AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Why did I deserve this? [Alfajiri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 19
En savoir +
MessageSujet: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Sam 25 Juil - 21:03

Un soleil rougeoyant se levait à l’horizon, teintant le ciel de feu et de sang, dévorant les ombres de la nuit sur son lent passage. La savane silencieuse sommeillait encore, imperturbable, sereine, mais avec l’aurore viendrait bientôt le chant des oiseaux et le murmure lointain des âmes en éveille. Se dessinant au loin, une silhouette solitaire, bercée par la délicate lumière, traversait les plaines verdoyantes de Freeland. D’aucun croirait qu’il s’agirait d’un esprit égaré, triste fantôme d’un passé reculé. D’autres y verraient le gardien immémorial de ces terres, une créature éthérée veillant sur son royaume en secret, cachée aux yeux de tous…Mais la vérité était tout autre, plus simple, plus rationnelle.

Cette chose qui se mouvait sous les distants rayons du soleil levant, n’avait rien d’une âme esseulée ou d’une quelconque créature ancestrale. Aussi irréelle semblait-elle, cette sombre silhouette appartenait à un être de chair, un être vivant traçant son chemin parmi les herbes hautes et les derniers relents d’une nuit longue et fastidieuse. Lentement, l’animal s’enfonça dans les Terres Libres, suivant un itinéraire connu de lui seul, et tout au bout de ce sentier invisible, à approximativement une heure de là, se dressait un énorme amas de pierres, vaste demeure du clan de ce royaume et de cette bête à la crinière de cuivre : le Repère des Lions.

- Tu ne m’rattraperas, euh!

- Oh si d’abords que j’peux, tu vas voir!

L’aube avait fait place à l’aurore, et l’aurore avait fait place au jour, un jour encore un rien parsemée de tâches rose et de nuages dorés, mais suffisamment bleuté pour que les enfants ne délaissent l’étreinte de leur mère et se mettent à jouer. Les grottes s’animaient sur leur passage, des bâillements sourds retentissant dans chaque recoin, chaque parcelle de l’immense tanière, annonçant ainsi le début d’une journée nouvelle sur les terres de Freeland. Pour les deux lionceaux détalant dans les corridors de pierre, le plaisir ne faisait que commencer. Esquivant ici de justesse les pattes d’une jeune chasseresse, bondissant là sur la queue d’un mâle encore à moitié endormi, ils se chamaillaient, se taquinaient et se pourchassaient, sans véritablement porter attention à leur entourage. La formule idéale pour s’attirer des ennuis.

- C’est pas juste, tu as triché!

- Non, c’est pas–Owh!

C’est au détour d’un virage que l’incident se produisit ; une erreur prévisible. Il n’avait suffi que d’une seule seconde, d’un seul regard en arrière, et cette course-poursuite prit fin aussi subitement qu’elle avait commencé. Dans son insouciance, le petit cascadeur n’avait pas remarqué la présence s’avançant vers lui, tout comme son jeune camarade qui eut à peine le temps de réagir, avant de s’écraser contre celui-ci. Secoués, mais pas blessés, les deux jeunes pestes levèrent lentement les yeux vers la personne qui se tenait là, devant eux, tentant d’user de leur adorable frimousse afin d’éviter les foudres de celui ayant eu le malheur de croiser leur route...Mais en vain. Le regard qui les attendait était froid et indifférent, ce qui ne manqua pas de les faire tressaillir, paniquer et même bégayer tandis qu’ils se confondaient en excuses.

- P-pardon monsieur…On ne voulait pas…On a…C’était…C’était un accident, on vous l’j-jure! Dit le plus brave, le second acquiesçant rapidement les propos de son compagnon.

Si ce petit incident n’avait, pour le lion mordoré, rien de bien gênant, le piaillement incessant quant à lui, était pour le moins agaçant, alors tout doucement, dans un geste qui se voulait rassurant, mais ferme, il posa sa patte sous le menton du petiot et lui fit délicatement fermer ses mâchoires, approchant son visage du sien tandis qu’il le regardait droit dans les yeux.

- Shh, shhh, shhh, shhhh. Doucement petit, doucement. Tu vas finir par avaler ta propre langue à force de parler aussi vite. Il marqua une pause, puis rompit le contact, gardant néanmoins un œil sur le lionceau qui , en guise de réponse, ravala sa salive et hocha légèrement la tête. Bien. Maintenant filez tous les deux, et soyez plus prudent à l’avenir, sinon vous pourriez tomber sur quelqu’un de beaucoup moins…Compréhensif.

Il n’en fallut pas plus aux deux camarades avant de détaler comme des suricates en fuite, leur silhouette disparaissant dans un nouveau tournant. Ce n’est qu’une fois perdus de vue que le jeune lion détourna le regard, un regard désapprobateur, sournois, accompagné par un léger ''Humpf'' qui résumait parfaitement ce qu’il pensait de la situation, mais il avait déjà suffisamment perdu de temps avec ces sottises. D’autres se chargeraient sûrement de faire la leçon à ces gamins turbulents. Pour l’heure, ce que Lutelo voulait par-dessus tout, c’était un endroit tranquille où se reposer et il savait exactement où aller. Encore quelques minutes et il n’aurait plus à se soucier de quoique ce soit ni de personne, alors il continua son chemin, traversant les long couloirs sinueux du Repère des Lions.

Sur son passage, des regards admiratifs, de faibles murmures; les femelles se montraient beaucoup plus intéressées, depuis qu’il avait été choisi par Sharkan comme l’un de ses favoris, chose qui ne le surprenait ni ne l’affectait vraiment. Il avait bien plus important à faire, et bien d’autres ambitions à assouvir...Bref, trouver une compagne pouvait attendre. Ignorant donc les battements de cils d’une telle et les soupires ravies d’une autre, le jeune guerrier parvint à se frayer un chemin jusqu’à sa tanière, sans la moindre difficulté, se laissant choir sur le sol de pierre comme si le monde entier venait de lui tomber sur les épaules. Puis la lumière fit place aux ténèbres, mais dans la noirceur de son âme, une pensée solitaire trouvait écho, une question à laquelle le jeune mâle ne trouva aucune réponse.

