AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Ven 15 Mai - 15:35

Prideland,l'ancien territoire des pridelanders dans son age d'or mais aujourd'hui cette endroit était envahis de lions aux motivations des plus douteuses,seul les hyènes avaient gardé le respect que la jeune lionne avait pour elles.Ayant quitté sa mère depuis quelques jours afin de chasser un peu,Nafasi avait pris la direction de la savane de prideland après avoir considérer que ca ne serait pas bien de sa part d'aller chasser le peu de proies de la lande alors que deux clans avaient déjà dut mal a survivre après leurs bannissements respectifs de leurs terres d'origines.Malgré plusieurs heures de recherches,la lionne sombre n'avait a peine trouver quelques petits animaux a peine plus gros que des lapins a se mettre sous la dent,autant dire pas grand chose vu le chemin qu'elle avait parcouru en faisant des détours énormes pour ne pas a devoir croiser les Nyeusis.
"C'est pas possible,ils on quand même pas dévoré tout le monde tout de même?"
Même si elle n'était pas trop sensible a la chaleur du coin,au bout d'un moment la jeune lionne commença a fatiguer et fini par arriver prés d'un gros arbre au milieu de la savane situé a coté d'une petite mare.Bon d'accord ce n'était pas un hôtel trois étoiles si on peut dire ca au milieu de nul part mais pour Nafasi c'était le coin idéal pour se reposer un peu avant de reprendre la route.Plongeant ses pattes avant dans l'eau de la mare,la lionne au pelage sombre commença a fermer les yeux en les laissant a peine ouvert au cas ou quelqu'un viendrait dans les parages,ennemi ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Ven 15 Mai - 19:33

Le lapin n'avait pas eut le temps de détaler, lui qui pourtant se vantait d'être l'un des animaux les plus rapides de la savane. Mais qui pouvait se douter un seul instant que cette énorme chose rampante et si lente, puisse devenir la seconde d'après aussi vivace et meurtrière ? Arabis n'avait laissé aucune chance au petit animal. D'un geste à peine visible, elle avait projeté sa tête après lui, passant son cou autour de son corps, ignorant les cris de détresse. Ceux-ci ne durèrent pas longtemps car le lapin fut très vite étouffé par l'étreinte de mort du serpent. La femelle python ne desserra sa prise qu'une fois sûr que sa proie avait belle et bien rejoint le monde du Grand-Esprit. D'une traite, elle engloutit le corps du petit animal, sans prendre de temps pour mâcher, chose qu'elle était incapable de faire. La prise était trop petite pour qu'on la voit défiler le long du corps du python. Sitôt la petite queue touffue disparu dans sa gueule, il ne restait plus aucune preuve de l’existence de ce lapin.

C'était un menu fretin. Arabis préférait avaler des proies bien plus imposante, comme ça elle était tranquille pendant des semaines de digestion. Mais Prideland devenait de plus en plus difficile à vivre. Les proies avaient fui ou se faisaient rares, décimées par les lions noirs. Si Arabis ne se montrait pas aussi neutre avec eux, elle aurait sans doute déjà engagé une riposte. Mais elle n'en fit rien, car malgré tout, elle arrivait toujours à se débrouiller pour trouver de quoi se nourrir, quitte à partir un peu plus loin pour chasser. Beaucoup d'autres prédateurs avaient suivit les troupeaux dans la lande des sans terre. Au final, qu'est ce qui pouvait bien retenir le serpent géant dans ces lieux désolés ?

Autre que la nourriture, Arabis tenait avant tout à son intimité. Son territoire adoré. Sa petite mare, son gros arbre au coeur de la savane. Voilà pourquoi elle restait vivre sur Prideland. Elle ne voulait pas abandonner ce coin là qui était sien. Son côté territoriale prenait le dessus. Elle n'avait jamais au grand jamais trouvé meilleur coin pour vivre. Tant pis si elle devait se déplacer pour manger, au fond, ça lui faisait faire des balades, ce qui n'était pas non plus trop mal. Arabis était peut-être âgée mais elle avait encore par moment soif de découverte, même si elle pensait déjà avoir vu tout ce qu'il y avait à voir dans une vie.

Alors que le python rampait dans les hautes herbes, de retour chez elle, un coup de langue au sol ramena une odeur inconnue jusqu'à son cerveau. Une présence féline, pouvait-elle deviner, un lion, non, une lionne même.

- Un intrus...? siffla le reptile en accélérant l'avancée de son corps sur la terre sèche de Prideland.

Arabis arriva rapidement sur son territoire, passant à proximité de son arbre, elle repéra près de la mare la silhouette d'une lionne au pelage sombre qui trempait les pattes dans son point d'eau. Le python ramena le reste de son corps contre elle et pour signaler sa présence, se montra en dressant la tête non loin de la lionne. Elle n'avait pas pour but de l'intimider, au contraire, mais même si elle était grande, elle restait une créature qui rampait au sol et ne se voyait pas toujours du premier coup d'oeil.

- Bien le bonjour...salua le reptile, ssse n'est pas tous les jours que j'ai des visssites...Les habitants de sssette contrée connaissssssent généralement ssse lieu comme étant déjà occupé et craignent de sss'y aventurer...

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Ven 15 Mai - 19:59

Il n'y avait pas a dire,cette exploration dans la savane lui avait tellement chauffer les pattes que de la vapeur en serait sans doute sortie quand elle avait mis ses pattes dans l'eau.Si la python c'était approché de sa position,Nafasi ne s'en était même pas rendu compte ou dut moins jusqu'au moment ou elle entendit une voix entrain de s'adresser a elle mais il n'y avait aucun lion contrairement a ce que la jeune lionne avait crut au début.Elle fut cependant un peu intimidé quand elle vit la tête du reptile,surement assez grand pour la dévorer si le serpent en avait envie.Il fallait bien dire que si Nafasi était plus que surprise sans être affoler pour autant,elle se serait sans doute pisser dessus si elle avait était plus petite que maintenant.bref vu les paroles du serpent,il était clair que Nafasi c'était incrustée un peu de force dans un lieu ou elle n'avait pas était invité a y venir mais bon la reptile ne semblait pas agressive pour ce que la jeune lionne pouvait en juger.
"Pour tout vous dire,je ne suis pas de la région et il n'y a pas grand chose qui me fait peur même si ce n'est peut être pas une qualité venant de moi.Je vais m'en aller si vous voulait que je m'en aille,je ne savait pas que c'était chez vous ici,je voulait juste me reposer un peu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Ven 15 Mai - 20:14

"Pour tout vous dire,je ne suis pas de la région et il n'y a pas grand chose qui me fait peur même si ce n'est peut être pas une qualité venant de moi.Je vais m'en aller si vous voulait que je m'en aille,je ne savait pas que c'était chez vous ici,je voulait juste me reposer un peu" répondit la jeune lionne qui n'était pas vraiment effrayé à la vue de l'énorme serpent.

Arabis était plutôt satisfaite du sang froid du félin. Elle préférait ça plutôt que ceux qui s'enfuyaient en courant alors qu'elle n'avait même pas eut le temps de leur dire qu'elle ne leur voulait aucun mal. C'était atrocement difficile de se faire entendre, et d'avoir de bon contact lorsqu'on était un animal sans patte de six mètres de long. Sortant sa langue fourchue afin de mieux capter les émotions de la lionne au sombre pelage, Arabis lui répondit :

- Pas de sssousssis jolie féline...Isssi tu es en effet sssur mon territoire...Tu peux te déplassser librement, du moment que tu ne créée pas trop d'agitasssion, tu es la bienvenue...Dans ssse cas je t'en prie repose-toi et n'hésite pas à me demander sssi tu as besoin d'un guide. Je connais très bien sssette région, même plus loin encore...Abreuves-toi autant que tu le désire, je sssuppose qu'il fait très chaud pour un animal aussssssi poilu que toi...

Le python, avide de curiosité, décida comme à chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un, de s'avancer vers lui et d'enrouler sa tête autour de l'animal, sans pour autant établir le moindre contact physique, le but étant simplement de le voir et de le flairer de plus près. Elle se doutait que cela n'était pas forcément agréable pour la lionne d'avoir un énorme serpent qui lui tournait autour, elle se promit de s'excuser si nécessaire. De sa langue fourchue, elle frôla les poils de la lionne, examinant son pelage sombre, qui n'était cependant pas aussi sombre que celui des Nyeusis. Elle remarqua également la cicatrice qui se trouvait sur l'oeil de la féline.

- Hm...fit-elle, sssale balafre que tu as là...Sssouvenir de combat ou accident ?

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Ven 15 Mai - 23:04

Si elle avait toujours que les créatures a sang froid étaient d'une nature froide également a force de voir les crocodiles qui eux en revanche ne sont pas toujours des plus sympathiques,Nafasi devait bien avouer que la python venait de faire voler en éclats cette impression que la jeune lionne avait toujours eu envers les reptiles car Nafasi voyait que même en voyant une lionne qui venait d'entrer sur son territoire sans permission,elle était très chaleureuse,peut être même plus que certains lions que Nafasi avait put rencontrer par le passé.En tout cas elle afficha un sourire plus que bienveillant envers le serpent qui semblait d'accord pour que la lionne reste un peu plus longtemps d'autant plus qu'Arabis ne semblait pas avoir beaucoup de visiteurs a ce qu'elle avait plus ou moins expliquer.
"N'ayez crainte madame,je ne vous causerait aucun tord et je vous confirme,il fait chaud ici même si je suis habitué a la chaleur depuis le temps mais bon j'ai tellement couru aujourd'hui que j'ai crut que mes pattes allaient prendre feu si je continuait ainsi"
Il y avait bien sur aucune chance pour que ses pattes aient pris véritablement feu a moins bien sur de se retrouver face a un feu de brousse mais bon autant ne pas parler de malheur.En revanche en voyant Arabis qui était entrain de se déplacer autour de son cou,la lionne essaya au début de ne pas y prêter trop attention mais la ou elle c'était attendu a avoir une sensation humide voir gluante quand le serpent la frôla de peu,la lionne fut surprise de voir que le corps d'Arabis était plus doux qu'elle avait put le croire au début mais bon c'était un cliché que beaucoup avait tendance a colporté sans même en avoir eu l’expérience avant.Bref au final elle était vite devenu a l'aise d'avoir Arabis autour d'elle si bien qu'elle n'aurait vu inconvénient si le reptile venait a entrer un peu plus directement en contact avec elle,dut moins tant qu'il ne s'agit pas d'aller faire un aller simple dans son estomac.En tout cas la reptile lui posa rapidement la question sur la façon donc la lionne avait put recevoir sa balafre au niveau de l'oeil.
"Un peu des deux on va dire.Un lion donc j'ignore le clan m'a frapper quand j'avait deux ans.J'avait voulu protéger une petite hyène qui était a peine capable de marcher toute seul et au final c'est moi qui a pris le coup dans la figure.A la fin c'est ma mère adoptive qui l'aura fait fuir mais par la suite,cette blessure me sert a me souvenir que ce n'est pas forcement ceux qui n'appartiennent pas a l’espèce des lions donc je doit me méfier le plus"
C'est sur que sa balafre n'était pas ce qu'il y a de plus esthétique mais il fallait voir le bon coté des choses car si elle avait toujours gardé son ancienne méfiance pour tout ce qui est différent,elle n'aurait peut être pas chercher a connaitre un peu plus son hôte actuel.
"J'ignore si je saurait le prononcer correctement vu que je n'ai jamais parler avec un serpent comme vous mais comment on vous appelle?En ce qui me concerne ma mère adoptive m'a appeler Nafasi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 0:23

"N'ayez crainte madame,je ne vous causerait aucun tord et je vous confirme,il fait chaud ici même si je suis habitué a la chaleur depuis le temps mais bon j'ai tellement couru aujourd'hui que j'ai crut que mes pattes allaient prendre feu si je continuait ainsi"

- Sssoit, j'ai confianssse en toi mammifère...Tu peux ressster dans ssse cas, répondit le serpent de sa voix sifflante.

Arabis pointa le point d'eau du bout de sa queue qui était resté un peu plus loin, en retrait par rapport à sa tête qui s'était rapproché de la lionne.

- Sssette petite mare ne vaut pas un lac frais mais elle a le mérite de bien résissster à la sssaison sssèche même sss'il y a des années où je ne l'ai connu étant qu'un point de boue...Trempes-toi dedans sssi sssa peut te sssoulager jeune féline...Je sssuppose qu'avec un poils comme le tien, la chaleur est d'autant plus insssupportable. Du moins sss'est ssse que j'ai pu conssstater en obssservant les membres de ton essspèssse...

Après avoir contempler la lionne en long, en large et en travers, Arabis s'écarta d'elle en ramenant sa tête un peu plus près du reste de son corps tandis qu'elle attendait la réponse de la féline à sa question au sujet de sa cicatrice. La lionne répondit :

"Un peu des deux on va dire.Un lion donc j'ignore le clan m'a frapper quand j'avait deux ans.J'avait voulu protéger une petite hyène qui était a peine capable de marcher toute seul et au final c'est moi qui a pris le coup dans la figure.A la fin c'est ma mère adoptive qui l'aura fait fuir mais par la suite,cette blessure me sert a me souvenir que ce n'est pas forcement ceux qui n'appartiennent pas a l’espèce des lions donc je doit me méfier le plus"

Arabis ne comprenait pas tous ces animaux violents qui passaient leur temps à se battre pour telle ou telle raison, alors qu'il était plus simple de laisser passer les gens qui ne vous voulaient aucun mal, et d'affronter ceux qui vous menaçaient. C'est vrai, pourquoi tuerait-elle d'autres animaux si ce n'était pas pour les manger ? Pour se défendre, bien-sûr, et si il le fallait, elle le ferait. Mais si elle pouvait éviter la bataille, elle le faisait, parce qu'il fallait dire ce qu'il était, le serpent géant n'était pas violent, elle n'avait pas un instinct de prédateur particulièrement développé, sauf lorsqu'elle avait faim. Elle n'aimait pas se battre et elle réglait les choses de manière pacifique lorsque cela était possible. Le discours de la lionne cependant était légitime bien qu'un peu étrange lorsque le serpent y réfléchissait.

