Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Odon, Metua, Choyo, Jen, Yetsa, Rana & Eshina

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Stardiva Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Things You Know About Cubs (DHORUBA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 3534
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Mer 6 Mai - 20:58




THINGS YOU KNOW ABOUT CUBS

« Everything happens for a reason. Sometimes the reason is you're stupid and make bad decisions »

Citation :
Toutes mes excuses pour ses semaines - que dis-je, ces mois ! - d'attente pour notre RP. J'espère qu'il sera à la hauteur de tes attentes

La vie avait sa façon à elle de faire les choses. Aussi cruelle que bienveillante, elle n'oubliait personne, et Samekh l'avait appris à ses dépens. Le vieux mâle ne s'était jamais imaginé prendre le chemin que le destin lui avait réservé, pourtant ce qui l'attendait était réel bien au-delà de la simple pensée : il allait devenir père, et cette idée le réjouissait autant qu'elle l'effrayait. Bien évidemment, Samekh ne laissait rien paraître et continuait de garder cette impassibilité et cette assurance légendaire, pourtant son désarrois n'en demeurait pas moins présent ; et comme la plupart des mâles dans son genre Samekh n'en parlait à personne. Caché sa véritable nature était une chose, la partager et y faire face une autre ... ses craintes et ses peurs, Samekh ne pouvait les partager avec Samba ni même avec Kuzali. Il devait rester fort et impénétrable pour elle, car elles avaient besoin de la force de ses convictions ... sans compter que le vieux mâle ne leur avait pas encore dit pour Tahani. Etrangement, Samekh redoutait la réaction de sa soeur, Samba, qui malgré sa bienveillance avait hérité elle aussi du pragmatisme de la famille. Bien que plus chaleureuse, Samba n'était pas sa soeur pour rien : elle était son reflet, et il lui suffisait d'imaginer sa propre réaction pour connaître celle de Samba.

Malgré tout, Samekh avait conscience qu'il ne pouvait rester dans l'ignorance et la crainte modéré qui s'était emparé de lui à l'instant même où Tahani lui avait annoncé la nouvelle. Les questions qu'il avait ne pouvaient rester sans réponse, mais il ne pouvait les poser à Samba ou Kuzali sans émettre le moindre soupçon ... aussi, Samekh s'était-il attelé à trouver l'oreille adéquate, et son esprit aiguisé avait rapidement su ce qui lui fallait, ou plutôt la personne qui lui fallait.

Dhoruba.

Samekh n'était pas particulièrement proche d'elle, en vérité il ne la connaissait que de vue et par les quelques échanges qu'il avait eu avec elle, mais étrangement le vieux mâle avait tout de suite pensé à elle. Il n'y avait qu'elle pour ne pas découvrir ses arrières pensées ... Samekh ne la prenait pas pour une idiote, il la prenait pour ce qu'elle était : une lionne simple et foncièrement bienveillante, dénué de tous les vices qui affublaient généralement les lions. En cela, Samekh lui faisait confiance bien plus qu'à n'importe qui : il ne possédait rien que Dhoruba pouvait souhaiter, de la même manière qu'elle n'avait rien que lui désirait ; leur relation était donc dénuée de tout intérêt, ce qui était loin d'être chose commune, particulièrement lorsqu'il s'agissait de Samekh.

Le vieux mâle n'eut pas besoin de chercher bien longtemps avant de trouver la géante au pelage roux. Samekh savait qu'il n'avait plus le droit d'approcher les Pridelanders, mais les injonctions de Kumpa étaient bien lointaines dans la liste de ses priorités. Le mâle au pelage rouge savait que c'était dans la Vallée Abandonnée que venaient chasser les lionnes de Prideland : le mâle au pelage rouge n'avait qu'à attendre l'arrivée des chasseuses, et il se mit alors en quête d'un petit troupeau de gazelles. Destin, chance ou hasard, le chemin de Samekh croisa celui de Dhoruba quelque temps après. Comme Samekh s'y attendait, elle traquait les gazelles qu'il avait suivi toute la journée durant, et tandis qu'il s'approchait le vieux mâle eut un pincement au coeur en pensant au gibier qu'il allait lui faire perdre.

— Bonjour Dhoruba ... déclara simplement Samekh en sortant des hautes herbes.

_________________


We want war
Look at me, darling, and tell me what do you see. I was prince and soon I will be king. Some tried to break us, but we come from the fire dynasty. We are the thunder into the storm, we are the sun burning the day, we are the moon upon the night. We never give up. We do not forgive, we do not forget, and we gladly feast upon thos who would subdue us.If we burn you burn with us.

Image ©️ Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 29 Féminin
Nb de Messages : 390
En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Dim 24 Mai - 23:53

Il fallait que Dhoruba s'occupe, alterner entre rondes et tremblements ne l'aiderait pas à avancer, or elle détestait faire du surplace, être inutile. Se haïssant chaque jour un peu plus pour sa faiblesse, la lionne avait fini par quitter son domicile, 24h après "l'accident", malgré les élancements qui lui vrillaient les pattes. Une chasse. Oh oui, une bonne chasse, voilà qui devrait la détendre... Toutefois, encore blessée, la femelle devait rester prudente, aussi choisit-elle de traquer des gazelles, proies moins risquées que les habituels gnous qu'elle abattait seule à la manière d'un mâle.

Le temps passa à la fois lentement et rapidement, Dhoruba oubliait ce qui l'entourait, notamment sa crainte de s'éloigner du grand baobab et de ses proches. Les choses retrouvaient leur place, tout du moins pour un moment, Alois vaquait à ses occupations, Thamani et Akiam jouaient, elle chassait. La rousse profita d'un instant où elle devait s'applatir pour ne pas se faire repérer pour fermer les yeux et dessiner le visage de son compagnon dans sa tête. Lui aussi avait tellement souffert de cette attaque imprévue. En réalité, rien n'était normal, Alois n'était pas capable de "s'occuper de ses affaires", pas dans son état. Et elle ?

