Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Terres inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Terres inconnues    Dim 26 Juil - 18:19

Jamais Alfa n'avait autant marcher. Ses pattes lui faisaient un mal fou, il était assoiffé, désorienté, et ne savait absolument pas où il se trouvait. Devant lui, une immense jungle épaisse et touffue s'étendait. Comment était-il arrivé là ? Il avait traversé Freeland, puis Prideland, puis la Lande des Sans Terres... Et voilà qu'il s'était retrouvé là, à contempler cette végétation terrifiante sans oser y pénétrer. Pourquoi avait-il quitté Freeland ce matin là, déjà ? Ah oui ! Il devait retrouver Déjem et Haki et en avait assez d'errer dans le Pays Verdoyant. Il lui avait paru être une bonne idée, au début, de s'aventurer le plus loin possible dans l'espoir de dénicher les fugitifs, mais il commençait à douter à présent. Cette jungle qui s'offrait à lui était bien plus grande que la Jungle des Gorilles que l'on pouvait trouver sur Freeland. Celle-ci semblait gigantesque, comme infinie et cela inquiétait quelque peu le guerrier Kulisha. Il n'était pas un trouillard, mais il était actuellement tout seul et s'il se faisait attaquer, il serait dans une position délicate. Il n'était pas sûr que beaucoup de lions vivent dans cette jungle, mais elle devait bien être habité. Sans doute par des singes, s'il se référait au nom de cette terre. Beaucoup de rumeurs circulaient sur ce territoire encore inexplorée, et si Alfa avait cru pouvoir jouer les héros en partant à la recherche des fuyards par ici, il faisait moins le fier à présent.

Hésitant et peu rassuré, le mâle caramel trépignait à l'orée de la jungle, sans savoir quoi faire. Entrer ou pas entrer ? Voilà qui était une bonne question. S'il faisait demi tour maintenant, il aurait perdu énormément de temps et plusieurs jours de marche, pour rien. S'il se décidait à entrer, il prenait des risques mais cela pouvait être couronné de succès s'il mettait la patte sur Déjem et Haki. Quelque de plus sage aurait sans doute tourné dos au danger et serait repartir chercher ailleurs, mais Alfa n'était pas un être purement logique. Il décida ainsi de mettre ses doutes de côté et fit son premier pas dans la jungle, espérant que tout se passerait bien. Très rapidement, il se retrouva encerclé d'arbres immenses, plus grands que tout ce qu'il avait vu jusqu'à présent. Tout autant de lui, des couleurs très vives se mélangeaient : du vert pour les feuilles, du rouge pour les fruits, du brun pour les troncs, du jaune pour les fleurs... C'était assez déstabilisant pour Alfa, qui avait l'habitude de paysage plus paisible. Les bruits environnants étaient aussi effrayant, les piaillements aigus des oiseaux exotiques, les craquements des branches, le frémissement des buissons... Le Kulisha avait réellement la sensation d'être en terre inconnue et même pire : d'être en terre ennemie. Quelle sorte de créature pouvait bien vivre ici ? Chasser entre ses racines énormes devaient être impossible !

Pris d'une certain panique devant tant d'élément qui lui était étranger, Alfa sentit son échine se hérisser. Il avait envie de faire demi-tour à présent et de partir de ce cauchemar. Comment quitter la jungle maintenant cependant ? Il avait beau tourné et tourné encore, le paysage était le même autour de lui. Par d'où était-il venu ? De quel côté ? Ce gros rocher plein de mousse, il était déjà passé devant, non ? Ou alors était-ce un autre ? La queue balayant l'air, les yeux furetant de tout part à la recherche d'une issue, Alfa avait la sensation d'être pris au piège. Dans un réflexe peut-être idiot et enfantin, il s'écria :

- Eho, y'a quelqu'un ?!

Si un autre lion, amical si possible, passait par là, il lui viendrait peut-être en aide. Et si c'était un ennemi qui vagabondait dans le coin, il se ferait sans doute attaquer. Avait-il eu une bonne idée de se faire remarquer de la sorte ? Sans doute que non...

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
MEMBRE - RHAMZE


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 263
Localisation : Aha ! Bonne question. Je ne sais pas.

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Lun 27 Juil - 0:46


Ce jour-là, j'avais pris une décision de la plus haute importance : m'entraîner. J'avais décidé de m'améliorer sur l'exercice, ô combien dur, que m'avait donné Héra et de pouvoir ainsi lui prouver que je n'étais pas si inutile que cela. Je savais parfaitement qu'elle ne voyait en moi qu'un idiot maladroit qui avait la mentalité d'un lionceau. Ce qui, entre nous, n'était pas totalement faux. Mais elle semblait également oublier que je n'étais plus si jeune que ça, et que je ne pouvais accomplir correctement certaines missions sans me blesser. C'est que j'ai les os fragiles ! Déterminé à prouver ma valeur, je sortis du camp des Nordiques au pas de course. Une fois à l'écart (je ne tenais à ce que l'on me voit si je me ratais), je fermai les yeux. Concentration ...

Ce fut ainsi que je commençai à avancer, à l'aveuglette, testant le sol à chaque pas, les oreilles droites, la gueule entrouverte pour humer l'air. Je ne comprenais pas trop où j'allais, mais tout ce qui comptait pour moi, c'était de ne pas trébucher ou tomber. Si j'arrivais à aller à l'autre bout du territoire et en revenir, il n'y aurait aucun doute sur le fait que j'eusse accompli la première mission d'Héra, et gagné ainsi en notoriété. Je ne serai plus "Rhamze l'Incapable" mais bien "Rhamze le Victorieux". Du moins, je l'espérais.

Cela devait bien faire quelques heures que je déambulais sur mon territoire. Je ne me souvenais pas qu'il pouvait y faire aussi chaud ! Même au pied de la montagne, durant la saison sèche, il faisait plus frais. Mais peut-être que l'imagination me jouait des tours et que l'effort physique m'avait simplement réchauffé. Mais ... Tout de même ! Pris de doute, j'ouvris les yeux. Et là, je ne compris plus rien. Je me trouvais dans ... Un endroit que je n'avais jamais vu. Il y avait d'énormes arbres, avec de grandes feuilles vertes, et des fleurs. Beaucoup de fleurs même. Elles étaient tellement différentes de celles qui poussaient dans le Nord ! Complètement émerveillé, j'en oubliai de faire preuve de prudence et pénétrai davantage dans cette étrange ... Forêt ? Dans tous les cas, il y avait énormément de bruits : bruissements, cris d'animaux, chants d'oiseaux et bourdonnements d'insectes créaient une cacophonie constante, ce qui contrastait avec le silence de la montagne. Je ne me sentais vraiment pas à l'aise dans cet endroit, et la chaleur n'arrangeait rien. Un cri strident d'oiseau me fit sursauter. Était-ce un pygargue ? Sans chercher à connaître l'identité du piaf, je me mis à courir sans regarder où j'allais, complètement paniqué. Je trébuchai plusieurs fois, m'étalant au sol sans aucune grâce, mon magnifique pelage blanc se retrouvant souillé par de la boue. J'avais l'impression de me noyer dans le brouhaha ambiant. Tentant désespérément d'y échapper, je me relevai et me remis à courir. Mais c'était peine perdue.

Mes vieux muscles ne tardèrent cependant pas à me lâcher. Exténué, je me mis à errer sans but dans cet endroit infernal, laissant mes derniers espoirs de retrouver un jour ma montagne s'évaporer. Soudain, un cri retint mon attention.

??? : “ Eho, y'a quelqu'un ?! „


Un lion était son émetteur ! Trop heureux de trouver l'un de mes semblables, je me ruai en direction de ce beuglement, sans regarder où j'allais, pour changer. Les feuilles s'écartèrent brusquement de mon champ de vision et, à peine avais-je eu le temps d'entrevoir l'inconnu que je trébuchai sur une racine, tombant de tout mon poids sur le lion en lâchant dans un souffle rauque.

Rhamze : “ Mais quel boulet je fais ! „


_________________


Kit ©️Rhamze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2142-r-h-a-m-z-e-l-idiot-du-no
avatar
MEMBRE - ASILI


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 106
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Lun 27 Juil - 15:06

Encore un jour classique dans le Royaume enneigé des lions du Nord. Les plus jeunes jouaient, leurs parents les surveillaient, et Asili les scrutait du coin de l’œil d'un air exaspéré en espérant de tout son cœur qu'aucun de ces morveux ne s'approcherait de lui. Bientôt les cris des petits le poussèrent à s'éloigner, comme à son habitude. Comment faisaient les autres pour supporter ces incessantes turbulences ? Cela restait, et resterai à jamais un grand mystère pour le mâle aux iris bleus glacés.

C'était donc en errant seul dans le peu de neige épargné par la saison sèche, qu'Asili aperçut au loin un de ses congénères, qui se comportait d'une manière bien étrange. Il s'approcha le plus discrètement qu'il le put, pour observer l'autre lion au pelage blanc. Ce dernier marchait droit devant lui... les yeux fermés. Asili fronça les sourcils en une expression perplexe. Mais que faisait-il bon sang ? Bien évidemment, il avait reconnu Rhamze, tout le monde connaissait le vieux lion. Ce qui n'était pas forcément une bonne chose car, si on pouvait penser que l'âge apportait la sagesse, ce lion en était le parfait contre-exemple. S'il y avait une chose qu'Asili détestait plus que les lionceaux, c'étaient les adultes qui se comportaient comme ces infernaux enfants.

Le Nordique au pelage sable hésita un instant à élever la voix pour demander à son aîné ce qu'il faisait. Puis il se ravisa, considérant que le suivre pour voir où il atterrirait serait bien plus drôle. Ce fut donc ainsi qu'il pista en silence, et à une certaine distance le dénommé Rhamze, jusqu'en dehors des limites de leur territoire. Petit à petit, il laissèrent derrière eux le froid des montagnes pour... s'enfoncer dans une jungle ? Il y avait une jungle ici ? Quel étrange endroit. Il y faisait assez chaud, mais c'était tout à fait supportable pour le demi-Jangowa, c'était même assez agréable dans un sens.

Soudainement, Asili remarqua un changement de comportement du mâle devant lui. Il comprit immédiatement que ce dernier avait ouvert les yeux. Il se cacha donc, abrité derrière un arbre au tronc épais. Et il vit le vieux Nordique entamer une course endiablée. Pensait-il pouvoir sortir de cette forêt tropicale en courant droit devant lui ? Quel imbécile ! Le plus jeune lion s'élança à sa poursuite, évitant avec agilité tous les obstacles sur son chemin, ralentissant à chaque fois que son congénère se ramassait lamentablement sur le sol. Puis la cadence se ralentit, et une voix s'éleva au loin.

- Eho, y'a quelqu'un ?!

Un lion ? Certainement un mâle assez jeune, au vu du ton de l'exclamation. Un adolescent peut-être ? Ou encore un imbécile ? Asili pria aux Grands Esprits qu'ils l'en préservent. Rhamze était déjà bien suffisant dans son genre. En parlant de lui, d'ailleurs... Il s'était élancé aveuglément dans la direction d'où venait le cri. Et il s'était écrasé lourdement sur le lion qui l'avait poussé.

- Mais quel boulet je fais !

En effet. Asili souffla d'un air désolé. S'il avait pu retourner instantanément dans les montagnes, comme ça, en tapant de la patte, il l'aurait fait. Hélas, il avait suivi Rhamze jusque dans cette jungle, et maintenant il se retrouvait avec deux lions qui ne semblaient pas être des plus futés sur le dos. Au moins pourrait-il toujours guider Rhamze jusqu'au sein de leur clan. Il serait dommage que ce dernier se blesse. Quoi qu'il en soit, Asili s'approcha des deux autres lions avant de faire entendre sa voix.

- Bonjour messieurs. L'un de vous deux aurait-il la moindre idée de ce qu'est cet endroit là ?

Il se doutait bien qu'il n'aurait pas de réponse satisfaisante, mais on ne sait jamais. Il pourrait être surpris.

_________________

(c) Nix

darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2002-asili-i-long-to-feel-some
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 279
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Lun 27 Juil - 16:33






C'était une belle journée qui s'annonçait encore sur la Lande. Bien sure, elle aurait été encore plus belle si les Pridelanders avaient retrouvés leurs terres, néanmoins en ces temps-ci il était mal vu de faire la fine bouche. Parfois, il fallait se contenter de ce qu'offrait la vie, et savoir apprécier ce que l'on a. Lorsque Kina se réveilla, le soleil était déjà levé, et Djaili ne tarda pas à en faire de même. Contrairement aux autres jours, la lionne n'avait pas eu besoin de partir chasser ; le groupe de chasse était déjà de retour, et avait apparemment eu la chance d'attraper d'imposantes proies qui suffiraient à la plupart des lions présents au pied du baobab. N'ayant pas vraiment faim et n'aimant pas profiter du travail des autres, Kina ne mangea pas. Elle s'occuperait de se trouver à manger plus tard. Pour l'instant, tout ce qui importait était que Djaili avait de quoi se remplir un peu l'estomac.

