Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Uasi, Yetsa, Shasta and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © This land TLK

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    A Winter Song | PV HANABI Z7dyA Winter Song | PV HANABI PvviA Winter Song | PV HANABI Y4ziA Winter Song | PV HANABI J3l9

Partagez
 

 A Winter Song | PV HANABI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptyMar 6 Jan - 21:14

Indication temporelle:
 

La nouvelle avait été portée tel le souhait de Samekh et les troupes nordiques commençaient d'ores et déjà les préparations pour la guerre. Le Nord était derrière Prideland mais cela suffirait-il ? Mon esprit s'égarait à des songes imprécis sur ce futur proche mais fluctuant. Qu'allait-il nous arriver ? Quand bien même mon aversion pour Prideland, me voilà prête à me battre à leur côté. Quelle ironie... Sans doute Malkia serait-elle surprise de me voir venir aux côtés de ces guerriers. J'eus un petit rire à cette idée. Mais loin de me battre pour Prideland, mes actions n'étaient destinés qu'à mon mentor. Un père, un frère, mon pilier. Si je faisais tout cela, c'était uniquement pour lui. Mais j'appréciais également Kumpa, le futur roi de ces terres, et il représentait une raison supplémentaire de me battre. Après tout, sans conviction, une bataille était perdue d'avance. Je me laissa aller à un bref soupir tandis que j'errais dans le campement des Nordiques. Une lionne dorée au milieu de ces lions blancs... Autant dire que j'attirais l'attention malgré l'agitation qui régnait ici. C'était une toute autre culture qui régissait ces lieux et c'était un privilège que de pouvoir la découvrir.

Bien que cela n'était pas leur combat, les guerriers Nordiques se préparaient vaillamment à la guerre. Leur loyauté à Theluji était impressionnante et j'enviais même le roi du Nord d'être tant aimé et respecté de ses sujets. Tout roi ne pouvait clamer une telle ferveur de la part de son peuple. C'était fort louable. Sur un petit sommet non loin se tenait le grand lion blanc en compagnie d'une très belle lionne à l'aura royale. Des dires de Rono, elle se nommait Héra et était la commandante en chef de l'armée blanche. Cette lionne dégageait quelque chose de spéciale et pour la première fois, je pouvais dire être intimidée par une femelle. Sans doute Theluji devait-il placer une grande confiance en elle. Se cachaient-ils plus derrière ce respect et cet allégeance ? Difficile de savoir mais c'était plaisant d'y croire. Peu de lionne pouvait se tenir aux côtés du monarque sans être dans son ombre et étrangement, cette lionne ne faisait qu'embellir son éclat. Cessant subitement mes suppositions qui auraient certainement déplu au régent je repris ma route, les laissant à leurs affaires sûrement préoccupantes.

Je me demandais où était passé Rono... Bien que légèrement perdue sans lui à mes côtés, je ne m'entêta pas à le retrouver. Ces terres étaient celles de son enfance aussi avait-il sans doute besoin de s'y retrouver seul, ce que je pouvais concevoir. Passant en revue les troupes qui se préparait à la bataille, mon regard doré s'attarda sur une femelle fort troublante. Malgré ce blanc immaculé qui recouvrait son pelage, de magnifiques marques cendrées parsemées son pelage. Elle était belle, très belle même mais elle semblait également si jeune... Sans doute fraîchement sortie de l'adolescence, je me demandais si cette lionne avait l'intention de prendre part au combat. Après tout, il n'y avait qu'une seule façon de le savoir... Parler d'habitude aurait été exagéré mais je pensais néanmoins n'avoir plus l'air aussi ridicule à marcher dans la neige que lors de ma première venue sur ces neiges. Heureusement, seuls Rono et Theluji avaient alors été témoins de ce spectacle pittoresques... Aussi cela fut-il d'une démarche assurée que je me rendis auprès de la lionne qui su attirer mon attention parmi ses semblables.

« Marcherez-vous avec nous ? »
demandais-je à la lionne d'une voix claire.

J'avais pris soin de ne pas la brusquer par mon apparition soudaine, au cas où cette dernière aurait été plongée dans ses pensées. Un léger rictus étira mes babines, l'encourageant ainsi à parler. Mon intention n'était nullement de l'effrayer mais plutôt de savoir si oui ou non une lionne aussi jeune qu'elle prendrait route avec l'ensemble des guerriers blancs. Ne ressentait-elle aucune peur ?

