AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 304
En savoir +
MessageSujet: "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]   Lun 13 Avr - 11:07

In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act
Wema & Vita



Cette journée avait bien mal commencé, en fait cela aurait pu mette même les lions les plus calmes en boule. Dès l' aurore, une sorte d' de drôle d' atmosphère avait commencé à régner sur la Lande. Mais alors qu'une longue journée de chaleur assommante se profilait, ce n' était pas ce qui préoccupait le pré-adolescente. Bien qu' il soit tôt, et donc qu' il fasse encore "relativement" frais, les esprits de certains lions commençaient déjà à s' échauffer. Une montagne de muscle, suant de grosse goûte commença à échanger des mots énervés avec un lion au pelage couleur soleil, le lion au pelage clair lui ayant au par avant lancé quelques piques. Vita n' aimait pas trop ce genre d' attitudes, enfin du moins il n' aimait en être témoin. Mais comme un vieil adage le dit, il est plus facile de voir l' aiguille dans l' œil de l' autre que la poutre dans le sien. Bougonnant, puis soupirant, le vieux lionceau avait décidé d' enfin se lever. Il s' était dans un premier temps étiré de tout son long, faisant craquer bruyamment les os de son anatomie. Avec un autre soupir, il avait rejoint en quelques pas la petite masse couleur bordeaux qui se trouvait être sa jumelle endormie. Avec douceur il avait frolé son coup de sa tête, das une caresse protectrice, mais voulant tout de même la réveiller.

- Ishanaaaa .. réveille toi soeurette..

Il l' avait regardée se réveiller à son aise, simplement assis en face de son tout. Il lui offrit un grand sourire de bon matin, ce qui la fit sourire aussi, et ses grands yeux rouges brillèrent. En effet, il était rare que Vita l' attende pour partir à l' aventure, il aimait qu' elle le retrouve, toujours inquiète et le sermonne, cela le faisait rire, mais en réalité, cela lui prouvait toujours qu' elle était attachée à lui, et la grandeur de son inquiétude lui réchauffait le coeur. Mais voilà, ce matin là, cette chaleur rendant les adultes malades, Vita ne pouvait décemment pas laisser sa petite soeur toute seule.

- J' ai pensé que pour une fois on pourrait partir tous les deux.

Les jumeaux étaient donc partis, Vita le leader, Ishana sur ses traces. Comme à leurs habitudes, tous deux courraient, en direction de l' endroit visé par le jeune mâle. Depuis peu, il avait une nouvelle lubie, il voulait aller au de-là de la Lande. Celle-ci se prolongeait à l' Ouest en désert. Une grande étendue, jusque là inconnue à Vita. Certains adultes, leur mère comprise ont déjà essayé de le dissuader de s' y rendre, avec pour principal argument, le danger. A d' autres, même des lionceaux foncés étaient venus de ce désert, alors pour lui, qui était qui plus est presqu' un adolescent, ce serrait des plus facile. Enfin c' est ce qu' il croyait, puisqu' il pense avoir toujours raison. Vita courrait, comme un fou, il voyait à présent la frontière délimitant la vallée abandonnée et le Grand Désert. Son sourire s' était alors élargi. Il avait freiné si sec, qu' Ishana lui était rentrée dedans. Il voulait franchir cette frontière par choix et non par accident. Il avait alors senti quelque chose le retenir. Sa soeur était venue se poser entre lui et la frontière, faisant ainsi barrage, et le fixait d'yeux décidés.

- Je ne te laisserai pas passer. Mère te l'a interdit.

Avec lenteur, Vita l' avait contournée tout sourire, et s' était empressé de franchir cette frontière. Il savait qu' il avait blessé sa soeur, qui tenait fort au respect des règles, mais il attendait depuis longtemps de pouvoir voir ce Désert dont il avait déjà beaucoup entendu parlé. Il sentit immédiatement la différence de température. Il s' était retourné pour voir que sa jumelle avait tourné les talons, et courait en direction de leur repère. Bientôt sa mère débarquerait pour venir le chercher mais en attendant, il commença son exploration. Cependant au bout de quelques minutes il crut apercevoir un ombre. Il s'était alors tapis sur le sable bouillant, prêt à sauter sur l' Ombre lorsqu' elle aurait l' audace de se montrer face à lui.