- Hm...Un lion et une hyène...Deux mammifères qui ne vont pas bien ensssemble généralement...susurra-t-elle pour elle-même, tu as bon coeur jeune lionne...Tu peux être fière de sssette sssicatrissse...

"J'ignore si je saurait le prononcer correctement vu que je n'ai jamais parler avec un serpent comme vous mais comment on vous appelle?En ce qui me concerne ma mère adoptive m'a appeler Nafasi"

Plutôt ravie de cette information, qu'elle jugeait importante, Arabis se sentit mal à l'aise d'avoir manquer à ces bonnes manières. Bien évidemment, cela ne se voyait pas sur son visage écailleux qui restait toujours figé dans la même expression. Arabis ne pouvait pas hausser les sourcils, ou les froncer selon ses humeurs, dans le sens ou elle n'en avait pas. Son regard, quoi qu'elle ressentait, restait deux grands yeux verdâtre et effrayants, aux pupilles en fentes.

- Enchanté Nafasi...siffla-t-elle, je sssuis Arabisss, python de ssseba dominant ssse petit territoire...En fait, je sssuis même la ssseule de mon essspèssse dans le coin. Lorsssqu'ils ont vus ma taille, les autres sssont partis sssans que je n'ai besoin de les chassser, ts ts ts ts ts ts ts !

Vantarde sur sa corpulence ? Oui, Arabis l'était légèrement, elle serait la dernière des menteuses si jamais elle osait affirmer le contraire. Mais que voulez-vous, personne n'est parfait, non ? Arabis était plutôt sympathique, pour un serpent. Du moment qu'on n'allait pas contre sa volonté, et qu'on ne tentait pas de lui voler sa place de reine en ces lieux, la femelle laissait n'importe qui se balader librement sur ses terres. Et au contraire, elle était toujours bien heureuse d'avoir des proies à porté de gueule, ou d'autres animaux avec qui elle pouvait discuter, comme elle le faisait maintenant avec la mammifère. Il fallait bien avouer que, si cette marre était son terrain de vie naturel, il n'en restait pas moins qu'elle y vivait de façon très solitaire. Parfois, elle se sentait bien seule, justement. C'était peut-être pour cela qu'elle se montrait passive avec les autres animaux, même pour ceux qui étaient si différents d'elle : pour montrer qu'elle n'était pas le monstre qu'on pouvait croire au premier regard.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 10:43

Ouah,le serpent lui faisait déjà confiance alors qu'elle connaissait Nafasi aussi peu.Oui bon d'accord dans le contexte ce n'était pas grand chose mais bon c'était rare pour la lionne qu'on puisse lui faire confiance aussi vite même si Arabis n'aurait jamais a le regretter.Bref même si cette dernière lui proposa limite de se jeter dans la mare pour s'y baigner,la lionne n'avait pas l'intention pour le moment d'aller plus loin a part juste d'y mettre un peu les pattes,voulant montrer qu'elle a un minimum d'éducation et n'est donc pas une grosse boule de poils qui se roule dans l'eau comme une sauvage même si ca ne serait sans doute pas désagréable.
"Bah d'ordinaire j'aurait fait halte au rocher de la fierté mais vu les nouveaux occupants,je préfère avoir la possibilité de ne pas les rencontrer.Les pridelanders avaient déjà parfois une mentalité que je ne comprenait pas toujours mais il parait que les Nyeusis sont pires,résultat je suis rester plus longtemps au soleil que je ne l'avait prévu au départ"
Elle n'avait pas honte de le dire devant Arabis,la lionne ne faisait tout simplement pas confiance aux nouveaux arrivants même si réviserait sans doute son jugement si elle venait a croiser un lionceau de leur clan,Nafasi ayant toujours était plus a l'aise avec les plus jeunes pour la simple raison qu'a leur ages,ils n'on pas encore étaient formater dans la vision du monde ou de la guerre que leurs parents auraient envie de leurs mettre dans la tête.En tout cas même si elle ne l'avait pas dit ouvertement,Arabis semblait étonnée de savoir que Nafasi aimait bien les hyènes ou que dut moins elle avait du respect pour elle.
"Les lions ne disent en général a leurs enfants jamais du bien des hyènes et leurs apprennent donc la plupart du temps a les détester.Moi j'ai tout simplement eu la chance que mes parents ne l'aient jamais fait avec moi même si la raison est qu'ils m'on tout simplement abandonné quand ils on vu des hyènes en croyant qu'elles allaient me dévorer..."
Pendant un temps elle marqua une pause car si elle avait commencé a vouloir explorer les terres des lions,c'était pour essayer de les retrouver mais plus le temps passe et plus la lionne se demandait si elle avait vraiment envie de connaitre ceux qu'elle traitait comme des lâches.
"Les hyenes ne m'on absolument rien fait de mal mais c'est une voyageuse qui m'a pris avec elle et m'a appris a être ouverte aux autres.Malgré la signification de mon nom,je n'ai pas eu beaucoup de chance au début mais je doit dire que je ne regrette pas les années que j'ai passé avec elle"
Bref au bout d'un moment,la python fini par se présenter du nom d'Arabis,bon tout compte fait c'était un nom pas trop compliquer a prononcer même pour Nafasi.Elle fut en revanche un peu surprise de savoir qu'elle était la seul de son espèce dans le coin mais fut moins surprise d'entendre que les autres n'osaient pas s'approcher d'Arabis vu la taille qu'elle faisait,oui autant dire qu'il ne devait vraiment pas y avoir beaucoup de monde qui devait s'approcher d'elle a part peut être les inconscients ou ceux qui on la même mentalité que Nafasi.
"A t'entendre,il ne doit pas y avoir grand monde qui vient te rendre visite.Au moins tu est souvent tranquille dans ton petit coin de paradis mais j'imagine que tu doit pas voir beaucoup le moral a force de'être toujours toute seul"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 11:58

Arabis n'avait pas oublié le fait que les félins tout compris n'aimaient généralement pas être mouillé et donc n'était pas confuse de voir que Nafasi restait sur la terre ferme malgré la proposition du serpent. Arabis aimait la chaleur bien sûr, comme tout bon reptile. La saison sèche ne lui posait aucun problème. Elle ressentait la chaleur comme une bouffée de bien être, nécessaire à sa survie, ce qui était en vérité un véritable calvaire pour les animaux dotés de fourrure. Un supplément que le python enviait les jours trop froids.

"Bah d'ordinaire j'aurait fait halte au rocher de la fierté mais vu les nouveaux occupants,je préfère avoir la possibilité de ne pas les rencontrer.Les pridelanders avaient déjà parfois une mentalité que je ne comprenait pas toujours mais il parait que les Nyeusis sont pires,résultat je suis rester plus longtemps au soleil que je ne l'avait prévu au départ" lui dit alors la lionne.

Les serpents avaient de nombreux moyens de survie. Le premier étant leur capacité à s'adapter et à vivre dans des zones où d'autres prédateurs n'aimeraient pas habiter. Arabis avait comme lieu de vie naturel ce recoin de la savane, mais elle serait capable de vivre dans les terres reculées, plus désertiques encore si nécessaire. Le genre d'endroit que presque aucun prédateur mammifère ne voudrait revendiquer comme étant son territoire, alors que pour elle, c'était un paradis parfait. Bien évidemment, si on ne comptait pas le clan des Jangowas. Pour ce qui était du reste, les plus petits des serpents survivaient le plus souvent grâce à leurs venins, et les plus gros, comme la femelle, grâce à leurs puissants muscles. Arabis pouvait, si elle le voulait, tuer un éléphant en lui enserrant la jambe. En faisant cela, elle ne l'étouffait pas : elle bloquait la circulation de son sang, lui faisant ainsi avoir une crise-cardiaque. Les autres créatures pensaient qu'elle étouffait ses proies. Mais en réalité, ce n'était qu'à moitié-vrai, bien souvent, elle ne faisait que bloquer leur sang, c'était une façon plus rapide pour tuer que d'étrangler, tout-simplement. Oui, les python n'avaient peut-être pas de pattes, de griffes ou de crocs très puissants, mais ils avaient de puissants muscles et un corps long, ce qui leur permettait de survivre aussi bien que n'importe quel lion et n'importe quelle meute de hyènes. Ce fut la raison pour laquelle elle ne craignait nullement les Nyeusis. Ces lions faisaient peur à tout le monde, sauf à elle. Leur présence sur Prideland n'était pas une menace pour la python, voilà pourquoi elle ne se mêlait pas de leur affaire. Cependant, elle ne pouvait pas nier qu'ils dérangeaient tout de même.

- Les Pridelanders ressspectaient le sssycle de la vie au moins...siffla-t-elle sur un ton légèrement mécontent, les Nyeusssisss ont fait fuir les proies de la sssavane...Il n'y a plus grand chose à manger isssi désormais...J'arrive à me contenter parfois de ssse qu'il y ressste mais sssinon je dois aller ailleurs pour chassssser...Sssi je ne crains pas grand chose d'eux, tu ferais mieux de faire attention jolie féline, ssse ssserait dommage qu'il t'arrive malheur...

Arabis considérait déjà la lionne comme une amie qu'elle n'avait pas envie de voir massacrer par de bêtes animaux tels que les Nyeusis, qui ne savaient apparemment rien faire d'autres de leur vie.

"Les lions ne disent en général a leurs enfants jamais du bien des hyènes et leurs apprennent donc la plupart du temps a les détester.Moi j'ai tout simplement eu la chance que mes parents ne l'aient jamais fait avec moi même si la raison est qu'ils m'on tout simplement abandonné quand ils on vu des hyènes en croyant qu'elles allaient me dévorer..."

Que la lionne accepte de lui raconter ce genre de chose était une grande preuve de confiance, alors que les deux femelles ne se connaissaient pas depuis bien longtemps. Elle était contente de voir à quel point elle pouvait inspirer confiance, et décida que jamais elle ne la trahirait. Ce que la félidé à fourrure sombre lui raconterait, elle le garderait pour elle, elle n'irait le raconter à personne. Aussi gigota-t-elle légèrement les anneaux pour s'assurer une meilleure position, et écouta, attentive. Arabis tira la langue d'un air dédaigneux. Non pas qu'elle se moquait de Nafasi, mais elle n'aimait pas beaucoup ces histoires tristes de mauvais parents. Arabis avait beau aimée se faire des amis, elle n'en vivait pas moins en solitaire, et cela ne changerait que lorsqu'elle se trouverait un compagnon, ce qui était maintenant un peu tard vu son grand âge.

- Sssertes, fit-elle, ssse n'est pas la meilleure chose à apprendre à ssses petits mais au moins on vous apprends des choses à votre arrivée dans ssse monde...D'un autre côté, sssi vous apprenez par vous-même comme nous autres les ssserpents dès l'éclosion, vous auriez l'avantage de voir les choses à votre fassson...Encore une évolusssion diffisssile à comprendre chez les mammifères, vous ne pouvez pas vivre tous ssseuls à votre naisssssanssse...Voilà qui est peu pratique, ts ts !

Les serpents n'avaient pas beaucoup de sens de la famille. Les mères n'avaient que suffisamment d'instinct pour couver leurs oeufs, puis pour partir juste avant l'éclosion, pour pas que la faim ne les pousse à manger leur propre progéniture, après avoir passé des mois dans un trou sans se nourrir. Arabis n'avait jamais ressentit l'amour d'une famille, elle ne pouvait pas réellement comprendre ce que la pauvre Nafasi pouvait réellement ressentir. Cependant, elle acceptait de comprendre que c'était surement quelque-chose de très dur.

"Les hyenes ne m'on absolument rien fait de mal mais c'est une voyageuse qui m'a pris avec elle et m'a appris a être ouverte aux autres.Malgré la signification de mon nom,je n'ai pas eu beaucoup de chance au début mais je doit dire que je ne regrette pas les années que j'ai passé avec elle" poursuivit la lionne.

Arabis hocha la tête.

- Ton nom te va très bien...On ne possssède pas la chanssse dès le début, tu l'as eu après, d'où sssette appellasssion je sssuppose...

Après les présentations, Nafasi répondit :

"A t'entendre,il ne doit pas y avoir grand monde qui vient te rendre visite.Au moins tu est souvent tranquille dans ton petit coin de paradis mais j'imagine que tu doit pas voir beaucoup le moral a force de'être toujours toute seul"

- J'aime le calme et le sssilenssse, répondit le serpent, sss'est ce qui fait de ssset endroit un coin de paradis...Détrompes-toi, même si j'apprésssies beaucoup ta compagnie, je suis née pour être une sssolitaire comme tout ssserpent...Sss'est ainsssi que les choses sssont...Tous comme vous autres les lions qui vivaient en troupe, ou bien encore les hyènes ou les sssuricates...Beaucoup d'animaux vivent en groupe, mais comme tu peux le voir, cela ne génère pas toujours une vie parfaite. Au contraire, sssa a plusss tendanssse à la guerre lorsssque l'on est ensssemble, ssse qui est logique...As-tu déjà vu des ssserpents en guerre ? Ou bien des panthères ? Moi jamais durant ma vie déjà bien entamée et pour cause, nous vivons tousss en sssolitaire, ne croisant que pour la reproduction un autre membre de notre esspèssse...Sssi des conflits de territoire peuvent exissster, sssela n'est jamais aller plus loin...