N’as-tu pas oublié quelque chose? N’as-tu pas oublié...quelqu’un?

Oh, si seulement Lutelo se souvenait…

_________________
Art©Mikari
Character Design©Trisybhel


Dernière édition par Lutelo le Ven 7 Aoû - 6:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Dim 26 Juil - 16:23

Le soleil se couchait déjà sur Freeland, auréolant le paysage verdoyant de cet éclat orangé qui donnait à l'endroit un côté irréel. Alfajiri rentrait au Repère, les pattes traînantes dans la poussière, la mine hagarde et fatiguée. Il avait passé une autre pénible journée à ratisser le territoire en quête des fuyards que Sharkan leur avait demandé, à lui et à ses camarades, de retrouver. Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'il parcourrait Freeland pour espérer leur mettre la patte dessus, mais Dejem et Haki restaient introuvables. Ils avaient dû se trouver une bonne cachette et ne voulaient sans doute pas en sortir. Alfa était toujours un peu découragé une fois le soir venu mais parvenait généralement à retrouver sa motivation au matin, lorsqu'il songeait à toute la gloire qu'il obtiendrait s'il sortait vainqueur de cette grande chasse. Honneur et célébrité, regards des lionnes et admirations des mâles. Tout ce dont il avait toujours rêvé, lui le pauvre Kulisha sans grand talent, surtout connu pour ses gaffes et sa bêtise. Il allait leur prouver, à tous, qu'ils l'avaient mal jugé ! Il était déterminé à se faire enfin remarqué et respecté par son roi, mais aussi par le clan tout entier. Certains le pensaient incapables de réaliser la mission que Sharkan lui avait confié, et si cela l'avait blessé, il avait aujourd'hui envie d'impressionner ces médisants. Il deviendrait un héros, il l'avait promis.

Le mâle caramel avait pour habitude de partir explorer Freeland en compagnie de Lutelo, son fidèle camarade, mais ce dernier avait été introuvable ce matin là. Il avait dû se lever plus tôt et quitter le Repère avant Alfa, laissant ce dernier tout seul. Le guerrier Kulisha avait été un peu perdu durant les premières heures, comme il n'était souvent lorsqu'il n'y avait personne pour lui dire où aller et que faire, puis il s'était simplement mis en marche pour tenter de trouver les fugitifs. Sa journée avait été vaine, mais il ne fallait pas abandonner pour autant. Alfa était seulement très fatigué après avoir longuement cheminé à travers le Pays Verdoyant, immense terrain de verdure qui semblait ne pas avoir de fin, tout comme le Grand Désert. Bon, c'était sans doute moins grand que le désert en vérité, car ce dernier était un véritable océan de sable. Mais l'idée y était en tous cas. En se faufilant dans le Repère, le lion se remémora sa rencontre avec Angani, une Jangowas dont il avait fait la connaissance alors qu'il était tombé du Mur de Roche. Une chute douloureuse, il avait eu de la chance d'en sortir indemne, et avait ainsi rencontré une féline au pelage pâle. Elle s'était montré distante, malgré les quelques avances qu'il lui avait fait. Elle l'avait ensuite raccompagné jusqu'à la frontière, lui permettant de regagner son territoire. Elle lui avait également posé de nombreuses questions sur le clan et sur son entraînement.

Il devait admettre que cette conversation, si elle avait été ennuyeuse sur certains points, l'avait tout de même fait quelque peu remettre en question sa loyauté envers son roi. Il lui était dévoué, cela ne faisait aucun doute, mais si les choses tournaient mal, il ne mettrait pas sa vie en péril pour Sharkan. Angani, qui était aussi la sœur et peut-être plus encore du nouvel Empereur du désert, Vako, avait une autre manière de considéré les choses, que Alfa avait qualifié d'excessive. A présent qu'il y repensait, il ne pouvait pas s'empêcher de frissonner. Il n'avait jamais rencontré quelqu'un d'aussi dévoué à son meneur, même parmi les Kulishas. Une telle adoration, car c'était bien le mot, avait quelque chose d'angoissant. Il n'était pas en mesure de juger la relation de l'Empereur et de sa sœur, mais celle-ci lui paraissait quelque peu malsaine et incongrue, pour des membres d'une même famille en tous cas. Peut-être était-ce totalement accepté chez les lions du désert, mais cela aurait tout de même étonné le Kulisha. Après tout, Angani n'avait pas ouvertement dévoilé la nature de leurs rapports, mais sa manière de parler de Vako en indiquait suffisamment. Ce n'était de toute manière pas ses affaires, et il ne s'était pas étendu sur le sujet avec la lionne couleur sable, ne voulant pas s'attirer ses foudres. Elle avait semblé suffisamment énervé devant son manque d'intérêt, il n'allait pas en plus la critiquer sur ce sujet là.

En entrant en fin dans la partie du Repère qui était réservée aux Kulishas, Alfajiri aperçu la silhouette fine et orangé de son ami Lutelo, et se précipita vers lui. Il était plutôt content de le retrouver, après avoir perdu sa trace dès le matin. Il avait l'impression de ne pas l'avoir beaucoup vu ces derniers temps, tous deux avaient été très pris par leurs recherches. C'était le moment parfait pour parler et se raconter les dernières nouvelles ! Alfa voulait parler à son camarade de la jolie Chinja, une lionne de leur âge qui, à son humble avis, en pinçait sérieusement pour lui. Il songea un instant à lui parler aussi de Limau, un Kulisha qui avait quitté le clan pour voyager, selon ce qu'il lui avait dit. Ce que Alfa ignorait, c'était que Limau était en vérité devenu un rebelle. Il ne savait pas non plus que Ekua, la reine, était persuadée l'avoir tué. Limau avait donc demandé à Alfa de garder le silence sur son départ, et le mâle caramel avait évidemment pensé tenir sa promesse. A Sharkan en tous cas. Mais Lutelo, c'était autre chose tout de même... Il s'approcha donc de son partenaire et s'allongea bruyamment à son côté, tout en lançant :

- Salut Lutelo ! Je t'ai cherché ce matin, mais t'es parti sans moi. J'ai plein de choses à te raconter, t'imagine pas !