Tandis qu'elle se reposait un peu au soleil en compagnie d'autres membres du clan et de son fils, elle remarqua qu'un jeune lionceau paraissait tenter discrètement de s'éclipser.. Elle avait déjà eu l'occasion de l'apercevoir au sein du clan, et connaissait son nom, Adabu. Curieuse de savoir où il comptait aller, elle décida de le suivre, demandant à Djaili de rester avec les autres le temps qu'elle rattrape celui-ci. Il n'était selon elle pas prudent de se balader seul à cet âge, et surtout pas de se diriger vers les frontières alors que cela pouvait s'avérer être dangereux.

Voulant tout d'abord le rattraper pour le ramener à sa famille, elle décida tout d'abord de le suivre afin de découvrir où il allait. Elle était curieuse, peut-être un peu trop par moments, mais cela ne partait pas d'une mauvaise intention, elle voulait juste être sure que le jeune ne risque rien. Ainsi, elle se fit la plus discrète possible tandis qu'elle continuait de suivre Adabu vers cette destination qui lui était encore inconnue. Ce n'est qu'au bout d'un certain temps de marche que la lionne se rendit compte que le paysage avait changé. Ils n'étaient plus dans la Vallée Abandonnée, les arbres y étaient bien trop nombreux pour ça. Une jungle..? C'était impossible! Pourtant, Kina pensait connaître en grande partie la Lande des Sans-terre et ses alentours ! Elle ne savait décidément pas de quel endroit il s'agissait.. Mais ce qu'elle savait, c'était qu'il était hors de question de laisser le lionceau s'y aventurer seul. D'un bond, elle vint se placer devant celui-ci.

"Où comptais-tu aller comme ça, Adabu? Si tu penses que je vais te laisser seul dans cette Jungle, tu te trompes."

lança-t-elle d'une voix calme, ne voulant pas avoir l'air agressive et espérant qu'il ne déciderait pas de n'en faire qu'à sa tête. Adabu n'avait pas l'air idiot, c'est pourquoi elle osait penser qu'il saurait se montrer raisonnable. Alors qu'elle s'apprêtait à rebrousser chemin, une voix lui parvint aux oreilles.

Eho, y'a quelqu'un ?!

lança cette voix qui lui était étrangère. Peut-être n'étaient-ils pas les seuls à s'être retrouvés dans ce lieu inconnu.. Et bien que l'instinct de la lionne lui disait de faire demi-tour et de retourner sur la Lande, ce fut sa curiosité qui pris le dessus.

"Tu as entendu? Peut-être devrions-nous aller voir.. Mais s'il te plait ne t'éloigne pas, cet endroit pourrait être dangereux.."

déclara-t-elle par la suite, peu fière d'elle d'accepter d'emmener un enfant avec elle alors que ce lieu lui était inconnu et qu'elle n'en connaissait guère les dangers, mais c'était toujours plus prudent que de le laisser s'y balader seul, après tout. Elle soupira, avant de prendre le pas, vérifiant qu'Adabu la suive bien et ne fasse pas semblant. Elle avait essayé de localiser la direction d'où venait ce cris. Il n'était pas lointain, et avec un peu de chance ils pourraient bientôt rentrer chez eux.

Au bout de quelques minutes qui lui parurent une éternité, Kina finit enfin par apercevoir quelque chose qui différait des couleurs de la végétation des lieux.. Une silhouette blanchâtre qui ressemblait à un lion, plutôt imposant d'ailleurs.. Un nordique, ici? D'après ce qu'elle avait pu entendre ceux-ci ne descendaient que très rarement de la montagne.. Souhaitant en être sure, elle s'approcha d'avantage, et pu constater que cette personne n'était pas seule. Deux autres lions, semblant se trouver dans une position bien inconfortable, se trouvaient là. Un autre nordique semblait-il en vue de sa couleur et de sa carrure, et un autre lion brun.

"Dans quelle histoire me suis-je encore fourrée.. "

marmonna-t-elle à voix basse lorsqu'elle arriva près des autres. Rencontrer autant d'étrangers d'un coup, autant dire que ce n'était pas tous les jours que ça lui arrivait. Il restait simplement à espérer que ceux-ci ne se montreraient pas agressif à leur égard. Elle jeta un coup d'oeil en direction du lionceau qui l'accompagnait, pour vérifier qu'il allait bien, avant de reposer son regard sur les autres personnes présentes, méfiante et plutôt mal à l'aise bien qu'elle tâchait de ne pas le montrer.



_________________
Lewa siffle en Crimson!

Image par Nix (Jehara) !

Comptes: Wema, Kaya & Tadewi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4836-lewa-poison-of-the-great-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 385
Localisation : Sur la ChatBox

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Lun 27 Juil - 21:48

Je me réveillais aux côtés de ma douce mère ce matin, comme à mon habitude, rien ne change à mon réveille, un sourire aux babines de ma génitrice. Je m'occupas presque immédiatement des quelques corvées journalière que je pouvais réaliser pour celle qui m'a donné la vie, je lui devais bien cela après tout. Il faisait, comme tout les jours, plutôt chaud et beau. J'ai confiance en 'avenir et je suis presque sur que j'aurai l'occasion de vivre au rocher du lion plus tard, que nous récupérerons les terres qui nous appartiennent de base et que les rois du passé seront de notre côté. Le groupe de chasse étant de retour parmi nous, ils avaient réussis à ramener du gros gibier, heureusement d'ailleurs car il fallait qu'il y en ai assez pour tout les lions présent au baobab. Certains ne mangeait pas, mais ils étaient peu. Pour ma part, je me nourris assez et laissa le reste aux autres, je n'avais pas besoin de manger beaucoup pour que mon ventre arrive à sa limite.

J'avais particulièrement soif d'aventure aujourd'hui et je profitas d'un moment d'inattention de la part des quelques lions qui se doraient au soleil pour essayer de partir en toute discrétion et combler cette envie d'exploration qui consumait mon être en ce moment même. Mon cœur battait la chamade, j'étais peu habitué à m'en aller sans rien dire, pour ne pas dire que c'était la première fois que je m'éclipsai sans prévenir ma génitrice. Je savais que partir seul étais risqué, mais mon corps refuse de faire demi-tour et je savais qu'il y aurait forcément un lion qui me verrait, mais peut-être ne me suivrait-il pas, après tout je peux très bien être aller m'allonger plus loin pour avoir plus de tranquillité.

Si jamais le lion décidai de me suivre, peut-être qu'il se montrera compréhensif et me laissera combler mon désir de découvrir de nouveau horizon non loin de la lande des sans-terre. Je n'ai pas entendu le moindre bruit, pas sentis la moindre petite odeur, le moindre petit fumet qui m'indiquerai que je suis effectivement suivis. Je devais me rendre à l'évidence aucun lion ne se posait de question à propos de ma destination, de mon itinéraire qui va directement à la vallée abandonnée. Il était pourtant évident que j'allais par là-bas. Je sentis une pointe de déception à l'idée qu'aucun lion n'a remarqué ma disparition, il faut dire que je ne suis pas partis il y a très longtemps de cela. Maintenant que le décor changea je me dis qu j'avais peut-être enfin découvert quelque chose, cela faisait des heures que je marchais dans tout les coins de la vallée et enfin je découvre un nouveau décors. Des arbres à perte de vue, je me trouvais seul face à une énorme jungle, un petit lionceau face à une rangée d'arbres trois fois plus grand que moi. Soudainement une lionne de mon clan bondit devant moi, ce qui me surpris fortement, elle possédait des magnifique yeux vairons un bleu et un vert, elle me dit sur un ton étonnamment calme :

"Où comptais-tu aller comme ça? Si tu penses que je vais te laisser seul dans cette Jungle, tu te trompes."

Je ne voulais pas être suivis partout, me sentir en perpétuelle surveillance, me penser non libre de mes mouvements, peut-être qu'à deux cela sera plus facile, je retournerai auprès de ma mère chercher quelqu'un qui voudra bien venir avec moi explorer cette immense jungle ou je pense que ce perdre ne doit pas être chose difficile. Je savais le nom de la lionne qui me faisait face car des lionnes aux yeux vairons chez les pridelanders il n'y en a pas des tonnes. Je répondit donc à Kina :

- Je comptais juste me promener, mais vu que partir en exploration de cette jungle est dangereux seul, je vais faire demi-tour à moins que tu veuilles partir à l'aventure avec moi ?

Alors que je me retournais pour repartir après du clan, une voix arriva dans mes petites oreilles, cette voix inconnue demandais :

- Eho, y'a quelqu'un ?!

C'était un mâle vu le timbre de voix, mais je ne pouvais pas deviner si c'était un lion ou lionceau. Ma curiosité vouait aller à sa rencontre mais cela pouvait être dangereux, voir mortel. Peut-être était-il perdu dans cet amas d'arbres, je ne pense pas que cela soit facile de s'y retrouver. Kina m'adressa la parole à nouveau :

"Tu as entendu? Peut-être devrions-nous aller voir.. Mais s'il te plait ne t'éloigne pas, cet endroit pourrait être dangereux.."

A cette phrase, mes yeux s'illuminèrent de bonheur. J'allais pouvoir partir à l'aventure et avec quelqu'un en plus. Cela promettait d'être marrant, la lionne qui venait avec moi était adulte et avait adopté un lionceau il y a peu. Je lui répondis avec un grand sourire :

- Oui, j'ai entendu quelqu'un demander s'il y avait quelqu'un. Je suis d'avis de partir voir, après tout peut-être que a personne ayant prononcé ces mots est en danger. Je ne compte pas m'éloigner de ma camarade d'aventure et je connais les risques, ne t'inquiète guère je te suis comme ton ombre, Kina.

La lionne qui était en ma compagnie soupira, puis nous partîmes en direction du cri qui n'étais pas très loin, il s'avérait qu'il était à proximité de nous. Les bruits de la jungle était en harmonie, tous ensemble, ils formaient un son unique que je me plaisais à écouter tout en suivant Kina de près. Le chant des oiseaux s'accordaient parfaitement au bruit du vent dans les feuilles, dans les branches, dans les lianes. Dans cette jungle vivait une harmonie que l'on avait point envie de casser en faisant le moindre bruit. En nous engouffrant toujours plus dans la jungle, nous sommes ''tombés'' sur un lion blanc qui était plutôt imposant, il devait être nordique. En nous avançant un peu, nous pouvions apercevoir deux autres lions, un autre lion blanc, qui devait également être nordique, qui était positionné au-dessus d'un lion marron, dont je ne pouvais point dire l'appartenance. J'entendis ma camarade marmonner :

"Dans quelle histoire me suis-je encore fourrée.. "

Ce n'était pas commun de rencontrer autant de lions de clan différent dans un seul endroit, je me rapprocha de Kina et arriva à sa hauteur. Je me méfiait des inconnus d'habitude, mais ils n'avaient pas l'air agressif, je resta néanmoins auprès de Kina. Je dis amicalement :

- Bonjour, vous semblez perdus, est-ce le cas ? Je m'appelle Adabu et je suis un pridelander. Et vous, comment vous nommez-vous ?

Je gardais un œil méfiant tout de même, ne les connaissant pas et n'étant pas dans leur clan, je préférais rester prudent.

_________________
Adabu vous aide en seagreen



Diplôme de la part de l'illustre Kumpa:
 

Kit (c) Win'

Design d'Adabu (c) Wingu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1969-adabu-le-petit-bout
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
Localisation : FRANCE.

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Mar 28 Juil - 22:18


    Depuis que Limau avait rejoint les rebelles et qu'Itan l'entraînait à l'art du combat, Limau sentait son corps changer de jour en jour. Sa carrure s'élargissait nettement, ses muscles se développaient sous son pelage crème. Sa démarche et sa silhouette se faisaient désormais plus imposantes, et ses plaies ouvertes par Ekua étaient désormais devenues des cicatrices de ce violent combat qui l'avait opposé à la vipère de Freeland. Sa vie sur la Lande avec les Pridelanders et les rebelles s'apparentait plus à une délivrance qu'à un exil. Là-bas, il avait été méduse par la beauté du lieu. La Jungle était verdoyante, luxurieuse, les plantes y poussaient à foison, et quelque part, elle lui rappelait un peu Freeland. Il ne connaissait mas bien les Mositus, ce Clan qu'ils côtoyaient également, mais avait compris que des tensions régnaient entre eux, et que deux camps semblaient désormais composer la petite troupe de lions foncés.
    Même si Chinja, Kisa, et certains de ses amis d'enfance lui manquaient, sa nouvelle vie lui convenait. Il n'avait pas trouvé la paix, non, car le problème de Sharkan subsistait toujours, que les Nyeusis, certes affaiblis par l'évasion de ces courageuses lionnes, possédaient encore les terres de Prideland. Pourtant, une toute petite lueur d'espoir semblait se dessiner devant eux, Limau commençait à croire que les temps sombres pourraient un jour prendre fin. En attendant, il s'entraînait sans relâche, car il voulait être prêt pour le jour où il reverrait cette peste d'Ekua.

