AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 19:29


Marcher, encore et toujours marcher... C'était par cela que se caractérisait la vie d'un exilé à mes yeux. Sans territoire fixe, nous devions sans cesse vagabonder d'une terre à une autre. Hors de question pour moi de rester sur Outland, je ne considérais pas ce cimetière géant comme un territoire vivable. Qui plus est l'atmosphère était lugubre, aucun gibier n'y vivait et l'air y était mauvais. Pas besoin d'être un génie pour savoir que ces terres étaient pourries jusqu'à la moelle et par ce fait, je préférais de bien loin m'aventurer sur les autres terres telles que Prideland et Freeland. Honnêtement, quelle terre étaient plus agréable à vivre que ces dernières ? Un territoire luxuriante, une végétation abondante, des points d'eau démesuré, du gibier à perte de vue... oui ces terres n'avaient aucun défaut. Mis à part leurs régents... Égoïstes qu'ils étaient, n'avaient-ils donc jamais pensé à ouvrir leur terre aux inconnus ? Non bien sur que non, ces terres leurs appartenaient de droit, leur nom était inscrit dans sur le sol même ! Vraiment, quelle bande de vaniteux.

Ne pensez surtout pas que j'étais toujours aussi mauvaise car ce n'était pas le cas. Seulement voilà, il  y avait des faits qui, rien qu'à leur pensée, m'horripiler et les régents de la Terre des Lions en faisaient partis. Seul le Roi Theluji du Royaume du Nord m'intriguait mais je doutais pouvoir le rencontrer un jour... Qui plus étant fille du Soleil, la neige n'était pas ma grande amie. Ou du moins je le supposais étant donné que je n'étais guère résistante au froid... en toute honnêteté je n'avais jamais vu la neige de ma vie. Maintenant que j'étais condamné à errer de ci et là pour le reste de ma vie, peut-être était-il temps de réparer cet impair. Quoi qu'il en était, ce n'était pas au programme du jour puisqu'actuellement j'arpentais les plaines de Prideland ou du moins le peu de plaine verdoyante qui persistait. La raison ? J'approchais du Grand Désert. Allais-je m'y aventurer ? Peut-être pas aujourd'hui, cela ne faisait pas parti de mes plans. Mais peut-être une autre fois.

Apercevant finalement le précipice, je me mis à courir. Non pas pour sautez bande d'imbécile mais par simple curiosité. Ralentissant une fois proche du bord, je me mis alors à ramper jusqu'à la bordure de pierre, le cœur palpitant. C'était la première fois que j'avais osé m'approcher d'aussi près des gorges. Prenant mon courage à deux, je pencha ma tête dans le vide et ouvrit les yeux un à un. Je fus prise d'une sensation de vertige qui me fit tourner la tête mais persista pour finalement m'y habituer malgré la montée de sang dans mon crâne. C'était incroyable ! Le monde d'en bas semblait si petit... D'ailleurs comment était-ce en bas ? Peut-être devrais-je y descendre … Hum non, pas aujourd'hui finalement. Je devais préserver le peu d'activité que j'avais. Quittant mon observatoire j'allais me poser un peu plus loin à l'ombre d'un arbre, ma curiosité du jour satisfaite.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 59
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 19:53


Le soleil frappait la terre de toute l'ardeur de ses rayons. Les animaux de la savane, bien qu'équipés contre cette chaleur harassante, cherchait l'ombre et la fraîcheur des points d'eau. On sentait bien que les animaux étaient nerveux en cette heure ; c'était l'heure des chasseur. Malkia et son groupe avaient, quand à eux, finit leur chasse sur une proie de choix : un bon zèbre, bien juteux. Mais, au lieu de rentrer avec les autres lionnes, Malkia s'était décidée à rester un peu plus longtemps dans la savane. Pourquoi ? pour ces deux trésors, Kumpa et Damu. Elle avait promis de leur rapporter un petit quelque chose à grignoter pour le soir, comme une mangouste, par exemple.