La question s'évapora tandis que ses pattes redressaient doucement son corps pour se remettre en route derrière le troupeau. Son esprit était trop simple pour faire ces différentes actions en même temps... Préparer une stratégie, pister et penser à ce qui c'était produit ou n'était-ce qu'une protection aussi instinctive qu'éphémère ? La femelle secoua la tête violemment tout en bondissant, il était temps de faire son travail en tant que membre d'un clan et mère.

Seulement, Dhoruba fut coupéee dans son élan alors que l'impulsion de ses pattes arrières s'apprêtait à la soulever de terre. Manquant de trébucher dans ce demi-atterrissage avant l'envol, la lionne fit volte-face pour se planter comme un roc devant la silhouette léonine soudainement apparrue. Son poil se hérissa dès que son oeil unique identifia cette dernière comme masculine et un grondement naquit dans le fond de sa gorge. Une nouvelle fois pourtant, la géante fut stoppée dans son action puisqu'elle reconnu Samekh. Haletant encore un peu sous le coup de la surprise, peinant à se calmer après un pic de colère violent.

-Sa... Mekh ?

Acheva de réaliser la lionne qui sentait son sang voyager dans tout son corps, provoquant de douloureux élancements qui lui serraient la poitrine à chaque battement. Secouant à nouveau la tête, la femelle se détendit de son mieux, bien que le poil de son échine demeure légèrement redressée. Il faut dire qu'elle avait eu un sacré choc en entrevoyant la silhouette de Samekh dans les hautes herbes, vu sa couleur sombre elle l'avait confondu avec Kuzimu. Ce monstre qui lui avait donné un avant goût de l'enfer sur terre.

-Bonjour

Reprit la féline après avoir retrouvé une certaine contenance. Les pattes moins raides, elle parvint à esquisser quelques pas vers le vieux lion tout en restant hors de portée. Elle avait aussi connu Kuzimu "le poète" avant qu'il ne l'agresse.

-Comment vas-tu ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Si tu voulais chasser, c'est fichu.

Lança la Géante sans même songer que les gazelles s'étaient précisément enfuies à cause de Samekh. A moins qu'elle ne l'ait deviné mais s'en moque et que ce soit une phrase de circonstance ? Pour autant, ce genre de sentiments négatifs brouillés étaient trop lourds à porter pour elle. Aussi malgré le petit temps que cela prit, son caractère habituel chassa les nuages qui s'étaient logé dans son yeux, allant jusqu'à assombrir sa prunelle aveugle. Elle se détendait petit à petit malgré elle. Samekh était un vieux mâle duquel ses griffes auraient raison s'il la cherchait, mais surtout son caractère "irrascible", ses ronchonneries sincères la rassuraient et puis, Dhoruba n'était pas faite pour se méfier trop longtemps, son exceptionnelle carrure pour lui lionne ne lui l'avait pas appris. Plus enjouée, rassurée même de voir que l'acte qui l'avait souillée n'était pas visible ou tout du moins pas pris en compte pour ses rares amis -oui, elle voyait l'ancien comme tel bien qu'ils ne se voient pas tant que ça.- Dhoruba finit par sourire. Le pouvoir des esprits simples... La confiance qui revenait au galop.

- Tu m'as surpris, je suis contente de te voir !

Avoua Dhoruba simplement, souriant au vieux mâle, restant instinctivement légèrement plus éloignée qu'elle ne l'aurait dû mais devenant enjouée.

_________________
Avatar: ©️ Prince Voldy ! Merci
Signature par Alois ! Merci

Ce qu'il y a de bien avec l'Amour, c'est qu'on n'a pas besoin d'être intelligent pour savoir aimer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3611-dhoruba-il-n-y-a-pas-beso
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 3534
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Ven 3 Juil - 11:09


Quelque chose, chez Dhoruba, avait indéniablement changé. Quelque chose d'irrémédiable et de permanent, que le temps lui-même ne serait jamais à même d'effacer. Avait-elle mûris ? Etait-ce la sagesse qui, lentement, s'immisçait en elle ? Etait-ce la vie qui, cruelle et sans merci, avait blessé son cœur ? Samekh n'en savait rien, mais la méfiance première de Dhoruba ne lui échappa pas. La peur n'était pas pour les idiots ; et bien qu'aux yeux de beaucoup son absence était synonyme de courage, elle n'en demeurait pas moins le guide universel de tout à chacun. N'avaient peur que ceux qui avaient suffisamment de jugeotes pour connaître les choses qu'ils avaient à perdre : il fallait souvent plus d'un cerveau pour s'en rendre compte, et plus d'une vie pour l'accepter … aussi la réaction de Dhoruba laissa Samekh quelque peu perplexe. La stupidité profonde de la géante n'était finalement qu'une légende : Dhoruba n'était peut-être pas très maligne, mais elle était loin d'être idiote. Elle avait peur et Samekh le sentait … ce n'était pas cette peur première qu'il préférait nommer surprise, non, c'était cette peur profonde et viscérale, celle qui, une fois présence, ne s'efface jamais vraiment …

Dhoruba finit cependant par se reprendre, abaissant la barrière première que son instinct de survie avait érigé entre elle et le vieux mâle au pelage rouge. Les gazelles s'évaporèrent parmi les hautes herbes, mais Samekh s'en fichait bien : il n'était pas là pour elles, il était là pour la géante rousse, malgré l'interdiction de Kumpa. Ce n'était pas un exil a proprement parlé, car la Lande des Sans Terre n'appartenait pas à Kumpa, mais si le prince s'était trouvé à ce moment-là sur son royaume, les choses auraient été sans nul doute différentes. Les formes n'y étaient pas, mais le fond demeurait : Kumpa l'avait bannis, et si cela le réconfortait dans l'idée que jamais personne ne voudrait de lui, Samekh n'en demeurait pas moins ce lion que le temps avait forgé : cet exil n'avait aucune influence sur ces faits et gestes. Le lion à la crinière brune avait encore des choses à faire et des gens à rencontrer sur Prideland avant de partir, et Samekh n'abandonnait jamais ses objectifs. Jamais.