    Aujourd'hui, il avait décidé d'explorer un peu les alentours du Baobab, surtout cette jungle où personne ne s'aventurait. Certains disaient que les singes là-bas étaient agressifs et protégeaient jalousement leurs terres, mais une fois la curiosité de Limau attisée, rien ne pouvait plus l'arrêter. Le jeune mâle traversa donc la Lande des Sans-Terres et se retrouva à l'orée de ces abondantes tropiques, fascinée par la grandeur des arbres, mais aussi par les cris des singes, la musique du vent dans les feuilles, les odeurs, tout semblait pénétrer au plus profond de lui. Émerveillé, il se demanda un instant si ses parents pouvaient venir d'ici. Si, à tout hasard, cette jungle ne l'avait las vu naître ? L'émotion qu'il éprouvait en la voyant lui fit croire que si, mais en y réfléchissant, il réfréna ses espoirs. Son Clan, ses ancêtres, et tout ceux qui lui ressemblaient étaient morts désormais, et il était persuadé que lorsqu'il trouverait le lieu d'où ils venaient, leurs voix reviendraient le hanter, plus fortes, plus nombreuse. Hors, à cet instant, aucun de ces voix familières ne parvenait à ses oreilles. Il chasse ces pensées d'un coup de tête puis, d'un bon, s'enfonça dans les profondeurs de la Jungle. Rapidement, il prit des repères, pour ne pas s'égarer. Cet arbre au tronc rougit, ce rocher à la forme singulière, tout un t'as de petits détails qu'il plaça dans un coin de sa mémoire pour le chemin du retour. Bien vite, la beauté du lieu se transforma le saisit, les fleurs colorées qui caressaient son pelage lorsqu'il passait, les troncs mousseux des arbres colossaux, tout cela le faisait profondément vibrer. Soudain, il stoppa net sa marche. Des voix lui parvinrent. Se pouvait-il qu'il y ait ici... D'autres lions ? Que personne n'avait encore découverts, un Clan vivant en autarcie ! Limau fut bien vite déçu lorsqu'il reconnu la voix d'Alfajiri. Son coeur s'emballa, si le mâle caramel le voyait ici, il pourrait toujours prétendre que cela faisait partie de ses fameux voyages, non ? Il entendait d'autres lions parler, et, même si il savait que ce n'était pas la chose la plus raisonnable, sa curiosité l'emporta sur sa prudence.

    Il courut donc en direction des voix, et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit Alfajiri, accompagné de deux lions blancs, qu'il déduit Nordiques, d'une lionne Pridelander et d'un petit. Le sien, peut-être ? Il fut réellement heureux de revoir Alfajiri, car même si il était son ennemi, l'affection qui lui portait ne pouvait disparaître.

    Alfa' ! Je suis content de te revoir, mes voyages m'ont donc menés jusqu'à toi ! »

    Ça ne devait faire qu'environ deux ou trois semaines qu'ils ne s'étaient pas vus, mais Limau espérait que son ancien ami comprendrait.
    D'un respectueux salut de tête, le lion rebelle salua les Nordiques et les Pridelanders. Il sourit malicieusement au lionceau.

    « Je pensais être le seul à avoir eu l'idée d'explorer la Jungle, mais apparemment, non. il sourit et marqua une pause. Je suis Limau, un voyageur. »

    Il espérait de tout coeur que la Pridelander, qui devait sûrement connaitre son statut de rebelle, comprendrait que Alfajiri étant un Kulisha, il ne fallait pas trahir sa couverture de voyageur.

_________________

Let me make you dream


(c) NSAI (c) IXSLN
Limau combat Ekua en #FBDB9A
DC de Tahani, Nawapa et Waasi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t619-limau-rebelle-freelander
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Ven 31 Juil - 22:20

Toujours dans un état de stresse assez intense, Alfa attendait dans l'espoir que quelqu'un réponde à son appel. Il ne lui fallu pas attendre bien longtemps, car il entendit bien vite du bruit non loin de lui, comme si quelqu'un approchait. Bien vite, une silhouette se dessina dans la végétation et le Kulisha sentit un mélange de soulagement et d'appréhension le traverser. Était-il sorti de cet enfer ou face à de nouveaux ennuis ? Il ne identifia bien vite le propriétaire de la silhouette comme étant un lion, mais sa couleur surpris Alfa au plus au point. Ce n'était pas un lion doré, roux ou brun comme il avait pu en voir, mais entièrement blanc. Un nordique peut-être ? A sa connaissance, c'était les seuls lions de couleur blanche de toute la Terre des Lions. Ils habitaient dans les montagnes et ne quittaient que très rarement leur territoire, éloigné du monde. Pourtant, celui là était bel et bien descendu, puisqu'il se trouvait dans la même jungle qu'Alfa, visiblement tout autant perdu que lui, si on se fiait à son air hagard. A peine le mâle immaculé eut-il fait quelques pas en direction du Freelander qu'il se pris les pattes dans une racine et s'effondra sur Alfa, qui poussa un cri de surprise.

- Mais quel boulet je fais !

Une rencontre fracassante, qui interpella le lion caramel. Il parvint à se dégager, et contempla plus longuement le nouveau venu. Il semblait plus âgé que lui, plus grand également et son pelage paraissait très épais. Alfa s'était déjà demandé comment on pouvait vivre dans les montagnes, mais en voyant l'allure massive et la fourrure du félin qui lui faisait face, il comprenait. Il allait lancer une phrase de salutation, dire quelque chose, lorsqu'un autre lion apparu, tout aussi blanc que le premier. Un autre nordique ?! Ils avaient tous décidé de descendre de leur montagne aujourd'hui ou quoi ? Le nouveau venu semblait en tous cas plus jeune, et également d'avantage sûr de lui et posé que l'autre mâle du nord.

- Bonjour messieurs. L'un de vous deux aurait-il la moindre idée de ce qu'est cet endroit là ?

Alfa cligna des yeux, espérant que son expression suffirait à répondre à son interlocuteur. Il se sentait un peu gêné au milieu de ces immenses lions au pelage tout blanc, si différent et mieux battit que lui. Ils semblaient se connaître, ou du moins c'était ce que pouvait supposer le Freelander de deux félins venant du même clan. Il se décida finalement à répondre, ne voulant pas passer pour un trouillard. Certes, il avait eu une sacrée frousse quelques instants auparavant, mais il n'était plus seul à présent, peut-être était-il d'avantage en sécurité. Ces deux là ne semblaient cependant pas en savoir d'avantage sur l'endroit dans lequel ils se trouvaient.

- Euuh... Ben j'en sais rien, pour tout dire. Je me suis aventuré ici dans l'espoir de trouver... Enfin aucune importance. Je m'appelle Alfajiri, guerrier Kulisha au service du roi Sharkan, monarque de Freeland.

Ces informations lui paraissaient évidentes, mais les deux nordiques n'étaient peut-être pas autant au courant que lui de la politique en place dans le reste de la Terre des Lions. Il trouvait qu'il était en tous cas positif de se présenter, même si les deux arrivants ne l'avaient pas encore fait. S'ils devaient sortir de cette jungle ensemble, autant qu'ils commencent à faire connaissance dès maintenant. Seulement, quelques secondes plus tard, il y eu de nouveau du bruit dans les buissons autour d'eux, et deux nouvelles silhouettes apparurent. Il s'agissait cette fois d'un lionceau et d'une lionne, une famille peut-être ? Leur pelage doré et rouquin indiquait qu'ils appartenaient probablement à Prideland, un clan que Freeland avait combattu pour les Nyeusis, quelques temps auparavant. La femelle marmonna quelque chose qu'Alfa ne compris pas, et l'enfant pris la parole, visiblement peu intimidé par la présence des immenses nordiques.

- Bonjour, vous semblez perdus, est-ce le cas ? Je m'appelle Adabu et je suis un pridelander. Et vous, comment vous nommez-vous ?

Le petit mâle confirma ce que pensait le Kulisha. Si le lionceau était Pridelander, il y avait de forte chance que la lionne qui l'accompagnait - sa mère ou sa grande sœur - le soit aussi. Il remarqua par ailleurs du coin de l’œil que la féline était plutôt jolie, avec sa robe brun roux et ses yeux vairons, l'un vert et l'autre bleu. Elle avait également une petite mèche qui lui tombait sur le crâne, absolument adorable. Alfa esquissa sans s'en rendre compte un sourire charmeur à l'adresse de la Pridelander, puis se souvint de la situation. Ce n'était peut-être pas le moment de faire du gringue à une jolie demoiselle... Un nouvel événement vint le tirer de ses pensées, tout s'enchaîna assez vite. Un lion les rejoignit, et ce lion, Alfa le connaissait.

- Alfa' ! Je suis content de te revoir, mes voyages m'ont donc menés jusqu'à toi !

Limau ! Jamais le Kulisha n'aurait pensé revoir son ancien camarade d'entraînement ici, surtout depuis qu'il lui avait annoncé qu'il quittait Freeland pour découvrir le monde. Alors ainsi, son périple dans le nord s'était écourté et il s'était retrouvé dans cette jungle ? Un hasard plutôt bien heureux en fin de compte ! Un immense sourire s'était dessiné sur les babines du Freelander, il se sentait bien mieux maintenant qu'il y avait un visage connu dans toute cette troupe. C'est qu'ils commençaient à être nombreux, qui plus est. Alfa fit le compte. Deux nordiques, deux Pridelanders, un ex-Freelander et un Freelander. Un groupe plutôt atypique, il fallait le reconnaître.

- Je pensais être le seul à avoir eu l'idée d'explorer la Jungle, mais apparemment, non. Je suis Limau, un voyageur.

En effet, il n'était pas le seul à avoir eu cette initiative, ce qui était plutôt surprenant. Que faisaient donc tous ces lions ici ? Limau voyageait, et Alfa cherchait Déjem et Haki, mais les autres ? Était-ils ici par pure curiosité ? C'était possible, et il finirait bien par le savoir. Alfa regarda donc son ami avec soulagement et lui lança :

- Je suis drôlement content de te voir aussi Limau ! Je ne pensais pas te retrouver ici ! En fait, je ne sais même pas ce qui m'a pris d'entrer dans cette jungle !

Il ria un peu, se sentit idiot d'avoir réellement cru que chercher Déjem et Haki ici était une bonne idée. Il aurait du comprendre que cette terre était hostile et dangereuse, qu'il ne fallait pas s'y aventurer. Il se rappela alors que les deux Pridelanders n'avaient pas pu entendre ses présentations un peu plus tôt. Il se tourna donc vers eux et déclara :

- Je m'appelle Alfajiri, je suis un Freelander.

Il ne pu s'empêcher de regarder tout particulièrement la lionne en esquissant un nouveau sourire charmeur. Il se rappela alors la présence de tous les autres lions, et lança un regard circulaire autour de lui, espérant que quelqu'un trouverait une solution pour qu'ils quittent cette jungle.

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
MEMBRE - RHAMZE


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 263
Localisation : Aha ! Bonne question. Je ne sais pas.

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Ven 14 Aoû - 20:40

À mon grand étonnement, le lion sur lequel j'étais tombé se débarrassa de ma vieille carcasse sans aucun problème. Quelle force il avait ! Encore chamboulé par ma chute, je restai quelques secondes par terre pour reprendre mon souffle, tandis que l'autre se levait gracieusement. Ah la jeunesse ... Lorsque j'osai enfin lever les yeux pour voir mon semblable, je découvris que celui-ci m'observait attentivement, et je ne pus empêcher un sentiment de gêne me parcourir. Je n'étais absolument pas présentable dans ces conditions ! Ma fourrure était souillée de boue, et j'avais un peu maigri avec tous les exercices que ma commandante me forçait à faire. Bien sûr, la vieillesse était aussi dans le coup, mais je ne pouvais concevoir cette idée qui m'effrayait. Je me sentais encore si jeune !

Tremblant légèrement sur mes pattes, je me remis debout avant d'examiner à mon tour le fauve qui se trouvait en face de moi. Il était bien plus jeune que moi, et pourtant bien plus fort. Ses muscles noueux saillaient sous sa fourrure dorée, et je fus sidéré de voir un tel corps sur un lion non-Nordique, et si juvénile. Je m'apprêtais à lui demander son nom lorsqu'un second lion apparut. Cependant, celui-là ne me fut pas inconnu. Asili. Pour une raison que j'ignorais, mon cadet ne semblait pas m'apprécier. Pourtant, je n'étais pas méchant, si ?

Asili : “ Bonjour messieurs. L'un de vous deux aurait-il la moindre idée de ce qu'est cet endroit là ? „


Je pris un air dubitatif, incapable de répondre à la question de mon compagnon de clan. C'était vrai ça ... Où étions-nous ? Je ne savais même pas comment nommer cette étrange "forêt" dans laquelle nous nous trouvions. Je coulais un regard vers le lion doré qui se tenait à côté de moi, toujours un peu choqué par la taille de ses muscles, car je pouvais 'entendre prendre sa respiration. Sans doute allait-il répondre. Mais connaissait-il donc cet endroit ?

