AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 636
En savoir +
MessageSujet: Quotidien    Mar 21 Avr - 21:23


    Kuzali était partie à l'aube et Sadaka avait du mal à trouver le sommeil auprès de sa famille. Bien qu’il fût un enfant, il n’osait aller se blottir – comme tout lionceau de son âge l’aurait fait – dans les pattes de sa tante. Il l’aimait beaucoup mais il ne l’aimait pas comme il pouvait aimer sa mère et il ne se sentait pas en paix dans sa fourrure de sang. Il voulait prouver aux autres qu’il n’avait besoin de personne pour se débrouiller, et là, en l’occurrence, pour s’endormir. Cependant, ça n’était pas si facile. Il n’avait jamais dormi sans sa mère et il se rendait à présent compte à quel point l’air était frais le soir. Il s’était recroquevillé et tremblait un peu. Il aurait tant aimé que sa mère soit près de lui. Mais tant pis...

    Il trouva le sommeil et le lendemain émergea le premier. Samekh dormait un peu plus loin et Vita et Ishana près de leur mère. Il s’étira longuement et se leva, sans faire de bruit afin de ne réveiller personne. Le petit s’éloigna pour commencer à grimper sur quelques rochers environnants. Il contemplait le paysage mort. Il pouvait comprendre l’envie des membres de sa troupe à vouloir vivre à l’écart du reste des lions mais n’auraient-ils pas put choisir un endroit plus... sympathique ? On aurait dit qu’hormis eux nul il n’y avait pas de vie. Il savait que Samba devait s’éloigner d’ici pour chasser et même lui ne pouvait s’entrainer que dès qu’il avait la chance de tomber sur une petite souris ou alors quelques insectes.

    Il espérait qu’un de ces rongeurs viendrait se perdre par ici car il avait envie de se distraire un peu. Oh, c’était d’ailleurs son jour de chance. Non loin de là il entendit couiner. Sourire aux lèvres et sourcils froncés il s’approcha, sans faire de bruits, de là où venait les couinements. Bingo ! Une souris, et une grosse en plus. Elle grignotait quelque chose qui ne donnait pas envie à Sadaka. Toujours aussi appliqué, il s’avançait de sa proie quand une brindille vint croiser son chemin. Zut, c’était trop tard. La petite bête aux aguets détalait. Il se mit à lui courir après mais il se rendit vite compte que c’était peine perdue. Elle s’était déjà enfuie trop loin. Il pesta, déçu de cet échec, puis fit demie tour en espérant trouver quelqu’un de réveillé.


_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 304
En savoir +
MessageSujet: Re: Quotidien    Dim 3 Mai - 15:22

Quotidien.
Sadaka & Vita & Ishana



Dire que Vita, Ishana et leur chère môman avaient toujours vécu sur la Lande, le fait que les Pridelanders y avaient eux aussi trouvé refuge, l' énervait. Certes ces lions, lionnes et lionceaux avaient besoin d' un refuge puisqu' ils avaient été chassés de leurs Terres par l' association à la fois des Nyeusis, des Freelanders et des hyènes, mais pourquoi la lande. Il devait y avoir d' autres territoires pouvant les accueillir nan ? Si certes cet endroit était loin du faste de Prideland, Vita en connaissait chaque recoins, eux y avaient mené une belle vie. Un brin égoïste, le pré-adolescent avait tout de suite pris la mouche. Pour on ne sait vraiment quelles raison obscure. Même Vita ne savait pas lui même. Ces pensées au petit matin lui donnaient mal au crâne à la réflexion. Légèrement fiévreux, le lion couleur sang séché s' était levé avant de s' étirer de tout son long. Sa mère et Ishana étaient en grande conversation philosophiques avec son Oncle. Vita avait soupiré, détournant les yeux de sa famille si parfaite. Puis il remarqua l' absence de quelqu' un. la Dame Soleil qui vivait avec eux à présent, était d' habitude accompagnée d' un petit bout couleur ténèbres. Mais là, pouff, disparu. Vita avait fait la grimace, soudain inquiet.