Mais le soir était loin, et Malkia voulait décompresser un peu de ses multiples rôles. Aussi se baladait-elle, allant à la rencontre de ses sujets et des dernières nouvelles. Lorsqu'elle était plus jeune, la lionne aimait bien partir explorer avec son père, puis, au départ de ce dernier, avec des amis. Un endroit qu'elle avait adoré en tant que lionceau était les Gorges. Ce fossé immense, taillé comme par un coup de griffe d'un prédateur monstrueusement géant, l'avait fasciné. Aussi, lorsqu'elle s'approcha, sans même le faire exprès, des Gorges, elle suspendit sa tournée des tanières et se dirigea vers un grand arbre en dessous duquel elle avait autrefois fait de nombreuses siestes.

Mais le vent vint lui porter l'odeur d'un être inconnu. Sur ses gardes, Malkia s'approcha, plaquée contre terre... et se releva doucement. C'était une lionne, couchée. Elle semblait plus paisible que belliqueuse, mais comment en être sûr ? Le vent de face cachait Malkia. La lionne décida de se révéler, en espérant très fortement que l'inconnue ne soit pas une ennemie des Pridelanders.

< Bonjour ! Hem... qui est-tu ? >

_________________
Moi & Mes RPS
Spoiler:
 

merci Samekh pour mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 20:14

Tiens le voilà qui revenait ! Oh oui, ce petit gnou était vraiment très mignon. Et surtout très juteux. Quant à son poil il luisait de mille feu, c'était agréable à regarder. En soit ce petit gnou était parfait et attisait mon appétit. Qui pouvait rester de marbre devant une si belle proie ? Je le sentais déjà glisser dans mon estomac et régaler mes papilles... Oh oui quel délice ! Les griffes s'étaient naturellement laisser aller à l'air libre, mon ventre frôlait presque avec douceur la terre... puis je bondis. La chasse était l'instinct que je préférais, celui où les émotions à me parcourir étaient les plus nombreuses. L'instant où je me sentais le plus vivante. Un régal pour mes sens ! Au fur et à mesure de nos pas, je gagnais du terrain. Bientôt, l'herbivore serait à ma merci et je le dévorerai sans retenue. Encore un tout petit peu... « Bonjour ! Hem... Qui es-tu? » … Attendez quoi ?! Le rêve prit alors fin et je me réveilla en sursaut. Roulant immédiatement sur le côté, je me redressa aussi rapidement qu'un battement de cil pour me retrouver face à une inconnue. Ou plutôt une emm*rdeuse, elle avait osé me sortir de ce rêve si agréable.

Le cœur bondissant, je me concentra sur mes sens afin de calmer son rythme. Cette étrangère ne semblait guère hostile mais je préférais me méfier d'elle. Personne ici n'était mon ami. Reniflant l'odeur qu'elle émanait, je parvenu à mettre un nom sur clan : Prideland. Oui cela semblait logique en soit, j'étais sur leur terre. Le regard dur, et les sourcils froncés, je ne me gênais pas pour la scruter sous chaque angle possible. Elle avait du cran pour venir me réveiller de la sorte. Son physique de reine de beauté m'énervait et sa voix mielleuse n'arrangerait rien. « Ça te prend souvent de venir réveiller quelqu'un qui n'a rien demandé ? » demandais-je alors d'une voix cinglante, ignorant délibérément sa question précédente. Je ne vous l'avez pas dis ? J'étais d'humeur exécrable au réveil et cette lionne allait en faire les frais.

Non mais vraiment, quelles bandes de lions agaçants. Non seulement leurs monarques étaient d'incroyables possessifs vaniteux et égoïstes mais en plus de cela leur sujet étaient de véritables malpolis ! J'aurais tout vu... Campant solidement sur mes quatre pattes, je laissais comprendre à la lionne que je n'allais pas me laisser faire. « Toi qui es-tu pour te permettre un tel droit sur le sommeil des autres ? » questionnais-je alors sans m'adoucir dans ma voix. Mon caractère était assez pourrie comme ça alors imaginez-moi au réveil...

