Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Sous le vent du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Sous le vent du désert    Sam 16 Mai - 21:34

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Le champ rocheux s'étalait à perte de vue. La chaleur de l'endroit était lourde sans être étouffante cependant. Elle contrastait clairement avec les autres pays des lions mais cette chaleur n'était rien face à celle qui régnait dans le désert auquel le champs servait de porte. Continuant sa course de façon implacable dans le ciel, l'astre solaire était le maitre unique de ce ciel désespérément bleu, sans l'ombre d'un nuage. Quand on regardait cette mer craquelée, figée, on avait tendance à l'appeler morte. Pourtant, quand on y regardait de plus près, la vie n'avait pas complétement quitté cet endroit aride. Sur cette terre dure et rouge, un petit point brun se dégageait du paysage. Lentement, Umbali arriva sur le champs, sans se presser mais sans faire de bruit non plus. Tout les sens en alerte, elle avançait à pas de velours, prêtes à toute éventualité. Elle avait quitté la terre sur laquelle son clan avait été exilé sous le coup de l'amertume. Et puis, elle n'en pouvait plus de cette vie qu'ils avaient là-bas. En soit, bien que difficile, la lande des sans-terres était habitable et ce n'était pas le partage qui la dérangeait. Mais elle ne se sentait pas chez elle. Son oasis natale lui manquait. Et à cette simple pensée venait s'ajouter la haine qu'elle éprouvait envers les Jangowas. C'était aussi à cause de ces derniers qu'elle se faisait discrète. Elle se savait en territoire ennemie et se doutait bien de ce que lui réserverait un de ces lions du désert s'il la découvrait. Remarque, elle pourrait toujours tenter de se faire passer pour une simple lionne vagabonde de passage, mais pas sur que son orgueil ne la laisse faire. Elle était fière d'être une Mositu et ne tenait pas à s'en cacher. Surtout pas auprès du clan qui avait exterminé une grande partie de son peuple. Mais, comme le disait le dicton : "oasis je ne boirais pas de ton eau". Et là, c'était la même chose ; mieux valait ne pas trop faire de spéculations hasardeuses.

Continuant à progresser à pas feutrés, Umbali arriva finalement là où elle le désirait. Sur un certain point du champs, on pouvait voir le désert s'étendre à perte de vue. Ce spectacle avait pour la lionne brune quelque chose de profondément nostalgique. S'asseyant, relâchant un peu son attention, tout en laissant quand même ses sens en éveil, elle se perdit dans la contemplation de cet océan doré. Quelque part, derrière ces dunes s'étendant à perte de vue, se trouvait cette oasis qu'elle rêvait de revoir. Petit à petit, les souvenirs la prirent à la gorge. Elle se rappela de ces aventures auxquelles elle se livrait avec Suwedi et Ras. Elle se souvenait de leur mère les réprimant pour ça alors que leur père réprimait un fou rire. Et puis, ses pensées l’emmenèrent vers la naissance des trois derniers, leurs jeux et leurs joies... Et puis, le spectre de la guerre revint en elle. Un larme lui échappa quand elle revit Ras se faire faucher. Tout c'était passé il y a un an déjà et pourtant, ce sentiment était encore si vivace... Baissant légérement la tête, ne prenant pas la peine d'essuyer la larme qui coulait, la lionne rabattit d'un coup ses oreilles en arrière et d'un bond, se retourna. Elle avait entendu un bruit. Faible, mais tout de même. Griffes sorties, tout son corps s'était tendu d'un coup, attendant de trouver l'origine du bruit. Paradoxalement, cette violence qui émanait d'elle contrastait étrangement avec son regard aux teintes mélancoliques et tristes. Et puis surtout, avec cette larme qui coulait le long de son menton avant d'attendre le sol aride.


_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 17 Mai - 11:45

Ces derniers temps, Kivumbi était d'une humeur exécrable. Les cauchemars qui l'avaient quittés il y a de cela quelques mois, revenaient subitement le prendre et torturer son sommeil d'ordinaire si paisible. Pas une seule nuit il ne pouvait dormir sur ses deux oreilles. Le même cauchemar repassait en boucle, hantant inlassablement ses nuits. Il revoyait son frère mourir sous le soleil ardent, puis, par il ne sait quel miracle, ce dernier sortait d'outre tombe et avec lui s'ensuivait une armée de vautours. Ces derniers le poursuivaient jusqu'aux gorges et au moment où il se préparait à sauter - entraînant une mort certaine - il se réveillait, en sueur, haletant, le cœur battant la chamade. Il était bien sûr impossible pour lui de se rendormir, ce qui rendait ses nuits extrêmement courtes. Le jeune mâle passait donc le reste du temps à essayer de déchiffrer ce rêve, sans succès, jusqu'au petit matin. Ce manque de sommeil lui donnait un mal de tête infâme, ce qui le rendait d'une humeur de chien. Et la chaleur, même s'il était habitué, n'arrangeait en rien.

Cette nuit là, comme toutes les nuits, Kivumbi avait encore eu droit au cauchemar habituel. Refusant de se laisser submerger par ses pensées sombres, il avait décidé de se lever et de marcher sous la toison argenté. L'air froid du désert faisait vibrer ses moustaches et les bourrasques de vent entremêlaient ses poils. Il aimait observer le désert la nuit. Le calme et le silence apaisait son esprit agité. Le sable, doré dans la journée, était à présent presque noir. La lune éclairait ses pas et il avançait silencieusement, telle une ombre dans la nuit.

Cela faisait quelques heures que le lion doré marchait et le soleil était apparu, entraînant avec lui une vague de chaleur qui ne cessait de monter. Kivumbi aperçut le champs rocheux qui s'étendait droit devant lui. Il se dit que ce serait une bonne escale à faire pour reposer ses pattes fatiguées, et peut être bien pour boire un coup, mais il y avait peu de chance qu'il trouve de l'eau à cet endroit-ci. Par derrière il voyait les Montagnes Sombres, délimitant la frontière avec le Royaume du Nord.
Il s'engouffra à travers les cailloux, cherchant un gros rocher pour pouvoir se mettre à l'ombre. Levant la tête, il en vit un de bonne taille, surplombant le désert aride. De l'ombre et une belle vue, voilà qui le satisferait amplement.
Le Jangowas recommença à marcher, et juste avant d'arriver à son point de destination, il vit une forme se découper à travers le paysage. Plissant les yeux, il put distinguer une jeune lionne, assise, observant la vue. Il se cacha dans l'ombre d'un rocher pour la regarder plus attentivement. Ce qui attira en particulier son attention fut son pelage : sombre était celui-ci. Ce n'était donc pas un Jangowas. Une étrangère. Une Mositu sans doute.
Sans faire exprès, il fit tomber un cailloux ce qui eut don d'alerter la lionne qui se retourna immédiatement, méfiante et agressive. Kivumbi décida donc de sortir de l'ombre, pour révéler son identité sous la lumière. Il s'assit face à la lionne, le regard hautain.

