise d'aurevoir et bondit dans les broussailles , filant comme le vent en quête de nouvelles aventures.

[ Terminé pour moi ! Ce Rp était trop mignon j'ai adoré , merci encore ! Je te laisse conclure si tu veux :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE-SHEETHAN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   Ven 25 Sep - 23:40

Avec son espérance de vie, Arabis avait eut le temps de rassembler mille et une connaissances tout comme mille et une histoires qui parcouraient la brousse, qu'elles soient justes ou rabattu à l'enseigne de mythe. Elle espérait que son histoire était bien pour le jeune canidé. Car ce n'était pas tout de connaître une histoire, il faut aussi bien la raconter et Arabis n'avait pas vraiment l'habitude de cela. Apparemment, elle avait réussit car le jeune chacal s'exclama :

- Elle est drôlement chouette ton histoire ! Je l'avais jamais entendu. Moi j'ai peur des autruches , elle courent trop vite et son gigantesque !

- Ah...fit le python, on ne sssse vante plus de sssa vitessssse à présent hein ? Tss tss tss !

Mais il fallait admettre que le canidé n'avait pas tout à fait tort, voire pas du tout. Les autruches, bien que noble, élégantes et sachant se défendre, n'était pas les animaux les plus appréciable de la Terre des Lions. Teigneuses, elles prenaient souvent un malin plaisir à répandre leur hargne sur le premier venu, le ruant à coup de bec et de griffe sous pretexte qu'il était un peu trop près d'elle. C'étaient des oiseaux imprévisibles. Seraient-ils frustrés de ne pas voler ? Arabis ne pouvait même pas espérer en attraper une et c'était bien dommage car une bête pareille lui comblerait l'estomac pour fort longtemps. Autre ennui et particularité des autruches étaient qu'elles n'étaient pas du genre à se dégonfler devant un prédateur, même du calibre d'Arabis. C'était tout aussi admirable qu'irritant de la part d'une proie. Soudain, Haraka proposa à son tour une histoire. Arabis hocha la tête, prête à écouter l'imagination débordante de l'animal. Il lui conta une charmante histoire de zèbre qui n'était pas mal du tout à vrai dire. Et voilà, encore une histoire que le python pouvait s'amuser à documenter dans son cerveau. Tout à coup, à la fin de son histoire, le chacal se leva d'un bond et passa au dessus du corps écailleux d'Arabis avant de s'exclamer :

- Zut ! Il est déjà tard, si je me dépêche pas j'arriverais jamais à toucher les nuages avant la nuit ! Je dois y aller, au revoir Ara... Arab... Arabis ! On se reverra , je suis sur !

- Qui ssssait...répondit le serpent, le desssstin peut parfois nous jouer de bien étranges tours...

Quand le canidé lui lécha la joue, il était triste de constater qu'Arabis ne l'avait pas sentit. Elle ne sentait pas grand chose au travers son corps bourré d'écaille. La python resta là un moment, silencieuse, puis décida de retourner chez elle avant la tombée de la nuit en se remémorant dans sa tête l'histoire qu'aujourd'hui, un petit chacal lui avait appris...



(FIN !)

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
» La curiosité est-elle vraiment un défaut ? (Haraka)
» La curiosité est elle un vilain défaut? (PV Candy Pie)
» La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-