Alfajiri : “ Euuh... Ben j'en sais rien, pour tout dire. Je me suis aventuré ici dans l'espoir de trouver... Enfin aucune importance. Je m'appelle Alfajiri, guerrier Kulisha au service du roi Sharkan, monarque de Freeland.! „


Mon coeur fit un bond dans ma poitrine. Alfajiri ... Quel joli nom ! Et il était donc Freelander ... Je ne pus empêcher un sourire étirer mes babines. J'avais entendu dire que ce "Sharkan" était plus un tyran qu'un roi. Quelle ironie lorsque l'on pensait que Freeland signifiait "Terre Libre" ! Ces pauvres Freelanders étaient tout sauf libres. La compassion étreignit doucement mon coeur tandis que je laissais mon regard papillonner sur le corps du jeune guerrier. Tout à coup, l'attention de ce dernier et d'Asili fut attiré par quelque chose qui se trouvait derrière moi et qui faisait des bruits glauques dans les buissons. Par peur de découvrir de ce dont il s'agissait, je fis comme si je n'avais rien entendu et fixa intensément Asili, sans véritable raison. Ce gars-là était intelligent, cela se voyait sur son visage, alors voilà. Pas besoin de meilleures raisons. S'il y avait un problème, j'étais sûr que l'on pouvait lui faire confiance. Une petite voix d'enfant s'éleva soudain dans l'air, me faisant sursauter tout en me retournant d'un coup. J'avais devant moi deux nouveaux lions : un lionceau et une lionne. Je n'avais pas entendu ce qu'ils avaient dit, trop concentré à justement les ignorer. Mon regard fut indéniablement ramené à Alfajiri, et le sourire qu'il fit à la lionne fit naître en moi un sentiment de jalousie. Beuh, c'était moi qu'il devait regarder ! Je suis beaucoup plus cool que cette lionne ! Dans une tentative désespérée pour ramener l'attention des autres sur moi, je fis gonfler mes muscles tout en m'ébrouant, entraînant ma belle crinière dans une danse folle ! Mais je dus vite m'arrêter, car la fatigue me prit aussitôt. Ce fut également à ce moment-là qu'un nouvel inconnu fit son apparition en hélant Alfajiri. Décidément, ils étaient tous déterminés à me séparer de lui ! Mais pourquoi tenais-je tant à avoir son regard sur moi ? Dans tous les cas, je ne ratai pas le grand sourire qui se composa sur la bouille d'ange du lion doré à la vue du nouveau venu.

Limau : “ Je pensais être le seul à avoir eu l'idée d'explorer la Jungle, mais apparemment, non. Je suis Limau, un voyageur. „


Non. Moi, je n'étais pas venu pour explorer cette jungle. Jungle ? C'est donc comme cela que l'on nommait cette étrange forêt ? Il fallait croire que oui.

Alfajiri : “ Je suis drôlement content de te voir aussi Limau ! Je ne pensais pas te retrouver ici ! En fait, je ne sais même pas ce qui m'a pris d'entrer dans cette jungle ! „


Le rire un peu gêné d'Alfajiri me donna des frissons ! Quel son pur ! Il aurait pu provenir d'un tout jeune lionceau. Il prit soudain l'initiative de se présenter à nouveau pour ceux qui n'auraient pas entendu, accordant un nouveau sourire charmeur à la lionne. Je gonflai mes joues dans une mimique jalouse avant de prendre la parole à mon tour, voulant me donner l'air intelligent pour partir sur de bonnes bases.

Rhamze : “ Moi, je suis Rhamze, un Nordique. „ je me tournai vers Limau. “ Et je suis arrivé ici sans le vouloir en m'entraînant ! „


Je tenais à défendre mes actes. Si je disais que j'avais pénétré dans la jungle par pur hasard, sans préciser les conditions, je me serais fait prendre pour un idiot ! Histoire de les impressionner et d'accompagner mes dires, je me dressai sur mes membres postérieures et fis le beau tout en griffant dans le vide avec mes pattes avants. Mais je ne tins pas longtemps et m'écrasai lamentablement au sol avant d'avoir pu retrouver l'équilibre.




HRP:
 

_________________


Kit ©️Rhamze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2142-r-h-a-m-z-e-l-idiot-du-no
avatar
MEMBRE - ASILI


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 106
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Sam 29 Aoû - 17:15

La question d'Asili fut accueillie, comme il s'y attendait, par des regards qui trahissaient l'ignorance. Tous trois étaient donc définitivement perdus. Le lion au pelage sable devait admettre que pour le coup, il était au même niveau que son congénère à l'esprit simple. Il aurait dû faire plus attention à où ils mettaient les pattes. Cependant, pour une raison qui restait mystérieuse pour lui, Asili se sentait très détaché de cette situation : il restait terriblement calme, imperturbable, comme si se perdre dans cette jungle ne signifiait rien, comme s'il était sûr de retrouver son chemin au final. Ils verraient bien. Quoi qu'il en fut, le plus petit lion, celui qui portait un pelage caramel, confirma exactement ce que le mi-nordique avait pu déchiffrer dans les yeux de ses camarades de galère.

- Euuh... Ben j'en sais rien, pour tout dire. Je me suis aventuré ici dans l'espoir de trouver... Enfin aucune importance. Je m'appelle Alfajiri, guerrier Kulisha au service du roi Sharkan, monarque de Freeland.

Asili ne savait pas grand chose des lions de Freeland, mais il était plutôt certain que Sharkan n'était pas un roi à proprement parler. N'était-il pas plutôt une sorte d'usurpateur ou de tyran ? Par respect, et aussi car il ne désirait pas aller au devant d'ennuis, le nordique se retint de transmettre sa pensée par la parole. Ce n'était pas le moment de se faire des ennemis. Ils devraient travailler ensemble s'ils voulaient se sortir de cette jungle, et Asili savait pertinemment que s'il "insultait" le lion à qui Alfajiri avait offert sa loyauté, leur petit groupe éclaterait ici. D'autant plus qu'en surprenant le regard de Rhamze sur le lion étranger, il se demanda lequel des deux lions son aîné préfèrerait suivre en cas de séparation. Alfajiri semblait s'être attiré la sympathie du nordique plus âgé très rapidement.

Le plus raisonnable des deux nordiques (il fallait voir la réalité en face, Rhamze n'avait pas le visage de la sagesse, malgré tout le respect qu'on lui doit.) s'apprêtait à se présenter à son tour, mais il fut interrompu. L'attention d'Asili s'était reportée un peu plus loin, où apparurent une lionne qui semblait être de Prideland et - décidément les grand Esprits devaient être en colère contre le lion blanc - un lionceau qui devait être du même clan. Peut-être était-il le fils de la femelle rousse. Cette dernière marmonna, et semblait être aussi lassée par avance de cette situation que l'était le jeune lion des montagnes. Rien que pour ça, il la trouva immédiatement sympathique. Peut-être que leur petit groupe venait enfin d'accueillir quelqu'un de raisonnable. Bon, quelqu'un qui, hélas, était également accompagné d'un morveux, mais tout de même, c'était une avancée. Chose étrange, ce ne fut pas la lionne qui prit la parole, mais la petite boule de poils.

- Bonjour, vous semblez perdus, est-ce le cas ? Je m'appelle Adabu et je suis un pridelander. Et vous, comment vous nommez-vous ?

La première supposition d'Asili se confirmait donc, ces deux félins venaient bien des terres de leurs alliés. Ce qui était une bonne nouvelle. Mais avant même qu'il ait pu esquisser un semblant de réponse, un nouveau lion fit son apparition. Mais bon sang, comment se faisait-il qu'ils se retrouvent tous ici ? Quel était ce lieu étrange qui attirait les âmes perdues de la terre des lions ? Cette fois, en tout cas, le nouveau venu semblait connaître quelqu'un. Alfajiri. Venaient-ils du même clan ?

- Alfa' ! Je suis content de te revoir, mes voyages m'ont donc menés jusqu'à toi ! Je pensais être le seul à avoir eu l'idée d'explorer la Jungle, mais apparemment, non. Je suis Limau, un voyageur.

Ce Limau semblait être celui le plus au courant de l'endroit où ils se trouvaient. Ce qui était une excellente nouvelle, même si Asili commençait à penser qu'ils étaient bien trop nombreux ici pour que la situation ne soit pas étrange.

- Je suis drôlement content de te voir aussi Limau ! Je ne pensais pas te retrouver ici ! En fait, je ne sais même pas ce qui m'a pris d'entrer dans cette jungle !

A nouveau le guerrier de Freeland se présenta pour les nouveaux membres de leur petite assemblée. Tout en coulant un regard qui se voulait charmeur à la lionne qui ne s'était pas présentée. Du coin de l’œil, Asili vit l'air jaloux de Rhamze. Que se passait-il ici enfin ? Le vieux nordique semblait vouloir attirer l'attention du Freelander, c'était bien la première fois qu'Asili le voyait agir ainsi.

- Moi, je suis Rhamze, un Nordique. Et je suis arrivé ici sans le vouloir en m'entraînant !

C'était donc ça qu'il faisait ? Il s'entraînait, mais à quoi ? Asili ne l'avait vu que marcher avec les yeux clos et droit devant lui. Cela ne constituait certainement pas un entraînement. Bref, il n'était pas là pour le contredire. Rhamze semblait vouloir pousser les autres à le respecter, ce qui était une intention tout à fait compréhensible. Le mi-Jangowa, même s'il n'appréciait pas son aîné, lui accordait cependant le respect qu'il lui devait. Il n'oubliait pas que Rhamze était plus âgé que lui, et aussi que contrairement à lui, il était un nordique pur. Bref.

- Quand à moi, je me nomme Asili. Nordique également. Et enchanté de faire votre connaissance à tous, malgré la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Il passa sous silence la raison pour laquelle il se trouvait là. Ce n'était pas très glorieux de se perdre parce qu'on avait suivi un membre de son clan. Il pensa a réitérer la question qu'il avait posée plus tôt, lorsqu'il n'était en compagnie que d'Alfajiri et Rhamze, mais il décida finalement qu'il laisserait le temps à la lionne, qui était arrivée avec le dénommé Adabu, de se présenter à son tour.

_________________

(c) Nix

darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2002-asili-i-long-to-feel-some
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 279
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Mer 2 Sep - 15:11






Kina resta silencieuse, préférant tout d'abord observer les réactions de ces étrangers tout en essayant de trouver une explication à ce lieu dont elle n'avait jamais remarqué l'existence auparavant. Adabu, le lionceau qui l'accompagnait s'était avancé à sa hauteur, écoutant donc à la lettre les précédentes instructions que la lionne lui avait donné.

" Bonjour, vous semblez perdus, est-ce le cas ? Je m'appelle Adabu et je suis un pridelander. Et vous, comment vous nommez-vous ? "

lança-t-il soudainement d'une voix plutôt amicale qui surpris fortement Kina. Il ne semblait pas se méfier autant du groupe d'inconnus qu'ils avaient en face d'eux que la rousse qui elle ne baissait pas un instant la garde. Elle savait que les nordiques étaient alliés de Prideland, mais également que s'il leur en prenait l'envie ils seraient capables de les mettre à terre en un rien de temps. Et puis, il y avait aussi ce lion brun dont les origines étaient encore inconnues, tout comme ses intentions.

En parlant de ce lion, Kina n'avait pu s'empêcher de remarquer qu'il l'observait depuis son arrivée. La lionne jeta un oeil en sa direction, et c'est alors qu'apparut sur les lèvres du mâle un sourire étrange dont elle ne savait trop quoi penser. C'est alors qu'un quatrième félin fit son apparition. La femelle soupira discrètement et vérifia sans pour autant détourner son attention des étrangers qu'Adabu était bien là. Combien d'autres allaient encore faire leur apparition?

"Alfa' ! Je suis content de te revoir, mes voyages m'ont donc menés jusqu'à toi !"

lança le dernier venu à l'attention de celui qui, quelques minutes à peine auparavant, se trouvait écrasé en dessous de l'un des deux lions blancs. Peut-être celui-ci pouvait-il leur en apprendre plus? Avant de continuer, il se tourna vers le groupe et d'un signe de tête les salua.

"Je pensais être le seul à avoir eu l'idée d'explorer la Jungle, mais apparemment, non. Je suis Limau, un voyageur"

Limau? Bien qu'elle ne l'avait jamais rencontré auparavant, ce nom lui rappelait quelque chose. Kina du réfléchir un instant avant de se souvenir où elle avait bien pu l'entendre.. C'est alors que tout devint plus clair. Limau était le nom d'un des rebelles de freeland, et s'il connaissait le dénommé Alfa', si tel était bien son nom, sans doute devait-il faire partie de ceux qui de nombreux mois auparavant avaient aidé les Nyeusis à s'emparer de Prideland. Pourtant les deux mâles qui furent un instant occupés à échanger quelques phrases ne paraissaient pas si âgés que ça.. Quoi qu'il en soit, la lionne se retint de poser la question. Ils avaient une chose bien plus importance à régler avant. Et puis, peut-être les réponses viendraient-elles d'elles même.