C' est donc empressé qu' il avait quitté la tanière. Même s' il n' aimait pas beaucoup ce petit, parce qu' il était le rejeton d' une amie à son Oncle, il ne voulait pas qu' il risque quoi que ce soit. Il ne l' aimait pas, mais ne pas aimer ne signifie pas haïr. Au petit trot, le pré-adolescent cherchait un petit point noir. Il se rendit jusqu' au passage marécageux, il ne le trouva pas, alors il décida de rebrousser chemin. C' est à cet instant qu' elle l' aperçut, de tellement loin qu' il crut d' abord voir un gibier de petite taille, mais en forçant sa vue il reconnut bien la petite boule de poils foncée, encore trop loin à son goût de la tanière. Il était tellement jeune, et déjà aventureux. Le pré-adolescent s' était dirigé à grands pas vers le jeune Sadaka. Il s' était finalement placé face à son cadet, d' humeur maussade, comme à son habitude. Ses yeux envoyaient des éclairs, et il avait toujours la migraine. Il s' était assis devant le petiot, essayant de se calmer. Il avait ensuite clamé d' une voix rauque.

- Que faisais-tu ? Je me suis inquiété Sadaka. Tu sais pourtant quelles sont les règles... J' aurais pu t' accompagner.. C' est dangereux de se balader seul à ton âge.

Le pré-adolescent avait essayé de se montrer diplomate, ferme, sans être trop agressif. Car même s' il ne l' aimait pas particulièrement il savait quel mal cela causerait à sa mère si elle le perdait. Lui aussi dans ses heures noires s' était demandé quelle douleur lui causerait le fait de perdre Ishana ou Samba. Il connaissait à présent la réponse, grâce à la maturité et à l' expérience acquise, expérience que son jeune camarade ne pouvait avoir. Vita se sentait vraiment mal, déjà à son éveil il était mal, le stress et la course aggravant un peu son état. Pourtant il ne se départait pas de sa pose impressionnante et de son sourire arrogant.

- Écoutes, si tu veux on rentre à deux, et on ment sur ma présence à tes côtés ? Je sais que mentir n' est pas bien, mais se faire gronder n' est pas agréable, j' en sais quelque chose.
Spoiler:
 

_________________


Base by (c) Walt Disney.
Line + Kit by (c) Mr. Brown.
Fond (c) Disney.


♣️ 8 roses ♣️ Merci à tous ! ♥️♥️♥️
Dc de : Wakanda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ST@FF - Ishana


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: Quotidien    Jeu 14 Mai - 13:56


Depuis peu, la famille c’était agrandit pour le plus grand bonheur d’Ishana. Une grande dame dorée c’était jointe à eux, et avec elle une petite boule de poil noire était apparue. Kuzali et Sadaka. Ishana apparaissiait énormément Kuzali qui lui semblait être une personne infiniment douce et chaleureuse, un peu comme maman, mais en plus lumineux. Et la rouge adorait tout particulièrement le petit lionceau à ses côtés, en sa présence Ishana c’était vu doué d’une capacité innée à prendre soin des plus jeunes. Pas de doute possible, elle adorait le pseudo rôle de nourrice qu’elle avait pris en présence de Sadaka.

Etre la nourrice de ce petit bout au cœur bercé par des envies d’aventures n’était certes pas de tout repos, mais la jeune lionne rouge avait pris l’habitude de parcourir la lande pour tenter de rattraper son cher frère Vita. Alors, garder un œil sur Sadaka n’était pas bien compliquer. Quoi qu’il semble qu’elle eut parlé trop vite ce matin. L’air était frais et le soleil s’élevait doucement dans le ciel que Sadaka avait déjà disparue des flancs de Samba, leur mère, et qu’Ishana l’avait rien vu. Soit trop ensommeillé pour prêter attention à un lionceau qu’elle aurait juré voir dormir bien plus profondément que ne l’avait jamais fait Vita, soit trop éprise par les dires de son oncle et de sa mère.