_________________
A Winter Song | PV HANABI 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Lueih
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 310
Localisation : Tu vois Londre ? Tu vois Moscou ? Bah c'est pas là e_e

En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptyMar 13 Jan - 20:14


Le royaume du Nord est fort agité ses derniers temps, mais ne savez-vous donc pas la nouvelle ? Des ambassadeurs sont venue des terres en contrebas pour venir demander un soutiens militaire pour le royaume de Prideland, qu’on dit le plus grand et le plus majestueux. Nos adversaires seraient des grands lions noirs portant le nom de Nyeusis. Des lions si grands qu’ils pourraient faire tomber un arbre en se faisant les griffes sur ce dernier. De plus, il parait que d’autres royaumes comptent attaquer Prideland et que c’est pour cette raison qu’ils étaient venus de loin pour nous demander de l’aide.

Je ne peux plus tenir en place ! Oh mon dieu, si maman savait. Quand je matin je sors de la tanière commune, je ne peux que courir pour remercier le soleil de m’offrir l’opportunité de quitter le Nord pour voir ce mon étrange qui nous entoure. Mieux encore, il m’offre la possibilité de quitter le Nord pour rentre service à notre grand souverain, Theluji. Mon cœur battait à tout rompre quand il nous a annoncé que nous irons rejoindre Prideland bientôt. Oh, que j’ai hâte !

Oui, bon, j’admets que quitter sa maison pour aller faire la guerre, c’est pas jolie-jolie. Et je n’ose même pas imaginer ce qu’ils nous attendent, mais j’ai si hâte d’accompagner mon roi. Certes, j’ai peur de voir mes compagnons mourir, de voir leur sang taché cette terre à l’agonie face à la puissante attaque des Nyeusis, mais notre roi les a déjà battue une fois, alors pourquoi pas une seconde ?

Non, je n’ai pas peur. Car en revenant de la chasse matinal, c’est tout un clan que je vis s’activé et s’entrainer dure pour que leur grand souverain, accompagner de sa brillante chef des légendaires guerriers blancs, soient fières d’eux et de leurs prouesses. Ce clan, c’est le mien et j’en suis fière d’en faire partie aujourd’hui, car je sais que jamais rien ne pourras nous battre.

- Marcherez-vous avec nous ?

Je me tourne vers la lionne qui venait de me questionner. Je ne pus retenir ma stupeur en la reconnaissant, je l’avais déjà observé de loin, mais j’avais toujours eut trop peur de la gêner, de l’agacer en venant lui adresser la parole. Pourtant, cette robe aux belles couleurs solaire elle ne peut appartenir qu’à l’ambassadrice de Prideland. J’ai du mal à cacher mon enthousiasme, elle me parle ! Elle me parle à moi !

Erhm Erhm, allez Hanabi, il faut que tu retrouves contenance comme une vrai nordique, que tu montres que tu sais garder le contrôle de toi-même et … oh mon dieu qu’elle est jolie !

- Bien sûre ! – répondis-je avec enthousiasme – Oh, excusez-moi. C’est juste que … vous m’impressionner beaucoup.

Qu’elle belle démonstration du sang froid nordique. Félicitation Hanabi, voilà une ambassadrice qui pourra mettre à mal la réputation que sa majesté le roi avait pris la peine de mettre en place pendant des années. Je baisse un peu les oreilles, détourne les yeux, ses pensées me mettent mal à l’aise et je m’empresse donc de m’excusé à nouveau.

- Je suis désolé, tu devais t’attendre à une nordique plus stoïque, froide et tout comme il faut, mais il est si rare de voir des nouvelles têtes par ici et … votre robe, elle est magnifique. On dirait un soleil !

On va essayer de communiquer sans ressembler à une gamine à peine sortie de la puberté, courage Hanabi, je sais que tu peux le faire !

_________________
A Winter Song | PV HANABI 170430021058583169
Lueih profite de la vie en 756271
Caractère ©️ Ishana
Desing©️ Sloë
Signa©️ Moumbu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4303-lueih-rapport-du-soir#943
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptyMer 14 Jan - 21:18


Cette lionne semblait agréablement surprise de ma venue mais je tachais de cacher ma propre stupeur liée à sa réaction. Était-ce si étonnant ? Sans doute n'avais-je l'air commode d'apparence, c'était une chose que l'on m'avait souvent reproché pourtant je ne lisais aucune crainte dans son regard, seulement de l'enthousiasme. De réputation stoïque et calme, cette lionne faisait tomber bien des rumeurs propagés à l'encontre des nordiques mais loin d'être déplaisant, cela était plutôt agréable. Vivant parmi la neige et la pureté éternelle, cette jeune lionne dégageait une joie de vivre que je lui enviais.