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 59
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 20:35

Eh bien, quel caractère ! Cette lionne, couleur de sable, s'était réveillée en sursaut. Malkia eu un éclair de regret, mais une voix dans son esprit, forte et impitoyable, lui asséna : "tue l'enfant et laisse vivre la reine !". Oui, pas de pitié ; on ne peut jamais en avoir lorsqu'on commande. Le regard de l'inconnue était dur, froid, presque haineux, mais il ne trahissait aucune envie de se battre. La reine en conclut donc que la lionne ne voulait pas en venir aux griffes et aux crocs. Tant mieux, Malkia n'était pas franchement d'humeur à se battre. Elle posa son royal derrière par terre pour montrer ses intentions pacifiques ; néanmoins, elle se tenait droite, haute, fière, et ses yeux, froids et neutres, rencontraient sans les lâcher ceux de cette inconnue si rugueuse.

< ça te prends souvent de hurler sur les habitants de la terre sur laquelle tu te repose ? Tu n'est pas chez toi, ici. Nous tolérons les inconnus de passage sur notre terre, et nous vous laissons le loisir de vous reposer ; mais les trouble-fêtes sont exilés, et pour l'instant, tu ne fais pas un très bon départ. >

Malkia laissa passer un léger temps, puis se releva et déclama, d'une voix officielle :

< Je me nomme Malkia, reine des Pridelanders. Inconnue, tu ne me parles peut-être pas très bien, mais tu ne semble pas mettre le bazar dans notre terre ; décline ton identité. >


Allait-elle le faire ? Malkia n'avait rien contre les lions errants, et, en ces noires heures, elle aurait apprécié de rencontrer plus de lionnes et de lions dignes d'intérêt et de confiance pour regonfler les rangs de son clan. Mais cette lionne était-elle seulement une véritable vagabonde ? Certes, elle ne sentait aucun des clans frontaliers aux Pridelanders, mais les techniques de camouflage des odeurs sont connus de tous les prédateurs. Pour l'intant, Malkia ne pouvait pas classer cette impolie comme danger ou non-danger.

_________________
Moi & Mes RPS
Spoiler:
 

merci Samekh pour mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 22:36

Comme si madame était au-dessus de tout cela, elle posa soigneusement son derrière sur la terre et se tint droite comme un i, l'allure fière. Dis donc, elle ne se prenait par rien pour celle-là. Son attitude m'agaçait mais je me retins de lui asséner de nouvelles piques. Ce fut les yeux grands ouverts que j’accueillis ces premières paroles : moi, crier ? Mais la vieillesse semblait lui jouer des tours, à aucun moment je n'avais élevé la voix ! Madame semblait confondre les tons froids et les hurlements. Peut-être était-elle encore plus sotte qu'il n'y paraissait. Et le revoilà, l'éternelle égocentrisme des Pridelanders ! N'en finissait-il donc jamais ? Je lâcha un petit rire cynique lorsqu'elle m'annonça que les « troubles-fêtes » étaient exilés. Ma pauvre cocotte, j'en étais déjà une ! Qui plus est, elle osait me mettre en garde sur mon comportement. Mais qui était-elle au juste pour se permettre de donner ainsi une morale à ceux qu'elle ne connaissait guère ? Je n'avais pas besoin d'aller plus loin dans la conversation pour assurer que je n'allais pas m'entendre avec cette lionne.