Il posa sa tête sur ses pattes, pour se prélasser confortablement. Il ne se demanda même pas si son camarade était en train de dormir, supposant que ce dernier allait de toute manière se réveiller en entendant le son de sa voix. Il avait bien quelques instants à consacrer à son vieil ami, non ?

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 19
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Jeu 6 Aoû - 18:37

Il rêvait. Pendant tout ce temps, il n’avait fait que rêver. Rêver d’une gloire qu’il pouvait goûter du bout de ses lèvres, frôler de la pointe de ses griffes. Elle était là, tout près, si près qu’il en savourait déjà le délicat fumet…Puis la lumière s’éteignit brusquement. Où était-elle donc passée? Avait-il échoué, failli à la tâche qu’on lui avait confiée? Non, cela ne se pouvait. C’était impossible. Les traîtres, ils étaient là, à sa merci. Ne restait qu’à leur infliger le coup de grâce et le royaume entier était à lui, à lui et à lui seul, et voilà que les ténèbres lui dérobaient son dû? Hors de question. Même les plus noires abysses ne l’empêcheraient pas d’obtenir ce qu’il désirait si ardemment, alors il courut, courut sans rien y voir, courut sans un regard en arrière. Rien ne lui barrerait la route, rien ni personne, et c’est alors que les ombres s’apprêtaient à le dévorer à son tour, que le monde entier s’illumina sous ses yeux.

Momentanément aveuglé, le lion mordoré dû s’y prendre à plusieurs reprises avant que ses pupilles ne s’ajustent enfin à la lumière, et lorsque finalement ce dernier retrouva la vue, ce qu’il vit le laissa sans voix. Face à lui, se tenant droit et fier, se trouvait son propre reflet et à son flanc, le seigneur des Terres Libres, son souverain. Devant eux, une foule de lions et de lionnes; tous s’étaient inclinés pour cet événement prestigieux. Il avait réussi. Freeland était à lui. Sharkan le reconnaissait enfin comme étant son digne successeur et voilà qu’il l’annonçait au clan tout entier. Tout ce dont il avait toujours rêvé, tout ce qu’il avait toujours voulu, était dorénavant sien, mais alors qu’il savourait ce moment tant attendu, une voix familière vint troubler les festivités et le sol se déroba sous ses pattes…

- …t'ai cherché ce matin, mais t'es parti sans moi. J'ai plein de choses à te raconter, t'imagine pas !

Un dur retour à la réalité, quoi de mieux pour entamer cette délicieuse soirée? Oh, mais bien sûr. La compagnie d’un grand benêt incapable de tenir sa langue dans sa gueule plus de cinq minutes, voilà quoi, et Lutelo avait beau feindre le sommeil, ignorer volontairement cette présence indésirable, son acolyte ne bougea pas d’un poil, allant même jusqu’à étaler sa grosse carcasse tout près de la sienne. S’il était là, c’était pour rester, c’est donc amer et résolument ronchon que le lion à la crinière de cuivre s’adressa à son confrère Kulisha, répondant à ses propos avec une lassitude à peine dissimulée.

- Bonsoir, Alfajiri. Comme il me fait plaisir de te voir…

Le sarcasme dont il faisait preuve, était bien trop subtil pour être assimilé par son candide camarade qui n’y verrait que pures vérités, chose qui, par moment, avait le don d’agacer le félin au ton mordoré, mais dans pareille situation, l’idiotie de son compagnon était toute indiquée. S’il avait été assez intelligent pour comprendre ce genre de procédés, il y a bien longtemps que Lutelo s’en serait débarrassé. Toutefois, c’est précisément cette tare qui le rendait si utile, si efficace; cette simplicité d’esprit faisait de lui le parfait petit soldat et il en avait, jusqu’à aujourd’hui, grandement bénéficié.

Ce rappelant de cela, le lion ravala son fiel puis, dans un geste lent et nettement exagéré, se caressa la tempe du bout des doigts, encore un rien exaspéré par le manque flagrant de délicatesse qu’avait usée le Kulisha pour le réveiller, mais maintenant que c’était chose faite, rien ne servait de se lamenter. Ce n’était qu’un rêve après tout, et s’il souhaitait que ce dernier se réalise, rester cloîtrer dans le Repère des Lions n’était pas une solution viable. Il était temps de retourner à ses recherches, aussi infructueuses furent-elles jusqu'à maintenant, mais avant…

- Parle, je t’écoute. Explique-moi donc ce qu’il y a de si…-Le mâle laissa échapper un long et puissant bâillement avant de continuer.- Important à savoir.

Que tu doives me réveiller de la sorte, pensa-t-il avec une pointe d'amertume, mais il se garda bien de rajouter ce détail, convaincu que son comparse esquiverait délibérément cette remarque accusatrice afin de divulguer ce qui, à ses yeux, étaient des renseignements de premier ordre, chose dont Lutelo doutait grandement. Ce que partageait le lion caramel, était rarement d'un quelconque intérêt ou même avantageux, ses informations les plus croustillantes tournant généralement autour de la gente féminine et de ses soi-disant conquêtes, ce qui était de bien mauvais goût pour l’orphelin à la crinière de cuivre, mais quitte à passer par là, pourquoi ne pas profiter de la situation pour faire un brin de toilette, hum? Histoire de se stimuler un peu avant d’entamer une nouvelle patrouille nocturne. Et puis, qui sait? Peut-être que ce grand empoté avait fini par trouver de quoi satisfaire ses exigences. C'était bien lui après tout, qui avait exigé de cet imbécile des rapports réguliers, non? À présent, il se devait de l'assumer, aussi pénible soit la conséquence découlant de cette décision pour le moins...controversée.