Sur le même ton que l'on annonçait une bonne nouvelle, la lionne m'affirmait faire parti du cortège de soldat ce qui en manqua de me surprendre. Prenait-elle la guerre comme une partie de jeu ? Sûrement était-elle encore trop jeune pour en comprendre les conséquences. Me faisait oublier cette annonce, la lionne me confessa d'un air gêné que je l’impressionnais. Tiens donc ? J'esquissais un sourire amusé. Les oreilles abaissés ce que je ne manquais de remarquer, elle s'excusait à nouveau de son comportement, me révélant son enthousiasme déroutant face à une tête autre que celle d'un nordique ce que, naturellement, je pouvais concevoir. Sans doute n'avait-elle jamais quitté les contrées enneigées du Nord et autant dire que mon pelage devait lui changer de celui de ses semblables.

« Cesses de t'excuser, tu n'as rien à te reprocher. » répondis-je alors en la tutoyant, peut-être cela la mettrait-elle plus à l'aise. « Je t'avoues que j'ai toujours eu à faire avec des nordiques tels que tu les décris et un peu de gaieté ne fais pas de mal. »

L'apparence aussi froide et impénétrable que la glace des nordiques impressionnait toujours mais cette lionne était différente. Plutôt que de glace, elle était plutôt comme la neige : douce et délicate. Son caractère enfantin m'amusait et surtout, cela me changeait les esprits. Je n'avais de cesse de me préoccuper de l'avenir de la bataille aussi un peu de divertissement n'était pas de refus. Il était bon de savoir se reposer et prendre le temps de laisser ses songes de côtés. A ce rythme, j'allais finir par me tuer d'angoisses. Mon sourire s'élargit lorsque la lionne me compara à un soleil. Elle l'ignorait probablement mais il n'y avait pas de plus beau compliment que l'on pouvait me faire. Malgré mon exil et mon amertume, je porterai à jamais ce pelage avec fierté. Peu importe où je pouvais me trouver et ma peine, il m'apporterait toujours réconfort.

« Je te remercie, c'est un très beau compliment. Mon pelage me vient de mes contrées natales et c'est un héritage que je porte fièrement. On les nomme Terres du Soleil et la légende raconte que c'est les premières à être touchées par l'éclat du soleil. »

Comme toujours lorsque j'évoquais mes terres natales, ma voix s'emplissait de douceur tandis que la nostalgie imprégnait mon regard. Me ressaisissant bien vite, je dévisageais la lionne sans pour autant durcir mes traits.

« Tu as de très belles marques sur ton pelage, te viennent-elles de tes parents ? On dirait un bel oiseau prêt à prendre son envol. »

D'ordinaire distante vis-à-vis des lionnes, il suffisait que l'une d'entre elles se démarquent pour que je m'y intéresse et c'était le cas de cette lionne. Un peu de joie ne se refusait pas dans des temps pareils...

_________________
A Winter Song | PV HANABI 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Lueih
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 310
Localisation : Tu vois Londre ? Tu vois Moscou ? Bah c'est pas là e_e

En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptyMar 27 Jan - 21:20


Elle me souriait ! Mon dieu, elle me souriait, mais est-ce qu’elle se moquait de moi ? Surement, ce n’est pas tous les jours qu’une jeune soldate de Theluji assassinait la rumeur des lions des neiges. Bravo Hanabi, on peut t’applaudir, tu es une championne toute catégorie. Je continuais à lui sourire, mais avec un sourire plus gêné, crisper, au vu de la faute que je vais de commettre. Je baissais les oreilles et détournais les yeux, honteuse d’avoir été aussi indiscipliné et pourtant, la belle ambassadrice envoya voler doute et honte d’une voix des plus douces que j’eus connus.

- Cesses de t'excuser, tu n'as rien à te reprocher. – Quand elle dit ses mots, je relevais les yeux essayant de trouver soutien dans son regard. - Je t’avoue que j'ai toujours eu à faire avec des nordiques tels que tu les décris et un peu de gaieté ne fait pas de mal.