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 15:51

Apparemment Arabis non plus ne semblait pas être une fan des Nyeusis mais Nafasi compris du coup pourquoi elle n'avait pas trouver des grosses proies car apparemment ils les avaient fait fuir.Bon au moins c'était un mystère de résolu mais dans ce cas ou pouvaient ils bien trouver de quoi manger?Dévoraient ils leurs petits?Rien qu'a cette idée Nafasi aurait sans doute perdu l’appétit si elle avait eu quelque chose a manger devant le nez.En revanche elle ne fut pas tellement étonné de savoir qu'Arabis n'avait pas de raison de les craindre.
"Bah j'imagine qu'ils on compris que si ils vous posent des soucis,ils prendront le risque de disparaître purement et simplement de la surface de la terre.En tout cas je vous promet que je fairait attention a eux mais je comprend mieux pourquoi je n'ai pas trouver des grosses proies,j’espère quand même pas qu'ils se dévorent entre eux en plus des hyènes,il faut bien que tout ce "beau" monde mangent"
Mouais encore un mystère qu'elle n'était pas sur de vouloir en connaitre la réponse au cas ou elle serait un peu glauque.En tout cas plus elle écoutait Arabis et plus elle se rendait compte que les serpents comme elle avait vraiment un début dans la vie et par la suite donc une vie particulièrement différente des lions ou en tout cas de la plupart des mammifères de la terre des lions.
"Oui mais les mammifères comme moi on moins de petits au niveau des naissances et donc quand on a des parents,on a plus de chances de survivre alors qu'avec vous par exemple,j'imagine qu'il y a parfois beaucoup de pertes dans les débuts de vos vies. Après voila le fait que j'ai grandi avec une lionne sans clan qui voyage tout le temps,j'ai eu la chance de ne pas vivre dans l'idée qu'on doit tous devenir des armes vivantes pour entretenir la guerre.Bon j'ai appris a me battre mais je ne compte pas me servir de ma force pour voler des territoires aux autres ou je ne sais quoi d'autres"
En tout cas si elle n'avait pas vraiment réfléchi quand elle avait parler de son passé,elle se rendit compte avec le recul que si elle avait put parler aussi librement,c'était tout simplement qu'elle avait très vite fait confiance a Arabis,chose qui ne devait pas arriver souvent a la python.
"J'aime a penser que si je n'ai pas eu de chance au début,je peut en apporter aux autres ou tout simplement leur apporter un peu de bonheur"
C'était d'ailleurs sans doute pour ca qu'elle aimait bien traîner avec les plus jeunes quel que soit l’espèce vu que c'est a cette période que chacun essaye de trouver sa place dans le monde même si c'est parfois plus difficile pour certains que pour d'autres.En tout cas si Arabis avait de toute évidence l'habitude de vivre seul,la solitude était visiblement quelque chose qu'elle avait fini par se faire a l'idée que soit de façon tout naturelle ou de manière difficile.Bon bien sur par moment c'est agréable d'être un peu tranquille surtout si du coup il n'y a pas de conflits qui se déclare mais d'un autre coté du même coup on ne voit jamais personne.C'était vraiment une façon de vivre que Nafasi avait dut mal a imaginer même si cela avait des bons cotés et des inconvénients.
"Bah j'imagine que c'est plus simple de se faire a l'idée de vivre seul quand on l'a toujours était dés la naissance.Bon je sais qu'on ne peut pas lutter sur ce que la nature a prévu pour nous bien que la tentation d'essayer est parfois présente mais ca ne vous ai jamais arrivé d'envier les mammifères quand vous les voyez simplement en famille avec leurs petits entrain de jouer ou tout simple un couple qui s'aime entre eux?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 16:44

"Bah j'imagine qu'ils on compris que si ils vous posent des soucis,ils prendront le risque de disparaître purement et simplement de la surface de la terre.En tout cas je vous promet que je fairait attention a eux mais je comprend mieux pourquoi je n'ai pas trouver des grosses proies,j’espère quand même pas qu'ils se dévorent entre eux en plus des hyènes,il faut bien que tout ce "beau" monde mangent"

- Ts ts ts ! fit Arabis de son rire de reptile, tu ne risssque plus d'en trouver isssi en effet...Les troupeaux ssse sssont réfugiés sssur la lande des sssans-terres...

A nouveau, le python de seba pointa le bout de sa queue dans une direction qui, si on la suivait pendant un petit moment, permettrait de débarquer sur la dite lande où vivaient les deux clans de lions exilés.

- Sss'est par là-bas sssi tu tiens à te ressstaurer convenablement mais méfies-toi, il y a déjà deux clans de lions qui coexissstent sssur la lande...Ssse qui est sssûr, sss'est qu'il y a bien plusss de proies là-bas qu'isssi. Les troupeaux qui ssse sssont enfuis par exemple...

C'était peu commun qu'un prédateur indique à un autre l'emplacement des bonnes proies mais Arabis, qui s'était liée avec la lionne, acceptait volontiers de partager cette information et s'excuser intérieurement aux proies de leur fournir un éventuel autre prédateur en plus des autres lions. Mais le serpent tourna à nouveau son regard vert sur la féline, la détaillant du regard et tirant sa langue fourchu, s’embaumant à chaque fois les sens de l'odeur de la lionne qu'elle serait certaine de pouvoir reconnaître désormais à des kilomètres.

- Tu n'es sssependant pas bien grande, poursuivit-elle, par chanssse il ressste encore de petites proies que tu pourrais attraper sur Prideland, mais prends garde à nouveau aux Nyeusisss sssi tu t'engage dans sssette voie là...

En repensant aux paroles de la lionne vis-à-vis de la survie des Nyeusis, Arabis rit à nouveau :

- Ts ts ts ts ! Ne t'en fais pas pour ssses lions...Ils sssavent trouver de quoi manger et perdurer dans ssses lieux...Quand aux hyènes qui les ssservent, je sssuppose qu'ils ne sss'en préoccupent pas et qu'elles doivent ssse débrouiller par elles-même...Mais sssi elles étaient un peu plus malignes, elles devraient penssser ausssssi par elles-mêmes et sssessssser de ssse conduire comme de vulgaire ssssous-fifre, ts ts !

Bien qu'elle vivait sur Prideland, il restait encore pour mystère contre Arabis de savoir pourquoi les hyènes aidaient les lions noirs. Elle se doutait bien sûr qu'il devait y avoir quelque chose sous la surface mais tant qu'elle ignorait de quoi il s'agissait, elle ne ferait pas d'hypothèse. Arabis s'informait au mieux de ce qui se passait sur la Terre des Lions, mais il lui arrivait tout de même de ne pas toujours tout savoir. Par ailleurs, elle se renseignait plus sur le sort des lions que celui des hyènes.

- De toute fassson, il ssse peut que sssela ne dure plus très longtemps...siffla Arabis en regardant la vaste savane autour d'elle, j'ai entendu dire qu'une rébellion était en marche pour les Pridelanders...Ils ssse font des alliés présssieux en essspérant bouter les Nyeusisss hors de leur terre...On ne peut que leur ssssouhaiter bonne chanssse...

Lorsque vint le sujet de l'éducation des petits, Nafasi répondit au python :

"Oui mais les mammifères comme moi on moins de petits au niveau des naissances et donc quand on a des parents,on a plus de chances de survivre alors qu'avec vous par exemple,j'imagine qu'il y a parfois beaucoup de pertes dans les débuts de vos vies.

- Sss'est exact, fit le serpent en regardant à nouveau son interlocutrice, je sssuis l'une des rares à avoir sssurvécu ne ssserait-ssse que le premier jour en sssortant de mon oeuf...Sss'est vrai que nous sssommes fragiles sssans persssonne pour veiller sssur nous mais sssi la nature paraît cruelle à ssse sssujet, sssa sss'appelle la ssséléction naturelle et sss'est nésssesssssaire pour permettre aux meilleurs gènes de ssse développer et perdurer de génération en génération tout en régulant comme il faut notre populasssion...Imagine sssinon ssse qui ssse passserait sssi tout les pythons sssurvivaient à chaque fois ? Nos couvées peuvent être importantes alors imagine une trentaine de sssserpent comme moi dans la sssavane...Nous ssserions probablement les maîtres du monde mais l'équilibre du sssycle de la vie serait anéantit ainsssi que toute trassse de vie au final...Sss'est un peu le même problème que représentent les lions noirs en ssse moment mais en moins important...Tu comprends ?

- Après voila le fait que j'ai grandi avec une lionne sans clan qui voyage tout le temps,j'ai eu la chance de ne pas vivre dans l'idée qu'on doit tous devenir des armes vivantes pour entretenir la guerre.Bon j'ai appris a me battre mais je ne compte pas me servir de ma force pour voler des territoires aux autres ou je ne sais quoi d'autres"

Arabis hocha la tête. Tout comme la lionne, elle-même n'attaquait que pour se défendre, défendre ses proches, son territoire ou encore pour chasser. Jamais elle n'irait faire du mal à quelqu'un par pur sadisme. Elle n'en voyait pas l'intérêt et c'était un comportement de bête sauvage et sans envergure, sans cervelle aussi probablement.

"Bah j'imagine que c'est plus simple de se faire a l'idée de vivre seul quand on l'a toujours était dés la naissance.Bon je sais qu'on ne peut pas lutter sur ce que la nature a prévu pour nous bien que la tentation d'essayer est parfois présente mais ca ne vous ai jamais arrivé d'envier les mammifères quand vous les voyez simplement en famille avec leurs petits entrain de jouer ou tout simple un couple qui s'aime entre eux?"

Arabis garda un instant le silence. Comme si elle prenait en notre la réflexion de la lionne, se faisant elle même une réflexion sur la question. Nombreux étaient les animaux que le python avait pu observer vivre en groupe, en famille. Il était vrai que les petits étaient heureux avec leur mère et qu'une famille unies elle même avait de quoi en faire envier plus d'un. Mais tout ceci, ce n'était pas à la portée de la compréhension de la reptile. Elle ignorait tout des sentiments que l'on pouvait ressentir à ce moment là et ne pouvait pas le deviner. C'était des concept qui n'appartenaient qu'aux mammifères. Des concept qu'elle ne pourra jamais comprendre, car cela n'était ni dans son instinct, ni dans sa nature.

- On envie tousss l'amour des autres, répondit-elle finalement, mais je sssuis dans l'incapasssité à envier des choses que je ne connais pas...

Soudain, Arabis approcha sa tête de celle de la lionne, restant à sa hauteur, et plongea son regard de pupilles en fente dans le sien, comme si elle cherchait les réponses dans l'esprit de la féline.

- Peut-être pourrais-tu m'éclairer un peu plusss sssur le sssujet Nafasi...lui dit-elle de sa voix aussi sinueuse que son corps, dis-moi un peu à quoi sssert une famille ? Qu'est-ssse qu'on ressssent ? A quoi vous pensssez lorsssque vous êtes blotti les uns contre les autres au point de ne plus ressspirer ? Avez-vous froids lorsssque vous faites sssa ? Sssses poils collés ne dérangent-ils pas durant sssses étranges étreintes ? Je sssais sssertaines choses de votre essspèssses mais pas tout comme tu peux le voir...Je sssais que vous ne sssortez pas la langue pour goûter les votres et sssentir leur odeur, mais pour les nettoyer, ssse qui doit être affreusement désssagréable avec tout ssses poils...