_________________
Art©Mikari
Character Design©Trisybhel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Ven 7 Aoû - 21:00

Durant quelques secondes, le mâle caramel eu peur que son ami soit endormi. Il ne répondit d'abord pas et Alfa failli fermer les yeux pour se préparer à dormir lui aussi. Il était fatigué, c'était indéniable, mais il avait vraiment envie de se confier à Lutelo, il avait l'impression de ne pas lui avoir parlé depuis des jours. C'était sans doute vrai d'ailleurs, car le lion orangé était toujours affairé ailleurs et le Kulisha aux yeux verts s'occupait lui aussi comme il le pouvait. Il y avait toujours quelque chose à faire de toute manière, à commencer par chercher Déjem et Haki, ce qui était l'activité principale de chaucne de ses journées depuis que Sharkan avait fait de lui un guerrier à part entière. Alfa sentait le sommeil le gagner petit à petit, alors que le silence régnait entre les deux lions puis soudain, Lutelo bougea, indiquant qu'il ne dormait pas. Le félin à la crinière brune se redressa lui aussi, ravi de constater que son ami était en état de discuter. Il n'avait pas l'air d'excellente humeur, mais qu'importe ! Il était debout, c'était déjà très bien.

- Bonsoir, Alfajiri. Comme il me fait plaisir de te voir…

Un grand sourire se dessina sur les babines du concerné. Il était toujours heureux et soulagé de constater qu'il avait au moins un ami en ce bas monde. Il avait toujours pu compter sur Lutelo, car ce dernier l'avait soutenu durant tout leur apprentissage et lui avait permis de devenir celui qu'il était aujourd'hui. Pour cela, il lui devait une reconnaissance éternelle et ne l'oublierait jamais. Depuis que leur entraînement était terminé, ils avaient eu moins d'occasion de passer du temps ensemble, alors qu'ils étaient inséparable durant l'adolescence. Alfa espérait que cette amitié ne s'éteindrait pas, car elle était importante pour lui, plus qu'il ne l'avait supposé. Il avait besoin d'aide et de soutien, mais aussi de la présence et des conseils d'un ami sincère et il savait que Lutelo était cet ami. Ce dernier semblait quelque peu agacé par l'arrivée d'Alfa, ce qui contredisait ses paroles. Le Kulisha espérait ne pas avoir réveillé son camarade, mais c'était sans doute ce qu'il avait fait, sans le vouloir. Il ne se sentait toutefois pas plus coupable que ça, il était surtout content de pouvoir parler. C'était un peu égoïste, mais Alfa n'était pas un exemple d'altruisme non plus, il fallait le reconnaître. Il avait des choses à raconter à son camarade et n'avait pas l'intention de se retenir, maintenant qu'il y était.

- Parle, je t’écoute. Explique-moi donc ce qu’il y a de si… Important à savoir.

Un bâillement s'échappa de la gorge du mâle orangé et l'indifférence pouvait se lire dans son regard. Alfa, bien entendu, ne le voyait absolument pas, bien trop concentré sur ce qu'il avait à dire. Il se demandait à présent par quoi commencer. Devait-il d'abord parler de la jolie Chinja, qui lui tournait autour en ce moment et lui avait demandé de l'aider à trouver Déjem et Haki ? Ou alors évoquer Limau, qui avait choisi de quitter le clan pour partir découvrir le monde ? Il avait promis à ce dernier qu'il ne dirait rien, à Sharkan du moins. Et aux dernières nouvelles, Lutelo n'était pas Sharkan. Après tout, son ami ne dirait rien à personne, du moins c'était ce qu'il pensait. Des rumeurs circulaient dans le Repère, comme quoi Limau s'était battu avec Ekua. Mais Alfa connaissait la vérité, lui ! Et, évidemment, il mourrait d'envie de la partager avec son camarade. Ce dernier serait sans doute impressionné du savoir d'Alfa. Tout le monde considérait ce dernier comme un idiot inutile, mais Lutelo avait toujours cru en lui et l'avait soutenu. A présent, il devait se montrer digne de cette confiance.

- Alors... Déjà j'ai croisé Chinja l'autre jour. Tu te souviens de Chinja ? Elle a suivi l'entraînement avec nous. Eh bien, figure toi qu'elle en pince pour moi ! Elle a fait semblant de s'intéresser à nos recherches, sur Déjem et Haki tu vois, pour se rapprocher de moi, mais je ne suis pas dupe ! Elle m'a demandé de l'aider à retrouver les deux traîtres, alors j'ai dis oui comme tu t'en doute mais bon... C'est juste pour passer du temps avec elle !

Il gloussa, satisfait de sa technique. Il était plutôt fier de lui sur ce coup là, il fallait l'admettre. Lutelo était souvent agacé des discours incessants d'Alfa sur les femelles, ce dernier en avait conscience. Il décida de changer rapidement de sujet et d'évoquer quelque chose qui intéresserait d'avantage le lion orangé. Il se pencha vers son ami et souffla, en vérifiant qu'il n'y avait personne aux alentours.

- Et, je voulais te parler d'autre chose aussi. Tu vois qui est Limau ? Un Kulisha qui a fait son apprentissage avec nous aussi.

Il attendit une réponse du félin, espérant que ce dernier s'intéresserait à ce qu'il disait et qu'il ne parlerait pas trop fort pour ne pas attirer l'attention. Personne ne devait entendre ce qu'il avait à dire.

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 19
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Ven 14 Aoû - 8:31

Mais bien sûr. Que c’était-il donc imaginé? Évidemment qu’il était question d’une femelle; c’était toujours le cas. Chaque fois qu’il ouvrait la gueule, à chacune de leur rencontre c’était ''La jolie par ici me fait les yeux doux'', ou bien ''La belle par-là s’est presque jeté sur moi'', et patati et patata…En fait, à l’entendre débiter ainsi ses prétendus exploits, toutes les lionnes de la savane étaient raides dingues de lui et de son charme dévastateur, mais Lutelo n’était pas dupe. Son partenaire se voilait la face derrière ses bêtises, aveuglé par sa niaiserie, sourd à la vérité, car le sot voyait ce qu’il voulait bien voir et entendait ce qu’il voulait bien entendre, tout particulièrement lorsqu’il était question de ces dames, mais, malheureusement, il en allait de même pour tout et n’importe quoi. À croire que ce cher Alfa ignorait volontairement ce qui était pour lui déplaire, alors qu’en vérité, ce gros idiot vivait dans son propre univers, un monde exagérément idéalisé par cet esprit naïf et incroyablement limité qui le définissait si bien, et il n’ était que trop heureux de partager ses histoires avec son grand ami, le rouquin, qui lui se préoccupait davantage de son pelage que de ces anecdotes absurdes.