" Que fais-tu là, étrangère ? Ne sais-tu donc pas respecter les frontières ? " clama-t-il d'une voix forte, sans pour autant être menaçante.
Il plongea ses yeux dorés dans le regard ambré de la femelle et attendit qu'elle prenne la parole.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 17 Mai - 17:45

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Tout ses sens sur le qui-vive, Umbali avait tout les membres de son corps irrémédiablement tendus, à tel point que ça en aurait fait mal à certain. Elle aurait eut l'air stupide s'il s'avérait que ce petit bruit venait d'un rongeur quelconque mais bon, il valait mieux être prudente en ces terres. Et la suite lui donna raison.
Elle n'eut pas à attendre longtemps avant de voir un lion sortit de l'ombre. Il avait une carrure svelte mais puissante, recouverte d'une fourrure claire, tirant sur le beige et le jaune sable. A n'en pas douter, celui là était un Jangowas.
Laissant sa queue fouetter l'air, signe manifeste d'une agressivité qui n'attendait qu'un petit coup de pouce pour sortir, la Mositu réfléchissait cependant à toute allure en détaillant du regard l'inconnu. Vu sa carrure, engager un combat avec lui était peu sage. L'attaquer dans le dos serait plus prudent pour elle. Et puis, à bien le regarder, il ne semblait pas agressif. Arrogant, imbu de lui-même, pédant même, mais pas agressif. Du moins pour l'instant.
Préférant se la jouer méfiante, la brune ne bougea pas d'un pouce, sa queue foutant toujours l'air ambiant, ses griffes solidement enfoncées dans le sol craquelé. Dire que pendant un instant, elle avait cru qu'elle pourrait rester là tranquillement, un peu plus longtemps, se perdant dans des souvenirs pas si lointains que ça. Mais non, il avait fallut qu'il apparaisse et qu'il anéantisse en une fraction de secondes sa quiétude momentanée. Remarque, en soit, c'était logique. C'était elle qui avait eut une aspiration utopique en premier lieu. Il avait été fou de sa part de penser qu'elle aurait put être tranquille sur le territoire des lions des sables.

L'inconnu prit la parole, non sans une certaine emphase et avec un air clairement hautain. N'en démordant pas, Umbali soutint son regard d'or. Croyait-il pouvoir l'impressionner? Il perdait son temps. Il lui en faudrait bien plus qu'un simple regard froid et quelques paroles pour ça. Effrontée? Complétement. Après tout, pourquoi aurait-elle fait quelque effort que ce soit à l'un de ceux qui avait froidement tué sous ses yeux une partie de sa fratrie? On disait que les Mositus étaient pacifistes et c'était vrai. Cependant, un pacifiste, c'est comme un calme, il ne faut jamais le pousser à bout. Sinon, il peut se changer en quelque chose d'incroyablement dangereux que l'on n'aurait put soupçonner.
Quant le mâle prit la parole, les oreilles de la jeune adulte se redressèrent, l’écoutant attentivement, ses yeux soutenant toujours les siens en une joute silencieuse.

- Que fais-tu là, étrangère ? Ne sais-tu donc pas respecter les frontières ?

- Je te retourne ta question, Jangowa. Après tout, vous êtes les premiers à avoir violer nos frontières... Ce n'est qu'un juste retour des choses.

Elle lui avait répondu du tac au tac. C'était sortit naturellement.
Sa voix n'avait rien à voir avec son timbre doux habituel. Là, elle était tranchante, implacable et précise, comme une lame de rasoir affutée. Elle n'avait put s'empêcher de faire allusion à la guerre de l'oasis et peut importait si ça l’emmenait à une confrontation avec l'inconnu. Elle s'en fichait dans le fond. Et puis, peut être qu'un petit combat la soulagerait un peu de toute cette haine qui la dévorait de l'intérieur.

_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 17 Mai - 18:26

Kivumbi esquissa un sourire. Il voyait dans les yeux de la lionne brune qu'elle réfléchissait à ce qu'elle pouvait dire ou bien faire. Serait-elle assez folle pour l'attaquer ? A n'en pas douter, l'affaire serait vite conclue. Seulement Kivumbi se savait des qualités, mais aussi des défauts. La lionne était bien moins carrée que lui, donc d'autant plus agile. Car le principal point faible du lion clair, c'était bien ça : l'agilité, la vitesse, cette fluidité des mouvements qu'il aspirait à acquérir.
Ses yeux dorés se posèrent un instant sur la queue de la Mositu qui balayait l'air non sans une certaine animosité. Mositu, oui, il pouvait le dire à présent, vu que l'inconnue s'était elle-même déclarée comme tel. Ce qui lui donnait d'autant plus de tords à voyager par-ici. Quel Mositu serait assez inconscient pour revenir dans le Grand Désert, alors que les Jangowas les y avaient chassés ?
Il releva le regard vers la lionne lorsque celle-ci répondit à sa question.

" Je te retourne ta question, Jangowa. Après tout, vous êtes les premiers à avoir violer nos frontières... Ce n'est qu'un juste retour des choses.

Le sourire du mâle s'élargit. Non pas que sa réplique soit drôle, mais il avait prédit une réponse dans ce style de la part de la femelle, au-vu de son comportement vis-à-vis de lui. Sa voix avait fendu l'air comme un coup de griffe, froide et puissante. Il haussa un sourcil et se racla la gorge, cherchant ses mots.

- Certes, ta façon de voir tout ça est juste. Seulement, crois-tu tout savoir quant aux inconnus que tu rencontres ? Pour tout te dire, je suis Jangowa, mais je n'ai pas participé à cette guerre dont tu fais allusion. Et bien que nos deux clans ne s'apprécient guère, je n'ai aucune haine fondée contre toi ou les tiens...

Sa voix avait sonné comme un gong. Ses maux de têtes s'étaient évanouis et son humeur avait changé du tout au tout. Cette rencontre l'amusait.

-...Seulement cette hostilité pourrait se déclarer si jamais tu oses m'attaquer. "

Il plongea ses yeux dorés dans les yeux de la brune, attendant sa réaction face à l'avertissement qu'il venait d'énoncer. Il était vrai qu'il n'avait aucune raison d'en vouloir aux Mositus, même si son Clan, lui, éprouvait une aversion féroce face aux lions sombres. Lui se trouvait en exil lors de l'attaque, et malgré les retours de ses parents, il ne pouvait se faire d'avis d'après leurs dires. Aujourd'hui était peut être le bon jour.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 17 Mai - 18:58

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Qu'il était difficile de ne pas lui sauter à la gorge. Cependant, la lionne se fit violence, enfouissant ses pulsions belliqueuses et violentes comme elle le pouvait. Cependant, son corps la trahissait amplement. Les mouvements de sa queue, bien que s'étant fait moindres, étaient toujours présents et son corps restait tendu comme la corde d'un arc bandé. Au moindre mouvement, elle était prête à faire front Après tout, on ne pouvait croire les paroles d'un Jangowa. Ils les avaient exilés de leur clan originel, les poussant à l'exil dans l'oasis. Durant des années, ils les avaient laissé vivre en paix avant de finalement saisir la plus petite opportunité qui soit pour les attaquer en traitre, les décimer. Car, si l'on parle de guerre, aux yeux de la lionne, ce n'avait rien été d'autre qu'une boucherie sans nom. Un abattage de masse qui leur était tombé dessus sans prévenir, en plus de l'empoisonnement de l'eau. Déjà affaiblis, les siens n'avaient put répondre. Abandonnés par leur chef, le peu de survivants étaient partit s'exiler durant plus d'un an sur une terre qui leur était inconnue.