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 18:01

Les landes des sans terres,c'était donc la que les troupeaux avaient fuis,dire que Nafasi avait hésité a y aller pour ne pas compliquer la vie des deux clans d’exilés qui se trouvaient la bas mais bon il fallait voir le bon coté des choses car si elle était aller la bas,elle n'aurait sans doute pas eu la chance de rencontrer Arabis,une rencontre et un début d'amitié comme celui la valait bien plus que de se remplir la panse pour un temps limité.
"Dire que j'ai failli aller la bas pour chasser mais que je me suis ravisé en croyant que j'aurait risquer de ne pas faciliter la vie des deux clans en question.Remarque je ne t'aurait jamais rencontrer si j'avait était la bas et ca,ca aurait était dommage"
Mais bon maintenant qu'elle savait que les grosses proies de prideland étaient venu peupler la lande,la jeune lionne aura du coup moins de scrupules a allait chasser la bas pour la prochaine fois.Si elle était un peu surprise d'entendre les paroles d'Arabis,c'était surtout du fait que Nafasi et Arabis étaient exactement sur la même longueur d'ondes sur tout ce qui se passait entre les Nyeusis,hyènes et pridelanders.
"Pour tout te dire je comprend un peu les hyènes.Les pridelanders les on chassé de prideland tout comme les outlanders en les obligeant a vivre une vie proche de la misère. Dans leurs désespoirs elles on suivi les Nyeusis qui on fait mine de leur faire miroiter un avenir meilleur. J’evite de m’intéresser trop aux guerres mais je suis réaliste tout comme toi,les Nyeusis se débarrasseront des hyènes dés qu'ils n'auront plus besoin d'elles,c'est juste une question de temps....j’espère dans un sens qu'elles s'en rendront compte assez rapidement,j'ai tendance a penser qu'elles on suffisamment eu leurs lots de souffrance et de misères"
Bon c'est sur qu'elles avaient pris part a l'expulsion des pridelanders mais quand on y réfléchit,peut être que ces lions avaient eu ce qu'ils mérités a force de dédaigner ceux qu'ils qualifiaient comme inférieurs,c'était juste dommage pour les hyènes qu'elles ne soient que des pions entre les pattes de lions qui les traiteront sans doute aussi mal que le clan vivant sur prideland juste avant dans un futur peut être proche.
"Je ne sais pas si je dois souhaiter bonne chance a un clan ou a un autre.Je comprend que les pridelanders veuillent retourner chez eux mais qui dit rébellion dit aussi guerre et des morts par dessus le marché,voir même des orphelins"
Les choses seraient sans doute plus simple a comprendre pour Nafasi si elle choisissait un clan et prenne part aux guerres quitte a fermer les yeux sur les pertes qu'il y aurait a déplorer mais voila ca serait se rabaisser a des pratiques que la jeune lionne n'avait jamais approuvé,elle comprenait mieux du coup pourquoi Arabis préférait la solitude plutôt que de faire partie d'un clan qui engendrera peut être des guerres volontairement ou pas.Tout compte fait peut être que la nature avait fait une bourde en la faisant venir sous les traits d'une lionne a moins bien sur qu'elle ne soit tout simplement destiné a devenir une lionne altruiste,c'était d'ailleurs peut être pas une mauvaise chose.Ainsi elle appris que Arabis avait était une des rares survivantes de sa couvée,c'était un peu triste quand on y pense mais comme elle le disait,c'était la sélection naturelle qui voulait cela sinon en effet ca serait une invasion de serpents un peu partout a part les montagnes ou peut être le grand désert ou ils ne pouvaient peut être pas y survivre même si ils seraient loin d'être les seuls.
"J'imagine bien même si je me dit que vous avez autant le droit d'exister en nombre comme n'importe quel autres êtres vivants sur terre.Malgré tout je suis quand même heureuse que tu ai était sélectionné par la sélection naturel,j'aurait jamais put te connaitre autrement et puis ca aurait était une perte,c'est rare de tomber sur une personne aussi sage que toi"
Ainsi elle était incapable d'envier des choses qu'elle ne connait pas....oui bon c'est logique quand on y pense mais bon il est parfois bien d'avoir connu l'amour plutôt que de ne l'avoir jamais connu même quand la nature ne nous a pas destiné a cela.Voyant Arabis qui était entrain de la fixer dans les yeux,elle lui demanda assez rapidement des questions que même Nafasi n'aurait jamais eu a l'idée de poser tellement c'était évident pour la lionne mais qui de toute évidence ne l'étaient pas pour la reptile qui ne semblait voir dans les pratiques des lions concernant les câlins etc que des façons de vivre ou en tout cas des pratiques qui soient vital.
"Une famille?Quand on en a une,on se sent en sécurité ou tout simplement en paix en sachant qu'on aura du réconfort quand par exemple on ne se sent pas bien,ce n'est d'ailleurs pas obligé que la famille soit grande car après tout moi je n'ai toujours eu que ma mère adoptive et ca m'a toujours suffit.Quand on se blottit entre nous,c'est vrai qu'on se réchauffe involontairement mais ce n'est pas parce-qu’on a forcement froid,ca nous rassure et surtout on ne se sent pas seul"
Malgré tout,certaines questions d'Arabis la faisait sourire mais elle comprenait bien que ce n'était pas évident pour la reptile de comprendre les mœurs des lions quand ca ne concerne pas des questions de survie mais tout simplement des choses que la reptile n'avait jamais ressenti elle même ou dut moins qu'elle n'y avait peut être pas prêter attention plus que ca.La jeune lionne ne put pourtant s’empêcher de pouffer de rire concernant le fait que ca devait être désagréable de nettoyer avec sa langue les poils d'un autre animal,peut être une des raisons pour laquelle les lionceaux n'étaient pas toujours des admirateurs de la toilette hebdomadaire.
"Pardon je voulait pas rigoler,c'est juste que quand tu parle du fait de nettoyer la fourrure des autres avec notre langue,ca me rappelle une époque ou je n'était pas une fan quand il s'agissait que ma mère me fasse la toilette.Après c'est sur que chez nous si on disait qu'on se goûte,ca reviendrait a se dévorer entre nous mais en fait on fait un peu la même chose que vous tu sais.Par exemple on sent aussi l'odeur des autres mais on se sert de notre museau au lieu de notre langue et une mère lèche aussi ses petits pour plus tard les reconnaître même si ils sont dans une foule vu qu'elle aura mis une partie de son odeur sur ses petits.Tu voit,c'est sur qu'on est différent de manière physique et parfois de façon de vivre mais il y a tout de même des points communs même si on en prend pas toujours conscience"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 19:11

"Dire que j'ai failli aller la bas pour chasser mais que je me suis ravisé en croyant que j'aurait risquer de ne pas faciliter la vie des deux clans en question.Remarque je ne t'aurait jamais rencontrer si j'avait était la bas et ca,ca aurait était dommage"

Arabis était touchée par les paroles de la lionne. C'était bien la première fois qu'elle entendait une chose pareille. Pourtant ce n'était pas le premier lion qu'elle croisait, qu'elle avait sur son territoire et avec qui elle discutait. Elle pensait à la petite Amira ou au jeune Amarok, aussi des cas à part et sympathiques mais jamais au même niveau que ne l'était Nafasi. Arabis approuvait la bonté qui animait cette jeune lionne et compatissait à la vie qu'elle avait eu dans le passé, même si elle n'y comprenait pas tout. Leur conversation coulait comme un ruisseau, simple et énergique, sans rien pour la troubler. Les deux femelles s'entendaient à merveille, Arabis aimait sentir le courant passer aussi bien. Ses instants de solitudes étaient tous comblés par ce simple contact. La féline faisait preuve de calme et de sagesse, chose qu'appréciait la reptile. La python étira un léger sourire, le plus qu'elle pouvait à vrai dire, mais elle ne pouvait pas mouvoir son visage écailleux contrairement aux mammifères. Ses expressions faciales étaient très limitées, ce qui était fort dommage, mais ne changeait rien à ce qu'elle pensait.

- Ts ts, alors disons que tu as fait un bon choix...répondit-elle en dandinant doucement sa tête de droite à gauche.

"Pour tout te dire je comprend un peu les hyènes.Les pridelanders les on chassé de prideland tout comme les outlanders en les obligeant a vivre une vie proche de la misère. Dans leurs désespoirs elles on suivi les Nyeusis qui on fait mine de leur faire miroiter un avenir meilleur. J’evite de m’intéresser trop aux guerres mais je suis réaliste tout comme toi,les Nyeusis se débarrasseront des hyènes dés qu'ils n'auront plus besoin d'elles,c'est juste une question de temps....j’espère dans un sens qu'elles s'en rendront compte assez rapidement,j'ai tendance a penser qu'elles on suffisamment eu leurs lots de souffrance et de misères"

- Tu as raison même si ta compassssssion pour ssses canidés font de toi une étrange lionne...Esspèrons alors que ssses hyènes ssssoient assssez vives d'esssprit pour sssortir de ssse complot...

Etant plutôt neutre, Arabis n'imposait pas d'avis particulier concernant l’existence des hyènes. Pour elle, c'étaient des animaux comme les autres. Certes un peu plus fourbes avec un côté mauvais en elles, mais mine de rien des habitantes de la Terre des Lions qui méritaient autant que les autres leur chance de vivre. Elle pensait la même chose pour les lions noirs, ce pourquoi elle n'avait jamais chercher à les chasser. Arabis croyait au destin. Lui seul décidera de l'avenir de ces terres.

"Je ne sais pas si je dois souhaiter bonne chance a un clan ou a un autre.Je comprend que les pridelanders veuillent retourner chez eux mais qui dit rébellion dit aussi guerre et des morts par dessus le marché,voir même des orphelins"

- Sss'est vrai et j'aurais tendanssse à ressster neutre dans l'hissstoire, sssependant sssi je veux revoir un jour de bonnes proies près de chez moi, je peux au minimum croire aux Pridelanders...

Après quoi, Arabis expliqua à la lionne l'importance du fait que beaucoup de bébés serpents mouraient avant leur première semaine, ce qui était le cas pour d'autres prédateurs, souvent des reptiles, comme les crocodiles.

"J'imagine bien même si je me dit que vous avez autant le droit d'exister en nombre comme n'importe quel autres êtres vivants sur terre.Malgré tout je suis quand même heureuse que tu ai était sélectionné par la sélection naturel,j'aurait jamais put te connaitre autrement et puis ca aurait était une perte,c'est rare de tomber sur une personne aussi sage que toi"

La compassion de la lionne l'égarait, se disait le python. La jeune femelle était trop gentille pour voir la vérité de la chose. Non, les pythons n'avaient pas le droit d'exister en nombre. C'était ainsi et pas autrement. Mais bon, sur ce coup, Arabis garda sa langue, expression ironique sur le fait qu'elle l'a sortait souvent pour flairer toujours avec curiosité l'aura de son amie féline.

- L'expérienssse des années ma chère...répondit-elle sur la sagesse qu'admirait la lionne, sssi sssa n'avait pas été moi, probablement un autre...Tu verras à mon âge comment tu ssseras, qui sssait, un peu comme moi ts ts ts ! Bien qu'il me sssemble que vous vivez un peu moins longtemps vous autres les félins...

Déserrant ses anneaux pour s'approcher de la lionne au pelage foncé qui devait chauffer au soleil, Arabis lui posa une série de question pour approfondir sa culture sur ces étranges animaux qu'étaient les lions. On était jamais mieux renseigner que par l'un d'entre eux et même si la python savait énormément de chose de ce vaste monde, elle avait toujours soif de nouvelles connaissances. Ce serait probablement le cas jusqu'à sa mort.

"Une famille?Quand on en a une,on se sent en sécurité ou tout simplement en paix en sachant qu'on aura du réconfort quand par exemple on ne se sent pas bien,ce n'est d'ailleurs pas obligé que la famille soit grande car après tout moi je n'ai toujours eu que ma mère adoptive et ca m'a toujours suffit.Quand on se blottit entre nous,c'est vrai qu'on se réchauffe involontairement mais ce n'est pas parce-qu’on a forcement froid,ca nous rassure et surtout on ne se sent pas seul"

Pour ne pas gêner celle qui avait gentiment accepté de lui répondre, Arabis recula sa grosse tête qu'elle avait approché de celle de la féline. Elle s'enroula sur elle-même, formant une spirale de ses larges anneaux, ne laissant sortir que le bout de la queue d'un côté et la tête de l'autre.

- Je sssuppose que sss'est nésssésssaire pour vous puissssque vous vivez en groupe...commenta-t-elle en essayant de comprendre la psychologie des lions, pour exemple, sssi je veux me sssentir en sssécurité, je n'aurais qu'à grimper à ssset arbre là, sss'est ausssssi un moyen d'être en paix, trouvant dans sssette tranquillité le réconfort nésssésssaire.

D'un petit geste de son bout de queue qui dépassait, le serpent incita cependant la lionne à poursuivre son explication. Celle-ci se mit alors à rire. Arabis aurait hausser les sourcils si elle en avait mais comme ce n'était pas le cas, elle dû présenter son air décontenancé d'une autre façon, penchant sa tête sur le côté.

"Pardon je voulait pas rigoler,c'est juste que quand tu parle du fait de nettoyer la fourrure des autres avec notre langue,ca me rappelle une époque ou je n'était pas une fan quand il s'agissait que ma mère me fasse la toilette.

- Ts ts ts ts ts ts ! Sss'est parssse que vous ne changez pas de peau régulièrement qu'elle ssse sssalit et qu'elle doit être nettoyée...En plusss avec les poils, ssse doit être encore plus sssalisssant...Sssa doit ramasssser tellement de poussssière ! Nous, nous gardons nos écailles lissssses et brillantes tout le temps car elles ssse changent une fois usées...

Après c'est sur que chez nous si on disait qu'on se goûte,ca reviendrait a se dévorer entre nous mais en fait on fait un peu la même chose que vous tu sais.Par exemple on sent aussi l'odeur des autres mais on se sert de notre museau au lieu de notre langue et une mère lèche aussi ses petits pour plus tard les reconnaître même si ils sont dans une foule vu qu'elle aura mis une partie de son odeur sur ses petits.Tu voit,c'est sur qu'on est différent de manière physique et parfois de façon de vivre mais il y a tout de même des points communs même si on en prend pas toujours conscience"

- Mais sssi vous flairez les odeurs avec votre museau, avec quoi vous ressspirez ? demanda la reptile.