"Je m'appelle Alfajiri, je suis un Freelander. "

déclara finalement le mâle au pelage brun qui lui adressa à nouveau le même sourire. Essayait-il de la charmer? Une chose était certaine, ce n'était pas le moment. La rousse eu un très léger sourire amusé, et lui lança un regard interrogateur avant de tourner à nouveau vers les autres. Bien que ce sourire pouvait être flatteur pour certains, Kina n'était pas du genre à se laisser avoir aussi facilement. Elle savait se montrer méfiante, parfois un peu trop peut-être.. Mais bien que le dénommé Alfajiri ne paraissait pas mal intentionné, n'était-il pas freelander? Une raison de plus pour se méfier, selon elle. Au bout de quelques temps de silence, la lionne s'apprêta à prendre la parole. Rester sans mot dire ne ferait avancer en rien la situation actuelle. Néanmoins, alors qu'elle ouvrit la bouche pour parler ce fut au tour de l'un des deux nordiques, le plus âgé sans doute, de se présenter.

"Moi, je suis Rhamze, un Nordique. Et je suis arrivé ici sans le vouloir en m'entraînant !"

lança-t-il ainsi. La première réflexion que se fit la lionne fut qu'il devait vraiment avoir la tête ailleurs pour s'éloigner autant du nord sans s'en rendre compte.. Mais elle n'en fit rien. Se mettre quelqu'un à dos alors qu'ils étaient tous dans la même galère n'aurait pas été très malin de sa part. Tandis que la femelle aux yeux vairons tâcha poliment d'esquisser un sourire, le lion blanc se dressa soudainement sur ses pattes arrières, sortit les griffes et se mit à battre l'air de ses pattes avant.. Mais cela ne dura pas bien longtemps, car il s'écrasa finalement sur le sol. C'était une bien étrange manière de se mettre en valeur.

"Quand à moi, je me nomme Asili. Nordique également. Et enchanté de faire votre connaissance à tous, malgré la situation dans laquelle nous nous trouvons."

enchaîna directement son congénère, qui avait l'air déjà étrangement plus sage que celui-ci, à vrai dire. Tout le monde s'était présenté, à présent il était temps pour Kina d'en faire de même. Saisissant l'occasion de parler à son tour comme elle aurait souhaité le faire quelques temps plus tôt, elle inclina d'abord respectueusement la tête, voulant faire preuve d'un minimum de politesse et estimant que c'était la moindre des choses.

"Enchantée de faire votre connaissance également. Mon nom est Kina, et je suis moi aussi Pridelander. "

commença-t-elle afin de faire bref. Les présentations étant faites, il était temps de passer aux choses sérieuses, de réfléchir à un moyen de partir de là et de retrouver leurs clans respectifs.

" Navrée d'enchaîner ainsi, mais je pense que nous avons tous un problème en commun.."

Ajouta-t-elle sans plus tarder, ne voulant pas non plus se faire passer pour celle qui n'en avait que faire des autres.

"Dire que je connais cet endroit serait mentir. Adabu et moi-même nous apprêtions à faire demi-tour lorsque nous avons entendu l'appel de l'un d'entre vous.. Sauriez-vous comment sortir d'ici, à présent? Tout dans cette jungle se ressemble, mais il doit bien y avoir quelque chose pouvant servir de point de repère."

décida-t-elle de demander bien que sa dernière phrase était plutôt une réflexion à voix haute. En d'autres circonstances peut-être aurait-t-il été intéressant de faire connaissance avec ces lions, mais il était hors de question de rester coincés dans cette jungle. Sa seule hâte était de retourner au baobab, de retrouver son fils et les autres membres de son clan. De plus, en ayant permis à Adabu de l'accompagner elle s'était rendue responsable de lui et de sa sécurité. Elle ne comptait donc pas attendre que la solution ne tombe du ciel.



_________________
Lewa siffle en Crimson!

Image par Nix (Jehara) !

Comptes: Wema, Kaya & Tadewi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4836-lewa-poison-of-the-great-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 385
Localisation : Sur la ChatBox

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Lun 7 Sep - 21:52

Etre méfiant, la clé de la prudence et de la sécurité selon mon père, mais mon père est, hélas, pas la personne à qui attribuer sa confiance. Il était vicieux et capable de sympathiser avec quelqu'un pour l'enfoncer plus bas que terre et nier le fait qu'il avait été ami avec lui dans le passé. Je me rappelle encore de certains de ces malheureux qui se retrouvèrent seul et partirent loin de tant de cruauté à la poursuite d'un rêve qui ne deviendrait sûrement jamais réalité mais ils refusaient de l'oublier et de lâcher prise. Je sais que je ne devrais pas suivre l’exemple de mon père même si parfois il pouvait se montrer agréable avec nous, mais je me devais de rester méfiant envers des inconnus sans pour autant trop le montrer pour ne pas les mettre trop mal à l’aise et qu’ils nous aident à retrouver la sortie, à cinq nous devrions la trouver plus rapidement qu’à deux.

Soudainement je détectai une odeur inconnue, je me mis assez vite en garde, regardant la direction dans laquelle elle semblait parvenir. Personne de tout le groupe ne semblait bouger, est-ce que par hasard je serai le seul à avoir senti ce lion dans les parages ou est-ce qu’ils ne veulent pas faire peur aux autres en montrant des signes de méfiances ? Je ne peux guère le savoir, juste avoir des hypothèses. Kina ne montrait aucun signe de sympathie en ce moment et je ne pus m’empêcher de remarquer que l’un des mâles qui semblaient être le plus jeune, surement qu’il vient de quitter l’adolescence pour passer jeune adulte, souriait à mon accompagnatrice, je ne sais pas ce qu’il espère, mais il peut arrêter de rêver, je ne pense pas qu’elle tombe si facilement sous le charme.

Un des lions blancs, celui qui semblait insouciant, gonfla ses muscles tout en s’ébrouant pour faire bouger sa crinière dans tous les sens, je ne compris pas, c’est quoi ce groupe de lions étranges dans lequel nous étions tombés ? Il arrêta presque aussitôt, ces muscles doivent dater de l’âge de pierre et il leur est surement impossible de faire ce genre de mascarades de nos jours. J’avais donc raison et un lion apparut, tous les regards étaient braqués sur lui, mais il semblait se soucier d’un lion en particulier et ne semblait pas nous avoir vus. Le jeune mâle le reconnut également ce que je trouvais fortement étrange, était-ce un complot ? Je ne pense pas, cela semblait faire longtemps qu’il ne s’était pas revu, mais cela pouvait faire partie de leur plan qui sait.

Alfa' ! Je suis content de te revoir, mes voyages m'ont donc menés jusqu'à toi ! »

Ils ont vraiment l’air de ne pas s’être vu depuis un petit moment, à moins qu’ils jouent bien la comédie qui sait… je ne vais pas montrer quoi que ce soit au sujet que je reste perplexe. Le plus jeune fit un de ses plus beaux sourires à son camarade, la joie de le revoir j’imagine. Le nouveau venu tourna sa tête vers nous, il devait enfin nous avoir remarqué et nous gratifia d’un salut plutôt respectueux et il me sourit malicieusement, pourquoi ce sourire est-il spécialement adressé à moi ? Peut-être que j’avais raison et qu’ils manigançaient effectivement un complot. Il reprit alors la parole :

« Je pensais être le seul à avoir eu l'idée d'explorer la Jungle, mais apparemment, non.. Je suis Limau, un voyageur. »

Il s’appelait donc Limau, au moins je savais de quel clan il descendait… Ah bah en fait non, il voyage mais je ne sais pas si il est le fils de voyageur ou d’autre clan, mais je dois avouer que son pelage ne me dit rien, je n’ai pas dû le croiser une seule fois, je m’en souviendrai surement sinon. Il est vrai qu’il n’est pas le seul à avoir décidé de visiter cette jungle puisque nous sommes tous là pour cette raison, il est vrai que personne ne l’avait remarqué plus tôt ce qui est très étonnant surtout qu’elle ne passe pas vraiment inaperçus. Nous étions maintenant six à se demander ce que chacun est venu faire ici. J’espère que ce Limau sait d’où il vient pour que nous puissions sortir plus rapidement que possible d’ici. Le jeune mâle pris la parole :

- Je suis drôlement content de te voir aussi Limau ! Je ne pensais pas te retrouver ici ! En fait, je ne sais même pas ce qui m'a pris d'entrer dans cette jungle !

Il ria à cette phrase, il était donc enfantin à ce point ? Aucune chance que Kina ne s’intéresse à lui, j’en suis maintenant certains, la femelle pridelander a maintenant un fils et elle est plutôt sérieuse et mature, tout le contraire de mâle brun, certes les opposés s’attirent, mais je ne pense pas qu’il ait la moindre chance avec mon accompagnatrice du jour. Le brun se tourna ensuite vers nous et nous adressas ces mots :

- Je m'appelle Alfajiri, je suis un Freelander.

En parlant de la femelle rousse il lui sourit à nouveau, je n’appréciais pas, mais alors pas du tout ce genre de comportement déplacé envers une lionne qu’il ne connait pas, elle pouvait parfaitement former un couple avec un autre lion, qu’est-ce qu’il pouvait en savoir ? Kina semblait ne pas comprendre, du coup elle eut un petit sourire comme amusée suivit d’un regard interrogateur. Quand à celui des deux nordiques qui semblaient plus vieux, il gonflait ces joues, serait-il… jaloux qu’Alfajiri accorde plus d’importance à Kina qu’à lui ou était-ce pour une autre raison ? Je ne le sais point, mais une chose est sûre j’étais très agacé par cette situation et particulièrement par ce jeune lion brun. Le plus vieux nordique prit la parole ensuite :

“ Moi, je suis Rhamze, un Nordique. Et je suis arrivé ici sans le vouloir en m'entraînant ! „

D’accord, lui semblait tête en l’air. Il souleva ses pattes antérieurs en l’air et se mit à gesticuler dans le vide, mais il s’écrasa lamentablement au sol, je le trouve un peu bête, tout le monde connait les limites de son corps, sauf lui… Je n’avais que très peu observer l’autre nordique qui semblait très mature et j’avais instinctivement beaucoup de respect envers lui. En parlant de ce dernier, il prit la parole :

- Quand à moi, je me nomme Asili. Nordique également. Et enchanté de faire votre connaissance à tous, malgré la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Asili avait l’air sage et poussais presque obligatoirement au respect, je crois que je risque de l’apprécier, il a tendance à ne pas trop se vanter de ses talents pas comme Ramzhe son congénère nordique. La femelle rousse qui était à mes côtés inclina sa tête en signe de respect et prit la parole :

"Enchantée de faire votre connaissance également. Mon nom est Kina, et je suis moi aussi Pridelander. " Elle marqua une courte pause avant de reprendre " Navrée d'enchaîner ainsi, mais je pense que nous avons tous un problème en commun… Dire que je connais cet endroit serait mentir. Adabu et moi-même nous apprêtions à faire demi-tour lorsque nous avons entendu l'appel de l'un d'entre vous.. Sauriez-vous comment sortir d'ici, à présent? Tout dans cette jungle se ressemble, mais il doit bien y avoir quelque chose pouvant servir de point de repère."

Je comprends que Kina veuille revenir au baobab le plus rapidement possible, après tout elle m’avait suivi pour me surveiller, vu que je suis parti sans avertir et que je partais dans une direction étrange. Maintenant elle était responsable de moi et nous ne connaissions guère ces lions ainsi que leur intentions, si je les croyais, ils ne nous voulaient rien de mal, mais peut-on seulement en être sur ? Je pris la parole à la suite de Kina :

– Enchanté de faire votre connaissance, donc si je comprends bien, nous nous sommes tous retrouver ici par le fruit du hasard… Il ne faudrait effectivement pas trop que l’on tarde, car dans la nuit nous ne nous y retrouverons guère. Je répète un peu les mêmes choses mais avez-vous retenu un chemin que nous pourrions reprendre pour sortir de cette jungle où allons-nous devoir chercher dans chaque recoin la moindre petite sortie par laquelle nous pourrions nous échapper de ce labyrinthe ?

Je les regardais tour à tour comme si l’un d’eux pourrait nous apporter la joie de ne pas avoir à chercher une potentielle sortie

_________________
Adabu vous aide en seagreen



Diplôme de la part de l'illustre Kumpa:
 

Kit (c) Win'

Design d'Adabu (c) Wingu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1969-adabu-le-petit-bout
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
Localisation : FRANCE.

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Lun 21 Sep - 18:21


    Limau sourit largement à Alfajiri. Il avait honte d'avoir à le duper ainsi, et même si cela ne durerait plus longtemps désormais, le mâle crème considérait le Kulisha comme son ami. Et chaque mensonge qu'il inventait devant Alfa lui ferait mal au coeur.