- Certes, ta façon de voir tout ça est juste. Seulement, crois-tu tout savoir quant aux inconnus que tu rencontres ? Pour tout te dire, je suis Jangowa, mais je n'ai pas participé à cette guerre dont tu fais allusion. Et bien que nos deux clans ne s'apprécient guère, je n'ai aucune haine fondée contre toi ou les tiens...

Il lui disait qu'il n'avait rien à voir avec tout ça? Se fichait-il d'elle?
Certes, il n'avait pas tord tout du moins, si ce qu'il disait était vrai. Mais dans ce cas là, si l'on suivait sa logique, ses sœurs et frère n'avaient eut aussi rien fait. Ils étaient juste nés au mauvais endroit, au mauvais moment. Pourquoi étaient-ils morts alors?

Poussant un grognement qui ne laissait présager rien de bon, Umbali se mit finalement à bouger, faisant des vas et viens de droite à gauche en face du lion. En dépit de sa finesse, ses pas étaient lourds et chacune de ses pattes frappant le sol, une petite marque de griffure apparaissait sur le sol aride. Oui, elle avait une envie irrépressible de lui sauter à la gorge et ses dires ne l'aidaient pas à se contrôler. Son sourire l'horripilait, son air suffisant la rendait malade de rage et elle aurait volontiers arraché sa langue pour ne plus l'entendre parler.
Finalement, se contenant, elle reprit de sa même voix cassante bien que cette fois, elle fut teintée d'un calme qui ne laissait présager rien de bon. Un calme avant une tempête.

- Ai-je dis que je possédais ce savoir? Désolée mais je n'ai pas cette arrogance. Cependant, si l'on suit ta logique, pourquoi ne pourrais-je pas te sauter à la gorge simplement car tu n'as rien fait? Mes sœurs et frère n'étaient que des lionceaux innocents et pourtant, ils ont été tués... Alors donne moi juste une bonne raison de ne pas faire de même.

Continuant de faire les 100 pas, la brune de le quittait toujours pas des yeux. Bien qu'il ne montrait aucun signe d'animosité envers elle, elle ne tenait pas à avoir une quelconque mauvaise surprise en baissant sa garde. Aussi, peut important le temps que ça prendrait, mais elle ne ploierait jamais devant un être comme lui. Elle préférerait se tuer tout de suite plutôt que ça.

_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 17 Mai - 19:46

La tension montait. Kivumbi sentait la colère de la lionne s'intensifier de minute en minute, comme un orage qui s'approcherait, apportant avec lui foudres et tempête.
Les oreilles du mâle bourdonnèrent quand le grognement parvint à ces dernières. Il la suivait du regard, observant ses moindres gestes. Ses vas et viens commençaient sérieusement à l'agacer. Ne pouvait-elle pas rester en place ? Elle n'était pas en cage non plus. Il s'amusait de cette envie qu'elle avait de lui sauter dessus, de lui arracher les deux yeux, ou d'il ne sait quoi encore.
Le lion se leva pour détendre ses muscles, ceux-ci s'étant ankylosés à force de rester assis. Il secoua sa crinière, ne perdant pas la lionne de vue. Faisant quelques pas à gauche, il se détourna de la lionne pour venir faire rouler un cailloux. Il savait que son attitude n'était pas des plus prudentes, mais d'un coin de l’œil il continuait cependant à surveiller la Mositu, celle-ci toujours à faire les cent pas. Il leva les yeux vers le soleil. La chaleur devenait de plus en plus étouffante et la lionne sombre ne tarderait pas à ne plus supporter cet atmosphère lourd et sec. C'était le principe des lions Jangowas : eux seuls pouvaient survivre dans ce paysage aride.
Il détourna la tête vers elle lorsqu'elle prit la parole :

- Ai-je dis que je possédais ce savoir? Désolée mais je n'ai pas cette arrogance. Cependant, si l'on suit ta logique, pourquoi ne pourrais-je pas te sauter à la gorge simplement car tu n'as rien fait? Mes sœurs et frère n'étaient que des lionceaux innocents et pourtant, ils ont été tués... Alors donne moi juste une bonne raison de ne pas faire de même.

Aux mots " soeurs et frère ", le mâle clair ne put s'empêcher de penser à son frère cadet. Baissant la tête, il laissa échapper un grognement. A quoi jouait-elle au juste ? Elle n'était pas la première à avoir perdu des membres de sa famille. Oui elle pouvait lui en vouloir, simplement parce qu'il était Jangowa, mais pourtant il n'y était pour rien. Il n'avait pas participé à cette guerre.
Il fouetta l'air avec sa queue, une animosité soudaine ayant parcouru son corps. Il releva rapidement la tête et fronça les sourcils, plantant son regard acerbe dans celui de la lionne. Il fit valser au passage avec force un cailloux de sa patte gauche.
Il marcha vers elle lentement et commença à effectuer un large cercle autour de l'inconnue, faisant rouler les muscles de ses larges épaules sous son poil beige. Non qu'il voulait lui sauter dessus, mais si celle-ci décidait subitement de passer à l'attaque, il ne serait pas surpris.

- C'est très simple : si tu fais cela, tu signes ton arrêt de mort, jeune Mositu. Et ce serait bien dommage, pour un simple franchissement de frontières, qu'en penses-tu ?

Il vint se planter devant elle, laissant quelques mètres les séparer. Un vent chaud fit tourbillonner sa crinière mais il ne bougea pas d'un poil. Un grondement montait en lui mais il préféra le refréner. Sortant ses griffes, il racla le sol rocailleux avec l'une d'entre elle, ce qui fit échapper un petit crissement aigu. Non qu'il voulait l'impressionner - il jugeait ça inutile - mais Kivumbi se préparait à tout offensive, et si la lionne venait à lui sauter dessus, il n'hésiterait pas à répliquer, et pas de patte morte.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 17 Mai - 21:34

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Umbali arrêta net ses mouvements en entendant le grognement. Sur le qui-vive, elle le regarda faire, scrutant le moindre de ses mouvements. Quand il se leva, visiblement énervé, son sourire ayant délaissé son visage, il s'avança vers elle. Par réflexe, elle recula avant de sentir de l'une de ses pattes arrière le vide sous elle. Tournant la tête, elle se rendit compte qu'elle se trouvait au bord d'un petit ravin donnant sur le désert. En soit, le dit ravin n'était pas bien profond et une chute ne suffirait pas à tuer un lion en bonne forme. En revanche, elle pourrait suffisamment l'amocher et donner un avantage clair à son assaillant. S'avançant pour éviter de tomber dans la ravine, la lionne fit un pas de côté, observant le mâle qui se mit à lui tourner littéralement autour. Elle n'aimait clairement pas ça. Ce simple mouvement suffisait à la rendre encore plus nerveuse.
A cause du mouvement circulaire, elle ne pouvait le suivre totalement du regard sous peine d'avoir la tête qui allait tourner, en plus d'avoir l'air stupide. Elle se sentait acculée, piégée, irrémédiablement à son bon vouloir et elle détestait ça...
Réfléchissant à toute allure, une idée lui traversa soudainement l'esprit.
C'était fou, c'était débile, mais elle n'était pas à ça prêt.