Si sa langue à elle permettait de capter les odeurs, son nez lui servait pour respirer et jamais pour sentir, voilà pourquoi elle ne parvenait pas à comprendre le procédé chez les lions et les autres mammifères. C'était difficile pour elle de penser un seul instant qu'il était possible de sentir les odeurs et respirer en même temps. Arabis se montrait attentive sur les explications de la lionne, mais il y avait vraiment des points qu'elle avait du mal à saisir, notamment le lien entre une mère et ses petits.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 20:06

Comme Arabis le confirma,il était clair que Nafasi avait fait le bon choix en venant dans la savane de prideland bien qu'elle n'aurait jamais put prévoir ce qui allait se passer.Quand la python lui dit que sa compassion pour les hyènes faisait d'elle une étrange lionne,Nafasi pris ces paroles comme un compliment car si classé quelqu'un comme étant étrange,la jeune lionne se disait que c'était une bonne chose quand c'était dit par Arabis plutôt qu'un autre lion malgré le fait que sa compassion pour la plupart des gens risquait bien un jour de lui poser des soucis mais bon il fallait espérer que ce ne soit jamais le cas,elle n'avait vraiment pas envie de devenir comme certains lions qui ne s’intéressent pas beaucoup a ce qui se passe au delà de leurs nombrils.
"Venant de toi,ca me touche beaucoup.Si c'était un lion qui m'avait dit cela,j'aurait put penser que ca serait un repproche"
En tout cas si Arabis était quelqu'un de sage a cause de son expérience d'une vie sans doute déjà bien entamé,la lionne espérait bien lui ressembler avec toutefois la solitude en moins vu qu'elle n'était pas vraiment fait pour ca. Après il était vrai qu'on disais que les lions ne vivaient pas longtemps comparés a certains reptiles donc des crocodiles qu'on disaient que certains pouvaient vivre une bonne centaine d'années mais bon Nafasi se fichait un peu de savoir combien de temps elle allait vivre tant qu'elle était heureuse pendant le temps que ca durera.
"Hormis la solitude,j’espère aussi que je te ressemblerait avec les années.Après c'est vrai qu'on dit que les reptiles peuvent vivre des fois une bonne centaine d'années et j'avoue que nous les lions ne pouvons pas en dire autant mais je ne pense pas qu'il faille se demander a quel moment on va mourir alors que la nature ou le destin peut prendre notre vie avant la date prévu,l'essentiel c'est d'être heureux pendant les années qu'on a devant nous...c'est ce que je pense en tout cas"
Nafasi n'avait que 3 ans d'existence et pourtant elle pensait déjà comme une adulte,on pourrait sans doute dire que la lionne avait grandit trop vite pour suivre une vie que peu de lions avaient envie d'emprunter a moi d'y être obliger ou de ne pas se sentir bien dans un clan,la jeune lionne n'avait dans son cas pas vraiment eu le choix mais bon ce n'était peut être pas plus mal qu'elle soit aussi mature bien qu'elle était peut être encore trop gentille pour voir des fois le mal chez les gens mais c'était toujours mieux que de ne pas voir le bien du tout comme elle voyait en ce moment le bon coeur d'Arabis.Ecoutant le point de vue du serpent sur ce que la lionne lui avait expliquer sur la famille et en clair sur les questions posés,il était clair que la python n'avait pas encore tout compris même si ca se voyait qu'elle essayait.
"C'est pas une nécessité non mais ca nous plait de vivre ainsi,c'est l'habitude j'imagine.Comme tu me l'explique,tu a toi aussi ta façon d’éprouver les mêmes besoins que nous ou dut moins ceux que tu a en communs avec les mammifères comme moi.Si pour des raisons physiques je ne pourrait sans doute pas tenter ta façon de voir les choses sauf si je veux tomber de ton arbre,peut être que tu comprendrait mieux les lions si tu essayer de faire l’expérience avec un des nôtres.Je ne parle pas bien sur de te mettre un lionceau devant le nez sachant que je doute que ses parents seraient d'accord mais bon tu a devant toi quelqu'un qui te fait pleinement confiance et si je peut t'aider a nous comprendre un peu mieux...bah j'en serait ravie"
Aider les autres,voila une chose qu'elle aimait faire bien qu'il était clair que n'importe qui lui dirait qu'elle est folle de proposer a un serpent connu pour tuer ses proies dans ses anneaux, de pouvoir entrer en contact physique direct avec le corps de la lionne,un corps qu'Arabis pourrait sans doute briser sans trop de difficulté si l'envie lui venait de le faire.C'était pourtant bien sur une proposition que Nafasi ne fairait sans doute pas a tout le monde mais elle était convaincu que Arabis ne lui fairait jamais de mal.En tout cas le serpent ne semblait pas comprendre comment les lions pouvait renifler les odeurs et respirer en même temps.
"Eh bien j'ignore comment les serpents comme toi sont a l'intérieur de leurs corps bien que j’espère n'avoir jamais a le découvrir de mes propres yeux mais vu que tu a des narines,j'imagine qu'on respire exactement comme toi.Voit tu notre museau nous sert autant a sentir les odeurs qu'a respirer,je suppose qu'il y a des petites choses ou on n'est pas fait pareil hormis les détails physiques qu'on voit au premier coup d'oeil"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 21:04

Arabis continuait de dandiner lentement la tête de droite à gauche, dans un rythme doux et régulier. On pourrait presque croire qu'elle cherchait à hypnotiser la lionne. En vérité, elle manifestait simplement son petit plaisir à converser avec elle. Les chacals et les hyènes remuaient la queue pour montrer qu'ils étaient contents, Arabis dandinait sa tête. Chacun sa manière. Elle ne remuait pas la queue, car venant d'un serpent, cela pouvait être considéré comme une menace. Pour exemple, prenez les serpents à sonnette, il valait mieux ne pas s'approcher de ceux qui faisait du bruit avec leur queue sifflante.

"Venant de toi,ca me touche beaucoup.Si c'était un lion qui m'avait dit cela,j'aurait put penser que ca serait un repproche"

- Ts ts ts ! Je ne pensssais pas que tu le verrais ainsi, ssse n'était qu'une remarque qui ne ssse voulait pas vexante de toute manière, ts ts ts !

En plus la lionne avait l'esprit ouvert et sans préjugé. Arabis pouvait laisser sortir son humour si elle le désirait, elle savait qu'elle ne vexerait pas la féline. Un avantage de plus, une qualité supplémentaire que la python attribua à Nafasi.

"Hormis la solitude,j’espère aussi que je te ressemblerait avec les années.Après c'est vrai qu'on dit que les reptiles peuvent vivre des fois une bonne centaine d'années et j'avoue que nous les lions ne pouvons pas en dire autant mais je ne pense pas qu'il faille se demander a quel moment on va mourir alors que la nature ou le destin peut prendre notre vie avant la date prévu,l'essentiel c'est d'être heureux pendant les années qu'on a devant nous...c'est ce que je pense en tout cas"

Et quelle maturité. Arabis ignorait l'âge de la lionne, mais cette dernière paraissait assez jeune. Trop en tout cas pour avoir habituellement ce genre de réflexion. Arabis était ravi de pouvoir échanger une conversation au moins intelligente. Peut-être parce qu'elle était voyageuse, la lionne avait dû acquérir plus d'expérience dans sa courte vie que tout autre lion restant d'ordinaire cloué sur son territoire.

- Je ne vis pas des sssentaines d'année non plus, ssseulement un petit peu plus que vous, bien que tout le monde a ssses excepsssions...

Concernant la nature, c'était surtout valable pour les lions. Quelque soit leur âge, ces animaux risquaient la mort derrière chaque brin d'herbe. Une attaque, une guerre entre eux...Mais Arabis, comme d'autres animaux imposants, une fois passé un certain âge, ayant acquis une certaine taille, elle ne risquait plus grand chose. C'était pour compenser l'incroyable vulnérabilité des petits serpents à leur naissance. Tout était donnant donnant dans la nature.

"C'est pas une nécessité non mais ca nous plait de vivre ainsi,c'est l'habitude j'imagine.Comme tu me l'explique,tu a toi aussi ta façon d’éprouver les mêmes besoins que nous ou dut moins ceux que tu a en communs avec les mammifères comme moi.Si des pour des raisons physiques je ne pourrait sans doute pas tenter ta façon de voir les choses sauf si je veux tomber de ton arbre,peut être que tu comprendrait mieux les lions si tu essayer de faire l’expérience avec un des nôtres.Je ne parle pas bien sur de te mettre un lionceau devant le nez sachant que je doute que ses parents seraient d'accord mais bon tu a devant toi quelqu'un qui te fait pleinement confiance et si je peut t'aider a nous comprendre un peu mieux...bah j'en serait ravie"

Arabis fut troubler par la proposition de la lionne. Cette dernière était prête à laisser l'énorme python lui faire un "calin". Seul un animal suicidaire laisserait de son plein gré les anneaux d'un serpent géant se mettre autour de lui. Arabis était à la fois confus par cette réflexion et touchée par la confiance énorme que lui faisait la féline. C'était comme si un oiseau demandait à un crocodile de se glisser à l'intérieur de sa gueule ouverte pour y voir de plus près au risque de se faire croquer. La proposition de la lui coupa court la parole du serpent abasourdi. Si seulement c'était pareil avec les proies, la chasse serait tellement plus facile ! Heureusement pour Nafasi, Arabis l'aimait bien et ne mangeait normalement pas les autres animaux carnivores mais ça, la lionne ne le savait pas forcément. Tant de confiance, c'était...incroyable ! Mais terriblement inconscient. Et si le serpent se jouait d'elle depuis le début ? Cette lionne était vraiment naïve et ce genre de comportement risquait de la perdre un jour. Arabis ne pouvait se permettre d'agir sans l'en tenir informé :

- Ma foi...siffla t-elle, je veux bien tenter un contact physique avec toi. Je penssses que tu le sssais déjà mais je ne te ferais absssolument aucun mal...Sssependant, tu ne devrais pas trop accorder une telle confiance aux autres, sssela pourrait être très dangeureux pour toi. N'importe qui pourrait ruser pour te mettre dans ssson gosier, comprends-tu ?

Sur ce, la python déroula son corps en se rapprochant de la lionne, un corps qui semblait ne jamais finir. Ne sachant comme vraiment s'y prendre, Arabis n'enserrait les autres que pour les tuer. Elle ne savait pas pratiquer autrement. Elle décida de faire comme d'habitude en retirant bien sûr le moment où elle sert sa prise. Elle avait peur de faire du mal à la lionne sans le voir, que d'un réflexe, elle contracte ses muscles, que de son poids, elle l'écrase au sol. Pour le moment, elle se contenta de rester à terre et ramper autour d'elle. Elle rétrécit ensuite de plus en plus le cercle qu'elle formait autour de la féline jusqu'à ce que ses écailles entre en contact avec la fourrure de la lionne. A cause des écailles, qui formaient une sorte de protection à son corps, Arabis ne sentit pas grand chose à ce premier contact. Elle étira ensuite sa tête vers le haut et passa au dessus du dos de la lionne, faisant glisser sur son échine son énorme et pesant corps. A la suite de quoi elle glissa la tête sous le ventre de la lionne, enserrant ses côtes mais sans forcer. Pour Nafasi, elle n'était pour l'instant qu'un énorme et lourd poids sur elle qui l'empêchait de bouger. Arabis refit une boucle autour du corps de la lionne avant de glisser la tête sous sa gorge tout en poursuivant son ascension. C'était...Très étrange, autant pour le serpent qui savait qu'elle ne devait pas serrer, que pour la lionne qui était saucissonner par un python géant, telle une lamentable souris prise au piège. Inutile de dire que l'expérience était un peu un échec. Arabis n'avait qu'une contraction à faire pour briser les os du félin. Cette puissante, ce pouvoir sur la vie de son amie qu'elle avait, l'effrayait pour la première fois.

Finalement, Arabis, craignant le pire, glissa à nouveau à terre, se retirant du corps de la lionne. Elle regagna sa place premier, en face d'elle, au bord de la mare et renoua ses anneaux en un tas sombre et écailleux qui ne laissait dépasser que la tête et le bout de la queue.

- Je ne sssuis pas sssertaine d'avoir compris la sssois disante agréable sssensssasssion de sssette étreinte...commenta le python.

Mais au moins, elle était ravi, toujours autant ravi de la confiance de la lionne, bien qu'elle se demandait si elle ne lui avait pas faire un peu peur. N'importe qui aurait eu un atroce frisson avec un serpent à deux doigts de tuer. Lorsque arriva le sujet sur les odeurs, Nafasi répondit :

"Eh bien j'ignore comment les serpents comme toi sont a l'intérieur de leurs corps bien que j’espère n'avoir jamais a le découvrir de mes propres yeux mais vu que tu a des narines,j'imagine qu'on respire exactement comme toi.Voit tu notre museau nous sert autant a sentir les odeurs qu'a respirer,je suppose qu'il y a des petites choses ou on n'est pas fait pareil hormis les détails physiques qu'on voit au premier coup d'oeil"

- Les deux en même temps ? s'étonna le reptile, comme sssela ne doit pas être pratique...Vous devez tout vous emmêler avec tout sssa...Les mammifères n'ont désssidément pas une physiologie idéale...Quelle dure vie pour vous !