_________________


Base by (c) Walt Disney.
Line + Kit by (c) Mr. Brown.
Fond (c) Disney.


♣️ 8 roses ♣️ Merci à tous ! ♥️♥️♥️
Dc de : Wakanda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]   Ven 17 Avr - 16:52






Ayant plusieurs fois entendu parlé des territoires qui entouraient le grand désert sans pour autant avoir eu l'occasion de les observer, la jeune Wema avait décidé d'aller se promener non loin de l'une des frontières du territoire Jangowas. Elle savait qu'elle ne pourrait en aucun cas les franchir, mais aimait à s'imaginer ce qu'il y avait de l'autre côté. Elle n'avait jamais quitté les terres de son clan, et ne connaissait donc rien de ce qui était hors de leurs limites, à savoir les autres lions qui habitaient aux alentours à part bien sure les mositus avec qui les membres de son clan n'avaient pas le droit de sympathiser. Elle était curieuse et avait soif d'apprendre, mais les Jangowas avaient une idée qui était selon elle bien limitée en ce qui concernait les autres clans, et elle ne pouvait donc pas vraiment compter sur eux pour obtenir des réponses à ses questions.

Étant bien trop jeune pour s'en aller seule, et n'ayant de toute manière pas l'envie de quitter sa famille, elle n'avait donc pas d'autre moyen que de rêver. Après tout il était fort peu probable qu'un étranger n'ose pénétrer dans le grand désert sans craindre de se faire attaquer par l'un des féroces guerriers qui y habitaient.. Ce qui était dommage d'ailleurs. Les Jangowas avaient une image qui ne donnait pas envie de leur rendre visite,étant comme isolés du monde extérieur par leurs anciennes coutumes qu'ils chérissaient tant. Wema trouvait ça bien triste par moments.

Avançant donc en direction des frontières, c'est en échappant à la surveillance des autres membres du clan que la jeune lionne avait pu arriver ici. Sa mère ne l'aurait sans doute pas laissée venir ici, et elle le savait. Elle espérait que celle-ci ne l'aie pas suivie, bien qu'elle l'aurait sans doute remarquée. De toute manière selon Wema seule sa soeur Rangi était capable de s'inquiéter de son absence, mais elle n'était pas là alors le champs était libre. La jeune femelle n'aimait pas désobéir à sa mère et le regretterait sans aucun doute, mais pour une fois elle avait décidé de le faire malgré tout.

Tandis qu'elle approchait de l'endroit où elle voulait se rendre, elle remarqua quelque chose bouger au loin, une tâche trop sombre pour qu'il s'agisse de l'un des lions qu'elle connaissait. Pensant d'abord à faire demi-tour et à s'en éloigner le plus possible, sa curiosité la fit cependant renoncer, et malgré la crainte de se mettre dans une mauvaise situation et de le regretter, elle se dirigea prudemment vers cette "chose". Cependant, lorsqu'elle arriva là où elle l'avait aperçue, elle semblait avoir disparu.





_________________
Kit par mes soins
Wema lionceau:
 


Dernière édition par Wema le Dim 3 Mai - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1707-wema-jeune-jangowas
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 304
En savoir +
MessageSujet: Re: "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]   Dim 3 Mai - 12:11

In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act
Wema & Vita




Avec lenteur, Vita l' avait contournée tout sourire, et s' était empressé de franchir cette frontière. Il savait qu' il avait blessé sa soeur, qui tenait fort au respect des règles, mais il attendait depuis longtemps de pouvoir voir ce Désert dont il avait déjà beaucoup entendu parlé. Il sentit immédiatement la différence de température. Il s' était retourné pour voir que sa jumelle avait tourné les talons, et courait en direction de leur repère. Bientôt sa mère débarquerait pour venir le chercher mais en attendant, il commença son exploration. Obnubilé par l' exaltation de désobéir mais aussi celle de l' interdit, et de celle de découvrir un nouveau territoire. D' une minute à l' autre Ishana reviendrait, leur mère sur les talons, qui en moins d' une seconde bondirait à travers cette frontière invisible et attraperait son enfant pour le ramener sur la Lande. Car Samba était loin d' ignorer les règles intransigeantes du désert. Tellement absorbé donc par ce sentiment d' être un mauvais garçon et d' en être fier qu' il ne remarqua même pas que quelqu' un s' approchait de lui.