C’est donc sans une once de culpabilité que le félin mordoré avait entamé sa toilette, avant même que ne débute son récit, faisant preuve de la plus totale indifférence à l’égard de son camarade Kulisha et de ces pseudos amourette avec la rouge, car oui, il la connaissait, cette Chinja. Enfin, connaître était un bien grand mot. Disons plutôt qu’il l’avait déjà croisée, car bien que les orphelins aient été élevés tous ensembles, leurs liens n’étaient pas aussi solides qu’on pourrait le croire. C’était plutôt chacun pour soi dans cette grande famille, puisque tous se disputaient le même rêve. Cette lionne-là ne faisait pas exception à la règle d’ailleurs, et n’était pas non plus réputée pour être des plus tendres, alors imaginer que cette dernière puisse être attirée par la bêtise de ce pauvre Alfajiri, cela relevait du domaine de la fantaisie. Du moins, c’est ce que Lutelo pensa jusqu’à ce que…

- Elle m'a demandé de l'aider à retrouver les deux traîtres, alors j'ai dit oui comme tu t'en doute mais bon... C'est juste pour passer du temps avec elle !

Le mâle à la crinière de cuivre s’arrêta tout net. Avait-il bien entendu? Son ouïe lui jouait-il des tours? Incrédule, perplexe, il se redressa alors, délaissant son pelage souillé pour porter une attention toute particulière à son comparse.

- Tu as fait...Quoi?

Le sourire satisfait qu’affichait ce dernier, n’était pas pour le rassurer, pas plus que le gloussement ravi qui s’en suivit. Ainsi donc, c’était vrai. La petite peste s’intéressait à leurs recherches et non contente d’avoir tenté de soutirer des informations à cet abruti, elle espérait maintenant que celui-ci l’aide à retrouver leurs proies? Et monsieur avait gentiment accéder à sa requête, rien que pour ses beaux yeux?! Qu’il ne s’agisse que d’un prétexte pour lui tourner autour, soit, il voulait bien le lui accorder, mais il le connaissait bien. Au premier battement de cils, au premier roulement des hanches, le charmeur se retrouverait charmé et tout ce qu’il pouvait savoir, serait finalement dévoilé.

Le regard déjà perçant du lion, devint alors plus dur, voir même glacial tandis qu’il dévisageait son compagnon. Lutelo le savait stupide, mais pas à ce point! En fait…Non, il le savait, mais devoir surveiller les moindre faits et gestes du Kulisha afin d’éviter ce genre de faux pas était terriblement agaçant, et il y consacrait tant de temps et d’énergie, qu’il lui était presque insupportable de voir tous ces efforts réduits à néant, mais seulement presque, puisque le félin au pelage mordoré n’était pas de ceux à céder aussi facilement à la panique. De cette malencontreuse erreur de jugement, lui vint plutôt une brillante idée. Si la rouge tenait tant à collaborer avec ce cher Alfa, ne restait qu’à exaucer son souhait. Elle aurait ce qu’elle voulait, le grand benêt serait heureux et lui, lui garderait un œil sur la lionne à travers les yeux du concerné, qui observerait le moindre de ses faits et gestes et les lui rapporterait aussitôt. Ainsi, si la damoiselle trouvait un quelconque indice quant à la location du roi déchu et de son fils…

- Et, je voulais te parler d'autre chose aussi.

Le lion recula légèrement, surpris par la soudaine proximité de son interlocuteur, qui s’était penché vers lui sans crier gare. Il lui parut désormais agité, voir soucieux tandis qu’il lui murmurait à l’oreille ce qui devait être, pour lui, un sacré morceau. Qu’Alfajiri prenne tant de précaution était inhabituel après tout, et c'est ce qui incita Lutelo à penser que ce qu’il avait à dire, était très sérieux. Bien que dubitatif, le mâle se prêta au jeu, sa curiosité piquée par les efforts que faisait son pauvre petit soldat pour lui dévoiler, à lui et rien qu’à lui, ce qui semblait lui tenir tant à cœur. Avait-il fini par trouver la perle rare?

- Tu vois qui est Limau ? Un Kulisha qui a fait son apprentissage avec nous aussi.

Limau. N’y avait-il pas un Kulisha récemment porté disparu qui portait justement ce nom? Qu’en était-il de lui? Que savait donc Alfajiri sur le sujet?

- Oui, oui, je vois. Et alors?

Son ton était un rien impatient tandis qu’il s’adressait à son frère d’adoption, sourcils froncés, sa queue fouettant l’air derrière lui. Il ne comprenait pas pourquoi il s’était contenté d’en dire si peu alors que, clairement, il en avait si gros sur le cœur. Mais qu’est-ce que pouvait bien avoir ce Limau qui vaille la peine d’être su? Évidemment, Lutelo craignait que la réponse à cette question ne soit ''Rien'', mais maintenant que le sujet était lancé, autant en finir.