Cessant d'observer l'inconnu, elle ferma tout bonnement les yeux, soupirant pour se calmer. Puis, elle s'assit. Cependant, sa pose n'avait rien d'anodine et elle ne s'était pas mise ainsi car elle était fatiguée d'être debout. Solidement campée sur ses pattes arrières, tout son poids reposait dessus de telle manière que, si besoin, elle pourrait donner une puissante impulsion pour se projeter en avant. Que ce fusse pour fuir ou pour sauter sur l'inconnu.
Finalement, il cessa son petit jeu pour lui faire face à à peine quelques mètres d'écart. Leurs regards se plantèrent encore l'un dans l'autre et il lui répondit enfin.

- C'est très simple : si tu fais cela, tu signes ton arrêt de mort, jeune Mositu. Et ce serait bien dommage, pour un simple franchissement de frontières, qu'en penses-tu ?

Un petit sourire naquit sur les babines de la lionne.
Puis, en une fraction de secondes, ce sourire se changeant en un rire à gorge déployée.
Mais ce n'était pas un rire jaune ou nerveux là pour attiser la haine. Non. C'était un rire franc, simple, sincèrement amusé. Malgré la tension qui régnait, Umbali n'avait put se retenir. En faite, elle trouvait ça tellement inconcevable de tuer pour une ligne imaginaire, que s'en était risible. Et, durant le petit moment que dura ce rire, la brune semblait redevenir la lionne joyeuse et tranquille qu'elle était habituellement, contraste bien étrange avec ce qu'elle avait été jusqu'à maintenant.
Puis, le rire s’essouffla pour finalement s'éteindre.
Ses yeux d'ambre se posèrent de nouveau sur le lion et, même si elle était toujours aussi méfiante, ce fut comme si le poids des souvenirs s'était momentanément envolé. Mais il avait fait place à quelque chose de plus vicieux.

- Sérieusement? Tu tuerais pour une futilité pareille? Alors les Jangowas ne sont vraiment qu'une bande de crétins assoiffés sang...

Son ton avait aussi changé. Il était devenu chantant, presque joyeux, comme à son habituel. Et pourtant, le sarcasme se faisait clairement sentir, la lionne ne prenant pas la peine de le cacher. Après tout, ça quoi ça aurait servit?


_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 17 Mai - 22:26

Le grondement qui montait dans la gorge du lion s'évanouit lorsqu'il vit apparaître sur le visage de la lionne un large sourire. S'ensuivit par la suite un rire joyeux émanant du plus profond de la Mositu. Le mâle couleur sable crut un instant que celle-ci se moquait de lui, mais au vu de son regard dénué de toute animosité, il en conclut qu'elle riait simplement pour le plaisir de rire. Kivumbi ne comprenait pas pourquoi elle riait. Qu'avait-il bien pu dire de si drôle ?

" Pourquoi ris-tu ? "

Le Jangowa dû attendre quelques minutes afin que la lionne se calme et que son rire s'estompe. Étonné par cette soudaine partie de rigolade, il en était venu à s'asseoir en face d'elle, un sourcil haussé en attente de réponses. Ses muscles s'étaient également décontractés, le laissant face à la femelle, le visage contrit et la queue battant l'air. Ils étaient là tout les deux à discuter, comme s'ils se connaissaient depuis longtemps, comme deux amis se retrouvant après de longues années de séparations. Mais ils n'étaient pas amis. Là était la différence.

- Sérieusement? Tu tuerais pour une futilité pareille? Alors les Jangowas ne sont vraiment qu'une bande de crétins assoiffés sang...

Étrangement, le Jangowa ne fut pas piquer au vif et ne répliqua pas avec colère comme il l'aurait fait d'ordinaire. Rejetant la tête en arrière, ce fut à son tour de pousser un petit rire sarcastique. Les yeux brillants, il poussa un petit soupire avant de se lever et de se remettre à faire quelques pas. Il balaya de nouveau la poussière de sa queue et se tourna vers la lionne :

- Et les Mositus feraient bien mieux de fermer leur clapet quand ils ont l'occasion de le faire. Ça vaudrait mieux pour eux.

La conversation avait pris une toute autre tournure. Elle qui avait si mal démarrée se transformait en jeu de qui aurait la meilleure répartie. Et Kivumbi avouait que ça lui plaisait bien.
Puis il se rappela qu'il ne lui avait toujours pas demandé quelles étaient ses raisons de sa venue ici. Et il était vrai que le félin était curieux de savoir ce qui avait poussé cette inconnue à venir ici. Certes, sûrement pour revoir son paysage natal, mais était elle suicidaire au point de vouloir s'engouffrer dans le Grand Désert au risque de croiser une patrouille Jangowas ? Il n'aurait pas donné cher de sa peau. S'asseyant, il décida de la questionner un peu.

- Au fait, qu'étais-tu venu faire ici ? "

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Lun 18 Mai - 1:17

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Visiblement, il n'y avait pas que sur elle que le rire avait eut quelques propriétés plus ou moins calmantes. Le lion, visiblement moins enclin à lui sauter à la gorge, s'était à son tour assit. Et, aux yeux d'Umbali, cette rencontre c'était littéralement changé en quelque chose de complétement surréaliste. Elle qui haïssait les Jangowas plus que tout, se retrouvait à tailler une bavette avec l'un d'eux. Cependant, croire qu'elle avait perdu toute animosité envers son égare et celui de son clan était une grossière erreur. Si elle semblait plus détendue, tout n'était qu'apparence, strass et paillettes. Elle avait toujours tout les muscles prêt à partir. Elle avait toujours envie de lui sauter à la gorge. Mais y aller comme ça, de but en blanc, elle était sur de mourir. Et puis, si c'était elle qui l'attaquait, elle attirerait sur son clan une nouvelle animosité. Et, bien que l'envie ne lui manquait pas, elle ne saurait se pardonner d'être à l'origine d'une nouvelle potentielle vague vengeresse contre les siens. Même si, connaissant les Jangowas, elle doutait très fortement qu'ils ne bougent de leur désert. Mais comme les siens voulait clairement récupérer l'oasis, autant la jouer subtilité.
Attendant sa réaction, elle le scruta alors qu'il riait d'un air moqueur avant de finalement répondre.

- Et les Mositus feraient bien mieux de fermer leur clapet quand ils ont l'occasion de le faire. Ça vaudrait mieux pour eux.

Dommage, elle pensait qu'il aurait eut une meilleure répartie que ça. Cette réponse lui donnait l'impression de parler avec un adolescent qui se voulait grand. Un peu à la façon "c'est celui qui dit qui l'est!". Pourtant, il semblait être un peu plus âgé qu'elle tout de même. Enfin, l'âge ne voulait rien dire en soit, et elle était bien placé pour le savoir. Quoiqu'il en fut, ça ne la dérangea pas plus que ça pour sa réponse qu'elle lui fit du tac au tac, de façon narquoise.

- Sinon quoi? Vous allez raser une nouvelle fois mon clan? Pour quelques paroles en l'air? Quel enfantillage! De toutes façons, nous sommes trop loin de vous pour ça et puis, vous êtes bien trop peureux pour sortir de votre bac à sable.