Cependant lorsque la personne fut assez proche, il ressentit comme une aura. Toujours tapis contre le sol, Vita avait alors relevé la tête. Inspectant avec minutie le paysage d'yeux scrutateurs. En fait ce Grand Désert l' énervait, car tu avais beau scruter le paysage du plus loin que tu le pouvais à droite jusqu' à l' extrême gauche, c' était pareil. Tout se ressemblait comme deux goûtes d'eau. Vita en vint d' ailleurs à se demander comment les habitants de cet endroit faisaient pour s' y repérer. Le jeune pré-adolescent avait tourné la tête, s' il ne voyait pas la Lande derrière lui, il aurait été perdu, lui aussi. Si le paysage l' avait momentanément distrait, il avait encore l' impression que quelqu' un se trouvait ici, mais il ne le voyait pas. Ce lion devait être un membre de ce clan qui vivait ici, ce qui expliquait pourquoi il ne le voyait pas. En plus il faisait étrangement assez couvert ce matin, ce qui rendait la visibilité quasiment nulle.

Vita avait soupiré, et rampé sur le sable bouillant, veillant à ne pas s' éloigner trop de la frontière cependant. Car même s' il avait une grande soif de découverte, il ne souhaitait pas y laisse sa peau, donc il s' obligeait à demeurer prudent. Il voulait prendre par surprise celui qui semblait l' épier. Puis soudain, il crut apercevoir un mouvement, flou, invisible dans le sable. Immédiatement il avait bondi sur l' endroit d' ou il avait aperçu la mouvance. Il toucha quelque chose, puis fut entraîné dans un roulé boulé. Vita cessa de respirer car le sable soulevé par leur course, aurait pu s' emboucher dans ses voies respiratoires et ainsi le tuer. Lorsqu' enfin tout s' arrêta, il reprit son souffle, il avait mal à la tête. Il se trouvait être en dessous, couché sur le dos, il sentait le sable lui brûler le dos. Il peina à ouvrir les paupières. Il sentait une masse sur lui. Lorsqu' en ouvrant un oeil de braise il constata qu' il s' agissait d' une femelle et qu' elle était sonnée, il s' était vite dégagé, et reculant de quelques pas, car gêné, avait attendu son réveil. Il se tortillait un peu, inquiet. Cette petite lionne aurait pu être sa soeur. Comme il l' avait présumé, la lionne avait un pelage couleur sable, elle était donc l' une des leurs.

[HRP: Désolée pour cette entrée en contact violente.]

_________________


Base by (c) Walt Disney.
Line + Kit by (c) Mr. Brown.
Fond (c) Disney.


♣️ 8 roses ♣️ Merci à tous ! ♥️♥️♥️
Dc de : Wakanda


Dernière édition par Vita le Sam 16 Mai - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]   Dim 3 Mai - 21:47






Wema avait perdu la trace de la masse foncée qu'elle avait aperçut quelques secondes à peine plus tôt. Elle n'avait pourtant pas rêvé, elle avait bien vu quelque chose se déplacer à l'endroit même où elle était, quelques temps plus tôt.. Mais cette chose semblait avoir disparu. Il fallait avouer que cela était un peu inquiétant, mais elle était loin de se douter qu'en réalité ce qu'elle avait vu était en train de l'épier à son tour. La jeune lionne se retourna donc et fit quelques pas, cherchant ne serait-ce qu'une trace.. Mais elle ne vit rien jusqu'à ce que quelque chose lui saute dessus et ne l'entraîne dans un roulé boulé. Elle n'eut pas le temps d'éviter la collision, la seule chose qu'elle avait réussi à faire était de lâcher un cri de surprise. Tout s'était passé si vite ensuite qu'elle en fut même sonnée. Tous ces tours lui avaient donné le tournis, et la Jangowas ferma les yeux le temps d'avoir à nouveau les idées claires. Elle n'avait pas eu le temps de comprendre ce qu'il venait de lui arriver.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle tomba nez à nez avec un lionceau de son âge qu'elle bloquait d'ailleurs au sol sans n'avoir rien fait pour cela. Quand celui-ci ouvrit les yeux il se dégagea bien vite, et elle se retrouva tout simplement sur le sable. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps avant de se relever bien qu'elle n'était pas encore tout à fait remise de cette chute, et lança un rapide coup d'oeil vers le lionceau qui à en juger par la couleur de son pelage, il ne pouvait pas faire partie de son clan.