Le vieux mâle s'approcha doucement de la jeune lionne au pelage roux et déclara simplement :

— Je ne suis pas ici pour chasser. Il fit une courte pause, avant de continuer. Je suis ici pour toi, Dhoruba. J'ai quelques questions à te poser, si tu le veux bien.

Affirma Samekh. Personne, aux alentours, ne semblait là pour les déranger, et encore moins pour les écouter. Le vieux mâle connaissait trop bien les lions d'ici pour savoir qu'aucune informations importante ne devait jamais leur parvenir, au risque de voir ces informations être utilisée à mauvais escient. Samekh savait se protéger, et encore mieux : il savait protéger les siens, ou presque …

— Mon intention n'était pas de te surprendre, j'en suis désolé. Je souhaitais juste te trouver.

— Je vais bien, la vie me joue simplement de drôle de tour, comme à nous tous. Comment vont Alois et tes petits ? demanda Samekh

_________________


We want war
Look at me, darling, and tell me what do you see. I was prince and soon I will be king. Some tried to break us, but we come from the fire dynasty. We are the thunder into the storm, we are the sun burning the day, we are the moon upon the night. We never give up. We do not forgive, we do not forget, and we gladly feast upon thos who would subdue us.If we burn you burn with us.

Image ©️ Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 29 Féminin
Nb de Messages : 390
En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Dim 5 Juil - 18:37

-Me poser des questions ?

La surprise fut si grande que les yeux de Dhoruba s'arrondirent de façon aussi exagérée que comique. Dévisageant le vieux lion comme si elle voulait entrer dans sa tête afin de vérifier qu'il n'était pas sénile, la femelle décrocha son regard de celui de son interlocuteur uniquement pour voir s'il n'y avait pas non plus une autre Dhoruba dans les alentours. Finalement, il n'en avait pas, alors décidée à faire face à son "devoir", la féline s'assit dans l'herbe, ou plutôt se laissa tomber comme un roc, rigide et immobile, la tête légèrement penchée sur le côté, signe chez elle d'une extrême concentration. La première fut facile, quoiqu'en réalité délicate d'un autre côté. Comment allait Alois ? ... Et leurs petits ? La réponse était en réalité confuse, voir intime mais Dhoruba n'était pas du genre à se cacher. Mentir pour couvrir sa honte ne lui viendrait en fait jamais à l'esprit. A défaut de raconter au premier venu ce qui s'était passé, la lionne n'aurait pas l'idée de nier l'explication a qui le demandait.

-Alois est vivant. J'veux dire... Un lion m'a attaqué dans les marécages, mais ce n'était même pas pour la nourriture... Thamani était avec moi. On s'est battus très longtemps, j'ai perdu. Enfin, disons que j'ai gagné juste assez de temps pour que ma fille s'échappe. Alois est arrivé, il s'est aussi battu avec ce lion, un lion poète mais pas gentil comme sont sensés l'être les poètes. Il s'appelle... Euh... Ah oui je me souviens, Kuzimu. Bref, à la fin, Alois a perdu un oeil et une oreille, j'essaye de lui faire passer son infection mais je crois que la vraie infection est ailleurs... Intérieure. M'enfin tu sais moi j'comprends pas trop tous ces trucs là, je sais juste qu'il est triste. Thamani va bien... Je crois. Je n'arrive pas à savoir pour elle, selon ce qu'elle a vu et... Enfin voilà, je ne sais pas très bien.

Dhoruba savait aussi que son mâle ne lui en voulait pas mais qu'il ne lui adressait plus les mêmes regards ou câlins. Et ce n'était pas parce qu'il était lui aussi devenu borgne, la femelle en était certaine. Quelque chose d'autre se tramait et ça avait avoir avec le prix que s'était octrôyé l'odieux vainqueur.

-Moi aussi je voudrais te poser une question, s'il te plaît Samekh. Quand un mâle fait ce qu'Alois m'a fait pour avoir des bébés... Ca marche à chaque fois ? Même si la femelle ne voulait pas ?

La tête baissée, le regard fuyant, la pauvre lionne n'aurait pas pu être plus explicite. Pour autant, elle ne paraissait pas non plus totalement abattue. C'était désormais passé et si Dhoruba ne savait pas mentir, elle savait en revanche très bien canaliser sa frustration ou ses chagrins. C'était une personne forte et surtout altruiste qui s'en voulait déjà d'avoir posé une question à un comparse qui lui avait signifié en avoir plusieurs.

-Désolée, je t'écoute, tu disais avoir DES questions, alors vas-y, j'essayerai de t'aider. C'est quoi tous ces "drôles de tour" dont tu parles ? Je sais que drôle veut dire amusant, mais je connais l'expression et en fait, ça n'est pas drôle du tout... Alors ça veut dire que quelqu'un te fais du mal ?

A la fois inquiète et fière comme tout qu'on se réfère à sa personne-mais aussi d'avoir bien retenu la leçon sur l'expression "drôle de tour" qui n'était pas drôle, leçon qui avait coûté des sueurs froides à Alois-, la géante s'installa un peu plus confortablement, l'air à nouveau pensive, fixant de manière presque dérangeante le vieux lion. C'est qu'elle ne voulait pas rater une miette de la demande de ce dernier, de peur de mal interpréter comme d'habitude. La chasse était complètement oubliée quant à elle, mais quoi de plus normal. Il ne fallait pas demander à la rouquine de se concentrer sur deux choses à la fois, et dans ce type de cas, l'ami et ses questions passait évidemment en premier.