Prenant mon mal patience, j'eus au moins la politesse t'atteindre la fin de la tirade complète de la lionne. Elle m'énervait avec ces belles phrases et ces mots soutenues. Allô, ce n'était pas une réunion des grands dirigeants de la Terre des Lions, elle pouvait se lâcher un peu ! Avec la toute simplicité qu'elle représenter et sa modestie, la lionne clama être Malkia, la Reine de ces terres. Tiens donc, j'avais à faire à la grande reine Malkia ? Voilà qui devenait intéressant. Moi, mettre le bazar ? Non jamais, j'étais un ange. Ou du moins l'étais à une époque. « Tout d'abord ma 'Reine', sachez que je n'ai aucun compte à vous rendre et donc, je vous parlerais sur le ton qu'il me plaira. » Autant mettre les choses au clair très maintenant. Qui plus est j'avais bien insister en prononçant le mot reine de façon sarcastique. J'étais sûre que la femelle allait apprécier. « Aussi je me sens dans l'obligation de vous rappelez que VOUS êtes celle qui est venue me déranger. Vous volais-je du gibier ? Non. Portais-je atteinte à la sécurité de vos sujets ? Que nenni, je dormais. » Mon ton ne montait pas les aigus mais j'étais énervée. Sans doute l'avait-elle déjà remarquée...

Et en plus de toute cela, elle souhaitait que je lui décline mon identité ? Non mais c'était une blague ? Je la trouvais moyennement drôle en toute sincérité. Oh oui retenez le bien, je détestais être dérangée dans mon sommeil qui plus est lorsque j'étais sujet à rêve aussi agréable que celui que j'avais pu faire. Un crime venait d'être commis. Finalement à bout de nerfs, je daigna lui dévoilé mon identité sans oublier mon habituelle pointe de sarcasme : « Mon est Kuzali, celle qui aimerait bien dormir sans être dérangée. » Que voulez-vous, j'étais une véritable tête brûlée.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 59
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 23:03

Kuzali... Ku-za-liiii... ça ne sonne pourtant pas trop mal, comme nom. Quel dommage que la lionne y étant associée soit si hargneuse. Malkia pencha la tête de côté, songeuse. Plus jeune, peut-être au début de son mariage, elle aurait étourdiment lâchée un "ben dis donc, toi, t'as dû en voir ! laisse-moi deviner, ta famille est morte devant tes yeux ? t'es bannie ?". Mais depuis, elle avait pris du plomb dans la tête. Avec ce genre d'individu, à quoi sert de s'accrocher ? La lionne n'était pas dangereuse, et, certes, elle était d'un irrespect dépassant toutes bornes, mais ce n'était, au fond, qu'une grande gueule qui s'en est pris un peu trop en pleine figure. Malkia secoua la tête.

< Calme-toi. Je dois savoir qui est sur nos terres. Je n'avais pas vu que tu dormais, auquel cas je ne t'aurais pas réveillé. >

Elle fit quelques pas jusqu'au précipices. Un vent, venu des profondeurs des gorges, vint lui souffler dans le poil. Elle eut un sourire en se souvenant de temps anciens, lorsque tout se réduisait au jeux des autres lionceaux et aux sourires de son père. Tue l'enfant ! la pensée, survenue comme un coup de marteau, la fit sursauter. Et la situation politique du royaume, entourés d'ennemis, lui revint en pleine figure. Malkia se retourna, soudain inquiète.

< Où ira-tu après ces terres ? Le sais-tu ? >

Elle pouvait toujours essayer de tuer l'enfant, il s'accrochait à la vie avec les dernières forces d'un mourant. Une reine peut se poser des questions sur l'avenir d'un vagabond, pas sur celui d'un vagabond irrespectueux ; elle ne peut pas s'inquiéter pour un autre que son clan, et, si cela lui arrive tout de même, elle ne doit pas le faire remarquer. TUE L'ENFANT ! la pensée la heurta, et Malkia voulut se mordre la lèvre pour avoir parlé si vite ; elle se retint, car ce n'aurait été que s'enfoncer plus encore.