Puis, surprise.
Et même double surprise.
D'une part, elle vit son interlocuteur s'assoir. Elle s'attendait à beaucoup de choses, mais pas à ce genre de geste. Remarque, elle n'était pas relativement bien placé pour en parlé vu qu'elle avait fait de même. Mais pour le coup, à la différence d'elle, il semblait réellement ouvert au dialogue. Et en un sens, ça l'irritait, bien qu'elle n'en montra rien.
Haussant un sourcil sous sa question, elle s'étonna qu'il le lui pose. En vérité, elle s'étonnait tout court de ne pas encore avoir du jouer des crocs et des griffes. Sa queue frappant légérement le sol mais avec beaucoup moins d'animosité qu'elle n'avait brassé l'air avant, elle mit un temps avant de répondre, se demandant si elle devait lui dire la vérité ou non. Le fait qu'elle se pose cette question l'énervait et elle répondit finalement au lion du désert par une autre question. Elle n'avait aucune envie de se dévoiler, elle n'était pas venu pour ça après tout !

- Et toi alors? Tu me sembles bien loin du reste de ta troupe nomade...

_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Lun 18 Mai - 18:07

La lionne semblait à son tour également s'être détendue. Mais même si Kivumbi n'avait plus les muscles bandés, il restait néanmoins sur ses gardes, se méfiant d'une éventuelle attaque surprise. Il leva le museau vers le ciel, les yeux plissés à cause du soleil. La chaleur devenant lourde, il se décala à l'ombre d'un rocher. Observant la brune, il se demanda comment faisait celle-ci pour tenir par une canicule pareille. Esquissant un sourire pour lui même, il se dit qu'elle finirait bien par craquer et retourner d'où elle venait.
Perdu dans ses pensées il fut pris d'un soubresaut quand la Mositu prit la parole. Il releva avec élégance sa crinière et bailla longuement avant de se tourner vers elle, un petit sourire sarcastique pendu sur ses babines.

- Sinon quoi? Vous allez raser une nouvelle fois mon clan? Pour quelques paroles en l'air? Quel enfantillage! De toutes façons, nous sommes trop loin de vous pour ça et puis, vous êtes bien trop peureux pour sortir de votre bac à sable.

Cette remarque fit étirer encore plus grand son sourire. Cette lionne n'avait visiblement que cette guerre en tête et à la bouche. Il planta son regard doré dans le sien et attendit un instant avant de répondre. Ouvrant la gueule, il fut interrompit par un vautour traversant le ciel en poussant des cris lugubres. Le mâle le suivit lentement des yeux avant de reporter toute son attention sur la femelle.

- Ne vas-tu pas cesser de me parler de crimes, de cette guerre dont je n'ai en aucun cas participé ? Change de disque. Et en ce qui concerne notre peur de quitter notre " bac à sable " comme il te plaît de l'appeler, nous n'avons aucune raison de le faire. C'est ici chez nous, nous n'avons donc aucune raison d'aller voir ailleurs.

Le Jangowa observa la réaction de la lionne à sa question et remarqua qu'elle semblait hésiter à lui répondre. Comme il l'avait prédit, la femelle ne répondit pas à sa question, et en plus de cela, elle en posa une autre. Le félin soupira, signe que cette discussion commençait à l'agacer. Le comportement de la lionne, même s'il s'était calmé, n'était pas du goût du lion crème.

- De ce fait il est vrai que dans un sens, oui, je suis loin des miens, mais vois-tu, j'ai mes raisons. D'un autre côté, contrairement à toi, je suis sur mon territoire. Alors maintenant, vas-tu me dévoiler la raison de cette visite chez l'ennemi ? Car soit tu es complètement stupide et inconsciente, ou bien incroyablement courageuse.

Kivumbi s'approcha lentement de la Mositu, haussant un sourcil et relevant la tête sur le côté, indiquant qu'il attendait une explication. Il était dans son droit de questionner un étranger quant à ses motifs pour avoir osé pénétrer sur son territoire. Et cette fois, hors de question que la brune esquive sa requête. Il n'hésiterait pas à faire pression si elle se hasardé encore à détourner ses interrogations.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Lun 18 Mai - 19:46

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

La brune plissa le regard en voyant le sourire revenir aux babines du lion. Vraiment, cet air supérieur et son flegme étaient d'un chiant! A moins que ce ne fut elle qui interprétait mal les mouvements de son interlocuteur mais dans tout les cas, son avis sur la question était faite.
Soupirant, levant à son tour le regard vers le ciel, la lionne observa l'horizon vers lequel elle devrait bientôt retourner. Non pas que le soleil ou la chaleur l'incommodait, elle y était habituée depuis son enfance après tout, mais elle ne pouvait se permettre de s'éterniser ici. Elle n'était pas à l'abri d'autres Jangowas qui pourraient passer par là. Mais quitter de nouveau cette endroit, avec ce temps qu'elle appréciait tellement lui coutait. Cette chaleur, ce paysage.... Tout lui avait manqué depuis qu'elle se trouvait sur la lande des sans-terres. Durant un bref instant, elle se laissa aller à quelques souvenirs nostalgiques avant que la voix de l'inconnu ne la sorte de ses pensées.

- Ne vas-tu pas cesser de me parler de crimes, de cette guerre dont je n'ai en aucun cas participé ? Change de disque. Et en ce qui concerne notre peur de quitter notre " bac à sable " comme il te plaît de l'appeler, nous n'avons aucune raison de le faire. C'est ici chez nous, nous n'avons donc aucune raison d'aller voir ailleurs.

Elle ne s'attendait de toutes façons pas à ce qu'il comprenne. Et elle, elle ne tentait de toutes façons pas de le convaincre. Elle avait son point de vue sur la question et c'était tout ce qui l'importait. En revanche, la raillerie du mâle toucha sa cible. Sans trop s'en rendre compte, un léger grognement sortit de sa gorge, ses sourcils se fronçant. Comment pouvait-il dire ça? Oui, elle était obsédée par cette guerre et elle ne s'en cachait pas. Mais ne ferait-il pas pareil s'il avait perdu la moitié de son clan et de sa propre famille? Ce n'était pas le genre de blessure que l'on peut oublié du jour au lendemain et surtout, pas en si peu de temps. Même si de base, elle n'avait rien contre les Jangowas, cet épisode avait scellé irrémédiablement son avis sur eux. Et elle avait un mal de chien à les voir comme autre chose que des agresseurs. Pourtant, paradoxalement, elle se trouvait bien ici, assise à faire la discussion avec l'un d'entre eux.
A les voir de loin, on aurait put croire deux amis discutant. Mais la vérité était quelque peu plus amère que ça.
Faisant claquer sa langue contre son palais en signe d'agacement, un sourire narquois se fit finalement une petite place sur son visage. Elle ne prit cependant pas la peine de lui répondre, le laissant reprendre, l'écoutant attentivement.

- De ce fait il est vrai que dans un sens, oui, je suis loin des miens, mais vois-tu, j'ai mes raisons. D'un autre côté, contrairement à toi, je suis sur mon territoire. Alors maintenant, vas-tu me dévoiler la raison de cette visite chez l'ennemi ? Car soit tu es complètement stupide et inconsciente, ou bien incroyablement courageuse.