C’est la brise froide qui vint caresser son fessier, notant la disparition du corps de Vita couché en boule à cet endroit, qui lui mit la puce à l’oreille. Le temps de se retourné et elle voyait déjà Vita disparaitre à l’entrée de leur petite grotte, elle n’eut qu’à baisser les yeux en se disant que Sadaka pourrait bien le suivre pour se rendre compte que le lionceau n’était plus là. Une peur panique s’empara de son cœur et elle bondit sur ses pattes, s’excusant auprès des deux adultes et en leur communiquant son désir de suivre son jeune frère. Fausse excuse, où plutôt mauvaise excuse car elle voulait d’abord retrouver Sadaka. Vita était débrouillard, mais Sadaka était trop jeune et s’il lui arrivait quelques chose elle ne saurait pas quoi faire, ni quoi dire à sa mère.

Vita avait rapidement disparu de son champs de vision, comme à son habitude cela dit, mais pour la première fois de sa vie elle ne s’enquit pas de le retrouver. Elle leva le nez et huma l’air matinal à la recherche d’une petite odeur musqué, celle de son cher petit Sadaka. Si elle aurait été plus jeune, elle se serait mise à courir en tous sens pour le retrouver, mais les longues heures à écoutés sa mère parler et ses nombreuses rencontres faite sur les longs chemins à la recherche de Vita lui avait appris l’important du flair. Elle était capable, comme tous ses semblables de retrouver une proie, un ami ou un ennemi grâce à son odeur, et maintenant qu’elle savait utiliser son flair comme il se devait elle s’appliquait à retrouver la trace laisser par Sadaka.

Le nez proche du sol, elle suivait docilement la petite piste en zigzag, le lionceau noir avait surement couru après quelques chose de fort intéressant pour faire ainsi tournez en rond sa jeune nourrice. Mais la rouge était persévérante et s’acharna à suivre cette odeur pour le retrouver, coute que coute. Elle finit par retrouver son cher petit protégé, et quelle surprise de voir que ce dernier était accompagné par son propre frère.

Le sourire aux lèvres elle trottina dans leur direction. Quand elle arriva à leurs côtés, elle surpris une conversation qu’elle n’apprécia pas le moins du monde, ainsi baissa telle les oreilles et fronça les sourcils en étendant les dires de Vita.

- Écoutes, si tu veux on rentre à deux, et on ment sur ma présence à tes côtés ? Je sais que mentir n' est pas bien, mais se faire gronder n' est pas agréable, j' en sais quelque chose.

Que Vita mente et joue la comédie, c’était un fait établit et Ishana avait depuis longtemps renoncé à le faire changer, mais qu’il insiste le tendre petit Sadaka dans ses déboire, elle le refusait purement et simplement. Pour Ishana, Sadaka était encore un bébé, un enfant fragile qu’il fallais protéger des menaces extérieur et des peines qu’on pouvait y vivre, même s’il se révélait être bien grand pour son age.

- Vita ! Comment peux-tu dire cela à Sadaka ?! – fit la lionne rouge visiblement agacé.

Ishana refusait que son petit bout de chou devienne comme son frère, un Vita était déjà difficile à surveillé, alors veillé sur un futur adulte comme Sadaka, s’il continuait à grandir aussi vite, deviendrait surement mission impossible. La jeune rouge se tourna vers le jeune lionceau et, contrairement au minois colérique qu’elle avait affiché face à son frère, son visage s’adoucit pour laisser paraitre un grand sourire sincère. Elle l’aimait et elle ne voulait surtout pas qu’il soit touché par son courroux. Ainsi, elle se rapprocha de lui doucement, pis sa patte droite derrière son dos pour l’attiré à elle et lui lécher le haut du crâne tendrement.

- Sadaka, j’ai eu peur qu’il te soit arrivé quelques choses. Pourquoi es-tu partis si loin alors que nous n’étions pas là ?