_________________
Avatar: ©️ Prince Voldy ! Merci
Signature par Alois ! Merci

Ce qu'il y a de bien avec l'Amour, c'est qu'on n'a pas besoin d'être intelligent pour savoir aimer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3611-dhoruba-il-n-y-a-pas-beso
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 3534
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Mer 15 Juil - 18:17


Samekh écouta chacune des paroles de Dhoruba, et tandis qu’elle lui faisait le récit de ses aventures, le vieux mâle tenta de mettre un visage sur ce Kuzimu … quelle sorte de démon pouvait bien s’en prendre à une lionne comme Dhoruba ? Un lion sans honneur, à n’en pas douter, et la suite glaça encore plus Samekh. La lionne rousse, dans ses naïves questions, ne laissait aucun doute quant à se qui s’était passé. Le vieux mâle n’avait jamais été particulièrement proche d’Alois ni de ses enfants, mais la tragédie que Dhoruba lui comptait était sans pareil. Le regard de Samekh se figea sur la grande lionne, qui débitait son histoire sans aucune gêne visible. Si se qui s’était passé conduisait forcément à de nouveaux petits ? Jadis, Samekh aurait dit non, mais les récents évènements lui avaient prouvés le contraire. Kuzali, Tahani, pourquoi pas Dhoruba ? Le destin était souvent d’une cruauté implacable …

— Non, pas toujours … finit par répondre Samekh. Parfois, il faut le faire plusieurs fois pour que ça marche. Mais il arrive aussi, des fois, qu’une seule fois suffise …

Samekh ne pouvait se prononcer davantage, et il n’y avait que l’avenir pour donner le fin mot de tout cela. Etrangement, l’histoire de Dhoruba avait bouleversé le vieux mâle, si bien qu’il en avait, pendant un instant, oublier la raison de sa venue. Le vieux mâle resta un instant silencieux, trouvant soudainement ses questions existentielles bien futiles, mais il ne se déroba pas.

— Personne ne m’a fait du mal, non, il m’arrive simplement des choses que je n’avais pas véritablement … prévues … affirma Samekh, cherchant un instant ses mots.

C’était le moins que l’on puisse dire. Le vieux mâle avait eu la prétention de croire que ses actions n’auraient nulle conséquence, et même s’il ne regrettait rien, force était de constater qu’il se retrouvait désormais dans une situation bien délicate.

— J’étais venu te demander ce que tu savais sur les lionceaux, mais je comprendrais si tu ne veux pas en parler … expliqua le mâle au pelage rouge.

Samekh ne savait même pas pourquoi il disait cela : il savait que Dhoruba accepterait d’en parler, même si cela la dérangeait … en fait, peu de chose était en mesure de déranger Dhoruba, et Samekh le savait bien. En revanche, il en fallait peu pour Samekh, et cette histoire avec ce maudit Kuzimu lui suffisait … le récit de la Pridelander tournait encore et encore dans l’esprit de Samekh. Dhoruba n’était pas de son sang ni ne faisait véritablement partie de ses amies – Samekh n’en avait pas – mais il se sentait protecteur à son égard, comme débiteur d’une dette imaginaire ; et ce qu’avait fait ce Kuzimu ne pouvait rester impunis. Mais le vieux mâle était-il en mesure d’y faire quelque chose ? Rien n’était moins sûre …

_________________


We want war
Look at me, darling, and tell me what do you see. I was prince and soon I will be king. Some tried to break us, but we come from the fire dynasty. We are the thunder into the storm, we are the sun burning the day, we are the moon upon the night. We never give up. We do not forgive, we do not forget, and we gladly feast upon thos who would subdue us.If we burn you burn with us.

Image ©️ Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 29 Féminin
Nb de Messages : 390
En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Jeu 6 Aoû - 20:23

-Ah.

Dhoruba avait éprouvé une bouffée de soulagement lorsque Samekh lui avait dit qu'il fallait parfois plusieurs fois pour que des lionceaux se forment mais s'était immédiatement rétractée. Avec sa chance habituelle, la lionne pourtant optimiste de nature était aujourd'hui persuadée que l'acte de Kuzimu avait porté ses fruits. A moins qu'elle n'espère secrètement que ce soit le cas ? Il faut dire que face au monstre, la puissante guerrière n'était plus qu'une boule de poils chiffonnée, traînée dans la boue. Elle le craignait suffisamment pour l'imaginer partout, à espionner ses gestes et son ventre. S'il apprenait que son ventre était vide, sans doute voudrait-il réitérer son acte ? A cette idée, l'échine de la lionne se hérissa, elle se perdit dans ses souvenir sombres un instant, adoptant un air absent, si absent qu'on aurait pu la croire morte. Le retour à la réalité fut difficile mais la voix de Samekh, aussi amicale que rassurante à son goût l'y aida, la rousse ravala son amertume pour esquisser un sourire douloureux mais sincère.

-Pourquoi tu comprendrais ça ? Je n'aurais aucune raison ni excuse d'agir ainsi... Même si j'comprends pas trop ce que tu veux dire par "choses imprévues", je me contenterai du fait que personne n'ait touché à un seul de tes poils... Et de te répondre du coup.

Lancée, la lionne retrouva un peu d'allure. Elle s'assit plus confortablement, imitant inconsciemment la posture préférée du vieux "professeur" de ses enfants, comme si cela suffisait à lui insuffler toute la science de ce dernier. Pas peu fière de servir de maîtresse d'école, la rousse se pourlécha les babines, le temps de réfléchir à l'organisation de son cours avant de se lancer.