_________________
Art©Mikari
Character Design©Trisybhel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Ven 14 Aoû - 11:09

Pendant qu'Alfa exposait le dénouement de sa nouvelle conquête - Chinja bien entendu - Lutelo faisait nonchalamment sa toilette, ne montrant pas un grand intérêt pour l'histoire. Le mâle caramel était habitué, il savait que ses récits sur les lionnes ennuyaient un peu son partenaire, mais il fallait bien qu'il les raconte à quelqu'un ! Garder tout ça pour soi était une torture, il voulait en parler, il voulait montrer qu'il n'était pas un nul et qu'il était bien aimé. Et puis, le lion orangé était peut-être simplement jaloux, parce que les femelles lui tournaient moins autour. Il était plus maigrelet après tout, bien moins massif et impressionnant que l'était Wanji. Wanji... Le chouchou de tout le monde bien sûr ! Il avait toutes les demoiselles à ses pattes, et le reste du clan l'adulait. Alors qu'il n'était qu'un tas de muscle sans cervelle, c'était Lutelo qui l'avait dit ! Les deux compères prendraient leur revanche sur la Brute un jour, ils auraient enfin droit à toute la gloire qu'il leur avait volé. Ce serait un tel moment d'excitation, une vengeance bien mérité ! Et pour cela, tout ce qu'ils avaient à faire, c'était retrouver Déjem et Haki. Bon, ce n'était pas si facile que ça, mais c'était faisable, et c'était tout ce qui comptait.

Mais, pour en revenir à l'instant présent, alors que Lutelo ne montrait qu'indifférence pour les paroles du Kulisha, celui-ci tendit tout à coup l'oreille lorsqu'Alfa parla de l'accord entre Chinja et lui, sur la capture des fugitifs. Le lion orangé semblait soudain plutôt mécontent, mais son expression s'apaisa assez rapidement, ce qui soulagea le mâle caramel. Il avait eu, un instant, peur d'avoir fait une grosse bêtise. Lutelo eu ensuite un petit sourire satisfait et ses yeux s'illuminèrent un instant, comme s'il avait eu une idée. Alfa se demandait bien ce qui avait pu traverser l'esprit de son camarade, mais il enchaîna tout de même sur Limau. Il avait d'autres choses autrement plus importante à lui dire après tout. Enfin, était-ce si important ? Pourquoi hésiter maintenant ? Sa promesse envers l'ancien Freelander le taraudait, mais une fois encore, il avait le besoin d'en parler. Lutelo était quelqu'un de confiance, il pouvait lui expliquer la situation sans crainte mais... Sans savoir trop pourquoi, il hésitait. Sentant ses doutes, son partenaire le pressa, apparemment plus intéressé à présent que lors de son récit avec Chinja.

- Oui, oui, je vois. Et alors?

Bon, il y était, il ne pouvait plus faire demi-tour à présent. Enfin si, il le pouvait, mais cela risquait fort d'énerver Lutelo et Alfa n'avait aucune envie de s'attirer les foudres de son ami. Cela arrivait déjà tellement de fois, et il avait failli le faire sortir de ses gongs quelques instants auparavant, il l'avait bien sentit. Il ignorait quel genre de pensée avait ramené le sourire, mais cela lui avait sûrement sauvé la mise. Alfa allait devoir tout expliquer à présent, mais par où commencer ? Lutelo ne semblait pas au courant des rumeurs sur la prétendue mort de Limau, ou alors il le cachait bien. Il allait falloir exposer la situation à partir du début donc, et cela risquait d'être compliqué. Le mâle caramel détestait devoir trop réfléchir, et tout cela lui demandait beaucoup plus de réflexions que ce à quoi il était habitué. Il fronça donc les sourcils pour remettre de l'ordre dans ses idées, puis se lança :

- Alors, je ne sais pas si tu le sais, mais on dit un peu partout que Limau aurait été tué par Ekua, pour cause de trahison. La reine l'aurait combattu et jeté dans un ravin, mort. Enfin, moi je savais pas trop tout ça, je pensais juste qu'il avait disparu, et puis je l'ai vu !

Voilà, il était au moment important de l'histoire maintenant. Alfa éprouvait une certaine satisfaction à faire durer le suspense ainsi, au moins cette fois Lutelo avait l'air intéressé par ce qu'il disait ! Il savourait ce court moment de semi gloire, si l'on pouvait l'appeler ainsi, et enchaîna :

- J'étais en train de chercher Déjem et Hakà sur Prideland, et c'est là que je l'ai trouvé. Il m'a expliqué qu'en fait, il quittait Freeland pour partir en voyage dans le Royaume du Nord, mais ne voulait le dire à personne. Il ne se considérait pas comme important pour le clan, et ça l'a poussé à vouloir s'en aller. J'ai essayé de le retenir, mais il est quand même parti...

Une certaine tristesse l'envahit durant un court instant. Il n'avait jamais été très proche de Limau, mais en le voyant quitter le clan, il avait vu une amitié qui aurait pu naître disparaître pour toujours. Il ne reverrait peut-être plus l'ancien Kulisha, sauf si ce dernier réalisait que Freeland avait besoin de lui, qu'il était aussi important que n'importe qui. Alfa n'avait pas réussi à le lui expliquer, et il avait pourtant essayé. Il se demandait à présent ce que Luteloa allait penser de tout ça, lui qui était si sage.

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 19
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Jeu 3 Sep - 8:36

Pourquoi, se demanda Lutelo. Pourquoi ce gros nigaud se bornait-il à le faire patienter de la sorte? Pourquoi diable lui qui tantôt semblait si résolu, paraissait-il maintenant incapable de prononcer la moindre syllabe, de dire ce qui pour lui valait tant la peine d’être entendu? Car le rouquin, de son côté, ignorait toujours si le jeu en valait la chandelle et il s’impatientait devant l’incertitude de son congénère qui, pensa-t-il, aurait mieux fait de réfléchir avant de le tirer de son sommeil. Évidemment, c’était trop demandé, trop tard, mais alors que le félin mordoré commençait à perdre espoir, le pauvre Alfajiri se décida enfin à parler, mettant de côté son incertitude pour finalement dévoiler son lourd secret.