Maintenant qu’elle était proche du lionceau, la pré-adolescente se rendait compte qu’il avait encore grandit pendant la nuit. Elle se doutait qu’on l’attaque alors qu’il était déjà bien grand et fort pour son âge, mais elle ne cessait de se faire du soucis pour ce petit bébé qu’elle adorait plus que tout.

_________________


DEFIT RP !
• Ishana doit intentionnellement s'énerver ou vouloir du mal à un autre lion.
@Caractere par PrinceVoldy
Kit par Jioni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1259-rapport-de-miss-red#32396
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 636
En savoir +
MessageSujet: Re: Quotidien    Mer 3 Juin - 15:22


    Se dirigeait vers lui une silhouette sombre. Sombre, c’était assez nuancé comme description, il savait pertinemment qu’il n’y avait plus sombre que lui au sein de leur petite famille, mais Ishana et Vita avaient, tout comme leur mère et Samekh, un pelage peu commun et plus semblable à celui de Sadaka que Kuzali. C’était donc les traits de Vita qu’il reconnu aussitôt, marchant vers lui, le regard agacé et la marche saccadée. Les oreilles du lionceau se rabattirent rapidement sur le haut de son crâne et, comme si il avait voulu disparaître dans le sol sec, il se recroquevilla sur lui même. Il allait passer un mauvais quart d’heure et il le savait avant même que son ainé n’ouvre la gueule. En effet, le pré adolescent qui marchait à pas vif pour le retrouver n’avait jamais été non seulement très loquace, mais très agréable vis-à-vis de Sadaka. Le lionceau de suie était persuadé qu’il lui en voulait car il n’aimait pas jouer le baby-sitter, mais qu’y pouvait-il ? Il n’avait pas demandé à Kuzali de le laisser tout seul, et si ça embêtait tant Vita, et bien qu’il le laisse tranquille plutôt que de venir le sermonner. Cela dit, il ne voulait pas trop faire le malin. L’autre le dépassait en taille et en force, valait mieux éviter les provocations inutiles.

    Quoi qu’il en soit, une fois l’autre arrivé à sa hauteur, les hostilités commencèrent. Comme prévu, il se mit à le sermonner sans même lui avoir adressé un bonjour – simple formalité pourtant mais il semblait l’avoir laissé quelque part avec sa bonne humeur. Les règles, les règles... Il voulait bien s’y plier mais il en avait eut assez d’attendre que ses deux compagnons – ou escorte ? – ne soit sur pattes. Surtout que si il les avait réveillé il s’en serait prit le double dans la figure, il y mettait sa tête à couper. Puis lui aussi s’était baladé seul à son âge, il n’en était pas mort pour autant. C’était fatiguant de se faire gronder par les enfants de Kamba. Ils étaient certes plus âgés que lui mais ça n’en faisait pas pour autant des adultes accomplis et autonomes. Il ne répondit pas à Vita car il savait que ça allait redoubler son énervement et que, après tout, ses remontrances étaient légitimes. Il les acceptait juste avec moins de facilités que si elles lui étaient venues de sa mère...

    Ensuite le futur adolescent se mit à sourire, se présentant alors en saint sauveur face à l’enfant. Mentir pour ne pas se faire enguirlander ? L’idée était tentante mais Sadaka n’était pas un menteur. A l’écoute de cette proposition malhonnête il se mit à faire les gros yeux. Décidemment Vita semblait vouloir lui chercher les noises. Il allait lui répondre que, ses mensonges il savait où il pouvait se les mettre quand Ishana déboula de nul part pour les interrompre. Sadaka se redressa aussitôt, surpris de cette intrusion assez violente. En effet, Ishana n’était pas là pour rigoler. Elle semblait avoir entendu de loin la vile proposition de son frère et lui rentrait dedans la tête la première. Le lionceau ne put s’empêcher de sourire, vil et moqueur, ravi du sort que la femelle infligeait à son frère. La patte dans le sac !