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Sam 16 Mai - 22:02

Bon a croire Arabis,cette histoire qu'un reptile peut vivre des centaines d'années était encore quelque chose de non prouvé et si le serpent le disait,c'était que c'était surement vrai même si elle avait souligné qu'il y avait des exceptions.
"En même temps tu sais si il fallait que je croit tout ce que les gens on tendance a dire sur les reptiles,je serait surement la personne la plus stupide a tes yeux"
Remarque le fait qu'elle puise proposer a un python de plusieurs kilos tout en muscles,de s'enrouler autour d'elle pouvait être plus que jamais classé comme l'idée la plus stupide qu'on puisse imaginer vu que seul un fou serait capable de prendre un risque pareil.De toute évidence Arabis aussi semblait ne pas croire ce qu'elle avait entendu,peut être même avait elle crut avoir mal entendre ce que la lionne avait dit vu la tête que le serpent venait de faire.Oui on pouvait clairement penser que la lionne était d'une naïveté sans limite et pourtant c'était une erreur de le penser car elle avait plus ou moins anticipé la réaction d'Arabis même si cela aurait put tourner au drame si elle c'était trompé malgré tout.
"Si tu ne m'avait pas dit ca,j'aurait su de suite que je ne pouvais pas te permettre une tel chose malgré la confiance que j'ai en toi.Le simple fait que tu puisse t’inquiéter pour moi ne fait que me confirmer que je n'ai pas tord de ne pas me méfier de toi.Après je l'avoue,je ne te l'aurait sans doute jamais proposer dés le départ.Par ailleurs même si tu avait voulu te jouer de moi,tu a déjà eu sans doute 100 fois l'occasion de me tuer depuis le début de notre rencontre et sur les 100 fois,tu n'a pas chercher un seul instant a me faire dut mal"
De toute façon si Arabis avait eu l'intention de la tuer,même un refus de la proposition de la lionne n'aurait pas donner des meilleures chances a Nafasi d’échapper a la python,bref Nafasi aurait était en danger de mort dés le moment ou elle avait trempé ses pattes dans l'eau dans le cas ou Arabis n'aurait pas était une personne de confiance.

Quand l’énorme serpent commença a s'approcher,n'importe quel autre animal aurait sans doute tenter de prendre ses pattes a son cou mais la lionne en revanche n'avait pas fait le moindre geste,pas a cause de la peur mais plutôt dans l'appréhension de savoir quel effet ca pouvait avoir d'être en contact avec un serpent.Le moins qu'on puisse dire de cette étreinte heureusement non mortel,c'est que c'était vraiment une sensation étrange de ne plus bouger un muscle sans l'accord du serpent.Pourtant ce n'était pas aussi désagréable que Nafasi avait put l'imaginer,non en fait elle se sentait bien ce qui bien sur aurait était une autre histoire si elle avait eu peur ou l'idée horrible qu'elle puisse quand même servir de dîner a son hôte.En revanche quand Arabis desserra rapidement son étreinte,il ne fut pas difficile de comprendre que si Nafasi n'avait pas plus stresser que ca,Arabis avait stresser a sa place.Pour la première fois depuis le début de la rencontre,ce fut cette fois Nafasi qui posa doucement sa patte sur le corps de son amie.
"Je n'ai pas trouver ca si désagréable bien que j'aurait sans doute pas dit la même chose si tu avait serrer un peu trop.C'est différent des câlins entre lions ou avec un autre mammifère mais je m'y habituerait sans doute bien avec le temps si il fallait recommencer bien que je ne le proposerait sans doute a personne a part toi. Après je comprend que tu n'ai pas put forcement comprendre ce que j'avait voulu essayer de te faire connaitre vu la crainte que j'ai senti en toi mais c'est peut être moi qui n'ai pas trouver la meilleure façon de te faire découvrir la bonne sensation"
En revanche elle fut un peu amusé quand Arabis sous entendit que les lions étaient un peu mal fichu et si le serpent avait eu un ton étonné et sans doute sérieux,la lionne se permis de lui répondre un peu sur le ton de la plaisanterie.
"Que veux tu,personne n'est parfait.La nature a décidé de nous faire vivre dangereusement ou avec un joli handicap mais bon que ca ne t’empêche pas de continuer a nous fréquenter quand même"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Dim 17 Mai - 0:59

"Si tu ne m'avait pas dit ca,j'aurait su de suite que je ne pouvais pas te permettre une tel chose malgré la confiance que j'ai en toi.Le simple fait que tu puisse t’inquiéter pour moi ne fait que me confirmer que je n'ai pas tord de ne pas me méfier de toi.Après je l'avoue,je ne te l'aurait sans doute jamais proposer dés le départ.Par ailleurs même si tu avait voulu te jouer de moi,tu a déjà eu sans doute 100 fois l'occasion de me tuer depuis le début de notre rencontre et sur les 100 fois,tu n'a pas chercher un seul instant a me faire dut mal"

- Oui mais sssela ne conssserne que moi...Ne prends pas mon cas pour une généralité, n'importe quel autre ssserpent aurait pu te tromper, même avec une grande fasssilité de tuer comme la mienne.

Arabis parlait sérieusement. Nafasi ne parlait que du cas de la python, mais elle devrait se concentrer sur l'éventualité d'autre cas. Arabis était un serpent plutôt sympathique, point final. Elle aurait très bien pu être autre chose, un serpent qui avait envie de jouer avec la nourriture en se faisant passer pour ami par exemple. Arabis s'était d'or et déjà grandement attachée à la jeune lionne. Elle ne voulait pas qui lui arrive malheur à cause de sa naïveté. Nafasi avait le droit d'être ainsi, à chacun son caractère et le reptile appréciait ceux qui allaient au bout de leur idée, se disant que de toute manière, on ne pouvait pas changer la personnalité de quelqu'un. Ce fut pourquoi elle insistait de mettre en garde son amie féline.

Arabis fit comme l'avait suggéré la lionne. Elle tenta de l'enlacer, bien qu'elle s'y prenait comme si elle avait une proie à étouffer, ce qui l'a mettait mal à l'aise. Mais il fallait le reconnaître, elle admirait le courage et le sang froid de la lionne qui n'avait pas bronché d'un poils. C'était le monde à l'envers, la lionne qui gardait les pattes droites et le serpent qui vacillait de peur. Heureusement, rien de dramatique ne se passa. Arabis se contrôla parfaitement malgré ses craintes et la lionne avait pu ainsi néanmoins découvrir un peu de ce qu'une proie ressentait la seconde avant de mourir. Nafasi avait étrangement deviner les émotions du reptile, ce qui étonna une fois de plus Arabis, mais pas autant que lorsqu'elle était autour d'elle.

"Je n'ai pas trouver ca si désagréable bien que j'aurait sans doute pas dit la même chose si tu avait serrer un peu trop.C'est différent des câlins entre lions ou avec un autre mammifère mais je m'y habituerait sans doute bien avec le temps si il fallait recommencer bien que je ne le proposerait sans doute a personne a part toi. Après je comprend que tu n'ai pas put forcement comprendre ce que j'avait voulu essayer de te faire connaitre vu la crainte que j'ai senti en toi mais c'est peut être moi qui n'ai pas trouver la meilleure façon de te faire découvrir la bonne sensation"

- Hm...Ssse n'est pas grave, répondit le python, au fond ssse n'est pas très important...Nous sssommes trop différent pour apprésssier les mêmes choses de ssse côté là. Après tout je sssuis un animal à sssang froid et toi à sssang chaud. Ssse n'était pas comme si j'étais un oiseau, les reptiles sssont vraiment trop différent de vous, créatures à fourrures...

Ce n'était pas du tout un reproche mais le serpent trouvait vraiment que les mammifères avait une vie bien trop compliquée. Une fourrure qui tenait trop chaud, être obligé d'avoir des pattes pour se déplacer, devoir se nourrir tous les jours, les rapports en groupe...Bref, vraiment tout pour se compliquer l'existence, alors qu'Arabis passait son temps à dormir et digérer ce qu'elle chasse de temps à autre.

"Que veux tu,personne n'est parfait.La nature a décidé de nous faire vivre dangereusement ou avec un joli handicap mais bon que ca ne t’empêche pas de continuer a nous fréquenter quand même"

- Ts ts ts ! Sss'est bien vrai et ssse n'est pas donné à tout le monde de me rencontrer sssans finir dans le fin fond de mon gosier, ts ts ts !

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Dim 17 Mai - 2:25

Arabis semblait avoir peur que Nafasi puisse croire que tout les pythons étaient forcement aussi sympa qu'Arabis.La lionne savait très bien que ce n'était pas le cas même si elle ne jugerait jamais personne sans prendre le temps de connaitre la personne un minimum mais bon le fait que le serpent s’inquiète autant prouvait juste qu'elle ne voulait pas qu'il arrive un malheur a son amie,ironique quand on savait qu'Arabis avait fait comprendre depuis le début que la solitude ne l'avait jamais dérangé.
"Je te promet que je fairait attention.je sais que je dois me méfier mais je peut en tout cas te promettre que je ne jugerait jamais personne ni même un de tes congénères sans essayer de le connaitre un peu a moins bien sur qu'il s’avère que je ne doit vraiment pas m'en approcher bien entendu.Je ne dirait pas que je suis tout le temps très prudente mais je ne suis pas une idiote pour autant"
De toute façon vu que Arabis disait qu'elle était une des rares survivantes de sa couvée et que Nafasi n'avait jamais vu de serpent comme elle,il y avait peu de chance qu'elle tombe sur un des congénères d'Arabis et peut être moins sympathique qu'elle.Malgré tout elle était un peu déçu d'entendre Arabis dire qu'elles étaient trop différentes,bon bien sur il y avait les différences physiques qui ne peuvent tromper personne et bien sur leurs modes de vies respectives mais de toutes évidences,toutes ces différences n’empêchaient pas les deux femelles de bien s'entendre et la jeune lionne espérait bien que cette expérience sans doute un peu traumatisante pour le serpent n'allait pas donner l'envie a Arabis de couper les ponts aussi vite.
"J'ai peut être eu tord de vouloir te proposer de connaitre des choses que tu n'avait visiblement jamais eu avant et j’espère que cette expérience commune ne t'aura pas fait changer d'avis sur notre amitié actuel.Quoi qu'il en soit malgré les différences que tu peut avoir avec moi,sache juste que je t'aime beaucoup comme tu est"
Pour le coup,cela venait vraiment du coeur.Elle se mis doucement a sourire en écoutant les dernières chose que Arabis venait de dire comme quoi ce n'était pas courant que les gens que le serpent croise de temps en temps ne finissent pas dans son gosier.
"Bah si je me fit a ce qui aurait put se passer si tu avait serrer un peu trop,je croit que tes victimes ne doivent pas avoir trop le temps de souffrir comparer a une proie qui se fait tuer par un lion,le spectacle est pas toujours agréable a voir"
En même temps ca dépendait aussi du chasseur mais bon Nafasi avait toujours pris l'habitude de ne pas faire souffrir ses proies plus que nécessaire,encore une leçon de respect que Shiva avait tenu a lui faire rentrer dans le crane.Au bout d'un moment la lionne fini par s'allonger tout prés du python en caressant un peu la peau du serpent,tellement différent de ce que les autres avaient tendance a en dire au point que Nafasi se disait que certains ne devrait rien dire plutôt que de raconter des histoires.
"Quand je pense que certains disent que les serpents sont humide a la limite du gluant alors qu'ils n'on sans doute jamais eu l'occasion de vérifier.....ils devraient vraiment réfléchir un peu avant de sortir des bêtises de ce genre....toujours a juger ce qu'ils connaissent pas"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Dim 17 Mai - 15:11

Prenant plaisir à ressentir chacune de ses écailles chauffer sous le torride soleil de la saison sèche, Arabis écoutait mine de rien les paroles de la jeune lionne. Avec cette arrivée de la saison, elle ne devrait plus tarder à entamer sa deuxième mue de l'année. Elle n'aimait pas vraiment ces périodes, c'était dérangeant d'avoir des lambeaux de peau qui s'effritaient sur le corps. Ca démangeait. Mais bon, elle ne pouvait pas y couper et puis, c'était nécessaire. Plus elle prenait de l'âge, plus ses écailles s'usaient rapidement. Elle sera bien contente lorsqu'elle aura à nouveau une belle peau neuve qui lui donnerait l'impression d'avoir rajeuni.

"Je te promet que je fairait attention.je sais que je dois me méfier mais je peut en tout cas te promettre que je ne jugerait jamais personne ni même un de tes congénères sans essayer de le connaitre un peu a moins bien sur qu'il s’avère que je ne doit vraiment pas m'en approcher bien entendu.Je ne dirait pas que je suis tout le temps très prudente mais je ne suis pas une idiote pour autant"

- Bien, fit le serpent, sss'est tout ssse que je voulais entendre...Inutile de rendre les dangers de ssse monde plus fasssile d'accès...

Nafasi, sa seule réelle amie, Arabis ne pouvait pas se permettre qu'elle disparaître aussi facilement en se faisant croquer par une grosse bête. Le serpent voulait absolument la préserver, ce qui pouvait paraître un peu égoïste de sa part si on considère qu'elle faisait ça uniquement parce qu'elle était la seule amie qu'elle avait. Il était vrai que le python était un peu égoïste dans l'âme, en plus d'être possessif. Elle agissait un peu comme si la lionne lui appartenait. C'était probablement la seule façon pour elle d'avoir de l'intérêt pour la vie de quelqu'un d'autre, puisqu'elle n'était pas disposé à aimer comme les mammifères.

"J'ai peut être eu tord de vouloir te proposer de connaitre des choses que tu n'avait visiblement jamais eu avant et j’espère que cette expérience commune ne t'aura pas fait changer d'avis sur notre amitié actuel.Quoi qu'il en soit malgré les différences que tu peut avoir avec moi,sache juste que je t'aime beaucoup comme tu est"

Et cette sincérité, elle ne pourrait s'en passer. Arabis aussi était un animal très sincère. Elle appréciait grandement les qualités de la lionne. Un peu naïve, certes, mais cette lionne semblait parfaite pour des affinités avec le reptile, un grand lien d'amitié. C'était assez bizarre de voir une jeune lionne avec une vieille python. Il y avait parfois des choses dans la vie que la nature ne pouvait pas toujours contrôler.