Non, ce n’était pas de la moquerie, son si beau sourire était sincère et en réalisant cela, en l’entendant m’adresser la parole de cette façon je ne pus me retenir de sourire de bon cœur. Je parlais avec l’ambassadrice et elle souhaitait entretenir une conversation amicale avec moi. Ah, si elle pouvait savoir à quel point je suis heureuse qu’elle me face cet honneur. Si j’aurais pu, j’aurais bondit partout comme un cabri, mais je me fis violence. Il faut paraitre plus adulte, enfin ! Finit les enfantillages et les stupidités des lionceaux, je suis adulte et responsable, capable de me concentrer sur une chose et d’y rester. Enfin, comment se détacher de sa belle robe d’or ? Sincèrement, celui qui n’a pas trouver sa robe d’un gout esqui quitte les lieux sans tarder.

- Je te remercie, c'est un très beau compliment. Mon pelage me vient de mes contrées natales et c'est un héritage que je porte fièrement. On les nomme Terres du Soleil et la légende raconte que c'est les premières à être touchées par l'éclat du soleil.
- Vraiment ? – Dit-je avec enthousiasme. – Je vous avoue que cela ne m’étonne guère, à vous voir on dirait que vous en êtes la princesse.

Vous imaginez la légende ? Quand les premiers rayons de l’astre divin touchèrent la terre, il insuffla l’énergie aux plantes pour leur permettre de vivre, sa chaleur à la terre qui porterait ses enfants pour qu’ils n’aient jamais froid et à ses derniers, qu’il chérissait tant, il leur offrit son plus beau trésor que fut la couleur de ses rayons. Et la lionne qui se retrouvait devant moi sera la princesse de cette terre, aujourd’hui exilé ou en voyage pour parfaire son apprentissage du monde. Ah, qu’est-ce que ça serai classe. Imaginez qu’ensuite, elle rentre chez elle ou raconte son histoire à ses futurs enfants, double raison d’être classe !

Franchement, je ne remarquais qu’à peine la variation de sa voix, et je n’y prêtais guère attention. Je ne pouvais m’empêcher de la dévoré des yeux. Je me demande si tous les mâles doivent fronde comme de la neige au soleil en la voyant arriver. Moi en tout cas, si j’étais l’un deux, je fondrais. Je ne pense pas que sa robe soit une couleur basique, même pour les lions de Prideland, après tout elle a dit venir d’une autre terre. Donc elle doit vraiment se faire remarquer et au vu de ses courbes, que je trouve merveilleusement belle, bien que ce peut être moi qui la sublime, mais toutes les lionnes n’auraient pas pu gravir la montagne du nord pour venir nous chercher.

- Tu as de très belles marques sur ton pelage, te viennent-elles de tes parents ? On dirait un bel oiseau prêt à prendre son envol.

Qu’elle en vienne à parler des marques que je portais m’étonna un instant, avant de me réjouir. Parler avant tant de banalité me faisait plaisir, au moins apprenons nous à nous connaitre mutuellement et c’est ça qui est vraiment chouette quand deux mondes différent se rencontrait.

- Ah, ses marques grises. C’est ma mère qui me les a légués, mais elles sont bien différentes de ce qu’elle porte elle. Chez nous, les marques grises, c’est quelques choses de commun, mais en tout cas je te remercie du compliment. On ne m’en avait jamais fait de tel.

Les chefs de groupes de chasse m’avaient déjà complimenté sur mon physique, sur ma rapidité, mais jamais aucun lion ne m’avait complimenté sur mon physique. Enfin, un lion adulte en tout cas. Même si je suis désormais une jeune adulte, aucun mâle ne s’est attardé sur ce que je suis. On me connaît, mais on ne s’attarde jamais sur moi. Il faut dire qu’il y a lionne plus jolie que moi. Moi, j’ai les pattes trop longues, la tête dans les nuages et je me complais à regarder le soleil aux aurores. C’est certes triste pour le moment, mais j’espère ne pas finir comme ses lionnes ronchonnes qui se plaignent de ne jamais avoir eu de compagnon et qui le fond regretter à tout le monde.