    Chaque lion se présenta en bonne et due forme, et Limau se concentra afin de retenir chaque nom. Le Nordique à l'air un peu simplet se nommait donc Rhamze. Et son compagnon de clan, qui imposait le respect de par sa carrure et son expression majestueuse, était Asili. Kina, la Pridelander, était suivie par un lionceau roux, peut-être le sien, qui révéla se prénommer Adabu. Ce dernier d'ailleurs jeta un regard suspicieux à Aflajiri lorsque le Freelander accorda un sourire charmeur à sa mère. Et le sourire d'Alfa arracha une moue jalouse au Nordique. Limau amusé, observa la scène. Une seule femelle pour autant de lions, et Alfajiri qui séduisait même les mâles ? La situation était ironique.
    Aux côtés de tout ces mâles, la petite taille de Limau était frappante. Rhamze et Asili feraient honneur à leur Clan et le dépassaient d'une bonne tête. Alfajiri, dans la force de l'âge, était également plus grand que lui. De part ses origines, le Kulisha s'était arrêté de grandir tôt, et si sa carrure était large et musclée, il était à peine plus grand que Kina. Autrefois, il n'avait jamais compris pourquoi, mais aujourd'hui il savait que cela faisait parti des caractéristiques de son Clan natal.

    Rhamze prétendait être arrivé ici en s'entraînant, et peut-être de peur qu'on ne le croit pas, il battit l'air de ses larges pattes, combattant un ennemi invisible. Maladroit, il trébucha et tomba sur le sol en un bruit sourd. Limau ne put retenir un rire amusé.

    « Tu es très doué. » lanca-t-il au jeune Nordique. Ses paroles n'avait rien de moqueuses, il le taquinait simplement. Rhamze était certainement son ainé, mais il n'arrivait pas à éprouver le moindre respect pour ce clown, pas besoin d'expliquer pourquoi.

    Bien vite, le sujet de conversation se dirigea sur la fuite. Personne ne semblait se souvenir du chemin qu'il avait emprunté pour arriver jusqu'ici, et cette jungle semblait infinie. Limau passa en revue la petite équipe. Ils allaient sûrement devoir se creuser les méninges à trois. Avec toute l'affection qu'il portait à Alfajiri, il le savait naïf, et assez tête en l'air. Mais sa bravoure pourrait les aider. Rhamze, ce n'était pas la peine d'y penser, il se remettait à peine de sa chute, et Adabu était trop jeune. Lui, Kina, et Asili allaient donc devoir les sortir de ce pétrin. Limau avait confiance en son sens de l'orientation, en l'intelligence de la lionne et en la sagesse du Nordique. Il prédisait donc qu'ils s'en sortiraient sans trop de difficultés.

    « Je sais que je suis venu par là-bas. Il désigna du bout de la griffe le sillon qu'il avait formé en marchant sur les herbes. Mais j'ai peur qu'on ne puisse pas remonter ma piste jusqu'à la sortie. En effet, il se doutait bien que sa trace finissait par s'évanouir dans la Jungle, vu les chemins tortueux qu'il avait emprunté. Quoi qu'il en soit, ne nous séparont surtout pas, ce serait le meilleur moyen de se perdre, définitivement. »

_________________

Let me make you dream


(c) NSAI (c) IXSLN
Limau combat Ekua en #FBDB9A
DC de Tahani, Nawapa et Waasi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t619-limau-rebelle-freelander
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Dim 27 Sep - 10:45

Avec tout ce monde qui venait d'arriver, Alfa devait admettre qu'il était un peu perdu. Entre les deux nordiques, la lionne et le petit mâle, puis Limau, cela faisait beaucoup de monde ! Le lion couleur caramel ne savait plus où donner de la tête, à la fois désireux de faire du charme à la Pridelander, en même temps il était content de revoir son ancien camarade Kulishas, et il éprouvait une certaine curiosité envers les nordiques. L'un des grands félin blanc semblait d'ailleurs vouloir attirer l'attention sur lui, gonflant tout son corps ce qui lui donnait un air plus impressionnant encore que ce qu'il était de base. Alfa espérait surtout qu'il ne cherchait pas à se montrer menaçant, il n'avait vraiment pas envie de devoir se battre. Il était déjà assez ennuyé comme ça d'être perdu dans un endroit qu'il ne connaissait pas. S'il devait y avoir affrontement, il préférait que cela se passe ailleurs.

- Moi, je suis Rhamze, un Nordique. Et je suis arrivé ici sans le vouloir en m'entraînant !

Il se redressa alors, sous le regard ahuri de tous les lions présent, et commença à s'agiter. Il finit par cesser ses mouvements étranges, visiblement fatigué. Lui non plus n'avait pas l'air bien finaud pour s'être trouvé là de façon aussi incongrue. Enfin, Alfa avait au moins une bonne raison de s'être aventuré dans la jungle : il avait espéré y trouver Déjem et Haki. Il y avait certes peu de chance que les deux fugitifs aient trouvé refuge dans ce lieu si hostile, mais il fallait bien tenter sa chance partout. Il n'avait trouvé aucune piste, et il pouvait dès à présent abandonner ses recherches pour se concentrer d'avantage sur la situation actuelle. Ce n'était pas les animations qui manquaient, de toute manière. Le regard d'Alfajiri se posa sur l'autre nordique, qui paraissait plus jeune et plus calme que son compère, bien que tout aussi massif. Le Kulisha espérait sincèrement qu'il ne s'attirerait pas les foudres de ces deux là, car même en s'alliant avec Limau, il avait peu de chance de pouvoir les vaincre, tant ils étaient grands !

- Quand à moi, je me nomme Asili. Nordique également. Et enchanté de faire votre connaissance à tous, malgré la situation dans laquelle nous nous trouvons.

C'était donc le moment des présentations apparemment. Alfa avait déjà décliné son identité, il se contenta donc d'écouter sagement. L'adrénaline était un peu retombée, il se sentait d'avantage maître de lui désormais qu'il n'était plus seul. Tous les lions présents semblaient être arrivé là plus ou moins par hasard, ils pouvaient donc former une sorte de groupe pour se sortir de là. Ensemble, ils avaient plus de chance d'effrayer les possibles prédateurs, après tout. La voix de la jolie lionne interrompit ses pensées, il reporta donc toute son attention sur elle, sans se départir de son sourire charmeur.

- Enchantée de faire votre connaissance également. Mon nom est Kina, et je suis moi aussi Pridelander. Navrée d'enchaîner ainsi, mais je pense que nous avons tous un problème en commun..

Complètement perdu dans sa contemplation, le mâle caramel cessa d'écouter. Il avait du faire preuve de beaucoup de concentration depuis le début et il commençait à fatiguer, il devait le reconnaître. Il compris rapidement que la fameuse Kina expliquait qu'elle s'était perdue dans la jungle avec le lionceau, Adabu, et qu'elle demandait si quelqu'un connaissait la sortie. Le petit lion enchaîna ensuite avec une longue tirade qu'Alfa n'écouta absolument pas mais qui devait plus ou moins résumer la situation, du moins le pensait-il. Ce fut finalement Limau qui pris la parole :

- Je sais que je suis venu par là-bas. Mais j'ai peur qu'on ne puisse pas remonter ma piste jusqu'à la sortie. Quoi qu'il en soit, ne nous séparont surtout pas, ce serait le meilleur moyen de se perdre, définitivement.

Alfa hocha vivement la tête, bien d'accord avec cette proposition. Il ne fallait pas du tout se séparer, ah ça non ! Ensemble, ils pourraient mieux se défendre contre les possibles ennemis qui risquaient de leur tomber sur la tête. Et puis, le Kulisha espérait bien continuer de faire les yeux doux à la Pridelander. Il contempla le groupe, essayant de se remémorer les noms. Le grand blanc pas très futé, c'était Rhamze, l'autre blanc, Asili, la lionne Kina, le petit Adabu, et puis Limau. Cela faisait en effet beaucoup de monde !

- On est nombreux, mais c'est une bonne chose ! L'entraînement des Kulishas m'a appris que rester souder était très important. Alors, euh... Même si on est pas du même clan, on peut avancer ensemble.

Le mâle caramel était plutôt fier de ses quelques paroles, persuadé qu'elles étaient pleine de sagesses. Il lança un regard dans la direction indiqué par Limau, et songea que s'ils revenaient sur leur pas, ils avaient sans doute une chance de trouver une sortie.

- On va par là alors ?

Cela lui semblait être une idée plutôt bonne, mais il espérait que quelqu'un prendrait les devants, comme l'un de ces grands mâles du nord par exemple. Eux qui étaient si costaud, pouvaient bien les guider non ?

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
MEMBRE - RHAMZE


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 263
Localisation : Aha ! Bonne question. Je ne sais pas.

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Dim 11 Oct - 11:05



Encore un peu sonné par ma chute, je ne bougeai pas tout de suite. Je sentis avec une certaine horreur une nouvelle couche de boue se coller sur mon pelage habituellement immaculée. Et dire que j'allai devoir laver tout ça ! Un frisson d'effroi hérissa mes poils devenus brunâtres et une grimace dégoût se forma sur mon visage. De plus, pour en rajouter une couche, je n'avais personne pour m'aider dans cette tâche difficile. Mes parents étaient bien trop vieux, et je n'avais pas de compagne. Bah, il y avait bien Sakhbet, mais je le voyais mal m'aider pour laver une fourrure couverte de boue et de feuilles. J'étais tellement plongée dans mon cauchemar éveillé que je n'entendis pas le reste de la conversation. Heureusement, le commentaire d'un lion me ramena à la réalité :

Limau : “ Tu es très doué. „


Je levai les yeux et reconnu Limau. C'est bien comme ça qu'il s'appelait, n'est-ce pas ? Je n'arrivai cependant pas à saisir le sous-entendu de sa phrase, bien que je sentisse au fond de moi qu'il avait voulu me dire quelque chose. La conversation au sujet de l'échappatoire repris, et je pus suivre cette fois-ci. La lionne Pridelander, dont je n'avais pas entendu le nom, demanda si quelqu'un savait comment sortir de cette jungle. Je répondis par un haussement d'épaule, avant de me décider de sortir de cette flaque de boue dans laquelle je trempais depuis un petit bout de temps. Ce fut avec quelques difficultés que je réussis à m'extirper du piège collant, me trouvant encore plus fatigué qu'avant. Limau prit alors de nouveau la parole, leur expliquant qu'ils pourraient peut-être passer par là où il était allé. Ma foi, ce ne devait pas être une mauvaise idée !

Alfajiri : “ On est nombreux, mais c'est une bonne chose ! L'entraînement des Kulishas m'a appris que rester souder était très important. Alors, euh... Même si on est pas du même clan, on peut avancer ensemble. „


Mon regard jaune se posa aussitôt sur Alfajiri. Personnellement, même si ses paroles étaient un peu maladroites, je les trouvais très justes. Et je comptais d'ailleurs bien avancer avec lui ! Sentant une nouvelle énergie revigorer mes muscles, j'étais sûr de pouvoir affronter n'importe quel danger aux côtés du lion caramel. Comme pour accompagner le petit "on y va ?" du lion de l'aube, je me jetai devant le groupe, m'enfonçant le premier dans les taillis, persuadé de trouver ainsi une sortie le premier. Après tout, je me devais bien de racheter ma dignité après mon honteuse chute, non ?

Rhamze : “ En avant ! „




HRP:
 

_________________


Kit ©️Rhamze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2142-r-h-a-m-z-e-l-idiot-du-no
avatar
MEMBRE - ASILI


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 106
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Dim 11 Oct - 18:14

La lionne rousse put enfin se présenter à son tour, non sans incliner sa tête en signe de respect. Elle semblait bien être la personne la moins étrange de leur assemblée, et Asili décida à cet instant que s'il devait faire confiance à quelqu'un ici, ce serait à elle. Parce que Rhamze les pousserait à se perdre, que le dénommé Alfajiri ne semblait pas plus sage que ce dernier, et même si Limau semblait être plus sage, le lion au pelage sable sentait qu'il n'était pas tout à fait honnête avec eux. Quoi qu'il en fut, Asili prêta attention aux paroles de la lionne aux yeux vairons, espérant qu'elle saurait peut-être comment ils pourraient sortir de cette jungle.

- Enchantée de faire votre connaissance également. Mon nom est Kina, et je suis moi aussi Pridelander. Navrée d'enchaîner ainsi, mais je pense que nous avons tous un problème en commun... Dire que je connais cet endroit serait mentir. Adabu et moi-même nous apprêtions à faire demi-tour lorsque nous avons entendu l'appel de l'un d'entre vous.. Sauriez-vous comment sortir d'ici, à présent ? Tout dans cette jungle se ressemble, mais il doit bien y avoir quelque chose pouvant servir de point de repère.