_________________
Moi & Mes RPS
Spoiler:
 

merci Samekh pour mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 23:35

Elle semblait réfléchir et ne cachait en aucun cas son état penseur. Alors quoi, elle s'en fichait que les autres devinent ses émotions sur son visage ? Comment une reine pouvait se comporter de la sorte, je ne comprenais pas. Pourtant avec le recul, j'aurais préféré que ma mère agisse comme cette dernière plutôt que comme elle l'avait fait. Mais assez parler du passé, ce n'était jamais une bonne chose. Elle me dit alors des mots qu'on ne m'avait pas dit depuis un certain temps. Ou plutôt oser. Me calmer ? Mais j'étais très calme ! En vérité je ne l'étais absolument pas mais je ne supportais pas ces mots, cela m'énervais encore plus. A ce rythme, je n'étais pas prête de décolérée. Puis elle m'expliqua d'un ton calme qu'elle n'avait pas remarqué que je dormais et que si elle l'avait su, elle ne m'aurait pas réveillé. Trop aimable mais le mal était fait. Elle aurait au moins pu s'excuser mais non, cela ne siaid guère à la Reine ! Si elle pensait que j'allais m'apaiser avec ces mots doux, elle se mettait la griffe dans l’œil. Pire même, la patte entière ! « Méfie-toi les prochaines fois, tu pourrais tomber sur des personnes moins indulgentes que moi. » Oh bien sûr je savais parfaitement que je n'étais pas un cadeau ce qui expliquait pourquoi j'avais pris du plaisir à prononcer ces mots. Une autre petite revanche.

Prise d'une soudaine envie de marcher afin de dérouiller ces vieux membres âgés, la femelle s'avança vers le rebord du précipice. Si j'avais été vraiment vilaine, je l'aurais poussé sans attendre dans le vide mais tué une reine ne serait pas passé inaperçue et j'aurais eu de gros problèmes. Sinon je l'aurais fait, soyez-en certain. Puis alors que le vent lui soufflait lui aussi au visage, elle se mit à sourire. Vraiment ? Elle était troublée, quelque chose ne tournait pas rond chez elle. J'observai de loin la lionne, sans un mot, l'analysant. Que faisait une reine sans sa garde personnelle ? C'était alarmant. Mais je devais me méfier, cette dernière ne devait pas être bien loin. Puis sans crier garde, la lionne sursauta sans raison apparente. Ma parole elle était vraiment sujet à des troubles comportementaux !

Puis elle me posa des questions étranges, des questions qui m'étonnèrent. « En quoi cela t'intéresse-t-il ? » demandais-je alors du tac-au-tac. Peut-être voulait-elle me faire suivre et m'assassiner en toute discrétion, n'osant pas effectuer la sale besogne elle-même. … Non c'était psychoter. Enfin, nous n'étions jamais sûr de rien avec des inconnus. Mais elles pourraient toujours essayer, jamais ses sbires ne pourraient m'attraper, j'étais bien trop rapide pour eux ! Le regard balayant l'horizon, je m'assurais qu'aucune garde royale ne ramènerait ses fesses en ma compagnie. Très peu pour moi, un seul Pridelander suffisait amplement. Qui plus est la Reine, elle comptait triple. « Je n'ai pas vraiment de destination préalablement choisie. Je marche simplement là où le vent me mène. » finis-je par répondre sans pour autant m'adoucir. Allez ma belle, essaye donc d'envoyer tes larbins après moi ! Comment pourrait-elle savoir où les envoyer si moi-même j'ignorais où aller ? Ma logique était sans limite. Éternellement en cavale, loué soit celui qui parviendra un jour à m'arrêter.

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 59
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Lun 30 Déc - 23:48

Malkia hocha lentement la tête. Elle commençait à comprendre doucement cette femelle, et son irritabilité ne la gênait même plus. Petite lionne dans une cage de fer, tout le monde te voit sauf toi ! Un instant, la reine eût une folle pensée : indiquer à cette lionne des terrres horribles, l'envoyer là-bas, pour qu'elle puisse se libérer. Certaines personnes ne se rendent vraiment compte de leur problèmes que lorsqu'elles sont confrontées au pire. Oui, mais d'autre lorsqu'elles font face au meilleure ; certaines même, ont besoin d'un infini de rien pour retrouver leurs âmes cachées et panser leurs plaies. Malkia indiqua la direction des terres libres, puis le désert.