Héra c’est pas pareil, Héra elle est noble et diplomatique. D’ailleurs, petite, je me demandais si Héra n’était pas la compagne de Theluji tellement les deux étaient proches et au vu de leur façon de diriger le nord, un lion extérieur pourrait croire la même chose. Donc Héra, ça ne comptait pas. Tien d’ailleurs, je viens de réaliser un truc …

- Dit moi … - commençait-je doucement. – Vous êtes connus parmi nous, nous parlons, mais je ne connais toujours pas votre nom.

Je me fis violence pour ne pas rajouter une excuse. Elle m’avait demandé d’arrêter mes implorations et je devais m’y conformer. Ainsi, j’essayais de continuer en déclina ma propre identité.

- Pour ma part, je m’appelle Hanabi.

HRP:
 

_________________
A Winter Song | PV HANABI 170430021058583169
Lueih profite de la vie en 756271
Caractère ©️ Ishana
Desing©️ Sloë
Signa©️ Moumbu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4303-lueih-rapport-du-soir#943
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptyDim 1 Fév - 15:22


D'où pouvait bien lui venir toute cette innocence et joie de vivre ? Je l'enviais, je l'enviais de sourire si facilement à la vie. Son enthousiasme pour mes terres natales me faisait chaud au cœur, c'était un héritage que je portais fièrement et voir qu'il suscitait un tel engouement était plaisant. Les affirmations de la lionne me firent hausser un sourcil de surprise, elle ignorait avoir viser si juste malheureusement, j'avais perdu ce titre par mon exil et n'étais plus digne de le porter. Bien qu'il se ternit le temps d'un instant, mon sourire observait la lionne avec douceur. Peut-être était-ce ce qui m'avait manqué, ces regards dénués de toute hostilité... Cette lionne ne me dévisageait pas comme étant une exilée perfide dont le mentor avait participé à la chute du roi de Prideland non, c'était un tout autre regard : un regard dénué de jugement et je lui en étais reconnaissante pour cela.

Suite à mon compliment sur son pelage, la lionne me répondit qu'elle les avait hérité de sa mère mais que cela était plutôt commun chez les Nordiques. Vraiment ? Ce détail n'enlevait pourtant rien à leur beauté. Je fus étonné lorsque la lionne me révéla n'avoir jamais eu affaire avec de tels compliments. Allons bon, n'était-elle pas courtisée par les mâles du clan ? Cette lionne était encore jeune, cela viendrait bien plus vite qu'elle ne pouvait le croire. Hanabi était une lionne magnifique et elle devait en prendre conscience, ce n'était pas pour rien que mon regard s'était attardé sur elle parmi tout ces Nordiques.

Sa délicate voix s'éleva de nouveau pour m'interroger sur mon identité. Il était vrai que nous bavassions mais ignorions toutes deux le nom de notre interlocutrice. Elle se lança alors la première, me dévoilant son ravissant nom : Hanabi. Je souris à nouveau, c'était agréable de faire de nouvelle rencontre.

« Mon nom est Kuzali. » lui répondis-je sur le même ton doux. « Ravie de faire ta connaissance. »

Cela faisait si longtemps que je n'avais pas fais de rencontre dans un climat aussi pacifique que j'en avais oublié les joies d'une conversation aussi banale où nous apprenions simplement à nous connaître, sans objectif à atteindre ni même d'informations à soutirer.

« Ce sera la première fois que tu quittera le territoire Nordique ? »

Elle semblait jeune aussi n'était-ce pas improbable quoique, les lionceaux avaient tendances à vouloir s'échapper de la tutelle des parents et voir le monde leur propre yeux. Ces montagnes étaient-elles suffisamment amples pour contenir tous ces lionceaux blancs qui souhaitaient voir autre chose que la neige tomber ? Hanabi allait probablement me donner la réponse.

HORS RPG:
 

_________________
A Winter Song | PV HANABI 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Lueih
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 310
Localisation : Tu vois Londre ? Tu vois Moscou ? Bah c'est pas là e_e

En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptyMar 31 Mar - 15:45


Kuzali. Elle s’appellait Kuzali, c’est un prénom que je trouvais très jolie et très agréable à prononcer. Ku-za-li ! Je ne t’oublierai jamais, toi et ton pelage doré, je te le promets. Car en réalité, tu es bien la première lionne que je rencontre sur nos terres et qui n’en est pas l’héritière. Je suis heureuse et honoré à un point que tu ne peux même pas imaginé, j’aimerais que tu restes avec nous et que l’avenir nous soit radieux à toi comme à moi. Malheureusement, je ne le sais que trop bien, et bien que je refuse d’y pensé aussi prestement, mais un jour viendras où il faudra que tu quittes notre beau pays pour rejoindre les terres chaudes et arides gouverné par le soleil. Car tu es sa fille, je le sais, je le vois, ton regard me fait sourire de bonheur et ton pelage me réchauffe comme le soleil du matin, mais la neige n’est pas ton alliée et elle pourrait même aller jusqu’à te conduire ta perte.