- Non n'aies crainte pour sssela, répondit Arabis, sss'est ainsssi que nous sssommes et nous ne pourrons pas le changer...En revanche, nous avons la chanssse de pouvoir choisir de ressster amie alors autant en profiter...

"Bah si je me fit a ce qui aurait put se passer si tu avait serrer un peu trop,je croit que tes victimes ne doivent pas avoir trop le temps de souffrir comparer a une proie qui se fait tuer par un lion,le spectacle est pas toujours agréable a voir"

- En effet, vous autres félins avaient sssette atrossse habitude de tuer en faisant tant couler le sssang. Quand vous chassssez, je peux entendre au loin les cris de vos malheureuses victimes avant de vous voir vous lécher les babines pleines de sssang...Une forme de cruauté plutôt répugnante...Je sssais bien que vous n'avez pas le choix. La nature vous a pourvu de crocs et de griffes qui doivent servir...Encore un inconvénient de votre essspèssse...

Tandis qu'Arabis, quand elle chassait, le simple fait de s'enrouler autour de ses proies les empêchaient de hurler. En une contraction de muscle, elle pouvait les tuer sans trop de douleur, soit en les étouffant, soit en provoquant un arrêt cardiaque, soit en leur brisant les os. Lorsque la nuque était atteinte, l'animal mourrait sans avoir rien ressentit. Pas une seule goutte de sang était versée. Tout restait propre, sans bavure, silencieux. Mais en plus, les lions étaient obligés d'arracher des morceaux pour les manger, et pire encore, ils ne mangeaient même pas leur proie en entier. Arabis avalait une gazelle en une seule bouchée, autant les poils, que les cornes, que les os. Aucune trace de laisser, aucun gaspillage. Ces mammifères...si peu pratiques ! Nafasi finit par s'allonger contre le corps sinueux et rassemblé du reptile. C'était un corps lisse comme de la pierre poli qui devenait rapeux lorsqu'on le caressait à contre sens des écailles. Il était chaud grâce à la chaleur du soleil et dur. On sentait la force musculaire juste sous les écailles. Quand à Arabis, comme lors de l'expérience, elle avait du mal à sentir le pelage de la lionne de l'autre côté de son armure d'écaille. Elle sentait également difficile sa chaleur corporelle, camouflé par la chaleur de son propre corps écailleux, bien plus chaud que celui de la lionne à cause du soleil.

"Quand je pense que certains disent que les serpents sont humide a la limite du gluant alors qu'ils n'on sans doute jamais eu l'occasion de vérifier.....ils devraient vraiment réfléchir un peu avant de sortir des bêtises de ce genre....toujours a juger ce qu'ils connaissent pas"

- Les autres ont toujours ssses capasssités à raconter n'importe quoi pour ssse donner une raison d'être dégoûté de nous alors qu'au fond, ils ont jussste peur de ssservir de repas, ts ts ts ! Nous ne sssommes pas des vers de terre, ts ts ts ts !

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Dim 17 Mai - 15:55

Si la lionne n'avait pas appris a connaitre un peu le python qui se trouvait a coté d'elle,Nafasi aurait facilement penser qu'Arabis tenait a elle plus que comme une simple amie même si c'était le cas bien que le serpent ne l'avait pas dit clairement mais malgré tout ca se voyait plutôt bien.En effet si Arabis c'était juste inquiéter un minimum comme pour n'importe qui,elle ne lui aurait pas dit autant de faire attention a sa propre vie et cela,seul Shiva lui avait fait le coup de cette manière bien que dans le cas de Shiva il y avait une raison toute simple qui avait débuter depuis 3 ans.
"Tu sais,même si je doute un jour que qui ce soit sera assez sot pour te causer des problèmes a ses risques et périls....j’espère que personne n'essayera un jour de te faire dut mal.Tu est peut être différente autant physiquement que dans ta façon de vivre mais des amis comme toi,ca devient rare"
Au moins Arabis ne semblait pas être du genre a rompre une amitié même après le petit "câlin" qui c'était fait et c'était une nouvelle qui aura au moins eu le don de rassurer la lionne car elle avait enfin trouvé quelqu'un qui était sur la même longueur d'ondes qu'elle,le seul regret qu'elle pourrait éventuellement avoir,c'était peut être de ne pas l'avoir rencontrer plus tôt.
"Et j'en suis heureuse d'être amie avec toi.J'en ai pas beaucoup mais l'ironie c'est que malgré nos différences,tu est celle avec qui je m'entend le mieux.Je ne sais pas si les choses auraient était différentes si j'avait croisé ta route quand j'était plus petite mais je le confesse,je n'aurait pas était contre l'idée de grandir avec toi si il avait fallu"
Bon au bout d'un moment,Arabis lui fit quand même une remarque qui sonner presque comme un reproche mais donc Nafasi ne pris pas pour elle vu qu'elle avait compris que le serpent parlait des lions en règle général.oh la lionne n'était pas gêné d'entendre cela car elle n'avait pas a cacher qu'elle n'était pas toujours la plus douée pour les mises a mort même si elle n'avait aucune satisfaction a faire souffrir....enfin ca dépend bien sur si elle devait un jour tomber sur quelqu'un qu'elle ne pourrait même pas voir en peinture.
"Bah vu tes années d’expériences,je vais rien t'apprendre sur le fait que chaque lion ne se ressemble pas.Certains aiment plus faire souffrir que d'autres,même entre eux les lions s'attaquent entre eux.Tu me faisait remarquer que les serpents ne se font jamais la guerre mais en même temps a par des lions,je ne connait aucun autre animal qui fait la guerre a ses semblables.Après bon je suis née lionne mais bon ca je ne l'ai pas choisie"
Bon les hyènes aussi participaient aux guerres ou dut moins a celle des Nyeusis mais même entre elles,elle n'avait jamais entendu parler de clans de hyènes qui se font la guerre,a croire que cette folie de la destruction n’était réservé qu'aux lions.En tout cas Arabis avait l'air de plutôt bien prendre ce que Nafasi lui avait rapporter sur les croyances que les lions avaient l'idiotie de colporter.
"Je sais même pas si c'est juste une crainte de finir dans votre gosier,j'ai plus l'impression qu'ils exagèrent toujours les choses sur tout ce qu'ils ne connaissent pas ou qu'ils on simplement peur sans savoir pourquoi.C'est comme lorsqu'on dit que les hyènes dévorent les lionceaux qui leurs passent sous le museau,je suis peut être tombé sur des exceptions mais je n'en ai jamais croisé une entrain de dévorer un des nôtres"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Dim 17 Mai - 17:49

"Tu sais,même si je doute un jour que qui ce soit sera assez sot pour te causer des problèmes a ses risques et périls....j’espère que personne n'essayera un jour de te faire dut mal.Tu est peut être différente autant physiquement que dans ta façon de vivre mais des amis comme toi,ca devient rare"

- Je sssuis sssûr qu'un jour tu trouveras encore plein d'amis pour toi, répondit le serpent avec une voix un peu plus compatissante.

Après tout, Nafasi était jeune et voyageuse, elle avait encore toute la vie devant elle pour découvrir des choses, se faire des amis, apprendre la vie, se trouver un mâle pourquoi pas ? Avoir des petits ? Une famille à elle. Ce serait une opportunité à ne pas louper. La jeune lionne avait encore la chance de pouvoir obtenir cela. Arabis n'avait, durant ses onze ans de vie, pas eut l'occasion de rencontrer l'âme soeur et d'avoir sa propre couvée. Bien évidemment, c'était plus difficile chez les pythons puisqu'ils ne vivaient pas en groupe. Il n'y avait que le pur hasard qui pouvait former les couples. Et encore, Arabis n'aurait pas la chance d'avoir un mâle pour la vie comme les mammifères. Elle aurait rencontré un autre serpent, elle se serait accouplé avec lui, il serait partit, la laissant seule pour faire une couvée qu'elle protégera quelque temps avant de l'abandonner à son sort en espérant qu'un maximum de petits survivront. Elle aurait ensuite continuer sa vie, peut-être trouver un autre mâle pour recommencer l'opération et ainsi de suite...

"Et j'en suis heureuse d'être amie avec toi.J'en ai pas beaucoup mais l'ironie c'est que malgré nos différences,tu est celle avec qui je m'entend le mieux.Je ne sais pas si les choses auraient était différentes si j'avait croisé ta route quand j'était plus petite mais je le confesse,je n'aurait pas était contre l'idée de grandir avec toi si il avait fallu"

- Sssela aurait été sssi étrange, lança Arabis, légèrement amusé.

Elle ne se voyait pas élevé un lionceau ! Elle n'aurait pas su être maternelle avec lui, elle n'avait pas d'instinct à nourrir un petit, à lui tenir chaud ou même à le défendre. A l'époque qui sait, elle l'aurait même sans doute manger ! Quand elle était jeune, Arabis n'avait pas autant de sagesse que maintenant et encore moins l'esprit ouvert vis à vis des autres espèces.

"Bah vu tes années d’expériences,je vais rien t'apprendre sur le fait que chaque lion ne se ressemble pas.Certains aiment plus faire souffrir que d'autres,même entre eux les lions s'attaquent entre eux.Tu me faisait remarquer que les serpents ne se font jamais la guerre mais en même temps a par des lions,je ne connait aucun autre animal qui fait la guerre a ses semblables.Après bon je suis née lionne mais bon ca je ne l'ai pas choisie"

- Oui mais sssadique ou pas, un lion fera toujours mal à ssses victimes quand il chasssssera, même sss'il ne le veut pas.

"Je sais même pas si c'est juste une crainte de finir dans votre gosier,j'ai plus l'impression qu'ils exagèrent toujours les choses sur tout ce qu'ils ne connaissent pas ou qu'ils on simplement peur sans savoir pourquoi.C'est comme lorsqu'on dit que les hyènes dévorent les lionceaux qui leurs passent sous le museau,je suis peut être tombé sur des exceptions mais je n'en ai jamais croisé une entrain de dévorer un des nôtres"

- Eh bien...fit Arabis, tu as encore beaucoup de temps devant toi pour découvrir ssse que ssse monde a à te montrer, ts ts !

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Lun 18 Mai - 0:01

Décidément Arabis cachait bien son jeu derrière son apparence un peu flippante et solitaire mais derrière son armure d’écailles,elle était une vrai perle de gentillesse aux yeux de la lionne,aussi naïve qu'elle puisse l'être par moment.Bon certes Nafasi n'avait pas une liste d'amis longue comme la patte mais d'un autre coté elle préférait avoir des vrais amis sur qui elle peut compter plutôt que des gens qui jouent les gentils avec elle tant que ca leur sert a quelque chose et qu'au final ils puissent la trahir dés que cela les arrangent....oui bon c'était une façon crus de voir les choses mais bon c'était le genre de chose qui avait quand même tendance a arriver.
"Eh bien on verra bien si le destin en décide ainsi,dans tout les cas je me dit que j'ai de la chance que tu soit une amie,une vrai"
A force de faire autant de compliment au serpent,le python allait peut être finir par rougir si toutefois c'était physiquement possible.En tout cas Arabis disait que ca aurait était étrange si elle avait fait grandir Nafasi quand elle était encore un petit lionceau incapable de se débrouiller toute seul mais d'un autre coté elle se serait peut être fait dévorer,c'était une éventualité pourtant qui ne sera heureusement pas arrivé.
"Sans doute même si j'imagine que ta taille m'aurait déjà impressionnée a l'époque,j'était pas connu pour être très courageuse quand j'était petite.Après qui sais,tu te serait peut être surpris toi même.Encore a l'heure d'aujourd'hui tu a beau dire que tu aime ta vie de solitude et pourtant je voit bien que j'ai l'air de beaucoup compter a tes yeux,étrange façon d'être désintéresser d'avoir de la compagnie régulièrement.Je pense qu'il y a des choses qu'on croit être incapable de ressentir et que dans le feu de l'action,on se retrouve au final a se surprendre de les éprouver"
D'un autre coté si Nafasi avait vécu dans le même état d'esprit qu'Arabis,peut être qu'elle aussi verrait les choses de la même façon que le serpent mais bon elle imaginait bien que lorsqu'on passe sa vie dans la solitude et surtout que la survie du plus fort est primordial si on veut faire partie des survivants,on ne garde peut être pas beaucoup de place pour les sentiments a part peut être quand cela en vaut vraiment la peine mais es que c'était déjà arrivé a Arabis,cela Nafasi ne pouvait pas le savoir.Quoi qu'il en soit,la lionne avait la certitude qu'Arabis n'était pas au fond d'elle même ce qu'elle pouvait laissait paraître au premier regard car oui elle était imposante,puissante et un peu flippante mais il y avait sans douce de la sensibilité et de la douceur,ironique pour un serpent qui peut briser le corps de n'importe qui simplement en faisant un "câlin" disons étouffant.Concernant le fait que les lions,sadique ou pas, faisaient de toute manière souffrir leurs proies,Nafasi ne trouvait aucune excuse a se donner pour elle même bien qu'elle essayait quand même de se dire que faire souffrir une proie volontairement ou pas,certes il y a une différence d'un point de vue moral mais au bout du compte le résultat est le même.Pour le reste c'est vrai que la lionne avait tout le temps devant elle pour découvrir en effet ce que le monde peut a avoir a lui montrer,en revanche elle savait qu'il fallait qu'elle profite tant qu'elle pouvait encore se déplacer toute seul.
"C'est vrai mais bon je ne vais pas attendre que la vieillesse me fasse perdre mes crocs ou tout simplement mes forces pour essayer de connaitre un peu ce que je peut apprendre du monde...mais ne t'en fait je ne partirait pas de suite,déjà ca ne serait pas prudent et puis...."
Elle avait dut mal a terminer sa phrase mais a vrai dire elle n'avait pas tellement envie de partir,après tout rien ne l'attendait a part Shiva et puis elle avait beaucoup d'affection pour son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Lun 18 Mai - 16:01

L'ennui quand on était un serpent, et surtout un serpent de six mètres de long, c'était la peur qu'on inspirait à tout le monde. Arabis ne le cachait pas, elle appréciait être effrayante, avoir ce pouvoir de peur chez les autres. Sans doute le côté vantard de sa personnalité. Mais dans l'autre sens, elle ne trouvait pas toujours cela pratique quand elle voulait se faire des amis, ou au moins, lier une relation positif avec quelqu'un. De nature solitaire et malgré ce qu'en disait la lionne, Arabis n'était jamais contre une petite conversation avec quelqu'un, tout comme elle n'était pas contre le fait de vivre seule. La python était assez contradictoire sur ses pensées. Elle s'en rendait bien compte mais que pouvons nous y faire ? C'était comme ça qu'elle était ! Mais rien était moins inspirant que de grands yeux verts munies de pupilles en fente encastré sur un visage à l'expression neutre et menaçant, cloué sur un immense corps reptilien. Les mots doux du reptile contrastaient vraiment avec son allure.