    Après cette brève mais percutante arrivée elle tourna ses grands yeux couleur sang sur son petit protégé qui ne regrettait pas de la voir parmi eux. Cela dit, il n’y échappa pas non plus. Une deuxième couche. Il fit une petite grimace navrée à la lionne. Elle n’avait pas été aussi grognon que Vita, d’ailleurs, elle ne l’avait jamais été. Sadaka savait qu’Ishana l’aimait bien, elle. Cette dernière ne cessait de lui sourire et de veiller sur lui d’un œil maternel. De plus, contrairement à son râleur de frère, il savait que ça ne l’ennuyait pas le moins du monde, au contraire.

    « Je suis désolé d’être parti si loin je... je ne voulais pas vous réveiller puis la souris ma emmené trop loin. Je vous jure que j’étais en route pour revenir quand vous m’avez trouvé... »

    Non, il n’était pas un menteur, et il leur prouvait chaque instant. Toc Vita, peu importe les leçons et les réprimandes, il n’y avait pas plus important pour Sadaka que d’assumer ses actes et ses choix. C’était Kuzali qui lui avait apprit ça. Il voulait qu’elle soit fière de lui, et la fierté pour sa mère découlait de l’honnêteté et de la confiance en soit et en les autres. C’était très important pour lui, lui si jeune, pourquoi donc Vita ne pouvait, à son âge, pas encore intégrer ça ? Faire les fortes têtes face à lui était tellement tentant mais Sadaka n'était pas fou. Il savait que Samekh ne l'aimait pas beaucoup et quit à choisir en son neveu ou le fils de Kuzali le choix était déjà fait. Mieux valait faire profil bas pour le moment, le temps de se faire pleinement adopter par tous - si cela était possible - avant de jouer les durs. C'était le plus sage...



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 304
En savoir +
MessageSujet: Re: Quotidien    Jeu 2 Juil - 23:48

Quotidien.
Sadaka & Vita & Ishana



Et voilà, le pré-adolescent avait dit la chose qu' il ne fallait pas. Comme souvent -toujours- en fait. Dire qu' il avait essayé de se montrer sympathique, ou agréable - ce mot qui en temps normal lui arrachait la bouche, pour une fois qu' il n' avait pas agressé ce petit noiraud qui depuis son arrivée était considéré comme le "petit prince". Et à qui l' on passait absolument tout. Et pour seul remerciement, il avait sa chère soeur sur le dos qui lui beuglait dessus. Et ce mioche, à peine sorti du ventre de sa mère qui le toisait avec ce petit air narquois de celui qui sait tout, même s' il se trompe, et qui attire tous les égards si facilement. Sa propre soeur, la chair de sa chair, le sang de son sang le dévisageait à présent avec tant de haine et de dégoût.

- Vita ! Comment peux-tu dire cela à Sadaka ?!

Se coeur faillit se décrocher, ou exploser. Pas grave, ce n' était rien. ainsi il serrait le méchant. Juste le méchant que tout le monde le disait être. Ce serrait plus facile, au moins il n' aurait plus de déception, ne souffrirait pas comme en cet instant. Et pourtant, bien que le coeur en lambeaux dégoulinants, la souffrance ne marqua pas ses traits ou son attitude. Vita demeurait juste figé. Lorsqu' il reprit ses états, son sentiment de neutralité s' était transformé en colère sourde. Il n' était pas sans apercevoir le plaisir malin que ce petit con prenait à le voir se faire enguirlander parce la personne que Vita aimait le plus au monde. Le coeur déchiré, il en faisait beaucoup en cet instant pour se contrôler, pour ne pas exploser et partir. Il détestait déjà ce gosse qui se croyait plus malin que tout le monde du haut de ses trois mois. Vita n' était pas un âne, il ne s' y ferrait jamais reprendre à être sympathique avec Sadaka. Le Rouge avait détourné le regard de sa traîtresse de soeur et de son nouveau clebs en grognant dans sa barbe.