J’aimerai t’appeler « mon amie », mais me le permettrais-tu ? Oh, je suis jeune, je ne l’ai, impatiente aussi, car on me le répète souvent, mais je t’aime déjà parce que tu es là, avec moi et que tu me souris avec tout ton cœur. J’aimerai être plus que l’étrangère que tu viens de rencontrer, je veux devenir, un jour si possible, une amie fidèle sur qui tu pourras compter.

- Ce sera la première fois que tu quitteras le territoire Nordique ?
- Oh oui ! Nous, les nordiques, nous ne pouvons pas vraiment quitter les montagnes parce que notre pelage est trop épais pour supporter la chaleur des rayons du soleil, mais ne t’inquiète pas Kuzali ! Nous allons nous entrainer pour supporter la chaleur des terres d’en bas, c’est notre roi qui nous là dit.

J’étais impatiente de découvrir les terres d’en bas, mais je pense que Kuzali devait bien rire intérieurement face à cette enthousiasme enfantin. Elle devait avoir déjà vu nombres de paysages. Je l’envie, j’aimerai être à sa place et parcourir le monde comme elle l’a fait. Cependant, je ne dois pas me plaindre pour autant, car j’ai une maison, avec une mère géniale et des amies adorables, un roi grand et froid et une commandante pleine de noblesse. Un jour, peut-être, je ne souhaiterai plus voir les mondes qu’en bas, mais je n’y compte pas trop. Le soleil éclaire des terres si mystérieuses que je meurs d’envie de les parcourir de jour en jour. Ne voulais pas avoir de secrets avec cette lionne, pour laquelle je voue une grande affection, je me rapproche d’elle pour lui murmurer à l’oreille quelques petits secrets.

- Ne le dit à personne, mais j’ai déjà été aux frontières du royaume pour y voir le désert. Les terres d’en bas ont l’air si mystérieuses que je ne pouvais y résisté.


_________________
A Winter Song | PV HANABI 170430021058583169
Lueih profite de la vie en 756271
Caractère ©️ Ishana
Desing©️ Sloë
Signa©️ Moumbu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4303-lueih-rapport-du-soir#943
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptyLun 6 Avr - 13:51


Son dévouement pour son roi était évident. Theluji était un roi respecté et surtout adulé par tous ses sujets, ma rencontre avec Macha et Hanabi n'avait fait que confirmé cette idée. L'enthousiasme de la lionne a l'idée d'accomplir son devoir envers son roi était... adorable. Elle semblait si heureuse de pouvoir se montrer utile d'une quelconque façon et encore plus si cela était de se battre pour lui. Comme un enfant, elle buvait les paroles de son roi et ne se permettait aucun doute quant à leur exactitude. Une confiance aveugle dans un roi dont la réputation traversait les frontières des royaumes.

« Oui, je ne doute pas que tu t'entraînes avec dévouement et bravoure. »

S'approchant doucement de mon oreille, Hanabi me confia un petit secret connu d'elle seule : son petit secret. Qu'elle se confie ainsi à moi me rendait heureuse, je me sentais digne de confiance et appréciée de la jeune lionne.

« Tu braves les interdits, Hanabi ? » plaisantais-je en haussant un sourcil. « Bien que tu appartiennes aux montagnes, rien n'est plus enrichissant que la découverte. Tu t'en apercevra bien vite lorsque nous marcherons pour Pridelanders, le monde d'en bas et celui d'en haut sont deux opposés. Parcourir la savane calmera peut-être des pulsions d'exploratrice. » répondis-je dans un murmure semblable au sien, le visage égayé par un doux sourire.

Malgré ce climat de guerre qui régnait sur la Terre des Lions, cette heureuse rencontre apportait un peu de soleil à ces jours sombres. Il n'y avait pas de fausseté dans notre échange mais des mots sincères et des preuves d'affections non feintes. Cela devait être agréable de côtoyer une telle lionne au quotidien et j'enviais sa joie de vivre débordante.