"Je suis..Euh..Désolée.."

lui lança-t-elle d'une voix légèrement tremblante, avant de regarder un instant le sol. Elle n'était pas celle qui avait provoqué leur chute, mais elle avait lancé ça sans vraiment réfléchir, comme par réflexe. Elle se sentait gênée de s'être retrouvée au-dessus de lui de la sorte, même si elle n'avait rien fait pour. Cela pouvait paraître bête, mais il en était ainsi.
Regardant à nouveau en direction de l'inconnu qui se tenait à une certaine distance, elle compris que c'était lui, ce qu'elle avait vu plus tôt. Par contre elle ne comprenait pas pourquoi il avait décidé de l'attaquer ainsi sans raison. Il y avait d'abord eu ce lionceau Jangowas, Alibi, qui avait surgit devant elle sans prévenir alors qu'elle se croyait seule dans le seul but de lui faire peur, et maintenant ce jeune mâle qui lui était inconnu qui lui bondissait dessus sans raison.. Décidément elle avait le don de s'attirer des frayeurs, mais malgré tout il n'y avait pas une once d'agressivité dans son regard, seulement de l'incompréhension.




[Bon, je sais que Wema n'est pas des plus réactives mais j'espère que cette réponse t'ira. ^^]

_________________
Kit par mes soins
Wema lionceau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1707-wema-jeune-jangowas
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 304
En savoir +
MessageSujet: Re: "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]   Sam 16 Mai - 10:45

In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act
Wema & Vita




Vita à présent regrettait son geste, bien que cela ne lui ressemblait point. Après tout, cette ombre en mouvement aurait pu être une sentinelle adulte de son clan, qui aurait pu lui vouloir du mal, c' était pas passer loin. Mais à regarder la petite femelle Jangowa de plus près, il voyait en elle une aura de douceur, quelque chose de tendre émergeait d' elle, même sonnée, un sourire trônait sur son minois. Il revoyait sa soeur en elle. Il l' avait regardé se relever avec grâce bien que dynamisme, et un peu de maladresse, sans doute due au choc de la chute. La jeune lionne avait vraiment un pelage couleur sable, ce qui expliquait qu' il ne l' avait pas vraiment aperçue, ou juste pour son mouvement. En ce qui concernait son âge elle semblait avoir un âge similaire au sien. Et lorsqu' enfin celle-ci daigna lever les yeux, Vita découvrit de grandes prunelles azures, dans lesquelles le pré-ado lut de l' incompréhension, mais aussi une douceur, une joie de vivre. Sa cadette étant la première Jangowa qu' il avait le plaisir de rencontrer, il ne savait à quel point celle-ci se trouvait être différente de siens.

"Je suis..Euh..Désolée.." avait-elle murmuré à son encontre, légèrement sceptique mais aussi une d' une voix hésitante, tremblotante. Cette phrase fit presque rire le mâle qui ne se départait jamais de son sourire arrogant. Rire, et pourtant pas dans le but de se moquer d' elle, puisqu' elle n' avait pas provoquer leur chute. Rire donc d' ironie. Cependant il se retint. D' une patte maladroite il avait brossé son pelage foncé couvert de sable. Il n' aimait pas cette sensation, de plus il essayait de soigner son apparence. Il remit également en place sa mèche qui lui tombait devant les yeux. Il s' était légèrement ébroué, dans un but vain de retirer les grains collants de sable d' entre ses poils. Il réfléchit un instant sur l' éventuelle présence de lésions ou blessures sur son propre corps. A première vue rien ne lui faisait mal. Il remarqua alors qu' elle le fixait, attendant probablement une réponse, ou du moins que Vita l' éclaire sur le pourquoi du comment de cet acte. Il était vrai, que les lionnes n' ont pas l' habitude de se battre à cet âge. Le rouge l' avait contournée et était venu s' assoir non loin d' elle. Il avait quelque peu toussé, avant de prendre la parole d' une voix assez grave, charmeuse. Il savait parfaitement ce qu' il voulait dire.