Avec lenteur il leur avait tourné le dos, respirant bruyamment. Oui il souffrait. La réaction de sa soeur, le rejet pur, venait de lui infliger le pire des sévices. Il venait de perdre la seule personne qui l' aimait, au MONDE. S' ils voulaient voir le démon, ils le verraient. Mais qu' ils ne viennent pas se plaindre, puisque ce serrait eux qui l' avaient invoqué en lui. Tous les muscles contractés, le lion avait lancé un dernier regard assassin au noiraud avant de s' en aller. Traînant les pattes comme quelqu' un qui a perdu sa raison de vivre en ce monde, ou sa conscience. Vita ne comprenait pas ce gosse, encore moins sa soeur. Elle n' était plus elle même. Ishana avait changé, celle-ci ne s' en foutait pas des gens qu' elle aime en temps normal. Elle ne s' en fichait pas non plus des conséquences de ses actes. Mais apparemment, ici, elle l' ignorait. Elle ignorait la souffrance qu' elle venait d' infliger à son jumeau, ni que cela le suivrait probablement longtemps encore.

[Fini pour moi les copains, amusez-vous bien. ♥]

_________________


Base by (c) Walt Disney.
Line + Kit by (c) Mr. Brown.
Fond (c) Disney.


♣️ 8 roses ♣️ Merci à tous ! ♥️♥️♥️
Dc de : Wakanda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ST@FF - Ishana


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 654
En savoir +
MessageSujet: Re: Quotidien    Sam 11 Juil - 10:43

Ishana était en colère contre Vita. C’était rare, exceptionnelle, mais pas impossible. La rouge prenait grand soin des plus petits qu’elle et le fait qu’elle surprenne son jumeau à comploter avec eux n’était pas de bonne augure pour elle. Elle avait confiance en le petit Sadaka, mais elle ne voulait pas qu’il prenne les mauvaises habitudes de Vita. Après tout, elle avait assez parcourut la savane à la recherche de Vita et elle n’avait pas besoin de continuer à le faire derrière Sadaka. Ce serait aussi bien pour elle que pour sa mère.

- Je suis désolé d’être parti si loin je... je ne voulais pas vous réveiller puis la souris m’a emmené trop loin. Je vous jure que j’étais en route pour revenir quand vous m’avez trouvé...

La voix du lionceau la fit sourire. Elle n’avait pas de soucis à se faire, Sadaka avait un esprit pur et innocent comme tout lionceau de son âge et elle le croyait volontiers. Elle jeta vers lui un regard attendrit par tant d’honnête, mais quand elle releva les yeux vers son frère elle crut que son cœur avait arrêté de battre. Aucune émotion ne se lisait distinctement sur son visage, il fuyait son regard et grognait. Ishana savait qu’entendre le rouge grommeler dans sa barbe n’était pas bon signe, il n’aimait pas être contrarié et il ne devait pas avoir apprécié que celle dont il était le plus proche prenne la défense du plus jeune. Vita finit par lancer un regard emplie de haine au jeune lionceau noir et parti en trainant les pattes, sa sœur ne put retenir un long soupire. Elle avait l’impression que Vita se mettant en scène pour s’attiré la pitié de sa sœur, bien sûr qu’elle s’en voulait d’avoir haussé le ton face à son encontre, mais elle ne voulait pas que Sadaka est des ennuis. D’ailleurs, elle ne voyait pas ce que son frère lui reprochait, Sadaka n’était qu’un enfant ce qu’il y a de plus simple.

Une fois que son frère fut hors de portée de voix, alors qu’il se fondait avec les rayons orangés du soleil levant, Ishana se tourna vers Sadaka en souriant gentiment. Il ne fallait pas que Sadaka s’en veille à cause du mauvais comportement de Vita, son jumeau avait toujours été caractériel et Ishana le savait plus que tout au monde.

- Ne t’inquiète pas pour lui, il reviendra et j’irai lui parler… dit moi – enchaîna-t-elle avait un petit regard malicieux.– Tu sais où est parti la souris ? Pourrait peut-être la rattraper, maintenant qu’on est deux.