Le regard un peu plus sérieux, je lui fis à mon tour part d'une interrogation qui me travaillait depuis quelques temps et dont elle aurait sûrement la réponse :

«Hanabi, il y a quelque chose que j'aimerai comprendre : votre dévotion sans limite à votre roi. J'ai déjà rencontré Theluji par le passé et je reconnais bien ses qualités mais bien même mes voyages, c'est la première fois que je rencontre un roi pour qui ses sujets donnerait leur vie sans une once d'hésitation. Votre allégeance est sans pareille. Qu'es-ce qui le rend si spécial à vos yeux ? »

Je voulais comprendre pourquoi son nom serait bientôt légendaire et surtout ce que les autres monarques devaient lui envier car de tous ceux que j'avais pu rencontré, Theluji était le seul à avoir autant marqué ma pensée.

_________________
A Winter Song | PV HANABI 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Lueih
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 310
Localisation : Tu vois Londre ? Tu vois Moscou ? Bah c'est pas là e_e

En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptySam 16 Mai - 12:29


« Dévouement et bravoure », oui, cela me correspond bien. Et si Kuzali, qui est une étrangère pour les grandes montagnes couverte de neige, le remarque cela veut dire que je deviens peu à peu ce que je voulais. Une fière représentante nordique, belle et forte, avec le cœur meut par autant de bravoure que trois lions d’en bas. J’avais hâte, mon cœur battant de plus en plus voir à l’attente du départ et maintenant que j’eus rencontré cette délicate lionne au pelage dorée, je n’avais qu’une envie : Partir du nord encore plus vite.

Peut-être qu’un jour je pourrai voir la terre d’où venait Kuzali, cette terre baigné de soleil où vivent les enfants de ce dernier, aussi resplendissant que l’astre du jour. Sont-ils aussi chaleureux qu’elle ? Sont-ils aussi gentils qu’elle ? J’aimerai tant le savoir et je doutais que cette petite escapade dans la savane ne réfrène mon envie de voir le monde. Comment certains lions nordique pouvaient passer toutes leurs vies sans voir le monde d’en bas, celui qui brillant de jaune et de vert, parcouru par de longs fleuves et où, de temps à autre, l’on pouvait voir des troupeaux de bêtes inconnus parcourir la lande d’en bas. J’avais hâte, tellement hâte de voir quelle sorte d’animaux pouvait bien vivre en bas.

Coupant court à mes rêves qui m’emmenaient loin d’elle, Kuzali me ramena sur les montagnes enneigé pour me poser une question à laquelle je ne m’attendais pas.

- Hanabi, il y a quelque chose que j'aimerai comprendre : votre dévotion sans limite à votre roi. J'ai déjà rencontré Theluji par le passé et je reconnais bien ses qualités mais bien même mes voyages, c'est la première fois que je rencontre un roi pour qui ses sujets donnerait leur vie sans une once d'hésitation. Votre allégeance est sans pareille. Qu'est-ce qui le rend si spécial à vos yeux ?

Mon visage souriant se transforma en une drôle de mine indécise. Je ne savais pas, et j’avais beau tordre mes lèvres dans tous les sens et lever les yeux aux cieux pour essayer de trouver une raison à ma dévotion, je n’en trouvais pas. Pour moi, c’était naturel d’aimer son roi, n’est-ce donc pas comme cela dans le monde d’en bas. Oh, cela devait être bien difficile pour les rois alors. Comment pouvait-on gouverner une terre si belle et si grande si nos sujets ne nous appréciaient pas comme nous aimons notre roi. Je finis par regarder de nouveau Kuzali dans les yeux, et j’osai les épaules avec un petit sourire désolé. C’était vraiment une question trop difficile pour moi.

- Je ne sais pas, désolé Kuzali. Theluji à toujours été là pour moi, depuis que je suis née je savais qu’il était roi et j’ai toujours respecté son statue. Oh, certes il n’est pas toujours là et c’est la première fois que nous le voyons depuis fort longtemps, mais … je ne saurais te dire. Pour nous, c’est naturel de l’aimer autant. C’est notre roi, un peu notre père, et nous avons entière confiance en lui. Sinon nous ne virons pas aussi reculer dans les montagnes je pense.