-Bon, les lionceaux viennent du ventre de la maman... Ah oui mais ça tu le sais déjà... Bon bon je reprends, laisse-moi une chance !

Supplia presque la pauvre prof qui était parvenue à se décontenancer seule. Reprenant son souffle, elle tâcha de paraître crédible. Il fallait que Samekh croit en son savoir, car elle le possédait. Pour une fois qu'elle savait...

-Alors, quand ils naissent ils ne voient rien du tout, parce que leurs yeux sont fermés. Je ne sais pas pourquoi mais c'est comme ça. Je pensais aussi que les miens avaient trouvé le lait -qui vient aussi du ventre de la maman- parce qu'ils étaient intelligents mais en fait j'ai bien regardé et ils le font tous ! Ensuite au bout de 15 jours ils ouvrent les yeux et commencent à ramper par terre. Ce n'est pas comme les bébés gazelles qui courrent après la naissance... Les lionceaux prennent plus de temps. C'est vers 3 mois qu'ils sortent de la tanière pour courir et jouer même s'ils sont encore maladroits. Il faut bien les surveiller tu sais, c'est encore fragile à cet âge. Ensuite ils grandissent et tu peux leur apprendre des choses comme la chasse, enfin d'abord leur faire goûter la viande vers 4 ou 5 mois j'crois... Et euh, t'as pas des questions plus concrètes par hasard ? Là j'vois pas quoi rajouter parce qu'en réalité, tu sais, les lionceaux tu sais vraiment ce que c'est en les voyant grandir toi-même.

Soudain prise d'une illumination, la lionne qui avait levé les yeux au ciel comme pour trouver l'inspiration reprit son souffle avant de fixer Samekh d'un air particulièrement intéressé et concentré.

-Mais pourquoi tu veux savoir ça ? Enfin... Si j'peux me permettre.

Ajouta-t-elle, copiant sans s'en rendre compte, le comportement éduqué de Samekh qui l'avait pourtant gentiment "outré". Pourquoi le vieux mâle ne voudrait-il pas lui répondre ? Ce serait ridicule, n'est-ce pas ?

_________________
Avatar: ©️ Prince Voldy ! Merci
Signature par Alois ! Merci

Ce qu'il y a de bien avec l'Amour, c'est qu'on n'a pas besoin d'être intelligent pour savoir aimer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3611-dhoruba-il-n-y-a-pas-beso
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 3534
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Lun 21 Sep - 11:22


Patient, Samekh écouta chacune des paroles de Dhoruba. La situation était aussi cossasse qu'improbable, et pourtant ils étaient là, tous deux l'un face à l'autre, au milieu de cette savane aux herbes hautes. Pour la première fois depuis très longtemps, un sourire sincère se dessina sur le visage de Samekh. Ce n'était pas un sourire narquois, non, ni un sourire vicieux, c'était un sourire du cœur et de l'esprit, car Dhoruba, dans sa volonté de bien faire, l'amusait, et ce sentiment n'avait pas gagné Samekh depuis … il ne s'en souvenait même pas.

Si Samekh avait des questions concrètes ? Si Samekh n'avait pas été aussi fier, il se serait avoué complètement paniqué, mais il avait appris au fil des ans à se contenir et à dompter ses peurs lorsqu'il en avait. Elevé des lionceaux ne pouvait pas être si terrible que cela : Dhoruba y arrivait, alors pourquoi pas lui ? Ce que Samekh avait compris, cependant, était beaucoup plus profond, et beaucoup plus personnel. La vérité, c'était que Samekh avait peur de se retrouver face à face avec lui-même … pouvait-il vraiment espérer que ses enfants ne lui ressembleraient pas ? Car c'était bien cela, finalement, le problème : le vieux mâle au pelage rouge n'avait pas peur des responsabilités, il avait peur d'engendrer un second lui, et de le voir répéter ses propres erreurs. Il ne savait déjà pas faire les bons choix pour lui-même, comment pouvait-il l'apprendre à ses enfants ? Comment pouvait-il enseigner à des enfants à être bon, juste et altruiste, quand lui-même ne l'était pas ? Comment pourrait-il être un modèle, et faire figure de père, alors que tant de lions le haïssaient ? Pouvait-il vraiment poser toutes ces questions à Dhoruba ? Non, bien sûr que non.

Les dernières paroles de la lionne au pelage roux sortirent Samekh de ses pensées. Elle était plus curieuse qu'il ne l'avait pensé, ni même imaginé. Qu'allait-il donc lui répondre ? Un mensonge de plus ferait-il vraiment la différence dans la balance qu'était sa conscience ? C'était peu probable …

— Je n'ai jamais élevé de lionceaux, alors je me demandais ce que cela faisait … affirma Samekh en guise de réponse. Est-ce que c'est dur de … de leur apprendre la vie ? demanda le vieux mâle au pelage rouge.

Samekh n'avait peut-être jamais élevé d'enfants, mais il avait déjà vu et subi ceux des autres, plus ou moins directement. Le vieux mâle ne les avait jamais vraiment aimés, les jugeant parfois trop virulents, parfois trop curieux, toujours trop agaçants. Les siens seraient-ils différents ? Samekh savait que les lions acceptaient et supportaient davantage un grief lorsque c'était le leur, ferait-il exception à la règle ? Malgré ses airs de vieux mâle singulier et renfrogné, Samekh n'était pas si différent des autres. Bien au contraire.

— Comment est-on censé les protéger, quand on ne peut pas se protéger soi-même ? questionna l'exilé.

Les questions de Samekh le trahissaient, mais Dhoruba allait-elle s'en rendre compte ?