Le guerrier commença par lui révéler ce qu’il était soi-disant advenu de ce Limau, ce qui expliquait pourquoi le Kulisha avait si soudainement disparu, mais qu’il ne s’agisse que d’une simple rumeur avait de quoi étonner. Que la reine elle-même ait débusqué un traître parmi les orphelins n’était déjà pas banal, mais s’il avait en plus été exécuté par cette dernière, pourquoi n’en avait-il pas entendu parler plus tôt? Ses longues journées à chercher le roi et le prince déchus avaient-elles fini par le rattraper? Perplexe, le lion se demanda si d’autres nouvelles lui avaient ainsi filer sous le museau, puis il scruta son acolyte, sceptique. Il lui était impossible d’imaginer que ce grand naïf puisse lui cacher quoique ce soit, à lui, son grand ami de toujours comme il se plaisait à le dire, et pourtant…L’idée lui traversa l’esprit, l’histoire d’un instant. Un jour, peut-être, mais pour l’heure, son fidèle compagnon semblait tout disposé à lui révéler tout ce qu’il savait, même ce qu’il aurait eu mieux fait de garder pour lui.

- Enfin, moi je ne savais pas trop tout ça, je pensais juste qu'il avait disparu, et puis je l'ai vu !

Toute son attention se dirigea alors sur son complice, les derniers mots de celui-ci résonnant encore et encore dans sa boîte crânienne. Il l’avait vu, que sa petite voix répétait. Il l’avait vu, celui qui aurait dû être mort, celui qui aurait, selon la rumeur, trahi leur clan. Mais ne s’agissait-il vraiment que d’une simple rumeur? Trop tôt pour en décider, mieux valait écouter.

- J'étais en train de chercher Déjem et Haki sur Prideland, et c'est là que je l'ai trouvé. Il m'a expliqué qu'en fait, il quittait Freeland pour partir en voyage dans le Royaume du Nord, mais ne voulait le dire à personne. Il ne se considérait pas comme important pour le clan, et ça l'a poussé à vouloir s'en aller. J'ai essayé de le retenir, mais il est quand même parti...

Intéressant…Très intéressant. Ainsi donc, ce cher Limau était encore vivant, ce qui, bien évidemment, allait à l’encontre de ce que l’on racontait à son sujet, mais qu’en était-il de sa trahison? Qu’il décide de quitter Freeland ainsi, aussi subitement et sans en parler à qui que ce soit, était des plus étranges et la raison qui l’aurait poussé à prendre une telle décision, était tout aussi grotesque. Quelque chose clochait. Ce n’était pas digne d’un Kulisha que d’abandonner son clan de la sorte, d’abandonner son roi, et quelle coïncidence, que de quitter le royaume alors qu’on le croyait coupable de la pire des félonies. Non, le hasard n’avait rien à voir dans cette histoire, Lutelo le savait, mais il était trop tôt pour crier au traître. Il devait en savoir plus, beaucoup plus, sans pour autant brusquer son camarade qui visiblement, avait été touché par le départ de leur confrère, autrement, il ne pourrait rien en tirer. Dans un geste qui se voulait donc compatissant, le lion posa sa patte sur le dos du guerrier à la crinière brune, puis tapota doucement. Lui-même semblait quelque peu atterré par cette triste nouvelle, mais la vérité était tout autre.

- La, la, rien ne sert d’être si triste mon pauvre Alfa. Il est des choses que nous ne pouvons, hélas, pas changer. Le silence s’installa entre les deux félins, lourd mais bref, puis le mâle à la crinière de cuivre reprit, sur un ton un rien plus optimiste. Mais…J’aurais peut-être une petite idée pour ramener notre cher ami sur le droit chemin. Après tout, nous sommes des Kulishas, et les Kulishas se doivent de veiller les uns sur les autres, n’est-ce pas? Nous ne voudrions pas que notre camarade se retrouve dans une mauvaise posture, hum? Tu sais aussi bien que moi comment sont traités les déserteurs ici.

Une nouvelle pause, cette fois pour laisser à son acolyte le loisir d’imaginer ce qui arriverait à son nouvel ami si quelqu’un d’autre venait à apprendre cette malheureuse histoire. Lutelo en avait également profité pour s’éloigner de son complice et lui faisait maintenant dos, son regard rivé sur les parois rocheuse de sa tanière, un fin sourire scotché aux babines, un sourire narquois. Puis il se retourna, le regard dur, empreint d’une curieuse détermination. Son sourire avait disparu.

- Alors, aide-moi. Souviens-toi. Comment se comportait-il avec toi? T’aurait-il paru nerveux ou agité? Étrange peut-être, ou méfiant? Portait-il des marques? De récentes blessures qui auraient été faites par des griffes ou des crocs? Dis-moi tout, Alfa, absolument tout de ce qui s’est passé lors de cette rencontre, même ce qui te semble banal. Cela m’aidera à l’aborder lorsque je croiserai son chemin, tu comprends? Qu’il ne me voit pas comme une menace, mais comme un ami. Un léger soupire s’échappa de ses lèvres tandis qu’il secoua légèrement la tête. D’autres Kulishas s’en sont peut-être déjà pris à lui, qui sait? Avec cette terrible rumeur qui court à son sujet…

On l’aurait dit soucieux, préoccupé par le sort de leur congénère, mais en son for intérieur, le fourbe s’imaginait déjà ce que lui rapporterait cette savoureuse petite anecdote. Oh, il en jubilerait presque, mais pour l'heure, rien n'était encore joué. Certaines choses restaient à confirmer et ce n'est qu'alors qu'il pourrait en profiter.

_________________
Art©Mikari
Character Design©Trisybhel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Jeu 3 Sep - 11:18

Le mâle à la crinière rousse sembla réfléchir durant plusieurs secondes, méditant les paroles d'Alfa. Ce dernier faisait de son mieux pour retenir la peine qui enserrait son cœur, mais ce n'était pas chose aisée. Il n'était pas très proche de Limau, mais ce dernier restait tout de même un Kulisha, et il s'était montré gentil avec lui, contrairement à d'autre. Pourquoi ce n'était pas Wanji qui avait décidé de partir ? Là, le lion caramel aurait été ravi ! Mais Limau n'avait rien fait de mal, et c'était tellement dommage qu'il décide de s'en aller juste parce qu'il n'était pas reconnu par Sharkan. Alfa non plus n'avait pas beaucoup de respect de la part des autres, et s'il avait été promu au rang de guerrier, c'était seulement grâce à l'aide de Lutelo. Il aurait aimé trouver les mots justes pour convaincre Limau de rester, mais tout ce qu'il avait pu dire était resté vain, à sa grande déception. Il avait pourtant usé d'argument qu'il avait jugé convaincant, mais rien n'avait arrêté la détermination du déserteur. Pourquoi tenait-il tant à quitter Freeland ? S'il avait juste voulu voyager, il aurait tout simplement pu partir avec lui à la recherche de Déjem et Haki, comme il le lui avait proposé. Mais non, il avait refusé et était parti de son côté, laissant Alfajiri seul et chagriné. Lutelo semblait compatir à la peine du mâle caramel, et posa une patte amicale sur son dos, pour l'apaiser.