Bien, cette fois c'était sûr, ils étaient tous aussi perdus les uns que les autres. Retourner chez eux serait compliqué, mais Asili était confiant quant à leurs possibilités de réussite. Si jamais Rhamze et son nouvel ami se contentaient de suivre les autres membres du groupe, plus raisonnables. Enfin, pouvait-on vraiment espérer cela d'eux ? Le plus jeune des deux Nordiques ne connaissait pas le Freelander et pouvait donc se tromper lourdement sur son compte, mais pour l'instant ce qu'il en avait vu n'était pas très brillant. Ce fut le plus jeune lion du groupe qui prit ensuite la parole.

– Enchanté de faire votre connaissance, donc si je comprends bien, nous nous sommes tous retrouvés ici par le fruit du hasard… Il ne faudrait effectivement pas trop que l’on tarde, car dans la nuit nous ne nous y retrouverons guère. Je répète un peu les mêmes choses mais avez-vous retenu un chemin que nous pourrions reprendre pour sortir de cette jungle où allons-nous devoir chercher dans chaque recoin la moindre petite sortie par laquelle nous pourrions nous échapper de ce labyrinthe ?

Décidément, ce lionceau était surprenant. Jamais Asili n'aurait pensé pouvoir entendre ce genre de langage de la bouche de quelqu'un de si jeune. Il avait un immense respect pour le petit Adabu, qui semblait, malgré son jeune âge, encore plus réfléchi que le congénère du lion au regard de glace. Finalement, sa présence dans ce groupe était loin d'être aussi dérangeante que l'aurait supposé Asili. Ce fut ensuite au dénommé Limau de s'exprimer.

- Je sais que je suis venu par là-bas. Mais j'ai peur qu'on ne puisse pas remonter ma piste jusqu'à la sortie. Quoi qu'il en soit, ne nous séparons surtout pas, ce serait le meilleur moyen de se perdre, définitivement.

C'était déjà une piste, si incertaine soit elle. Enfin bon, si le voyageur était arrivé à cet endroit sans trop tourner dans la forêt, en faisant leur chemin droit devant, ils pourraient sans doute arriver à la lisière de cette jungle. Ce qui serait un bon début. Pour peu qu'ils avancent avec prudence, peut-être y arriveraient-ils ? Asili s'apprêtait à prendre la parole pour faire part de ses réflexions, quand il fut coupé dans son élan par Alfajiri, puis Rhamze, qui s'élança dans la direction indiquée par Limau.

Asili était fort peu désireux de prendre la tête de l'assemblée avec son semblable au pelage blanc, mais il fallait bien qu'il reste près de Rhamze, il ne pouvait pas se permettre de revenir au sein du clan sans son aîné. Et puis comme l'avait dit Limau, le meilleur moyen de se perdre serait de se séparer. Alors le demi-Jangowa emboîta le pas au vieux Nordique, plus lentement, tout en vérifiant que le reste du groupe suivait le mouvement.

_________________

(c) Nix

darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2002-asili-i-long-to-feel-some
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 279
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Lun 26 Oct - 15:51







A peine la lionne eut-elle terminé de parler que le jeune Adabu, lionceau de son clan qu'elle avait accompagné dans son escapade, décida de prendre à son tour la parole. Bien que celui-ci ne semblait pas âgé de plus d'un an, il parlait déjà fort bien et faisait preuve d'une grande maturité dans ses paroles, ce qui semblait étonner le plus jeune et également le plus sage des deux nordiques. De son côté, Kina avait déjà pu observer le jeune, et se rendre compte de ses facultés. N'oublions pas non plus qu'elle avait à sa charge un lionceau d'à peine trois mois qui était déjà suffisamment éloquent que pour en étonner plus d'un. Adabu lui rappelait un peu Djaili, pour la maturité dont il faisait preuve à cet instant, et ne pu s'empêcher de laisser apparaître sur ses lèvres un léger sourire lorsqu'elle vit le visage du nordique, Asili lui semblait-il, changer d'expression vis à vis du lionceau orangé.

Bien sure, cela ne l'empêchait guère de surveiller du regard les autres mâles présents, et de rester malgré tout sur ses gardes. Bien qu'ils étaient tous dans la même situation et avaient un problème en commun, ils restaient des étrangers à ses yeux. De plus, le fait qu'Alfajiri continue de la fixer de la même manière ne la mettait pas du tout à l'aise. Certes, le sourire charmeur qu'il arborait en la regardant pouvait être flatteur.. Mais pouvait également la déranger, dans ce genre de situation. La femelle était seule, entourée de lions dont elle ne connaissait que bien peu de choses.. Bien qu'ils n'avaient pas l'air de tueurs ou d'autres fous, elle ne se sentirait rassurée qu'une fois certaine de pouvoir s'en aller ici, et de pouvoir ramener Adabu sain et sauf à sa mère.

"Je sais que je suis venu par là-bas. Mais j'ai peur qu'on ne puisse pas remonter ma piste jusqu'à la sortie. Quoi qu'il en soit, ne nous séparons surtout pas, ce serait le meilleur moyen de se perdre, définitivement."

finit par déclarer le dénommé Limau en désignant du bout de la patte la direction qu'il avait emprunté pour arrivé jusqu'ici. Bien que ses traces les plus anciennes ne devaient à présent plus être très visibles, rien ne les empêchait d'essayer. La proposition du prétendu voyageur était la meilleure option qu'ils avaient pour le moment. Bien que la lionne aurait préféré pouvoir y réfléchir un peu avant de partir ainsi à l'aventure sans savoir à quoi s'attendre, certains ne semblaient pas du même avis.

"On est nombreux, mais c'est une bonne chose ! L'entraînement des Kulishas m'a appris que rester souder était très important. Alors, euh... Même si on est pas du même clan, on peut avancer ensemble."

enchaîna celui qui depuis toute à l'heure semblait tout particulièrement s'intéresser à elle. Et il fallait l'avouer, bien que les paroles du freelander étaient quelques peu maladroites et reprenaient celles de son ami, elles avaient du sens. La plus grosse erreur qu'ils pourraient commettre serait de se séparer, et si l'un d'eux s'égarait, peut-être ne trouverait-il jamais la sortie de cette jungle. De plus, même si Kina n'avait pour l'instant rien observé d'alarmant, qui sait quels dangers pourraient se cacher, parmi cette végétation si dense?

"En avant !"

lança soudainement le nordique aux yeux dorés après qu'Alfajiri aie fait la suggestion d'emprunter la direction désignée par Limau. Il ne pris pas la peine d'attendre une seconde de plus pour réfléchir avant de prendre le pas, disparaissant alors dans les taillis. Au bout de quelques secondes, son congénère, Asili, lui emboîta le pas en invitant le reste du groupe à suivre. Bien qu'un départ aussi précipité et peu réfléchis aux premiers abords était loin de plaire à la Pridelander, elle savait qu'elle n'avait aucun autre choix que de suivre les autres. C'était toujours plus sur que d'essayer de retrouver seule son chemin. Dans certaines situations, il fallait s'autoriser à faire un minimum confiance aux autres, c'est pourquoi après avoir lancé un rapide coup d'oeil aux autres lions, la rousse décida de suivre les deux géants qui les avaient devancés, ne pouvant qu'espérer que cette piste leur permettrait de rentrer chez eux.

"Adabu, tu restes près de moi. Je veux pouvoir t'avoir dans mon champs de vision au cas où il y aurait un problème.."

lança ensuite Kina à l'intention du lionceau. Bien que quelques peu autoritaire, sa voix n'avait rien d'agressif, son seul but était d'assurer au mieux la sécurité du lionceau. Bien sure, comparé à leurs accompagnateurs, elle n'était guère la plus taillée pour le combat, mais il ne fallait pas la sous-estimer. Marchant à la suite des deux lions blancs, elle jetait de temps à autres quelques coups d'oeil aux deux autres mâles et veillait à ce que personne ne s'éloigne trop du groupe. Son regard vairon se baladait également sur les alentours, s'attardant par moments d'avantage sur la végétation qui les entourait au moindre bruit suspect.

"Soyez prudents, nous ignorons encore ce que pourraient abriter ces terres."

[Voili voilou.. Désolée pour le temps de réponse, et aussi pour ce post que je trouve moyen. Peut-être va-t-on enfin pouvoir sortir de cette jungle.. Ou du moins le faudra-t-il bien un jour Razz]



_________________
Lewa siffle en Crimson!

Image par Nix (Jehara) !

Comptes: Wema, Kaya & Tadewi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4836-lewa-poison-of-the-great-
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 385
Localisation : Sur la ChatBox

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Mar 27 Oct - 16:23

Nous étions tous dans la même galère : perdus dans cette immense jungle qui semble être un vrai labyrinthe dont personne ne peut sortir. Malgré cela, je suis sure que les adultes présent pourront trouver une solution à ce problème, sûrement les trois qui me semblait un minimum digne de confiance à savoir : Kina en qui j'avais une confiance totale, l'imposant et sage Asili et le dernier arrivé Limau. A la fin de ma phrase, je remarque qu'Asili était plutôt étonné, mais étonné de quoi, ça je ne sais pas. Tandis que Kina, elle, semblait trouver cela normal. J'avais entendu certaines rumeurs dans le clan parlant d'un lionceau dont elle aurait la charge qui serait un très bon orateur.

Je jetai un regard à Alfajiri, j'ai parfois l'impression qu'être coincé dans cette jungle ne le dérange pas le moins du monde tant que Kina est là. Tandis que le vieux lion nordique tentait de s'extirper de cette flaque de boue dans laquelle il s'était lamentablement écrasé, vraiment ces deux-là je ne les porte pas dans mon cœur. Seul trois des adultes essayait vraiment de sortir de cette jungle et c'était les plus sages du groupe, cela n'a vraiment rien d'étrange finalement. Limau pris ensuite la parole :

"Je sais que je suis venu par là-bas. Mais j'ai peur qu'on ne puisse pas remonter ma piste jusqu'à la sortie. Quoi qu'il en soit, ne nous séparons surtout pas, ce serait le meilleur moyen de se perdre, définitivement."

Limau cherchait donc une solution pour sortir également, je m'en doutais. En même temps qu'il parlait, il nous avait pointé une direction du bout de sa griffe, au moins il avait retenue le chemin par lequel il était passé et cela était un point positif que personne dans le groupe n'avait. Ces conseils étaient également avisé et ce lion semblait assez réfléchis. Le seul que je n'arrivais pas vraiment à cerner tellement il restait dans le silence était Asili, il était juste très mystérieux et sage.

Le lion caramel prononça quelques mots de manière maladroite, c'était bien les seuls mots qui était en rapport avec la situation actuelle. Rester souder était essentielle dans cette situation et tout le monde semblait d'accord avec cela. Bien qu'agacer par Rhamze et Alfajiri, j'allais devoir les supporter un peu plus longtemps, cela était vital pour sortir de cette jungle le plus rapidement possible. Le plus vieux nordique encouragea le groupe à prendre la route maintenant et il pris même les devants.

Le second nordique suivait son aîné de près, sans doute pour retourner dans le nord avec lui, mais il avançait un peu moins vite que Rhamze pour que le reste du groupe puisse bien suivre. C'était bien que les nordiques passent devant nous, leur carrure impressionnante (en particulier celle d'Asili) intimiderait sûrement les animaux de cette immense jungle et pourrait peut-être nous éviter quelques attaques. Kina se décida à suivre les deux lions et je la suivais, il serait problématique de se perdre par ici, la pridelander m'adressa ses mots :

"Adabu, tu restes près de moi. Je veux pouvoir t'avoir dans mon champs de vision au cas où il y aurait un problème.."

Ces mots n'étaient pas agressifs, elle me l'ordonnait pour me ramener à ma mère, je le savais et c'est pour ça que je restais près d'elle. Kina ne devait pas être à l'aise, elle devait me ramener à ma mère puisqu'elle m'avait emmener dans cette jungle, mais après tout, j'ai ma part de tort, c'est moi qui me suis déplacé vers cette jungle, la pridelander m'avais juste suivit par sécurité. Je ne lui en voulais donc pas de m'avoir embarqué dans ce labyrinthe, j'aurai eu une distraction pour la journée au moins. Je lui répondit donc :

- Bien sûr Kina, je serai juste à côté de toi. Encore désolé de t'avoir embarqué dans toute cette histoire.

Cet endroit était plutôt étrange en y réfléchissant, les feuilles des arbres bougeait très peu, poussé par le peu de vent, le chant des oiseaux et les bruits de nos pattes marchant en quête de la sortie. Je restais aux côtés de Kina, ne souhaitant pas m'éloigner de la seule personne que je connaissais peut-être très peu, mais qui était dans mon clan.

[HRP : Un jour nous y arriverons, j'en suis sûre xD]

_________________
Adabu vous aide en seagreen



Diplôme de la part de l'illustre Kumpa:
 

Kit (c) Win'

Design d'Adabu (c) Wingu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1969-adabu-le-petit-bout
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
Localisation : FRANCE.