< là-bas, c'est libre, et la vie y est presque aussi bonne qu'ici. Et là-bas, c'est le désert ; tu peut y vivre bien si tu y est habituée. Ailleurs, il n'y a que malheur et désolation, et dans les montagnes, les lions comme nous ne peuvent pas survivre. >


Malkia se bougea jusqu'à l'ombre de l'arbre et assit son derrière -qui n'était pas vieux du tout !- sous son ombre, en respectant une bonne distance entre cette lionne et elle. L'ombre lui faisait du bien, le soleil était vraiment trop fort en ce moment. Et puis, sur un ton tranquille et anodin, elle lâcha sa bombe :

< mais je crains qu'où que tu n'ailles, tu ne puisse pas fuir ce que tu fuit déjà depuis longtemps...>

_________________
Moi & Mes RPS
Spoiler:
 

merci Samekh pour mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Mar 31 Déc - 0:32

Malgré mon irritabilité, la lionne persistait. Quelle étrange créature. Si je rencontrais quelqu'un comme moi, je ne tiendrais pas deux minutes avant d'éclater. Un vrai volcan ! Se prenant pour une âme charitable, la lionne m'indiqua la direction des Terres Libres appartenant aux Freelanders puis celle du Grand Désert, territoire frontalier à Prideland. « Es-tu sérieusement entrain de me donner des conseils pour survivre ? » m'indignais-je lorsque je compris son petit jeu. Mais je n'avais besoin d'aucune aide et certainement pas de celle d'une Reine d'un territoire jalousement gardé ! L'envie de la remettre à sa place m'irritait terriblement la gorge et je ne pus résister : « Je connais très bien ces autres terres, je ne passe pas toute ma vie sur Prideland ! Qui plus est, les lions y sont bien trop désagréables. » ajoutais-je alors, le ton froid bien qu'intérieurement, je jubilais de ma petite remarque. Prend-ça madame je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde.

Vraiment, me prenait-elle pour un lionceau égaré ? Qu'elle le comprenne bien, en aucun cas je n'étais de ce type là. D'ailleurs je ne comprenais pas pourquoi je restais ici avec elle, cela ne m'apportait rien. Lâchant un soupire, je lui tourna prête à partir pour de meilleure activité. Et c'est alors qu'elle lâcha ses mots sur un ton désinvolte. Mon sang ne fit qu'un tour dans mon corps. Qu'avait-elle dit ? Qu'avait-elle oser dire ? Je revins à la hauteur de la lionne et toute ma rage éclata : « Mais qui es-tu au juste pour prétendre connaître tout ceux que tu croises ? Voilà tu es enfin reine, c'est ton moment de gloire et tu saisis chaque occasion qui passe pour exposer ton titre : Reine Malkia sait tout mieux que tout le monde, tu représentes la sagesse incarnée ! Bien sûr ta vie est parfaite alors tu te permet de faire des remarques aux autres mais qui t'en as donné le droit, hein qui ?! Réponds moi ! » vociférais-je sur la lionne, franchissant toute limite que je m'étais imposé. Positionné solidement sur mes quatre pattes, je me remettais doucement de mes émotions qui venaient subitement de surgir.

Puis trop tard je compris que j'étais tombé dans son piège. C'était exactement ce qu'elle cherchait. La renarde... Plongeant mon regard n'exprimant que colère et haine dans les siens, je repris d'une voix calme mais terriblement menaçante : « Je ne te conseille de rester loin de ce qui ne te regarde pas. Je ne suis peut-être pas de ton clan mais sache que j'ai entendu parler des infidélités de ton époux alors ne devrais-tu pas plutôt t'occuper de tes problèmes puisque tu en sembles en avoir d'assez pressant ? » On ne récoltait que ce que l'on semait et cette lionne l'avait bien méritait. J'ignorais pourquoi mais cette histoire venait simplement de me revenir. Dommage, j'aurais pu l'utiliser contre elle bien avant et elle serait déjà loin à l'heure qui est, probablement entrain de verser toutes les larmes de son sort sur son bien triste sort de lionne délaissée. Car qui avait-il de pire pour une Reine que d'être humilié publiquement par son conjoint ?