"- Ne t' excuse pas, ce n' est pas ta faute. Je débarque ici sur une territoire qui n' est pas le mien et dont j' ignore tout. J' ai eu peur que tu sois une sentinelle et que tu sois venue pour me tuer. Je sais que la peur n' est pas une excuse."

Il s' était raclé la gorge. Il en avait fini d' expliquer le pourquoi et le comment, le plus dur était passé. Il avait tourné la tête pour la regarder droit dans les yeux, avec un regard décidé, mais pas agressif pour un sous. Puis, ayant envie de bouger un peu, il vint se placer de nouveau face à elle, sourire arrogant toujours peint sur le visage. C' était un peu sa marque de fabrique, il espérait qu' elle ne prendrait pas cela comme un manque de respect, et ne s' en fuie, allant chercher un adulte pour lui botter les fesses. Il avait regardé en arrière, le scepticisme marquant ses traits. Au tour d' eux, il n' y avait plus que le Désert. Ils avaient, semble-t-il dégringolé le long d' une dune. Bien qu' il en faille plus pour effrayer Vita, il ne se sentait pas non plus des plus à l' aise, puisqu' il ne voyait plus la frontière. Cependant il ne pouvait perdre la face devant une femelle, alors il ne laissa rien paraître.

"- Je suis Vita, et toi c' est comment ?"

_________________


Base by (c) Walt Disney.
Line + Kit by (c) Mr. Brown.
Fond (c) Disney.


♣️ 8 roses ♣️ Merci à tous ! ♥️♥️♥️
Dc de : Wakanda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 232
En savoir +
MessageSujet: Re: "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]   Mar 19 Mai - 21:45






Lorsqu'elle eut finis de parler pour enfin poser son regard sur le lionceau au pelage foncé, elle aperçut sur le visage de celui-ci une sorte de sourire aux airs arrogants, et une lueur dans son regard trahissait son envie de rire bien qu'il tâchait de s'en retenir. A ce propos, Wema ne dit rien, continuant d'observer le jeune mâle qui avait une couleur bien étrange pour se trouver dans le désert. Les seuls lions au pelage sombre qu'elle avait pu observer de loin étaient les mositus, mais le pelage rougeâtre de l'inconnu n'était pas caractéristique de ce clan. D'où pouvait-il bien venir, et quelles étaient les raisons qui l'avaient amené ici? Elle l'ignorait pour l'instant mais il lui tardait de le savoir, si le jeune lion qui était en train de remettre sa mèche en place acceptait de discuter un peu avec elle bien sure. Après s'être recoiffé et après avoir tenté de se débarrasser du sable qu'il avait entre les poils, le lionceau rouge vint s'asseoir un peu plus près d'elle.

"Ne t' excuse pas, ce n' est pas ta faute. Je débarque ici sur une territoire qui n' est pas le mien et dont j' ignore tout. J' ai eu peur que tu sois une sentinelle et que tu sois venue pour me tuer. Je sais que la peur n' est pas une excuse."