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Mer 28 Oct - 1:40


    Personne ne semblait avoir de meilleure idée, alors Limau regarda les autres félins s'élancer à la suite du lion blanc qui, bien sûr, n'avait pas attendu les autres. Il s'écarta poliement pour laisser passer ses compagnons, et se plaça à la fin, fermant la marche. Il promena un oeil attentif sur la petite troupe, veillant qu'il ne manque personne. Le gros bêta tout devant, son collègue derrière, Alfajiri pas loin, la mère et son petit juste devant lui. Bien. Il ne fallait pas en perdre un seul dans cette jungle dont on ne savait rien, ni ce qui pouvait bien y vivre, ni sa taille. Cette forêt pouvait très bien être immense, et dans ce cas il seraient encore plus dur d'en sortir. Limau n'était pas vraiment effrayé car il savait qu'il n'était pas loin de l'orée, il avait retenu qu'il ne s'était pas énormément éloigné depuis son arrivée ici. Il faisait confiance à son sens de l'orientation, qu'il savait correct. Il n'avait pas pris la tête de leur petite expédition car il fallait que quelqu'un surveille les arrières de leur groupe, on ne savait pas ce qui rôdait sous ces hauts arbres. De plus, il croyait Asili et Alfajiri assez efficaces pour arriver à suivre les traces qu'il avait laissé en arrivant. Ce n'était même pas la peine de compter sur ce grand dadais tout blanc, il n'était pas bien méchant, même plutôt attachant. Mais dans ce genre de situation, il gênait plus qu'il n'aidait. Au moins il faisait l'animation.

    Ils marchèrent, une demie-heure environ. À plusieurs, ils n'allaient pas vite, et ils durent parfois s'arrêter pour permettre au jeune Adabu de se reposer quelques instants. Rhamze aussi s'épuisait vite, car il sautait partout et ne s'arrêtait pas de parler. Il semblait d'ailleurs s'être pris d'affection pour Alfajiri, et le collait, lui racontait sa vie dans le Nord. Limau éprouva un sentiment de tristesse, et peut être un peu de nostalgie. Jamais plus il ne pourrait parler librement à celui qui avait autrefois été son ami au sein des Kulishas.
    Au bout de longues minutes à suivre la piste de Limau, parfois en improvisant un peu, à environ 50 mètres de là, une lumière vive perçait le rideau vert des arbres. Le rebelle fut rassuré en sentant la bonne odeur de savane parvenir à ses narines. Il était temps. Un peu excité par le soulagement, il trotinna pour aller se placer de sorte que tous l'entendent :

    « Hé bien, quelle histoire ! » il secoua sa crinière, enjoué. « En tout cas, j'ai été ravi de faire votre connaissance. » il indiqua la sortie d'un geste du museau. « Je pense qu'on peut rentrer chez nous. »
(Jvous laisse clore ? Ou vous voulez continuer ? Faites ce que vous voulez \o/)

_________________

Let me make you dream


(c) NSAI (c) IXSLN
Limau combat Ekua en #FBDB9A
DC de Tahani, Nawapa et Waasi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t619-limau-rebelle-freelander
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Mer 28 Oct - 13:35

Tout le monde semblait d'accord pour suivre le plan de Limau, ce qui n'était pas plus mal. Une discorde au sein de leur groupe aurait été fatal pour eux, et surtout pour Alfa qui, s'il s'était retrouvé seul, n'aurait jamais réussi à trouver la sortie. Le groupe s'assurait certes pas de trouver un chemin pour quitter la jungle, mais au moins, le Kulisha pouvait suivre quelqu'un, et cela lui allait parfaitement. Il était content d'avoir retrouvé Limau, il savait à présent que son ancien camarade allait bien et qu'il poursuivait son voyage. Il n'avait confié son secret qu'à une seule personne : Lutelo, son meilleur et seul ami, et ce dernier n'en avait visiblement pas fait part à Sharkan. Limau allait pouvoir continuer son aventure, et Alfa espérait qu'au terme de cette dernière, il reviendrait sur Freeland. Les chances pour que cela arrive était maigre en vérité, voir inexistante et Alfa l'aurait compris s'il avait réalisé qu'on lui avait mentit, mais le Kulisha croyait aveuglément tout ce qu'on lui disait, sans jamais se méfier. Sans doute était-ce un tord...

- En avant !

Le grand lion blanc, qui se comportait plutôt bizarrement quelques instants auparavant, semblait à présent déterminé à reprendre la route. Alfa leur emboîta le pas et vit que tout le petit groupe faisait de même. La Pridelander restait auprès du lionceau, mais elle ne semblait pas être sa mère, déjà parce que l'enfant l'appelait par son prénom. L'autre nordique s'était aussi mis en route, gardant un visage fermé. Ce lion ne semblait pas très bavard, il avait à peine pris la parole depuis le début de leur drôle d'aventure. Limau, de son côté, n'avait pas l'air bien angoissé, il avançait d'un pas tranquille, presque sûr de lui, comme si la situation ne l'effrayait pas le moins du monde. Alfa essayait d'avoir cette même assurance, mais il était tout de même un peu inquiet à l'idée de ne pas retrouver le chemin vers Freeland. Pendant qu'ils cheminaient, son esprit vagabondait vers d'autres préoccupations. Il n'avait toujours pas retrouver Déjem et Haki, et sa journée n'avait pas été très productive. Ce n'était toutefois pas bien grave, car il avait découvert un endroit bien curieux et avait fait la connaissance de beaucoup de lions ! Notamment d'une jolie féline, qui n'avait pas l'air de lui prêter attention par ailleurs.

Alors que Alfa suivait Limau, il se rendit compte que Rhamze, le grand mâle blanc, s'était placé à ses côtés et attendait le bon moment pour lancer la conversation. Ce nordique avait l'air plutôt sympathique, mais s'il était un peu bizarre par moment, il fallait le reconnaître. Enfin, le Kulisha n'était pas non plus un exemple de logique inébranlable, ces deux là pouvaient donc sans doute très bien s'entendre. Le groupe continua d'avancer pendant une bonne demi heure, qui s'écoula cependant assez vite aux yeux du lion caramel, qui était absorbé par sa conversation avec Rhamze. Il s'était à peine rendu compte qu'ils approchaient d'une possible sortie, lorsque Limau lança joyeusement :

- Hé bien, quelle histoire ! En tout cas, j'ai été ravi de faire votre connaissance. Je pense qu'on peut rentrer chez nous.

Les oreilles d'Alfa se dressèrent sur son crâne, tant il était heureux et surpris. La sortie, enfin ! Il allait pouvoir rentrer sur Freeland et retrouver une vie normale ! Il avait l'impression que cette aventure durait des mois, alors qu'il s'était seulement absenté une journée. Aux anges, le mâle s'écria :

- Formidable ! Tu as réussi Limau, heureusement que tu étais là ! J'espère que ton voyage se passe bien et que tu ne te perds pas souvent comme ça !

Euphorique et impatient de retrouver sa terre adorée, Alfa sautilla comme un enfant puis s'élança, sans prendre la peine de vérifier qu'il partait dans la bonne direction. Son instinct aurait pourtant du lui souffler qu'il venait de partir en sens inverse et qu'il s'enfonçait à nouveau entre les arbres épais, s'éloignant de Freeland et tous les territoires qu'il connaissait. Son aventure sur Apeland ne touchait visiblement pas à sa fin...


[Comme vous l'avez compris, Alfa se plante de direction et s'enfonce à nouveau dans la Jungle ! Le RP s'arrête ici pour moi, mais je propose (pour ceux qui veulent continuer dans Apeland) qu'on ouvre un second RP dans le Havre !]

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
MEMBRE - RHAMZE


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 263
Localisation : Aha ! Bonne question. Je ne sais pas.

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Dim 1 Nov - 21:57

À peine avais-je pris les devants que je sentis les autres me suivre. Quel sentiment agréable de se voir meneur d'un cortège ! Si seulement je pouvais l'être plus souvent ! Toutefois, je savais au fond de moi que cela risquait de ne pas arriver de si tôt. Je tentai tout de même d'oublier mes pensées négatives en bondissant un peu partout, faisant de mon mieux pour suivre les traces de ce Limau tout en motivant les autres en les encourageant constamment.

Cependant, la fatigue gagna rapidement mes vieilles pattes et je me fis distancer bien plus rapidement que je ne l'avais prévu. Je me résolus d'en profiter pour parler avec Alfajiri, le beau lion doré. Je n'avais jamais vu un tel pelage auparavant, j'étais donc fasciné. Étrangement, cela ne semblait s'appliquer qu'à lui. Bah. De toute façon, tout ce que je connaissais, c'était le blanc des Nordiques et de la neige, ce qui pouvait se révéler parfois déprimant. Cette ... Jungle était décidément impressionnante avec toutes ses couleurs chatoyantes ! Et Alfajiri, avec son pelage dans les tons chauds, me donnais envie de me rouler en boule contre lui. Je laissai ainsi mon esprit vagabonder avant de décider de briser le silence qui régnait entre nous deux et de lui parler du Nord. Ce sujet devait bien l'intéresser, non ?

Je lui racontai mon enfance, entre autre comment j'avais reçu ma cicatrice après m'être fait emporter par un pygargue et comment Héra m'avait sauvé in extremis. Je lui expliquai aussi à quel point Theluji avait été un bon roi, à tel point que tout Nordique l'ayant connu avait pleuré sa mort, avant d'évoquer Késhia, l'héritier et mon avis positif à son égard. J'étais sûr que ce jeune lion allait devenir un monarque digne de ce nom. Après tout, Theluji l'avait choisi, n'est-ce pas ?

Tout à coup, Limau s'exclama joyeusement, leur faisant remarquer que la sortie n'était qu'à quelques mètres de là. Un grand sourire éclaira mon visage à l'idée de pouvoir enfin sortir de cet endroit où il faisait diablement chaud. Cependant, une vague de peur me traversa rapidement la tête en observant la nature qui s'étendait par-delà les grandes feuilles vertes des arbres : mes chères montagnes ne se trouvaient nulle part en vue. Après un temps de réflexion, je vins à la conclusion évidente qu'Asili et moi n'étions pas venus du même endroit que les autres. Devions-nous alors faire demi-tour et nous débrouiller seuls pour trouver une autre sortie en direction du Royaume du Nord ? Pris d'une soudaine panique, je me mis à regarder avec affolement autour de moi, cherchant Asili du regard pour lui faire partager ma pensée. Tout ce que je parvins à remarquer fut un Alfajiri qui courrait dans la direction opposée des autres vivant sur la Lande. Avait-il compris mes pensées par télépathie ? Me guidait-il vers les montagnes ? Dans le doute, je lui emboîtais le pas, espérant venir un jour à bout de cette jungle.

_________________


Kit ©️Rhamze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2142-r-h-a-m-z-e-l-idiot-du-no
avatar
MEMBRE - ASILI


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 106
En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    Mar 10 Nov - 23:30

La longue marche jusqu'à l'orée de la forêt s'était, au final, passée étrangement bien. Trop bien, peut-être. Rhamze, qu'Asili ne lâchait pas des yeux, de peur de le voir dévier de leur trajectoire et s'enfoncer à nouveau dans la jungle, avait décidé de converser avec Alfajiri, le lion des terres libres. Le plus jeune Nordique soupçonnait que quelque chose de particulier était en train de se dérouler sous ses yeux, mais il se garda de faire quelque supposition que ce soit sur la nature de l'intérêt que portait le nordique aux yeux jaunes pour son nouvel ami.

Enfin, le monde extérieur réapparut. Bientôt ce labyrinthe de verdure serait derrière eux. Évidemment, pas de signe des montagnes du Royaume des lions polaires, mais Asili avait bon espoir que s'il arrivait à convaincre son congénère de le suivre tranquillement, et s'ils longeaient la jungle dans la bonne direction, ils pourraient retourner chez eux. Alors que le lion au pelage sable s'apprêtait à faire part à Rhamze de son plan, Limau prit la parole, annonçant son propre départ.

- Hé bien, quelle histoire ! En tout cas, j'ai été ravi de faire votre connaissance. Je pense qu'on peut rentrer chez nous.

Asili inclina la tête en signe de respect ainsi qu'en signe d'adieu - il ne s'attendait pas à rencontrer à nouveau le voyageur. Il allait lui répondre, quand il fut interrompu par un Alfajiri euphorique, qui, après avoir terminé sa phrase, se précipita à nouveau au cœur de la jungle. Ce ne fut qu'une question de temps avant qu'il soit suivi par un Rhamze paniqué.

- Non !

Le plus jeune des deux nordiques hésita un instant, lança un dernier regard au reste de l'assemblée, puis poursuivit son aîné. Il ne pouvait pas revenir parmi les siens sans lui. Si exaspérant que pouvait se montrer le vieux Rhamze, il n'en était pas moins un Nordique. Et il ne retrouverait sans doute pas son chemin seul dans cette forêt.

_________________

(c) Nix

darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2002-asili-i-long-to-feel-some

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Terres inconnues    

Revenir en haut Aller en bas
 
Terres inconnues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Carte des Terres du Milieu
» Annulation des sessions Terres Balafrées du 25 et 27 mai.
» Editions Icare : Les Terres Suspendues
» Partages de terres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-