- La, la, rien ne sert d’être si triste mon pauvre Alfa. Il est des choses que nous ne pouvons, hélas, pas changer. Mais…J’aurais peut-être une petite idée pour ramener notre cher ami sur le droit chemin. Après tout, nous sommes des Kulishas, et les Kulishas se doivent de veiller les uns sur les autres, n’est-ce pas? Nous ne voudrions pas que notre camarade se retrouve en mauvaise posture, hum? Tu sais aussi bien que moi comment sont traités les déserteurs ici.

La gorge serrée, le lion hocha la tête. Il savait que Limau risquait gros si les autres Kulishas lui tombaient dessus, il pourrait avoir de gros ennuis. Les paroles du rouquin lui redonnait cependant de l'espoir. Lutelo voulait l'aider à ramener le mâle crème ! S'ils s'y mettaient à deux, ils avaient peut-être une chance d'y parvenir. Alfa y croyait, et il eu rapidement des étoiles dans les yeux. Il attendit la suite, espérant que Lutelo avait un plan en or pour redresser la situation. Son ami savait toujours quoi faire, heureusement qu'il était là ! Sans lui, Alfa ne savait vraiment pas quoi faire, il avait besoin de son camarade. Depuis leur enfance déjà, ils étaient toujours ensemble, et aujourd'hui les choses se poursuivaient ainsi. Alfa n'avait jamais été très doué pour réfléchir et agir par lui-même, il avait besoin de quelqu'un pour le guider, le conseiller, lui montrer la voie. Et pour cela, il avait Lutelo. Quelle chance il avait de l'avoir à ses côtés !

- Alors, aide-moi. Souviens-toi. Comment se comportait-il avec toi? T’aurait-il paru nerveux ou agité? Étrange peut-être, ou méfiant? Portait-il des marques? De récentes blessures qui auraient été faites par des griffes ou des crocs? Dis-moi tout, Alfa, absolument tout de ce qui s’est passé lors de cette rencontre, même ce qui te semble banal. Cela m’aidera à l’aborder lorsque je croiserai son chemin, tu comprends? Qu’il ne me voit pas comme une menace, mais comme un ami. D’autres Kulishas s’en sont peut-être déjà pris à lui, qui sait? Avec cette terrible rumeur qui court à son sujet…

Le lion caramel fronça les sourcils et se plongea dans ses pensées. Il tâcha de se remémorer chaque seconde de sa conversation avec Limau, et essaya de trouver les moments où il l'avait trouvé bizarre. Il ne se souvenait pas de quelque chose de vraiment marquant, mais il se concentra d'avantage. Cet effort, surhumain pour ce brave Alfa, faisait bouillir son cerveau, on pouvait presque voir de la fumée sortir de ses oreilles. Il revoyait la scène, la revivait comme si elle se déroulait en cet instant même. Il voyait le visage de Limau, passant d'une émotion à l'autre, puis lui avouant enfin qu'il comptait partir de Freeland. Comme il ne savait pas vraiment par quoi commencer, Alfa décida de tout raconter depuis le début. Lutelo remarquait peut-être lui-même quels éléments étaient importants, car pour Alfa, il n'y avait rien à noter. Enfin, peut-être quelque chose, mais il ne s'en souvenait plus exactement. Cela lui reviendrait peut-être s'il commençait à raconter.

- Eh bien, j'étais sur Prideland donc, près de l’Étang, et là je l'au vu s'approcher de moi. Il avait l'air surpris, et un peu mal à l'aise aussi je crois. Je lui ai dis quelque chose comme "Je croyais que tu avais disparu !" et là il m'a dit que je délirais, qu'il était toujours sur Freeland. Ensuite je lui ai demandé ce qu'il faisait sur Prideland, et il m'a dit qu'il était là pour voir à quoi ressembler ce territoire, et qu'il était déçu en fin de compte. Et ensuite...

Le lion s'arrêta en pleine phrase, le regard perdu dans le vague. Il se souvenait ! Voilà, ce qui lui avait paru bizarre venait de lui revenir ! Il devait absolument le dire, ça c'était important, il le sentait.

- Ensuite j'ai vu qu'il avait des cicatrices, et il n'a pas voulu me dire d'où elles venaient ! C'est étrange ça non ?

Il regarda Lutelo, les yeux brillant, espérant qu'il avait vu juste. Il n'était pas si bête que ça après tout ! Il avait réussi à se souvenir de ce tout petit détail, alors que sur le coup, cela ne lui avait pas paru si bizarre que ça. Il était trop concentré, à ce moment là, sur la recherche de Déjem et Haki pour que sa conversation avec Limau lui semble sortir de l'ordinaire, jusqu'à ce que le mâle crème lui annonce qu'il quittait Freeland.

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   Sam 7 Nov - 14:17

Up ?

_________________
Personne en pause pour manque d'inspiration


Avatar et signature ©️ Ermi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1965-alfajiri-sbire-du-tyran#4

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Why did I deserve this? [Alfajiri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Why did I deserve this? [Alfajiri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 03. Where I deserve to be
» Naomi ♦ we accept the love we think we deserve
» 4 ⊱ we accept the love we think we deserve.
» ••• WE ACCEPT THE LOVE WE THINK WE DESERVE ; ZENDAYA ♛
» Elsa ~ We accept the love we think we deserve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-