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 59
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Mar 31 Déc - 12:46

Malkia aurait dût partir, se retourner et laisser cette lionne à sa fureur. Mais Kuzali lui donnait mal au cœur : elle était mal, et Malkia ne savait pas comment lui faire comprendre. C'était tellement évident ! elle croyait comprendre ses problèmes, mais c'est faux ! La lionne ne pouvait tout simplement pas la laisser partir sans avoir tout tenté. Et encore une fois, Uzali rejetait ses paroles comme un miroir rejette le reflet d'un être, sans se les approprier et y réfléchir.

< Mon époux et moi ne nous sommes jamais aimé. Tu ne pourra pas m'atteindre avec cette infidélité. >

Une colère insidieuse montait en Malkia. Elle la moucha. C'est vrai, une fois que l'on a compris pourquoi un lion est hargneux, et surtout dans un tel cas, on ne peut plus vraiment s'en indigner. Mais pourquoi chercher à l'aider ? peut-être parce qu'elle était à portée de patte. Peut-être parce qu'une reine qui ne fait pas attention aux lions qui passent, qui n'est pas capable de lire les autres, ne vaut pas grand chose. Peut-être parce qu'au fond, Malkia ne pouvait pas totalement tuer l'enfant.

< Tu as enfermé ton âme dans une prison de verre que seule toi ne peut plus voir. Tu veux t'en aller ? Vas-y, fait le. Mais nul lion ne naît hargneux, et peu importe ton passé ! Personne ne peut te faire du mal sans ton consentement. >

Au fond, Malkia enviait même un poil cette vagabonde : une fois débarassée de sa cage de verre et ses blessures pansées, elle serait complètement libre. La reine, elle, était condamnée à rester et à veiller toute de vie sur un royaume entouré d'ennemis, un mari qui ne l'aimait probablement pas et des fils dont un deviendrais roi, et l'autre pas. Mais on lui avait appris que jamais la vie ne serait parfaite, et que c'était à elle de trouver sa paix intérieure, pas à la paix intérieure de la trouver.

_________________
Moi & Mes RPS
Spoiler:
 

merci Samekh pour mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE - KUZALI


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 5022
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Mar 31 Déc - 13:56

La lionne semblait se contenir, retenant ses émotions intérieures qu'elle ne souhaitait divulguait et m'affirma qu'il n'avait jamais été question d'amour entre elle et son Roi. J'émis alors un petit rire cynique. Cela ne rajoutait-il pas de pathétisme à son sort ? Qui plus est finir sa vie aux côtés d'un mâle sans avoir vécu le véritable amour, celle lionne avait tout loupé. Sans amour, nous pouvions clamer avoir vécu. Pour ma part l'avoir vécu une fois avait été suffisant et pour rien au monde je ne souhaitais revivre cette expérience. Alors cette lionne n'était-elle pas chanceuse dans le fond de n'être jamais tombée amoureuse et d'avoir échappée à cette douleur ? Je l'enviais pour cela. Si j'avais pu, j'aurais choisi de ne jamais l'être.