"Eh bien on verra bien si le destin en décide ainsi,dans tout les cas je me dit que j'ai de la chance que tu soit une amie,une vrai"

- Je ne le regrette pas non plus, répondit Arabis, aussi sincère dans ses paroles qu'elle ne pouvait l'être.

Le python n'hésitait pas à renvoyer à la féline chaque compliment qu'elle pouvait lui offrir et ce, en toute honnêteté. C'était donnant donnant et cela lui donnait l'occasion d'exposer sa franchise qu'elle avait dans le coeur.

"Sans doute même si j'imagine que ta taille m'aurait déjà impressionnée a l'époque,j'était pas connu pour être très courageuse quand j'était petite.Après qui sais,tu te serait peut être surpris toi même.Encore a l'heure d'aujourd'hui tu a beau dire que tu aime ta vie de solitude et pourtant je voit bien que j'ai l'air de beaucoup compter a tes yeux,étrange façon d'être désintéresser d'avoir de la compagnie régulièrement.Je pense qu'il y a des choses qu'on croit être incapable de ressentir et que dans le feu de l'action,on se retrouve au final a se surprendre de les éprouver"

Si Arabis devait se définir elle-même lorsqu'elle était petite, elle dirait qu'elle n'aurait pas eu peur du monde extérieur. A peine sortie de l'oeuf, il fallait fuir le nid et se trouver une cachette avant de finir dévorer. Elle n'avait pas eu le temps d'avoir peur, elle ne connaissait pas ce sentiment, ne l'avait jamais appris, ce n'était pas dans sa nature de craindre quelque chose, et ce encore maintenant. A peine hors de sa coquille, petite anguille gluante et rampante devait sortir du trou dans le sable, ne pas jeter le moindre regard à ses frères et soeurs qui fuyaient tous dans une direction différente. Elle ne devait pas lever les yeux au ciel, face aux rapaces qui essayaient de l'attraper. Elle ne devait pas faire attention à ce monde immense et inconnu, il fallait juste fuir, fuir et rien d'autre. Après seulement, elle devait commencer à apprendre à vivre par elle même, se nourrir, se cacher, jusqu'à ce qu'elle puisse enfin vivre à découvert grâce à sa taille qui ne cessait d'augmenter tout le long de son existence.

- Oui, tu comptes beaucoup pour moi, répondit-elle à la lionne, tu es ma première amie alors sss'est normal mais quoi que tu en dises j'aurais toujours mon bonheur dans la sssolitude...Sssela ne veut bien sssur pas dire que je ne veux pas de toi, au contraire, ta compagnie me plait beaucoup...Je dis ssssimplement que ssseule ou en compagnie, j'y trouve mon compte...

"C'est vrai mais bon je ne vais pas attendre que la vieillesse me fasse perdre mes crocs ou tout simplement mes forces pour essayer de connaitre un peu ce que je peut apprendre du monde...mais ne t'en fait je ne partirait pas de suite,déjà ca ne serait pas prudent et puis...."

Devant l'hésitation de la lionne, Arabis semblait comprendre ce qu'elle voulait dire. Ses yeux de reptile semblait perçait à jour les pensées de Nafasi. Délicatement, la python glissa sa queue sur le dos de la féline avant de lui répondre :

- Sssache que tu n'as pas besoin de ressster isssi pour moi tu sssais. Comme je viens de te le dire, je ne ssserais pas trissste sssi tu venais à partir...J'attendrais sssimplement ton retour sssi jamais l'envie te prends de revenir me voir, tu ssseras toujours la bienvenue isssi, tu peux en être sssertaine. Comme je dois chasssser ailleurs, il ssse peut que je ne sssois pas toujours là au moment où tu viendras isssi sssependant...Mais ne te retiens pas isssi sssi tu as d'autres choses à faire ou sssi quelqu'un t'attends, une fois encore, tu fais comme bon te ssssemble.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Lun 18 Mai - 21:38

Bon,confirmation oral que la lionne comptait beaucoup aux yeux du python même si cette dernière avait l'air de remarquer qu'elle avait des sentiments un peu contradictoires mais dans ce cas présent,c'était loin d'être problématique mais bon ca devait être bien d'aimer avoir de la compagnie et réussir a ne pas être déprimer quand la solitude revient au galop.Par contre Nafasi était honorer et aussi heureuse de savoir qu'elle était la première amie d'Arabis même si elle espérait qu'elle ne serait pas la dernière non plus.
"J'aimerait bien être comme toi par moment,je dit pas que c'est désagréable d'avoir quelques moments tranquilles mais pour moi c'est pas toujours simple d'être seul,j'y suis pas habitué comme toi"
En même temps ca ne faisait ni partie de ses habitudes et encore moins de sa nature commune avec n'importe quel lion,une espèce qui n'était pas fait pour vivre en solitaire comme Arabis l'avait déjà remarquer et surtout fait remarquer a plusieurs reprises.
"Toi aussi tu compte beaucoup pour moi,je tenait a ce que tu le sache.Même si on dit des fois que je suis possessive,j’espère que si je suis ta première amie,je ne serait pas non plus la dernière. Après dans tout les cas je serait toujours la pour toi si tu a besoin de moi ou simplement que tu veux être en ma compagnie"
Une lionne qui aime un serpent,oui c'était aussi bizarre qu'une lionne qui aime bien les hyènes......oui bon pour le coup Nafasi était les deux,c'était vraiment a croire que la nature avait fait une bourde en la faisant naître en tant que lionne aussi étrange qu'elle puisse être aux yeux des autres.Un peu perdu dans ses pensées,elle sentit pourtant bientôt la queue d'Arabis et pour tout dire la lionne adorait ca même si elle regrettait un peu que le serpent ne puisse pas ressentir ses propres caresses quand elle avait essayer de lui en faire. Apparemment le python semblait croire que Nafasi restait uniquement pour qu'Arabis ai de la compagnie le plus longtemps possible.Bon il y avait du vrai la dedans mais le serpent parla aussi d'un sujet auquel la lionne avait aussi penser.
"Il y a de ca c'est vrai mais pour tout te dire même si je viendrait souvent te voir,je n'ai pas vraiment envie de partir.....ca va te paraître bizarre mais hormis ma mère adoptive,je ne me suis jamais senti aussi bien avec quelqu'un avant toi.Pour être honnête je n'ai rien d'autres a faire et si je ne compte pas ma mère qui m'a conseillée elle même d'essayer de rencontrer le plus de gens possible....personne ne m'attend"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 224
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Lun 18 Mai - 23:07

"J'aimerait bien être comme toi par moment,je dit pas que c'est désagréable d'avoir quelques moments tranquilles mais pour moi c'est pas toujours simple d'être seul,j'y suis pas habitué comme toi"

- Ts ts ts ! Sss'est normal voyons...Tu fais partie des grégaires, sss'est dans ta nature, plus encore parssse que tu es une femelle, car les mâles de ton essspèssse ont plusss de fasssilité à vivre ssseul sssi néssssésssaire...

"Toi aussi tu compte beaucoup pour moi,je tenait a ce que tu le sache.Même si on dit des fois que je suis possessive,j’espère que si je suis ta première amie,je ne serait pas non plus la dernière. Après dans tout les cas je serait toujours la pour toi si tu a besoin de moi ou simplement que tu veux être en ma compagnie"

- Sss'est très gentil de ta part ma jeune amie, répondit le python, je ne sssuis pas du genre à me plaindre de mon dessstin alors je doute qu'un rôle d'écoute attentif sssera utile mais je garde tes paroles en tête.

Arabis hocha la tête. Ce qui était certain, c'était que la lionne avait fait le bon choix de venir en ces lieux aujourd'hui. Après, peut-être que les deux animaux se seraient croisés un autre moment, un autre endroit. On passait difficile à côté d'une créature comme Arabis sans la remarquer. Pour une lionne voyageuse, le destin l'aurait sans doute un jour ou l'autre amené au serpent.

"Il y a de ca c'est vrai mais pour tout te dire même si je viendrait souvent te voir,je n'ai pas vraiment envie de partir.....ca va te paraître bizarre mais hormis ma mère adoptive,je ne me suis jamais senti aussi bien avec quelqu'un avant toi.Pour être honnête je n'ai rien d'autres a faire et si je ne compte pas ma mère qui m'a conseillée elle même d'essayer de rencontrer le plus de gens possible....personne ne m'attend"

A nouveau, Arabis hocha la tête aux mots de la féline avant de répondre :

- Et bien dans ssse cas fais comme chez toi, tu partiras quand l'envie te prendra.

Sous les chauds rayons du soleil, Arabis se disait qu'il était temps pour elle de se rafraîchir un peu. Non pas qu'elle avait trop chaud, elle avait sûrement bien moins chaud que la lionne, mais le python aimait tout autant la chaleur que l'humidité et un petit bain lui tentait bien, d'autant plus qu'elle séchera très rapidement une fois de retour sur la terre ferme. Sur ce, le reptile dénoua son long corps sinueux avant de se tourner vers la petite mare dans laquelle elle se glissa comme une anguille. Sa tête disparues sous l'eau et son corps suivait le mouvement. Lorsqu'elle disparues complètement sous la surface de l'étang, la tête d'Arabis réapparu de l'autre côté. Continuant de ramper sur la terre humide de la rive, le python géant s'éloigna ensuite vers les herbes sèches en plein soleil où elle s'étendit pour sécher tranquillement.

_________________


Background and lineart ©️ Disney
Colo and characters Sheethan ©️ Cissy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1809-arabis-rapport-d-un-serpe
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 29 Masculin
Nb de Messages : 96
En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   Lun 18 Mai - 23:40

C'était le monde a l'envers,c'était Nafasi la lionne et pourtant Arabis en savait limite plus sur son espèce que Nafasi elle même.Bon au moins dés qu'elle repartirait,la lionne aurait au moins appris une quantité phénoménales de choses qu'elle aurait peut être mis plus de temps a connaitre par elle même. Écoutant toujours sa confidente,elle ne savait pas toujours quoi lui répondre même si la lionne gardait tout en mémoire malgré tout.Au final vu que le serpent lui expliqua qu'elle pourrait partir dés qu'elle en aurait envie,la lionne avait pris la décision de dormir sur place étant donner qu'elle n'avait pas vraiment envie de voyager de nuit jusqu'a la lande car si elle venait a croiser un des lions noirs des nyeusis,elle ne se rendrait même pas compte de leurs présence en pleine nuit ou dut moins pas a temps pour leur échapper,au moins ici elle savait qu'ils n'auraient jamais l'idée de venir.
"Je dormirait ici alors cette nuit,ne t'en fait pas,je ne ronfle pas.A la limite si tu doit aller chasser,on pourra y aller ensemble.J'avoue être curieuse de te voir a l'oeuvre"
Elle avait dit la fin sur le ton de la plaisanterie mais si ca avait était Shiva qui elle par contre avait le don de ronfler par moment comme une locomotive,la nuit aurait parut beaucoup plus longue.Regardant le serpent qui venait d'entrer dans l'eau,la lionne eu d'un coup un petit regard qui pouvait rappeler un lionceau qui a envie de jouer un peu hors qui dit point d'eau dit aussi dans ces cas la....bah une petite bataille d'eau.Au final non car en voyant Arabis qui venait de ressortir pour aller se réchauffer,la lionne craignait trop de mettre son amie de mauvais poils,une façon de parler mais bon le serpent était bien la dernière personne que la jeune lionne avait envie de contrarier hors si elle venait a l'arroser alors qu'elle venait de se mettre au soleil...bah il était probable qu'Arabis puisse très mal le prendre.

(on met un peu d'action dans le rp?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre des plus étranges (pv Arabis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Ces vérités étranges qui parfois vous traversent l'esprit
» Arabis de Valière
» drôle de bestiole
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-