lui expliqua-t-il finalement d'une voix assez grave pour son âge avant de ce racler la gorge, ce qui surpris assez la jeune lionne. Il ne devait pas être beaucoup plus âgé qu'elle, alors peut-être ce ton était un genre qu'il se donnait.. Quoi qu'il en soit, elle comprenait mieux le pourquoi du comment il avait finis par lui bondir dessus. Si les sentinelles avaient la taille de lionceaux, sans doute n'aurait-il eu aucun problème, mais s'il s'était retrouvé face à un vrai guerrier, dans ce cas le meilleur des choix aurait sans doute été de courir au plus vite en direction des frontières pour fuir, s'il en avait le temps. Les Jangowas n'étaient pas réputés pour être les plus tendres et les plus accueillants, alors qui sait ce qu'il aurait pu advenir de lui s'il était tombé sur une autre personne.. La Jangowas hocha légèrement la tête, et il ne fallut guère beaucoup de temps avant que le mâle qui, semblant ne pas trop savoir quoi faire, vint se placer devant elle avec toujours ce même sourire arrogant qui ne quittait pas son visage.

Bien qu'elle se demandait pourquoi ce sourire, Wema avait l'habitude de l'arrogance des membres de son clan. Les Jangowas étaient fiers et se pensaient bien au-dessus des autres, alors les regards de haut, le sarcasme et les faux airs faisaient partie du quotidien de la jeune femelle bien qu'elle ne s'abaissait pas à ce genre de choses. Certains aussi aimaient se donner un genre pour paraître plus forts qu'ils ne le sont en réalité, ou lorsqu'ils ne se sentent pas à l'aise.. Et en observant d'avantage son interlocuteur, Wema pouvait apercevoir qu'il n'était pas très à l'aise maintenant qu'il n'avait plus les frontières en vue. Maintenant, peut-être était-ce tout simplement une expression naturelle chez lui, c'était une autre possibilité qu'il ne fallait pas écarter.

"Je suis Vita, et toi c' est comment ?"

finit-t-il par lui demander. Wema hésita un très bref instant avant de se décider à lui répondre.

"Enchantée Vita, Je .. Moi c'est Wema, du clan des Jangowas."

lui répondit-elle finalement d'un ton à la fois calme, doux et amical malgré une légère pointe d'hésitation. Bien qu'elle n'appréciait pas se faire surprendre de cette manière, ce qui au passage lui arrivait fréquemment ces temps-ci, elle ne pouvait pas en vouloir au dénommé Vita d'avoir craint pour sa vie. Puis, elle l'observa un instant, un léger sourire aux lèvres. Tant de questions à propos de l'extérieur du désert lui venaient en tête.. Mais il allait la prendre pour une ignorante doublée d'un pot de colle si elle se mettait à toutes les lui poser. De toute manière, elle était bien trop timide pour oser le faire.

"Tu sais.. Tu es discret mais ton pelage ne se fond pas dans le décor..Je doute fortement que ça impressionne les sentinelles.. Les Jangowas défendent leur désert et s'attaquent à n'importe qui y pénètre sans autorisation.. C'est dangereux ici.. "

lui expliqua-t-elle d'une voix un peu plus nerveuse, avant de jeter un regard aux alentours. Avec son caractère, elle n'était surement pas crédible en tant que Jangowas, mais elle préférait le prévenir. Si un membre de son clan les surprenait ici, ils ne prendraient surement pas le temps de discuter et dans le meilleur des cas chasseraient l'intrus aussi vite que possible, c'est pourquoi la petite préférait vérifier qu'il n'y avait personne avant de reposer son regard sur Vita et de parler à nouveau.

"Tu ne viens pas d'ici, n'est-ce pas?... Ton pelage est trop foncé.. Mais tu n'es pas Mositus, je me trompe?.. Pourquoi es-tu venu?.. "

se décida-t-elle à demander bien qu'elle se trouvait déjà trop bavarde. Cela pouvait paraître étrange, mais contrairement à certains membres de son clan qui étaient doté d'une franchise extraordinaire et n'hésitaient pas à dire ce que bon leur semblait, elle préférait faire attention à ce qu'elle disait, peser le pour et le contre, réfléchir avant d'agir. C'est pourquoi elle finit par ajouter, un sourire gêné sur le visage :

"Enfin, si tu préfères ne pas répondre ce n'est pas grave tu sais."




_________________
Kit par mes soins
Wema lionceau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1707-wema-jeune-jangowas

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: "In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"In a time of universal deceit, tell the truth is a revolutionary act" [Wema]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: RPs abandonnés
-