_________________


We want war
Look at me, darling, and tell me what do you see. I was prince and soon I will be king. Some tried to break us, but we come from the fire dynasty. We are the thunder into the storm, we are the sun burning the day, we are the moon upon the night. We never give up. We do not forgive, we do not forget, and we gladly feast upon thos who would subdue us.If we burn you burn with us.

Image ©️ Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 29 Féminin
Nb de Messages : 390
En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Lun 12 Oct - 13:12

[HJ: Désolée pour le temps de réponse :/ Je n'avais pas vu ta réponse... Suspect Oui, je suis un boulet ! Embarassed ]

-Les protéger ? Comme on le fait pour nous, mais avec plus d'énergie encore ! C'est tout ce qu'on peut faire, pas plus, et c'est pour ça qu'ils meurent parfois.

Implacable réponse. Il y avait toujours un quota de lionceaux destiné à mourir, et Dhoruba était si simple dans sa tête que ce constat lui était venu à l'esprit bien avant la majorité des lionnes.

-Mais même quand on sait ça, quand on sait qu'il y en a qui ont mourir, il faut se battre pour eux, pour réduire l'inévitable.

Dhoruba avait conscience de ne pas être forcément rassurante, seulement, elle méconaissait l'art de l'euphémisme, se contentant de se sentir coupable d'offrir cette réponse. Il lui était difficile d'affadir le sourire sincère de Samekh, seulement c'était probablement la meilleure chose qu'elle puisse faire pour lui, le préparer à être réellement... Réellement quoi au juste ? Pourquoi toutes ces questions ? Avec le temps, l'interrogation logique s'était décidée à cheminer dans son cerveau pour franchir le seuil de ses lèvres à la vitesse de l'éclair, allant jusqu'à surprendre Dhoruba elle-même.

-Tu vas avoir des lionceaux ?!

Un sourire illumina les babines de la géante qui en découvrit ses crocs de contentement. D'ailleurs cela ressemblait plus à une grimace qu'à une de ces mimiques charmantes toute calculée. Dhoruba était entière, passionnée comme toujours, s'étant légèrement emportée alors qu'elle n'était même pas sûre de sa conclusion. A vrai dire, c'était plutôt curieux d'imaginer le vieux Samekh ronchon et ironique être papa, mais pourquoi pas. La rouquine était décidée à lui donner sa chance contrairement à d'autres, et puis à elle, il lui souriait; alors que les mauvaises langues se taisent ! Que sa question concerne une portée à venir, un rêve lointain ou une simple envie de satisfaire sa curiosité, elle était tout à fait légitime.

-Eh bah... Sinon pour leur apprendre la vie, tu sais c'est pas si compliqué, il faut leur montrer. Les actes valent plus que les mots j'crois. Et sinon, moi je le emmène chez des professeurs. Des vieux vieux lions qui savent plein de choses, ils leur racontent des histoires de leur enfance, mais leur donne aussi des conseils contre de la viande bien fraîche. Parfois c'est de la girafe, dur à attraper ça... Mais celui qui en demande donne les meilleurs cours ! Sinon de la gazele, un zèbre nouveau-né. Ce genre de choses. Y'a toujours moyen, même quand on est pas très malin. Toi tu l'es, donc ça serait encore plus simple pour toi.

Ayant oublié ses problèmes pour s'investir totalement dans son rôle de mentor, la jeune femelle parlait avec une éloquence toute relative mais pleine de volonté. Elle s'arrêta un petit moment toutefois pour observer le vieux mâle par en-dessous. Là où quiconque aurait été certain que Samekh allait avoir des lionceaux, elle doutait encore un peu, s'étonnant que si c'était le cas, il ne lui l'ait pas encore dit. N'obtenant guère de réponse par télépathie, elle finit par reprendre la parole.

-Alors c'est ça, tu veux avoir des bébés ? Si tu veux je te montrerai touuuut ! Les meilleurs profs, nourrices et tout ça. En plus, je pourrai te les garder. Tu sais... Ma mère disait que j'étais incapable de m'occuper de petits, et les autres femelles croyaient que je les tuerais sans le vouloir car je suis stupide et brute. Ange est mort oui... Mais Alois m'a expliqué que c'était la nature, et puis Thamani et Akiam vont très bien. En plus, ils sont intelligents, pas comme moi. Alors t'en fait pas, si j'ai pu, tu pourras. Surtout que je t'aiderai ! Enfin... Si c'est bien ça, j'veux dire, que tu me demandes tout ça car tu vas ou tu veux avoir des bébés. Hein ?

Un peu honteuse de s'être enthousiasmée par anticipation, la femelle s'ébroua et abaissa légèrement la tête, continuant quand même de sourire sans pouvoir s'en empêcher. Elle espérait réellement une réponse positive, car à ses yeux, Samekh méritait de vivre la maternité, enfin... La paternité dans son cas. Elle continuait en effet de trouver ce moment merveilleux bien qu'il lui ait été imposé deux fois, la première de manière plus subtile, plus douce et la seconde nettement plus macabre. Seulement son esprit simple n'allait pas chercher bien loin, à ses yeux, les petits n'étaient pas coupables, sinon le géniteur.

_________________
Avatar: ©️ Prince Voldy ! Merci
Signature par Alois ! Merci

Ce qu'il y a de bien avec l'Amour, c'est qu'on n'a pas besoin d'être intelligent pour savoir aimer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3611-dhoruba-il-n-y-a-pas-beso
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 3534
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Ven 30 Oct - 19:37



« Tout seul on va plus vite,
Ensemble on va plus loin
»


https://youtu.be/T6-ySgpJFXM

Samekh resta un moment silencieux, comme il en avait tant l’habitude. Le vieux mâle avait mentis toute sa vie durant, et pourtant, en cet instant précis, sa conscience rechignait à mentir à Dhoruba. Si Samekh n’était pas aller voir d’autres lionnes, c’était bien pour éviter ce genre de questions … à quoi s’était-il attendu exactement ? A voir la géante lui répondre sans poser de questions ? Qui était réellement l’imbécile, dans cette histoire ?