Le laissant dire, elle se contentait de l'observer calmement.
Elle ne bougea ni ne tiqua quand il s'approcha d'elle, lui intimant l'ordre muet de lui répondre. Comme si elle allait le faire! Elle ne répondait généralement que lorsqu'elle en avait envie et, très clairement, elle ne voulait pas lui donner ses raisons. Il ne les aurait pas comprise de toutes façons.
Soudain, sans prévenir, la lionne se crispa avant de laisser tout ses muscles entrer en action. D'un mouvement aussi vif que violent et impossible à prévoir, elle se rua sur le lion, le faisant lourdement tomber sur le dos, toutes griffes et crocs dehors. Elle joignit à sa pseudo-attaque un rugissement puissant, refermant ses crocs à quelques millimètres de l'oreille du lion, plantant ses griffes acérées dans son épaule droite et patte-avant gauche. Le maintenant fermement au sol, pesant de tout son point sur lui, elle le fixa d'un air mi-narquois, mi-colérique, prenant un malin plaisir à reprendre ses paroles.

- Alors tu comprends donc que l'oasis, c'est chez nous, nous n'avons donc aucune raison d'aller voir ailleurs... Quand à ma raison, pourquoi la dirais-je à, comme tu l'appelles, "l'ennemi" ?


_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Lun 18 Mai - 20:59

Dire que le lion ne prévoyait aucune attaque venant de la lionne aurait été un mensonge. Mais dire qu'il savait à quel moment la femelle passerait l'étape, là était toute la subtilité. De but en blanc, sans laisser présager de signe avant coureur, la brune se jeta sur le mâle, lui enfonçant ses griffes dans l'épaule droite au passage. Le mâle laissa échapper un grondement et eut le réflexe de reculer la tête des crocs de la femelle, ce qui eut le don de préserver son oreille des dents acérées de son assaillante.
Kivumbi avait juste pu apercevoir les muscles de l'inconnue se raidirent, avant que celle-ci ne se jette sur lui. Le Jangowa sentait la lionne faire pression sur lui et attendait le bon moment avant de pouvoir se dégager. Même s'il avait plus de force qu'elle, la brune le tenait fermement au sol, pesant au maximum son poids sur lui. Il sentait du sang s'écouler lentement de la plaie due aux griffes à l'épaule droite, mais cela lui importait peu. Il plongea son regard doré dans celui ambré de la femelle. Au fond de ses prunelles, on pouvait y voir une étincelle de colère et de vengeance. Un grondement montait en lui à la vue de son sourire, puis dressant les oreilles il écouta attentivement ses paroles.

- Alors tu comprends donc que l'oasis, c'est chez nous, nous n'avons donc aucune raison d'aller voir ailleurs... Quand à ma raison, pourquoi la dirais-je à, comme tu l'appelles, "l'ennemi" ?

Un rire railleur s'échappa de la gueule du mâle clair. Il haussa à son tour un sourcil, rendant à son visage une expression malsaine et vicieuse.

- C'est bien ce que je disais. Tu es incroyablement stupide.

Sans laisser le temps à la lionne de réagir, le félin poussa de toute ses forces avec ses pattes arrières dans le bas du ventre de la Mositu, la déstabilisant. La pression que tenait celle-ci s'étant considérablement atténuée, Kivumbi pu se dégager de l'emprise de son attaquante. Voulant être sûr d'avoir le temps de se relever sans être une nouvelle fois pris d'assaut, il n'attendit pas plus longtemps avant d'envoyer un puissant coup d’épaule dans l'épaule droite de la femelle. La voyant trébucher, il en profita pour se relever rapidement et retrouver une position stable. S'éloignant de quelques mètres, il s'ébroua pour faire tomber la poussière de son pelage. Le Jangowa se retourna vers la féline, le regard menaçant et la voix grondante.

- A quoi joues-tu, Mositu ? Tu tiens tellement peu à ta vie ? Si tu n'étais pas tombée sur moi, il y a belle lurette que tu serais déjà morte, ou bien tellement amochée que tu n'en serais pas loin.

Et c'était bien vrai. Si Kivumbi n'attaquait pas sans raison, un autre Jangowa dont les relations avec les Mositus ne se résumaient qu'aux mots guerre et haine aurait déjà passé à l'attaque, mélangeant les griffes et les crocs. Et bien que la lionne soit de bonne corpulence, face à une patrouille Jangowas ou un combattant aguerri, elle n'aurait eu aucune chance. Une sacrée veine qu'elle soit tombée sur lui. Elle pouvait s'estimer heureuse.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Lun 18 Mai - 21:42

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Umbali soutint le regard de son assaillant, plissant les yeux en voyant le sourire arrogant se dessiner sur ses lèvres, ce qui eut pour effet de lui ôter le sien.

- C'est bien ce que je disais. Tu es incroyablement stupide.

Elle se foutait bien de ce qu'il pouvait penser d'elle. De toutes façons, pourquoi l'aurait-elle prit en considération après tout? Il n'était rien à ses yeux. Juste un jangowa comme tant d'autres. Cependant, juste pour la forme, elle grogna de nouveau. Rapprochant son visage du sien, gueule béante, elle allait lui dévorer la jugulaire mais elle se stoppa net. Elle grimaça en sentant les pattes arrières du mâle pousser son bas ventre. Résistant pendant quelques secondes, elle fut rapidement obligée de relâcher la pression qu'elle exerçait. En profitant, le lion des sables lui envoya un coup bien sentit dans l'épaule droite. La lionne grogna de nouveau, n'ayant put éviter le coup bien qu'elle l'eut vu venir. Reprenant rapidement son équilibre, elle fit un bond en arrière, ne se préoccupant pas vraiment de son épaule amochée, se mettant en position d'attaque, ses muscles étant de nouveau soumit à la rude épreuve de la tension parcourant son corps. Sa queue battait de nouveau l'air et elle faisait clairement front, prêtes à encaisser n'importe quelle attaque.

- A quoi joues-tu, Mositu ? Tu tiens tellement peu à ta vie ? Si tu n'étais pas tombée sur moi, il y a belle lurette que tu serais déjà morte, ou bien tellement amochée que tu n'en serais pas loin.

N'importe quelle attaque sauf ça.
Elle ne comprenait pas. Pourquoi n'attaquait-il pas?
Sa colère et sa rage s’évaporèrent d'un coup, comme neige au soleil en voyant ça. Une surprise sincère marquait ses traits. Elle était dans le flou, perdue. Elle qui avait toujours pensé que les lions du désert n'était que des boules de poils d'arrogance et de violence, voilà qu'elle se retrouvait face à un être animal qui ne combattait pas. Pourquoi? Comment? Elle l'avait bien provoqué pourtant...
Vu la tournure des choses, c'était elle qui paraissait bien stupide. Mais là, sa stupidité était bien la dernière des choses à laquelle elle pensait. Pour elle, le comportement de ce lion était purement incompatible avec l'idée qu'elle se faisait des Jangowas. Ce n'était pas logique, ce n'était pas possible.
Restant cependant toujours dans sa position d'attaque, Umbali releva la tête, ne prenant pas la peine de cacher sa surprise. De nouveau sa voix tranchante avait disparu, laissant place à son timbre normal et doux, quoique largement tinté d'un étonnement sincère.