Quel serai la vie sans Theluji ? Arf, je pense que la vie serait bien triste et angoissante ! Bon, il y avait bien Késhia pour rendre la relève, mais il était bien jeune quand même. Et puis, personnellement, je n’aime pas le changement, je préfère que Theluji reste roi pour encore très longtemps. Il a toujours été là, alors pourquoi partirait-il ? C’est une pensé si stupide que je me mis à glousser. Theluji partir pouf ! Que c’est hilarant.

- Mais pourquoi est-ce si étrange ? Ce n’est pas comme cela en bas ? Ça serait bizarre !

_________________
A Winter Song | PV HANABI 170430021058583169
Lueih profite de la vie en 756271
Caractère ©️ Ishana
Desing©️ Sloë
Signa©️ Moumbu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4303-lueih-rapport-du-soir#943
Enyeto
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5152
En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI EmptySam 16 Mai - 13:20


Une figure paternel... peut-être était-ce la raison du succès de Theluji. Du peu que je l'avais connu, c'était bel et bien l'impression qui s'était dégagé de ce lion si noble, il m'avait suffit d'observer son comportement avec Rono pour le savoir. Un doux sourire se dessinait sur mes babines tandis que j'observais la lionne désolée qui pensait ne pas m'avoir fournit de réponse suffisante mais, elle avait bel et bien éclaircit l'ombre de mon interrogation.

« On ressent l'amour que tu portes à ton roi par tes mots, c'est très beau. »

Mon regard était bienveillant et sans doute mon cœur apaisé par la présence de cette jeune lionne mais à entendre sa description de son roi, mes pensées se tournaient vers mon mentor. Samekh me manquait... nos au revoirs avaient été douloureux et j'espérais le revoir très bientôt, nous avions encore tant de choses à vivre ensemble et quitte à passer le restant de mes jours à ses côtés, j'étais prête à me persuader d'être toujours cette lionne perdue qu'il avait pris sous son aile. Il n'y avait rien que je ne ferais pas pour lui, mon dévouement à son encontre était sans bornes.

« Certains rois sont simplement respectés de leurs sujets tandis que Theluji est indéniablement aimé et adoré. Vous formez tous une formidable famille. » répondis-je dans mon éternel sourire.

Je comprenais mieux l'impatience de mon précieux ami à retrouver ses terres natales, notre chez-soi était un endroit aussi précieux que notre cœur que nous ne cessions jamais de chérir. Un rugissement lointain m'arrachait à ma contemplation de la lionne et je portais mon regard vers les lieux d'où venait la provenance de ce cri : Rono.... il m'appelait. Répondant instinctivement au rugissement de mon ami, je redressais mon postérieur pour me dresser fière et droite, feulant à mon tour. J'ignorais l'objet de son appel aussi préférais-je ne pas perdre de temps pour le découvrir.

« Je crois qu'il est temps pour moi d'y aller, Hanabi... » murmurais-je à l'encontre de la lionne, le regard un peu peiné de ce départ précipité. « Saches que je suis ravie d'avoir fait ta connaissance et j'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir. Prends soin de toi. »

Après un énième sourire, j'approchais ma tête de celle la lionne et me permit un rapide geste de tendresse en posant ma tempe contre la sienne. Je n'oublierai pas cette rencontre, elle était d'ores et déjà inscrite dans mon cœur. Reculant de quelques pas, je tournais le dos à la lionne pour partir rejoindre mon ami cendré. Cela devait être important pour qu'il m'appelle si soudainement... Basculant un regard derrière mon épaule, j'adressais un dernier sourire à la lionne avant de lui dire :

« Theluji doit être ravi d'avoir une lionne telle que toi dans son clan. »

Ce n'était pas dans le but de flatter la lionne mais des mots purs et sincères. M'éloignant de celle que je considérais déjà comme une amie, je ne pouvais m'empêcher de prier pour qu'il ne lui arrive aucun malheur durant la bataille contre les Nyeusis. Après tout, nous étions avec Rono ceux qui étaient venus implorer leur aide...


[Fin du RP, merci ma Nana ♥]

_________________
A Winter Song | PV HANABI 1543675051-signa1

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: A Winter Song | PV HANABI   A Winter Song | PV HANABI Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A Winter Song | PV HANABI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» A Winter Song | PV HANABI
» Test Winter Assaut par Manik
» Jean-Guillaume de Winter
» Hanabi Hyuga [ Chantier terminé ]
» Hayden Winter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VI
-