En voyant le sourire sur le visage de Dhoruba, le vieux mâle ne pu empêcher son cœur de s’emballer. Pour la première fois, quelqu’un semblait vouloir lui donner sa chance … bien sûr, la lionne au pelage roux ne connaissait pas l’identité de la mère, et Samekh se doutait bien que si cela avait été le cas, les choses auraient été bien différente, mais la force de Dhoruba résidait en son cœur. Bien sûr, elle était grande et puissante – bien que pataude – mais Samekh ne la respectait pas pour cela : il la respectait pour cette chose si précieuse, que beaucoup n’avait pas. Cela n’avait rien à voir avec la pseudo bénédiction que l’immense femelle venait de lui donner : se sentiment était présent depuis bien longtemps, la situation actuelle ne faisait que le sublimer. Rares étaient ceux à gagner cette place dans le cœur de Samekh, et Dhoruba pouvait s’en vanter.

— Oui … répondit finalement Samekh. Oui, je vais avoir des lionceaux ajouta-t-il, presque gêné.

Y avait-il une honte à cela ? En théorie : pas vraiment, en pratique : quelque peu … cependant, le vieux mâle avait longuement réfléchis, et s’il avait su trouver les arguments pour se convaincre – lui mais surtout les autres – du bien fondé de ce qui lui arrivait, rien ne pouvait jamais avoir raison de la petite voix de la conscience qui, sans cesse, résonne dans notre esprit. Sur ce point comme sur beaucoup d’autres choses, Samekh ne faisait pas exception à la règle, et sa conscience lui rappelait chaque jour la dure réalité.

— Je te remercie, Dhoruba, pour tes précieux conseils … affirma le mâle au pelage rouge. J’espère que tu les rencontreras un jour, et qu’ils sauront te montrer le respect que tu mérites. Kumpa ne veut plus me voir auprès des Pridelanders, aussi vais-je devoir me débrouiller seul, mais j’apprécie grandement ta proposition … déclara l’exilé.

Au loin, rompant la ligne de l’horizon, se dessinaient les silhouettes des gazelles qui avaient pris la fuite. Sans avoir la prétention de connaître l’avenir Samekh savait ce qui l’attendait, et il avait surtout conscience des choses qui attendaient ceux qu’il laisserait derrière lui : l’aide de Dhoruba, le jour venu, ne risquait pas d’être de trop.

Citation :
Désolé, c'est court ! =/

_________________


We want war
Look at me, darling, and tell me what do you see. I was prince and soon I will be king. Some tried to break us, but we come from the fire dynasty. We are the thunder into the storm, we are the sun burning the day, we are the moon upon the night. We never give up. We do not forgive, we do not forget, and we gladly feast upon thos who would subdue us.If we burn you burn with us.

Image ©️ Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 29 Féminin
Nb de Messages : 390
En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Ven 6 Nov - 22:10

-Vais... Av..voir des lionceaux ?

S'exclama Dhoruba, semblant rechercher dans son dictionnaire interne la véritable signification de la conjugaison utilisée par Samekh. Après un laps de temps extrêmement court qui, pourtant, pourrait avoir semblé très long à son interlocuteur -selon les émotions et hypothèses lui passant par la tête- le visage de la lionne réagit enfin en conséquence. Ses babines se fendirent d'un large sourire, tandis que ses yeux s'illumèrent, encore grands ouverts par la surprise. La géante bondit sur ses pattes avec une souplesse qui en étonnait toujours plus d'un en voyant sa carrure.-pourtant svelte mais, certes, gigantesque.- elle fit un petit saut, entraînée par son enthousiasme qui la mena presque museau à museau avec le vieux lion. Dhoruba se moquait des circonstances, de la situation du mâle, de l'âge de ce dernier ou encore de qui était la mère. Elle ne voyait que la magnifique conséquence d'une tendresse évidente. Dans sa tête, il était évident que les deux lions avaient consumé leur Amour. C'était d'autant plus beau que le félin n'était pas du genre à s'extérioriser vraiment. Aucune chance que ce dernier ait forcé la lionne en question, ces petits étaient le fruit d'un consentement magique, au contraire de ceux qui grandissaient sûrement dans son ventre. Loin d'être jalouse, la rouquine se réjouissait simplement de la bonne nouvelle.

-C'est génial ! Je suis sûre que tu sauras parfaitement t'en occuper. En plus, ton amoureuse t'aideras. Je la connais ?

Malheureusement, une ombre au tableau s'annonçait déjà dans la bouche du vieux mâle qui expliqua que Kumpa lui interdisait de parler aux Pridelanders. La lionne jusque là joyeuse et légère se raidit, ses pattes semblant tout à coup contaminées par le Tétanos. La crête de son encolure se dressa en harmonie avec ses babines, découvrant des dents aussi pointues que blanches. Ses yeux quant à eux exprimaient autant la colère que l'incompréhension, elle ne comprenait pas l'attitude de Kumpa. LE prince qui l'avait accueilli, lui donnant la chance que tous lui refusaient ? Celui qui lui parlait comme un animal de plus de la savane sans la prendre pour une débile ? Le roi qui lui avait même sourit ? La Pridelander ne saisissait pas, cette manière d'agir ne correspondait pas à la famille royale qu'elle admirait et servait avec abnégation.