- Pourquoi tu n'attaques pas?


_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Lun 18 Mai - 22:16

Ce retournement de situation avait également retourné l'expression de la lionne. Gardant sa position d'attaque, ses traits de visage étaient passés par de multiples facettes. D'abord, la colère et la rage. Puis celles-ci disparurent, laissant place à l'étonnement et à la surprise.
Elle ne semblait pas comprendre l'attitude du mâle, cela se voyait par le regard qu'elle lui tendait. Kivumbi, dont le corps avait cessé de trembler, rithmé par les battements de son coeur effréné, garda le regard fixé sur cette dernière. Il avait laissé tomber le masque colérique qu'il arborait quelques instants plus tôt. Une lueur de malice passa rapidement dans ses yeux avant de prendre son air fier et sûr de lui habituel.

- Pourquoi tu n'attaques pas?

La féline était tellement persuadée de connaître le lion des sables que ses réactions en devenaient drôles. Elle qui mettait tous les Jangowas dans le même panier intitulé " lions stupides et arrogants ", se retrouvait d'un coup beaucoup moins sûre d'elle. Kivumbi s'amusa de l'expression d'incrédulité qui s'était installée dans les yeux de l'inconnue. Ne perdant en aucun cas sa voix forte, celle-ci retentit tout de même assez doucereuse aux oreilles des deux félins.

- Et pourquoi ? Je devrais selon toi ?


Le lion lécha un instant sa blessure à l'épaule pour empêcher le sang de couler encore. Il se méfiait encore de la Mositu craignant une nouvelle attaque, mais il voyait dans son regard qu'elle avait l'air sincère. Soit cette dernière était vraiment étonnée par son comportement, ou bien elle était une excellente actrice. Et c'était ce que craignait le lion. Il n'avait pas vu venir la première attaque, que même en restant sur ses gardes, il ne saurait dire s'il pourrait prévoir les représailles. Restant campé sur ses quatre pattes, il attendit la suite des événements.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Lun 18 Mai - 22:41

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Les questions se bousculaient dans tous les sens dans sa tête. Elle ne savait plus quoi penser ni comment le penser. Carburant à toute allure, sa caboche aurait put se mettre à fumer que ça ne l'eut pas étonné. Et la réponse de son interlocuteur ne l'aida pas à y voir plus claire. Soupirant, elle s'assit pour tenter de trouver une finalité à tout ça. En se faisant, elle sentit son épaule l'élancer et remarqua quelques perles rouge tâcher sa fourrure brune. Grognant légérement, elle se mit à lécher la plaie pour la nettoyer, ne quittant pas du coin de l’œil le mâle qui faisait visiblement de même.
En soit, elle ne regrettait pas ce qu'elle lui avait fait mais elle ne comprenait toujours pas. Finalement, elle en arriva à la conclusion que ce félidé là n'était peut pas aussi jangowa qu'elle eut put le penser, indépendamment de son ascendance. Ou alors, il était des plus vicieux et attendait pour la frapper quand elle aurait baisser sa garde. Mais, étrangement, son instinct lui faisait sentir qu'elle n'était pas sur la bonne piste avec cette déduction là. Quoiqu'il en était, le fait qu'il puisse exister des lions du désert pas forcément haineux et violent, c'était une chose que sa rancœur avait un mal de chien à accepter. Après tout, il est plus facile de détester un être détestable qu'une personne avenante. Certes, elle n'allait pas jusqu'à dire que ce lion là l'était, loin de là, mais il différait grandement de ces pairs dont elle avait le triste souvenir.
De toutes façons, cette observation ne s'appliquerait qu'à lui. elle doutait que l'avis des Jangowas envers les Mositus se soit adoucit durant cette dernière année et elle préférait, pour sa survie, rester dans sa vision première des choses.

Cependant, avec tout ça, Umbali ne savait pas quoi répondre.
Elle se retrouvait comme une idiote, entre le désert et le lion, sans avoir de quoi répliquer.
Enfin, elle avait bien des choses à dire, mais ça n'aurait fait de la desservir plus qu'autre chose. Préférant garder le silence, réfléchissant toujours, elle termina de nettoyer sa plaie avant de se relever. S'avançant d'un pas lent vers le mâle clair, elle s’arrêta à un peu moins d'un mètre de lui, le détaillant du regard de la tête aux pieds. Si son incrédulité était toujours présente, elle s'était faite plus discrète sur ses traits. En vérité, elle avait laissé place à de la curiosité. Ainsi, la brune voulait savoir pourquoi il en était venu à réagir ainsi et pas comme tout autre de sa race aurait fait, du moins, le pensait-elle. Partagée entre sa curiosité et le dégout de cette dernière, ce fut pourtant la première qui prit le pas. Et ce fut elle aussi qui lui fit formuler ses phrases.

- T'es bizarre, Jangowa. C'est quoi ton nom?


_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Mar 19 Mai - 18:09

Les oreilles de Kivumbi se dressèrent quand il la vit s'asseoir. L'observant sans bruit se lécher la plaie dû au coup d'épaule, il détailla les traits de son visage. La lionne ne savait visiblement plus où elle en était. L'air penaud, elle semblait réfléchir aux paroles du lion couleur sable, cherchant sans doute quoi lui répondre, quoi lui annoncer. Le Jangowa se doutait une nouvelle fois qu'elle répondrait à sa question par une autre question, cependant, il ne perdait pas espoir que la femelle s'éclaircisse et fasse fuir le nuage de mystère qui s'était abattu sur elle. En somme, le félin ne savait aucune chose sur elle - mis à part qu'elle était Mositu et qu'elle détestait les Jangowas, comme la plupart des lions de son clan. De son prénom jusqu'à la raison de sa venue, tout n'était que flou et Kivumbi devait admettre qu'il avait du mal à la comprendre.
Il jeta un rapide coup d’œil sur sa propre plaie qui s'était arrêtée de saigner et était à présent refermée. Le lion des sables releva vivement la tête en percevant des pas approcher dans sa direction. La féline venait vers lui, sa démarche souple et lente. Il planta son regard dans le sien et ne le quitta pas jusqu'à ce qu'elle fut à sa hauteur, à moins d'un mètre de lui. Cette proximité ne le gênait en rien, il voyait bien à son attitude qu'elle n'avait pas les muscles prêts à bondir pour lui arracher les yeux. Seulement, préférant jouer la méfiance, il recula légèrement sa patte arrière. Si jamais elle osait une éventuelle attaque, il pourrait répliquer en s'appuyant sur son postérieur, acquérant alors un élan non négligeable. Après tout, on disait bien que prudence était mère de sûreté.
Ses yeux descendirent lentement vers l'épaule de la lionne. Le lion ne pensait pas qu'elle aurait de cicatrice mais il ne savait pas l'impact que cette bourrade avait eu.
Lui, habitué à se tenir droit, s'était le temps de nettoyer sa blessure tout avachi. Il releva son port de tête en même temps que ses yeux pour se tenir droit comme un i devant la Mositu.
Il voyait bien qu'elle le détaillait, mais lui gardait le regard droit, comme s'il avait affaire à un commandant, celui-ci observant ses soldats avant de partir en guerre. Kivumbi examina quelques secondes le visage de la Mositu, passant de sa mèche aux pointes plus sombre jusqu'à la naissance de son cou, ce dernier plus clair. Ses sourcils légèrement haussés trahissaient une discrète curiosité, impossible à discerner si l'on se trouvait plus loin.
Puis suivirent les paroles de la lionne, surprenant - sans exagération - le mâle.