Puis reprenant ses propos sages et bien tournés, la Reine dévoila son analyse de ma personne, affirmant que je vivais dans une prison de verre. Ou du moins que j'y avais enfermé mon âme. Stupéfaite, je resta silencieuse. Comment pouvait-elle affirmer cela, qui était-elle pour clamer de tels propos ? Une fois de plus elle m'énervait dans sa manière d'être. S'il vous plaît, quelqu'un pouvait lui dire que non, elle n'était pas un sage et que personne n'avait envie de l'écouter ? Ses mots me firent froncer les sourcils de colère. « Personne ne peut te faire de mal sans ton consentement » disait-elle. Oh vraiment ? Alors c'était moi qui avait choisi de souffrir en laissant mon frère ordonner la mort de Sheru ? C'était moi qui avait choisi mon exil ? Oui, tout cela était mon œuvre ! Les souvenirs du passé resurgissais et je ressentais le besoin de m'enfuir.

« Ils trouveront toujours un moyen de nous blesser. » répondis-je alors, une certaine amertume dans le voix. Je n'avais pas choisi d'être ce que j'étais aujourd'hui, on m'y avait forcé. J'étais devenu ce qu'on avait façonné de mon âme. Plus rien ne justifier ma présence à présent, j'étais libre de partir et ce depuis toujours. Maintenant que je soutenais l'idée d'avoir mis les choses au clair, je tourna les talons sans même dire au revoir et repris ma route. Du soleil, je voulais voir le soleil et sentir ses rayons chaleureux sur mon pelage et plus que tout, partir loin de cette lionne qui m'horripilait.


[Dernière réponse de ma part, merci pour ce RP !]

_________________


Kuzali rayonne en #FFD999


Image © Vulture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t132-kuzali-__-daugther-of-the-
avatar
PLAYER02


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 59
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   Mar 31 Déc - 14:29

Malkia regarda la lionne s'en aller sans un mot. Juste un instant, elle avait eu l'impression que ce verre se brisait, mais au final, ce n'était certainement pas à elle que cette inconnue allait se livrer. Inconnue, elle l'était et elle le resterait, jusqu'à ce qu'un jour, peut-être, elle revienne, ayant brisé sa prison de verre. Quel personnage fascinant... Malkia secoua la tête. Toute cette histoire lui avait donné une brusque envie de voir ses deux petits. Mais une promesse est une promesse, et la lionne devait se mettre en chasse avant de rentrer.

Plus tard, une mangouste entre les crocs, elle se remémora cette étrange rencontre. Nul doute qu'après cela, cette lionne la fuirais, mais était-ce vraiment une grande perte ? Des lions brisés, ça court les rues, et on ne peut vraiment plus rien pour certains. Tout de même, elle avait la sensation de ne pas en avoir fait assez. Certes, elle avait été maladroite, mais par quel bout prendre ce genre d'individu ? Allons bon, voilà que l'enfant revenait. Cette fois, Malkia le moucha sévèrement.

*J'ai déjà assez d'un royaume en péril ! Qu'elle se débrouille toute seule, cette Kuzali ; moi, j'ai fait tout ce que je pouvais, et je ne vais pas me traîner un boulet de plus !*

N'empêche qu'elle savait que lorsqu'elle rentrerait, elle courrait à ses fils. Car, toujours, cette peur insidieuse la taraudait : l'un roi, l'autre pas. Elle les aimait tout les deux mais craignais pour leur avenir. Un jour, cette histoire du premier né fera de gros dégâts ! Heureusement pour elle, Damu était d'un caractère doux. Et puis elle n'allait pas se laisser atteindre par ces pensées insidieuse. elle avait tout le temps de leur croissance pour les rendre égaux et les aimer. Sa vie défilait parfois sans qu'elle n'y ait de prises, mais elle s'y accrochait. Une vie qu'on ne maîtrise pas toujours, c'est mieux que pas de vie du tout, non ?

[ce qui signe donc la fin d'un rp... sportif !]

_________________
Moi & Mes RPS
Spoiler:
 

merci Samekh pour mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'Exilée croise la Reine [PV MALKIA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand le bon Samaritain croise la route du démon. [PV Alucard]
» Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]
» Mon coeur s'enflamme et embrase mon être quand ton regard croise le mien //Rhinoutte//
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE IV
-