-Pourquoi ?! Je ne comprends pas, et ce n'est pas parce que je suis stupide ! C'est parce que c'est injuste, j'en suis sûr. En plus, des lionceaux ne peuvent pas grandir loin d'une troupe ! Plusieurs paires d'yeux valent mieux que 4 pour surveiller les dangers. Enfin, j'veux pas te stresser, je suis sûre que tu pourrais arriver à les éduquer avec la mère, mais ce sera plus difficile et moins drôle pour eux. Ils n'auront pas d'amis ! Veux-tu que j'aille parler avec Roi Kumpa ? Il est gentil d'habitude, et compréhensif. Tu sais je le connais bien, un jour je l'ai aidé avec une chasse. Il s'était trompé de gnou et en avait choisi un énorme qui allait le tuer. Ensuite nous avons parlé et il a toujours été sympathique, pareil pour son frère. Sa maman a beaucoup de classe, elle est très intelligente elle. Je suis certaine que je peux faire quelque chose. Et sinon... Compte sur moi, je t'aiderai ! J'ai déjà apporté de la nourriture en-dehors du territoire... Ca c'était pour aider un étranger, mais il était bon. Il ne voulait pas voler la terre des Pridelanders.

La femelle espérait que son aveu ne la ferait pas passer pour une traîtresse mais vu la situation de Samekh, stupide ou pas, elle se doutait que les retombées ne seraient pas dangereuses. Elle voulait au contraire surtout motiver le vieux mâle à lui faire confiance.

-En plus, je n'irais pas vraiment contre les règles si je te rendais visite ailleurs qu'ici. J'irai comme ce que j'étais avant, une lionne errante, pas Pridelander.

Fit-elle avec un sourire malicieux. Quand son cerveau était stimulé, surtout en cas de joie extrême ou de grosse colère face à une injustice, il savait avoir son étincelle. Quoiqu'il en soit, décidée la lionne demeurée debout jaugeait Samekh, bien droite. Le regard fixe et l'air entêtée. D'une manière ou d'une autre, elle aiderait le futur père, qu'il ne tente pas de l'en empêcher.

_________________
Avatar: ©️ Prince Voldy ! Merci
Signature par Alois ! Merci

Ce qu'il y a de bien avec l'Amour, c'est qu'on n'a pas besoin d'être intelligent pour savoir aimer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3611-dhoruba-il-n-y-a-pas-beso
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 3534
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   Lun 4 Jan - 11:43


— J’ignore si tu la connais … répondit Samekh. Elle vit sur Outland, avec les siens, nos enfants seront princes et princesses … expliqua le vieux mâle au pelage rouge.

L’Exilé ne souhaitait pas lui en dire davantage, car en apprenant l’identité de la mère, le jugement de Dhoruba, jusqu’à présent différent, ne risquait-il pas de rejoindre ceux des autres ? Samekh s’était toujours désintéressé de se que pensait les autres, et pourtant, aujourd’hui, il craignait celui d’une lionne à l’intelligence limité … mais le vieux mâle, lui, ne la voyait pas comme cela. Quelque chose de différent émanait de Dhoruba, cela ne faisait aucun doute, mais contrairement à la plupart des autres lions, Samekh ne la stigmatisait pas pour cela : cette différence rendait la géante au pelage roux unique.

Altruiste malgré les décisions de son Roi, la lionne au pelage roux ne savait surement pas tout. Etait-elle là, le jour où Kumpa l’avait « jugé » ? Il avait pourtant semblé à Samekh que tous les lions de la Terre des Lions étaient présents ce jour-là, et que les rumeurs s’étaient chargées de prévenir ceux qui n’y étaient pas … malgré les bonnes volontés de Dhoruba, Samekh restait réaliste …

— Il n’y a rien que tu puisses faire, Dhoruba … affirma Samekh. Certaines choses ne peuvent pas être pardonnées.

Samekh avait tué Farao, le père de Kumpa, et sans lui, rien de tout cela ne serait arrivé. L’Exilé ne se rendait pas coupable de ce qui arrivait à la Terre des Lions et aux Pridelanders, mais il avait conscience que, sans lui, les choses auraient été différentes … mais pas tant que cela. Misaada aurait trouvé un autre moyen de tuer Farao, et les Nyeusis auraient fait leur œuvre, avec ou sans le Roi ; c’était là le lot des destinées.

— Mes enfants ne vivront pas seuls …. certifia le mâle à la crinière brune. Ils ne vivront peut-être pas sur la glorieuse Prideland, mais ils auront un clan, et tout un clan pour les accompagner. C’est bien plus que je n’aurais jamais pu l’espérer … déclara Samekh.

Les Exilés avaient rarement autant de chance. La volonté de Dhoruba d’aider Samekh était louable, mais le vieux mâle au pelage rouge ne souhaitait pas lui attirer d’ennuies. Kumpa n’était peut-être pas du genre à lui en vouloir pour cela, mais d’autre dans le clan le pourraient. Il n’était jamais bon de jouer avec le feu, même si c’était pour un Enfant du Feu.

Cependant, et Samekh le savait, Dhoruba pouvait peut-être l’aider d’une autre manière, moins directement, mais de façon tout aussi importante, dû moins pour lui.

— Il y a peut être une chose que tu pourrais faire pour moi … avoua finalement Samekh. J’aurais besoin de parler à la Reine Malkia, j’ai … quelque chose à lui demander. S’éloigne-t-elle parfois du Baobab ? demanda-t-il.

_________________


We want war
Look at me, darling, and tell me what do you see. I was prince and soon I will be king. Some tried to break us, but we come from the fire dynasty. We are the thunder into the storm, we are the sun burning the day, we are the moon upon the night. We never give up. We do not forgive, we do not forget, and we gladly feast upon thos who would subdue us.If we burn you burn with us.

Image ©️ Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Things You Know About Cubs (DHORUBA)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Things You Know About Cubs (DHORUBA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-