-T'es bizarre, Jangowa. C'est quoi ton nom?

Kivumbi s'attendait à tout sauf ça. La discussion prenait un aspect totalement inconcevable. Le mâle crème prit soin de reprendre une attitude totalement neutre, sa surprise s'évanouissant. Il préférait ne pas montrer que les dires de la Mositu l'avait étonné. Seulement, hors de question pour lui de répondre. Non, non et non. A quoi son nom lui servirait-il ? D'autant plus que Kivumbi n'avait pas eu les réponses qu'il désirait, pourquoi donnerait-il les siennes ? Il s'infiltrait dans son jeu. Le jeu de celui qui ne répondrait jamais à une question par autre chose qu'une dite question.

- Et pourquoi est-ce que ça t'intéresses, tout d'un coup ?

A ce moment précis, les deux lions ressemblaient à deux adolescents se chamaillant. La pression atteignant des sommets il y a quelques minutes était redescendue aussi vite qu'elle était montée. Et cela, il fallait l'avouer, amusait le Jangowa. Pourquoi soudainement, cette lionne au caractère bien trempé et au tempérament agressif était devenue douce comme un agneau ? Que s'était-il bien passé dans sa tête pour qu'elle change d'attitude aussi vite ? Néanmoins, même si cette dernière ne montrait visiblement plus aucun signe de colère, il ne s'y trompait pas. Elle restait une Mositu, et de ce fait, elle ne pouvait guère apprécier les Jangowas. Elle l'avait dit, elle l'avait démontré. Et ce n'était sûrement pas sa rencontre qui ferait changer d'avis la brune, il en avait conscience.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 25
Localisation : Près de son clan

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Sam 23 Mai - 20:08

Sous le vent du désert
en compagnie de Kivumbi

Durant une fraction de secondes, la lionne brune avait cru percevoir de la surprise dans le regard droit et presque terne de son homologue mâle. C'était compréhensible en soit, le virement de leur conversation avait de quoi dérouter. Cependant, ce changement fut bien bref et le jangowa se reprit bien vite, s’emmurant de nouveau dans un air presque militaire. Cet air semblait si peu naturel, si coincé, si étrange pour la brune, qu'elle s'y attarda quelques instants, se demandant comment le concerné pouvait bien garder un air aussi guindé sans flancher. Cependant, elle ne s'y laissa pas prendre bien longtemps, le lion lui répondant finalement.

- Et pourquoi est-ce que ça t'intéresses, tout d'un coup ?

Umbali ne put retenir un lourd soupir.
En soit, elle avait espéré qu'il lui réponde, ça aurait nourrit un minimum sa curiosité. Mais non, à croire que sa demande était trop haute pour un arrogant jangowa. De toutes façons, à quoi s'attendait-elle au juste ? A rien elle avait simplement désirée une réponse à sa question. Rien de plus, rien de moins. Simple curiosité basique. Enfin pas que. Il fallait bien avouer que ça avait toujours quelque chose de pratique que de connaître le nom d'une tierce personne. Surtout d'un être faisant partie du clan ennemi. Pour le coup, juste pour ça, l'utilité s'en voyait largement doublée.
Mais en soit, qu'importait le pourquoi elle désirait son nom, elle n'aurait pas le temps de l'obtenir.
Ses oreilles furent attirées par un bruit léger. Regardant en contre-bas en direction du désert, la lionne se raidit d'un coup. Son visage se peignant temporairement de stupeur avant de reprendre un air totalement fermé.
Deux autres lions, manifestement deux autres jangowas vu leurs pelages, se dirigeaient vers le champs rocheux. S'éloignant sans demander son reste du bord, elle passa près du mâle, haussant légérement les épaules.

- C'était juste par pure curiosité mais bon tampis...

Elle le dépassa d'un pas presque tranquille, non sans être sur ses gardes, restant à l'affut et des mouvements que pourrait faire son interlocuteur et de ceux des deux autres lions qu'elle ne tarderait pas à entendre. En soit, elle espérait ne pas les croiser au détour de rochers. Car si l'envie d'en éviscérer un était toujours présente, elle n'était pas stupide non plus : elle n'aurait aucune chance contre deux lions.


_________________


Comptine de l'oasisRapport du MatinDemande en cours
Umbali se joue de vous en #9A5315
Umbali © 2015 Sethys
©️Avatar par Sethys
©️Signa' par Sethys sur
une image d'Hofu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1875-umbali-o-carnet-d-une-err
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 31
En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    Dim 24 Mai - 18:02

Les oreilles du lion se tournèrent vers la lionne en percevant son soupir. Il resta à l'observer pendant quelques instants. Il ouvrit la gueule pour finir par lui révéler son nom mais fut interromput par son regard en contrebas et ses yeux teintés de stupeur. Il jeta un coup d'oeil et vit deux autres membres de son clan arriver d'une démarche nonchalante. Il sentit les poils de la Mositu le frôler et détourna la tête vers elle. Si les deux autres Jangowas la voyait, elle n'aurait pas la même chance qu'avec lui. Il n'y aurait bientôt plus qu'une dépouille brune sur le sol poussiéreux.

- C'était juste par pure curiosité mais bon tampis.

Il la laissa marcher et le dépasser. Le mâle sentait que la brune se raidissait de plus en plus, ce qui semblait logique au-vu de la menace qui prônait en bas. Et si la femelle venait à se faire prendre, il n'aurait pas d'autres choix que de l'attaquer, même s'il n'en avait pas spécialement envie.
Il se leva et se décala à son tour du bord pour ne pas être perçu des deux lions. Fouettant l'air de la queue, il réfléchit quelques instants, baissant la tête. Puis il la releva vers l'inconnue.

- Tu ferais mieux d'y aller. Ce n'est plus trop sûr pour toi ici.

Il lui adressa un petit sourire conciliant, plongeant son regard doré dans ceux de la lionne. En soit, il s'était amusé de cette rencontre, mais il ne souhaitait pas que les Jangowas aient encore des problèmes avec les Mositus. Avant qu'elle ne parte, il la rappela et s'assit, le visage rieur et malicieux.

- Eh Mositu, si tu veux savoir, mon nom c'est Kivumbi.

Il sourit et se détourna pour s'approcher du bord. Il ne voyait plus les ombres des deux inconnus en bas. Cela voulait dire qu'ils étaient certainement très proches des deux félins. Il regarda la brune, les sourcils froncés voulant dire qu'il y avait du danger dans l'air.

_________________

Avatar & Signature ( Lineart + colo ) : Kivumbi // Base + Fond : Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Sous le vent du désert    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le vent du désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ondulant sous le vent... [1st entraînement, Nuage de Voile]
» Je reste sous le vent , mais je lache les rames
» [Libre] Sous la pluie et le vent.
» vent malin
» Le désert de Mojave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-