Etre à plusieurs rendait la chasse à la souris facile, mais cela permettait aussi à Sadaka d’exploré les environs accompagne. C’était toujours mieux que d’être seul et puis Ishana allait bientôt entrer dans l’adolescence, quoi de mieux pour commencer une nouvelle étape de la vie que d’y glisser peu à peu le bout des pattes.

- Je te montre comment il faut faire si tu veux, Maman m’a déjà montré quelques leçons de chasse !


[HRP: désolé de ce petit post misérable :') ]

_________________


DEFIT RP !
• Ishana doit intentionnellement s'énerver ou vouloir du mal à un autre lion.
@Caractere par PrinceVoldy
Kit par Jioni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1259-rapport-de-miss-red#32396
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 636
En savoir +
MessageSujet: Re: Quotidien    Mar 8 Sep - 17:17



    La coalition des deux avait mit Vita de fort mauvais poil. Il les fixait avec ardeur et la moue excédée - on eut presque dit qu’il semblait avoir avalé de travers. Sadaka aurait presque voulu rire si il ne sentait pas s’émaner de son ainé une colère véritable à son égard. Il ne dit d’ailleurs rien, restant ainsi quelques instant, instaurant un climat que le lionceau de suie regrettait déjà. Vita fit alors demi-tour pour s’éloigner d’eux, l’air profondément vexé. Il avait seulement voulu bien faire en disant la vérité à Ishana, pourquoi fallait-il que ce bougon se braque aussitôt. Le petit regardait la silhouette s’éloigner d’eux. Il marchait doucement mais trainant de la patte - surement pour leur montrer à quel point il était fâché. Une fois qu’il eut disparut, sa soeur posa son regard de braise sur le petit. Celle ci ne semblait pas tellement préoccupée par la petite crise de son jumeau, elle devait surement avoir l’habitude. Cependant, elle ne préféra pas s’étaler sur le sujet. Il était encore trop jeune pour se rendre compte de l’amour qu’ils se portaient tout les deux…

    La souris.

    Elle se proposa a une leçon de chasse. Il n’aurait put être plus heureux, il regarda la rouge avec son plus beau sourire, un air empli de gratitude et d’impatience. Sa queue volait d’en l’air en signe d’excitation et ses oreilles étaient dressées sur sa tête comme des piquets. En vivant avec eux il se rendait compte à quel point il était chanceux, ça n’était pas n’importe quel lionceau qui pouvait bénéficier de l’expérience de ses ainés pour de ces séance à si petit comité. Bien sur, il ne faisait que supposer, après tout il n’avait jamais vécu dans un clan, il ne pouvait donc comparer. Cela dit, logiquement, un lionceau se faisant instruire sur la chasse en leçon privé, ça ne devait pas exister beaucoup.

    « Je veux oui ! je suis prêt… malheureusement… » il baissa les oreilles, un peu honteux de ses débuts difficiles dans l’art de la chasse.

    « J’ai perdu la trace de cette fameuse souris… » Ca faisait maigre comme début. Mais le petit ne baissa pas les pattes de si tôt, il se tenait droit et le buste bien haut afin de prouver à Ishana qu’il en voulait et qu’il était prêt pour n’importe quoi ! Il était ravi, en plus d'apprendre plein de nouvelles choses qu'il pourrait bientôt montrer à sa mère, qu'on arrête de parler de Vita. Celui ci avait, en se mettant en pétard, surement aspiré à une quelconque attention non méritée. De lui porter aussi peu crédit mettait Sadaka aux anges, les boudeurs ne seraient jamais de bons lions !



_________________
________________________________________________________
signature(c)Heshima__avatar(c)Sayed// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quotidien    

Revenir en haut Aller en bas
 
Quotidien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L’impunité au quotidien
» Magie pratique au quotidien
» & les emmerdes du quotidien. [Sil]
» Heure par heure, nos humeurs. Nos pensées. Notre quotidien. Du n'importe quoi.
» Aimez vous lire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-